DécouvrirLe podcast de So Sweet Planet
Le podcast de So Sweet Planet
Claim Ownership

Le podcast de So Sweet Planet

Auteur: Anne Greffe

Abonnements: 88Lu: 1,006
partager

Description

Le podcast de So Sweet Planet propose des interviews autour des thèmes de l'environnement, de la culture et des droits humains. Ouvrir des portes vers d’autres cultures, d’autres regards et d’autres approches du monde ✨🌈 Think out of the box ! 🌱✨

Animatrice et réalisatrice : Anne Greffe -

So Sweet Planet : http://sosweetplanet.com

Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.

78 Episodes
Reverse
Je reçois Mathieu des Longchamps pour parler de son premier album "Vivo en Panama" qui sort le 26 mars 2021 chez Polydor, un très bel album, riche, dense, ouvert, lumineux, un album de voyage, à la fois nostalgique et en mouvement, plein de couleurs, de titres qui invitent à vagabonder et auxquels on s’attache très vite, un son mat et soyeux, une musique dans laquelle on se laisse glisser avec volupté… et ça fait vraiment du bien ! Mathieu des Longchamps est né au Québec, à Montréal, d’une mère chanteuse de folk et d’un père guitariste flamenco et harpiste aux influences latino.  Mathieu passe ses premières années au Panama, à la Guaira, dans une cabane sur pilotis, entre jungle et océan. Ensuite son parcours le mènera à Paris, puis en Argentine, en Uruguay, en Espagne, en Italie… entre autres. Avec parfois sa guitare pour seul bagage ! En janvier 2020, Mathieu est parti en expédition vers ses racines, sac au dos, pour remonter la rivière et traverser la jungle jusque La Guaira, son village au Panama. Un ami l’accompagne pour filmer.  “Ce film, c’est un peu le disque en images. Une sorte d’introduction. Mon idée au départ, c’était de retourner au Panama et de me lancer dans une expédition. C’était un rêve que j’avais depuis longtemps. L’aventure, pour moi, c’est quelque chose de crucial. Un rêve de gosse. C’était ça l’idée”. Il réalise un documentaire qui sortira sur internet en même temps que l’album. Nous parlons ici de son cheminement, de la musique dans sa vie et sur les images de sa vie, de la route, de la jungle, du skate, de l’enfance, du Panama, de l’Argentine, de l’Uruguay, de la Guaira, des héros anonymes, de ses chansons, d’un coup de foudre dans un aéroport, de la pluie la nuit dans le hamac, de la nature, du documentaire, des rencontres… et de bien d’autres choses. À découvrir ! Vivo en Panama, sortie le 26 mars 2021, Polydor / Universal Mathieu des Longchamps sur YouTube : https://www.youtube.com/channel/UC-Ray58wtDZ13gaoCIm8CGw Bio & musique : https://www.universalmusic.fr/artistes/32037278815 Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés. Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
La Maison des Lanceurs d’Alerte est une association destinée à améliorer la protection des lanceurs d’alerte en France. Créée à l’initiative de 17 associations et syndicats, elle accompagne les lanceurs d’alerte au quotidien et mobilise les décideurs et l’opinion publique pour faire évoluer la législation en leur faveur. Qu’est-ce qu’un lanceur d’alerte ? Où en est la protection des lanceurs d’alerte aujourd’hui, sont-ils bien protégés ? Qu’est-ce que La Maison des Lanceurs d’Alerte ? Quels sont les enjeux et les risques de lancer une alerte ?  Ce sont quelques unes des nombreuses questions que j’ai posées à Juliette Alibert, avocate auprès de la Maison des Lanceurs d’Alerte.  Sur ce podcast en deux épisodes, Juliette Alibert nous explique en détails leurs activités et ce qu’il faut savoir sur le sujet ! Juliette Alibert   Après plusieurs expériences en cabinet d’avocats et dans le secteur associatif (défense des droits humains), Juliette a rejoint la Maison des Lanceurs d’Alerte en janvier 2019. Avocate auprès de la Maison des Lanceurs d’Alerte, titulaire d’un Master 2 de droit public de l’Université Paris 1 et d’un Master 2 à Sciences Po Bordeaux, elle accompagne juridiquement les lanceurs d’alerte. Il s’agit de leur prodiguer des conseils, les orienter mais également participer à toutes les activités juridiques pour assurer au mieux leur protection. En parallèle, elle participe au développement des projets de l’association en lien avec l’accompagnement individuel des lanceurs d’alerte : aide financière, aide sociale, aide médiatique, etc. Le site de La Maison des Lanceurs d'Alerte : https://mlalerte.org/ Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés. Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
La Maison des Lanceurs d’Alerte est une association destinée à améliorer la protection des lanceurs d’alerte en France. Créée à l’initiative de 17 associations et syndicats, elle accompagne les lanceurs d’alerte au quotidien et mobilise les décideurs et l’opinion publique pour faire évoluer la législation en leur faveur. Qu’est-ce qu’un lanceur d’alerte ? Où en est la protection des lanceurs d’alerte aujourd’hui, sont-ils bien protégés ? Qu’est-ce que La Maison des Lanceurs d’Alerte ? Quels sont les enjeux et les risques de lancer une alerte ?  Ce sont quelques unes des nombreuses questions que j’ai posées à Juliette Alibert, avocate auprès de la Maison des Lanceurs d’Alerte.  Sur ce podcast en deux épisodes, Juliette Alibert nous explique en détails leurs activités et ce qu’il faut savoir sur le sujet ! Juliette Alibert   Après plusieurs expériences en cabinet d’avocats et dans le secteur associatif (défense des droits humains), Juliette a rejoint la Maison des Lanceurs d’Alerte en janvier 2019. Avocate auprès de la Maison des Lanceurs d’Alerte, titulaire d’un Master 2 de droit public de l’Université Paris 1 et d’un Master 2 à Sciences Po Bordeaux, elle accompagne juridiquement les lanceurs d’alerte. Il s’agit de leur prodiguer des conseils, les orienter mais également participer à toutes les activités juridiques pour assurer au mieux leur protection. En parallèle, elle participe au développement des projets de l’association en lien avec l’accompagnement individuel des lanceurs d’alerte : aide financière, aide sociale, aide médiatique, etc. Le site de La Maison des Lanceurs d'Alerte : https://mlalerte.org/ Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés. Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Petite Gueule, de son vrai nom Manon Gilbert, est une jeune femme aux multiples talents qui a déjà fait beaucoup de choses côté théâtre et musique - autrice, compositrice, musicienne, chanteuse, danseuse et comédienne ! - mais… le confinement a eu sur elle un effet explosif et révélateur : elle en est sortie avec une série de formidables titres et clip faits "maison", entre rap et chanson, dont le réjouissant "Ça m’énerve" qui a très vite cumulé plus de 100 000 vues ! Son "Concerto pour triangle" - plein d'humour et de sensibilité - et son superbe clip donnent une belle idée de ce dont elle est capable. Petite Gueule navigue joyeusement entre Arletty et les musiques urbaines, entre la Madeleine de Proust et Dumbo l’éléphant, entre un concerto pour triangle avec orchestre et les rues de Montreuil, entre de solides formations dans divers domaines artistiques et une farouche liberté, entre la musique classique, le piano, le cinéma, les musiques sud-américaines… Une créativité qui s’exprime à tous les étages sans négliger l’image, avec une urgence d’exprimer tout ça et une auto-dérision aussi désarmante que décapante.  Je vous invite dans ce podcast à découvrir l’univers de Petite Gueule ! Tous les clips des chansons et autres vidéos de Petite Gueule sur sa chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCuRytsgy5kAt2WM1VM85HvQ La page Facebook de Petite Gueule : https://www.facebook.com/PetiteGueuleGronde Tous les liens des pages de Petite Gueule : https://linktr.ee/petitegueule Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés. Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Mercredi 3 février 2021, l’État français a été reconnu coupable d’inaction climatique. Un jugement historique ! Il y a 2 ans, je suis allée à La base, à Paris dans le 10ème, pour enregistrer un podcast consacré à l'association Notre affaire à Tous, à ses nombreuses activités et notamment un procès contre l'État français pour son inaction climatique - L'Affaire du siècle - porté par quatre associations : Notre affaire à tous, Greenpeace, Oxfam et la Fondation pour la Nature et l'Homme. Il y avait déjà cette pétition pour le climat, signée par 2 300 000 personnes, qui témoignait d'un élan et d'une prise de conscience historiques. Et puis ce procès pour que l'État prenne enfin ses responsabilités : un recours en justice contre l'Etat pour inaction face au changement climatique. Et puis plein d'autres choses, des actions concrètes pour faire bouger les lignes, les lois, les consciences. À l'origine : des jeunes femmes, professionnelles du droit. Il y a deux ans, certains se sont moqués, n'ont pas voulu les prendre au sérieux. Mais 2 300 000 personnes étaient là, conscientes du sérieux des enjeux, de simples citoyens mais aussi des scientifiques, des artistes (Marion Cotillard, Juliette Binoche…), des journalistes. Le 3 février, après deux ans de course d'obstacles, le Tribunal administratif de Paris a rendu son jugement : l'État est coupable et doit agir. Pourquoi ce procès ? Quel sera son impact ? Pourquoi la décision du Tribunal, quelle que soit la suite donnée, est déjà considérée comme historique ? Qu’est-ce que "Notre affaire à tous" et "L’Affaire du siècle" ? Que va-t’-il se passer, suite à cette décision juridique ? Qu'en est-il du "préjudice écologique" ? Comment accélérer la lutte contre le changement climatique ? Je vous propose une rencontre avec Cécilia Rinaudo, Coordinatrice générale de Notre affaire à tous, sur So Sweet Planet pour avoir toutes les réponses ! Le site de l'Affaire du Siècle : https://laffairedusiecle.net/ Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés. Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Depuis janvier 2020, la nouvelle programmation conçue par Olivier Bétourné, éditeur et historien, s’ancre dans l’actualité autour de deux cycles : Où va le monde ? et Penseurs d’hier et d’aujourd’hui.  Dans ce podcast, j’accueille Olivier Bétourné pour évoquer cette belle programmation, ses intentions, les axes choisis. Nous revenons sur la raison d’être de l’Université populaire en général et de celle-ci en particulier, nous parlons des thèmes de ce cycle de conférences, de leur importance dans le monde actuel et à venir. Olivier Bétourné nous présente les conférenciers et leur domaine d’excellence. Nous évoquons aussi le dispositif de ces rencontres qui a dû s’adapter en raison de la pandémie de coronavirus, toutes les conférences étant désormais accessibles en direct et en replay sur YouTube.  Une invitation à la réflexion et à se mettre en mouvement ! Présentation des conférences "Où va le monde ? Telle est bien, décidément, la question. Mais l’actualité, ce sont aussi et toujours, l’intolérance et l’exacerbation des identités à l’heure de la globalisation du monde, le retour de la question coloniale dans le débat politique et culturel, la pression démographique et migratoire dans le contexte du réchauffement climatique. La crise sanitaire, qui a contraint le musée du quai Branly – Jacques Chirac à suspendre certains rendez-vous du premier semestre, nourrira bien des interventions prévues cette saison.  L’Université Populaire poursuit parallèlement son cycle Penseurs d’hier et d’aujourd’hui, en mettant cette fois Albert Einstein et la relativité générale à l’honneur : car si l’espace-temps est courbe, si la lumière ne va pas en ligne droite, si le temps, donc, fait aussi des virages, l’intelligence des réalités du monde doit bien tout de même en être affectée…  Programmation conçue par Olivier Bétourné, éditeur et historien." Programme des conférences à venir ou déjà en ligne : (à voir sur la chaîne YouTube : https://www.youtube.com/playlist?list=PLq_kZgugXgOG6TaMfXFGiMCHMrv477yLR) La population mondiale à l’horizon 2030  Par Hervé le Bras, démographe et historien, chercheur émérite à l’INED, professeur à l’EHESS. Comment sortir du colonialisme ?  Par Benjamin Stora, historien, professeur université Paris-XIII. Conflits cosmopolitiques en Amazonie  Par Philippe Descola, ancien élève de l’École normale supérieure, anthropologue, professeur émérite au Collège de France. Einstein et la relativité Par Étienne Klein, physicien et philosophe des sciences, producteur de La conversation scientifique sur France Culture, directeur du Laboratoire de Recherche sur les sciences de la matière. Les migrations en Europe à l’horizon 2030 Par François Héran, démographe, professeur au Collège de France chaire « migration et société ». Les pandémies du futur Par Peter Piot, microbiologiste et virologue belge de réputation mondiale, co-découvreur du virus Ebola, aujourd’hui directeur du Centre de médecine d’hygiène de Londres, conseiller spécial de la présidente de la Commission européenne sur la crise de la Covid-19.  Olivier Bétourné  L’éditeur a commencé sa carrière en 1977, comme simple lecteur, aux Éditions du Seuil. Il en est devenu le Président-directeur général (2009-2018) après avoir assumé des fonctions de direction chez Fayard (1992-2006) puis Albin Michel (2006-2009). Il est aujourd’hui Conseil en édition.  Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, l’historien a consacré ses années de recherche universitaire (Sorbonne, Paris-I, sous la direction d’Albert Soboul) à la Révolution française. OEuvres : La section parisienne de Bonne-Nouvelle : contradictions sociales et luttes politiques (juin 1793-prairial an III) (1975), Penser l’histoire de la Révolution. Deux siècles de passion française (en coll., La Découverte, 1989). Son dernier ouvrage La Vie comme un livre. Mémoires d’un éditeur engagé vient de paraître aux Philippe Rey éditeur (septembre ...
La France est pour l'instant le seul pays au monde à avoir créé un délit pour l'obsolescence programmée. Une étape importante même s'il reste beaucoup à faire, comme nous l'explique Samuel Sauvage, président et co-fondateur de HOP - Halte à l'Obsolescence Programmée - la petite association qui lutte pour augmenter la durabilité de nos produits et préserver la planète ! Dans ce second épisode, Samuel Sauvage nous décrit les impacts sociaux et environnementaux de l'obsolescence programmée et les conséquences en France et dans le reste du monde . Il nous détaille aussi les moyens mis en oeuvre par HOP et leurs partenaires pour faire bouger les lignes aussi bien au niveau des lois que des façons de produire. Les ressources de notre planète ne sont pas illimitées. La pollution et les déchets plastiques, électroniques, chimiques doivent être limités au plus vite. Nous parlons donc des différents leviers pour sensibiliser les politiques, les industriels, les citoyens... mais aussi de changement de système économique et de société, de créer des modèles plus vertueux. À écouter ! Site de HOP : https://www.halteobsolescence.org/ et : https://www.produitsdurables.fr/ Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés. Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
La France est pour l'instant le seul pays au monde à avoir créé un délit pour l'obsolescence programmée. Une étape importante même s'il reste beaucoup à faire, comme nous l'explique Samuel Sauvage, président et co-fondateur de HOP - Halte à l'Obsolescence Programmée - la petite association qui lutte pour augmenter la durabilité de nos produits et préserver la planète ! Dans ce premier épisode, Samuel Sauvage nous explique pourquoi et comment l'association HOP a été fondée, il nous décrit les impacts sociaux et environnementaux de l'obsolescence programmée et les conséquences en France et dans le reste du monde de l'emballement de la consommation. Il nous détaille aussi les moyens mis en oeuvre par HOP et leurs partenaires pour faire bouger les lignes aussi bien au niveau des lois que des façons de produire. Les ressources de notre planète ne sont pas illimitées. La pollution et les déchets plastiques, électroniques, chimiques doivent être limités au plus vite. Nous parlons donc des indices de réparabilité, de durabilité, d'économie circulaire, de rencontres avec les politiques, les industriels, les citoyens... mais aussi de changement de système économique et de société, de créer des modèles plus vertueux. Samuel Sauvage nous explique aussi que les procès qu'ils ont gagné contre des multinationales (dont l'une des GAFAM, quand même...!) ont aussi pour but de créer des prises de conscience, de faire bouger l'opinion et donc les méthodes de production. Nous évoquons aussi les liens de ces produits durables ou non durables avec nos vies quotidiennes. À écouter ! Site de HOP : https://www.halteobsolescence.org/ et : https://www.produitsdurables.fr/ Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés. Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Rencontre avec Saïd Assadi pour parler de son étonnant parcours et de la création du 360 Paris Music Factory, un nouvel immeuble entièrement dédié à la musique au cœur du quartier de la Goutte d’Or à Paris. Un lieu de concerts, de résidence, de répétition, d'enregistrement, de convivialité, de restauration et bien sûr de défense de la diversité. Dans ce second épisode, nous parlons du montage - sur plusieurs années ! - du projet 360 Paris Music Factory, des intentions culturelles et sociales, des réflexions en amont pour créer un modèle économique alternatif, nous parlons aussi de sa situation au coeur du quartier de la Goutte d'Or à Paris (18ème arrondissement), de ses liens avec la population locale, de ses belles activités et de l'esprit qui sous-tend tout ça, nous évoquons les difficultés actuelles et la détermination de l'équipe pour maintenir la culture vivante... et nous terminons en re-parlant de souvenirs à propos du célèbre violoniste Yehudi Menuhin ! Le site du 360 Paris Music Factory : https://le360paris.com/ Le site du festival Au fil des voix : https://www.aufildesvoix.com/ Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés. Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Rencontre avec Saïd Assadi pour parler de son étonnant parcours... de l'Iran à Paris, de l'activisme politique à l'activisme culturel, de sa rencontre avec Yehudi Menuhin à l'organisation des concerts de Miriam Makeba et Ravi Shankar, de tout ce qui l’a mené à la création du 360 Paris Music Factory, un nouvel immeuble entièrement dédié à la musique au cœur du quartier de la Goutte d’Or à Paris. Un lieu de concerts, de résidence, de répétition, d'enregistrement, de convivialité, de restauration et bien sûr de défense de la diversité. Toute une aventure donc, à écouter sur So Sweet Planet ! Dans ce premier épisode, nous parlons de sa vie d’étudiant en Iran puis à Paris, de ses engagements politiques, de ses découvertes musicales lors d’un stage au Kurdistan iranien, des questions qu’il se pose à son départ d’Iran et à son arrivée en France, notamment "Comment nous les Iraniens, avec une civilisation assez ancienne, avec une culture importante, comment avons-nous pu nous faire piéger par des idées réactionnaires ?". Saïd Assadi nous donne quelques unes de ses réponses. Puis nous évoquons sa rencontre avec le grand violoniste Yehudi Menuhin, leur collaboration et la mise en place du concert "Les voix de la paix" ainsi que son travail avec deux personnalités qui ont marqué l’histoire de la musique : Miriam Makeba et Ravi Shankar. Le site du 360 Paris Music Factory : https://le360paris.com/ Le site du festival Au fil des voix : https://www.aufildesvoix.com/ Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés. Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Laurence Vanceunebrock a déposé en juin 2020 une proposition de loi pour interdire les pratiques visant à modifier l'orientation sexuelle ou l'identité de genre d'une personne. Exorcismes, excisions, électrochocs, manipulation mentale... ce ne sont que quelques unes des pratiques répertoriées lors des auditions que Laurence Vanceunebrock - députée LREM - et Bastien Lachaud - député LFI - ont menées pour comprendre l'étendue de ces pratiques d'un autre temps qui, après les États-Unis, commencent à prospérer en France. Dans ce podcast, Laurence Vanceunebrock nous explique l'importance et l'urgence de légiférer sur le sujet. Nous discutons des limites du droit français actuel sur les thérapies de conversion, de son travail pour préparer cette proposition de loi, du temps qu'il faut pour que le texte soit adopté, des résistances rencontrées, de l'évolution des mentalités, de ceux qui pratiquent ces thérapies, de ce qui sous-tend une orientation vers une thérapie de conversion, de l'urgence de reconnaître les victimes (une étude américaine estime à 700 000 le nombre de victimes rien qu'aux États-Unis) et de pénaliser ces pratiques afin de protéger les personnes homosexuelles, transgenres et par extension toute la population LGBTIAQ+. Dès 2015, un rapport du Haut‑Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme appelait à l’interdiction des "thérapies de conversion", soulignant l’inquiétude grandissante face à des "pratiques contraires à l’éthique, dénuées de fondement scientifique, inefficaces et, pour certaines d’entre elles, constitutives de torture". Le 1er mars 2018, le Parlement européen a adopté une motion condamnant les "thérapies de conversion" et appelant les États membres de l’Union européenne à légiférer pour les interdire. Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés. Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Rencontre avec Mica Gherghescu pour La Fabrique de l’Histoire de l’Art, 200 revues artistiques et culturelles, de 1903 à 1969.  Dans ce podcast, nous évoquons la fascinante histoire de ces 200 revues. Un panorama qui nous offre une nouvelle perspective sur une histoire de l'art qui s'écrit en parallèle ! Nous parcourons le siècle et la planète avec cette superbe et passionnante anthologie qui met en lumière le rôle joué par ces revues d'art, qu'elles soient internationales ou clandestines. Nous explorons ces espaces - dans le temps et sur le papier - véritables "incubateurs de tendances", où artistes et intellectuels ont esquissé et façonné l'histoire de l'art mais aussi l'histoire tout court ! Cette sélection, réalisée parmi les 9000 titres que compte la Bibliothèque Kandinsky du Musée national d’Art Moderne - Centre Pompidou, est extraite de l’un des fonds les plus riches du monde. Nous vous proposons une déambulation dans ces drôles de laboratoires où les esprits en ébullition ont impulsé de profonds changements de société ! Dans ce second épisode, nous parlons des années 1960 / 70, de militantisme, d'engagement, d'Aimé Césaire, d'André Breton, de la revue, librairie et maison d'éditions Présence Africaine, des revues Tropiques, Provoke, Art Forum et Aspen, entre autres... Mica Gherghescu et docteure en histoire de l’art et responsable de l’accueil scientifique et de la programmation à la bibliothèque Kandinsky du Musée National d'Art Moderne du Centre Pompidou. LA FABRIQUE DE L’HISTOIRE DE L’ART - 200 revues artistiques et culturelles, 1903 - 1969 sous la direction de Mica Gherghescu et Laurence Gueye-Parmentier 24X31,5, relié 480 pages - 59 euros 400 fac-similés en quadri Acheter ce livre sur le site Librairies Indépendantes : https://www.librairiesindependantes.com/product/9782845978447/ Voir la page de ce podcast sur le site So Sweet Planet : http://sosweetplanet.com/le-premier-panorama-des-revues-artistiques-et-culturelles-du-20e-siecle/ Le site des éditions Textuel : https://www.editionstextuel.com/livre/la_fabrique_de_lhistoire_de_lart Le site de la bibliothèque Kandinsky : http://bibliothequekandinsky.centrepompidou.fr/medias/medias.aspx?INSTANCE=INCIPIO Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés. Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Rencontre avec Mica Gherghescu pour La Fabrique de l’Histoire de l’Art, 200 revues artistiques et culturelles, de 1903 à 1969.  Dans ce podcast, nous évoquons la fascinante histoire de ces 200 revues. Un panorama qui nous offre une nouvelle perspective sur une histoire de l'art qui s'écrit en parallèle ! Nous parcourons le siècle et la planète avec cette superbe et passionnante anthologie qui met en lumière le rôle joué par ces revues d'art, qu'elles soient internationales ou clandestines. Nous explorons ces espaces - dans le temps et sur le papier - véritables "incubateurs de tendances", où artistes et intellectuels ont esquissé et façonné l'histoire de l'art mais aussi l'histoire tout court ! Cette sélection, réalisée parmi les 9000 titres que compte la Bibliothèque Kandinsky du Musée national d’Art Moderne - Centre Pompidou, est extraite de l’un des fonds les plus riches du monde. Nous vous proposons une déambulation dans ces drôles de laboratoires où les esprits en ébullition ont impulsé de profonds changements de société ! Mica Gherghescu et docteure en histoire de l’art et responsable de l’accueil scientifique et de la programmation à la bibliothèque Kandinsky du Musée National d'Art Moderne du Centre Pompidou. LA FABRIQUE DE L’HISTOIRE DE L’ART - 200 revues artistiques et culturelles, 1903 - 1969 sous la direction de Mica Gherghescu et Laurence Gueye-Parmentier 24X31,5, relié 480 pages - 59 euros 400 fac-similés en quadri Acheter ce livre sur le site Librairies Indépendantes : https://www.librairiesindependantes.com/product/9782845978447/ Voir la page de ce podcast sur le site So Sweet Planet : http://sosweetplanet.com/le-premier-panorama-des-revues-artistiques-et-culturelles-du-20e-siecle/ Le site des éditions Textuel : https://www.editionstextuel.com/livre/la_fabrique_de_lhistoire_de_lart Le site de la bibliothèque Kandinsky : http://bibliothequekandinsky.centrepompidou.fr/medias/medias.aspx?INSTANCE=INCIPIO Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés. Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Concept bidon ou nouvelle force de propositions ? Si l’écoféminisme a parfois été malmené, ce livre entend bien lui faire gagner ses lettres de noblesse. J’ai échangé avec Solène Ducrétot - co-fondatrice du collectif Les Engraineuses et du premier festival écoféministe en France "Après la pluie" - pour parler du très beau livre "Après la pluie. Horizons écoféministes" qui propose une soixantaine de textes d’une soixantaine d’intervenant.e.s d’horizons très variés. Il offre des interviews, des poèmes, des couleurs, des explications de professeurs de philosophie et des tutos amusants, des oeuvres d’art, des réflexions, des images de street-artiste et des recettes, le tout porté par une belle mise en page, colorée et ludique et surtout, une large diversité de points de vue. Il y a là des propositions variées et enrichissantes, que l’on soit convaincus ou non par l’écoféminisme ! Dans ce podcast, Solène Ducrétot revient sur les origines de l'écoféminisme et sur les sept grandes parties du livre, sept espaces thématiques qui accueillent des figures majeures du mouvement.  Les sept parties :  1. Le terreau de l’écoféminisme D’où viennent les racines du mouvement ? 2. À la lisière du climat, de l’égalité et de la justice sociale Quelles places ont les femmes face aux changements climatiques ? 3. Essaimer le pouvoir-du-dedans Sur quel système de valeurs peut-on construire un modèle de société écoféministe ? 4. L’occupation des territoires, un sujet en friche Quels liens entretiennent les femmes avec la terre, d’un point de vue géographique, agricole et urbain ? 5. Briser la glace du care et du self-care Pourquoi les femmes sont-elles les premières à prendre soin de leur entourage ? 6. La magie des vieilles branches et des rameaux Comment se traduit la spiritualité dans l’écoféminisme, des sorcières d’autrefois aux pratiques actuelles ? 7. Un leadership grandeur nature Comment redéfinir le leadership pour qu’il soit plus respectueux de la planète et de ses humains ? C’est donc véritablement un "tour d’horizons" écoféministes que nous vous proposons ! Ce livre a été co-conçu par Solène Ducrétot et Alice Jehan, aussi co-fondatrices du collectif Les Engraineuses et du premier festival écoféministe en France "Après la pluie", dont la première édition s’est tenue en 2019 à La Cité Fertile et le second vient d’avoir lieu en ligne. C’est aussi un livre "éco-conçu" en papier recyclé, imprimé avec de l’encre écologique et fabriqué en France, publié par les éditions Tana. Acheter "Après la pluie. Horizons écoféministes" sur le site Librairies Indépendantes : https://www.librairiesindependantes.com/product/9791030103489/ Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés. Retrouvez So Sweet Planet sur : Le site So Sweet Planet : http://sosweetplanet.com/ La page Facebook de So Sweet Planet : https://www.facebook.com/SoSweetPlanet/ So Sweet Planet sur Instagram : https://www.instagram.com/sosweetplanet/ Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Rencontre avec Marion Chaygneaud-Dupuy autour de son livre "Respire, tu es vivante. De Lhassa à L’Everest, une aventure écologique et spirituelle." Dans ce second épisode, nous évoquons avec Marion Chaygneaud-Dupuy son cheminement spirituel et ses expériences en tant que guide de trekking et de montagne dans l'Himalaya - Marion est la seule Européenne à avoir gravi trois fois l’Everest - et elle nous décrit les initiatives sociales et écologiques menées avec les Tibétains, notamment la création d’un modèle de gestion des déchets en haute-montagne. Nous parlons donc du Tibet, de la fonte des glaciers de l’Himalaya et du réchauffement climatique, des écosystèmes, d'interdépendance, des techniques étonnantes pour escalader l’Everest, du travail d'accompagnement avec les alpinistes et les sherpas, de méditation, des prises de conscience réalisées au cours de ces années d’entraînement spirituel et de leur mise en application sur le terrain, des cultures nomades, des réseaux sociaux, de la mise en place de l'opération Clean Everest, lors de laquelle Marion et ses collègues ont redescendu dix tonnes de déchets de la face Nord du plus haut sommet du monde. "Respire, tu es vivante. De Lhassa à L’Everest, une aventure écologique et spirituelle". Massot Éditions. Acheter ce livre : https://www.librairiesindependantes.com/product/9782380352221/ La page Facebook de So Sweet Planet : https://www.facebook.com/SoSweetPlanet/ So Sweet Planet sur Instagram : https://www.instagram.com/sosweetplanet/ Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés. Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Rencontre avec Marion Chaygneaud-Dupuy autour de son livre "Respire, tu es vivante. De Lhassa à L’Everest, une aventure écologique et spirituelle." Dans ce premier épisode, nous revenons sur l’incroyable parcours de Marion Chaygneaud-Dupuy, depuis son départ à 18 ans de sa Dordogne natale pour aller étudier auprès de maîtres du bouddhisme tibétain dans des monastères, puis de son installation au Tibet à 22 ans, de son cheminement spirituel et de ses expériences en tant que guide de trekking et de montagne - Marion est la seule Européenne à avoir gravi trois fois l’Everest - de ses initiatives sociales et écologiques avec les Tibétains, notamment la création d’un modèle de gestion des déchets en haute-montagne et l’opération "Clean Everest" pour préserver la qualité des glaciers himalayens, aujourd’hui menacés par le réchauffement climatique.  Nous parlons donc du Tibet, de la fonte des glaciers de l’Himalaya et du réchauffement climatique, des écosystèmes, d’écologie, de méditation, de yacks, de nomades, d’escalade sur l’Everest, de gérer les relations humaines et interculturelles à 8000 mètres d’altitude, du travail d'accompagnement avec les alpinistes et les sherpas, des prises de conscience réalisées au cours de ces années d’entraînement spirituel et de leur mise en application sur le terrain, des cultures nomades... entre autres ! Avec Clean Everest, Marion et ses collègues ont redescendu dix tonnes de déchets de la face Nord du plus haut sommet du monde. "Respire, tu es vivante. De Lhassa à L’Everest, une aventure écologique et spirituelle". Massot Éditions. Acheter ce livre : https://www.librairiesindependantes.com/product/9782380352221/ La page Facebook de So Sweet Planet : https://www.facebook.com/SoSweetPlanet/ So Sweet Planet sur Instagram : https://www.instagram.com/sosweetplanet/ Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés. Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
L'an dernier, j'avais rencontré Emel pour évoquer son album "Everywhere we looked was burning" et son parcours entre la Tunisie, la France et les États-Unis (podcast d'octobre 2019). Une belle rencontre, riche et passionnante. Pendant le confinement du printemps 2020, Emel est restée à Tunis, retrouvant sa terre natale, la maison de son enfance et sa famille alors que son mari et sa fille étaient aux Etats-Unis. Différentes formes de nostalgie étaient donc présentes. Elle participe alors à plusieurs concerts "confinés", pour Arte et le Royal Albert Hall entre autres, mais elle s'enregistre aussi avec les moyens du bord sur la terrasse de l'appartement où elle vit alors, à Tunis.  Lorsqu'elle poste "Holm", enregistré sur cette terrasse, sa voix exceptionnelle va émouvoir des centaines de milliers de personnes qui vont partager en quelques heures cette vidéo et faire flamber le nombre de vues, jusqu’à plus de 2 millions à ce jour. Pendant ce confinement, Emel va ainsi enregistrer un double-album - The Tunis Diaries - avec pour seul matériel un ordinateur portable, un petit enregistreur et une guitare classique obtenue avec l’aide d’un fan sur Facebook. Elle y interprète des ré-enregistrements de ses propres titres mais aussi de belles reprises de Nirvana, David Bowie, Placebo, Jeff Buckley... dans des versions intimistes, épurées et personnelles qui laissent la part belle à sa superbe voix.   Au mois de juillet, Emel a aussi réuni un groupe de 53 musiciens, artistes, chanteurs et acteurs du monde entier pour proposer à distance une interprétation de sa chanson la plus connue, "Kelmti Horra" ("My Word is Free"), que vous pouvez voir sur YouTube. La performance a été saluée à travers le monde par The National, Gulf Today, Khaleej Times, – Vogue Arabia la qualifiant de "saisissante démonstration d'unité".  Tout cela nous a donné l'occasion d'une nouvelle interview, le 13 octobre dernier à Paris, nous ne savions pas encore que nous serions si vite re-confinés…! Dans ce podcast, nous discutons de ce qui s’est passé depuis un an, nous parlons de ce bel album (double !) de 18 titres - 9 titres "jour", 9 titres "nuit" - et des aventures musicales sur internet durant le confinement, de la nostalgie et de l’avenir ! Emel sur Facebook : https://www.facebook.com/E.Mathlouthi La page Facebook de So Sweet Planet https://www.facebook.com/SoSweetPlanet/ So Sweet Planet sur Instagram : https://www.instagram.com/sosweetplanet/ Une interview réalisée par Anne Greffe Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Pourquoi la nature devrait-elle avoir des droits ? Qu’est-ce qu’un crime d’écocide ? En quoi est-ce si urgent de se batte pour ces causes, quels liens avec notre vie quotidienne ? En quoi notre avenir en dépend-il ? Pourquoi les traités et les mesures adoptés pour protéger l’environnement ne sont-ils pas plus contraignants ? Comment faire pour avoir des réglementations internationales plus efficaces ? Que faut-il changer en profondeur dans nos sociétés pour répondre à l’urgence des défis que nous rencontrons ? Dans ce podcast, Valérie Cabanes nous explique ce qu’est un crime d’écocide et les raisons pour lesquelles elle se bat depuis des années pour que cela soit reconnu dans le droit international.  Nous discutons aussi de l’urgence de protéger la nature et ses éco-systèmes pour notre propre survie, de revoir notre rapport au vivant, de reprendre conscience de notre interdépendance avec tout le vivant, y compris et surtout "non-humain"… parce que tout est lié. Nous évoquons aussi la Convention Citoyenne pour le Climat et l’importance d’une meilleure éducation et information pour que les citoyens puissent évaluer en toute connaissance de cause les politiques menées et à mener (et voter en conséquence). Nous parlons aussi d’avidité et de ressources, de peuples autochtones et de notre système de valeurs, de préserver notre capacité d’émerveillement et de la brutalité de notre civilisation, entre autres… Bref, un podcast d’actualité ! Valérie Cabanes est juriste en Droit International spécialisée dans les Droits de l’Homme et le Droit humanitaire Signer la pétition + informations : https://www.stopecocide.earth/ Acheter les livres de Valérie Cabanes sur Librairies Indépendantes : - Homo Natura. En harmonie avec le vivant : https://www.librairiesindependantes.com/product/9782283030196/ - Un nouveau droit pour la Terre. Pour en finir avec l’écocide : https://www.librairiesindependantes.com/product/9782021328615/ Une interview réalisée par Anne Greffe © So Sweet Planet La page Facebook de So Sweet Planet https://www.facebook.com/SoSweetPlanet/ So Sweet Planet sur Instagram : https://www.instagram.com/sosweetplanet/ Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Des vies de combat. Femmes, noires et libres. Interview d’Audrey Celestine Audrey Celestine nous parle ici de ce beau livre dans lequel elle propose une soixantaine de portraits de femmes noires, de la fin du XIXème siècle à aujourd’hui.  Nous revenons sur le destin de ces femmes célèbres ou inconnues, artistes, sportives, scientifiques, écrivaines, militantes… Nous évoquons leur courage exceptionnel, leurs réalisations souvent extraordinaires, l’injustice et l’adversité auxquelles elles ont été confrontées, leur audace, leur créativité, leur intelligence et leur capacité d’abnégation. De Sojourner Truth à Michelle Obama, des soeurs Nardal à Rihanna, de Zora Neale Hurston à Serena Williams, d’Angela Davis à Beyonce, de Claudia Jones à Christiane Taubira, d’Antonia Pantoja à Viola Davis…  Audrey Celestine a fait le choix de ne pas écrire de longues biographies pour proposer une série de petits portraits, courts et denses, qui éveillent la curiosité et donnent envie de découvrir ces femmes, d’explorer leur oeuvre et leur parcours. Ce livre est une invitation à ouvrir la porte… Ouvrez-le et écoutez le podcast ! Présentation par l’éditeur Des vies de femmes célèbres ou méconnues à la conquête de leur liberté. On connaît Michelle Obama, Rosa Parks ou Nina Simone. Mais peut-être moins Sojourner Truth, Audre Lorde ou Darling Légitimus… Des Antilles aux États-Unis, en passant par Paris, ce livre retrace la vie de ces femmes, noires, libres, inspirantes. Des combattantes parfois méconnues, oubliées. De la fin de l’esclavage jusqu’à aujourd’hui, l’historienne Audrey Célestine dresse plus de 60 portraits d’héroïnes ou d’inconnues. Refusant d’être réduite à la couleur de leur peau, elles ont chanté, créé, écrit… Loin d’être des passagères clandestines de l’histoire, elles se sont battues contre l’asservissement, la ségrégation, le racisme. Aujourd’hui, leurs héritières poursuivent et réinventent leurs luttes. Un livre nécessaire et inspirant.   Préface d’Aïssa Maïga 304 pages - Éditions L’Iconoclaste Acheter "Des vies de combat. Femmes, noires et libres" d’Audrey Celestine sur Librairies Indépendantes :  https://www.librairiesindependantes.com/product/9782378801632/ Audrey Celestine est enseignante et chercheuse en sciences sociales à l’Université de Lille, spécialiste des États-Unis et des populations noires en France. Une interview réalisée par Anne Greffe Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Une belle rencontre pour découvrir - un peu plus - la chanteuse et musicienne Pomme. (Victoire de la Musique "Révélation" 2020 pour son deuxième album Les failles cachées) Dans ce podcast avec Pomme, après avoir pris de ses nouvelles (post-confinement), je lui propose de réagir sur des mots et des sujets liés - ou pas - à son univers. Nous discutons de l’enfance, de l’âge adulte, de l’écriture, d'émancipation, de la scène, de Paris, du Québec, de Pierre Lapointe, du Japon, des pays qui l’ont marquée, et aussi de… sensibilité, tolérance, vulgarité, mode, voix, auto-harpe, égo, exposition (être exposée au regard des autres), sincérité, sorcières, régime végétarien, racisme, engagement, écologie, de Barbara, Janis Joplin, Patti Smith, Joan Baez, et des merveilleux films de Miyazaki… et d'autres personnalités qu’elle trouve inspirantes. À ne pas manquer : sa réponse à la question "De quoi es-tu la plus fière aujourd'hui ?" Nous avons parlé de tout ça et de bien d’autres choses qu’il vous restent à découvrir en écoutant l'interview !  Site officiel de Pomme - écoute de l'album, dates de concerts, infos : http://pommemusic.fr/ Une interview réalisée par Anne Greffe @ So Sweet Planet. Tous droits réservés. La page Facebook de So Sweet Planet https://www.facebook.com/SoSweetPlanet/ So Sweet Planet sur Instagram : https://www.instagram.com/sosweetplanet/ Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/so-sweet-planet.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
loading
Commentaires 
Télécharger sur Google Play
Télécharger sur l’App Store