DiscoverBliss-Stories
Bliss-Stories
Claim Ownership

Bliss-Stories

Author: Clémentine Galey

Subscribed: 9,532Played: 235,831
Share

Description

BLISS-Stories est le Podcast décomplexé de témoignages sur la grossesse et l'accouchement. Des histoires réelles, fortes, émouvantes et fascinantes, à partager sans modération ⚡🎧⚡
136 Episodes
Reverse
Pour ne rien rater de l'actu brûlante de Bliss-Stories, abonne-toi à la Newsletter! Plein de surprises et de nouveautés en avant-première à venir! Go Go Go: https://www.bliss-stories.fr/le-programme/ ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// On l’a vue annoncer, on l’a vue découvrir, on l’a vue se réjouir et s’arrondir, on l’a vue danser, on l’a vue s’impatienter, et n’en plus pouvoir… Louise a fait de sa grossesse un merveilleux terrain d'exploration et de partage, toujours entourée de plein de femmes inspirantes qui la nourrissaient de leurs histoires, en attendant que ce soit son tour de transmettre la sienne. En la voyant faire ses danses quasi incantatoires pour faire venir son bébé, j'ai eu l’idée un peu folle d’imaginer qu’elle pourrait m’embarquer avec elle pour me raconter les coulisses de cette mise au monde. Après de longues hésitations et de nombreuses réflexions de type “Non mais ça va pas, elle accouche pour la première fois tu vas quand même pas l’emmerder avec tes idées immersives!”. Et puis… je me suis dit que, comme pour tout dans la vie, il fallait tenter et surtout, aller au bout de ses idées. Alors je lui ai proposé. Et l’histoire de Louise, en immersion le jour J, commence ici… ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup! Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.fr Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.stories Pour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com Création originale: Clémentine Galey Production, enregistrement, textes : Clémentine Galey Montage: Aurélia Martin pour @littlebig_concept Musique originale by The Georges @thegeorgesmusic /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Pour ne rien rater de l'actu brûlante de Bliss-Stories, abonne-toi à la Newsletter! Plein de surprises et de nouveautés en avant-première à venir! Go Go Go: https://www.bliss-stories.fr/le-programme/ ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Un jour, Déborah a rencontré Malwen, ils sont tombés amoureux, et on eu envie de faire un enfant. Il y a un an, le petit Lucas, fruit de leur amour, est né, et depuis ils nagent dans le bonheur.  L’histoire pourrait sans doute tenir dans ces deux phrases, et ce serait déjà une jolie histoire, somme toute assez classique. Mais ce qui sort cette histoire de l'ordinaire, c’est que Déborah est atteinte depuis sa naissance d'amyotrophie spinale, une maladie neuromusculaire héréditaire qui affaiblit un peu plus ses muscles chaque jour et retentit aussi sur ses fonctions respiratoires. Alors, même si l'histoire est toujours aussi jolie, elle existe autrement, différemment. Car Déborah est une maman en fauteuil roulant,  et elle a donc décidé de donner la vie dans des circonstances plus que particulières. Car oui, comment fait-on pour envisager une grossesse lorsqu'on n’a plus l’usage de ses membres? Comment passer outre les risques qui pèsent sur une telle décision?  Jusqu’où est-on prête à aller pour connaître le bonheur d’être maman?  Déborah a longtemps cru qu’elle n'atteindrait jamais l'âge adulte, alors quand l’horizon s’est éclairci, elle a eu envie de profiter de chaque seconde et de se donner les moyens d’accéder à ses rêves. Amoureuse d’un homme avec qui elle s’est jusqu'ici interdit de penser à fonder une famille, elle décide de déjouer les pronostics et prend le risque de perdre davantage en autonomie en se lançant dans cette grossesse hors normes.   Dans cet épisode, Déborah m’a confié ses grands doutes et ses immenses victoires, et je vous laisse découvrir grâce à elle son quotidien de maman, certes en fauteuil roulant, mais qui a organisé sa vie pour assumer et savourer pleinement cette nouvelle maternité qui l’a complètement transcendée.  ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup! Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.fr Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.stories Pour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com Création originale: Clémentine Galey Production, enregistrement, textes : Clémentine Galey Montage: Claire Sarfati Musique originale by The Georges @thegeorgesmusic /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Pour ne rien rater de l'actu brûlante de Bliss-Stories, abonne-toi à la Newsletter! Plein de surprises et de nouveautés en avant-première à venir! Go Go Go: https://www.bliss-stories.fr/le-programme/ ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// On est toutes d’accord sur le fait que fabriquer un être humain est totalement, indiscutablement, merveilleusement magique. Alors quand on commence une grossesse, il y a plusieurs réactions possibles: soit on se laisse porter par cette magie, sans trop se poser de questions, en remerciant la vie de nous permettre d’expérimenter un tel état. Soit, tout cela paraît tellement extra-ordinaire, qu’on a besoin de tout comprendre et la quête d’informations devient urgente et indispensable. Quand Renée est tombée enceinte, probablement par “contagion sociale” comme elle aime le dire, elle s’est retrouvée dans une sorte de chaos psychologique, confrontée à pas mal de peurs, d’exigences maternelles, mais surtout beaucoup, beaucoup de questions. Pour tenter d’y répondre, sa solution à elle, a été de faire de sa grossesse un terrain d’exploration journalistique afin de comprendre, de comparer et de déconstruire, toutes les injonctions contradictoires qu’elle entendait sur le sujet.  Pourquoi la Laurence Pernoud de 1986 est-elle si différente de celle de 2015? Pourquoi cette peur panique autour de la listériose? Pourquoi interdire radicalement l’alcool à une femme enceinte? Choisir la péridurale, finalement ce serait pas faire un peu sa chochotte? Tout au long des 9 mois qu’a duré sa grossesse, et après avoir erré sur des forums où ça parlait gygy et bribri, elle a donc mené une véritable enquête, auprès de chercheurs, de médecins, et de femmes, pour obtenir un matériau riche et le mettre à disposition des futures mères pour qu’elles soient seules juges et maîtresses de leur grossesse. Son livre s’appelle “Enceinte, tout est possible”, c’est un shoot de déculpabilisation et de féminisme joyeux et il fallait absolument que Renée vienne vous en parler! ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup! Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.fr Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.stories Pour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com Création originale: Clémentine Galey Production, enregistrement, textes : Clémentine Galey Montage: Claire Sarfati Musique originale by The Georges @thegeorgesmusic /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Pour ne rien rater de l'actu brûlante de Bliss-Stories, abonne-toi à la Newsletter! Plein de surprises et de nouveautés en avant-première à venir! Go Go Go: https://www.bliss-stories.fr/le-programme/ ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Imaginez… imaginez que le jour où vous apprenez que vous êtes enceinte est aussi le jour où vous accouchez.  Oui, je sais, ça paraît irréel et pourtant cela concerne jusqu’à 3 naissances sur 1000 chaque année en France, et ça s’appelle: le déni de grossesse total.  Ce phénomène très particulier peut concerner toutes les femmes, quel que soit leur milieu social ou leur âge. On dit que c’est un mécanisme psycho-corporel très fort, et inconscient, qui provoque une dissimulation du bébé et des symptômes de grossesse pendant la totalité des 9 mois de gestation.  C’est exactement ce qui est arrivé à Emma, alors qu’elle n’avait que 18 ans et qu’elle vivait sa première véritable histoire d’amour. Emma a rencontré Alex, Emma a vécu sa vie festive d’étudiante, et un jour, Emma et Alex sont devenus soudainement les parents de Léo.  Alors comment ça se passe dans la tête et dans le corps d'une si jeune fille qui vit un tel électrochoc? Comment peux-t-on passer à côté d’une grossesse pendant 9 mois ? Quelle maman devient-on quand on a 18 ans et qu’on habite toujours chez ses parents?  Dans cet épisode, vous découvrirez l'incroyable histoire d’Emma, qui n’a certes pas “attendu” son bébé mais qui l’a bien porté, et qui, est passée en quelques heures, d’un déni, à un amour… total.  /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup! Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.fr Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.stories Pour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com Création originale: Clémentine Galey Production, enregistrement, textes : Clémentine Galey Montage: Aurélia Martin  Musique originale by The Georges @thegeorgesmusic /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Pour ne rien rater de l'actu brûlante de Bliss-Stories, abonne-toi à la Newsletter! Plein de surprises et de nouveautés en avant-première à venir! Go Go Go: https://www.bliss-stories.fr/le-programme/ ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// C’est l’histoire d’une cicatrice, une de celles dont la simple vue raconte une épreuve.  Une cicatrice qui parle d’elle même puisqu'elle traverse de haut en bas, le corps d’une toute jeune femme, en pleine santé, qui avait juste prévu d’accoucher, et qui pensait que son corps serait respecté.  Aujourd’hui on connaît le terme “violences obstétricales”. On sait qu’il recouvre tout un tas de comportements violents, non justifiés et non consentis, pratiqués par un certain personnel médical sur des femmes qui viennent les consulter ou accoucher en confiance, à un moment de leur vie où elles sont probablement les plus vulnérables.  L’expression abdominale fait partie de ces pratiques condamnées et interdites par la Haute Autorité de Santé. Depuis 2007 , les médecins qui pratiquent ce geste qui consiste à exercer une forte pression sur le ventre d’une femme en train d’accoucher, sont donc dans l’illégalité.  Quand elle s’apprête à mettre au monde son 3e bébé, Lucie a déjà été sensibilisée à l’expression abdominale, lors de ses 2 précédents accouchements. Elle sait que c’est un geste inutile et dangereux, mais elle est loin de s’imaginer que ce jour-là, il va presque lui coûter la vie.  Alors comment réagir face à de telles pratiques? Pourquoi, malgré toutes les dénonciations faites autour des violences obstétricales, les femmes continuent-elles à en subir les dégâts irréversibles ? Que faut-il de plus pour que l’expression abdominale soit définitivement bannie des salles d'accouchement?  Dans cet épisode, Lucie a accepté de revenir sur ce qui lui est arrivé il y a seulement 3 mois. Mais alors même qu’elle a frôlé la mort, elle a bien l’intention de profiter de la vie pour dénoncer et informer en espérant que peut-être enfin, ce qui lui est arrivé ne se reproduise plus jamais. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup! Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.fr Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.stories Pour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com Création originale: Clémentine Galey Production, enregistrement, textes : Clémentine Galey Montage: Claire Sarfati Musique originale by The Georges @thegeorgesmusic /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
C’était en février 2020, il y a presque un an jour pour jour. C'était la première fois qu’on entendait publiquement le nom de cette jeune doctorante en sociologie de Tel-Aviv qui était venue nous percuter avec son hashtag simple et affuté, qui nous a toutes fait réagir. En février 2020  donc, Illana Weizman faisait naître le hashtag #monpostpartum comme une réaction viscérale à la censure d’une publicité, interdite de diffusion pendant la dernière cérémonie des Oscars. Sur les images, rien d'obscène ni de violent. Non, juste une jeune maman effectuant des gestes mécaniques pour soulager son corps meurtri après son accouchement. On y comprend la douleur d’un vagin abîmé, on y voit la culotte filet en gros plan et le changement de protection sur la cuvette des toilettes. Alors certes, ce n'est pas glamour, mais par contre c’est la vraie vie de l’intégralité des femmes qui deviennent mères sur cette planète.  Alors pourquoi la bannir d’un événement populaire? Pourquoi une assemblée de stars ainsi que les téléspectateurs qui la regardent ne seraient-ils pas capables d’en supporter la vision? Parce que, la réalité, c’est qu’en 2020, le post-partum était et est toujours un sujet tabou, que l’on doit cacher et édulcorer, comme s’il ne fallait pas voir sa vérité en face.  Au-delà d’avoir lancé ce hashtag comme une bombe, Illana s’est ensuite emparée du sujet à bras le corps, pour lui consacrer un livre, “Ceci est notre post-partum” véritable étude sociologique , où elle décrypte, analyse et dénonce l’invisibilité  de ce moment de vie. J’ai eu la chance qu’elle me consacre un long moment en tête à tête au milieu de sa folle promo, je vous laisse donc découvrir son histoire personnelle qui est devenue aujourd’hui, universelle. Queen Illana, alleeeeez là!!!! ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup! Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.fr Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.stories Pour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com Création originale: Clémentine Galey Production, enregistrement, textes : Clémentine Galey Montage: Aurélia Martin pour @littlebig_concept Musique originale by The Georges @thegeorgesmusic/ ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Quand j’ai découvert Lucile, c’était d’abord à travers une photo de son gros ventre sur une couverture de livre, un magnifique ventre de femme enceinte. Dans ce ventre, il y avait Miki, dont le cœur s’est soudainement arrêté de battre le 18 août 2018 alors qu’elle devait naître 15 jours plus tard. Miki fait donc partie des 0,5% de bébés qui naissent sans vie chaque année. Les morts in utero sont donc très rares, mais quand ça tombe sur vous, c’est un monde qui s’écroule. Et puis ce qu’il y a de plus difficile à accepter, c’est que ce sont pour la plupart des accidents, sans explications, rendant encore plus injuste la loterie de la vie qui condamne ces bébés.  Alors après une telle déflagration, comment se passent les jours d’après? Concrètement, quel est le protocole mis en place quand une patiente enceinte se retrouve projetée dans le monde des morts au milieu des vivants ? Comment ça se passe au sein d’un couple et d’un clan familial ? Qu’est-ce qui fait du bien? Comment retrouver le goût des autres?   Lucile a vécu le plus grand désespoir de toute sa vie, mais, portée par un devoir de mémoire, elle a décidé de tout écrire. Pour se souvenir, pour transmettre, expliquer, rabâcher, ce à côté de quoi il ne faut pas passer quand on vit une tragédie comme celle-ci. J’ai lu son livre au compte-gouttes, tant il était quasiment insoutenable parfois d’en tourner certaines pages. Mais Lucile écrit comme elle respire, sans larmes ni fioritures, avec une force et une énergie incroyables. Dans cet épisode vous entendrez son rire et sentirez sa lumière: une petite flamme qui brille là tout au fond qui lui donne la force de témoigner et de continuer d’avancer.  ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup! Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.fr Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.stories Pour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com Création originale: Clémentine Galey Production, enregistrement, textes : Clémentine Galey Montage: Claire Sarfati Musique originale by The Georges @thegeorgesmusic /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Quand on épouse un homme, on ne pense pas forcément qu’on épouse aussi sa fonction. Mais dans certains cas, l’un est indissociable de l’autre et la vie de couple prend alors une autre dimension. Lorsqu’elle s’unit à son légionnaire, Mélissa ne se doute pas de ce que cela va impliquer dans sa vie de femme. Passionnée et fascinée, elle se lance à corps perdu dans cette histoire où tout va très vite, avant de comprendre réellement où elle a mis les pieds ... Elle découvre alors les absences, la surveillance, la discipline, l’extrême solitude… et doit faire une croix sur une jeunesse légère et insouciante. Quand se pose la question de faire un bébé, Mélissa n’est pas du tout prête, mais c’est sans compter sur un karma plutôt joueur qui lui lance deux beaux défis: deux grossesses aussi inattendues que savoureuses... qui ne lui laissent pas d’autre choix que de relever ses manches en accrochant un sourire à son cœur pour vivre sa maternité dans une résilience à toute épreuve. Mais parfois la résilience a ses limites et un jour… on ouvre les yeux. Alors comment encaisser ce moment où l’on réalise qu’on n’est plus la femme que l’on voulait être ? Comment s’affranchir des règles pour gagner une liberté vitale?Mélissa est née mère au moment où la vie s’est nichée en elle. C’est ici, au fond de la maternité qu’elle a puisé sa force et c’est aussi là que la femme qu’elle est aujourd’hui a commencé à se faire entendre, à s'affirmer face à un mari absent et à se libérer d’une armée qui n’était pas la sienne… /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup!Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.comCréation originale: Clémentine GaleyProduction, enregistrement, textes : Clémentine GaleyMontage: Aurélia Martin pour Little Big ProdMusique originale by The Georges @thegeorgesmusic/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Certains sujets sont tellement terrifiants que le simple fait de prononcer leur nom réveille en nous les pires cauchemars. Il m’aura fallu du temps pour oser aborder celui-ci, et pourtant, je suis persuadée que c’est bien en affrontant nos terreurs qu’on les domine et en les verbalisant qu’on peut empêcher qu’elles se reproduisent. Aurélie était loin, bien loin du moindre cauchemar quand elle a confié son premier né à une baby-sitter parfaite, recrutée avec soins et briefée... sur tous les points. Mais le point qu’elle ne pouvait pas envisager, c’est l’impulsion qui s’empare de certains adultes excédés au contact d’un bébé qui aurait beaucoup pleuré ou poussé “le cri de trop”. Ce geste impensable et pourtant intentionnel et ultra violent, transforme l’humain en animal, et l’enfant en une poupée de chiffon impuissante, secouée avec une force telle qu’elle peut être mortelle. Aurélie pensait comme nous toutes que ça n’arrive qu’aux autres, mais c’était sans compter les statistiques édifiantes qui montrent que plus de 200 bébés sont encore victimes de secouement chaque année, que 20% en décèdent et que 75% en gardent des séquelles irréversibles, et ce, sans aucun profil type d’adulte secoueur. Dans cet épisode, Aurélie retrace pour nous les heures puis les jours insoutenables qui ont suivi cette journée du 4 août 2016 où elle a vu sa vie basculer. Elle raconte l’effroi, la peur, les soupçons, et tout le parcours médical, psychologique et judiciaire qu’ils ont dû affronter pour faire la lumière sur cette affaire et sauver leur petit garçon. /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup!Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.comCréation originale: Clémentine GaleyProduction, enregistrement, textes : Clémentine GaleyMontage: Claire SarfatiMusique originale by The Georges @thegeorgesmusic/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Ce genre d’histoire c’est un peu comme une légende, et on a toutes une copine de copine à qui c’est arrivé. Et ça parait tellement dingue qu’on a du mal à concevoir que ces bébés soient si pressés qu'ils ne peuvent pas attendre une minute de plus avant de débouler dans la vie. Et bien Elsa est cette copine de copine. Elsa a vécu ce truc fou de ne même pas pouvoir atteindre le taxi censé l’emmener à la maternité, et de devoir accoucher là où son corps avait décidé que ça se passerait. Elsa fait donc partie du nombre infiniment petit de naissances inopinées qui ont lieu en France chaque année et qui alimentent fantasmes et anecdotes. Mais ce qui est encore plus fou, c’est que si on rembobine le film de cette scène inouïe, on pourrait presque penser que cette naissance-là était destinée à cette mère-là. Alors comment est-ce possible de se retrouver à donner la vie à genoux sur le bitume? Et si ça doit arriver, comment anticiper pour ne pas paniquer ?  Dans cet épisode, Elsa vous racontera ses deux grossesses et comment l’une a clairement conditionné l'autre, vous saurez les déceptions vécues pour la première et les revanches prises pour la seconde grâce à une équipe 4 étoiles. On va parler instinct et lâcher prise, puissance et solidarité, un cocktail qui me semblait idéal pour bien démarrer l’année, et moi, je suis bien contente de vous retrouver. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup! Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.fr Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.stories Pour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.com Création originale: Clémentine Galey Production, enregistrement, textes : Clémentine Galey Montage: Aurélia Martin pour Little Big Prod Musique originale by The Georges @thegeorgesmusic /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Une mélodie avant de la jouer, faut la composer. Et certaines mères semblent être faites pour être cheffes d'orchestre. Pour elles, le groupe est une force, et chaque unité qui le compose ajoute son talent à l’ensemble, pour qu’il devienne encore plus harmonieux.                 Quand j’ai découvert Mimi, c’était à travers des images sorties tout droit d'un film de Noël. Une pièce remplie d’enfants jouant chacun d’un instrument, des parents virtuoses qui les guidaient, et puis sur la dernière note, l’annonce d’un prochain bébé qui viendrait agrandir la tribu. Waow… mais qui étaient ces gens? Comment était-ce possible que chaque membre d’une même famille pratique aussi bien la musique et ait l’air aussi heureux de le faire? Et cette jeune femme qui a l’air d’être leur baby-sitter est-elle vraiment leur mère?? Alors j’ai plongé dans leur univers, et j’ai découvert une famille très nombreuse et complètement fascinante. Mimi la pianiste a donc eu non pas 1, ni 2, ni 3, mais bien 7 enfants avec son violoncelliste de mari et tous sont des musiciens surdoués qui jouent comme ils respirent et prennent un plaisir fou à partager cette passion tous ensemble. Mimi, qui au départ se serait bien arrêtée à 2 enfants, a mis au monde il y a quelques mois, son 7e bébé, lors d’un 7e accouchement physio, et entame donc sa 11e année d’allaitement. Dans cet épisode, elle vous racontera comment ses grossesses se sont finalement enchaînées et imposées naturellement, et comment, portée par la musique, elle savoure tous les jours sa mélodie du bonheur!/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup!Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.comCréation originale: Clémentine GaleyProduction, enregistrement, textes : Clémentine GaleyMontage: Aurélia Martin pour Little Big ProdMusique originale by The Georges @thegeorgesmusic/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Avec Yasmine, on a voulu tester une nouvelle façon de parler d’intimité. On a voulu prolonger les confidences au-delà d’un unique rendez-vous, pour donner toute sa force au terme “témoignage sans filtre”. Car si aujourd’hui les réseaux sociaux nous ouvrent des fenêtres dans des maisons, dans des apparts, même dans des chambres à coucher, ou des salles de bain, on pourrait se dire que déjà l’intimité n’est plus, et que tout le monde a complètement lâché la rampe pour se dévoiler au monde entier. Mais on sait toutes que derrière cet apparent déballage du privé, tout est encore extrêmement calculé. Fort heureusement, chacune ne montre bien que ce qu’elle décide, on choisit nos angles, nos textes et les couleurs qui feront que ce sera quand même un peu joli, un peu cohérent, tout en disant souvent beaucoup, à travers des textes et des engagements forts. Mais Yasmine elle, ce qu’elle aime bien c’est la transparence totale, c’est utiliser ces réseaux, pour raconter pour de vrai, ce qui se passe dans sa vie et dans son coeur, sans s’embarrasser de rien. Avec son pseudo de super héroïne, elle défend depuis longtemps l’acceptation de soi et la résilience. Alors j’ai eu envie de lui proposer une sorte d’immersion audio dans son nouveau quotidien de mère, pour écouter  jour après jour ses émotions qui modulent, sa voix qui change, ses certitudes qui s’effondrent et ses tâtonnements qui s’affirment. Et elle a accepté de nous faire une place de petite souris dans sa vie, pendant 1 mois, pour que toutes celles qui se disent qu’ailleurs c’est surement mieux, comprennent ce qu'est la réalité d’un post-partum, et ne doutent jamais qu’elles sont, elles aussi, des killeuses. /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup!Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.comCréation originale: Clémentine GaleyProduction, enregistrement, textes : Clémentine GaleyMontage: Aurélia Martin pour Little Big ProdMusique originale by The Georges @thegeorgesmusic/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Donner la vie, ça chamboule, donner la vie, ça amplifie tout, ça donne le vertige, ça fait peur… certes. Mais en général, cette sensation de bouleversement arrive après, quand on tient son bébé dans ses bras et qu’on réalise qu’on est en train de vivre le premier jour du reste de notre vie. Et puis parfois, la machine s’inverse, et toutes les angoisses arrivent avant, avant le gros ventre et l’approche du jour J, bien avant qu’on ait croisé le regard du petit être humain qu’on a mis au monde. Ça s'appelle la dépression prénatale, et ça touche, selon plusieurs études, entre 10 et 16% des femmes enceintes, et c’est ce qu’a vécu Laura lorsqu'elle était enceinte de son premier enfant. Elle n’était pas pressée Laura, elle aurait bien attendu quelques années de plus, l’idée de se reproduire ne la tentait pas tant que ça, sans la rebuter pour autant. Mais quand c’est arrivé, quand elle a compris qu’elle allait bel et bien devenir maman, elle a sombré dans dans la tristesse et est allée jusqu’à envisager la mort, alors qu’elle portait la vie. Alors que s’est-il joué de si terrifiant dans la tête de Laura pour qu’elle soit autant submergée? Comment trouver l’équilibre dans son couple quand l’enthousiasme manque autant d’un côté? Et comment donner le change face au reste du monde…?Dans cet épisode vous découvrirez comment une telle crise balaye tout sur son passage, et puis Laura vous expliquera qu’on peut heureusement y survivre et même retrouver un très joli sens à son existence. /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup!Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.comCréation originale: Clémentine GaleyProduction, enregistrement, textes : Clémentine GaleyMontage: Aurélia Martin pour Little Big ProdMusique originale by The Georges @thegeorgesmusic///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Épisode bonus avec mon gars sûr, j’ai nommé Matthieu Stefani du podcast GIDY, sans qui ma vie de podcasteuse n’aurait peut-être pas pris le même virage s’il n’avait pas été dans les parages. Cela fait plus de 2 ans maintenant qu’on se suit, qu’on se conseille, qu’on partage nos doutes, nos questionnements mais aussi notre enthousiasme pour ce média dont nous avons essayé de dessiner les lignes, entourés de toute une tribu d’autres podcasteurs plein d'énergie. Aujourd’hui on a décidé de lancer la Masterclass "Entreprendre un podcast” pour vous accompagner dans votre propre aventure. Elle est accessible à un super tarif de lancement jusqu’au 27 novembre et si vous avez un projet de podcast en tête, croyez-moi, elle va vous faire gagner du temps! Dans cet épisode on s’est retrouvés pour vous parler de l’origine de ce projet, et vous allez comprendre que si vous décidez de suivre cette Masterclass, ce sera peut-être juste un hobby mais faites gaffe parce que ça peut aussi changer votre vie. Musique by @thegeorgesmusic
Si on part du principe qu’il ne sert à rien d’attendre “le bon moment”, que ce soit pour monter sa boîte ou pour faire un bébé, alors on peut imaginer les possibilités infinies qui s’offrent à nous...! L’appel de l’entreprenariat et celui de la maternité arrivent parfois l’un après l’autre, et puis parfois, tout arrive en même temps. Et même si sur le papier, il paraît un peu fou d’envisager ces deux énormes projets de vie en simultané, certaines success stories existent bel et bien avec la cohabitation d’une vie pro et d’une vie perso qui s’entrelacent habilement, voire même qui se nourrissent l’une l’autre. Quand Cécile Roederer a eu l’idée de lancer un concept store qui regrouperait tous les plus craquants créateurs pour enfants, elle n’était pas encore maman. Mais la maternité l’a vite rattrapée et elle s’est donc retrouvée à devoir jongler entre deux activités… très prenantes. D’un côté, la naissance de Charles, son premier bébé, et de l’autre, un bébé différent, mais nécessitant aussi une présence et une attention constante:  sa marque Smallable, concept store génial et incontournable, qui a su s’imposer comme une véritable référence dans l’univers de la mode et de la déco pour enfant. Alors comment fait-on pour tout mener de front? Où cette entrepreneuse bouillonnante a-t-elle puisé son énergie? Comment imaginer vivre le plus grand des bouleversements personnels tout en gérant une entreprise en pleine éclosion? Finalement, puisqu'on est capables de porter la vie, alors rien n’est impossible c’est ça ? Alors je vous laisse découvrir l’histoire inspirante de Cécile, pour qui le mot “mumpreneur” a sans doute été inventé, et qui a tout mis en œuvre pour ne jamais avoir à choisir entre sa boite et ses bébés. /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup!Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.comCréation originale: Clémentine GaleyProduction, enregistrement, textes : Clémentine GaleyMontage: Aurélia Martin pour Little Big ProdMusique originale by The Georges @thegeorgesmusic///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Depuis les débuts de ce podcast, j’ai interviewé des dizaines de femmes. Toutes avec des trajectoires bien à elles, faites de joies et de peines, parfois de drames, mais toujours avec une fin heureuse et un bébé dans les bras. Mais au fur et à mesure que les épisodes se sont enchaînés, j’ai senti comme un murmure grandissant provenant de plusieurs d’entre vous. Ce murmure est devenu une voix forte et distincte qui me demandait de m’intéresser aussi à celles pour qui il n’y avait pas de happy end. Car oui, parfois, malgré toute la bonne volonté du monde, malgré les sacrifices et la patience, malgré les explorations médicales et les prières, l’enfant n’arrive pas. Et ce vide qui s’installe dans le ventre devient insoutenable.Elodie a eu envie d’un enfant très tôt. A 22 ans, elle avait rencontré l’homme de sa vie et elle était prête. Mais elle était bien sûr, loin de se douter que la tâche serait aussi ardue. Aujourd'hui elle a 35 ans, et toujours pas d’enfant. Entre ces deux âges, il y a le parcours d’une femme acharnée, prête à renoncer à une carrière, prête à faire subir à son corps des injections multiples et des protocoles épuisants. Alors comment résiste-t-on à 10 ans de PMA? Où trouver la force de croire en son destin? À quel moment doit-on se résoudre à des alternatives qu’on ne voulait pas voir ? Comment tenir face aux autres couples qui procréent sans encombre ? Dans cet épisode vous découvrirez ce chemin caillouteux sur lequel marche Elodie depuis des années, et comment elle trouve les ressources pour rester toujours certaine qu’elle tiendra un jour, son bébé dans ses bras.Merci Elodie @labicheenlaine pour cette prise de parole nécessaire, et on t’envoie plein de force pour la suite./////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup!Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.comCréation originale: Clémentine GaleyProduction, enregistrement, textes : Clémentine GaleyMontage: Sydney KlasenMusique originale by The Georges @thegeorgesmusic/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Quand on met au monde un nouveau membre dans une famille, les lignes bougent. Chacun voit son rôle changer, évoluer. Le prisme à travers lequel on percevait ses proches change aussi souvent. Et puis une naissance nous ramène inévitablement à la nôtre, et donc à la femme qui nous a donné la vie. Une maman on en a qu’une, et devenir maman soi même c’est souvent marcher dans le sillage de la sienne, sentir ses effluves et se lover dans ses conseils et son soutien inconditionnel. Oui mais voilà, parfois les repères ne sont plus, et il faut avancer à tâtons, sans cette référence avec laquelle on a grandit. Alors comment fait-on quand on perd ce qu’on avait de plus cher? Comment se construire dans un nouveau rôle alors que notre modèle n’est plus là pour nous guider? Kenza était fusionnelle avec sa mère. Complice de toujours, meilleure amie, guide spirituelle, l’accompagner dans la maladie et lui dire au revoir trop tôt fut évidemment un déchirement. Et tomber enceinte 4 mois après, très destabilisant. Pourtant cette grossesse Kenza la désirait profondément, mais ce qu’elle aurait aimé plus que tout c’est la vivre avec sa mère à ses côtés. Alors il a fallu faire preuve de résilience, continuer à vivre grâce aux souvenirs et aux jolis signes, et puiser dans toute la force et la confiance que lui avait transmises sa maman pour construire sa propre façon d’en devenir une. /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup!Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.comCréation originale: Clémentine GaleyProduction, enregistrement, textes : Clémentine GaleyMontage: Aurélia Martin pour Little Big ProdMusique originale by The Georges @thegeorgesmusic///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
En ce qui concerne une grossesse, dès qu’il y a acronyme, ça peut être mauvais signe: PMA, MAP, GEU, SOPK, et j’en passe… Et le CMV n’échappe pas à la règle, car derrière ces 3 petites lettres se cache le redoutable Cytomégalovirus qui, s’il est totalement inoffensif hors grossesse peut être un vrai poison si on se retrouve infectée enceinte, spécialement durant les 3 premiers mois de la grossesse. En effet, le CMV expose le fœtus à des risques graves allant de la surdité à des atteintes cérébrales sévères pouvant entraîner la mort. Alors pourquoi est-ce qu’on en parle si peu? Et pourquoi le dépistage est-il loin d’être systématique? Lorsque Karen se lance dans une 3e grossesse, le fait qu’elle soit gémellaire devient finalement vite anecdotique. Car après cette double bonne nouvelle, elle découvre non seulement que les deux petits embryons qui se développent dans son ventre ont un risque de syndrome transfuseur transfusé mais Karen apprend aussi qu’elle a été exposée à ce satané CMV au tout début de sa grossesse et que donc, potentiellement, les bébés l’ont également été. Alors une fois que l’on sait ça, que faire de cette info? Le seul moyen de s’assurer de l’infection étant l'amniocentèse et les risques de fausse couche qu’elle comporte, comment être sûre qu’on a envie d’être sûre? Karen l’hyperactive, ultra documentée et suivie par les pontes en la matière, s’est retrouvée à devoir faire ce choix si difficile, et à vivre une grossesse avec une belle épée de Damoclès au dessus de la tête. Je vous laisse donc découvrir cet épisode tellement instructif et nécéssaire, porté par une femme qui, grâce à sa bonne étoile et sa niaque incroyable a réussi à déplacer des montagnes./////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup!Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.comCréation originale: Clémentine GaleyProduction, enregistrement, textes : Clémentine GaleyMusique originale by The Georges @thegeorgesmusic///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
En général on est impatientes, on se languit, et on trouve globalement que tout prend trop de temps sur les questions de maternité. Mais dans certaines exceptions (qui confirment certainement la règle), tout peut aller… très vite, et la vie peut parfois prendre un virage insoupçonnable allant jusqu’à transformer des destins à priori tout tracés. Car lorsque frappe le véritable coup de foudre, et que 2 âmes soeurs se rencontrent enfin, les évidences permettent de gagner du temps.Ce scénario de film romantique, Ninon l’a vécu, pour de vrai, il y a 2 ans, et depuis, elle a eu 2 enfants, avec l’homme de sa vie, dont elle est tombée amoureuse en 1 regard. Alors comment faire face à une telle évidence? Comment assumer ce vertige de l’amour en étant sûre de ne pas se tromper? Et surtout comment gérer une vie de futurs parents qui se construit en même temps qu’une lune de miel…? Qu’est ce que ça pose concrètement comme question sur l’intimité, et la peur de voir une vie sexuelle à peine savourée, malmenée par un accouchement ? Alors si comme moi vous avez adoré Julia Roberts et Hugh Grant, tout en vous disant que ça n’arrive jamais dans la vraie vie… et bien je vous propose de vous laisser embarquer dans l’histoire incroyable de Ninon qui va vous démontrer le contraire, et qui vous prouvera une fois de plus que tout arrive quand on s’y attend le moins. Car Ninon est bien devenue maman presque sans s’en rendre compte, tant elle était embarquée dans ce tourbillon qui a bouleversé sa vie. /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup!Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.comCréation originale: Clémentine GaleyProduction, enregistrement, textes : Clémentine GaleyMontage: Aurélia Martin pour Little Big ProdMusique originale by The Georges @thegeorgesmusic///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
On connait toutes une femme de près ou de loin touchée par cette putain de maladie. Moi par exemple j’avais 15 ans quand ma tante maternelle est décédée d’un cancer du sein foudroyant. Depuis, les mammographies font partie de ma vie et j’ai appris à être vigilante. Aujourd’hui on a l’impression qu’on guérit du cancer du sein. Alors certes c’est beaucoup mieux, mais il touche encore 59 000 femmes en France chaque année et il reste 15 à 20% des cancers du sein qu’on ne guérit pas encore. La vigilance reste donc de mise, pour toutes, car contrairement à ce qu’on pourrait penser, figurez-vous que ça n’arrive pas qu’aux autres. Cette triste constatation, Anne l’a faite l’année dernière, lorsque, enceinte de son 3e enfant, elle a commencé à avoir très mal à l’épaule gauche. Mais vraiment, très mal. Et brutalement, une annonce, brutale, improbable. Alors comment ça se passe quand le cancer du sein touche une femme enceinte? Comment l’identifier? Quels sont les protocoles prévus et comment gérer cancer et maternité? Dans cet épisode si important en ce mois d’octobre rose, Anne vous racontera tout son parcours, et alors que son principal objectif était de se préparer à donner la vie, comment elle a dû soudain se battre pour sauver la sienne. /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////Si vous aimez ce podcast et que voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m'aide beaucoup!Les Tips de mes invitées et leurs photos persos sont à retrouver sur le site: www.bliss-stories.frPour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta: @bliss.storiesPour envoyer une demande de témoignage: monhistoire.blisss@gmail.comCréation originale: Clémentine GaleyProduction, enregistrement, textes : Clémentine GaleyMontage: Aurélia Martin pour Little Big ProdMusique originale by The Georges @thegeorgesmusic///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
loading
Comments (23)

Nina S

Merci... c'est sans doute l'un des épisodes qui m'a fait le plus de bien à écouter. ♡

Mar 7th
Reply

Sylvie Henon

Quelle fraîcheur, quelle spontanéité, Merci Renée pour ce chouette récit !

Feb 26th
Reply

Olympe Brillon

quelle histoire, quel parcours. bon rétablissement, merci pour ce témoignage. je suivais déjà son compte pour sa joie de vivre, je la verrais maintenant également comme une personne pleine de courage et j'ai une grande admiration pour le fait qu'elle n'éprouve aucune rancune envers cet interne. admirable

Feb 8th
Reply

Sylvie Henon

Excellent épisode, très réaliste sur toutes les étapes du PP en direct !

Jan 24th
Reply

Sylvie Henon

J'adore ! Merci pour le coup de gueule sur les grossesses dites tardives.

Dec 6th
Reply

Lydie Ayissi

Merci pour ce témoignage !! je vous envoie tout mon soutien pour cette dernière épreuve quel courage !! bravo !! il y a des choix qui ne sont pas évident et vous avez fait le bon choix car c'est le votre !

Sep 28th
Reply

Charlotte Gelot

Merci à toi ! Je n'ai pas les mots.

Sep 28th
Reply

Mylene Alves

Bravo et merci pour ce podcast merveilleux et aussi pour votre témoignage sincère ❤️

Sep 28th
Reply

Charlotte Gelot

Leur histoire 😢 merveilleuse suite à cette belle famille 💜 entendee le code rouge dans tes épisodes me remettent des frissons à chaque fois, en souvenir du notre... Nos bébés sont des héros 🕯️❤️.

Sep 14th
Reply

Julie MK

Super épisode. J'adooooore l'humour de Lalie !

Jul 29th
Reply

Caroline Serrecourt

Un des plus beaux épisodes de Bliss !

Jun 8th
Reply

Maylis P.

Témoignage lumineux et plein d'espoir. Merci Manon. ❤️

Mar 9th
Reply

Elsa K.

Quel témoignage précieux et bouleversant. Merci du fond du cœur.

Sep 27th
Reply

Julia Flaux

Enfin une personne en accord avec moi concernant l'odeur sucré de bébé après la sortie !! Merci c'était un super récit !

Sep 16th
Reply

Julia Flaux

Merci, merci pour toutes ces interviews ! Ça donne envie de recommencer. Continuez ainsi vous mettez beaucoup de douceur dans mes journées !

Aug 29th
Reply

Camille Chaton

Il n'est absolument pas déconseillé de domir dans le même lit que son bébé. À la maternité il était inconcevable pour moi de faire dormir ma fille dans sa petite boîte en plastique alors qu'on avait passé 9 mois collées. Les sages-femmes venaient me demander toutes les 4h si ellr avait mangé et dormi et je levais juste la tête piur répondre et je me recouchais contre ma fille. En revanche il est interdit de dormir zvec son bébé si on a bu ou consommé des stupéfiant.

Aug 9th
Reply

LEODID SAN

Quel bel échange un des plus beaux épisodes...

Aug 1st
Reply

Charlotte Gelot

bonjour, merci pour ce très bel épisode. un des plus émouvant. peut-on avoir l'instagram de Camille s'il te plaît ? merci par avance

Jun 21st
Reply

Aude Gueudry - Bourg

Bonjour, L'épisode 31 avec Léa sera-t-il également disponible sur cette plateforme ?

May 16th
Reply

Lu LI

Belle et douce continuation à Mathieu, liza et Simone. Témoignage vrai et émouvant, vous donnez de l'espoir à toutes les femmes et hommes qui traversent cette sûre épreuve. Merci

Mar 28th
Reply
Download from Google Play
Download from App Store