Claim Ownership

Auteur:

Abonnements: 0Lu: 0
partager

Description

 Episodes
Reverse
Trouver la bonne personne pour la bonne mission… Un pari simple d'apparence qui peut s’avérer plus compliqué lorsqu'une entreprise a besoin de main d'œuvre ponctuelle. Dans les secteurs avec un fort turn-over, les processus sont souvent compliqués et le matching n’est pas forcément au rendez-vous.Pour mettre en relation des petites entreprises et des entrepreneurs qui cherchent des compléments de revenu, Benjamin Blachère, notre pitcher du jour, a cofondé JobRepublik la première marketplace B2B de freelances “cols bleus”. JobRepublik propose une approche automatisée pour mieux rémunérer les indépendants et toucher les entreprises en recherche de flexibilité RH. Et tout cela en étant socialement responsable !Pour challenger son pitch : Zoe Mohl, Investor chez Newfund.Et pour vous en savoir plus sur JobRepublik et son fondateur :La date de création de JobRepublik : septembre 2020Le montant qu’ils cherchent à lever : 500k€Le nombre d'employés : 3 associés + 2 alternants Ce qui lui a donné envie de devenir entrepreneur : La biographie de Richard Branson !Sa phrase fétiche ? Le bonheur n'est pas une destination à atteindre : c'est une manière de voyager.Trois hashtags pour décrire son entreprise : #marketplace #freelance #colsbleusJobRepublik vous intéresse ? Vous pouvez entrer en contact avec Benjamin à cette adresse.Pitch Pong, c’est le podcast qui vous propose de découvrir les start-ups de demain avant tout le monde. Pour écouter l’épisode, c’est ici pour les utilisateurs d’Apple Podcast, par là pour les utilisateurs de Spotify et juste ici pour ceux qui préfèrent Deezer. Merci à FairShares qui a permis la réalisation de cet épisode. Pour en savoir plus, rendez-vous sur : https://fairshares.io/
Vous connaissez certainement les vins biologiques ou biodynamiques qui fleurissent chez vos cavistes préférés ces dernières années. Mais saviez-vous que si leur agriculture respecte effectivement l’environnement, ce n’est pas toujours le cas de leur processus de fabrication ?  Pour respecter la planète et trinquer en son honneur, Mickael Alborghetti, notre pitcher du jour, a cofondé Ethic Drinks, une marque de vin qui respecte l’environnement du début à la fin. Les deux grands critères d’Ethic Drinks ? Ils n’utilisent ni carbone, ni plastique dans le processus de fabrication de leur vin. Le tout, en proposant des bouteilles à des prix accessibles à tous. Parce que consommer mieux ne veut pas dire consommer plus cher. Tchin ! Et pour vous en savoir plus sur Ethic Drinks et son fondateur :La date de création d'Ethic Drinks : fin 2019Nombre de collaborateurs : 9Le podcast qui l'inspire Génération DIY de Matthieu Stefani et Le Gratin de Pauline LaigneauCe qui lui a donné envie de devenir entrepreneur  "J’avais depuis longtemps un rêve : allier mes passions pour le vin et l’épicurisme tout en respectant l’environnement et je souhaitais aussi une mission porteuse de sens. Préoccupés par la situation climatique et la crise écologique actuelle, on s'est lancé avec pour but de rendre le monde du vin plus respectueux de l’environnement de la vigne au verre. On souhaite engager par notre démarche d’écologie heureuse : par une consommation plus responsable et plus éthique, éduquer sur la réalité de l’alerte climatique, sans jamais culpabiliser et sans militantisme. C’est dans l’optimisme et les petites actions que le monde sera prêt à changer.La musique qui représente le mieux Ethic Drinks Good vibrations ! Sa phrase fétiche "Agissez toujours comme s’il était impossible d’échouer" - ChurchillPour challenger son pitch : Zoe Mohl, Investor chez Newfund.  Ethic Drinks vous intéresse ? Vous pouvez entrer en contact avec Mickael à cette adresse : ma@ethicdrinks.fr Pitch Pong, c’est le podcast qui vous propose de découvrir les start-ups de demain avant tout le monde. Pour écouter l’épisode, c’est ici pour les utilisateurs d’Apple Podcast, par là pour les utilisateurs de Spotify et juste ici pour ceux qui préfèrent Deezer. Merci à FairShares qui a permis la réalisation de cet épisode. Pour en savoir plus, rendez-vous sur : https://fairshares.io/
Qui n'a jamais ressenti le manque de notre délicieuse gastronomie française lors d’un séjour prolongé en pays étranger ? C’est justement après plusieurs mois aux Etats-Unis et en Asie, que Jules et Sarah, sa femme, ont eu l’idée de leur projet. Jules Joussely, notre pitcher du jour, est le cofondateur de Glouton Trotteur, une box mensuelle qui met à l’honneur une région française et ses producteurs et vignerons chaque mois. La box se compose :d’une recette élaborée avec Clément et Flora, les chefs cuisiniers du restaurant étoilé Choko Ona à Espelette.tous les produits soigneusement sélectionnés pour les réaliser.un QR code pour visionner la vidéo recette explicative.une bouteille de vin à déguster avec votre plat. Et surtout, bon appétit ! Pour challenger son pitch : Gabriel Jarrosson, fondateur du club privé Leonis Investissement. Et pour vous en savoir plus sur Glouton Trotteur et son fondateur :La date de création de Glouton Trotteur : 26 Août 2020Le montant qu’ils cherchent à lever : 500k€  Ce qui lui a donné envie de devenir entrepreneur Innover et créer un concept novateur qui permet de partager et de mettre en avant de belles valeurs : soutien à nos producteurs mais aussi aux vignerons engagés et à notre gastronomie française. Glouton Trotteur en 3 hashtags#convivialité #authenticité #terroir Sa phrase fétiche « Il est souvent nécessaire d’entreprendre pour espérer et de persévérer pour réussir » L’objet fétiche qui est toujours sur son bureau Le stylo de mon grand père  Glouton Trotteur vous intéresse ? Vous pouvez entrer en contact avec Jules à cette adresse. Et merci à Aurore Vinzerich de Madame de la Com’ d’avoir permis cet échange ! 
100% des protections périodiques que l’on trouve dans les grandes surfaces utilisent des ingrédients issus de la pétrochimie. Ce mot vous fait peur ? Vous avez bien raison ! Ces éléments provoquent non seulement des allergies et des mycoses vaginales, mais seraient aussi la cause d’une baisse de la fertilité. Pour que les protections périodiques ne soient plus synonymes de danger pour notre santé, Matthieu Batteur, notre pitcher du jour a cofondé Les Petites Choses, des protections qui respectent votre corps… et la planète ! Avec cette marque, il propose des protections biodégradables, en coton 100% biologique et surtout sans perturbateurs endocriniens. Une première ! Pour challenger son pitch : Gabriel Jarrosson, fondateur du club privé Leonis Investissement. Et pour en savoir plus sur Les Petites Choses et son cofondateur :La date de création des Petites Choses : 2020Le montant qu’ils cherchent à lever : 3M€ d’ici 3 ansLeur CA : 5M€ en 2021Leur valorisation : 40 M€Le nombre d'employés : 10 Ce qui lui a donné envie de devenir entrepreneur :Le bout de l’aventure du salariat ! J’avais besoin de donner du sens à mon quotidien. Son livre de chevet :La semaine de 4h, de Tim Ferriss Son role model :Michel et Augustin et C’est Qui le Patron ! L’objet fétiche qui est toujours sur son bureau :Ma gourde ! Sa devise :“Le bonheur n’est pas une destination mais un voyage.” Les Petites Choses en 3 hashtags :#Sansperturbateursendocrinien #COTIONBIO #PHARMACIE   Les Petites Choses vous intéressent ? Vous pouvez entrer en contact avec Matthieu juste ici. Pitch Pong, c’est le podcast qui vous propose de découvrir les start-ups de demain avant tout le monde. Pour écouter l’épisode, c’est ici pour les utilisateurs d’Apple Podcast, par là pour les utilisateurs de Spotify et juste ici pour ceux qui préfèrent Deezer. Merci à FairShares d'avoir rendu cette saison possible.
A votre avis, le chiffre 8 millions de tonnes représente :1.Le nombre de plastiques recyclés chaque année.2.Le nombre de plastiques consommé par la moyenne des Français chaque année.3.Le nombre de plastiques qui se retrouvent dans l’océan chaque année.Malheureusement, c’est la réponse C.  Nadia Auclair, notre pitcheuse du jour, est la président de Carbiolice, une startup qui veut lutter contre la pollution plastique en traitant les plastiques non recyclables. Concrètement, Carbiolice a développé une solution unique qui permet de rendre les emballages plastiques 100% biodégradables. Et tout ça, uniquement grâce à un additif qu’ils ont nommé Evanesto. C’est presque magique non ? Pour challenger son pitch : Geneviève Laurens, CFO de Technologies, Présidente de Go!tech et Membre du réseau Femmes Business Angel.Un grand merci à Claire Caminati, directrice de la communication chez Startup Palace, pour la mise en relation ! Et pour vous en savoir plus sur Carbiolice et sa présidente :La date de création de Carbiolice : 2016Le capital social de Carbiolice : 29,5 millions €Le nombre d'employés : 25Ce qui lui a donné envie de devenir entrepreneure : L’envie de faire et de m’investir à fond dans un projet auquel je crois ! Son livre de chevet Harvard Business Review, Le pouvoir de l'authenticité et L’intelligence émotionnelle  Sa phrase fétiche  « Un problème sans solution est un problème mal posé » d’Albert Einstein  Carbiolice en trois hashtags #zerodechet #innovation #plastiquecompostable Carbiolice vous intéresse ? Vous pouvez entrer en contact avec Nadia à cette adresse.Merci à FairShares d'avoir rendu cette saison possible.
Petite énigme mathématique : en France, on compte aujourd’hui plus de 55 millions de m2 de bureau. Mais, sachant que ces postes ne sont occupés qu’à 60%, combien de m2 de bureaux ne sont pas utilisés à 100% de leur potentiel ? Votre calcul est bien le bon : on compte bien un total 22 millions de m2 non utilisés sur le territoire.  C’est justement pour cette raison que Stephen André, notre pitcher du jour, a fondé Tydeck, un logiciel intelligent pour piloter les espaces de coworking. Au quotidien, Tydeck aide à automatiser toutes les tâches récurrentes liées à la gestion de ces lieux pour se concentrer sur la seule mission qui vaille : développer et améliorer l’espace de travail. Pour challenger son pitch : Sarah Huet, General Manager chez Partech Shaker aux côtés d’Augustin Sayer, Investment Director chez Newfund. Et pour vous en savoir plus sur Tydeck et son fondateur : La date de création de Tydeck : Septembre 2020Le montant qu’ils cherchent à lever : 200K€ d’ici la fin d’annéeLe nombre d'employés : 2 dirigeants Ce qui lui a donné envie de devenir entrepreneur La page blanche, l’envie de construire une aventure humaine. Son livre de chevet  Permission marketing de Seth Godin. Son role modelMichael Jordan, pour sa combativité. L’objet fétiche qui est toujours sur son bureau  Mon stylo ! Impossible de passer une journée sans lui ! Sa phrase fétiche “Stresser, ce n’est pas anticiper. Pas besoin de stresser pour quelque chose qui n’est pas arrivé (et qui a de grande chance de ne pas arriver !).” Tydeck en trois hashtags#creatif #agile #fun Si Tydeck était une musique...Rag’n Bone - Human Si Tydeck étaitt un film…Gladiator de Ridley Scott. Tydeck vous intéresse ? Vous pouvez entrer en contact avec Stephen à cette adresse.Merci à FairShares d'avoir rendu cette saison possible. 
Comme 90% des consommateurs vous voulez échanger avec une marque avant d’acheter ses produits ? A l’heure des podcasts et des enceintes connectées, et si vous pouviez lui parler en direct ? Vous ne rêvez pas, c’est possible ! Amaury Delloye, notre pitcher du jour, a cofondé ADN.ai, le premier voice and creative service provider au service des marques et des consommateurs qui vous aide à créer des publicités vocales intelligentes. Concrètement, ADN.ai vous accompagne dans la création de publicités vocales conversationnelles pour interagir avec vos consommateurs. Pour challenger son pitch : Gabriel Jarrosson, fondateur du club privé Leonis Investissement. Et pour en savoir plus sur la startup et son fondateur : La date de création de ADN.ai : 2017Le montant qu’ils cherchent à lever : 600K€ en BSA AIR (50% atteint à date)Le nombre d'employés : 7 Ce qui lui a donné envie de devenir entrepreneur “La liberté de créer, d'entreprendre, d'innover et surtout de travailler en équipe.” Son rôle model Un hybride de Bill Clinton et Elon Musk avec l'aplomb de Winston Churchill L’objet fétiche qui est toujours sur son bureau Une Google Home :-) Si ADN.ai était une fiction...“Are you talking to me?” Robert De Niro dans Taxi driver ADN.ai en trois hashtags#vocal #conversationnel #multicanal Si ADN.ai était une musiqueA new hope - Binary Sunset (Force Theme)ADN.ai vous intéresse ? Vous pouvez entrer en contact avec Amaury à cette adresse.Et un grand merci à Claire Caminati de Startup Palace pour la mise en relation ! Pitch Pong, c’est le podcast qui vous propose de découvrir les start-ups de demain avant tout le monde. Pour écouter l’épisode, c’est ici pour les utilisateurs d’Apple Podcast, par là pour les utilisateurs de Spotify et juste ici pour ceux qui préfèrent Deezer. Merci à FairShares d'avoir rendu cette saison possible.
1 000 milliards d’euros, c’est la somme épargnée par les Français au début de l’année 2020. Le problème ? Cet argent dort sur des livrets A qui ne rapportent aucun argent. Dommage non ?  Marc Tempelman, notre pitcher du jour, a cofondé Cashbee, une plateforme d’épargne mobile intelligente qui aide chacun à épargner de façon équilibrée. Cashbee s’adresse notamment aux personnes occupées qui veulent donner du sens à leur épargne sans prendre trop de risques. L’objectif final ? Faire travailler cet argent qui dort depuis (trop ?) longtemps.  Pour challenger son pitch : Sarah Huet, General Manager chez Partech Shaker ainsi que Gabriel Jarrosson, fondateur du club privé Leonis Investissement. Et pour vous en savoir plus sur la startup et son cofondateur :La date de création de Cashbee : En avril 2018 et l’application était live en Septembre 2019, après l’obtention des agréments ACPRLes montants qu’ils ont levés par le passé : €1,1M en seedLes stats chocs : En 2020, ils ont multiplié leurs encours par 13 et plus que doublé le montant d’épargne moyen par utilisateurLe nombre d'employés : 12 Ce qui lui a donné envie de devenir entrepreneur Après une longue carrière très « corporate », l’envie de construire quelque chose à partir de rien, qui puisse réellement impacter les vies (financières) du plus grand nombre. Son livre de chevet Actuellement, j’essaie de finir Diplomacy de Kissinger, après avoir dévoré les romans policiers d’Olivier Norek. Mais j’aime aussi beaucoup feuilleter les livres de cuisine ! Son role modelWarren Buffet pour son approche simple et rigoureuse de l’investissement, et sa capacité à vulgariser la finance. Steve Jobs pour la puissance de la marque qu’il a créée. Le podcast qui l’inspireFreakonomics - The hidden side of everything. D’une durée d’une heure environ, ces podcasts m’accompagnent quand je vais courir. Sa votre devise “If you’re not failing every now and again, it’s a sign you’re not doing anything very innovative” – Woody Allen Cashbee en 3 hashtags #simplifierlavie #epargne_responsable #fintech Cashbee en une musique « Walls come tumbling down » de Style Council. Une chanson très positive sur le changement possible, si on s’y met ensemble. Ce choix montre probablement aussi mon âge… Cashbee vous intéresse ? Vous pouvez entrer en contact avec Marc à cette adresse. Pitch Pong, c’est le podcast qui vous propose de découvrir les start-ups de demain avant tout le monde. Pour écouter l’épisode, c’est ici pour les utilisateurs d’Apple Podcast, par là pour les utilisateurs de Spotify et juste ici pour ceux qui préfèrent Deezer.Merci à FairShares d'avoir rendu cette saison possible.
Chaque année, en France, on recense plus de 600 000 décès, ce qui représente plus 2,5 milliards d’euros et nous concerne tous. Oui, vous avez bien lu. Et c’est justement pour réduire les coûts de ce marché très cher et le rendre plus transparent, que notre pitcher du jour a décidé de créer sa propre société. Philippe Meyralbe a cofondé AdVitam, une société de pompes funèbres qui conseille les proches et les aide à organiser les funérailles en toute bienveillance. Contrairement à la majorité des pompes funèbres, AdVitam ne vend rien directement. Elle se contente de conseiller les familles en leur proposant des prix bien en dessous de ceux du marché.  Pour challenger son pitch : Gabriel Jarrosson, fondateur du club privé Leonis Investissement.Et pour vous en savoir plus sur la startup et son fondateur : La date de création de AdVitam : 2016Les montants levés par le passé (s'il y en a) : 1,8M€ en 2018Le nombre d'employés : 15Ce qui lui a donné envie de devenir entrepreneur :“J'ai malheureusement perdu mon père, ce qui m'a confronté au fonctionnement archaïque et assez malsain de ce secteur d'activité. Proposer une alternative bienveillante était une évidence à partir de ce moment.” Le podcast qui l’inspire :“Génération Do It Yourself évidemment, et ExitRoots, qui sont 2 podcasts super inspirants.” L’objet fétiche qui est toujours sur son bureau “Ça va paraître un peu bizarre (ce secteur est très particulier) mais, au tout début d'advitam.fr, un fournisseur m'a offert un porte-clé en bois en forme de cercueil. Ça m'a tellement étonné qu'on puisse faire ça que je l'ai gardé.” AdVitam en un titre de film “Six feet under, évidemment.”AdVitam vous intéresse ? Vous pouvez entrer en contact avec Philippe à cette adresse. Pitch Pong, c’est le podcast qui vous propose de découvrir les start-ups de demain avant tout le monde. Pour écouter l’épisode, c’est ici pour les utilisateurs d’Apple Podcast, par là pour les utilisateurs de Spotify et juste ici pour ceux qui préfèrent Deezer. Merci à FairShares d'avoir rendu cette saison possible.
Saviez-vous que chaque jour, c’est près de 27 000 arbres qui sont coupés dans le monde pour fabriquer du papier toilette à usage unique ? Oui, c’est beaucoup trop ! Et c’est justement pour lutter contre cela et éviter que de nouveaux arbres finissent dans nos toilettes que Popee est né.    Audrey Destang, notre pitcheuse du jour, a fondé Popee, une marque de papier toilette éco-responsable, made in France et sans produits toxiques. Tous ses rouleaux sont fabriqués à partir de papiers recyclés et fabriqués en Normandie. Triple impact donc sur l’écologie, le social et la santé. Qui dit mieux ? Pour challenger son pitch : Sarah Huet, General Manager chez Partech Shaker ainsi que Gabriel Jarrosson, fondateur du club privé Leonis Investissement. Et pour vous en savoir plus sur la startup et sa fondatrice : La date de création de Popee : Immatriculation en avril 2019, début de la commercialisation en septembre 2019 sur Ulule. Le montant qu’ils cherchent à lever : 400 K€ (en equity uniquement) Leur CA : 450 K€ sur le premier exercice comptableLe nombre d'employés : 2Son livre de chevet :L'Argent de Zola. Les oeuvres de Zola en général d'ailleurs. Son role model :Jésus ! Il est rarement cité dans un podcast business, mais il est quand même très très stylé :-)L’objet fétiche qui est toujours sur son bureau :Mon rouleau Popee : je me mouche avec et je le prends sous le bras pour les pauses techniques. Pratique ! Sa phrase fétiche :Petit coin, gros impact ! Popee en un titre de film :Camping ! Popee vous intéresse ? Vous pouvez entrer en contact avec Audrey à cette adresse. Pitch Pong, c’est le podcast qui vous propose de découvrir les start-ups de demain avant tout le monde. Pour écouter l’épisode, c’est ici pour les utilisateurs d’Apple Podcast, par là pour les utilisateurs de Spotify et juste ici pour ceux qui préfèrent Deezer. Merci à FairShares d'avoir rendu cette saison possible.
En 4 ans, le poids cumulé des 10 applications les plus téléchargées sur iOS a été multiplié par 100. Dans le même temps, la capacité des iPhones n’a strictement pas évolué. Un vrai problème de poids ! Benjamin Athuil, notre pitcher du jour, a cofondé CareGame, une solution pour que les éditeurs de jeux vidéo mobiles puissent distribuer leurs jeux sans aucun lien de téléchargement. Cette solution présente deux grands avantages : elle supprime toutes les contraintes liées au hardware et évite de dépendre des stores de téléchargement. Du côté des gamers, cela permet de jouer à n’importe quel jeu même si l’on n’a plus d’espace sur son téléphone. Magique non ?  Pour challenger son pitch : Yacine Sqalli, investisseur chez Newfund. Date de création : Avril 2018 (juridiquement la SAS existe depuis fin 2015)Montants levés par le passé : 1M€ auprès de Business AngelsMontant qu’ils cherchent à lever : 2M€CA : 50k€ indirects sur des Proof of Concept : encore en beta et non monétisé. Nombre d'employés : 11 personnesCe qui lui a donné envie de devenir entrepreneur :“Créer quelque chose de neuf, faire bouger les lignes, être en première ligne des responsabilités aussi : c'est ce qui m'anime le plus. C'est aussi une aventure humaine unique, où, encore plus au début, chaque membre de l'équipe est déterminant. Cela crée des liens forts et c'est génial d'avoir un challenge, un projet, qu'on construit ensemble, qu'on enrichit mutuellement.”  Son livre de chevet La Horde du Contrevent, d'Alain Damasio. Un roman dystopique qui dépeint l'épopée d'une horde qui remonte le vent à la recherche de son origine. Il a une vraie puissance évocatrice autour de la richesse du collectif (avec une grande diversité de personnages qui sont tous narrateurs), dans la quête de quelque chose de difficile, dans la manière dont il interroge le rapport à la nature et la technologie, et finalement la quête interne de ce qui nous rend vivant. Je le recommande vivement.Son role modelJe suis un fan inconditionnel de l'humoriste Monsieur Fraize. Et plus sérieusement, je me nourris de nombreux parcours admirables et surtout de leur diversité (donc pas que des entrepreneurs !). Parmi tant d'autres, j'essaie par exemple de m'inspirer de David Lorrain qui a fondé Recyclivre, ou de l'incroyable équilibre entre l’exigence et bienveillance d'lkka Paananen (fondateur de Supercell que j'ai rencontré à StationF). Mais aussi de la hauteur de vue de la jeune première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, ou encore de la finesse d'intelligence d'une auteure de BD comme Liv Strömquist.Sa phrase fétiche “Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux.” C'est profondément ancré dans l'ADN de l'équipe et de nos valeurs. Pour faire de grandes choses, il faut travailler sérieusement, avec rigueur. Mais cela ne veut pas dire qu'il faut se prendre la tête pour autant : rire, sourire, s'amuser, c'est aussi essentiel :)Pour l'anecdote, c'est la phrase sur laquelle j'ai flashé en voyant le premier mot que m'a envoyé Philippe avant que l'on ne s'associe et qu'il devienne CTO co-fondateur de CareGame.  La phrase était déjà présente dans la charte de valeurs du Schmilblick (jeu mobile qui a précédé l'aventure CareGame). Small things matter ;) CareGame vous intéresse ? Vous pouvez entrer en contact avec Benjamin à cette adresse. Pitch Pong, c’est le podcast qui vous propose de découvrir les start-ups de demain avant tout le monde. Pour écouter l’épisode c’est ici pour les utilisateurs d’Apple Podcast, par là pour les utilisateurs de Spotify et juste ici pour ceux qui préfèrent Deezer. Merci à eToro de l’avoir rendu possible. 
Qui a déjà cherché un logement à Paris — ou dans n’importe quelle autre zone tendue — sait qu’il faut un dossier en béton et 1 452 802 papiers pour obtenir un appartement. Mais tout le monde n’a pas la chance d’avoir un garant solide.  C’est pour pallier ce problème que Matthieu Luneau notre pitcher du jour, a cofondé Unkle, une startup qui se porte garante et vous aide à trouver plus facilement un logement. Grâce à la solution proposée, vous multipliez par 10 vos chances d’obtenir le logement de vos rêves. Du côté des propriétaires, Unkle est totalement gratuit et garantit le paiement du loyer grâce à la “garantie locataire”. Et si vraiment le propriétaire n’est pas rassuré, il peut toujours souscrire à “l’assurance loyer impayé”. En somme, Unkle vous permet de trouver un logement plus facilement et de vous assurer que votre propriétaire perçoive son dû. Et tout le monde est content. Pour challenger son pitch : Thomas Marsal, fondateur de Ring Capital.Unkle vous intéresse ? Vous pouvez entrer en contact avec Matthieu à cette adresse.Date de création : Juin 2018 Montants levés par le passé : 1M€ en 2019 CA : ARR 1M€ - MRR 90k€ Nombre d'employés : 18   Ce qui lui a donné envie de devenir entrepreneur “J'ai toujours eu un carnet dans lequel je notais toutes les idées qui me passaient par la tête. J'ai travaillé comme avocat 3 ans dans un environnement (le droit) assez réfractaire à l'innovation. J'avais l'envie et le besoin de mettre en place une organisation optimisée pour répondre à une mission qui m'était chère.”Son livre de chevetLe grand coeur de Jean Christophe RufinSes role models Le personnage d'Erlich Bachman dans Silicon ValleyL’objet fétiche qui est toujours sur son bureauMa bouteille d'eau (comme Rafael Nadal)Sa devise"I never lose. I either win or learn" - Nelson Mandela Pitch Pong, c’est le podcast qui vous propose de découvrir les start-ups de demain avant tout le monde. Pour écouter l’épisode c’est ici pour les utilisateurs d’Apple Podcast, par là pour les utilisateurs de Spotify et juste ici pour ceux qui préfèrent Deezer. Merci à eToro de l’avoir rendu possible. 
Qui n’a jamais connu un retard de train, d’avion ou une annulation last minute de son hôtel ? C’est d’autant plus le cas avec la crise sanitaire que nous vivons. Et chacun sait la difficulté que cela peut-être d’espérer se faire rembourser… Pour cette raison, notre pitcher du jour, Ugo Weyl a cofondé Koala, une assurance voyage qui tient sa promesse d’être simple et juste pour tout le monde (sans exception). A ses débuts Koala était spécialisé dans l’assurance liée à l’annulation de vols. Mais depuis le confinement, la startup a élargi sa cible et aide désormais les clients à se faire rembourser des voyages en train, bus, à l’hôtel etc. Le tout, en créant des assurances sur-mesure. Concrètement, Koala s’associe à divers services de vacances (hôtellerie, conciergerie Airbnb, compagnie aérienne, etc.) qui expliquent leurs besoins et ceux de leurs clients. Ensuite, Koala crée une assurance personnalisée pour s’adapter à TOUTES les situations. Et bien sûr, toute la gestion de la réclamation est automatisée. Chapeau ! Pour challenger son pitch : Gabriel Jarrosson, fondateur du club privé Leonis Investissement.Date de création : 06 Novembre 2018Montants levés par le passé : 2,2 millions d'eurosCA : 1000 € Nombre d'employés : 5 Son livre de chevetThe Subtle Art of Not Giving a F*ck, de Mark Manson Son role modeElon Musk Sa devise “Je préfère être optimiste et avoir tort, que pessimiste et avoir raison” Elon Musk Koala vous intéresse ? Vous pouvez entrer en contact avec Ugo à cette adresse. Pitch Pong, c’est le podcast qui vous propose de découvrir les start-ups de demain avant tout le monde. Pour écouter l’épisode, c’est ici pour les utilisateurs d’Apple Podcast, par là pour les utilisateurs de Spotify et juste ici pour ceux qui préfèrent Deezer. Merci à eToro de l’avoir rendu possible. 
Toute personne ayant déjà élaboré des documents juridiques sait à quel point c’est long et frustrant. Vous ne pouvez pas dire le contraire. D’autant plus qu’après des heures de gestion, il est bien plus fréquent de commettre des erreurs. Mais ça, c’était avant Juridoc. Maxime Troublat, notre pitcher du jour, a cofondé Juridoc, une plateforme B2B pour gérer tous ses contrats de A à Z. Grâce à la plateforme SaaS vous pouvez piloter et automatiser tout le processus de création de vos documents légaux : de la signature électronique à la négociation de contrat. Le must ? Il est possible d’intégrer vos outils préférés comme Docusign et Salesforce à Juridoc. En somme, vous gagnez en temps, en argent et simplifiez la vie des RH de votre entreprise.    Pour challenger son pitch : Pierre Entremont, fondateur de Frst. Montant levé par le passé (s'il y en a) : 200k€Montant qu’ils chercher à lever : 1M€Nombre d’employés : 6Ce qui lui a donné envie de devenir entrepreneur : “Mon premier associé, Cédric Bannel (Fondateur de Caradisiac)” Son livre de chevet ? Give to Get de Vishal AgarwalSa devise : “Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va” : Sénèque Une musique pour représenter Juridoc ? We're gonna win de Bryan Adams  Juridoc vous intéresse ? Vous pouvez entrer en contact avec Maxime à cette adresse.  Pitch Pong, c’est le podcast qui vous propose de découvrir les start-ups de demain avant tout le monde. Pour écouter l’épisode c’est ici pour les utilisateurs d’Apple Podcast, par là pour les utilisateurs de Spotify et juste ici pour ceux qui préfèrent Deezer. Merci à eToro de l’avoir rendu possible.
Aujourd’hui, plus de 70% Français se rendent encore sur leur lieu de travail en voiture. La raison principale à cela ? Certainement pas un manque de conscience écologique mais bien le manque de choix et surtout la distance : 16km en moyenne ! Pourtant, les entreprises de plus de 50 salariés sont censées, selon la loi, mettre en place un plan de mobilité afin de résoudre ce genre de problème. Mais, faute de temps et de vraie maîtrise du sujet, ce plan est souvent laissé de côté. Ça, c’était avant 1 km à pied. Laure Wagner, notre pitcheuse est l’un des deux cerveaux qui se cachent derrière 1km à pied. Même si le nom pourrait le laisser penser, il ne s’agit pas de la dernière application de marche, mais de la solution RH 100% en ligne qui permet aux entreprises de plus de 50 salariés de réaliser simplement (un drag & drop de document Excel) leur plan de mobilité, d’analyser toutes les alternatives possibles, de mesurer leurs conséquences pour mettre en place de vraies solutions facilement activables (mise en place de covoiturage, jour de télétravail en plus…). Pour challenger son pitch : Alex Delivet, le fondateur de Collect. La date de la création de 1km à pied : janvier 2020. Le montant qu’ils cherchent à lever : 400 000€Le nombre d’employés (pour le moment) : Deux cofondateurs et deux stagiaires  Les podcasts qui l’inspirent ? "Génération XX" a clairement été un élément déclencheur pour oser me lancer et sinon, j'écoute religieusement Growth Makers, Koudetat, La galère, 40 nuances de Next.”Son gourou ? “Fred Mazzella [le dirigeant de BlaBlaCar]. J'ai tellement bossé avec lui que j'ai l'impression de l'entendre me souffler des conseils plusieurs fois par jour.”Sa phrase fétiche ? “On améliore que ce que l'on mesure !”La musique qui représente son entreprise ? “1km à pied, ça n'use que les souliers !”Pitch Pong, c’est le podcast qui vous propose de découvrir les start-ups de demain avant tout le monde. Pour écouter l’épisode c’est ici pour les utilisateurs d’Apple Podcast, par là pour les utilisateurs de Spotify et juste ici pour ceux qui préfèrent Deezer. Merci à eToro de l’avoir rendu possible.
92% des entreprises affirment que leur présence digitale est indispensable à leur business. Pourtant ⅓ d’entre-elles n’a pas de site internet. Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui il existe soit des solutions chères soit des solutions clefs en main chronophages. Pour pallier le problème, notre pitcheuse du jour Léopoldine Koechlin, a co-fondé WebMyDay, une solution d’accompagnement qui permet de créer un site internet Wordpress en une journée. Concrètement, WebMyDay propose une plateforme pour créer soi-même la maquette de son site internet. Ensuite, la startup a développé une technologie pour convertir cette maquette en un fichier code compatible avec Wordpress. Et pour couronner le tout, WebMyDay propose des formations en ligne, avec plus de 100 tutoriels pratiques, mais aussi en physique lors de bootcamps d’une journée. Un seul objectif : devenir maître de la création de son site en un temps-record !Pour challenger son pitch : Gabriel Jarrosson, fondateur du club privé Leonis Investissement ainsi qu’Alex Delivet, fondateur de Collect.Date de création : Création de l’entreprise en mai 2020, lancement du produit en juillet 2020Leur chiffre d’affaires : CA Juillet → Septembre : 9500€Leur nombre d’employés : 3 fondateurs + 1 employé Le podcast qui l’inspire ? « Conseillée par un ami de l’incubateur, j’ai dès le début de mon aventure entrepreneuriale suivi le podcast Génération Do it Yourself ! C’est d’ailleurs suite à l’écoute de l’interview de Bruno Lévêque (fondateur de Prestashop) que j’ai décidé de transformer mon agence de site web classique en une solution digitale plus complète. J’aime également écouter les podcasts Transfert, 30 min d’expériences de vie. Ces expériences m’apprennent beaucoup et m’inspirent au quotidien ! »L’objet fétiche qu’elle a toujours sur son bureau ? « Il s’agit sans hésitation de ma gomme en forme de cactus ! Elle est intacte car j’ai pour habitude de ne jamais gommer les idées que j’ai pu avoir au brouillon, un souvenir de prépa sans doute ! »Sa devise ? « “Connais ton équipe”. J’ai entendu cette phrase au tout début de mes études, lorsque j’étais présidente d’une association de mon école. Ce conseil n’a cessé de me suivre par la suite et c’est aujourd’hui la philosophie que nous appliquons chez WebMyDay : connaître son équipe pour mieux comprendre ses besoins et adapter le rythme de l’entreprise en fonction. »WebMyDay vous intéresse ? Vous pouvez entrer en contact avec Léopoldine à cette adresse. Pitch Pong, c’est le podcast qui vous propose de découvrir les start-ups de demain avant tout le monde. Pour écouter l’épisode c’est ici pour les utilisateurs d’Apple Podcast, par là pour les utilisateurs de Spotify et juste ici pour ceux qui préfèrent Deezer. Merci à eToro de l’avoir rendu possible. 
Aujourd’hui en France, deux tiers des dirigeants de PME expriment le besoin d’être plus et mieux accompagnés dans leurs enjeux business. Malheureusement, les compétences que cela demande sont souvent trop onéreuses pour ces petites et moyennes entreprises. Mais Cokpit compte remédier à cela. Camille Maillard, notre pitcheuse du jour, a co-fondé Cokpit, qui permet à des dirigeants de PME d’être accompagnés par des experts seniors, futurs ou jeunes retraités, bénéficiant de plus de 30 ans d’expérience, et ce à des tarifs ultra compétitifs, deux fois en dessous de ceux du marché. Ces prix sont garantis par l’état d’esprit unique et solidaire de la communauté.  La date de création de Cokpit : 2019Le montant qu’ils cherchent à lever :  300K€Leur chiffre d'affaires : 100k€Le nombre d'employés : 5 Sa devise / phrase fétiche : Celui qui ne tombe pas c’est celui qui ne tente pasTrois hashtags pour décrire Cokpit : #passion #transmission #ambitionLa musique qui représente Cokpit : Don’t stop me now - QueenCokpit en un titre de film : The Intern de Nancy Meyers Pour challenger son pitch : Geneviève Laurans, CFO de Technologies, présidente de Go!Tech et membre de Femme Business Angels. Cokpit vous intéresse ? Vous pouvez entrer en contact avec Camille à cette adresse. 
En moyenne, un Français jette 35 kg de meuble et d’électroménager chaque année. La raison ? Les sites de seconde main donnent envie d’abandonner : entre la recherche, la fixation du prix, la négociations, les arnaques, la pub envahissante, la logistique… Pourtant c’est une alternative bénéfique pour la planète et le portefeuille. C’est là qu’intervient Youzd.    Ilfynn Lagarde, notre pitcheuse du jour, a co-fondé Youzd, lorsqu’elle a voulu remplacer le mobilier de son enfant, et qui, ne trouvant pas ce qui lui convenait d’occasion, avait dû se résoudre à commander Made In China. Youzd s’occupe de tout pour l’utilisateur. Il ne lui reste plus qu’à publier son annonce, établir une fourchette de prix, et attendre que son bien soit vendu sur la plateforme. La date de création de Youzd : février 2020, et le site a été lancé mi mai 2020Le montant qu’ils cherchent à lever : 400K€Le nombre d'employés : Ils sont 3 sur le projet pour le moment, et ils recrutent ! Son livre de chevet : Un roman dystopique : "Dans la forêt" de Jean Hegland, qui rappelle à la fois la dépendance de notre société à notre planète... et qu'il en faut peu pour être heureux !L’objet fétiche toujours sur son bureau : Ils sont dans mon sac, un tournevis et un mètreSa devise / phrase fétiche : Yes you canapé... forcément !Youzd en trois hashtags : #riendeneuf #consommerautrement #uxuiUne musique pour représenter Youzd : Celle qui nous donne la pêche en tout cas : "Sure shot" des Beastie Boys. Pas tout jeune mais digne d'un post "monday motivation" non ? Because you can't, you won't and you don't stop ! Pour challenger son pitch : Jean-David Benichou, fondateur de Via.io Youzd vous intéresse ? Vous pouvez entrer en contact avec Ilfynn à cette adresse.Pitch Pong, c’est le podcast qui vous propose de découvrir les start-ups de demain avant tout le monde. Pour écouter l’épisode c’est ici pour les utilisateurs d’Apple Podcast, par là pour les utilisateurs de Spotify et juste ici pour ceux qui préfèrent Deezer. Merci à eToro de l’avoir rendu possible. 
Depuis quelques années, les “Fake news” font parler d’elles dans TOUTES les situations. Élections présidentielles, décès de célébrités, Coronavirus, il devient aujourd’hui très difficile de déceler ces infox. Mais alors, comment savoir si ce qui est diffusé sur nos réseaux sociaux quotidiens est vrai ? C’est pour cette raison que Julien Mardas, notre pitcher du jour, a co-fondé Buster.AI, un antivirus intelligent capable de se protéger et de prévenir contre les cyber-menaces liées aux contenus faux et frauduleux. A l’aide d’un algorithme développé en interne, Buster.AI décèle toutes les infoxs qui se cachent dans les textes, les images mais aussi les vidéos et les audios. Concrètement, la startup propose 3 formats de solutions pour lutter contre ce problème des temps modernes. Le premier est une API où l’on peut directement effectuer sa requête. Buster.AI propose également un portail web pour réaliser des analyses plus avancées des contenus et enfin, un plug-in pour permettre à tout un chacun de se protéger contre ces contenus dangereux. Plus d’infoxs, que des infos vérifiées !  Pour challenger son pitch : Gabriel Jarrosson fondateur du club privé Leonis Investissement ainsi que Patrick Malka, cofondateur de Newfund Capital.Votre date de création : 01/07/2019Le montant que vous cherchez à lever : 2 millions d'eurosVotre nombre d'employés : 5-10 Son livre de chevet : De zéro à un, Peter ThielSes role models :  Linus Torvalds, Elon Musk, Richard Stallman  Sa devise :  "Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie"Une musique pour représenter Buster.AI :  "Boulevard of Broken Heart" - Slash ft. Myles Kennedy & The Conspirators Buster AI vous intéresse ? Vous pouvez entrer en contact avec Julien à cette adresse.  Pitch Pong, c’est le podcast qui vous propose de découvrir les start-ups de demain avant tout le monde. Pour écouter l’épisode c’est ici pour les utilisateurs d’Apple Podcast, par là pour les utilisateurs de Spotify et juste ici pour ceux qui préfèrent Deezer. Merci à eToro de l’avoir rendu possible. 
Les coachs ont déjà un métier à temps  plein : le coaching. Alors quand il s’agit de trouver des clients et vendre leurs services, cela sort un peu de leur domaine de compétence. C’est en partant de ce constat que notre pitcher du jour a proposé une solution pour simplifier ce deuxième pan de leur business.  Eliott Saguet a cofondé Le Bon Média, une startup qui regroupe deux plateformes différentes : Le Bon Coach et Mon Coach Pro, toutes deux spécialisées dans les métiers du coaching. Concrètement, Le Bon Coach met en relation des coachs sportifs, bien-être, en développement personnel, ou en business coaching, avec des particuliers ou des entreprises. Pour les coachs, il y a une double utilité : d’une part, cela leur permet une prise de rendez-vous rapide et simplifiée. Et d’autre part, cela leur offre plus de visibilité et leur permet d’acquérir des leads qualifiés. En somme, les coachs n’ont plus qu’une chose à faire : coacher ! Pour challenger son pitch : Augustin Sayer, Investment Director chez Newfund ainsi que Gabriel Jarrosson fondateur du club privé Leonis Investissement.  Date de création : Avril 2017 Montants levés par le passé : 32 K de prêts d'honneur et 108 K de la BPI. Montant qu’ils cherchent à lever : 500 KCA  : 380 K en 2019, 500 visé à fin 2020 Nombre d'employés : 12   Ce qui lui a donné envie de devenir entrepreneur “Faire changer les choses en étant libre, tout en travaillant pour un projet auquel on croit.” Ses role models Fabien Galthié et Marc Simoncini L’objet fétiche qui est toujours sur son bureauUne figurine du téléthon Sa devise“Il n'y a que ceux qui ne font rien à qui il n'arrive rien : never give-up !” Le Bon Coach vous intéresse ? Vous pouvez entrer en contact avec Eliott à cette adresse.  Pitch Pong, c’est le podcast qui vous propose de découvrir les start-ups de demain avant tout le monde. Pour écouter l’épisode c’est ici pour les utilisateurs d’Apple Podcast, par là pour les utilisateurs de Spotify et juste ici pour ceux qui préfèrent Deezer. Merci à eToro de l’avoir rendu possible.
Commentaires 
Télécharger sur Google Play
Télécharger sur l’App Store