DécouvrirL'Aventure c'est l'aventure
L'Aventure c'est l'aventure
Claim Ownership

L'Aventure c'est l'aventure

Auteur: L'Aventure c'est l'aventure

Abonnements: 99Lu: 947
partager

Description

L’Aventure c’est l’Aventure est un podcast dont la vocation est de te faire découvrir des récits extraordinaires de baroudeurs chevronnés ou d’aventuriers en herbe comme toi et moi.


À travers des conversations d’une vingtaine de minutes, on t’embarque pour des défis sportifs dans le Grand Nord, des explorations de forêts tropicales ou encore des aventures contemplatives dans des cabanes au cœur de la France. Tu l’auras compris, qu’il s’agisse de Mike Horn ou de ta petite sœur, tout le monde peut avoir un récit qui vaut la peine d’être conté !

Pas de doute, sensations fortes, frissons et évasion garantis. Et qui sait, peut-être que cela te donnera de l’inspiration pour ton prochain voyage !
19 Episodes
Reverse
Dijon-Pékin, c'est le récit d'un voyage hors du commun qui a mené Aurélie depuis la porte de chez elle jusqu'aux confins de l'Asie. Aurélie nous emmène dans ses sacoches à travers l'Europe, la Turquie, et l'Asie Centrale. Elle nous raconte comment elle a osé le grand départ et nous livre quelques uns de ses plus beaux souvenirs.
Le 8 juin 2020, Sébastien Roubinet, tente une nouvelle traversée de l'Arctique. Il embarque avec lui deux coépiquipiers sur Babouch'ty, une embarcation mi-catamaran mi char à glace qui doit son nom à sa prétendue forme de babouche. Dans cet épisode, Sébastien nous livre la génèse de ce périple et nous plonge dans son univers polaire, désert blanc et hostile, mais aussi lieu de camaraderie et d'effort partagé. Pour en savoir plus: https://www.sebroubinet.eu/
L’Aventure c’est l’Aventure vous a sans doute habitué à des périples aux quatre coins du monde, aux défis plus audacieux les uns que les autres… Cette fois, c’est à une aventure immobile et intérieure que nous vous invitons. En ces temps de confinement, redécouvrons ensemble le bonheur du silence et de la lenteur ! Abattu suite à un échec professionnel, l’écrivain Édouard Cortès a souhaité retrouver la sève de la vie en accomplissant un vieux rêve d’enfant : passer une saison entière dans une cabane construite par ses soins au sommet d’un chêne. Il nous fait partager dans ce court entretien son émerveillement quotidien face à la vie foisonnante du chêne, ses observations les plus marquantes à la loupe ou aux jumelles, et décrit la force que lui a apporté cette retraite en hauteur au coeur de la forêt du Périgord Noir. Vous pouvez découvrir plus en détail ce récit en librairie (Par la force des arbres, Éditions des Equateurs, 2020). Merci à l'équipe du festival de films documentaires d’aventures Les Écrans de l’Aventure qui nous a permis d'enregistrer ce récit ! http://www.lesecransdelaventure.com © Photo : M. Cortès
À travers le récit d’une expédition scientifique au coeur d’un paradis de biodiversité en Indonésie, ce 16ème épisode de l’Aventure c’est l’Aventure fascinera tous les fans d’Indiana Jones ! Evrard a mené il y a quelques années une équipe de scientifique au coeur du Matarombeo, un massif karstique recelant des trésors archéologiques et une biodiversité d’une rare richesse, sur l’île de Sulawesi en Indonésie. Au cours de l’entretien, Evrard décrit le déroulement de l’expédition scientifique, de la collecte des permis auprès des autorités à l’exploration à proprement parler. Il évoque sa fascination pour les mondes souterrains et les beautés qu’ils cachent, et nous fait partager ses découvertes archéologiques au coeur des grottes du Matarombeo. Vous pouvez retrouver le récit en photos sur https://www.evrardwendenbaum.com/gallery/nord_konawe/# Evrard présente plus largement les les missions conduites à Madagascar et en Indonésie par Naturevolution, l’association dont il est le président, et nous invite à nous engager en faveur de la protection de la biodiversité ! Découvrez-en plus sur https://www.naturevolution.org Il s’agit donc du deuxième entretien enregistré dans le cadre du festival de films documentaires d’aventures Les Écrans de l’Aventure. La suite arrive très vite ! © Photo : Naturevolution - Mathieu Cellard
Eliott Schonfeld est un grand habitué des expéditions extrêmes (Alaska, Mongolie, Himalaya...). Cette fois, c'est un roman trouvé par hasard en librairie, "Aventures en Guyane" de Raymond Maufrais, qui lui a inspiré un nouveau défi : partir sur les traces d'un explorateur disparu dans les années 1950 dans la jungle de la Guyane française, et achever son périple. Dans cet épisode, Eliott retrace son aventure en pyrogue, à la marche et en radeau (construit à l'opinel !) à travers la jungle. Il évoque aussi son admiration pour Raymond Maufrais, ses difficultés à survivre dans des conditions extrêmes et son rapport à la peur. Cet entretien n'est bien sûr qu'une introduction au récit complet que pouvez trouver en librairie (Amazonie, sur les traces d'un aventurier disparu, Payot, 2019) ou sur les écrans (Amazonie, dans les pas de Maufrais). Découvrez aussi tous les récits d'Eliott sur son site https://www.eliottschonfeld.com Nous remercions la formidable équipe du festival Ecrans de l'Aventure où nous avons enregistré cet entretien ! http://lesecransdelaventure.com
Après avoir sillonné les routes du monde à vélo, Alexandre et Clément, deux copains d'enfance, souhaitaient vivre une expédition dans une nature des plus sauvages. Partis de la Colombie Britannique au Canada, les deux amis débutent leur nouvelle aventure par une descente de rivière pour atteindre l'Océan Pacifique. Ils mettent ensuite le cap vers la ville de Juneau en Alaska, 600km plus au nord. Leur traversée des archipels de l'Inside Passage qui borde le sud-est de l'Alaska les plonge dans un monde où le quotidien est fait de rencontres avec des ours, des loups, des baleines à bosse ou encore des lions de mer... Retrouvez le film de leur aventure "Kayak en terre sauvage" sur la chaîne YouTube des Bourses Expé. Profitez aussi des conseils de photographe d'Alexandre sur la page Facebook « Terres de Photographes » ou sur le site https://www.terresdephotographes.com/guide-secrets-paysage
Expédition Wayra, c’est la traversée folle du plus grand désert de sel au monde, le Salar d'Uyuni en Bolovie, en kitesurf. Chaque année, ce désert est recouvert durant quelques semaines d'une fine pellicule d'eau. Il n'en a pas fallu plus pour convaincre Stanislas d'entreprendre cette expédition inédite avec quelques amis. Il nous fait revivre dans cet entretien le premier instant où sa voile s'est gonflée, les difficultés du quotidien dans un lieu inhospitalier où le sel est omniprésent ou encore une séance de shamanisme au coeur des territoires aymaras. Il évoque aussi son bonheur de pouvoir réaliser un rêve d'enfant !
A l’issue de sa thèse, Sasha est partie sur l’eau. De bateau en bateau, d’équipage en équipage, de port en port, elle nous fait découvrir les joies, les émerveillements et les rebondissements parfois inattendus du stop en mer. De l’Espagne au Maroc, des Canaris au canal de Panama et jusqu’aux îles des Galapagos, Sasha nous emmène sur les mers du globe, au gré des vagues, bercé par ses récits.
Nuorrek c’est le récit de deux ingénieurs, Thibault et Loïc, qui se sont lancés dans une découverte des cotes et des sommets de Norvège. La première partie de leur expédition, en catamaran, les conduit à explorer les fjords du pays, sur 600km du Cap Nord aux Alpes Lyngen. Ils se lancent ensuite à l’assaut du deuxième plus haut sommet de la chaîne, le Store Lenangsting (1624m). Ils évoquent dans cet entretien la préparation physique et matérielle de cette aventure située 400km au-delà du cercle arctique, leur équipement, la recherche de sponsors et en particulier le soutien des « Bourses Expé » de la Guilde du Raid et se remémorent les moments vibrants de cette expérience, sur leur Hobie Cat ou bien piolet à la main. Ils nous parlent aussi d’amitié, de confiance et de rencontres !
Parti vivre son aventure en Amérique centrale, Fred s’est retrouvé à descendre en radeau pendant trois semaines le Rio Napo, un affluent de l’Amazone. Dans cet épisode, Fred livre les détails de ce périple hors du commun, les enseignements qu’il a tiré de ses contacts nombreux avec les habitants de la région, les difficultés qu’ils ont dû surmonter avec ses compagnons de fortune et d’infortune.
Maxime a parcouru 16000km à vélo à travers le globe durant une année complète en 2016. Avec divers compagnons de voyage, il a traversé sur son deux roues l’Europe, l’Asie, l’Amérique du Sud et l’Afrique du Nord. Dans cet entretien, Maxime livre ses meilleurs conseils pour les globetrotters cyclistes. Il nous raconte ses anecdotes les plus marquantes comme un Noël mémorable dans une “casa de cyclista” en Bolivie, l’accueil chaleureux dont il a bénéficié en Iran, comment il s’est retrouvé à 80km/h dans une descente en montagne ou un passage de frontière insolite aux confins du Ladakh. Il nous dévoile aussi l’origine du surnom de son vélo, “Fernando” et explore les limites du terme “tour du monde”, en revenant sur son choix radical de ne plus prendre d’avion à la suite de son aventure.
Léo avait prévu de partager durant quelques semaines la vie de la communauté Inuit du village d’Akunnaak, aux confins du Groenland. Confinement oblige… il aura finalement passé 3 mois au-delà des cercles polaires ! L’occasion de trouver au milieu de ces terres glacées de l’inspiration pour son art, de rencontrer un peuple et d’utiliser le dessin comme moyen de communication. Dans cet entretien, Léo décrit son quotidien rythmé par des rencontres peu communes et par les activités halieutiques propres au peuple Inuit. Il revient aussi sur sa passion pour la peinture et nous fait découvrir une technique qu’il a développée, la peinture à la flamme. Plus précisément, il aborde quelques questions comme : comment vivre par -37 degrés ? Comment pister des animaux sur la glace ? Comment chasser le lapin arctique à l’arc ? Comment pêcher à travers la glace ? Leo dépeint aussi le spectacle de la lumière sur la banquise ou l’étrange absence d’odeur de l’hiver groenlandais… Préparez vous à un grand vent de fraîcheur et de spontanéité ! Et pour admirer ses oeuvres sur son site ou sur Instagram : https://leojolly.net @leojolly_explorer_illustrator
Martin revient dans cet épisode sur le long périple qu’il a effectué dans l’Ouest américain. A la force de ses jambes, il parcouru ce chemin mythique qui relie le Mexique au Canada. Il raconte son parcours jour après jour, kilomètre après kilomètre, évoquant la beauté des paysages et ses rencontres avec les individus de tous bords qu’il a pu rencontrer, agriculteur, pilotes, hippies, marcheurs. Il nous parle de marche dans le désert, de "trail magic" et "trail angel" (les anges de la randonnées du "PCT"...), de forêts ravagées par les incendies, du meilleur MacDo' de sa vie, de la mystérieuse Casa de Luna où tout le monde peut être accueilli à condition de revêtir une chemise hawaïenne, de l'origine de son surnom de rando "co-pilote" ou encore de la philosophie du "thru-hiker"...Venez redécouvrir le pays des cowboys et des desperados avec lui ! Pour découvrir les autres périples de son collectif d’aventure Colybride, rendez-vous sur colybride.org ou bien sur la page Facebook @Colybride !
Mathieu et Stephen, tous deux passionnés d’astronomie, ont entrepris une marche aux étoiles au cœur du Népal. Ils reviennent sur les moments forts de leur trek de quelques semaines marqué par des veillées d’observation du ciel chaque soir avec les villageois qui les accueillaient. Ils évoquent notamment le moment mythique où ils ont observé au côté de moines bouddhistes le passage de la station spatiale internationale dans le ciel, ils dépeignent le rapport des Népalais aux astres et à la conquête spatiale, ils nous parlent aussi de Tibet, de stupa, de Mars et de leur passion pour l’astronomie… Pour en découvrir plus sur l’astronomie grâce à Stephen, visitez la page Facebook @AstroBivouac !
Xavier et Gaspard nous livrent les moments forts de leur tour de la Méditerranée à la voile : 8 mois pour longer les côtes d’une multitude de pays parmi lesquels le Portugal, l’Espagne, la France, l’Italie, la Grèce, la Turquie, Israël, l’Égypte, la Crête, Malte ou encore la Tunisie. Ils évoquent un contrôle des plus cocasses par les garde-côtes algériens, comment leur bateau s’est retrouvé accompagné par un hélicoptère, comment l’ancre de leur voilier a été arrachée, comment sortir d’un port face à un mur de vague ou encore leur refoulement à l’arrivée en Egypte. On parle aussi plus simplement de thons, de dorades coryphenes et de dauphins… A bord moussaillon !
Romain et Lucien nous font revivre leur expédition trépidante au cœur de l’Alaska. La première partie de leur projet consiste parcourir 450km en canoë sur les flots capricieux du mythique fleuve Yukon. Ils souhaitent ensuite s’enfoncer à pied à travers le muskeg, un terrain marécageux dont on semble ne jamais pouvoir échapper… Ils nous racontent comment ils se retrouvés bloqués sur une île perdue dans la nature, comment ils ont échappé aux ours, comment on vit sous le jour permanent ou encore comment se nourrir dans la nature alaskane. Ils questionnent aussi les notions de défi, de fierté, de renoncement et d’échec. Retrouvez leurs plus belles photos sur Instagram : @de.pas.sages @romain_2r
A la fin de ses études, Capucine rêve d’explorer le monde tout en se rendant utile. Bien convaincue que ces deux envies n’ont rien d’irréconciliable, elle décide se former à la vidéo avec une amie et se prépare pendant un an et demi à un tour du monde des associations. Durant leur périple de 6 mois les deux amies réalisent des vidéos de promotion pour des associations dédiées à l’éducation à destination des populations marginalisées. Elles aident ainsi 9 associations en Asie, Amérique du Sud et Afrique, et découvrent en profondeur des pays comme l’Argentine, Madagascar ou encore le Cambodge. Capucine dresse également un bilan de son aventure et nous décrit comment cette aventure a bouleversé sa carrière professionnelle à plus long terme. Capucine et Noémie ont aussi réalisé un documentaire (Cas d’Ecoles) à la suite de leur périple : https://www.youtube.com/watch?v=241mcgmZgcI
En 2017, Lilian Dauzat s’est lancé le défi de traverser la France dans sa plus grande diagonale en triathlon en s’inspirant de l’Ironman. Bilan : 1165km à vélo, 235km à la course et 22km à la nage, durant deux semaines. Pourquoi se lancer dans un défi si titanesque ? Comment se préparer à ce triathlon quand on ne sait pas nager le crawl ? Comment parcourir un marathon chaque jour ? A quel moment a-t-il craqué ? Où trouver la motivation pour partir sur les routes à 5h du matin ? Lilian nous parle aussi de sa passion pour l’aventure et nous invite à vivre des micro-aventures durant notre vie quotidienne. Pour retrouver toutes ses expéditions, c’est ici : https://oneyearofadventures.com
Dans ce premier épisode du podcast Basile nous embarque à moto à travers la Mongolie. Encore jeune étudiant, il est parti avec un ami avec seulement un billet aller/retour et un GPS avec la ferme intention d’acquérir des motos à Ulan Bator… ce qui se relèvera moins évident que prévu ! Il nous évoque le sens de l’hospitalité inégalable des nomades, sa découverte du lait de jument, ses plus belles descentes en moto dans les dunes de sable, le récit pas si différent de Marco Polo quelques siècles plus tôt, ou encore comment il a roulé des nuits durant pour ne pas louper son vol retour.
Commentaires (1)

Mathieu Longeard

Toujours un réel plaisir d écouter vos podcasts bonne continuation

Feb 19th
Réponse
Télécharger sur Google Play
Télécharger sur l’App Store