DécouvrirIn Extenso
In Extenso
Claim Ownership

In Extenso

Auteur: The Conversation France

Abonnements: 1,118Lu: 2,101
partager

Description

Un thème, une série : Pour aller plus loin avec les expert·e·s de The Conversation France.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

20 Episodes
Reverse
Mouvement NoGender, procréation médicalement assistée, gestation pour autrui, et même bébés génétiquement modifiés en Chine, voire transhumanisme… Les sexualités n'ont jamais semblé autant bouleversées qu'aujourd'hui, ni les débats aussi vifs.Matrice de la vie politique ou encore économique, les sexualités, éclairées tant par les lumières de la pensée occidentale qu'orientale, doivent, selon lui, nous aider à comprendre qui nous sommes et le sens de ce que nous voulons être. Si la pensée occidentale, décortiquée dans l’épisode précédent, est aujourd’hui, pour le meilleur ou pour le pire, dominante, cela ne saurait, pour Laurent Bibard, occulter les apports des religions orientales. Le taoïsme, notamment, invite à considérer que, nés de la rencontre entre un homme et une femme, nous portons tous en nous le féminin et le masculin, les inséparables yin et yang dont l’entrelacement caractérise autant l’échelle individuelle que l’infiniment grand. Cette dynamique a quelque chose à dire à qui imagine la possibilité d’un contrôle total de notre monde… "Sexualités, un regard philosophique" est une série In extenso produite par The Conversation France. Retrouvez les autres épisodes sur le site de The Conversation ou sur les plateformes de podcasts.Conception, Thibault Lieurade. Production, Romain Pollet Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Mouvement NoGender, procréation médicalement assistée, gestation pour autrui, et même bébés génétiquement modifiés en Chine, voire transhumanisme… Les sexualités n'ont jamais semblé autant bouleversées qu'aujourd'hui, ni les débats aussi vifs.Matrice de la vie politique ou encore économique, les sexualités, éclairées tant par les lumières de la pensée occidentale qu'orientale, doivent, selon lui, nous aider à comprendre qui nous sommes et le sens de ce que nous voulons être. En prenant du recul, ce deuxième épisode fait du « masculin » et du « féminin » une grille d’interprétation de l’histoire de l’Occident. D'après Laurent Bibard, le christianisme entrelace d’une manière particulière le féminin, hérité du judaïsme, et le masculin du monde grec. Le schéma de l’incarnation, la mort puis la résurrection de Jésus-Christ suggère le dépassement total de la notion de nature, posant les fondements du monde moderne. Les humanistes, en laïcisant les concepts, ont alors pu faire émerger une « virilité nouvelle », potentiellement universelle, celle qui nous invite à nous rendre « comme maîtres et possesseurs de la nature »."Sexualités, un regard philosophique" est une série In extenso produite par The Conversation France. Retrouvez les autres épisodes sur le site de The Conversation ou sur les plateformes de podcasts.Conception, Thibault Lieurade. Production, Romain Pollet Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Mouvement NoGender, procréation médicalement assistée, gestation pour autrui, et même bébés génétiquement modifiés en Chine, voire transhumanisme… Les sexualités n'ont jamais semblé autant bouleversées qu'aujourd'hui, ni les débats aussi vifs.Pour le philosophe Laurent Bibard, auteur d’une Phénoménologie des sexualités aux Éditions L’Harmattan, l'évolution de la conception des notions de « féminin » et de « masculin » au travers de l'histoire peut permettre de mieux saisir les enjeux actuels. Matrice de la vie politique ou encore économiques, les sexualités, éclairées tant par les lumières de la pensée occidentale qu'orientale, doivent, selon lui, nous aider à comprendre qui nous sommes et le sens de ce que nous voulons être. Quelle place pour le « féminin » et le « masculin » dans une époque marquée par la croyance dans le pouvoir de la technologie pour contrôler la nature ? Comment peuvent-elles offrir des clés d’analyse pertinentes pour comprendre notre monde ? Éléments de réponse dans ce premier épisode."Sexualités, un regard philosophique" est une série In extenso produite par The Conversation France. Retrouvez les autres épisodes sur le site de The Conversation ou sur les plateformes de podcasts.Conception, Thibault Lieurade. Production, Romain Pollet Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
L'actualité, dans la région dite MENA — Moyen-Orient et Afrique du Nord — est aujourd'hui dominée par la résurgence du conflit israélo-palestinien. Un conflit qui a longtemps été au centre de toutes les attentions, mais qui, ces dix dernières années, a été quelque peu éclipsé par le phénomène dit des printemps arabes.Les révoltes qui ont secoué le monde arabe à partir de 2010, et qui ont conduit à des bouleversements considérables — en Algérie, en Tunisie, en Libye, en Égypte, au Liban, au Yémen, en Syrie, en Irak et dans bien d'autres pays encore — ont montré toute la vitalité de sociétés que l'on avait tort de croire fatalistes et soumises aux régimes dictatoriaux en place. Ces révoltes procèdent de dynamiques complexes — sociales, politiques, parfois ethniques ou religieuses ; mais elles ont toutes, en commun, une prise de conscience par les populations de la possibilité de remettre en cause un statu quo devenu insupportable. Quelles ont été les causes, les mécanismes et les résultats des printemps arabes ? Quel a été, et quel est aujourd'hui, leur impact sur la confrontation israélo-palestinienne ? Et comment cette confrontation est-elle perçue aujourd'hui dans un monde arabe en pleine mutation ?Pour en parler, nous accueillons aujourd'hui trois chercheurs membres du Panel International sur la sortie de la violence : Marie Kortam, chercheure associée à l’Institut français du Proche-Orient (IFPO – Beyrouth) et membre du Conseil arabe des sciences sociales ; Mohamed-Ali Adraoui, Senior Fellow au Middle East Institute de l’Université nationale de Singapour ; et Jalel Harchaoui, Senior Fellow à la Global Initiative against Transnational Organized Crime."Les printemps arabes et le conflit israélo-palestinien" est une série In extenso produite par The Conversation France. Retrouvez les autres épisodes sur le site de The Conversation ou sur les plateformes de podcasts.Conception, Grégory Rayko. Production Romain Pollet. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
La démocratie, c'est littéralement le pouvoir exercé par le peuple. Elle ne se déploie évidemment pas de la même manière sous toutes les latitudes. Les Etats qui ont choisi ce régime, ou prétendent l'avoir choisi, l'appliquent chacun avec leur histoire, leurs institutions, leurs aspirations. Dans certains d'entre eux, la crise sanitaire a eu des impacts sur l'exercice de la démocratie. The Conversation a choisi d'explorer cette notion à travers une série de podcasts réalisée avec l'Institut des hautes études pour la science et la technologie, et intitulée « Quelle démocratie ? ». On y parle de ses évolutions aux États-Unis, en France, et en Chine. Les deux premiers États sont indéniablement des démocraties, même s'ils font régulièrement l'objet de critiques sévères. La Chine, elle, est un régime autoritaire qui, pourtant, se prétend démocratique.Dans cet ultime épisode intitulé « La démocratisation de la Chine, un espoir à oublier ? » nous nous intéressons à la République populaire de Chine. Comment comprendre les récentes évolutions du régime, aussi bien dans sa politique étrangère qu'à l'intérieur. Quel est le rapport à la démocratie de cet État autoritaire ?Le sinologue Jean-Pierre Cabestan nous accompagne dans cette réflexion. Jean-Pierre Cabestan est directeur de recherche au CNRS et chercheur associé au Centre d’étude français sur la Chine contemporaine de Hong Kong. Il est également professeur de science politique à l’Université baptiste de Hong Kong."Quelle démocratie ?" est une série In extenso produite par The Conversation France. Retrouvez les autres épisodes sur le site de The Conversation ou sur les plateformes de podcasts.Conception, Françoise Marmouyet et Grégory Rayko. Production Romain Pollet. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
La démocratie, c’est littéralement le pouvoir exercé par le peuple. Elle ne se déploie évidemment pas de la même manière sous toutes les latitudes. Les États qui ont choisi ce régime, ou prétendent l’avoir choisi, l’appliquent chacun avec leur histoire, leurs institutions, leurs aspirations. Dans certains d’entre eux, la crise sanitaire a eu des impacts sur l’exercice de la démocratie.The Conversation a choisi d’explorer cette notion à travers une série de podcasts réalisée avec l’Institut des hautes études pour la science et la technologie, et intitulée «Quelle démocratie ?». On y parle de ses évolutions aux États-Unis, en France et en Chine. Les deux premiers États sont indéniablement des démocraties, même s’ils font régulièrement l’objet de critiques sévères. La Chine, elle, est un régime autoritaire qui, pourtant, se prétend démocratique. Comment la démocratie s’exerce-t-elle, se construit-elle, quels dangers la menacent ?Ce deuxième épisode, «États-Unis, une démocratie malmenée ?», est consacré aux soubresauts traversés par la démocratie américaine, l'une des plus grandes et des plus anciennes du monde. Après quatre ans de mandat tumultueux de Donald Trump, le démocrate Joe Biden a été élu en novembre 2020 dans un climat de contestation inédit. Qu'est ce que cette histoire récente nous dit de l'état actuel de la démocratie américaine ?Avec nous pour mener cette réflexion, l'historienne et américaniste Sylvie Laurent, maîtresse de conférence à Sciences Po et chercheuse associée aux universités de Stanford et de Berkeley."Quelle démocratie ?" est une série In extenso produite par The Conversation France. Retrouvez les autres épisodes sur le site de The Conversation ou sur les plateformes de podcasts.Conception, Françoise Marmouyet et Grégory Rayko. Production Romain Pollet. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
La démocratie, c'est littéralement le pouvoir exercé par le peuple. Elle ne se déploie évidemment pas de la même manière sous toutes les latitudes. Les États qui ont choisi ce régime, ou prétendent l'avoir choisi, l'appliquent chacun avec leur histoire, leurs institutions, leurs aspirations. Dans certains d'entre eux, la crise sanitaire a eu des impacts sur l'exercice de la démocratie. The Conversation a choisi d'explorer cette notion à travers une série de podcasts réalisée avec l'Institut des hautes études pour la science et la technologie, et intitulée « Quelle démocratie ? ». On y parle de ses évolutions aux États-Unis, en France, et en Chine. Les deux premiers États sont indéniablement des démocraties, même s'ils font régulièrement l'objet de critiques sévères. La Chine, elle, est un régime autoritaire qui, pourtant, se prétend démocratique. Comment la démocratie s'exerce-telle, se construit-t-elle, quels dangers la menacent ? Dans ce premier épisode, « La démocratie française est-elle en crise ? », nous abordons les défis démocratiques auxquels notre pays est aujourd'hui confronté, de la défiance croissante envers les élites aux questionnements sur la représentativité des élus, en passant par la remise en cause du « système » comme on l'a vu avec les Gilets jaunes... Pour discuter de tous ces sujets, nous accueillons Pierre-Henri Tavoillot, maître de conférences en philosophie à Sorbonne Université et président du Collège de philosophie."Quelle démocratie ?" est une série In extenso produite par The Conversation France. Retrouvez les autres épisodes sur le site de The Conversation ou sur les plateformes de podcasts.Conception, Françoise Marmouyet et Grégory Rayko. Production Romain Pollet. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
En un an, un virus inconnu a mis la planète sens dessus dessous, bousculant tous nos repères. Il a fallu apprendre à vivre dans l’incertitude.Mais il nous faut aussi réfléchir à la nature de cette crise, aux outils dont nous disposons pour l’affronter, et, surtout, à ceux qu’il nous faudra inventer pour créer le monde de demain.C’est pour aborder toutes ces questions que The Conversation vous propose une série de quatre podcasts intitulée « Quel nouveau monde ? », réalisée avec le Collège des Bernardins.Antoine Arjakovsky, historien et directeur de recherche au Collège des Bernardins, nous accompagne tout au long de cette réflexion.Dans ce dernier épisode, nous nous intéressons à la spiritualité. A-t-elle un rôle à jouer dans la crise que nous traversons ?"Quel nouveau monde ? " est une série In extenso produite par The Conversation France. Retrouvez les autres épisodes sur le site de The Conversation ou sur les plateformes de podcasts.Conception, Fabrice Rousselot et Françoise Marmouyet. Production Romain Pollet. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
En un an, un virus inconnu a mis la planète sens dessus dessous, bousculant tous nos repères. Il a fallu apprendre à vivre dans l'incertitude.Mais il nous faut aussi réfléchir à la nature de cette crise, aux outils dont nous disposons pour l'affronter, et, surtout, à ceux qu'il nous faudra inventer pour créer le monde de demain.C'est pour aborder toutes ces questions, que The Conversation vous propose une série de quatre podcasts, intitulée « Quel nouveau monde ? », et réalisée avec le Collège des Bernardins.Antoine Arjakovsky, historien et directeur de recherche au Collège des Bernardins, nous accompagne tout au long de cette réflexion.Dans ce troisième épisode, « Les Nations unies sont-elles condamnées à l'impuissance ? », nous allons revenir sur le rôle des organisations internationales, et plus spécifiquement, de l'ONU. Pourquoi cette instance, créée pour préserver la paix et la sécurité mondiale, semble-t-elle si souvent inefficace ?"Quel nouveau monde ? " est une série In extenso produite par The Conversation France. Retrouvez les autres épisodes sur le site de The Conversation ou sur les plateformes de podcasts.Conception, Fabrice Rousselot et Françoise Marmouyet. Production Romain Pollet. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
En un an, un virus inconnu a mis la planète sens dessus dessous, bousculant tous nos repères. Il a fallu apprendre à vivre dans l'incertitude. Mais il nous faut aussi réfléchir à la nature de cette crise, aux outils dont nous disposons pour l'affronter, et, surtout, à ceux qu'il nous faudra inventer pour créer le monde de demain.C'est pour aborder toutes ces questions que The Conversation vous propose une série de quatre podcasts intitulée « Quel nouveau monde ? », réalisée avec le Collège des Bernardins.Antoine Arjakovsky, historien et directeur de recherche au Collège des Bernardins, nous accompagne tout au long de cette réflexion. Et dans ce second épisode, « L'infodémie, ça se soigne », nous allons tenter de mieux comprendre ce phénomène des fake news qui est venu polluer l'environnement médiatique. D'où vient cette désinformation galopante et quel est son impact, comment lutter efficacement contre cette infodémie ?"Quel nouveau monde ? " est une série In extenso produite par The Conversation France. Retrouvez les autres épisodes sur le site de The Conversation ou sur les plateformes de podcasts.Conception, Fabrice Rousselot et Françoise Marmouyet. Production Romain Pollet. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
En un an, un virus inconnu a mis la planète sens dessus dessous, bousculant tous nos repères. Il a fallu à vivre dans l'incertitude. Mais il nous faut aussi réfléchir à la nature de cette crise, aux outils dont nous disposons pour l'affronter, et, surtout, à ceux qu'il nous faudra inventer pour créer le monde de demain.C'est pour aborder toutes ces questions, que The Conversation vous propose une série de quatre podcasts, intitulée « Quel nouveau monde ? », et réalisée avec le Collège des Bernardins.Antoine Arjakovsky, historien et directeur de recherche au Collège des Bernardins nous accompagne tout au long de cette réflexion. Dans ce premier épisode, « Un choc global », nous allons tenter de mieux comprendre la crise internationale et explorer l'angle géopolitique : que nous dit le malaise actuel de l'ordre mondial et de ses défaillances ? Quelles pistes pour construire des alternatives ? "Quel nouveau monde ? " est une série In extenso produite par The Conversation France. Retrouvez les autres épisodes sur le site de The Conversation ou sur les plateformes de podcasts.Conception, Fabrice Rousselot et Françoise Marmouyet. Production Romain Pollet. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
La politique, une histoire de corps. L’image d’Olivier Véran, ministre de la Santé, dénudant son épaule face aux caméras pour se faire vacciner contre la Covid-19, a marqué les esprits. D'autres hommes et femmes politiques ont d'ailleurs suivi son exemple espérant encourager ainsi l’ensemble des Français à accepter la campagne de vaccination.On peut cependant se demander dans quelle mesure le corps peut être un instrument de communication. Pour en discuter, j’ai le plaisir d’accueillir Fabienne Martin Juchat, Professeure des Universités en sciences de la communication à l’Université Grenoble Alpes, chercheuse en communication corporelle et émotionnelle. En scène est une série In Extenso produite par The Conversation France. Retrouvez les autres épisodes sur le site de The Conversation ou sur les plateformes de podcasts.Conception et réalisation, Clea Chakraverty avec l'aide de Rayane Meguenni. Production Romain Pollet. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Quand l'extrême droite joue au féminin. Elles sont peu nombreuses mais très présentes dans le champ médiatique : de Marine Le Pen, cheffe de file du Rassemblement National à Thais D'Escufon, porte parole de Génération Identitaire, les femmes d'extrême droite montent au front.Comment font-elles entendre leurs paroles et comment surfent-elles sur la féminisation du monde politique? Pour en parler, j'ai le plaisir d'accueillir Christèle Lagier, maitresse de conférences en sciences politique au laboratoire LBNC Université d'Avignon et associée au laboratoire Cherpa, Sciences Po Aix, qui travaille depuis de longues années sur les rapports des femmes aux partis d’extrême-droite, avec un focus tout particulier sur le Front national, désormais connu comme Rassemblement National.En scène est une série In Extenso produite par The Conversation France. Retrouvez les autres épisodes sur le site de The Conversation ou sur les plateformes de podcasts.Conception et réalisation, Clea Chakraverty avec l'aide de Rayane Meguenni. Production Romain Pollet. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Comment réagissons nous dans des situations professionnelles embarrassantes? On pense à cette réunion zoom sciemment ratée, au dernier paquet de café fini en secret ou la boulette sur un gros dossier… Cela nous arrive à tous et, en général, on reconnaît vite sa faute, on s'excuse, on tente de faire amende honorable.Les décideurs, eux, établissent des stratégies de communication bien spécifiques pour ne pas être montré du doigt comme fautifs lors de différentes affaires rendues publiques.La chercheuse Mahaut Fanchini, maitresse de conférences en sciences de gestion à l'institut de recherche en gestion de l'Université Paris-Est Créteil, a particulièrement travaillé sur ce sujet.En scène est une série In Extenso produite par The Conversation France. Retrouvez les autres épisodes sur le site de The Conversation ou sur les plateformes de podcasts.Conception et réalisation, Clea Chakraverty avec l'aide de Rayane Meguenni. Production Romain Pollet. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Les humoristes sont devenus incontournables dans le monde médiatique: ils et elles nous font rire, nous indignent ou nous agacent.Les professionnels de l'humour semblent aussi indissociables de la vie politique aujourd'hui. Et les politiques l'ont bien compris.Pour en parler, dans ce nouvel épisode, nous accueillons Guillaume Grignard, chercheur en sciences politiques à l'Université Libre de Bruxelles au sein du CEVIPOL. Des dessins de presse aux marionnettes des Guignols en passant par les imitateurs, la France a une longue tradition de satire, de caricature du politique.Alors, le pouvoir est-il indissociable d'une forme de bouffonnerie ? L'humour, allié ou ennemi du politique ?«En scène » est une série In Extenso produite par The Conversation France. Retrouvez les autres épisodes sur le site de The Conversation ou sur les plateformes de podcasts.Conception, Cléa Chakraverty. Production, Romain Pollet Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Bienvenue sur « En scène ! Dans les coulisses de la politique » le podcast qui décrypte quelques-uns des outils de la communication politique. Dans le premier épisode de notre série, nous nous sommes attachés à décrypter quels étaient les multiples visages d'Emmanuel Macron.Dans cet épisode, nous allons tenter de comprendre l'enjeu de certains mots, phrases, expressions ou silences qui ont jusqu'à présent rythmé le quinquennat et ont trouvé leur place dans la bouche de nos représentants. Certaines sont même devenues cultes à en croire leurs détracteurs.Pour en parler nous recevons Julien Longhi, linguiste, professeur des universités en sciences du langage à CY Cergy Paris Université et auteur de nombreux articles sur l'usage des mots dans le circuit politique et des processus d'argumentations. Ses articles sont à retrouver sur The Conversation. En scène est une série In Extenso produite par The Conversation France. Retrouvez les autres épisodes sur le site de The Conversation ou sur les plateformes de podcasts. Conception, Cléa Chakraverty. Production, Romain Pollet Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Erreurs ou exploits de communications, discours savants, usage du mensonge ou du silence, vagues médiatiques, mobilisation de l'opinion, émotions et réseaux sociaux: comment la politique joue–t-elle de nos affects?Bienvenue sur «En scène » le podcast qui décrypte quelques uns des outils de la communication politique.Difficile de ne pas aborder ces questions sans d'abord se tourner vers le premier des représentants de la nation, le président de République.Comment Emmanuel Macron s’est-il mis en scène avant même le début de son quinquennat ? Comment son image a-t-elle évolué jusque parfois, à la contradiction ? Et comment tente-t-il de la maintenir en période de crises ?Pour répondre à ces questionnements, j'ai le grand plaisir d'accueillir dans notre premier épisode, Bruno Cautrès, chercheur au Centre de recherches politiques de Sciences Po et fin observateur de la vie politique française.Conception, Cléa Chakraverty. Production, Romain Pollet Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Internet, c'est autant une mine d'infos qu'un dédale d'infox, chacun peut le constater au quotidien en naviguant sur les réseaux sociaux. Alors, comment s'y retrouver ? Quels repères transmettre aux jeunes en matière d'éducation aux médias ? Les stratégies qui valaient sur papier ne suffisent plus dans un monde numérique où l'image est reine.Dans ce troisième et dernier épisode de notre série « Apprendre, la révolution des écrans », Divina Frau-Meigs, professeure en sciences de l’information et de la communication, nous explique comment les modes de lecture se complexifient sur ordinateur, sur smartphone ou sur tablette, quels sont les outils à mobiliser pour prendre conscience de nos biais cognitifs et mieux gérer la profusion de messages qui nous parviennent.Conception, Aurélie Djavadi. Production, Romain Pollet Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Dans ce deuxième épisode de notre série « Apprendre, la révolution des écrans », Denis Alamargot, professeur des universités en psychologie cognitive à l'Université Paris-Est Créteil, nous explique comment le geste d'écriture joue sur la mémorisation des lettres, à quelles conditions les tablettes pourraient concurrencer le papier et pourquoi il faudrait enseigner la dactylographie.Conception, Aurélie Djavadi. Production, Romain Pollet. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Lire sur écran, un effort pour les jeunes ? Dans ce premier épisode de notre série «Apprendre, la révolution des écrans», Frédéric Bernard, maître de conférences en neuropsychologie à l'Université de Strasbourg, nous aide à comprendre comment l'expérience de lecture imprègne nos représentations et dans quelle mesure on peut miser (ou non) sur l'attractivité du numérique. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Commentaires 
Télécharger sur Google Play
Télécharger sur l’App Store