DécouvrirCode source
Code source
Claim Ownership

Code source

Auteur: Le Parisien

Abonnements: 11,380Lu: 666,491
partager

Description

Des histoires dans l’actualité racontées par les journalistes du Parisien, et par celles et ceux qui les ont vécues directement. Code Source est un podcast présenté par Jules Lavie et Thibault Lambert, avec des reportages d'Ambre Rosala, du lundi au vendredi, à écouter dès 18 heures.

Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

1205 Episodes
Reverse
Il y a vingt-cinq ans, l’arrivée d’un nouvel opérateur sur le marché français des télécoms bousculait ce secteur bien établi. Avec son haut débit à des prix très compétitifs, puis son offre de téléphonie tout aussi concurrentielle, Free a séduit des millions de consommateurs.Son fondateur Xavier Niel est un ancien pirate informatique. Sans diplôme, il a commencé à gagner beaucoup d’argent dans les années 1990 grâce au minitel rose. En 2004, il a passé un mois en détention provisoire à la prison de la Santé à Paris, dans une ancienne affaire d’abus de biens sociaux. Aujourd’hui, Xavier Niel est milliardaire, dixième fortune de France.Code source retrace ce parcours hors du commun avec Aurélie Lebelle, journaliste au service économie du Parisien. Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Raphaël Pueyo, Clara Garnier-Amouroux, Barbara Gouy et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Archives : INA. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Le 21 décembre dernier, la chaîne Arte met en ligne sur son site « Icon of French Cinema », une mini-série de 6 épisodes écrite et réalisée par Judith Godrèche. Dans cette fiction, largement inspirée de sa vie d’actrice, on suit une ancienne icône du cinéma français exilée à Los Angeles, qui revient à Paris pour relancer sa carrière en France. Une œuvre largement autobiographique, entrecoupée de flashbacks de ses débuts où, alors très jeune adolescente, elle se retrouve sous la coupe d’Eric, un réalisateur quadragénaire violent.Dans les semaines qui suivent, des journalistes font le rapprochement entre ce personnage d’Eric et deux réalisateurs français, Benoît Jacquot et Jacques Doillon, avec qui Judith Godrèche a tourné à ses débuts. Dans un premier temps, elle refuse de le reconnaître publiquement. Puis, après un long cheminement, elle décide finalement de s’exprimer publiquement sur le sujet, avant de porter plainte début février contre Benoît Jacquot, pour « viols avec violences sur mineur de moins de 15 ans commis par personne ayant autorité ». Pour Code source, Catherine Balle et Renaud Baronian, journalistes spécialistes cinéma au service culture du Parisien, racontent le long cheminement de l’actrice qui lui a permis de dénoncer publiquement les réalisateurs Benoît Jacquot et Jacques Doillon.Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Barbara Gouy et Raphaël Pueyo - Réalisation et mixage : Pierre Chaffanjon - Musiques : François Clos, Audio Network - Archives : Arte, Youtube, INA, Canal+, France Inter. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Alice a 16 ans quand elle fait la rencontre d’Henry. Il a 15 ans de plus qu’elle, et c’est le grand frère d’une de ses amies. Alice est rapidement impressionnée par son charisme, mais aussi par l’intensité avec laquelle il vit sa foi catholique, et 4 ans plus tard, ils se marient.Mais une fois mariés, les choses changent : Henry est très colérique, et ne supporte pas qu’Alice s'adonne à des activités qu’il considère comme superflues. Au fil des années, le couple a 7 enfants, et Alice reste à la maison pour s’occuper d’eux. Henry, lui, est de plus en plus violent avec elle, et avec les enfants.  Alice raconte son histoire au micro d’Ambre Rosala. Elle a également écrit un livre autobiographique, « Femmes, soyez soumises à vos maris », publié aux éditions Larousse. Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Clara Garnier-Amouroux, Raphaël Pueyo et Barbara Gouy - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Le jeudi 8 février, Kylian Mbappé annonce au président du Paris-Saint-Germain, Nasser al-Khelaïfi, qu’il quitte le club en juin prochain, à la fin de son contrat. Même si cette décision n’est pas une surprise, c’est une grande perte pour le club : l’attaquant de 25 ans est le meilleur buteur de l’histoire du PSG.Kylian Mbappé est un enfant de Bondy. Être recruté au PSG était, pour lui, une chance immense. Mais après sept ans dans le même club et ses différends avec Nasser al-Khelaïfi, il veut à présent atteindre un autre de ses rêves : jouer au Réal Madrid, le graal européen. Même si aucune annonce n’a été faite, c’est sans doute avec ce club que le joueur foulera la pelouse la saison prochaine.Pour Code source, deux journalistes du service des sports du Parisien, Benjamin Quarez et Dominique Sévérac, racontent les coulisses de la décision de Kylian Mbappé.Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Raphaël Pueyo, Clara Garnier-Amouroux, Barbara Gouy et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Archives : BFMTV, Canal+, RMC Sports. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Le lundi 8 janvier, TF1 lance « Bonjour ! La Matinale TF1 ». Le journaliste Bruce Toussaint, débauché en octobre dernier de BFM-TV, a pour mission de dynamiser la case du matin avec une émission d’humeur et d’information pour rivaliser avec France 2. Ce nouveau format, annoncé à la surprise générale, s’inscrit dans la stratégie du nouveau patron de la chaîne, Rodolphe Belmer, qui emploie les grands moyens pour que la Une reste leader dans le paysage audiovisuel français. La fuite du public vers les plateformes de streaming et les audiences puissantes réalisées des chaînes publiques fragilisent depuis quelques années la position dominante de TF1. Elle qui a pourtant besoin de cette assise pour pouvoir financer tous ses programmes.Pour Code source, Kévin Boucher et Benoît Daragon, journalistes média au service Culture du Parisien, décryptent la nouvelle stratégie de TF1.Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Raphaël Pueyo, Barbara Gouy et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Archives : TF1. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Le 20 août 2020, Alexeï Navalny échappe de peu à la mort, après avoir été empoisonné par les services de renseignements russes. Après une longue période de convalescence en Allemagne, il revient en Russie le 17 janvier 2021, où il est arrêté dès sa descente de l’avion. Condamné à plusieurs peines d’emprisonnement, dont une de 19 ans pour « extrémisme », il meurt trois ans plus tard, le 16 février 2024, dans une colonie pénitentiaire de l’Arctique russe.Alexeï Navalny avait consacré sa vie à combattre Vladimir Poutine, en faisant de la lutte contre la corruption son obsession. En 2011, au lendemain des élections législatives truquées, il émerge comme l’un des principaux opposants politiques du Kremlin. Après sa deuxième place aux élections municipales de Moscou l’année suivante, il devient même l’adversaire numéro 1 de Vladimir Poutine. Mais dans les années suivantes, il est violemment réprimé par le pouvoir, il multiplie les séjours en prison et se retrouve privé de participation aux élections.A l’occasion de l’annonce de sa mort, Code source retrace le parcours d’Alexeï Navalny avec Paul Gogo, correspondant à Moscou depuis 7 ans pour différents médias dont Ouest France et Le Parisien. Paul Gogo vient de publier son premier livre aux éditions du Rocher, intitulé « Opération spéciale : dix ans de guerre entre Russie et Ukraine », dans lequel il raconte son expérience de reporter entre le Donbass et Moscou, de la révolution de Maïdan en 2013 à l’invasion russe en 2022.Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Raphaël Pueyo et Barbara Gouy - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Archives : INA, France 2, Youtube, France 3, LCI, Arte, AFP. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Le 13 février dernier, Le Parisien publie une enquête sur une entreprise née en 2001 aux États-Unis, baptisée « Unicity ». Cette société vend et promeut des compléments alimentaires sous forme de poudre ou de comprimés présentés comme miraculeux, qui permettraient d’être en meilleure santé voire même de « traiter les cellules cancérigènes ». Mais pour acquérir ces produits « miracles », il y a une subtilité. Les clients ne peuvent pas les acheter directement auprès d’Unicity. Ils doivent passer par un vendeur intermédiaire qui touche au passage une commission à chaque vente. C’est le principe du marketing de réseau. Un système légal en France mais qui reste très controversé. Plusieurs anciens vendeurs d’Unicity s’attaquent aujourd’hui à l’entreprise, en dénonçant les méthodes pratiquées en interne.Cet épisode de Code source est raconté par la journaliste qui a signé cette enquête, Paméla Rougerie, du pôle Actualité du Parisien.Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Raphaël Pueyo, Clara Garnier-Amouroux, Barbara Gouy et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Pierre Chaffanjon - Musiques : François Clos, Audio Network - Archives : Youtube. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Aurélie Godard a 42 ans, et elle est médecin anesthésiste et réanimatrice dans un hôpital de Haute-Savoie. En 2012, elle décide de s’investir dans l’association humanitaire Médecins sans frontières, et elle enchaîne les missions.En janvier dernier, Aurélie accepte de partir en mission dans la bande de Gaza. L’enclave palestinienne est la cible de violents bombardements israéliens depuis les massacres perpétrés par le Hamas en Israël le 7 octobre dernier, et au fil des semaines, la crise humanitaire s’est aggravée. A son arrivée dans la bande de Gaza, Aurélie soigne d’abord des patients à Rafah, dans le sud de l’enclave, avant de réussir à se rendre dans le nord du territoire, une région dévastée et quasi impossible d’accès.Aurélie Godard raconte la crise humanitaire en cours à Gaza au micro d’Ambre Rosala.Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Raphaël Pueyo, Clara Garnier-Amouroux, Barbara Gouy et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Archives : France Info. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Le 16 février dernier, la justice a condamné un ancien chef d’entreprise et son ex-employée à 5 et 3 ans de prison dans l’affaire de la fausse cellule terroriste AZF. En 2004, ce groupe avait menacé de faire exploser des bombes le long de la voie ferrée, et réclamé plusieurs millions d’euros de rançon. L’histoire commence en décembre 2003, quand une lettre arrive à l’Elysée : un groupe qui se présente sous le nom de « AZF » prévient qu’il va bientôt passer à l’action. AZF envoie d’autres lettres au début de l’année 2004, dans lesquelles il affirme avoir posé des bombes artisanales sur le réseau de chemin de fer, et exige une rançon pour ne pas les faire exploser. Les autorités prennent l’affaire au sérieux, et tentent d’entrer en contact avec la cellule terroriste via les petites annonces du journal Libération. Pour Code source, Timothée Boutry et Clara Seren-Rosso, journalistes au service police justice du Parisien, reviennent sur l’affaire AZF.Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Clara Garnier-Amouroux, Raphaël Pueyo et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Pierre Chaffanjon - Musiques : François Clos, Audio Network - Archives : INA. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
En décembre dernier, Taylor Swift est désignée personnalité de l’année par le magazine américain Time, succédant au président ukrainien Volodymyr Zelensky. La chanteuse américaine de 34 ans, actuellement en pleine tournée mondiale, fascine les américains. Elle est devenue en l’espace quelques années une icône mondiale de la pop avec 14 récompenses aux Grammy Awards, capable grâce à son aura de faire plier l’industrie musicale et même de peser sur les scrutins électoraux.Pourtant, celle qui est originaire de Reading en Pennsylvanie ne faisait pas l’unanimité à ses débuts. Dès ses 16 ans, elle sort son premier album et devient une star de la musique country, un genre très populaire aux Etats-Unis mais peu plébiscité à l’étranger. Dénigrée par une partie du public, moquée par le rappeur Kanye West lors des Video Music Award en 2009, Taylor Swift a dû batailler pour s’imposer comme un phénomène mondial, en embrassant notamment un virage pop au début des années 2010.Pour Code source, Eric Bureau, journaliste au service culture du Parisien et spécialiste musique, raconte à travers ses rencontres avec la star américaine son parcours.Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Raphaël Pueyo, Clara Garnier-Amouroux, Barbara Gouy et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Archives : Netflix/Miss Americana. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Jean-Yves Labrousse est le seul survivant de l’effroyable tuerie qui a décimé sa famille, en octobre 1983. À cette époque, c’est un adolescent de 15 ans qui vit dans l’Oise. Un soir, l’ancien petit ami de sa grande sœur décide de massacrer les cinq membres de la fratrie en pleine nuit.Poignardé à l’abdomen, Jean-Yves s’en sort miraculeusement et parvient à dénoncer le meurtrier. Cet événement tragique reste gravé dans sa mémoire pendant des décennies. Des flashs lui font revivre cette nuit d’horreur. Lorsqu’il devient père à son tour, Jean-Yves Labrousse ne parle à ses enfants de son passé traumatisant. Jusqu’à ce que sa fille aînée Camille cherche à en savoir plus, il y a 5 ans. Cette confession d’un père à sa fille a donné lieu à un témoignage publié à l’automne dernier, L’écho des ombres, récit d’un survivant (Mareuil éditions).Jean-Yves et Camille Labrousse ont accepté de raconter leur histoire dans Code source au micro d’Ambre Rosala.Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Un petit mois et puis s’en va… Le 11 janvier, Amélie Oudéa-Castéra se voit confier le portefeuille de l’Education, en plus du ministère des Sports qu’elle dirige depuis 2022. Une décision déplorée par les syndicats d’enseignants, pour qui il semble impossible de gérer à la fois les dossiers liés à l’école et la préparation des jeux olympiques de Paris.Les explications mensongères de la ministre, après les révélations dans la presse sur ses trois enfants scolarisés dans un établissement privé d’élite et controversé à Paris, ont déclenché une série de polémiques. Le 8 février, elle perd la tête du ministère de l’Education nationale, remplacée par Nicole Belloubet.Code source refait le film de cette séquence politique avec deux journalistes du Parisien, Olivier Beaumont du service politique, et Frédéric Gouaillard, spécialiste éducation.Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Clara Garnier-Amouroux, Barbara Gouy et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Archives : BFM, LCP, TF1, Fr2. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
C’est une promesse de la mairie de Paris et des organisateurs des Jeux olympiques qui se tiendront dans la capitale cet été : plusieurs épreuves doivent pouvoir avoir lieu dans la Seine. Mais le traitement de l’eau du fleuve est délicat. Plusieurs tests menés en août 2023 n’ont pas été concluants et certaines épreuves qui devaient avoir lieu au niveau du pont Alexandre III ont été annulées à cause d’un taux de pollution trop important. Est-ce que les athlètes pourront plonger dans la Seine cet été ? Et au-delà, est-ce que les Parisiens pourront s’y baigner en 2025, comme promis par la maire de Paris, Anne Hidalgo ?Cet épisode de Code source est raconté par Pauline Darvey et Paul Abran, journalistes de l’édition de Paris du Parisien.Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Barbara Gouy, Clara Garnier-Amouroux et Thibault Lambert  - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Archives : INA. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Robert Badinter est décédé dans la nuit du 8 au 9 février dernier, à l’âge de 95 ans. Dans la foulée, l’ensemble de la classe politique a salué sa mémoire, et Emmanuel Macron a annoncé qu’un hommage national serait rendu à l’ancien avocat et ministre de la Justice ce mercredi 14 février.Robert Badinter se fait connaître du grand public en 1977 alors qu’il défend Patrick Henry, poursuivi pour le meurtre d’un petit garçon. Son réquisitoire est déjà un plaidoyer contre la peine de mort. Patrick Henry est condamné à la perpétuité et son avocat s’engage alors en politique, notamment aux côtés de personnalités de gauche. Le 17 septembre 1981, c’est en tant que ministre de la Justice de François Mitterand que Robert Badinter prononce un discours historique devant l’Assemblée nationale pour défendre l’abolition de la peine de mort. Code source revient sur le parcours de Robert Badinter avec Henri Vernet, journaliste au service politique du Parisien, qui l’a interviewé à plusieurs reprises. Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Clara Garnier-Amouroux, Thibault Lambert et Barbara Gouy  - Réalisation et mixage : Pierre Chaffanjon - Musiques : François Clos, Audio Network - Archives : INA, France TV, RTL. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
(Suite et fin) Code source reçoit l’un des humoristes préférés des Français, Jérémy Ferrari, alors qu’il s'apprête à rejoindre le cercle fermé des comiques qui remplissent la mythique salle parisienne de Bercy. Le roi de l’humour noir doit clore la tournée de son troisième one-man-show, intitulé « Anesthésie générale » les 9 et 10 mars à l’Accord Arena, avant de remonter sur scène l’an prochain avec ses amis Arnaud Tsamere et Baptiste Lecaplain. Dans la dernière partie de cet entretien, l’humoriste raconte comment il vit son succès depuis son passage dans l’émission « On n’demande qu’à en rire ». Il se confie sur son combat contre l’addiction à l’alcool, et rend hommage à son ami et partenaire de scène Guillaume Bats, disparu en juin 2023.Jérémy Ferrari répond aux questions de Jules Lavie, rédacteur en chef des podcasts, et Grégory Plouviez, spécialiste humour au service Culture du Parisien.La première partie de cet entretien est disponible sur toutes les plateformes d’écoute et sur LeParisien.fr.Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Barbara Gouy et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Archives : INA,  « Jeremy Ferrari : Hallelujah Bordel ! »,  « Les Duos Impossibles de Jérémy Ferrari ». Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Code source reçoit l’un des humoristes préférés des Français, Jérémy Ferrari, alors qu’il s'apprête à rejoindre le cercle fermé des comiques qui remplissent la mythique salle parisienne de Bercy. Le roi de l’humour noir, révélé dans une émission de Laurent Ruquier, doit clore la tournée de son troisième one-man-show, intitulé « Anesthésie générale » les 9 et 10 mars à l’Accord Arena, avant de remonter sur scène l’an prochain avec ses amis Arnaud Tsamere et Baptiste Lecaplain. (Première partie) Jérémy Ferrari se confie dans Code source sur sa carrière, sa façon de travailler pour écrire ses spectacles, et sur les addictions et les maladies invisibles dont il est atteint… Il répond aux questions de Jules Lavie, rédacteur en chef des podcasts, et Grégory Plouviez, spécialiste humour au service Culture du Parisien, dans un entretien en deux parties.Dans ce premier épisode, l’humoriste raconte notamment ses débuts difficiles dans l’humour avant de se faire connaître par la télévision.Retrouvez la seconde partie de cette interview à partir du lundi 12 février.Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Barbara Gouy et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Archives : INA. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Du 24 janvier au 2 février, Shamran Mehmood Raja, un pakistanais de 38 ans, a été jugé par la cour d’assises du Val-de-Marne pour le meurtre de Sandra, une jeune femme de 23 ans, en 2019.À l’époque, cette jeune étudiante avait disparu mystérieusement d’une supérette Franprix, à Quincy-sous-Sénart dans l’Essonne. Après trois jours de vive inquiétude pour sa famille et ses amis, le corps de Sandra est retrouvé sans vie et ligoté dans le coffre de sa propre voiture.Shamran Mahmood Raja, employé dans cette supérette, est le dernier a avoir vu la jeune femme vivante. Ses propos incohérents et son ADN retrouvés sur la victime en font rapidement le suspect numéro un. Il a écopé d’une peine de 20 ans de réclusion criminelle. Trois proches du meurtrier ont également été condamnés pour complicité.Pour Code source, Denis Courtine, journaliste au service police-justice Île-de-France du Parisien, revient sur cette affaire qu’il a suivi depuis le début.Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Clara Garnier-Amouroux, Barbara Gouy et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Fanny est la dernière de 8 enfants et elle grandit au sein d’une famille catholique pratiquante, à côté de Lille (Nord). Petite fille, elle adore chanter, et se produit régulièrement le dimanche, pendant la messe. En 1991, quand elle a 16 ans, Fanny intègre la Maîtrise boréale, une chorale de jeunes dirigée par son professeur de musique, Bernard Dewagtère. La chorale devient l’une des plus prestigieuses du pays mais en coulisse, Bernard Dewagtère exerce une emprise sur les adolescentes de la chorale, allant même jusqu’à abuser de certaines d’entre elles, dont Fanny. Il y a quelques années, Fanny a porté plainte contre son ancien chef de chœur et aujourd’hui, l’homme de 65 ans est mis en examen pour “atteinte sexuelle” et “viol” commis par personne ayant autorité.Fanny raconte ce qu’elle a vécu au sein de la Maîtrise boréale et son combat judiciaire au micro d’Ambre Rosala.Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Thibault Lambert et Clara Garnier-Amouroux - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Depuis sa création en 2018, la Fresque du climat connaît un succès fou. Cet atelier de sensibilisation au réchauffement climatique se fait sous la forme d’un jeu : les participants ont 3 heures pour relier 42 cartes entre elles et comprendre d’où viennent les émissions de CO2 par exemple… et quelles sont les solutions pour limiter les dégâts.Inventé par un ingénieur français, Cédric Ringenbach, la Fresque du climat séduit jusqu’aux grands groupes comme Suez ou Orange, et le concept a été décliné dans 132 pays. Tout le monde peut devenir animateur et proposer des ateliers, gratuits pour les associations et les écoles, et payants pour les entreprises. Cet épisode de Code source est raconté par Aloïs Le Noan, un formateur qui anime plusieurs ateliers de la Fresque du climat pour les équipes du Parisien. Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Barbara Gouy, Clara Garnier-Amouroux et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Pierre Chaffanjon - Musiques : François Clos, Audio Network. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Pendant plusieurs décennies, l’amiante a été utilisé en France pour fabriquer des joints, des dalles, des canalisations, ou encore des plaques pour isoler les immeubles d’habitation et même des écoles. Mais dans les années 1970, cet isolant léger et bon marché est signalé comme un matériau dangereux et en 1997, il est interdit car ses fibres s’avèrent être cancérigènes. Elles peuvent provoquer de graves maladies, jusqu’à 40 ans après l’exposition. Depuis, la France peine à se débarrasser de l’amiante : le désamiantage est contraignant et il coûte cher. Pourtant, il devient urgent de le faire car l’amiante est encore aujourd’hui la deuxième cause de maladie professionnelle, et plusieurs milliers de personnes en meurent chaque année.Cet épisode de Code source est raconté par deux journalistes du service Futurs du Parisien, Frédéric Mouchon, spécialiste environnement, et Elsa Mari, spécialiste santé. Écoutez Code source sur toutes les plates-formes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Amazon Music, Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Clara Garnier-Amouroux et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Archives : INA. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
loading
Commentaires (12)

Fred D.

Beaucoup d'erreurs et autres approximations dans cet épisode. Ça correspond bien à l'image que j'avais du Parisien.

Jul 25th
Réponse

Vincent Godard

documentaire très émouvant !

Mar 30th
Réponse

Fako Nece

Émission fantastique, personnage remarquable. Passionant.

Jan 14th
Réponse

Fako Nece

Super émission . Merci. J'ai lu 5 romans de MH. Je ne connaissais pas sa vie. Je me demande si Yuzu dans Sérotonine a à voir avec sa 3ème compagne. Ça m'a donné envie de voir son 2ème film.

Jan 14th
Réponse

Marie KOPP

je viens de découvrir ce podcast. très intéressant. on ne se lasse pas. merci

Jan 14th
Réponse

FERNANDO COUTO

bpn

Jun 27th
Réponse (2)

Louis Daubié

Cool

Jun 9th
Réponse

caroline guignot

non, covid-19 est le nom de la maladie, le nom du virus est le Sras-CoV-2...

Mar 7th
Réponse

Federico Ibargüen

Délicieuse écoute. Dommage ne pas avoir des brives du réquisitoire du procureur et de son substitut...

Jun 19th
Réponse

JULIEN LEMMER

Sujet intéressant, merci pour en avoir fait un épisode. je trouve dommage que le boucher ne voit que le côté "utilitaire" du bon traitement des animaux. "Si la bête n'est pas bien traité, alors ça fera de la mauvaise viande...". C'est triste de ne pas aller plus loin et de ne pas avoir plus de respect que ça pour un animal que l'on tue pour la manger. Je ne défend pas l'acte des militants Vegans, mais on peut simplement constater qu'à notre époque, manger de la viande n'est plus obligatoire pour survivre. Beaucoup d'autres alternatives permettent de remplacer les nutriments qu'elle apporte. Les mentalités mettront du temps à évoluer ... et encore beaucoup de meurtres pour notre plaisir.

May 31st
Réponse
Télécharger sur Google Play
Télécharger sur l’App Store