DiscoverOne Thing In A French Day
One Thing In A French Day
Claim Ownership

One Thing In A French Day

Author: Laetitia

Subscribed: 7,138Played: 196,615
Share

Description

A small slice of a Frenchwoman's day -- in France and in French. A fun way to improve your French! (with language level and podcast transcript on the website) . On tuesdays, wednesdays and thursdays.
399 Episodes
Reverse
Ce matin, Lisa est retournée à l’école. Hier soir, elle a préparé son cartable.— J’ai l’impression que c’est la rentrée, m’a-t-elle dit. Je me demande comment seront les autres élèves de la classe, comment sera ma maîtresse. Et puis, tout à coup, je me dis « Ah, mais je les connais déjà ! » La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter
Aujourd’hui, nous sommes jeudi et nous avons rendez-vous avec Nathalie Iris, libraire à La Garenne-Colombes pour un nouveau conseil de lecture. Le livre dont elle nous parle est une bande dessinée qui est disponible au format papier ou numérique. Je vous invite à vous rendre sur onethinginafrenchday.com pour savoir comment commander ce livre numérique directement auprès de Nathalie. Nathalie nous présente également à la fin de l’épisode la revue éphémère qu’elle a mise en place pour soutenir sa librairie Mots en marge. Retrouvez toutes les infos à propos de Nathalie sur onethinginafrenchday.com La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter
Bien sûr, avec le déconfinement, notre tour du soir a changé. Nous continuons à sortir, Micaela et moi, mais nous avons ressenti le besoin de changer de parcours. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter
J’espère que vous allez bien et que vous êtes de bonne humeur !Vous êtes plusieurs à m’avoir demandé si j’acceptais les dons. D’ordinaire, non, ce n’est pas ma philosophie. Le moyen de soutenir le podcast est de vous abonner pour recevoir le texte du podcast. Mais la période est exceptionnelle et j’ai compris que vous y teniez donc vous trouverez un lien PayPal pour faire un don si vous le souhaitez sur le site du podcast. Le podcast va faire une petite pause après cet épisode jusqu’à mardi (le 19), car je dois terminer ma comptabilité et je suis super en retard. Vous ne m’en voudrez pas, n’est-ce pas ?En attendant, et si on allait faire un tour à Paris ! Mercredi, il faisait super beau, les filles avaient terminé leurs devoirs et puis après, tout, on était mercredi ! Toutes les conditions étaient réunies pour notre expédition à Paris. Vers 14 h 30 nous avons quitté la maison direction la boulangerie Montgolfière. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter
❧ Aujourd’hui, nous sommes jeudi et nous avons rendez-vous avec Nathalie Iris, libraire à La Garenne-Colombes pour un nouveau conseil de lecture. Le livre dont elle nous parle est disponible au format numérique. Je vous invite à vous rendre sur onethinginafrenchday.com pour savoir comment commander ce livre numérique directement auprès de Nathalie. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter
Lundi 11 mai, 20 h 20, premier jour de déconfinement. J’ai regardé l’heure quand Micaela et moi sommes sorties. Il ne pleuvait plus, le soleil était de retour, mais il y avait un vent froid plutôt de mauvaise humeur. On s’est dépêché de se mettre en route. — On en a pour combien de temps ? m’a demandé Micaela.— Environ trente minutes. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter
Il y a un an, vous avez fait la connaissance d’Armand lors d’une interview sur le podcast. Il était alors étudiant en dernière année dans une école de commerce à Paris, l’ESCP. Sa spécialité ? L’économie circulaire et l’entrepreneuriat solidaire. Il travaillait à l’époque de l’interview sur son mémoire de fin d’année dont le sujet était le biomimétisme. Très sensible à l’écologie, Armand était aussi un passionné d’écriture et de jeux vidéos. Il ne savait pas encore quelle voie choisir pour son entrée dans la vie professionnelle. J’ai pris des nouvelles d’Armand il y a quelques jours. Il était confiné à Paris, en colocation, dans un appartement du 11e arrondissement, dans lequel il avait emménagé trois semaines seulement avant le début du confinement. Le moral était bon, même s’il regrettait de ne pas profiter de son quartier plutôt animé en temps normal et même si sa famille et ses amis commençaient à sérieusement lui manquer. Le confinement dans son cas est un moment plutôt positif. Il a été pour lui l’occasion de faire une pause, d’avancer sur certains projets personnels. Tout comme Claire, il a gentiment accepté de répondre à quelques questions. C’est l’interview que vous allez entendre aujourd’hui. Le son n’est pas très net parfois, alors j’ai décidé que ce texte serait disponible pour tout le monde sur le site du podcast, sur Facebook ou sur Instagram. Bonne lecture et bonne écoute ! — Je te remercie d’avoir accepté de faire un « un an après » environ, pour le podcast, comme ça on va pouvoir prendre de tes nouvelles. Les auditeurs avaient fait ta connaissance l’année dernière alors que tu étais étudiant à l’ESCP en dernière année. Est-ce que tu peux nous dire ce qui s’est passé pour toi depuis l’année dernière ? — En sortant de l’école, je suis allé faire un peu le tour des forums organisés par des écoles d’ingénieurs ou de commerce. Il y en avait un qui était organisé par une association interécole qui s’appelle le NOISE, une association qui met en avant des initiatives écologiques. Dans ce forum, il y avait plusieurs entreprises, dont Back Market qui est une entreprise qui vend des appareils électroniques reconditionnés. C’est-à-dire remis à neuf par des professionnels. L’idée en faisant ça c’est de réduire la production d’appareils électroniques et du coup de réduire aussi les déchets électroniques qui sont générés. — Tu es entré dans le monde du travail !— C’est ça, exactement. — Ça se passe bien ? Tu es content ?— Ça se passe très bien, oui. J’écris des articles pour les différents blogs de l’entreprise. Bientôt, je prendrai aussi une des missions de production de vidéo. — On rejoint la vidéo !— Oui ! — Tu es en confinement, est-ce que tu vas reprendre le travail le 11 mai ? — Pour l’instant, on est tous en télétravail. On a eu un questionnaire pour savoir si on voulait continuer à travailler depuis chez nous ou pas. J’ai indiqué que je voulais retourner dans les bureaux. Sauf que je suis à 45 minutes en trajet et que je fais des changements, je n’ai pas été priorisé. Je vais rester au moins quelques semaines à travailler depuis chez moi. Au bureau, ils vont faire une rotation. Il y aura une vingtaine de personnes par semaine pour garder la distanciation sociale. — Une question que n’est pas de moi, mais qui est de Micaela. Elle voulait savoir, comme on fait partie tous les deux du même club de kung-fu, si tu faisais du sport. Quel sport tu arrivais à faire à la maison, si tu en fais, et est-ce que tu as l’impression que tu en fais davantage que d’habitude ?— Le sport, c’est un gros sujet parce qu’au début je me suis dit qu’il fallait absolument que je me mette une routine et que je m’y tienne pour ne pas devenir fou. Mais je me suis démotivé. Après, au bout de quelques semaines, j’ai un prof de yoga que je suis aussi, qui a fait des cours par Zoom deux fois par semaine. Sinon, j’ai continué avec notre prof de kung-fu justement qui donne des cours de Xi Gong. C’est pas vraiment du sport, mais ça fait une activité physique en plus. Je dirais que j’en fais quand même moins, beaucoup moins intense, mais j’essaye d’en faire deux fois par semaine, une heure et demie quelque chose comme ça. — Je te remercie beaucoup d’avoir répondu à mes questions. Je pense que les auditeurs seront contents d’avoir de tes nouvelles un an après. On recommence bientôt alors !— Oui, très bien. Quand tu veux !
Le soleil qui fait un peu la tête aujourd’hui. Il fait gris sur Paris. Nous avons eu un terrible orage samedi soir. C’est le soir où nous avons revu la dame au coupe-vent jaune, juste avant de prendre la pluie et de rentrer trempées comme des soupes à la maison. On a bien ri quand Micaela a dit « Là, on est vraiment dans un film Bollywood ! ». La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter
Comment a commencé le podcast One Thing In A French Day? Je vous raconte aujourd’hui les débuts du podcast. L’histoire est toute simple. C’était à l’automne 2006, j’ai découvert dans une revue d’informatique l’existence des podcasts. Comme j’étais sur Mac, je suis tout de suite allée voir les podcasts qui existaient déjà sur iTunes. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter
Hier, Édouard Philippe a de nouveau parlé aux Français. Il nous a présenté la carte de France, « une France coupée en deux ». D’un côté, les régions en rouge (dont l’Ile de France où nous habitons) qui représentent un gros quart nord-est de la France, de l’autre les régions vertes. Les régions en rouge auront un déconfinement plus strict. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter
Aujourd’hui, nous retrouvons Nathalie pour un nouveau conseil de lecture. Le livre dont elle nous parle est disponible au format numérique. Je vous invite à vous rendre sur onethinginafrenchday.com pour savoir comment commander ce livre numérique directement auprès de Nathalie. Nathalie va également nous parler de la revue éphémère qu’elle a créée pour soutenir sa librairire. Vous trouverez également toutes les informations sur le site du podcast. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter
  Hier, je vous ai emmenés à la Biocoop en vidéo, mais j’y suis aussi allée pour de vrai pendant la journée. Pietro ayant repris le travail à Paris, je suis de nouveau sur tous les fronts. À onze heures, ayant bien avancé sur mon travail, j’ai été prise d’une inspiration.— Et si j’allais à la Biocoop avant l’heure du déjeuner ? La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter
Donc, aujourd’hui, 50e jour de confinement, je commente la vidéo qui vous emmène de chez moi jusqu’à la Biocoop. La vidéo est sur YouTube. Vous trouverez le lien sur le site du podcast www.onethinginafrenchday.com. C’est Micaela qui a filmé !Nous avons filmé le jour où nous avons rencontré Isabelle. Je vous l’ai raconté. Vous allez apercevoir sa silhouette dans le film. Allez, on y va ! La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter
Micaela s’est tournée vers moi. — On dirait qu’ils parlent italien !J’ai tendu l’oreille et j’ai reconnu quelques mots d’italien. Ils étaient en plein dans une discussion animée. Je pense qu’ils parlaient de la situation parce que j’ai reconnu « la gente », « paura », « bambini » « comportamento ». La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter
Lisa est venue me voir avec son carnet à la fin du cours. « On a cours de danse maintenant ? » avait-elle écrit.— Non, la semaine prochaine ! lui ai-je répondu. C’est un jeu que j’ai proposé à Lisa pour qu’elle s’entraîne à mettre ses pensées par écrit. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter
Aujourd’hui, c’est un épisode spécial Felicia ! Elle a tout d’abord enregistré un message en réponse à une surprise audio que nous avons reçu de la part d’un jeune auditeur du podcast. Ensuite, elle vous présentera sa BD que vous pourrez suivre à partir de demain sur Facebook et Instagram ainsi que si vous êtes abonnés à des nouvelles de Frenchday ou bien au texte du podcast. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter
C’est avec grand plaisir que nous retrouvons Nathalie aujourd’hui pour un nouveau conseil de lecture. Le livre dont elle vous parle est disponible au format numérique. Je vous invite à vous rendre sur onethinginafrenchday.com pour savoir comment commander ce livre numérique directement auprès de Nathalie. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter
« Si je ne peux pas aller trop loin, tout bêtement aller à Paris, mais à pied depuis la maison. Par exemple, j’aimerais beaucoup partir de la maison, parce qu’on n’est pas extrêmement loin du pont de Levallois. Il faut à peu près vingt minutes pour y aller. Une fois qu’on est à pont de Levallois, on traverse Levallois, on n’est pas très loin du 17e. Donc, j’aimerais beaucoup aller m’acheter une pâtisserie à la boulangerie Montgolfière. Ils sont très sympa. » La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter
  Hier matin, nous avons eu une petite surprise. — Oh, maman, regarde ! a dit Lisa qui se tenait devant la fenêtre. Il y a des chantiermans !   — Les filles, mon intuition me disait que j’allais vous croiser, nous a dit Isabelle.   La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter
Au mois de janvier l’année dernière, vous aviez fait la connaissance de Claire qui était alors étudiante en histoire à la Sorbonne. Sa spécialité ? Le Moyen-Age. Elle nous avait raconté une incroyable histoire de cadavres volés à Angers au XIIe siècle. Aujourd’hui, je vous propose de retrouver Claire pour découvrir la suite de son parcours et les avantages et inconvénients du confinement sur son travail. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!http://j.mp/OneThingInAFrenchDayNewsletter #FrenchHistory #EcoleDesChartes #Paleographie #Paleography
loading
Comments (3)

malini venkatakrishnan

but it's in English

Sep 15th
Reply

Princess 22650

j'ai une question,est ce que l'abonnation dans newslettre est gratuite ???

Aug 20th
Reply

Johnny M. Tatum

"One thing in a french day" is without question the best resource for anyone who has an intermediate level of French and who wants to improve to the next level. Each podcast is a delightful story which is easy to understand. Above all you will learn a wide variety of new words and expressions effortlessly!

May 16th
Reply
Download from Google Play
Download from App Store