DiscoverQuouir
Quouir
Claim Ownership

Quouir

Author: Nouvelles Écoutes

Subscribed: 1,186Played: 7,739
Share

Description

Après une première saison sur le coming-out, Quouïr explore un nouvel enjeu fondamental au sein de la communauté LGBT : l’homoparentalité. Rozenn Le Carboulec est partie à la rencontre de celles et ceux pour qui le désir de fonder une famille est devenu une véritable épreuve.Car comprendre l’actualité, c’est aussi prendre le temps d’écouter les concerné.e.s. Celles et ceux qui ne sont, d’ordinaire, pas invité.e.s sur les plateaux de télévisons pour débattre aux côtés des politiques et éditorialistes.

À travers 6 nouveaux épisodes, vous découvrirez leurs espoirs, leurs désillusions, leurs victoires, et leurs révoltes. Ces anonymes pour qui le débat autour de la PMA et de la GPA a réellement un impact sur leur vie.

Comment le désir d’être parent devient-il un parcours du combattant ? Comment faire face au stress d’échouer ? Comment trouver les ressources psychologiques et financières suffisantes pour supporter un énième échec ? Comment se passe une insémination ? Comment vivent les familles qui sont parvenues à avoir un enfant ?

23 Episodes
Reverse
En cours d’examen à l’Assemblée nationale, le débat sur le projet de loi relatif à la bioéthique doit se clôturer le 15 octobre prochain par vote solennel. Si l’élargissement de la PMA à toutes les femmes est acquis, le texte fait encore état de nombreux vides juridiques et reste par bien des aspects fortement discriminatoire. Pour discuter des enjeux de cette réforme de la filiation, Rozenn s’est entourée de plusieurs femmes, toutes engagées aux côtés des familles homoparentales dans la reconnaissance de leurs droits et leur parcours vers la parentalité. Autour de la table : Caroline Mécary, avocate spécialisée dans les droits des familles homoparentales, Jena S., membre du Bureau SOS homophobie, Marie-Claude Picardat, co-présidente de l’Association des parents et futurs parents gays et lesbiens (APGL) et Sandy Vianet coprésidente de l'association “Parents Sans Droits”.Cet épisode a été enregistré le 8 octobre 2019 à la Manufacture des Abbesses.Références entendues dans l’épisode :Le projet de loi relatif à la bioéthique est examiné à l’Assemblée nationale depuis le 24 septembre 2019 et sera voté le 15 octobre prochain. Il porte notamment sur l’élargissement de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes.Une personne cisgenre est une personne dont le sexe et le genre qui lui ont été assignés à la naissance correspondent au ressenti qu’elle a de son identité personnelle.Caroline Mécary est avocate spécialisée dans les droits des familles homoparentales. Elle a récemment écrit un Que sais-je ? sur la PMA et la GPA.Bureau de SOS homophobie dans lequel Jena est membreL’APGL est la principale association homoparentale présente depuis 1986. Elle œuvre pour la reconnaissance légale de l’homoparentalité en France et à l‘international, et a pour objectif principal de faire cesser les discriminations dont les familles et leurs enfants sont les premières victimes.L'Association “Parents Sans Droits”. Créée le 20 décembre 2018, l’association milite pour la reconnaissance des parents sociaux par une réforme de la filiation en France.Les Cecos, centres d’études et de conservation des oeufs et du sperme, sont implantés dans des CHU et régissent la gestion des dons de gamètes, d’ovocytes ou de spermatozoïdes. La “mère sociale” ou “mère d’intention” est la mère qui, dans un couple homoparental, n’a pas accouché et n’a pas de lien juridique avec l’enfant dans le droit françaisL'Avis du 22 septembre 2014.La reconnaissance conjointe anticipée (RCA) est un document notarié réservé aux couples de femmes désirant avoir un enfant et qui doit permettre l’établissement de la filiation au moment de la naissance du bébé. Selon l’article 4 du projet de loi relatif à la bioéthique, la déclaration anticipée de volonté doit permettre “aux couples de femmes de devenir légalement les parents de l’enfant issu de l’assistance médicale à la procréation qu’elles auront réalisée ensemble, et ce, dès sa naissance”.La gestation pour autrui (GPA) implique le recours à une mère porteuse pour concevoir un bébé. Cette pratique, légale dans certains pays, reste interdite en France. Fondée en 2010, l’Association pour la Défense des Familles Homoparentales (ADFH) a pour mission de défendre les intérêts moraux et matériels des familles homoparentales.La méthode ROPA est une méthode de fécondation in vitro pour les couples de femmes qui décide d’avoir un bébé : l’une donne ses ovocytes tandis que l’autre prend en charge la gestation. Le don dirigé consiste pour un couple s’engageant dans une PMA avec tiers donneur, à faire appel à un donneur identifié et choisi, c’est-à-dire un homme qui accepte de donner son sperme sans être père.La loi du 17 mai 2013 a autorisé le mariage et l’adoption aux couples de même sexe. L’article 6-1 du code civil empêche toute filiation, en dehors de l’adoption, pour les couples de même sexe.Quouïr est une série de Nouvelles Écoutes, portée par Rozenn Le Carboulec, réalisée par Clémence Hacquart, mixée par Thomas Decourt et coordonnée par Laura Cuissard. 
Eugénie a été mariée pendant 8 ans. Grâce à une PMA eu Luxembourg, sa compagne a porté leur petit garçon qui a vu le jour en octobre 2015.Très vite, elles ont toutes les deux commencé une procédure d'adoption, afin qu'Eugénie soit reconnue comme mère également. Le jour du rendez-vous chez le notaire, pourtant, sa compagne quitte Eugénie. Puis un jour, la mère biologique décide qu’Eugénie n’aura plus jamais le droit de revoir son fils et disparaît avec lui.Eugénie est ce qu’on appelle une mère sociale. Oubliée par la loi et n’étant pas reconnue comme la mère de l’enfant, elle n’a aujourd’hui aucun droit sur son fils et se trouve dans l’incapacité totale de porter plainte.Au micro de Rozenn Le Carboulec, la jeune femme se confie sur ses doutes, ses peurs et ses appréhensions. Elle raconte avec émotion et colère comment l’Etat l’a délaissé.
Jena et Auréliane sont ensemble depuis un an. Dès les premiers mois de leur relation, elles ont évoqué leur désir d’enfant, qui a depuis pris le dessus sur tout le reste.Jena, femme trans, avait déjà commencé son traitement hormonal lorsqu’elle a rencontré Auréliane.Dans l’espoir de concevoir un bébé, elle a pris la lourde décision de mettre en pause sa transition.Cet enfant serait donc conçu biologiquement par Jena et Auréliane, mais aux yeux de la loi française, Jena ne serait aucunement reconnue comme parent.Quouïr est une série de Nouvelles Écoutes, portée par Rozenn Le Carboulec, réalisée par Clémence Hacquart, mixée par Thomas Decourt et coordonnée par Laura Cuissard.
Julien, Bertrand & Vanessa sont en co-parentalité.Ensemble depuis plus de 10 ans, Bertrand et Julien ont toujours voulu avoir un enfant.Leur projet d’adoption n’ayant pas pu aboutir, le couple a vite envisagé la coparentalité.Mais trouver des personnes à qui donner les mêmes droits et responsabilités qu’à soi pour élever son enfant n’est pas chose aisée.Après plusieurs rencontres, Bertrand et Julien ont fait la connaissance de Vanessa, et l’idée de faire un bébé à trois est devenue une évidence.Ce sont finalement des petites jumelles qui sont arrivées dans leur vie et qui les ont liés à tout jamais.Quouïr est une série de Nouvelles Écoutes, portée par Rozenn Le Carboulec, réalisée par Clémence Hacquart, mixée par Thomas Decourt et coordonnée par Laura Cuissard.
Assia et Augustine sont toutes les deux nées d’une PMA.À deux ans d’intervalle, Myriam et Astrid, leurs mamans, ont chacune pu porter l’une de leur fille.Dans la famille, pourtant, aucune différence entre mère biologique et mère du coeur : c’est l’amour et la complicité qui domine.Rapidement après la légalisation du mariage homosexuel, le couple s’est uni afin de pouvoir procéder à une « adoption croisée » et ainsi souder davantage leur famille.Aujourd’hui âgées de 17 et 19 ans, les deux soeurs décrivent comment elles se sont construites.Comment voient-elles l’absence d’un père dans leur vie ? Comment ont-elles vécu les Manifs pour tous ? Quel regard portent-elles sur l’éducation qu’elles ont reçu ?Du récit de leur entrée au collège en passant par le souvenir de leur adoption, les deux adolescentes se racontent. Cet épisode propose d’écouter les autres grands concernés de la PMA : les enfants.Quouïr est une série de Nouvelles Écoutes, portée par Rozenn Le Carboulec, réalisée par Clémence Hacquart, mixée par Thomas Decourt et coordonnée par Laura Cuissard.
Jean-Raphaël et Samuel ont eu un fils en faisant appel à une mère porteuse au Canada.Ensemble depuis 13 ans, ils se sont battus pour devenir parents. Après 6 mois d’allers-retours au Canada, une fausse-couche, un changement de femme porteuse et plus de 150.000 euros de dépenses, ils ont donné naissance à Valentin.Au-delà des contraintes financières, logistiques et administratives, le couple a dû faire face aux réticences du père de Jean-Raphaël, ancien membre de la Manif pour tous.Dans cet épisode, ils racontent le difficile parcours d’une GPA à l’étranger et les tensions que cela peut provoquer au sein d’une famille.Valentin est-il parvenu à lui tout seul à resserrer les liens de son père et de son grand-père ?Quouïr est une série de Nouvelles Écoutes, portée par Rozenn Le Carboulec, réalisée par Clémence Hacquart, mixée par Thomas Decourt et coordonnée par Laura Cuissard.
Le récit d'un couple lesbien en plein parcours de PMA en Espagne.Il y a un an, on rencontrait Karell et Emilie pour la première fois, dans leur petit village du Bouchet-St-Nicolas pour faire leur portrait lors de la saison 1 de Quouïr. Elles venaient alors de se lancer dans un parcours de PMA. Depuis, elles ont enchaîné les galères, les déceptions, les désillusions, les échecs. Karell a fait deux fausses couches, dont elle a eu du mal à se remettre. Ce 10 juin 2019, on les suit pour leur sixième tentative d’insémination artificielle dans une clinique de Barcelone. Une immersion dans ce qui est maintenant leur quotidien depuis plus d’un an. Une échographie à la dernière minute, durant laquelle elles apprennent que “les ovules sont prêts”. Elles embarquent donc les enfants qu’Emilie avait eus avec son ex-compagnon - elle en a la garde ce week-end là - et prennent la route pour rejoindre l'Espagne.Elles racontent leurs parcours de PMA et leur grande colère, contre ce gouvernement qui repousse sans cesse sa promesse de la légaliser pour toutes les femmes. Si cette énième tentative ne marche pas, elles ne sont pas certaines d’avoir assez d’économies pour en faire une autre. Pour dépenser moins, elles ont d’ailleurs le rituel, à chaque voyage en Espagne, de dormir dans leur camionnette en bord de mer, sur la route du retour.Quouïr est une série de Nouvelles Écoutes, portée par Rozenn Le Carboulec, réalisée par Clémence Hacquart, mixée par Thomas Decourt et coordonnée par Laura Cuissard.
Quouïr s2 : bande-annonce

Quouïr s2 : bande-annonce

2019-07-2600:02:19

Alors que le projet de loi de bioéthique doit être présenté fin juillet en Conseil des ministres et que les opposants à la PMA s’organisent dans la contestation, Quouïr propose un autre regard sur ce débat marquant du quinquennat Macron. Après une première saison sur le coming-out, Quouïr est de retour pour explorer un nouvel enjeu fondamental au sein de la communauté LGBT : l’homoparentalité. Rozenn Le Carboulec est partie à la rencontre de celles et ceux pour qui le désir de fonder une famille est devenu une véritable épreuve.Car comprendre l’actualité, c’est aussi prendre le temps d’écouter les concerné.e.s.Celles et ceux qui ne sont, d’ordinaire, pas invité.e.s sur les plateaux de télévisons pour débattre aux côtés des politiques et éditorialistes.Quouïr propose une écoute bienveillante de ces différents profils.À travers 6 nouveaux épisodes, vous découvrirez leurs espoirs, leurs désillusions, leurs victoires, et leurs révoltes. Ces anonymes pour qui le débat autour de la PMA et de la GPA a réellement un impact sur leur vie.Comment le désir d’être parent devient-il un parcours du combattant ? Comment faire face au stress d’échouer ? Comment trouver les ressources psychologiques et financières suffisantes pour supporter un énième échec ? Comment se passe une insémination ? Comment vivent les familles qui sont parvenues à avoir un enfant ?Quouïr s’intéresse pour sa saison.Rendez vous le 26 août pour découvrir le premier épisode de cette série.Quouïr est une série portée par Rozenn Le Carboulec, réalisée par Clémence Hacquart, mixée par Thomas Decourt.
Fin septembre, le Comité consultatif national d’éthique s’est prononcé pour l’ouverture de la Procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules. Tous les voyants sont donc au vert pour sa légalisation, dans le cadre de la révision de la loi bio-éthique, dont les parlementaires devraient débattre début 2019.On entend beaucoup de voix s’exprimer sur le sujet. Mais dans les médias traditionnels, les couples de lesbiennes sont trop souvent exclus du débat. C’était le moment pour Quouïr de dégainer un épisode d’urgence. Rozenn Le Carboulec a rallumé son micro pour recevoir deux couples de femmes qui ont bénéficié de la PMA.Angélique et Marion ont 34 et 33 ans. Angélique est actuellement enceinte de 4 mois d’un enfant conçu via une PMA en Espagne. Après trois essais, Angélique est tombée enceinte au mois de juin. Elles racontent découvrir chaque jour de nouvelles difficultés : elles viennent par exemple d’apprendre que, bien qu’elles soient mariées, leur enfant ne pourra pas porter leurs deux noms à la naissance…Vous entendrez également les voix de Tatiana et son épouse, Claire. Elles ont initié une PMA en Belgique en 2012, pendant les débats sur le mariage pour tous. Leur fille Eléonore, qui a 5 ans et demi aujourd’hui, est née en mars 2013. Elles se sont mariées en novembre 2013 afin que Tatiana puisse adopter leur fille, que Claire a portée.Vous pouvez suivre Quouïr sur Facebook.Quouir est une série de Rozenn Le Carboulec, produite par Nouvelles Ecoutes, réalisée et montée par Alexandre Mognol, mise en musique par Aurore Meyer Mahieu (générique du groupe Bagarre) mixée par Charles de Cillia et coordonnée par Laura Cuissard.
Pendant longtemps, Evelyne a eu une sexualité inexistante. Traumatisée par plusieurs meurtres de femmes mères ou enceintes, dont l’affaire du curé d’Uruffe, qui avait défrayé la chronique quand elle était adolescente, Evelyne associait automatiquement la sexualité à la maternité, et la maternité à la mort. Jusqu'en 1964, où elle rencontre Suzan.Vous pouvez suivre Quouïr sur Facebook.Quouir est une série de Rozenn Le Carboulec, produite par Nouvelles Ecoutes, réalisée et montée par Alexandre Mognol, mise en musique par Aurore Meyer Mahieu (générique du groupe Bagarre) mixée par Charles de Cillia et coordonnée par Laura Cuissard.
Shyle a 29 ans, il est auteur de chansons et de BD. Bisexuel et genderfluid, il est attiré par les garçons et les filles et peut s'identifier aux deux genres de la même façon. Pour lui, le coming-out a toujours été un non-sujet. Son genre et sa sexualité, ses parents les ont découverts à travers ses oeuvres et ils n'en ont quasiment plus jamais reparlé.Vous pouvez suivre Quouïr sur Facebook.Quouir est une série de Rozenn Le Carboulec, produite par Nouvelles Ecoutes, réalisée et montée par Alexandre Mognol, mise en musique par Aurore Meyer Mahieu (générique du groupe Bagarre) mixée par Charles de Cillia et coordonnée par Laura Cuissard.
Richard vit à Mandelieu, dans les Alpes-Maritimes. En 1993, il s’est marié en 1993 avec Karyn, avec qui il a eu trois enfants. Pourtant, il le savait dès le début : il était gay. Ce n’est qu’après 17 ans de vie de couple totalement hétérosexuelle et avec une grande appréhension que Richard s’est autorisé à être qui il était.Vous pouvez suivre Quouïr sur Facebook.Quouir est une série de Rozenn Le Carboulec, produite par Nouvelles Ecoutes, réalisée et montée par Alexandre Mognol, mise en musique par Aurore Meyer Mahieu (générique du groupe Bagarre) mixée par Charles de Cillia et coordonnée par Laura Cuissard.
Karell habite un petit village de 300 habitants, près du Puy-en-Velay. Elle y tient, avec sa compagne Émilie, un gîte d’étape et elles s’y sont mariées en 2016. Dans cet épisode de Quouïr, Karell raconte son coming-out douloureux, sa rencontre avec Emilie et leur projet d'avoir un enfant.Vous pouvez suivre Quouïr sur Facebook.Quouir est une série de Rozenn Le Carboulec, produite par Nouvelles Ecoutes, réalisée et montée par Alexandre Mognol, mise en musique par Aurore Meyer Mahieu (générique du groupe Bagarre) mixée par Charles de Cillia et coordonnée par Laura Cuissard.
Pendant des années, Sohan, 18 ans, a refoulé sa transidentité. Il n’avait pas de modèles auxquels s’identifier et le peu de choses qu’il trouvait sur le sujet lui faisaient très peur. Dans cet épisode de Quouïr, vous entendrez comment Sohan s’est d'abord affirmé comme fille lesbienne, la première fois où il a découvert son torse plat ou encore la culpabilité de sa soeur qui n'a pas compris au départ sa transition.Vous pouvez suivre Quouïr sur Facebook.Quouir est une série de Rozenn Le Carboulec, produite par Nouvelles Ecoutes, réalisée et montée par Alexandre Mognol, mise en musique par Aurore Meyer Mahieu (générique du groupe Bagarre) mixée par Charles de Cillia et coordonnée par Laura Cuissard.
Héloïse vit au Raincy, dans le 93. Elle a grandi dans une famille assez aisée, traditionnelle et très catholique de six enfants, dont elle est l’aînée. Héloïse est aussi lesbienne et a, de ce fait, mal vécu les débats sur le mariage pour tous. Non pas qu’elle pense que sa religion et sa sexualité sont incompatibles, au contraire, mais parce que son grand-père affichait fièrement sa participation aux Manif pour tous, contre ses droits. Mais qu’à cela ne tienne, aujourd’hui Héloïse assume parfaitement son identité de lesbienne catholique. Elle continue à aller à la messe et reste très croyante : “Si on enlève le fait que je suis homo, je suis un peu vieux jeu en vrai…!”.Vous pouvez suivre Quouïr sur Facebook.Quouir est une série de Rozenn Le Carboulec, produite par Nouvelles Ecoutes, réalisée et montée par Alexandre Mognol, mise en musique par Aurore Meyer Mahieu (générique du groupe Bagarre) mixée par Charles de Cilla et coordonnée par Laura Cuissard.
Quouïr - Bande-annonce

Quouïr - Bande-annonce

2018-06-3000:02:395

Ça commence par soi, puis par les autres. Mais ça peut aussi être l’inverse, parfois.Certain.e.s appellent ça “sortir du placard”, mais on parle plus régulièrement de coming-out. Ce moment où l’on ressent le besoin de mettre des mots sur notre orientation sexuelle ou notre identité de genre et de l’annoncer à nos proches.En 6 épisodes, le podcast Quouïr donne la parole à des personnes qui ont décidé de faire entendre qui elles sont, dans toute leur diversité. Elles sont homosexuelles, bies ou trans, elles habitent en Île-de-France, en Loire-Atlantique ou dans les Alpes-Maritimes et elles disent haut et fort ce cheminement et ce moment charnière de leur vie qui leur a apporté soulagement, joie, mais qui a aussi été parfois source de violence et de rejet.Une série de Rozenn Le Carboulec en six épisodes, à retrouver tous les 5 jours. Le premier épisode sera disponible le 5 juillet.
Parti Pris #6 - "Futur"

Parti Pris #6 - "Futur"

2017-06-1100:38:171

Ce dernier épisode de Parti Pris est forcément un peu spécial, alors nous nous sommes autorisés à sortir notre boule de cristal. Avec Tatiana, Samir et Christian, nos abstentionnistes témoins pendant ces mois de campagne électorale, Andréane et Camille ont évoqué une ultime fois le système démocratique à la française, ainsi que son avenir et les pistes pour le réformer. Elles ont retrouvé d'autres abstentionnistes rencontrés au cours de ces mois d'enquête : Antoine Buéno, auteur d’un manifeste pour l’abstention, Fania Noël, militante afroféministe et Buffy Mars, blogueuse aux engagements féministes, pour connaître leurs projets d'organisation d'aujourd'hui et de demain. Et si l'une de ces envies étaient de ramener les non-votants vers l'isoloir? Camille et Andréane ont accompagné deux militants du collectif Ma Voix, un mouvement qui tire des citoyens au sort pour devenir députés, et qui espère ainsi séduire ceux qui ne croient plus en l'élection. SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE : - “La démocratie de l’abstention”, par Céline Braconnier et Jean-Yves Dormagen, Ed. Folio Gallimard (2007) -"No Vote, manifeste pour l’abstention", par Antoine Buéno , Ed. Autrement (2017) -"L’abstention : déficit démocratique ou vitalité politique?", Anne Muxel (2007), Ed. Le Seuil. - "Le coup d’Etat citoyen, ces initiatives qui réinventent la démocratie", Elisa Lewis et Romain Slitine, Ed. La Découverte (2016) - Le blog de Buffy Mars - Les résultats de l’élection présidentielle 2017 du ministère de l’Intérieur - La plateforme Boycott 2017 - Le collectif Ma Voix- Le compte twitter de Fania Noël - La chaîne Youtube de Tatiana - La chaîne Youtube du Fil d’Actu Parti Pris est signé Andréane Meslard et Camille Romano, produit par Nouvelles Écoutes. Réalisation et générique : Aurore Meyer-Mahieu Montage : Lorraine Besse Mixage : Zaki Allal Coordination : Laura Cuissard
Parti Pris #5 - "Désertion"

Parti Pris #5 - "Désertion"

2017-06-0400:25:591

Pour cet avant-dernier épisode, on parle territoire. Camille et Andréane se sont posées la question suivante : l'abstention est-elle la même en Seine-Saint-Denis et en Haute-Marne? Le non-vote a-t-il le même sens dans le 20eme arrondissement de Paris et en Bourgogne ? Parti Pris a pris la route pour Vecqueville en Haute-Marne où 33% des électeurs n’ont pas voté le 7 mai dernier au second tour de l’élection présidentielle. Les témoignages du maire de la commune et des habitants apportent un éclairage bien particulier sur les rouages démocratiques lorsque le local rencontre le national. Dans cet épisode les abstentionnistes fétiches de Parti Pris, Samir, Tatiana et Christian, s'expriment bien-sur. Et très vite se pose la question : elle se situe où, exactement, sur l'échiquier politique, l'abstention ? SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE : - “La démocratie de l’abstention”, par Céline Braconnier et Jean-Yves Dormagen, aux éditions Folio Gallimard. - Résultats de l’élection présidentielle 2017 du ministère de l’Intérieur - Réforme des modalités d’inscription sur les listes électorales - Statistiques INSEE d’Aubervilliers - Compte twitter de Fania Noël - Chaîne Youtube de Tatiana - Chaîne Youtube du Fil d’Actu Parti Pris est signé Andréane Meslard et Camille Romano, produit par Nouvelles Écoutes. Réalisation et générique : Aurore Meyer-Mahieu Montage : Lorraine Besse Mixage : Zaki Allal Coordination : Laura Cuissard
Patri Pris #4 - "Dégoût"

Patri Pris #4 - "Dégoût"

2017-05-2800:28:291

La question qui fâche : le problème des abstentionnistes ne serait pas tout simplement un problème avec la politique ? Ou, avec ceux et celles qui la font ? Après une campagne électorale mouvementée, riche en scandales qui ont montré le pire visage de la politique, nombreux sont les citoyens qui n’ont plus que dégoût pour la politique. Et nos abstentionnistes alors ? Malgré les apparences, leurs rapports à la politique et aux hommes et femmes qui la font sont bien plus complexes qu'on ne peut l'imaginer. D'ailleurs, ce personnel politique, Parti Pris est allé le confronter à ce rejet des citoyens : comment adaptent-ils leurs discours face à ceux qui ne veulent pas voter pour eux ? SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE : Le livre de Brice Teinturier : Plus rien à faire, plus rien à foutre ": La vraie crise de la démocratie, Ed. Robert Laffont, 2017. Elisa Lewis et Romain Slitine, Le coup d’Etat citoyen, ces initiatives qui réinventent la démocratie, Ed. La Découverte, 2016. Le compte Twitter de Fania Noël La chaîne Youtube de Tatiana La chaîne Youtube du Fil d’Actu Parti Pris est signé Andréane Meslard et Camille Romano, produit par Nouvelles Écoutes. Réalisation et générique : Aurore Meyer-Mahieu Montage : Lorraine Besse Mixage : Zaki Allal Coordination : Laura Cuissard
Parti Pris #3 - "Mépris"

Parti Pris #3 - "Mépris"

2017-05-2100:23:41

Quelle relation entre abstentionnistes et médias ? Parti Pris est allé promener son micro dans les rédactions pour mieux comprendre le traitement de l'abstention par les grands médias français, et confronter leur vision à celles des personnages de l’émission, Tatiana, Samir et Christian. Pourquoi les médias portent-ils un message de culpabilisation à l'égard des Français qui ne votent pas ? Pourquoi les abstentionnistes se méfient-ils autant des journalistes ? Ces derniers créent-ils, en partie, l’abstention ? La relation entre abstentionnistes et presse peut-elle s'apaiser ? SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE : Sondage Le Monde Cevipof Fondation Jean-Jaurès “La démocratie de l’abstention”, par Céline Braconnier et Jean-Yves Dormagen, aux éditions Folio Gallimard. “Un homme ? Une voix ? Histoire du suffrage universel”, par Michel Offerlé, aux éditions Gallimard Le site de l’ACPM - Alliance pour les chiffres de la presse et des médias “No-vote, manifeste pour l’abstention”, d’Antoine Buéno, aux éditions Autrement. Chaîne Youtube de Tatiana  Chaîne Youtube du Fil d’Actu Chiffres du Parisien/Aujourd’hui en France, le 24 avril 2017 Parti Pris est signé Andréane Meslard et Camille Romano, produit par Nouvelles Écoutes. Réalisation et générique : Aurore Meyer-Mahieu Montage : Lorraine Besse Mixage : Zaki Allal Coordination : Laura Cuissard
loading
Comments (3)

Nifadesbois

quel bonheur de vous retrouver ! Merci 🤩

Sep 9th
Reply

Maxime A

Quelle merveille cet épisode !! Merci !!!

Aug 31st
Reply

Anton

J'attends avec IMPATIENCE

Jul 2nd
Reply
loading
Download from Google Play
Download from App Store