Claim Ownership

Author:

Subscribed: 0Played: 0
Share

Description

 Episodes
Reverse
Cette semaine, Quoi de Meuf retrace la vie de Marilyn Monroe grâce au documentaire de la réalisatrice australienne Emma Cooper Le Mystère Marilyn Monroe. Conversations inédites diffusé sur Netflix. A l’aide d’entretiens inédits réalisés par le journaliste Anthony Summers, Emma Cooper nous raconte Marilyn Monroe à travers ses mariages violents, sa relation avec les Kennedy et la mise en scène de sa mort.Au-delà de l’image d’icône sulfureuse que la société lui imposait, qui était réellement Marilyn Monroe ? Quels étaient ses désirs, ses passions ? Comment les traitements médiatiques de l’époque, mais aussi d’aujourd’hui, ont-ils contribué à dissimuler les violences qu’elle subissait ? Anne-Laure et Pauline décortiquent ensemble ces points et nous en parlent dans ce nouvel épisode court de Quoi de Meuf. Les références entendues dans l’épisode: Les vies secrètes de Marilyn Monroe d’Anthony Summers. (1985)America’s Most Hated Family in Crisis de Louis Theroux réalisé par Emma Cooper. (2011) Certains l’aiment chaud de Billy Wilder. (1959)Sept ans de réflexion de Billy Wilder. (1955)Les hommes préfèrent les blondes de Howard Hawks. (1953)Norma Jean Baker de Jane Birkin et Serge Gainsbourg. (1983)Blonde de Joyce Carol Oates. (2000)Fragments : Poèmes, écrits intimes, lettres de Marilyn Monroe. (2010)La robe de Marilyn Monroe portée par Kim Kardashian au Met Gala. (2022)Shot Sage Blue Marilyn d’Andy Warhol. (1964)Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes. Rédaction en chef : Clémentine Gallot. Journaliste chroniqueuse : Anne-Laure Pineau et Pauline Verduzier. Mixage et montage : Laurie Galligani. Prise de son par Adrien Beccaria à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation et coordination : Cassandra de Carvalho et Mathilde Jonin.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Cette semaine, l'équipe de Quoi de Meuf vous propose de réécouter cet épisode important de notre saison précédente, qui démêle la place qu'occupe l'intersectionnalité dans nos sociétés contemporaines. Bonne écoute ! L’intersectionnalité est un terme qu’on entend beaucoup, mais que signifie-t-il? Quelle grille de lecture peut-il fournir? A qui l’applique t-on? Dans un pays où la notion de race n’existerait pas, quelle place occupe l’intersectionnalité dans les mouvements féministes aujourd’hui?C’est ce que démêlent Clémentine et Kaoutar dans ce épisode long de Quoi de Meuf.Références entendues dans l'épisode :Kimberlé Crenshaw, « Demarginalizing the Intersection of Race and Sexe: A black Feminist Critique of AntidiscriminationEléonore Lépinard, Sarah Mazouz, « Cartographie du surplomb », mouvement.info (2019)Elsa Dorlin (dir.), Black feminism. Anthologie du féminisme africain-américain, 1975-2000, L’Harmattan (2008)Hazel Carby, « Femme blanche écoute! Le féminisme noir et les frontières de la sororité » dans Elsa Dorlin (dir.) Black feminism: anthologie du féminisme africain-américain, 1975-2000, L’Harmattan (2008)Nathalie Antiope, dans Elsa Dorlin (dir.) Black feminism: anthologie du féminisme africain-américain, 1975-2000, L’Harmattan (2008)Marie Anna Jaime Guerrero est actrice, chercheuse, romancière et poète d’origine amérindienne.Danièle Kergoat est une universitaire et sociologue française.Kaoutar Harchi, « L’intersectionnalité, une critique émancipatrice », Libération (2020)Sarah Mazouz, La République et ses autres: politiques de l’altérité dans la France des années 2000, ENS Lsh Lyon (2017)Rokhaya Diallo, « Peut-on exister dans l’espace public français quand on porte un hijab? », Slate (2020)Miranda Fricker est une philosophe et chercheuse anglaiseMoya Bailey est une chercheuse et militante féministe africaine-américaine (www.moyabailey.com)Test « white fragility », Sansblancderien, InstagramReni Eddo-Lodge, Why I’m No Longer Talking to White People About Race, Bloomsbury Libri (2018) traduit en français Le racisme est un problème de blancs, Autrement (2018)Roxane Gay est autrice, professeure d’université et éditrice américaine.Comptes Instagram conseillés:@Ziwef@Decolonisonsnous@quotidienderacisees@hijabeuses@Personnesraciseesvsgringr@collectif_ntarajelMrs America, de Dahvi Waller, Fx networks, 2020Euphoria, de Sam Levinson, HBO (depuis 2019)The Bisexual, de Desiree Akhavan et Rowan Riley, Channel 4 (depuis 2018)High Fidelity, de Veronica West et Sarah Kucserka, Hulu (2020)Rachel Charlene Lewis, « A Goodbye to the Black Bisexual Messiness of « High Fidelity » », Bitch media (2020)I may destroy you, de Michaela Coel, HBO (depuis 2020)Jason Okundaye, « I May Destroy You’s Kwame honors the Black British gay male experience », Dazed (2020)The Queen’s Gambit, de Scott Frank et Allan Scott, Netflix (2020)Naya Ali, « La meilleure amie racisme, figure facile pour faire croire à la diversité dans les séries », Slate (2020)Princess Weekes, « Sex Education Is Great, but One Relationship Is a Huge Problem », The Mary Sue (2019)Grand Army, de Kati Cappiello, Netflix (depuis 2020)Dash & Lily, de Joe Tacz, Netflix (depuis 2020)Mériam Cheikh, Les filles qui sortent, Université de Bruxelles (2020)Audrey Célestine, Des vies de combat: Femmes, noires et libres, L’Iconoclaste (2020)Industry, de Konrad Kay et Mickey Down, HBO (depuis 2020)Elise Thiébaut, Les règles…Quelle aventure!, Ville Brule (2017)Perrine Bonafos, Jennifer Bouron, Agnès, Les mini confettisAlex Gino, George, L’école des loisirs (2017)Davide Cali, Cruelle Joëlle, Sarbacane (2018)Laura Nsafou, Barbara brun, Le chemin de Jada, Cambourakis (2020)Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Ecoutes, cet épisode est conçu par Clémentine Gallot et présenté avec Kaoutar Harchi. Mixage Laurie Galligani. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Montage et coordination Ashley Tola.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Cette semaine on s’intéresse à la dernière petite pépite humoristique signée Fanny Herrero chez Netflix : Drôle, une série sur le milieu du stand up Parisien. Avec ses personnages racisés (incarnés par un très beau casting), issues de classes sociales parfois opposées, la série tente de traiter de sujets éminemment sensibles et politiques, avec humour. De quelle façon y parvient-elle ? Anne-Laure et Pauline l’ont bingé et nous en parlent dans ce nouvel épisode court de Quoi de Meuf. Les références entendues dans l’épisode : Drôle de Fanny Herrero Dix pour cent de Fanny Herrero La série Kaboul KitchenLa série Un village français Retrouvez dès le mercredi 27 avril dans vos kiosques, le nouveau numéro de Causette. Le magazine féminin et partenaire de Quoi de Meuf abordera la thématique de l’amitié hommes-femmes : Êtres potes après #MeTooQuoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes. Rédaction en chef : Clémentine Gallot. Journaliste chroniqueuse : Anne-Laure Pineau et Pauline Verduzier et montage : Laurie Galligani. Prise de son par Adrien Beccaria à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation et coordination : Cassandra de Carvalho et Mathilde Jonin avec l’aide de Charlotte Quéré. See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Cette semaine on embarque dans un univers musical singulier : celui de Rosalia, avec la sortie de son second album Motomami. Entre morceaux enjoués, mélodies lumineuses ou expérimentales, l’artiste nous livre une œuvre aux multiples facettes, déjà saluée par la critique. Alors, comment se positionne-t-elle au sein d’un genre aux inspirations culturelles diverses ? à quel endroit a-t-elle évolué depuis son premier album très remarqué ? Emeline et Cassandra l’ont écouté et étudié, et vous en parlent dans ce nouvel épisode court de Quoi de meuf. Les références entendues dans l’épisode : L’album El Mal Querer L’album Motomami Le roman Flamenca Résumé de l’article écrit par Wayne Marshall dans Audimat Bailando de Enrique Iglesias, Descemer Bueno et Gente de ZonaQuoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes. Rédaction en chef : Clémentine Gallot. Journaliste chroniqueuse : Emeline Amétis et Cassandra de Carvalho et montage : Laurie Galligani. Prise de son par Thibault Delage à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation et coordination : Cassandra de Carvalho et Mathilde Jonin avec l’aide de Charlotte Quéré.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Cette semaine on parle d’un nouvel objet sériel nommé Yellowjackets, créé par Ashley Lyle et Bart Nickerson, diffusé sur Canal+. On y suit des personnages exclusivement féminins évoluer dans un univers horrifique à la manière des 90’s shows. Avec Christina Ricci et Juliette Lewis au casting ! Alors, qu’est ce que Buffy ou Lost auraient aujourd’hui à envier à ce nouveau show mystérieux et frissonnant ? Cassandra, productrice de Quoi de Meuf, et Anne-Laure Pineau l’ont vu et nous en parlent dans ce nouvel épisode court de Quoi de Meuf. Les références entendues dans l’épisode : La série Yellowjackets de Ashley Lyle et Bart Nickerson Une nuit en enfer de Robert Rodriguez Tueurs nés de Oliver StoneBuffy de Joss Whedon Beverly Hills de Darren Star The Blair Witch Project Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes. Rédaction en chef : Clémentine Gallot. Journaliste chroniqueuse : Anne-Laure Pineau et Cassandra de Carvalho et montage : Laurie Galligani. Prise de son par Thibault Delage à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation et coordination : Cassandra de Carvalho et Mathilde Jonin avec l’aide de Charlotte Quéré.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Cette semaine on parle de guerre et de femmes, dans le contexte dramatique de l’invasion russe sur le territoire Ukrainien. D’ordinaire associées à un statut de victimes à protéger, incapables de s’auto-défendre, les femmes sont rarement reconnues comme sujets agissants du conflit. Pourtant, la médiatisation de la guerre en Ukraine nous montre qu’elles font partie intégrante de la résistance et de la défense de leur pays. La guerre ramène à d’autres réalités douloureuses, comme les violences sexuelles ou encore le racisme.Clémentine Gallot et Pauline Verduzier s’emparent de cette actualité et de ces questions difficiles, dans ce nouvel épisode long de Quoi de Meuf. Les références entendues dans l’épisode : Se défendre, une philosophie de la violence de Elsa Dorlin, éditions La découverte Le reportage Brut À Kyiv, ces jeunes se mobilisent pour nourrir ceux qui en ont besoinLa Guerre invisible de Julia Pascual et Leïla Minano, éditions Les Arènes et Causette L’intervention de Marina OvsyannikovaLe film “Le bataillon invisible” L’article “Les femmes ukrainiennes sont aussi des combattantes”, Claire Legros, Le Monde L’article “How to women forced Ukraine to welcome them into the Military” Moly Olmsted, SlateLe film Inner Wars de Masha Kondakova L’article “Moina-Fatima, victime de racisme en fuyant l’Ukraine”, Constance Derouin, Konbini news L’article “Ukraine : la vulnérabilité des personnes LGBTI exacerbée par l’invasion Russe” par Cy Lecerf Maulpoix, Médiapart L’article “The Ukrénian creator using onlyfans as an unexpected war diary”, Brit Dawson, MelmagazineL’ouvrage Impunité zéro de Leïla Minano, Justine Brabant et Anne-Laure PineauL’article Les femmes kurdes se battent aussi pour leurs droits fondamentaux, Laurène Daycard, Mediapart  L’article Le viol, arme de destruction massive en Syrie, Annick Cojean, Le Monde Le film Au pays du sang et du miel d’Angelina Jolie A armes égales de Ridley Scott Soeurs d’armes de Caroline FourestLes filles du soleil de Eva HussonZero dark thirty de Kathryn BigelowOlga de Elie GrappeEntre les vagues d’Anaïs VolpéLa bd Fraîche de Marguerite Boutrolle L’article Cocktails Molotov, médicaments… comment les Ukrainiennes organisent la résistance en arrière-front, Audrey Lebel, Elle sociétéQuoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes. Rédaction en chef : Clémentine Gallot. Journaliste chroniqueuse : Pauline Verduzier et montage : Laurie Galligani. Prise de son par Thibault Delage à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation et coordination : Cassandra de Carvalho et Mathilde Jonin avec l’aide de Charlotte Quéré.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Cette semaine, c’est au cœur d’une dystopie féministe, celle du roman norvégien Les Filles d’Égalie, que nous nous trouvons. Ce livre, datant pourtant des années 70, est traduit depuis peu en français. L’autrice lesbienne Gerd Brantenberg renverse les codes en donnant les pleins pouvoirs au féminin, notamment à travers la langue, entièrement féminisée.  Alors quel est le parcours de cette autrice au concept littéraire avant-gardiste ? En quoi ce renversement genré de la langue est intéressant ? Et pourquoi une traduction si tardive ? Clémentine Gallot et Kaoutar Harchi l’ont lu et nous en parlent dans ce nouvel épisode court de Quoi de Meuf. Les références entendues dans l’épisode : Les Filles d’Égalie de Gerd Brantenberg, éditions ZulmaUn article sur rfi à propos du site féministe corréen Mégalia Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes. Rédaction en chef : Clémentine Gallot. Journaliste chroniqueuse : Kaoutar Harchi et montage : Laurie Galligani. Prise de son par Thibault Delage à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation et coordination : Cassandra de Carvalho et Mathilde Jonin.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Douze candidat.e.s, dont quatre femmes et huit hommes, ont obtenu les parrainages nécessaires pour se présenter au premier tour de l’élection présidentielle. La question de l’égalité, au sens large, n’occupe plus une place fondamentale dans les discours… alors qu’elle est toujours au cœur des mouvements militants. Et pour cause. Mais, concrètement, qu’est-il proposé par les candidat.e.s concernant les droits des personnes minorisées ? Quelles sont les propositions à l’égard des violences faites aux femmes, du racisme, du handicap, ou encore, de la prostitution et des droits des personnes LGBTQIA+ ? Clémentine Gallot et Rachel Garrat-Valcarcel passent les programmes au crible et nous aident à y voir plus clair dans ce nouvel épisode politique de Quoi de Meuf.Les références entendues dans l’épisode : Les programmes de N Arthaud ; JL Mélenchon ; A Hidalgo ; M Le Pen ;  V Pécresse ; E Macron ; N Dupont-Aignan ; Y Jadot ; J Lassalle ; P Poutou ; F Roussel ;  E Zemmour.Le comparateur de programmes des candidat.e.s du journal Le Monde La carto #Femmes2022 “santé des femmes” de l’association Politiqu’elles, publiée sur Causette Le féministomètre de l’association Osez le Féminisme L’article “L’égalité femmes-hommes sera à nouveau la grande cause du quinquennat d’Emmanuel Macron” publié dans Elle. L’épisode consacré à Arlette Laguiller par Usul et Ostpolitik du média indépendant Blast Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes. Rédaction en chef : Clémentine Gallot. Journaliste chroniqueuse : Rachel Garrat-Valcarcel et montage : Laurie Galligani. Prise de son par Thibault Delage à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation et coordination : Cassandra de Carvalho et Mathilde Jonin.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Cette semaine, on parle de dating à travers la deuxième saison de l’émission de téléréalité Love is blind. Un énième show américain supposé unir, devant les caméras, des couples hétéro. Alors quel est l’avenir amoureux de leurs participant.e.s ? Que se joue-t-il réellement in et off ? Et quelles représentations et instrumentalisations stéréotypées  s’y côtoient ? Clémentine Gallot et Pauline Verduzier en discutent et s’appuient notamment sur l’essai très intéressant de Valérie Rey-Robert, Télé-réalité, la fabrique du sexisme et prenant l’exemple de l’émission Love is Blind de Chris Coelen sur Netflix, dans ce nouvel épisode court de Quoi de Meuf. Les références entendues dans l’épisode : La saison 2 de Love is Blind créée par Chris Coelen Télé-réalité, la fabrique du sexisme de Valérie Rey-Robert aux éditions Les Insolentes (2022)Leap of Faith Finding Love The Modern de Lauren Speed et Cameron Hamilton (2021)L’émission L’amour est aveugle par Arnaud Lemaire sur TF1L’émission Mariés au premier regard L’article Is love “Blind” ? de Jessica Colarossi, The Brink (2020)L’article Dans la téléréalité, des accusations d’agressions sexuelles encore peu suivies d’effets, La dépêche (2022)L’émission de téléréalité australienne Love on the spectrum La série Love life diffusée sur OCSQuoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes. Rédaction en chef : Clémentine Gallot. Journaliste chroniqueuse : Pauline Verduzier et montage : Laurie Galligani. Prise de son par Thibault Delage à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation et coordination : Cassandra de Carvalho et Mathilde Jonin.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Cette semaine, dans ce nouvel épisode long de Quoi de Meuf, on se décentre pour faire l’état des lieux et le tour des initiatives dans les territoires et dans les zones moins densément peuplées. Et parce qu'en France, les territoires ruraux représentent 88% des communes et regroupent 33% de la population française, il fallait en parler : le féminisme n'est pas qu'urbain ! Alors, Clémentine Gallot accompagnée d’Anne-Laure Pineau s’interrogent cette semaine : Sont-ils des espaces plus égalitaires ? Plus propices que les villes à la réflexion ou à la réinvention ?Les références entendues dans l’épisode : Inna Shevchenko est une militante féministe ukrainienne Le rapport du Sénat “Femmes et ruralité : pour en finir avec les zones blanches de l’égalité" octobre 2021La sociologue et militante du MLF Françoise Flamant et son ouvrage Women’s Lands aux Editions iXeLa sociologue Marie-Rose Lagrave, spécialisée dans les questions de genre Le professeur et spécialiste de l'histoire politique et sociale de la France Eugen Weber à l'Université de Californie à Los Angeles L’historien Jérôme Pelletier Les historiennes Martine Cocaud et Jacqueline Sainclivier et leur étude “Femmes et engagement dans le monde rural” L’autrice et vétérinaire Maria Sanchez et son roman “La terre des femmes” aux éditions Payot et RivagesL’écrivaine et militante écoféministe Vandana Shiva en Inde, qui a reçu le prix Nobel alternatif en 1993Le livre “Églantine des chemins” de Aurembou, Renée et Pecnard, aux éditions G.PLe livre “La révolution écofeministe” de Sidonie Sigrist aux éditions MaraboutL’enquête réalisée début 2018 par la Fédération nationale de l’agriculture biologique (Fnab) auprès de 2.500 agricultrices bioLe reportage de Vice raconte les difficultés à se faire remplacer et toute la paperasse incompréhensible à remplir pour la mutuelle et les agricultrices et éleveuses qui continuent à travailler jusqu’au termeLa thèse de Colin Giraud, “La vie homosexuelle à l’écart de la visibilité urbaine”Le compte Instagram @rainbowariege aka “Queer des montagnes” Le compte Instagram Gouine des champs L’association Paroles de femmes qui aide les femmes victimes de violences dans le TarnLe podcast de Binge Audio  sur le sujet des enfants de la Creuse, “L’enfant déracinée” Fabienne Brugère et Guillaume le Blanc et leur livre, Le peuple des femmes aux éditions FlammarionDes collectifs comme Gangs of witches, Shel’ter - Terres à elles La doctorante en sociologie à l'EHESS, Constance Rimlinger et son ouvrage, Travail, genre et sociétéLe compte Instagram @collages_feminicides_villagesL’étude “Les filles du coin” (INJEP) sur les jeunes filles en milieu ruralLe 3919 est le numéro national de référence d’écoute téléphonique et d’orientation à destination des femmes victimes de violences (en particulier des violences conjugales), à leur entourage et aux professionnel·le·s concerné·e·s.Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes. Rédaction en chef : Clémentine Gallot. Journaliste chroniqueuse : Anne-Laure Pineau et montage : Laurie Galligani. Prise de son par Thibault Delage à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation et coordination : Cassandra de Carvalho et Mathilde Jonin.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Cette semaine, dans ce nouvel épisode court de Quoi de Meuf, on parle de travail du sexe avec la bande-dessinée Bagarre Erotique. Récits d’une travailleuse du sexe écrite par Klou aux éditions Anne-Carrière, dans la collection Sex Appeal. Clémentine Gallot et Pauline Verduzier reviennent ensemble sur ce qui a été fait et mis en place en France et ailleurs pour protéger les TDS et faire valoir leurs droits. Spoiler : pas grand chose ! Les références entendues dans l’épisode : Le compte Instagram de Klou : klou_bagarreL'interview de Klou par Radio ParleurL’autrice française Virginie Despentes et son oeuvre King Kong Théorie, aux éditions Grasset La chercheuse, enseignante et psychothérapeute américaine Gail PhetersonUne loi de 2017, prétendument conçue pour protéger les victimes de la traite des êtres humains et les travailleuses et travailleurs du sexe contre l’exploitation, facilite au lieu de cela les attaques et les violations visant ces personnes, et l’État manque à sa mission consistant à les protéger de la violence, écrit Amnesty International dans un rapport rendu public mardi 25 janvierL’épisode court de Quoi de Meuf sur les représentations culturelles de la prostitution: de Pretty Woman au roman La maison d’Emma BeckerLe personnage mythologique Medusa, femme violée qui pétrifiait tous les hommes avec son regardL’autrice suédoise Liv StromquistL’ouvrage Putains de vies. Itinéraires de travailleuses du sexe de Muriel Douru aux éditions Boîtes A BullesLilian Mathieu est sociologue, directeur de recherche au CNRS, au centre Max-Weber et à l'ENS de Lyon. Il est spécialiste de l’étude de la prostitution et des mouvements sociaux.Le livre de Pauline Verduzier intitulé Vilaines filles: les travailleuses du sexe, les clientes et la journaliste, aux éditions Anne CarrièreQuoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes. Rédaction en chef : Clémentine Gallot. Journaliste chroniqueuse : Pauline Verduzier et montage : Laurie Galligani. Prise de son par Thibault Delage à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation et coordination : Cassandra de Carvalho et Mathilde Jonin.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Cette semaine, bienvenue dans l’ère de la matridominance, ce monde béni où les femmes sont au pouvoir et ont acquis tous les droits ! Ah mince, on nous signale dans l’oreillette que ceci serait une utopie ? Il s’agit du nouvel ouvrage de l’anthropologue et polémiste Emmanuel Todd, Où sont-elles? Une esquisse de l'histoire des femmes aux éditions du Seuil. Que dit-il exactement et que peut-on répondre aux arguments anti-féministes ?Dans ce nouvel épisode long de Quoi de Meuf, Clémentine Gallot et Kaoutar Harchi décryptent pour mieux combattre la rhétorique d’Emmanuel Todd (et de ses disciples). Les références entendues dans l’épisode : Antiféminismes et masculinismes d'hier et d'aujourd'hui de Christine Bard, Mélissa Blais et Francis Dupuis-Déri aux éditions des Presses universitaires de France (2019)L'homme préhistorique est aussi une femme de Marylène Pathou-Mathis aux éditions Allary (2020)Masculin/Féminin de François Héritier aux éditions Odile Jacob (2012)L’anatomie politique. Catégorisations et idéologies du sexe. de Nicole-Claude MathieuMatriarcat et/ou pouvoir des femmes ? de Ida Magli et Ginevra Conti Ondorisio, éd. des Femmes (1983)Backlash. La guerre froide contre les femmes de Susan Faludi (1993)Chapitre 9 - La Révolution : citoyennes sans citoyenneté de Dominique Godineau Dans Les femmes dans la France moderne (2015)Interview : Joan Scott : «La séduction comme trait d’identité nationale française est un mythe» par Cécile Daumas dans Libération (2018)Un siècle d’antiféminisme de Christine Bard aux éditions Fayard (1999)Le film Liaison fatale d’Adrian Lynn (1987)L’adaptation en film de Rien n’est trop beau (de Rona Jaffe) par Jean Negulesco (1959)Le film Fight Club de David Fincher (1999)Le film Joker de Todd Philips (2019)Le livre Ceux qui ne sont rien de Taha Bouhafs aux éditions La Découverte (2022)Le livre Choisir d’être mère de Renée Greusard aux éditions JC Lattès (2022)Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes. Rédaction en chef : Clémentine Gallot. Journaliste chroniqueuse : Kaoutar Harchi et montage : Laurie Galligani. Prise de son par Thibault Delage à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation et coordination : Cassandra de Carvalho et Mathilde Jonin.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Cette semaine, Blanc Flocon folâtre avec ses sept naines, Jacqueline grimpe en haut du haricot magique et le Prince au Petit Pois dort sur sa pile de matelas. Comment aider nos enfants à grandir en s’affranchissant des stéréotypes sexistes ? Dans ce nouvel épisode court de Quoi de Meuf, Clémentine Gallot et Anne-Laure Pineau parlent de littérature jeunesse et de contes avec l’ouvrage “Le bel au bois dormant”, de Karrie Fransman et Jonathan Plackett aux éditions Stock.Les références entendues dans l’épisode : Le bel au bois dormant, de Karrie Fransman et Jonathan Plackett aux éditions Stock Andrew,  homme de lettres écossais, poète, romancier, critique littéraire et Nora LangMarguerite Capelle et Hélène Cohen, traductrices L’autrice Clémentine Beauvais L’émission Barbatruc de Dorothée Barba sur France InterLe film Cendrillon avec Camila Cabello sur Amazon Prime Vidéo avec Billy PorteLes éditions jeunesse, On ne compte pas pour du beurreLa maison d'édition jeunesse indépendante, Talents hauts La maison d’édition créée par Raphaël Tomas et Marianne Zuzula, La ville brûleL’écrivaine française de littérature jeunesse et adulte,Anne-fleur MultonL’autrice française de romans et de livres pour enfants, Laura nsafouL’autrice féministe CordeliaJean a deux mamans est un album pour enfants d'Ophélie Texier, publié par L'École des loisirs en 2004.George est le premier roman de l'Américain Alex Gino“Julian est une sirène”, est un ouvrage de Jessica Love, aborde la construction de l’identité à travers l’envie d'un petit garçon new-yorkais de se déguiserL’ouvrage de Christian BRUEL · Anne BOZELLEC, Histoire de Julie qui avait une ombre de garçon publié sous les  Editions du Sourire qui mordLe collectif NousToutes L’ouvrage “On a choppé la puberté” de Séverine Clochard, aux Éditions Milan Le livre “Tous à poils” par les Éditions du Rouergue, coécrit par Claire Franek et Marc DaniaLe compte Instagram @Diveka_asso sur la littérature jeunesse inclusive  Le blog Fille d’album qui donne des ressources pour une littérature jeunesse antisexiste L’éditrice et écrivaine française de littérature jeunesse française, Coline PierréQuoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes. Rédaction en chef : Clémentine Gallot. Journaliste chroniqueuse : Anne-Laure Pineau Mixage et montage : Laurie Galligani. Prise de son par Thibault Delage à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation et coordination : Cassandra de Carvalho et Mathilde Jonin.Le podcast Quoi de Meuf devient un livre : 100 oeuvres cultes à connaitre quand on est féministe ! Est-il possible de chérir des œuvres imparfaites ? Comment représenter les violences sexuelles ? Faut-il séparer l’homme de l’artiste ? Que faire des œuvres problématiques ? Quelles sont les films, séries, livres, albums indispensables à son éducation féministe ? Clémentine Gallot, Kaoutar Harchi, Anne-Laure Pineau, Pauline Verduzier et Emeline Amétis apportent leurs réponses (subjectives !) à ces questions en vous présentant une sélection d'œuvres qui les ont nourries et marquées dans la construction de leur féminisme ! Le livre est disponible en librairie depuis le 24 novembre, et il est possible de le commander ici : https://tidd.ly/3E2admVSee Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
La présidentielle approche à grand pas, et les dernières nous l’ont bien confirmé, le lien étroit entre genre et rapport de pouvoir est peut-être le plus criant à la tête même de l'État. À l’heure où plusieurs candidates à la présidentielle se bousculent, Clémentine Gallot et notre chroniqueuse politique Rachel Garrat-Valcarcel, reviennent dans ce nouvel épisode long de Quoi de Meuf sur le parcours de ces femmes et de celles qui les ont précédées. Alors, pourquoi sont-elles si peu ? À quels obstacles sont-elles confrontées ? Comment sont-elles caractérisées ? Et surtout, jusqu’ici, pourquoi ne gagnent-elles pas ! Les références entendues dans l’épisode : Roberta Metsola : est une femme politique maltaise, membre du Parti nationaliste et députée européenne depuis 2013. Le 18 janvier 2022, elle est élue présidente du Parlement européen.Anne Hidalgo : femme politique française et espagnole, première femme maire de Paris depuis 2014Marine Le Pen : femme politique française, ancienne présidente du Rassemblement National. Elle quitte le parti en 2021 pour lancer sa campagne présidentielle Christiane Taubira : femme politique française, garde des Sceaux, ministre de la Justice entre 2012 et 2016 et candidate à la présientielle française en 2022Edith Cresson : est une femme d'État française, Première ministre du 15 mai 1991 au 2 avril 1992.L’étude de Delphine Dulong et Frédérique Matonti intitulée “L'indépassable féminité. La mise en récit des femmes en campagne ”Geneviève Fraisse est une philosophe française de la pensée féministe, directrice de recherche émérite au CNRS / CRAL - EHESSL’ouvrage de Catherine Achin/Elsa Dorlin, Nicolas Sarkozy, la masculinité mascarade du président, aux éditions presse de Sciences PoArlette Laguiller, femme politique française trotskiste. Militante syndicale, elle intègre la direction puis devient porte-parole de Lutte ouvrière. En 1974, elle devient la première femme à se présenter à une élection présidentielle française.L’émission télévisée Les Guignols de l’Info sur Canal +L’étude de Cécile Sourd “Femme ou politique?”L’ouvrage de Frédérique Matonti, Le genre présidentiel: Enquête sur l'ordre des sexes en politique aux éditions de la DécouverteL’historienne Mathilde Larrere, autrice de Rage against the machisme, et co-autrice de “Des intrus en politique: femmes et minorités”, tous deux aux éditions du DétourEllen Johnson Sirleaf, première femme élue à la tête d'un pays africain, le Liberia… en 2005Le podcast de Binge sur les femmes en politique intitulé “Y’ a pas mort d’homme”La série télévisée House of Cards de Melissa James Gibson et Beau Willimon avec Robin Wright (Claire Underwood), Michael Kelly (Doug Stamper).La saga Hunger Games réalisée par Gary Ross (le premier opus uniquement) puis Francis LawrenceLa série politique culte Borgen créée par Adam PriceOccupied, la série télévisée norvégienne créée par Erik Skjoldbjærg et Karianne Lund “L’Etat de Grace”, mini-série française en six épisodes de 52 minutes créée par Jean-Luc Gaget et réalisée par Pascal ChaumeilLa série télévisée “Les Hommes de l’ombre”, créée par Dan Franck, Frédéric Tellier, Charline de Lépine et Emmanuel DaucéLa série télévisée française créée par Eric Benzekri et Jean-Baptiste Delafon, “Baron Noir”La série The Gilded Age de Julian fellowesLa série britannique “Vigil”, signée Tom Edge, avec Suranne Jones (Docteur Foster) et Rose Leslie (Game of Thrones).Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes. Rédaction en chef : Clémentine Gallot. Journaliste chroniqueuse : Rachel Garrat-Valcarcel Mixage et montage : Laurie Galligani. Prise de son par Thibault Delage à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation et coordination : Cassandra de Carvalho et Mathilde Jonin.Le podcast Quoi de Meuf devient un livre : 100 oeuvres cultes à connaitre quand on est féministe ! Est-il possible de chérir des œuvres imparfaites ? Comment représenter les violences sexuelles ? Faut-il séparer l’homme de l’artiste ? Que faire des œuvres problématiques ? Quelles sont les films, séries, livres, albums indispensables à son éducation féministe ? Clémentine Gallot, Kaoutar Harchi, Anne-Laure Pineau, Pauline Verduzier et Emeline Amétis apportent leurs réponses (subjectives !) à ces questions en vous présentant une sélection d'œuvres qui les ont nourries et marquées dans la construction de leur féminisme ! Le livre est disponible en librairie depuis le 24 novembre, et il est possible de le commander ici : https://tidd.ly/3E2admVSee Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Clémentine et Pauline reviennent enfin sur la série devenue un statut symbole pour toute une génération : Euphoria de Sam Levinson. Les thématiques abordées, l’esthétique, et les jeux d’acteur· ice·s sont en partie les raisons de son succès quasi unanime, mais Clémentine et Pauline vont devoir se heurter à la critique. La saison 2 sera t-elle à la hauteur de la saison 1 ? Comment regarde-t-on une série parfois (re)-traumatisante ? Mais surtout… Peut-on faire confiance à Sam Levinson ? Les références entendues dans l’épisode : La série Euphoria de Sam Levinson (depuis 2019)Le film Malcom & Marie de Sam Levinson (2021)La série The White Lotus de Mike White (2021)OCD (Obsessive Compulsive Disorder), TOC en français est un Trouble Obsessionnel Compulsif. I Love “Euphoria” and I Hate It de Drew Gregory, Autrostraddle (2019)The Problem With Euphoria de Samuel Getawhew, Vogue US (2022)La série Skins de Jamie Brittain et Bryan Elsley (2007 -2013)Le film Thirteen de Catherine Hardwicke (2003)La série 13 reason why de Brian Yorkey (2017 - 2020)La série Sex Education de Laurie Nunn (depuis 2019)La BO de Euphoria par LabyrinthQuoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes. Rédaction en chef : Clémentine Gallot. Journaliste chroniqueuse : Pauline Verduzier Mixage et montage : Laurie Galligani. Prise de son par Thibault Delage à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation et coordination : Cassandra de Carvalho et Mathilde Jonin.Le podcast Quoi de Meuf devient un livre : 100 oeuvres cultes à connaitre quand on est féministe ! Est-il possible de chérir des œuvres imparfaites ? Comment représenter les violences sexuelles ? Faut-il séparer l’homme de l’artiste ? Que faire des œuvres problématiques ? Quelles sont les films, séries, livres, albums indispensables à son éducation féministe ? Clémentine Gallot, Kaoutar Harchi, Anne-Laure Pineau, Pauline Verduzier et Emeline Amétis apportent leurs réponses (subjectives !) à ces questions en vous présentant une sélection d'œuvres qui les ont nourries et marquées dans la construction de leur féminisme ! Le livre est disponible en librairie depuis le 24 novembre, et il est possible de le commander ici : https://tidd.ly/3E2admVSee Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
#162 - Just divorced !

#162 - Just divorced !

2022-01-2352:243

Un vieux dicton dit que le féminisme mène à la sorcellerie, au lesbianisme, à l’infanticide… Et on pourrait ajouter, au divorce ! Cette semaine, Clémentine Gallot et Pauline Verduzier s’attaquent à ce sujet, qui peut être douloureux, banal, ou avoir l’effet d’une déflagration. Comment se sépare-t-on ? Comment même si, dans 75% des cas, ce sont les femmes qui demandent le divorce, ce sont le plus souvent elles qui sont lésées dans ces processus ? Enfin, comment aborder la séparation au prisme des questions de genre et de féminisme ? Ensemble, elles reviennent sur l’histoire du divorce, de sa place dans les féminismes, mais aussi dans l’économie et bien entendu, de sa représentation dans la pop culture ! Les références entendues dans l’épisode : Le divorce et l'amour pendant la révolution de Dominique Dessertine, dans Combats de femmes 1789-1799 de Évelyne Morin-RotureauIndiana - Une critique du mariage de Des femmes et des lettresBachelor Girl de Betsy Israël (2002)Dangerous de Bette Davis (1935)La femme mystifiée de Berry Friedan (1978)Gaël Octavia : "Le mythe de la femme Potomitan est un piège", #MaParole, Le Portail des Outre-Mer (2021)Séparation : quand la maladie tue le couple de Gaétane Poissonnier et Juliette Chaignon, Causette (2020)Réduire les asymétries de genre dues au divorce de Anne-Marie Leroyer (2016)Le genre du capital de Céline Bessière, Sibylle Gollac (2019)Le prix à payer. Ce que le couple hétéro coûte aux femmes de Lucile Quillet (2021)Séparée: Vivre l'expérience de la rupture de François de Singly (2011)Chez soi de Mona Chollet (2015)La séparation chez les couples corésidents de même sexe et de sexe différent de Benjamin Marteau (2019)You Need Help: How Do I Survive My First Breakup to Stay Friends on the Other Side?, de Kayla, Autostraddle (2021)Do Lesbian Breakups Really Hit Harder ? de Amelia Abraham (2021)Paye ta séparation ; Vivons heureux avant la fin du Monde, Delphine Saltel, Arte Radio (2021)Les sentiments du prince Charles de Liv Strömquist (2016)Je sors d’une rupture et je vais très bien, Les Histoires derrière les stories, Marion (2021)Le compte Instagram @ExRelou Comment ne pas devenir une marâtre de Fiona Schmidt (2021)Une séparation de Asghar Farhadi (2011)Le procès de Viviane Amsalem de Shlomi Elkabetz et Ronit Elkabetz (2014)Divorce, quand la religion s’en mêle, Les Pieds sur Terre (2022)Rupture(s) de Claire Marin (2019)Heartburn de Nora Ephron (2013)Wild de Jean-Marc Vallée (2014)Divorce de Sharon Horgan (2016)Scenes from a marriage de Hagai Levi (2021)L’amour flou de Romane Bohringer et Philippe Rebbot (2018)Marriage story de Noah Baumbach (2020)Les Berkman se séparent de Noah Baumbach (2006)We are never getting back together de Taylor Swift (2012)Thank U, next de Ariana Grande (2018)Good 4 u de Olivia Rodrigo (2021)Sages femmes de Marie Richeux (2021)La Vérité sur la lumière de Auður Ava Ólafsdóttir (2022) Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes. Rédaction en chef : Clémentine Gallot. Journaliste chroniqueuse : Pauline verduzier Mixage et montage : Laurie Galligani. Prise de son par Thibault Delage à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation et coordination : Cassandra de Carvalho et Mathilde Jonin.Le podcast Quoi de Meuf devient un livre : 100 oeuvres cultes à connaitre quand on est féministe ! Est-il possible de chérir des œuvres imparfaites ? Comment représenter les violences sexuelles ? Faut-il séparer l’homme de l’artiste ? Que faire des œuvres problématiques ? Quelles sont les films, séries, livres, albums indispensables à son éducation féministe ? Clémentine Gallot, Kaoutar Harchi, Anne-Laure Pineau, Pauline Verduzier et Emeline Amétis apportent leurs réponses (subjectives !) à ces questions en vous présentant une sélection d'œuvres qui les ont nourries et marquées dans la construction de leur féminisme ! Le livre est disponible en librairie depuis le 24 novembre, et il est possible de le commander ici : https://tidd.ly/3E2admVSee Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Dans quelques jours sortira, sur la plateforme Prime Vidéo, le film Spencer de Pablo Larrain.  Ce biopic en huis clos, au sein de la famille royale, retrace les derniers jours précédant la décision de Diana de mettre fin à son mariage avec le Prince Charles, en 1991. Le rôle de la princesse au destin brisé est incarné par Kristen Stewart.   Alors, où se situe la pertinence d’un énième objet culturel à propos de Diana et de la famille royale ? Ou encore, l’actrice est-elle à la hauteur d’un tel rôle ? Clémentine Gallot et Kaoutar Harchi l’ont vu et répondent à ces questions dans ce nouvel épisode court de Quoi de Meuf. Les références entendues dans l’épisode : Spencer de Pablo Larrain (2022)Jackie de Pablo Larrain (2016)The Crown de Peter Morgan et Stephen Daldry (2016)Diana de Oliver Hirschbiegel (2013)Diana : the musical de David Bryan et Joe Dipietro (2021)Amy de Asif Kapadia (2015)Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes. Rédaction en chef : Clémentine Gallot. Journaliste chroniqueuse : Kaoutar Harchi. Mixage et montage : Laurie Galligani. Prise de son par Thibault Delage à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation et coordination : Cassandra de Carvalho et Mathilde Jonin.Le podcast Quoi de Meuf devient un livre : 100 oeuvres cultes à connaitre quand on est féministe ! Est-il possible de chérir des œuvres imparfaites ? Comment représenter les violences sexuelles ? Faut-il séparer l’homme de l’artiste ? Que faire des œuvres problématiques ? Quelles sont les films, séries, livres, albums indispensables à son éducation féministe ? Clémentine Gallot, Kaoutar Harchi, Anne-Laure Pineau, Pauline Verduzier et Emeline Amétis apportent leurs réponses (subjectives !) à ces questions en vous présentant une sélection d'œuvres qui les ont nourries et marquées dans la construction de leur féminisme ! Le livre est disponible en librairie depuis le 24 novembre, et il est possible de le commander ici : https://tidd.ly/3E2admVSee Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Tout d’abord, une bonne année 2022 à tous.tes ! On vous souhaite le meilleur ! Pour commencer l’année en beauté, Quoi de Meuf se penche sur l’amitié féminine, sujet passionnant et inépuisable, tant il y a à dire… En proie aux représentations stéréotypées, elle fait l’objet tantôt d’appropriations, de fantasmes, avec un regard bien trop souvent hétéronormé et sexiste. Pourtant, elle est précieuse, complexe et d’une richesse incommensurable.Alors, Clémentine Gallot et Anne-Laure Pineau s’y attardent dans ce nouvel épisode long de Quoi de Meuf, et comptent bien dénoncer les préjugés, et rétablir les considérations qu’elle mérite. Les références entendues dans l’épisode : Amies, Ouvrage collectif, Nouvelles Questions Féministes Vol. 30 N2 (2011) Une histoire de l’amitié, Anne Vincent-Buffault, Bayard (2010)De l’amitié, Madame De Lambert, Rivages (2018)Love & Friendship de Whit Stillman (2016)What no one ever told you about people who are single, Bella DePaulo, Tedx Talk (2017)The Female World of Love and Ritual : Relations between Women in Nineteenth-Century America, Carroll Smith-Rosenberg (1975) The Bonds of Womanhood, Nancy F. Cott, Yall University Press (2020)There’s a Divide in Even the Closest Interracial Friendships, Aminatou Sow et Ann Friedman, The Cut (2020)L’amitié entre hommes et femmes, la nouvelle frontière de la comédie romantique, Michael Atlan, Slate (2017)Surpassing the Love of Men, Lilian Faderman , The Women's Press Ltd (1981)Compulsory Heterosexuality and Lesbian Existence, Adrienne Rich (1981)Se dire lesbienne, Natacha Chetcuti, Payot (2021)The L World de Ilen Chaiken (2004)Sortir de l’hétérosexualité de Juliet Drouar, Collection sur la table (2021)Réinventer l’amour de Mona Chollet, La découverte (2021)Why Female Friendship Has Been The Greatest Love Of My Life, Emma Firth, Elle (2021)Mettre l’amitié au premier plan, Sasha Roseneil, Nouvelles Questions Féministes (2011)Les orageuses, Marcia Burnier,  Cambourakis (2021)Violé.es une histoire de domination, Clémence Allezard, LSD La série documentaire, France Culture (2021)Big Friendship, Aminatou Sow et Ann Friedman, Virago (2020)The Friendship Season, Invisibilia (2021)A l’écart de la meute, Thomas Messias, Marabout (2021)Le deuxième sexe, Simonde De Beauvoir, Gallimard (1986)Bad feminist, Roxane gay, Denoël (2018)Nous devrions tous être féministes, Chimamanda Ngozi Adichie, TEDxEuston A brief history of squads, Arit John, The New York Times (2019)Les strates, Pénélope Bagieu, Gallimard (2019)Une chambre à soi, Virginia Woolf, Bibliothèque 10/18Divines de Houda Benyamina (2016)Tout ce qui brille de Géraldine Nakache (2009)Bande de filles de Céline Sciamma (2014)Thelma et Louise de Ridley Scott (1991)Baise-moi, Virginie Despentes, J’ai lu (2000)Insecure de Larry Wilmore et Issa Rae (2016)Adolescentes de Sébastien Lifshitz (2019)Les petites reines, Clémentine Beauvais, Sarbacane (2015) Desperate Housewives de Marc Cherry (2004)Frances Ha de Noah Baumbach (2012) L’amie prodigieuse, Elena Ferrante, Gallimard (2016)Les flingueuses de Paul Feig (2013)American predator, Maureen Callahan, Sonatine Eds (2021)Les suicidés du bout du monde, Leila Guerriero, Rivages (2021) Fungirl, Elizabeth Pich, Les requins marteaux (2021)Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes. Rédaction en chef : Clémentine Gallot. Journaliste chroniqueuse : Anne-Laure Pineau. Mixage et montage : Laurie Galligani. Prise de son par Thibault Delage à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation et coordination : Cassandra de Carvalho et Mathilde Jonin.Le podcast Quoi de Meuf devient un livre : 100 oeuvres cultes à connaitre quand on est féministe ! Est-il possible de chérir des œuvres imparfaites ? Comment représenter les violences sexuelles ? Faut-il séparer l’homme de l’artiste ? Que faire des œuvres problématiques ? Quelles sont les films, séries, livres, albums indispensables à son éducation féministe ? Clémentine Gallot, Kaoutar Harchi, Anne-Laure Pineau, Pauline Verduzier et Emeline Amétis apportent leurs réponses (subjectives !) à ces questions en vous présentant une sélection d'œuvres qui les ont nourries et marquées dans la construction de leur féminisme ! Le livre est disponible en librairie depuis le 24 novembre, et il est possible de le commander ici : https://tidd.ly/3E2admVSee Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
En attendant le retour de Quoi de Meuf, le dimanche 9 janvier, Nouvelles Ecoutes vous propose de réécouter cet épisode indémodable et plus que jamais d'actualité, sur le "féminisme-washing". Le « féminisme-washing » est un processus utilisé par plusieurs entreprises. Leur but ? Mettre en avant une pensée et des messages féministes sans pour autant y adhérer, à des fins mercantiles. Dans cet épisode, Clémentine Gallot et Anne-Laure Pineau s’intéressent aux liens entre publicité, capitalisme, entreprises et féminisme: comment reçoit-on ces messages? Quels en sont leurs effets ? Les références entendues dans l’épisode : Léa Lejeune, Féminisme Washing, Seuil (2021)La société VINCI est une multinationale des concessions et de la construction. Le nom de l’action mise en place en 2010: « Pour aux yeux » L’association Breast Cancer Association et son site thinkbeforeyoupinkStephan Dahl, « The rise of pride marketing and the curse of ‘pink washing’ », The conversation (2014)La campagne Dove, pensée par l’agence Ogivly: “Real beauty”La campagne d’Always et de l’agence Publicis: “Like a girl”Sara Casaus, « Did Emily Weiss foster a culture of racism at Glossier? », Film daily (2020)Margaux Krehl, « Business: Assiste-t-on vraiment à la chute de la « girlboss » ? », Vanityfair (2020)L’association Les Chiennes de Garde est fondée le 8 mars 1999. Son site: chiennesdegarde.fr« Image de la femme: Il y a toujours du sexisme à vendre », L’humanité L’agence fondée en 2012 par Christelle Delarue: Mad & Women. L’association fondée par Christelle Delarue: Les LionnesLa campagne l’Oral sur l’agisme: « The non issue » La newsletter Les Glorieuse est fondée par Rebecca Amselem Le spectacle de Laurent Sciamma: Bonhomme Martin Winckler, C’est mon corps, L’Iconoclaste (2020)Le magazine Causette a été fondé en 2009, par Gregory Lassus-Debat et Gilles Bonjour.Le magazine Madmoizelle a été fondé en 2005 par Fabrice Florent.Le magazine Bitch Media a été fondé en 1996 par Andi ZeislerAndi Zeisler, We were Feminists Once: From Riot Grrrl to CoverGirl®, the Buying and Selling of a Political Movement, PublicAffairs (1ère édition, 2016)Alexandra Rae Hunt, « Selling Empowerment: A Critical Analysis of Femvertising », Boston College University Libraries (2017)La Déferlante est une revue trimestrielle, fondée par Marie Barbier, Lucie Geffroy, Emmanuelle Josse et Marion Pillas. Le premier numéro est sorti en Mars 2021. The bold Type, de Sarah Watson (depuis 2017)Morgan Noll « Aisha Dee Is Pushing for More Diversity on ‘The Bold Type’ After Controversial Storyline », HelloGiggles (2020)Chaïma Tounsi-Chaïbdraa, « Blackwashing: pourquoi la diversité dans les séries et les films fait-elle encore débat? », Allociné (2020)Sophie Slater, « Don’t blame Beyoncé for the harsh lives of garment makers », The Guardian (2016)Buffy the vampire slayer, de Joss Whedon (1997-2003)Emily in Paris, de Darren Star, Netflix (depuis 2020) Girlboss, de Kay Cannon (2017)« Editorial: Netflix must do more to promote proper feminism », The Charlatan (2020)It’s a Sin, de Russell T Davies, Canal+ (2021)Mathilde Forget, De mon plein gré, Grasset (2021)Madame Claude, de Sylvie Verheyde, Netflix (2021)Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes, cet épisode est conçu et présenté par Clémentine Gallot et Anne-Laure Pineau. Mixage Laurie Galligani. Prise de son par Adrien Beccaria à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation, Montage et coordination Ashley Tola.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
2021 arrive à sa fin, il était temps ! C’est également le moment de passer les douze derniers mois en revue et de faire le bilan pop culture de 2021, avec toute l’équipe au grand complet ! On vous souhaite une bonne écoute pour ce dernier épisode long de Quoi de Meuf, de bonnes fêtes de fin d’années et on se retrouve en 2022 ! Les références entendues dans l’épisode : Bilal Hassani, personnalité de l’année, Antoine Patinet, TÊTU (2021)La revue La DéferlanteThelma et Louise de Ridley Scott, 1991Faut qu’on parle de Lyes Houhou et Arnaud Bonin (2021)Le podcast Le coeur sur la table de Victoire Tuaillon, Binge Audio (2021)Sortir de l’hétérosexualité de Juliet Drouar, Collection sur la table (2021)Réinventer l’amour de Mona Chollet, La découverte (2021)All about love de Bell Hooks, New Vision Framing Britney Spears de Samantha Stark (2021) La tribune “il faut écarter les auteurs de violences sexuelles et sexistes de la vie politique”, Le Monde (2021)Monument Ordinaire de Mansfield. TYA (2021)L’artiste Pinkpantheress Le titre I hate you de SZATitane de Julia Ducournau (2021)Scenes from a marriage de Hagai Levi (2021)This way up de Aisling Bea First Cow de Kelly Reichardt (2021)Annette de Leos Carax (2021)Promising Young Woman de Emerald Fennell Pieces of a woman de Kornel MundruzcoSuccession de Jesse Armstrong (2021)The White Lotus de Mike White (2021)Freda de Gessica Geneus (2021)Petite Maman de Céline Sciamma (2021)L’épisode 10 d’Euphoria (2021)Aline de Valérie Lemercier (2021)Les Tuches 4 de Olivier Baroux (2021)Conversations entre amis de Sally RooneyOuistreham de Emmanuelle Carrère (2021)Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes. Rédaction en chef : Clémentine Gallot. Journalistes chroniqueuses : Kaoutar Harchi, Anne-Laure Pineau, Pauline Verduzier et Emeline Amétis. Mixage et montage : Laurie Galligani. Prise de son par Thibault Delage à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation et coordination : Cassandra de Carvalho et Mathilde Jonin.Le podcast Quoi de Meuf devient un livre : 100 oeuvres cultes à connaitre quand on est féministe ! Est-il possible de chérir des œuvres imparfaites ? Comment représenter les violences sexuelles ? Faut-il séparer l’homme de l’artiste ? Que faire des œuvres problématiques ? Quelles sont les films, séries, livres, albums indispensables à son éducation féministe ? Clémentine Gallot, Kaoutar Harchi, Anne-Laure Pineau, Pauline Verduzier et Emeline Amétis apportent leurs réponses (subjectives !) à ces questions en vous présentant une sélection d'œuvres qui les ont nourries et marquées dans la construction de leur féminisme ! Le livre est disponible en librairie depuis le 24 novembre, et il est possible de le commander ici : https://tidd.ly/3E2admVSee Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Comments (20)

Jaclyn Parker

Nice and try Moanpal

Sep 17th
Reply

Aurore Benard

« Vous avez le syndrome de l’imposteur, ou de l’impostrice si vous etes une femmes ou identifiée comme telle » —> ? Quel rapport avec le « ou identifié-e comme tel-le » ? Soit la personne est identifiée comme une femme et est une femme donc elle a le syndrome de l’imposTRICE parcequ’elle est une femme Soit la personne n’est pas une femme mais est identifiée comme telle et donc n’a pas le syndrome de l’impostrice vu qu’elle n’est pas une femme

Feb 26th
Reply

Aurore Benard

« Vous avez le syndrome de l’imposteur, ou de l’impostrice si vous etes une femmes ou identifiée comme telle » —> ? Quel rapport avec le « ou identifié-e comme tel-le » ? Soit la personne est identifiée comme une femme et est une femme donc elle a le syndrome de l’imposTRICE parcequ’elle est une femme Soit la personne n’est pas une femme mais est identifiée comme telle et donc n’a pas le syndrome de l’impostrice vu qu’elle n’est pas une femme

Feb 26th
Reply

Manu Sesf

Tout simplement si vous recherchez des hommes féministes, essayez de voir qui sont ceux qui écoutent votre podcast et d'autres sur le sujet :) Vous trouverez quelques gars comme moi qui sont de sensibilité féministe et qui n'en ont pas honte !

Feb 21st
Reply

Aurore Benard

Donc vous expliquez qu’elle avait des poils faciaux « parceque son mec aimait ca » (et non pour la seule raison qu’elle etait une femme pubère) et c’est « body positive » :( ?

Feb 3rd
Reply (1)

Aurore Benard

Dommage de renvoyer a l’article d’un homme concernant la reappropriation par les femmes d’une insulte a leur endroit

Jan 14th
Reply (2)

Aurore Benard

Lorsqu’on parle d’un « mariage (hetero) féministe » en parlant du nom de famille et de l’organisation, c’est un peu comme cette histoire de cache pot en papier mâché de la mutinerie ... :/.

Oct 21st
Reply

Aurore Benard

Je suis étonnée que le festival ecoqueer soit évoqué. Les ateliers disponibles étaient de l’ordre de la conception de ses propres serviettes hygiéniques (ca encore ca passe) ou de caches pots en papier mâché. Le rapport avec l’ecologie ou les questions de genre m’a tellement échappé que j’ai renoncé a y participer.

Oct 21st
Reply

Minerva

j'ai vu très récemment cette série et je la trouve géniale, merci d'en parler, c'est vraiment une série à voir.

Oct 19th
Reply

Joël Begue

>, intersectionnalité, minorités, soumission anglo-saxonne décomplexée, bref tout ce que déteste mais je vous écoute quand même.

Aug 25th
Reply

Mélissa Souad

le parallèle entre la mort et l'allaitement, pour critiquer les arguments naturalistes me choque vraiment ! j'apprécie votre podcast mais la description de la leche league est partiale. un peu déçue je dois dire...

Jun 2nd
Reply

maeva gu

Je

May 28th
Reply

Ikram Boularbah

superbe episode! j'adooore votre conversation ouverte aux auditeurs 😍

Feb 25th
Reply

Mattéo Mordelet

et aussi du féminisme (le mouvement les bases etc..) merkii

May 16th
Reply

Mattéo Mordelet

salut les filles j adore vos podcasts ^^ vous pourriez parler du capitalisme un jour ? 😁

May 16th
Reply

Juliana B

Je les adore!

Apr 4th
Reply

Juliana B

superbe !

Mar 22nd
Reply
loading
Download from Google Play
Download from App Store