DiscoverLa Langue bien pendue
La Langue bien pendue
Claim Ownership

La Langue bien pendue

Author: Marielle Lieber-Claire

Subscribed: 7Played: 20
Share

Description

Le podcast mensuel espiègle et décalé pour tous les amoureux de la langue française.
Animée par Marielle Lieber-Claire, l'émission reçoit chaque mois un.e invité.e qui se confie sur son rapport singulier et intime à la  langue de Molière ; Cinéaste, slammeur, écrivain, linguiste, poète,  chanteur, humoriste, comédien, philosophe...
Trois chroniques savantes (et marrantes) ponctuent l'émission :
Avec "La Chronique de Dame Aurore" (Aurore Ponsonnet), billet d'humour tout sauf politiquement correct pour expliquer la grammaire, avec des exemples pour adultes consentants ;
 Dans "Question de style(s)", Sandrine Campese décortique les étymologies,  déshabille les expressions et dévoile les figures de style qui font  l’originalité et la beauté de la langue française !
Avec "Passé Simple", Jean-Philippe Molé retourne la veste de l'histoire de  France pour nous révéler les liens secrets qui unissent événements  historiques, culture d'une époque et évolution de notre parler.
4 Episodes
Reverse
La Langue bien pendue #2 - Aurore Vincenti
Les mots de Michel Audiard, ceux du film « La Haine », le langage des cours de lycée, des rappeurs, des cours d’immeuble de nos banlieues…, bref cette langue verte déroutante, insaisissable et changeante, d’où vient-elle ? Comment s’enracine-t-elle durablement dans la culture populaire ? Est-elle une sous-langue à bannir ou, au contraire, une richesse pour notre langue française ?La Langue bien pendue reçoit aujourd’hui Aurore Vincenti, linguiste passionnée et lexicographe. Elle partage avec nous le fruit de ses recherches sur cette langue du bitume qu’elle affectionne. Déjà sur France Inter – avec sa chronique « Qu’est-ce que tu m’jactes ? », elle défendait ces mots de la rue, la créativité de ceux qui les emploient, en s’appuyant sur la musique urbaine par excellence : le rap.Ardente avocate de ce parler populaire, elle a d’ailleurs écrit un ouvrage intitulé « Les mots du bitume : de Rabelais aux rappeurs, petit dictionnaire de la langue de la rue » (Editions Le Robert) qui reprend et explicite avec espièglerie et gourmandise ces mots qu’on entend parfois sans les comprendre et dont les racines proviennent - pour certains d’entre eux – d’époques ou de pays lointains…Nos chroniqueurs ne sont pas en reste pour vous éblouir :Aurore Ponsonnet crée pour nous un arc-en-ciel avec sa chronique sur les facétieux adjectifs de couleur ; Sandrine Campese se veut la traductrice émérite des expressions codées liées aux chansons de rap (vous saurez enfin ce que c’est que le flow et le mic) assistée par un rappeur qui gagne à être (in)connu ; et enfin Jean-Philippe Molé nous fera descendre en rappel dans les bas-fonds mystérieux et interlopes où jadis, naquit l’argot…Vous aimez La Langue bien pendue ? Dites-le nous (on adore les mots doux !)- En nous rejoignant sur la page Facebook du podcast :https://fr-fr.facebook.com/lalanguebienpendue/- En nous mettant des étoiles plein les yeux et de suaves commentaires sur Apple Podcasts
Comments 
loading
Download from Google Play
Download from App Store