DiscoverPodcast Story
Podcast Story
Claim Ownership

Podcast Story

Author: Podcast Story

Subscribed: 3,987Played: 160,325
Share

Description

Podcast Story, une nouvelle plateforme de podcasts natifs proposant de raconter les véritables histoires d’hommes et de femmes qui font notre monde. Des histoires de personnalités inspirantes, historiques, effrayantes ou encore influentes, des témoins incontournables de leur époque. 🤩


Rire, s’étonner, apprendre, pleurer, rêver… Podcast Story, c’est l’émotion qui arrive enfin sur le net avec de véritables histoires scénarisées par nos auteurs, racontées par des comédiens d’exception ! 🎙


Encore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY



484 Episodes
Reverse
Elle a coûté 55 millions de dollars, mais… Vous ne la verrez jamais ! Histoire d’un réalisateur fou, d’une production délirante et d’une fortune disparue… ******** Ouin, ouin, la chaîne, elle est méchante, elle a supprimé ma série préférée ! Comment je vais faire maintenant ? Ma vie est foutue. Ma série est annulée et je ne connaîtrai jamais la suite. Ces gens à Netflix, à TF1 ou à Prime Video, ils me veulent du mal...  Combien de fois, en spectateur gâté pourri, vous vous êtes dit cela tout en trépignant sur votre canapé ?  Allez soyez honnête. Plein de fois, hein. C'est tellement rassurant de se dire victime d'un gros diffuseur qui vous arrache à votre série chérie.  Et qu'on ne vienne pas vous dire que la série était un bide monumental. Vous n'entendez rien de cela.  Alors je vous propose de prendre votre revanche.  Que cela soit enfin leur tour de ne pas voir leur série.  Pas une image. Pas un épisode. Et de voir l'intégralité de leur budget partir en fumée. Et pas qu'un peu: 55 millions de dollars, dont personne ne verra la couleur. Hein ? Bien fait pour eux, n'est ce pas ? Voici la triste et incroyable saga de la série Netflix qui a coûté un bras... et que personne ne verra.  ******** Texte & Voix : Alain Carrazé Encore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY
À 18 ans, Léo est victime d’un accident de moto. Le diagnostic des médecins ? Paraplégique, à vie. 4 mois plus tard, il marche. ******** "À 18 ans, je venais de ruiner ma vie, et j'allais la passer dans un fauteuil roulant"... C'est un samedi d'entrainement de moto-cross comme un autre. Léo, 18 ans, se retrouve projeté à l'avant de sa moto. Ses jambes ne bougent plus. Zéro motricité. A l'hôpital, les médecins annoncent à ses parents qu'il ne marchera plus jamais. Que sa tête ne tiendra plus que grâce à la plaque en titane qu'on lui a posé. 4 mois plus tard, Léo marche, court, joue au foot, Léo revit, debout. Son histoire, c'est celle d'un jeune homme qui voit la vie comme une compétition qu'il n'a pas le droit de perdre. Celle aussi d'une rééducation à vitesse grand V. Un témoignage fort et salutaire. Pour contacter Léo et suivre ses aventures ça se passe sur Instagram, Youtube ou Tiktok ******** D'autres podcasts Reels à découvrir ici
Violents, alcooliques, incontrôlables, moins romantiques et élégants que les héros de la série, les truands britanniques ont réellement existé.  Texte : Morgan Tatincloux Voix : François Berland
2017, un soir de novembre dans le métro londonien. Un petit groupe de jeunes gens vient de débarquer dans la rame. Les Anglais sont réputés pour ne s’étonner de rien mais cette fois les yeux s'écarquillent. Une irruption de couleurs. Ils sont cinq ou six. Autant de filles que de garçons. Vêtements flashy, perruques aux couleurs de l'arc en ciel et diadèmes de princesse dans les cheveux. Ce n’est pas le plus étonnant. Tous ont la tête couverte d’un étrange couvre-chef. Une corne de licorne. Texte : Claudia Valencia Voix : Marie Zidi Encore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY
Vous voulez un bébé mais vous avez la flemme de le faire ?  Heureusement voici... les usines à bébés ! Texte & Voix : Eric Lange
16 mai 1978, La nuit vient à peine de tomber sur le petit village suisse de Noville qui borde le lac Léman.  Plusieurs véhicules de police partis de Lausanne traversent le village et s’engouffrent sur un chemin de campagne qui longe un champ de maïs.   Éclairés par les phares des voitures, une dizaine de policiers pataugent, les pieds dans la boue. Armés de pelles, de lampes de poche et de détecteurs de métaux, ils quadrillent toute une partie de la parcelle.  Sur le bord du champ, un homme, menottes aux poignets, pas très grand et maigre comme un clou, donne au commissaire principal, des indications floues et hésitantes.  “ C’est peut-être un peu plus par là ou par là. Je ne me rappelle plus très bien pardon. “ C’est alors que le détecteur de métaux d’un des policiers se met à sonner.  Les hommes se rassemblent et poursuivent leur fouille. Après quelques coups de pelle, un bruit sourd retentit.  Un des policiers vient de heurter quelque chose.   Avec soin, l’homme déterre un cercueil en acajou, orné d’une croix en métal argentée.  Les policiers s'affairent à dégager la terre tout autour, tout en prenant soin de ne pas l’endommager.  Le commissaire demande à un de ses hommes de l’ouvrir.  Présent sur les lieux, un juge d’instruction s’approche. Ayant bien connu l’occupant du cercueil, il pourra identifier le cadavre.  Le faisceau des lampes torches se regroupent sur le couvercle. Curieux, le prisonnier maigrichon lui-même se penche discrètement pour assister à la révélation.  A l’intérieur se trouve bel et bien le corps d’un homme. Et pas n’importe lequel.  Malgré l’état de décomposition avancée, tout le monde le reconnaît. Il s’agit d’une des plus grandes icônes du cinéma, le grand Charlie Chaplin.  Texte : Morgan Tatincloux Voix : Marie Zidi
David braque des banques, David va en prison, David raconte ses histoires, David devient humoriste ! Découvrez le spectacle de David Desclos "Écroué de rire" Encore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY
Venise, 1755 Les rives de la mer Adriatique.   La ville se loge dans le creux de la jambe italienne, Dentelée d’une centaine d’îles, traversée par les eaux. Quand la nuit tombe, elle se dérobe aux regards, Elle se voile d’un brouillard laiteux, percé par des gondoles aux longs nez qui glissent en silence. Au loin, le son des rues encombrées par la fête, les bousculades et les rires gras, La musique s’échappe des palais où se donnent des bals, C’est le carnaval. On vient de toute l’Europe pour y participer et surtout, pour s’adonner aux plaisirs les plus fous. Car ici, à cette heure, le monde est à l’envers, Les pauvres se travestissent en notables, Les notables en gueux, Les femmes se cachent sous les habits de l’homme, Les hommes se fardent comme des femmes outrancières, Les putains se déguisent en bourgeoises, Les bourgeoises se donnent comme des putains… Tout est permis ! Tout est permis car tout le monde porte un masque. L’anonymat permet d’assouvir les rêves, les obsessions, les vices… Mêmes les nonnes s’échappent des couvents, empressées de commettre les doux péchés de la luxure. Il n’y aura pas de conséquence, Il n’y aura pas de procès, Tout est permis. Texte : Gaelle Le Scouarnec Voix : François Berland Encore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY
Hardy-Dutronc, un couple mythique de la chanson française. Mais en creusant cette histoire, on se rend compte que les rapports étaient loin d’être équilibrés… Story d’une dépendance amoureuse. ******** Août 69. Françoise entre dans son appartement à toute vitesse. Elle referme la porte, lâche ses valises, et enlève ses babies en cuir noir avant de se précipiter dans la salle de bain pour prendre une douche.  Ce voyage à Londres l’a épuisé. Pour être honnête, ce ne sont pas les interviews qui l’ont le plus fatiguée, non. Même si Françoise n’a jamais aimé cet exercice, elle s’en accommode.  Mais elle a passé 5 heures sous la pluie à courir les disquaires de la ville, pour trouver les disques de Jazz demandés par Jacques. C’est cette course qui l’a achevée… Françoise, c’est Françoise Hardy.  Elle forme à cette époque, avec le désinvolte Jacques Dutronc, un couple mythique des années 70. Un couple qui fait rêver les jeunes de leurs âges mais qui pour elle, vire au cauchemar.  Je vais vous raconter l’histoire d’une dépendance. Celle de Françoise pour Jacques. Celle de Hardy pour Dutronc.  ******** Texte : Inès Barbier Voix : Sophie Kaufmann
Ce n’est pas une légende, un jour, un homme a réellement vendu la tour Eiffel…Printemps 1925. Paris. Sur l’avenue des Champs Élysées, deux hommes, élégamment vêtus, s’installent en terrasse d’un café huppé. Victor et Dan sont amis. Amis et partenaires. Ils font ce qu’ils appellent des « affaires » ensemble. Et dans leur domaine, il faut reconnaître que ce sont des experts. Leur spécialité ? Les escroqueries en tous genres. Mais aujourd’hui, ils sont presque à sec… Ils vont devoir trouver une nouvelle arnaque.  Alors qu’ils dégustent leurs cafés, soudain un large sourire illumine le visage de Victor.Il a trouvé ! L’idée vient de s’imposer à lui en repensant à un article lu le matin même. Le journal expliquait que la Ville de Paris réfléchissait à l’avenir de la tour Eiffel. Il serait même question de la démonter. Créée pour l’exposition universelle de 1889, elle devait être démantelée 20 ans plus tard. Aujourd’hui, 36 ans après, elle rouille. Et les coûts de sa maintenance sont énormes. Le journaliste termine son papier par cette question « Devra-t-on vendre la tour Eiffel » ? Victor regarde Dan et lui fait part de sa décision. Il va mettre en vente la tour Eiffel. Il vient d’imaginer la plus grande escroquerie du 20ème siècle.Texte : Bertrand BichaudVoix : François BerlandEncore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY
Festival de Coachella en Californie, 14 avril 2018. Elle arrive tout en haut d’une immense pyramide, dans une explosion de projecteurs. Les jambes écartées, le regard déterminé balaye la foule, elle est au somment de son règne, et elle le sait. Elle porte une coiffe à la manière d’un grand vizir, une cape plus pailletée que le King à Vegas, elle a même un sceptre avec lequel elle se dandine en toisant ses fans. Derrière elle, une armée de danseuse reproduit le moindre de ses gestes. Les fans hurlent à s’en décrocher la mâchoire, certains pleurent… Devant eux, une parade sous stéroïdes avec une fanfare, des comédiens, des danseurs : 200 personnes assurent le spectacle. Dans une mise en scène digne des plus grands dictateurs, Beyoncé a orchestré elle- même le culte de sa personnalité. Elle a tout mis en œuvre pour que son show défraye la chronique, pour qu’il entre dans les annales. Elle veut marquer les esprits, elle veut être une super star, celle qui surpasse les autres, celle qu’on ne peut pas détrôner… Queen B ! Texte : Gaëlle Le Scouarnec Voix : Nathalie Karsenti Encore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY
Parmi les métiers improbables, voici la « testeuse de sextoys ». Une drôle d’histoire que nous raconte Clémence ! Vous pouvez la retrouver sur Instagram @clemityjane et sur YouTube "Clemity Jane".  Son livre : "Le guide ultime des sextoys - Comment les choisir et bien s'en servir pour mieux jouir", paraît prochainement aux éditions Marabout. ******** Ce podcast proposé par Podcast Story fait partie de la collection Réels, regroupant des témoignages et récits de vie inédits.  D’autres podcasts Réels à découvrir ici
Quand le Titanic coule, Jérémiah lance une bouteille… 7 histoires de bouteilles à la mer, lancées comme des SOS et retrouvées des années plus tard à l’autre bout du monde. Texte : Marine Guez-Vernin Voix : Sophie Kaufmann
Le cannabis est légal en Californie. À Los Angeles, et Hollywood, on en fume, on en mange, on en boit… On en donne même aux chiens ! La weed envahit la cité des anges, l’histoire par Jérémy Michalak. ******** La première chose qui m'a surpris en arrivant à Los Angles, c'est l'odeur : dès que vous sortez de l'aéroport, une fois passé les effluves de kérosène qui sont les mêmes à Tokyo, Dakar ou à Orly sud, ça vous prend les narines par surprise. À tout les coins de rues cette ville sent la weed, ça pue la beuh partout ! Dans les quartiers riches, dans les quartiers pauvres, chez les bobos (chez moi quoi ...) ou à la plage, partout on a l'impression d'être dans le salon de Joey Starr un lendemain de nouvel an. Le cannabis à usage récréatif est autorisé en 2016 et depuis la Californie est en fumée, une aubaine pour les consommateurs et pour ceux qui en tire profit. Le cannabis business génère des milliards de dollars chaque année, OCB fait tourné, fait tourné, fait tourné la planche à billet. Transgressif, progressif et tellement inspirante, la cité des anges était le spot parfait pour faire exploser cette industrie. Bienvenue à Hollyweed, installez-vous pour une plongée de 24 heures dans la ville du cinéma, devenue aussi celle de la beuh... ******** Texte & Voix : Jeremy Michalak Encore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY
Je vais vous lire une annonce qui a été postée le 3 janvier 2001 par un certain « Franky » sur un forum de rencontres. Écoutez bien : « Je cherche un jeune homme entre 18 et 25 ans. Si tu es normalement constitué, je t'abattrai comme un animal et mangerai ta chair bandante. »  Cette annonce a eu une réponse.  La réponse d’un homme qui écrit pour se faire manger par un autre.  Voici leur histoire. Texte : Voix : Micky Sebastian Encore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY
Découvrez les nouveaux podcasts de cette semaine !
C’est une situation que nous avons tous vécus. Vous prenez le train. Un voyage de disons…3 heures. Vous venez de vous installer dans votre TGV. Vous avez une place près de la fenêtre, comme vous le désiriez. Vous comptez bien profiter de ces trois heures pour vous détendre, lire quelques chapitres d’un livre, regarder une série, scroller sur les réseaux et pourquoi pas, vous offrir un peu de temps contemplatif à regarder défiler les paysages… C’est ça qui est bien dans les voyages en train, de toutes les façons, on est coincé dans la bulle, on ne peut plus agir…autant se détacher du monde quelques heures. Et là…arrive une jeune mère de famille, 35 ans, équipée de deux mouflets d’approximativement 8 et 4 ans. Vous en avez un  qui s’installe devant vous devant vous et l’autre à côté. Que vous soyez vous-même parent ou non, humaniste, plein d’empathie pour vos frères humains…subitement, vous devenez un monstre d’égoïsme et détestez cette femme et ses marmots qui vont transformer vos trois heures de repos en un enfer sonore, visuel et bien souvent…olfactif. 8 ans et 4 ans…évidemment, ils vont se chamailler, pleurer, bouger, beaucoup bouger, manger, renverser, boire, renverser encore… Évidemment. Et vous vous surprenez à rêver d’un univers sans enfants. Rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul. Vous êtes tout le monde. Tous, nous sommes confrontés à ces moments gênants, quand nous ne pouvons supporter la proximité des enfants. Et nous avons été repérés par les experts du marketing qui nous créent sur mesure un nouveau business : le business du No Kids. Texte & Voix : Eric Lange Encore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY
Dubaï. Max est avachi sur le canapé en cuir blanc qui trône au milieu d’un salon grand comme un terrain de foot, ou presque, encadré de baies vitrées qui offrent une vue inouïe sur la ville. Un délire d’acier et de verre, une forêt de buildings clinquants comme des bijoux … Et au milieu, une folie érectile, la plus grande tour du monde, Burj Khalifa qui pointe dans le ciel bleu, infini… C’est beau. C’est Dubaï… Max porte un short Lacoste, une chemise en soie Armani, des lunettes Gucci…il fume un barreau de chaise de Cuba… Max est dealer. Un dealer de haut vol. Il contrôle une bonne partie du marché français. Le petit gars de Créteil est devenu un cador du business. Haschich, cocaïne, extas, héroïne…il fait tout. Surtout la coke en ce moment. Recherché un peu partout en Europe, il se planque dans les Émirats. Enfin, se planque…il n’est pas vraiment discret avec ses fringues qui brillent et son 4X4 Mercedes…  Disons qu’il arrose les bonnes personnes. Pour l’instant, il est tranquille. Tant qu’il paye, beaucoup, on lui fiche la paix. Max regarde un match de l’OM en replay sur un écran géant, 3 mètres sur 2, accroché au mur. Aussi blanc que le canapé. Son Iphone doré, vibre. C’est le business. Les affaires. Il faut les poursuivre. Sa liberté coute chère, on l’a compris. L’argent doit entrer. Max regarde l’écran du téléphone, met ses écouteurs, dorés aussi, il jette un coup d’œil à sa montre, Rolex bien sûr, celle avec les diamants, c’est le moment.Là-bas, en France, Max se lance dans la conquête d’un nouveau point de deal. Un gamin de 17 ans va mitrailler pour lui une place, autrement dit un lieu de vente de drogues, qu’il veut récupérer, à Marseille. Le môme va tuer deux ou trois guetteurs du camp d’en face.  Il faut en profiter. Ils sont affaiblis par la chute de leur boss qui est en taule pour un bout de temps. C’est le moment d’attaquer. Prendre des places. On fournit au tueur une voiture avec chauffeur, une Kalach et un chargeur plein. Il arrive, il arrose, 40 cartouches, une dizaine de secondes, il remonte dans la voiture. S’il réussit son coup, on lui donnera 15 000 euros. Si les cibles ne sont que blessées, 5000. Max va suivre l’action en direct avec son téléphone. Il va même la piloter. Il va piloter un ado de 17 ans, tueur à gage. Texte & Voix : Eric Lange Encore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY
Claude travaille à la défense des droits humains. Une enquête le mène sur le continent africain où il va être confronté à un redoutable gang de trafiquants d’ivoire. ********* Une story d'espionnage et de contrebande mondiale, mais aussi, la story d'une "personne tout à fait normale en costard cravate à Genève" qui devient le pire cauchemar de criminels sans foi ni loi. Pendant un voyage au Kenya, Jean-Claude découvre la réalité du trafic d'animaux et s'engage alors dans la lutte contre les trafiquants. En quelques mois il va vivre des aventures hors du commun qui mèneront au démantèlement d'un important réseau de trafiquants d'ivoire et d'écailles de pangolins. L'affaire que la presse appellera "la San Pedro Connexion". C'est l'histoire de Jean-Claude, qu'il a racontée dans son livre Pour une poignée d'ivoire, et pour Podcast Story, depuis les montagnes péruviennes où il vit désormais. Le site de Jean-Claude ********* Encore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY
Est-ce que vous tueriez pour une série TV ?  C'est une question pour vous. Pour vous, oui, parce que, moi, essayez de me priver de la série Le Prisonnier ou empêchez-moi de voir les nouveaux épisodes de For All Mankind, et vous verrez que je peux, tel Hulk, me transformer en une machine destructrice aux instincts sauvages.  Mais moi, c'est particulier. Vous, là, êtes-vous capable de commettre un meurtre pour une série télé ? Ça paraît saugrenu, dit comme ça. Mais si je vous disais que "le problème à 3 corps", la nouvelle série très attendue de Netflix, a entraîné l'assassinat d'une personne ? Insensé, non ?  Texte & Voix : Alain Carrazé Encore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY
loading
Comments (6)

Enrico Lemone

Nul ce podcast

Dec 12th
Reply

Enrico Lemone

Les grandes écoles sont accessibles après prépa ... soit 2 3 ans après le Bac ... junia c est quoi cette école bidon ??

Sep 30th
Reply

Enrico Lemone

Très bon sujet qui touche de plus en plus de couple et dans 10 20 ans ça sera 100% des couples 😱

Apr 18th
Reply (1)

Enrico Lemone

Consternant !!!

Feb 13th
Reply

Enrico Lemone

Bonne histoires, bien racontées

Mar 1st
Reply
Download from Google Play
Download from App Store