DiscoverOn peut plus rien dire
On peut plus rien dire
Claim Ownership

On peut plus rien dire

Author: Binge Audio

Subscribed: 1,250Played: 33,078
Share

Description

Tous les vendredis, Judith Duportail reçoit 3 invité·es pour approfondir les questions du moment et surtout celles qui auront sûrement été oubliées. Parce qu’il est possible de débattre autrement. Sans clashs, sans caricatures et sans pensées toutes faites. On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio. Pour ne rien rater, suivez Binge Audio sur les réseaux sociaux ! On a Instagram, Twitter, et Facebook.


🔗 PRÉCOMMANDEZ "MATERNITÉS REBELLES", le livre de Judith Duportail sur Ulule.fr



Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

83 Episodes
Reverse
C'est déjà la fin de cette deuxième saison d'On peut plus rien dire. Mais avant de partir, Judith Duportail avait un petit message pour vous. CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Prise de son : Paul Bertiaux. Réalisation : Quentin Bresson. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
"Sortir de la norme, inventer autre chose, ça demande beaucoup d'imagination."Comment faire famille autrement ? Quels sont les modalités pratiques pour le faire ? Les nouvelles familles ont-elles le pouvoir de changer le monde ? Comment s'entraider entre familles différentes ? Les ami·es peuvent-ils consituter une famille ?Judith Duportail reçoit Gabrielle Richard, sociologue et autrice, Mariama Soiby, avocate et ancienne présidente de l’association Mam’en Solo et Camille Victorine, autrice.Les ressources citées :Faire famille autrement, de Gabrielle Richard (Binge Audio Éditions, 2022)Ma maman est bizarre, de Camille Victorine (éd. La Ville Brule, 2020)Pregnant Butch: Nine long months spent in drag, de A. K. Summers (éd. Soft Skull, 2014)Le festival dont parlait Mariama Soiby se déroulera les 7-8 octobre 2023 à L’Attribut, tiers lieu à Ris-Orangis et il est organisé par Les Diversel·les.🔗 PRÉCOMMANDEZ "MATERNITÉS REBELLES", le livre de Judith Duportail sur Ulule.fr CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Réalisation : Paul Bertiaux. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Depuis août 2021, la PMA est ouverte à toutes les femmes. Enfin presque toutes, car en sont exclues les personnes trans, mais aussi, régulièrement, les personnes grosses. Car quand on a un IMC supérieur à 30, il devient difficile, voire impossible d’avoir accès à la PMA.Alors existe-t-il des gens qui ont plus le droit de faire des enfants que d’autres ? Ou de se faire aider pour en faire ? Pourquoi refuser d’aider les personnes grosses à faire en enfant ? Les risques médicaux sont-ils l’unique raison de cette exclusion ? Et en réalité, si on exclut systématiquement un groupe de personnes d’un accès à un soin, est-ce que ça ne s’appellerait pas tout simplement une discrimination ?Judith Duportail avec Anaïs et Marie qui partagent leur expérience, Nelly Achour, biologiste de la reproduction et Michaël Grynberg, médecin de la reproduction.CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Réalisation : Paul Bertiaux. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Depuis le vote de la loi de bioéthique en 2021, il est désormais possible pour toutes les femmes de congeler leurs ovocytes. La légalisation de cette technique est une avancée pour les droits reproductifs. Mais est-ce vraiment la recette miracle qu'on présente ? Le risque est que la congélation devienne une nouvelle injonction qui pèse sur les femmes uniquement, et qui empêche de se demander pour quelles raisons économiques et politiques les femmes sont amenées à faire des enfants tard.La congélation des ovocytes est-elle une réelle avancée féministe ? Pourquoi les hommes ne sont pas incités à congeler également leur sperme ? La congélation est elle une réponse individuelle à des questions systémiques ?Judith Duportail – aux côtés de Myriam Levain, autrice et de Nelly Achour, biologiste de la reproduction – explore les conséquences inattendues de la congélation des ovocytes qui favorisent au final la formation de familles traditionnelles.🔗 PRÉCOMMANDEZ "MATERNITÉS REBELLES", le livre de Judith Duportail sur Ulule.fr *** ERRATUM : Le livre cité Lettre à une mère est de René Frydman et non pas de Michaël Grynberg comme énoncé dans l'épisode.Les ressources citées :Et toi tu t'y mets quand ?, de Myriam Levain (éd. Flammarion, 2018)L'étude More and more women are freezing their eggs – but only 21% of those who use them have become mothers, menée par une des plus grandes cliniques de fertilité britanniqueL'étude Temporal trends in sperm count: a systematic review and meta-regression analysis, de Hagai Levine & all., à retrouver dans la revue Human Reproduction UpdateFreezing Fertility: Oocyte Cryopreservation and the Gender Politics of Aging, de Lucy van de Wiel (éd. New York University Press, 2020)Lettre à une mère, de René Frydman (éd. Iconoclaste, 2005)Labor of Love. The invention of dating, de Moira Weigel (éd. Farrar, Straus and Giroux, 2016)CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Réalisation : Paul Bertiaux. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Avec la pandémie de Covid-19 et ses fameux “gestes barrières”, notre rapport au toucher a été bouleversé. Une occasion toute trouvée pour réfléchir à l’évolution de notre 5e sens dans un monde où l’image est devenue reine.Savons-nous encore toucher les autres ? Le numérique abîme-t-il notre sens du toucher ? Peut-on rattraper les gestes perdus ?Judith Duportail reçoit Claire Richard, documentariste et autrice de l’ouvrage « Des mains heureuses : une archéologie du toucher » (éd. Seuil, 2023).CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Réalisation : Paul Bertiaux. Production : Charlotte Baix. Édition : Naomi Titti. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Nous sommes les cancel

Nous sommes les cancel

2023-02-2017:122

"Depuis sa déprogrammation au festival d'Angoulême, Vivès est devenu aux yeux de certains le symbole d'une liberté d'expression bafouée. Pourtant, à y regarder de plus près, quelles sont réellement les paroles qui peinent à se faire entendre ?"Dans cet épisode un peu spécial, Judith Duportail propose de revenir sur cette affaire.Qu’est-ce que cela veut vraiment dire de mettre à l’honneur le travail de Vivès en 2023, juste après Metoo inceste ? Pourquoi choisir précisément maintenant un artiste qui traite la pédocriminalité comme d’une farce ? Comment a-t-il pu devenir le symbole d’une liberté d’expression bafouée ?CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Réalisation : Quentin Bresson. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
What is single shame? And how to get rid of it? How are discriminations against single people expressed? Why happy single women can scare people? What is a prologue life? How is dating advice harmful to women?Judith Duportail talk to the writer (A Single revolution) and podcaster (A single serving) Shani Silver.CREDITS : On peut plus rien dire is a Binge Audio podcast hosted by Judith Duportail. Producer : Elisa Grenet et Thomas Chalvidal. Production and editing : Charlotte Baix. Original music : Josselin Bordat (music) and Bonnie Banane (voice). Binge Audio’s musical identity : Jean-Benoît Dunckel (music) and Bonnie El Bokeili (voice). Graphic identity : Sébastien Brothier (Upian). Program director : Joël Ronez. Editorial director : David Carzon. General management : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Qu’est-ce que la honte du célibat ? Et comment s’en débarrasser ? Quelles formes prennent les discriminations qui touchent les personnes célibataires ? Pourquoi les femmes célibataires et heureuses effraient les gens ? Qu’est-ce que la prolog life ? Pourquoi nous devrions tous·tes arrêter de donner des conseils de drague ?Judith Duportail reçoit Shani Silver, autrice du livre A Single revolution, et animatrice du podcast A single serving. Cet épisode est disponible en version originale.CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Réalisation : Elisa Grenet. Production, traduction et édition : Charlotte Baix. Doublage : Juliette Livartowski. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
« Aujourd'hui la subversion, elle se place du côté des personnes qui déconstruisent les normes violentes et non pas de ceux qui les banalisent. »Qu’est-ce qu’être subversif ? Peut-on vraiment parler de subversion dans des œuvres d'auteurs comme celles de Bastien Vivès ? Qui sont vraiment les esprits libres de notre époque ? Qui peut parler publiquement sans prendre de risques aujourd’hui ? Quel lien peut-on faire entre sobriété et subversion ? Judith Duportail rencontre Claire Touzard, autrice de l’essai Sans alcool et du roman Féminin, les deux parus chez Flammarion.CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Réalisation : Elisa Grenet. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Attend-on trop du couple et de l’amour dans nos sociétés ? Le célibat est-il la meilleure façon d’être en relation avec les hommes ? A-t-on besoin d’une raison pour être vieille fille ? Que faire de son temps, de soi, de sa vie, quand on est célibataire et sans enfants ? Comment créer des modèles de collaboration et d’entraide autres que le couple ou la famille nucléaire ? Judith Duportail reçoit Marie Kock, journaliste et autrice de Vieille fille (éd. La découverte, 2022)Pour aller plus loin : À lire | Des nouvelles du monde, de Paulette Jiles (éd. La table ronde, 2018)CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Prise de son : Quentin Bresson. Réalisation : Estelle Colas et Paul Bertiaux. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Le système de santé actuel permet-il une bonne prise en charge de tous·tes les patient·es ? Êtes-vous, ou un de vos proches, déjà sorti d’un rendez-vous médical bien plus abattu qu’à l’arrivée ? La médecine est-elle la même pour tout le monde ? Comment faire pour continuer à se faire soigner ? Y-a-t-il des techniques, choses à savoir ?Judith Duportail reçoit Abigaël Debit, médecin urgentiste qui récemment publié sur Instagram plusieurs textes magnifiques sur l’état de délabrement des urgences, et Eva Tapiero, autrice avec Maud Le Rest des Patientes d’Hippocrate (éd. Philippe Rey, 2022), une enquête sur le sexisme en médecine. CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Réalisation : Paul Bertiaux. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Soupe, blocage, interruption de spectacles, qui organise toutes ces actions et dans quel but ? C’est quoi la résistance civile ? Quelle est l’utilité de ce mode d’action ? La résistance civile est elle notre dernière chance de sauver la planète ? Pourra-t-on sauver notre planète sans détruire le capitalisme ? Judith Duportail reçoit Loïc, activiste engagé auprès de Dernière Rénovation, Paloma Moritz, journaliste spécialiste de l'écologie chez Blast, et Manuel Cervera-Marzal et auteur de Résister - Petite histoire des luttes contemporaines (éd. 10|18, 2022)CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Réalisation : Elisa Grenet. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Une révolution romantique est-elle réellement en cours ? Peut-on décoloniser l’amour ? Qu’est-ce que l’amour noir ? Le couple est-il un privilège ?Judith Duportail reçoit Christelle Murhula, autrice de Nos amours silenciés, repenser la révolution romantique depuis les marges et Douce Dibondo, poétesse et autrice.Pour aller plus loin :L’article de Costanza Spina, Nous sommes à l’aube d’une révolution romantique intersestionnelle, qui explique et décrit le concept de révolution romantique.CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Réalisation : Quentin Bresson. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Assiste-t-on à une révolution des femmes en Iran ? À l’échelle individuelle que pouvons-nous faire ? Et est-ce que cela a un réel impact ? Soutenir la liberté de porter le voile en France, est-ce porter préjudice aux Iraniennes ? Que dire de la récupération politique de ces luttes par l’extrême droite française ?Judith Duportail reçoit Suzanne Azmayesh, Asal Bagheri et Léane Alestra.CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Réalisation : Quentin Bresson. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Peut-on être engagé sans perdre d’amis ? Faut-il essayer de convaincre ses amis ? Est-ce qu’il y a des situations ou ne pas prendre parti revient à prendre parti ? N’est-ce pas dangereux de fréquenter que des gens qui pensent absolument comme soi ? Sommes-nous tous·tes l’ami·e problématique de nos amis à un moment ou un autre ?Les ressources citées :Le livre collectif, Bienvenue au Wokistan (éd. Binge Audio, 2022)Une poupée en chocolat, d’Amandine Gay (éd. La découverte, 2021)Fragilité blanche, de Robin Diangelo (éd. Les Arènes, 2020) Cet épisode a été enregistré en public au Point Éphémère. CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Réalisation : Paul Bertiaux. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
L’humour est-il une façon de changer le monde ? Comment faire rire ? Peut-on apprendre à être drôle ? Le milieu du stand up est-il particulièrement sexiste ? Comment devient-on féministe ? Les réseaux sociaux protègent-ils assez les créatrices de contenus ? Comment gérer la pression des algorithmes ?Judith Duportail reçoit Swann Périssé, artiste, humoriste et vidéaste.CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Prise de son : Paul Bertiaux. Réalisation : Quentin Bresson. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Qu’est-ce qui nous différencie aujourd’hui des animaux ? Comment les animaux nous perçoivent-ils ? Pourquoi a-t-on tant de mal à considérer les animaux comme des égaux ? Le catholicisme est-il responsable de notre comportement envers les animaux ? Judith Duportail reçoit Laurent Bègue-Shankland, psychologue et spécialiste des relations entre humains et animaux. Les ressources citées : Le livre de Laurent Bègue-Shankland, Face aux animaux (éd. Odile Jacob, 2022) Le film I… comme Icare, de Henri Verneuil (fiction, 120 min, 1979)Eichmann à Jérusalem, de Hannah Arendt (reéd. Gallimard, 1991)La sagesse de la pieuvre, de Pippa Ehrlich et James Reed (documentaire, 90 min, 2020L’insoutenable légèreté de l’être, de Milan Kundera (reéd. Gallimard, 2007)CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Réalisation : Quentin Bresson. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Le talk des chroniqueurs

Le talk des chroniqueurs

2022-07-0101:06:242

Dans cet épisode, Judith Duportail et les chroniqueurs Valentin Etancelin et Lauren Boudard débattent librement entre eux autour de sujets aussi légers qu’essentiels. Est-il immoral de partager des screenshots de conversations privées ? Peut-on réussir sans se la raconter sur les réseaux sociaux ? Faut-il se greffer des cheveux ? Le voyage en solo est-il l’arnaque du siècle ?CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Réalisation : Elisa Grenet. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Judith Duportail présente la chronique de Valentin Etancelin qui propose de sortir de l'hypocrisie autour de l'outing des personnalités politiques.CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Réalisation : Quentin Bresson. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Est-ce dangereux pour une femme de faire de la politique aujourd’hui ? Comment est-ce encore possible qu’une collaboratrice d’élue sur cinq rapporte avoir été victime d’agression sexuelle ? Comment est-ce que les hommes peuvent se saisir de ces questions ? Pourquoi ce sont toujours les femmes qui doivent porter cette parole ? Judith Duportail reçoit Fiona Texeire, Aina Kuric et David Guiraud.Les ressources citées :La série Y a pas mort d’homme, de Fiona Texeire et Hélène Goutany (Programme B, 2021)Le contrat sexuel, de Carole Pateman (éd. La Découverte, 2010)CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Réalisation : Quentin Bresson. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
loading
Comments (1)

Kyta

Et donc réélire quelqu'un qui a mis un gouvernement d'agresseur en avant ça lui convient ? Il faudrait arrêter de se contenter du peu qu'on veut bien nous proposer. On mérite plus !

Nov 29th
Reply
Download from Google Play
Download from App Store