DiscoverTrue Story
True Story

True Story

Author: Bababam

Subscribed: 8,171Played: 153,792
Share

Description

Des histoires étonnantes, à écouter, puis à raconter avec conviction. True Story puise dans le réel, des extraits de vie, des affaires incroyables que vous aurez envie de partager. Andrea Brusque vous confie les détails, les anecdotes, les ressorts les plus surprenants.

110 Episodes
Reverse
On le surnomme Houdini car ce roi de l’imposture a réussi à s'échapper de prison quatre fois en moins de 5 ans, à chaque fois avec un peu plus d’audace, mais sans arme, ni violence, ni aucune aide. Jim Carrey l’a incarné dans le film "I love you Phillip Morris", inspiré de son histoire. Son nom : Steven Jay Russell. Entre génie de l’arnaque et amour passionnel, découvrez sa True Story. Voici l’histoire d’un incorrigible arnaqueur, dont on parle encore aujourd’hui, non pas pour les crimes qu’il a commis, mais pour ses évasions à répétition, toutes plus incroyables les unes que les autres. Remontons donc quelques années en arrière pour découvrir comment ce Monsieur Tout-le-monde est devenu l’un des plus célèbres imposteurs. Mais l’histoire de Steven n’est pas seulement l’histoire d’un escroc, c’est aussi une histoire d’amour. Son histoire incroyable est à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Nostradamus, l'homme qui aurait prédit le monde d'aujourd'hui Ruth Bader Ginsburg, une femme de loi devenue icône de tout un pays Ragnar Lodbrok, le plus légendaire de tous les Vikings Ecriture : Karen Etourneau Réalisation : Celia Brondreau Voix : Andréa Brusque  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
“Le lyon jeune le vieux surmontera, En champ bellique par singulier duelle. Dans cage d’or les yeux luy crevera, Deux classes une, puis mourir, mort cruelle”. Des vers qui rappellent la mort du roi Henri II, le 30 juin 1559. Pourtant, ce texte a été écrit une année auparavant. Un homme a publié un ouvrage regroupant des prophéties pour les siècles à venir. Son nom : Nostradamus. A travers des prédictions qui fascinent depuis des siècles, découvrez sa True Story. Des dons qui dérangent... Michel de Notre Dame, latinisé Nostradamus, naît le 15 décembre 1503 à Saint-Rémy de Provence. Dès son plus jeune âge, Nostradamus est un garçon très curieux de la médecine de la Renaissance. Il dispose d’une mémoire et d’un sens de l’observation impressionnant. Très jeune, le garçon parle déjà de nombreuses langues et se passionne pour les étoiles. Les dons médicaux du jeune garçon sont vite remarqués dans la région. Alors qu’il n’a que 12 ans, il vient au secours de l’un de ses voisins gravement malade et ordonne une médication, qui sauvera l’homme. Un don inexpliqué qui lui vaudra ses premiers ennemis.  ... Et des prophéties qui fascinent Le 4 mai 1555, il publie un ouvrage, appelé "Prophéties," réparti en 12 chapitres, les Centuries. Les prophéties sont écrites en vers, à l’image des poèmes du XVIe siècle. L’auteur prétend donner des lumières sur les évènements à venir. Nostradamus se serait inspiré des observations du ciel et de Dieu. En revanche, il exclut toute forme de magie. Cet ouvrage regroupe de nombreuses prophéties et anime encore aujourd’hui les foules… Selon certains, Nostradamus aurait prédit les plus grandes catastrophes de ces derniers siècles. La suite de cette histoire incroyable à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Ruth Bader Ginsburg, une femme de loi devenue icône de tout un pays Ragnar Lodbrok, le plus légendaire de tous les Vikings La veuve Clicquot, l'une des femmes les plus visionnaires de son époque  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
1972. Cour Suprême des Etats-Unis. Une jeune avocate défend les droits d’une femme. Elle présente alors un dossier de 88 pages démontrant toutes les lois américaines favorisant les inégalités de genre. Un dossier qui sera utilisé par de nombreuses avocates féministes. Son nom : Ruth Bader Ginsburg. Entre détermination et combats, découvrez sa True Story. "Sois une femme, sois indépendante" Ruth Joan Bader naît le 15 mars 1933 à Brooklyn. Ses parents sont des immigrés juifs de Russie et d’Autriche. Elle grandit dans un quartier ouvrier de New York. Sa mère, qui a arrêté les études à son plus jeune âge pour s’occuper de son fils, la pousse à suivre de grandes études supérieures. Durant toute sa jeunesse, la mère de Ruth lui répétera ces mots : “Sois une femme, sois indépendante”. Animée par ces encouragements, Ruth excelle dans ses études à la James Madison High School. Et en 1954, elle obtient sa licence d’administration publique à la prestigieuse université de Cornell.  Le sexisme et la discrimination, ses combats de toute une vie Ruth rencontre et épouse un étudiant en droit, Martin D. Ginsburg. De leur union, naît une petite fille, Jane, juste avant le départ de Martin pour le service militaire. A son retour, la petite famille part s’installer à Harvard où Ruth poursuit elle aussi des études de droit. Ruth fait partie des neuf uniques femmes sélectionnées du cursus… sur 500 étudiants. Et déjà, elle fait face au sexisme et à la discrimination. Elle est obligée de se justifier auprès du doyen de sa promotion d’avoir “pris la place d’un homme”. Une discrimination qu'elle vivra tout au long de sa vie, et contre laquelle elle se battra, tout au long de sa carrière... La suite de cette histoire incroyable à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Ragnar Lodbrok, le plus légendaire de tous les Vikings La veuve Clicquot, l'une des femmes les plus visionnaires de son époque L’affaire Roswell, l’un des événements les plus controversés de l’Histoire  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
845. Nous sommes à Rouen. La ville vient de subir une violente attaque. Une flotte de drakkars remonte la Seine en direction de Paris. A son bord, la redoutée “Grande Armée Viking”. Et à son commandement, un Jarl assoiffé de conquête. Son nom : Ragnar Lodbrok. Entre aventures héroïques et récits légendaires, découvrez sa True Story. Un roi légendaire jamais oublié L’histoire que nous allons vous raconter dans cet épisode est basée sur des mythes et des légendes. Rien ni personne n’a jamais pu prouver l'existence de Ragnar Lodbrok. Mais il n’empêche que ce célèbre viking a traversé les siècles. Ses histoires à l’époque contées, sont retranscrites dans des livres et manuscrits. Ainsi, ce roi légendaire n’a jamais été oublié…  Une vie si exceptionnelle... L’histoire de ce peuple et de leur Jarl a d’ailleurs été racontée récemment dans la série “Vikings”, produite par la chaîne History. On dit que Ragnar Lodbrok a une vie si exceptionnelle qu’il n’aurait jamais existé, mais en est-on vraiment sûr ? Pour essayer de répondre à cette question, nous allons retracer quelques légendes qui entourent ce guerrier légendaire… La suite de cette histoire incroyable à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : La veuve Clicquot, l'une des femmes les plus visionnaires de son époque L’affaire Roswell, l’un des événements les plus controversés de l’Histoire Winchester, la maison la plus délirante au monde  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
1805. Reims. Une femme, âgée de seulement 27 ans, perd son mari, François Clicquot, un jeune vigneron qui travaillait pour son père dans une Maison de champagne. A la mort de son fils, le propriétaire s'apprête alors à laisser tomber son affaire. Mais la veuve, animée par la passion du vin, lui propose de prendre en charge l’entreprise. La Maison de champagne deviendra alors l’une des plus novatrices et des plus réputées au monde. Le nom de cette femme : Barbe-Nicole Clicquot, dite la veuve Clicquot. De sa passion pour le vin au triomphe d’une entrepreneuse, découvrez sa True Story. Une femme audacieuse et déterminée Barbe-Nicole Ponsardin naît à Reims en 1777. Nous ne savons pas grand chose de son enfance à part qu’elle est la fille d’un haut négociant de la ville. Et lorsque ce dernier meurt en 1820, il laisse à sa fille une bonne partie de sa confortable fortune. Barbe est une femme très audacieuse et déterminée. Elle est dotée de grandes valeurs et son éducation n’y est pas pour rien. Sur les portraits qu’on trouve d’elle, on peut observer une femme à l’allure impériale, au regard droit et aux traits volontaires. Le champagne, l'une des plus belles fiertés françaises En 1798, Barbe rencontre François Clicquot, avec qui elle se marie. François est le fils de Philippe Clicquot, un banquier et propriétaire de vignes, qui a fondé en 1772 la maison Clicquot, réputée pour ses champagnes. L’homme produit des bouteilles pour sa propre consommation et revend que le surplus. A cette époque, l’art du champagne est en plein essor, en France mais aussi en Europe. Mais Barbe-Nicole va réussir plus tard à faire du champagne l'une des plus grandes fiertés française à travers le monde... La suite de cette histoire incroyable à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : L’affaire Roswell, l’un des événements les plus controversés de l’Histoire Winchester, la maison la plus délirante au monde Banksy, le plus célèbre des artistes anonymes  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
2 juillet 1947, Roswell, Nouveau-Mexique, aux Etats-Unis. Le temps est orageux. Tout d’un coup, on entend un grand bruit, comme une explosion venue du ciel. Alors, les habitants croient apercevoir un “disque volant” exploser au dessus du ranch de Mac Brazel. De nombreuses rumeurs vont ainsi naître autour de ces mystérieux évènements. Le nom de ce mythe moderne : l’affaire Roswell. Entre science-fiction, extraterrestres et canular, découvrez sa True Story.  Des mystérieux fragments... Le mercredi 2 juillet 1947, William “Mac” Brazel entend une grande explosion aux alentours de son ranch. La nuit étant orageuse, l’homme ne s’inquiète pas tellement et décide d’attendre le lendemain pour faire le tour de son propriétaire. Et puis, le jeudi, alors qu’il promène ses chèvres dans leur pâturage, il tombe sur de drôles de débris parsemés sur l’herbe, étendus sur une grande zone. Les matériaux ressemblent à des bouts de caoutchouc et d’aluminium. Accompagnés de quelques uns de ses voisins, Mac Brazel examine alors ces mystérieux fragments. Il ne reconnaissent pas l’origine des matériaux. Des extraterrestres à Roswell ? Quatre jours plus tard, il décide de contacter le shérif de la ville, George Wilcox. Mais ce dernier est lui aussi incapable d’expliquer la provenance de ces débris. Il alerte alors le bureau local de l’armée de l’air, et le major Jesse Marcel se rend sur place. Le major récupère alors quelques morceaux, qu’il ramène à sa base. Pendant ce temps, les rumeurs vont bon train aux alentours du ranch. Certains sont persuadés d’avoir vu un OVNI, un objet volant non identifié, dans le ciel ce soir là. D’autres racontent que des militaires auraient trouvé plus loin les vestiges d’un vaisseau spatial et le corps d’un extraterrestre... Mais que s'est-il vraiment passé cette nuit là ? La suite de cette histoire incroyable à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Winchester, la maison la plus délirante au monde Banksy, le plus célèbre des artistes anonymes Hégésippe Simon, le plus joyeux des canulars  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
1884. Etats-Unis. Une femme, seule, marche en direction de l’ouest. Elle cherche la maison où elle passera le reste de sa vie. Pendant des dizaines d’années, Sarah ne cessera les travaux pour construire une demeure qui la protégera des esprits vengeurs de sa famille. Son nom : la Maison Winchester. Entre superstition et folie, découvrez sa True Story.  Une maison unique dans le monde A Santa Clara, au 525 Winchester Boulevard, on trouve une drôle de bâtisse… Entourée de cyprès, une sombre demeure en séquoias s’élève sur cinq étages. A l’intérieur, on y trouve pas moins de 160 pièces, dont 40 chambres et 17 cheminées. Amis aventuriers, si vous souhaitez faire une visite de la Maison Winchester, aujourd’hui considérée comme un monument historique, nous vous conseillons de demander un plan à l’entrée. En effet, entre les escaliers qui ne mènent nul part, les placards qui s’ouvrent sur un mur plein, ou encore les portes fenêtres inaccessibles, il est plutôt difficile de s’y retrouver. Mais ce qui nous intéresse ici, ce sont les nombreuses légendes qui entourent cette maison…   Une maison hantée connue dans le monde entier Les ouvriers ayant déjà travaillé sur les lieux de la Maison Winchester, auraient régulièrement entendu des bruits de pas, des portes qui claquent, ou encore des voix… Ils auraient aussi aperçu d’étranges silhouettes ou senti des mains glacées caresser leur corps. Non, cette maison ne sort pas d’un film d’horreur, elle est bien réelle. Mais qui a bien pu avoir l’idée de construire cette sombre demeure, aujourd’hui connue dans le monde entier pour être hantée ? La suite de l'histoire incroyable de cette maison à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Banksy, le plus célèbre des artistes anonymes Hégésippe Simon, le plus joyeux des canulars JK Rowling, celle qui est devenue l’autrice la plus célèbre du monde  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
24 octobre 2018. Londres, Sotheby’s. Alors que le marteau vient à peine de clôturer la vente aux enchères de l’oeuvre La fille au ballon, la toile du tableau glisse dans son cadre et s’autodétruit sur sa moitié, coupée en lamelles par une déchiqueteuse. Derrière ce coup de maître, un artiste qui ne veut plus voir ses oeuvres de rue vendues à des prix indécents. Son nom : Banksy. Des rues de Bristol aux plus prestigieuses salles de ventes, découvrez sa True Story. Un artiste anti-système On ne connaît rien de l’histoire et du passé de Banksy. Ce graffeur de rue britannique est pourtant mondialement connu grâce à ses oeuvres coup de poings. Banksy commence en tant que graffeur au sein du collectif Bristol’s DryBreadZ Crew à Bristol, comme son nom l’indique. On peut donc en déduire qu’il est originaire de ce coin-là de la Grande-Bretagne et qu’il est surement né autour de l’année 1974. En 1998, il co-organise l’exposition collective de graffitis Walls of Fire. L’année suivante, on découvre la première oeuvre signée Banksy : The Mild Mild West, sur un mur de Bristol. Un graf qui représente un ours polaire en peluche, tirant un cocktail Molotov sur trois policiers anti-émeute. Banksy se révèle être un artiste anti-système dont les oeuvres visent à pousser le public à la réflexion. Des grafs qui choquent, qui émeuvent, qui interpellent En 2004, il signe une oeuvre qui connaîtra une première controverse. L’artiste crée de faux billets à l’effigie de Lady Di. Il remplace le Bank of England par Banksy of England et les disperse au festival de Notting Hill. L’année suivante, il réussit à apposer ses oeuvres sur les plus grands musées de la planète. Que ce soit à Londres, à New York ou encore à Paris, ses illustrations fleurissent sur les murs du monde entier. Des représentations qui choquent, qui émeuvent, qui interpellent… La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Hégésippe Simon, le plus joyeux des canulars JK Rowling, celle qui est devenue l’autrice la plus célèbre du monde Charlie Chaplin, le génie du cinéma  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
True Story célèbre déjà son 100ème épisode. Et à cette occasion nous avons décidé de sortir un peu des clous... Nous allons vous présenter un homme, inventé de toute pièce. Son nom : Hégésippe Simon. A travers le plus joyeux canular auquel la République a fait face, découvrez sa True … hum … Fake Story. Hégésippe, un "précurseur de la démocratie" et un "éducateur de valeurs" Hégésippe Simon naît le 31 mars 1814, dans le village de Poil du département de la Nièvre. Le village est situé non loin de Bibracte, le plus important site gaulois d’Europe. Fin 1913, soit un siècle plus tard, des sénateurs reçoivent chacun une lettre les invitant à rejoindre le Comité d’initiative du centenaire d’Hégésippe Simon, en tant que membres d’honneur. Selon la lettre, Hégésippe serait un “précurseur de la démocratie” ou encore un “éducateur de valeurs”, comme la liberté... Bref, un homme que tout bon démocrate doit connaître. Enfin, le papier est orné de la devise d’Hégésippe Simon “Les ténèbres s’évanouissent quand le soleil se lève”. Au bout de quelques jours, la lettre reçoit pas moins de 17 réponses positives comme celle de Paul Meunier “Je m’empresse de vous faire savoir que j’accepte avec grand plaisir le titre de membre d’honneur du comité d’initiative du centenaire Hégésippe Simon.” Une invitation la veille du 1er avril... Puis, cent autres hommes politiques reçoivent une invitation pour l’inauguration de la statue. Toujours plus de députés s’empressent de répondre positivement. Le 31 mars 1914, plusieurs dizaines d’élus français, invités à inaugurer une statue à l’égérie d’Hégésippe Simon, faite dans son village natale, Poil, sont donc censés se retrouver au centenaire de ce fameux “précurseur de la démocratie”. Les journaux commencent alors à annoncer l'inauguration de la statue d’Hégésippe Simon à Poil le 31 mars 1914… Veille du 1er avril… Et les sénateurs auraient mieux fait de s’en méfier… La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : JK Rowling, celle qui est devenue l’autrice la plus célèbre du monde Charlie Chaplin, le génie du cinéma Aokigahara, la plus étrange des forêts du monde  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
1990. Train Manchester-Londres, en Angleterre. A bord, une jeune femme rousse, rêveuse, s’imagine une histoire de magie, de sorcellerie, et d’enfants aux pouvoirs démentiels. Quelques années plus tard, elle publie le premier livre de cette saga qu’elle s’est imaginée dans ce train. Une saga qui remportera un succès fou et qui deviendra l’une des plus lues au monde. Le nom de cette femme : Joanne Kathleen Rowling. De rêve d’enfant à succès planétaire, découvrez sa True Story.  De l'imagination dès son plus jeune âge Joanne Rowling naît le 31 juillet 1965 dans le sud de l’Angleterre. Elle vient d’une famille assez modeste. Anna, la mère de Joanne et Diane, arrête quelques temps de travailler pour se consacrer à l’éducation de ses filles. Elle leur transmet alors le goût de la lecture. Depuis son plus jeune âge, Joanne est passionnée par la littérature et rêve d’écrire. A l’âge de 6 ans, elle aurait écrit sa première histoire, Lapin. Tout au long de sa jeunesse, ses parents la soutiennent et l’encouragent à écrire et à partager ses histoires. Très jeune, Joanne écrit une histoire sur 7 diamants maudits... Une idée qu’elle gardera longtemps dans un coin de sa tête pour ses futurs livres. Joanne et Diane passent aussi beaucoup de temps avec leurs voisins, les Potter. Des débuts difficiles Après le lycée, Joanne postule à Oxford mais sa candidature est rejetée car elle vient de l’enseignement public. La jeune fille se dirige alors vers l’université d’Exeter, où elle étudie le français et la littérature. En 1985, dans le cadre de ses études, Joanne intègre la Sorbonne à Paris pour un stage. La capitale deviendra, je cite, “l’un de ses endroits préférés sur terre”. A ses débuts, elle travaille pour Amnesty International en tant que secrétaire bilingue, puis enseigne la langue française. Un jour, elle décide de se tourner vers son rêve d’enfant : l’écriture. Joanne commence à imaginer des thrillers, mais ses premiers romans ne rencontrent que très peu de succès. Mais, un voyage en train va tout changer…  La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Charlie Chaplin, le génie du cinéma Aokigahara, la plus étrange des forêts du monde James Matthew Barrie, l’auteur qui ne voulait pas grandir  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
1916. Hollywood. Sur les planches, on demande à un jeune comédien à l’avenir prometteur d’improviser un personnage. L’homme attrape alors un costume et un haut de forme noirs, une cane, et il se dessine une petite moustache noire. Ainsi va naître l’un des personnages les plus emblématiques du cinéma. Son nom : Charlie Chaplin. De la misère à la gloire, découvrez sa True Story. De la misère... Charles Spencer Chaplin naît à Londres le 16 avril 1889. Ses parents, Charles et Hannah, sont deux artistes du music hall. Alors que Charlie n’a que 3 ans, il voit ses parents se séparer. Son père, alcoolique, décède très tôt d’une cirrhose. Quant à sa mère, Hannah, elle a la santé fragile. Elle se retrouve seule pour élever Charlie et son demi-frère, un enfant illégitime qui s’appelle Sydney. Quelques années plus tard, Hannah sera internée en asile psychiatrique. Les deux garçons vivent dans une extrême pauvreté et passent leur enfance dans des institutions pour jeune indigent. ... Aux planches Pour s’évader de cette vie de misère, Charlie se découvre une passion pour la musique. Il apprend en autodidacte à jouer du violoncelle, du violon et du piano. A seulement dix ans, Charlie rejoint la troupe de danseurs de claquettes les Eight Lancashire Lads, et commence ainsi sa carrière professionnelle. Pendant plusieurs années, le jeune garçon joue dans la pièce “Sherlock Holmes”. Il interprète le personnage du petit groom, Billy. La troupe se produit au prestigieux théâtre du West End à Londres. Pendant cette tournée, le petit Chaplin commence à se forger une réputation de comédien. Il devriendra alors l'un des comédiens les plus talentueux de tous les temps. La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Aokigahara, la plus étrange des forêts du monde James Matthew Barrie, l’auteur qui ne voulait pas grandir Hannah Gadsby, une humoriste si différente  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Le Japon compte un taux de suicide très élevé par rapport au reste de la planète. Là-bas, se donner la mort est vu comme un moyen de retrouver son honneur perdu. Et pour les Japonais, un lieu paraît plus évident que d’autres pour en finir avec la vie… une forêt aux nombreuses légendes. Son nom : Aokigahara. Entre beauté des paysages et ambiance des plus étranges, découvrez sa True Story. Une forêt unique La forêt Aokigahara, surnommée Jukai ou “la mer d’arbres” se situe au Japon, au pied du mont Fuji. Elle s’étend sur 35 km2. Née en 864 d’une coulée de lave de la célèbre montagne, elle repose sur un sol rocheux et couvert de mousse. Les bulles de gaz rejetées par la lave lors de la phase de solidification ont laissé sur leurs pas des cavités parfois profondes de plusieurs mètres et autres obstacles rocheux. De nombreuses espèces vivent dans ces bois, parmi elles des cerfs, des renards, des chauves-souris, ou encore des écureuils du Japon. Bien sûr, on y trouve aussi une multitude de végétaux, comme le pin emblématique du Japon, qu’on appelle aussi le Pruche. A l'ambiance inquiétante L’ambiance qui y règne semble assez étrange… on peut y observer de nombreux arbres enroulés autour de la pierre volcanique, des branches entrelacées et des racines qui rampent sous la mousse. Comme si la nature avait pris possession des lieux… Il y fait sombre, très sombre… En effet, les épais feuillages empêchent la lumière de passer. Ce qui rend l’ambiance encore plus inquiétante. Et pour renforcer cette étrange atmosphère, les sédiments rocheux absorbent les sons et rendent la forêt presque silencieuse. Le sentiment d’isolement y est très intense… Une ambiance renforcée par les nombreuses légendes qui entourent la forêt.... La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : James Matthew Barrie, l’auteur qui ne voulait pas grandir Hannah Gadsby, une humoriste si différente Uri Geller, grand télépathe ou escroc de légende ?  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
C’est l’histoire d’un petit garçon qui refuse de grandir. C’est l’histoire d’un monde imaginaire, peuplé de fées et autres créatures magiques. C’est l’histoire d’un groupe d’enfants qui part pour de folles aventures. Et surtout, c’est l’histoire d’un homme qui n’a que trop peu connu les joies de l’enfance. Son nom : James Matthew Barrie. A travers les rêves d’un enfant, découvrez sa True Story. Une enfance perturbée... James Matthew Barrie naît le 9 mai 1860 à Kirriemuir en Ecosse. Il est le 9ème enfant de David et Margaret Barrie. Durant son enfance, James est bercé par des aventures extraordinaires, comme celles racontées dans les Milles et une nuits ou alors l’histoire de Robinson Crusoé que lui conte sa mère avant de s’endormir. Le garçon se passionne très vite pour la lecture, et dévore les romans. Mais si le petit Jimmy se réfugie dans la lecture, c’est parce qu’il ne connaît pas une enfance très heureuse… Alors qu’il est âgé de 7 ans, son frère aîné, David, le petit protégé de sa mère, décède lors d’un accident de patins à glace. Margaret, sa mère, reste prostrée par cette perte pendant un an. James, qui aime sa mère plus que tout, désire la sortir de la solitude du deuil. Mais le chagrin de Margaret ne s’estompe pas. Le grand frère restera omniprésent, tout au long de la vie de James Matthew Barrie.  ...Qui se retranscrit dans ses oeuvres L’écriture figure parmi les grandes passions de James. Il aime raconter des légendes entendues durant son enfance:  “La raison pour laquelle mes livres parlent du passé plutôt que de ma propre vie, du temps que j’ai vécu, est simplement que je m’ennuie rapidement lorsque j’écris des histoires si je ne peux pas y apercevoir une petite fille dont ma mère m’a parlé, qui se promène avec confiance au fil des pages.” Son premier réel succès “Le petit ministre”,  sort 3 ans plus tard. C’est un roman très sentimental dans lequel un tisserand exprime son point de vue sur le mariage annulé d’un ministre. Barrie met en scène son oeuvre pour le théâtre, et plus tard, un film sera même adapté de cette histoire. Mais JM Barrie restera surtout connu pour avoir créé le petit garçon le plus connu du monde entier... La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Hannah Gadsby, une humoriste si différente Uri Geller, grand télépathe ou escroc de légende ? Anastasia Romanov, une princesse à l’origine de nombreuses légendes  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
19 juin 2018. Opéra de Sydney. Les rideaux se lèvent sur une femme à la carrure imposante, au style androgyne, et à la parole franche. Elle est humoriste. Mais pendant une heure, elle va faire vibrer la scène en basant ses récits sur des traumatismes qu’elle a vécue. Son nom : Hannah Gadsby. De son coming-out à son engagement, découvrez sa True Story.  Une enfance dans la honte et le secret Hannah Gadsby naît le 12 janvier 1978 à Smithton en Tasmanie, un État de l’Australie. Elle est la plus jeune d’une fratrie de 5 enfants. Son père est professeur de mathématiques et sa mère femme de ménage dans un golf. La jeune Hannah pratiquera d’ailleurs cette activité jusqu’à l’adolescence. Madame Gadsby a, dans le fond, toujours su que sa fille Hannah était homosexuelle. Mais en Tasmanie, à cette époque, être attiré par une personne du même sexe est encore considéré comme illégal. En effet, là bas, si on “choisit d’être gay”, il vaut mieux se payer un aller pour le continent, et ne jamais revenir. Pendant ses jeunes années, Hannah vit dans la honte et le secret. Elle met 10 ans à accepter son homosexualité et jusque là, se cache dans ses blagues. Quelques années plus tard, elle décide de quitter sa terre natale qu’elle a tant aimé, mais où il ne fait pas bon d’aimer les femmes… quand on est soi-même une femme. Son entrée dans le milieu du rire Après avoir quitté la Tasmanie, Hannah s’inscrit à l’Université Nationale d’Australie et obtient en 2003 une licence d’histoire de l’art. Ses études lui ont permis de comprendre le monde qui l’entoure et notamment la place et la vision de la femme au fil des époques. Des études passionnantes mais qui s’arrêteront très tôt. Après sa licence, la jeune femme décide de quitter l’université et enchaîne alors les petits boulots, comme projectionniste ou libraire. Ensuite, elle décide de se tourner vers le métier qu’elle a toujours rêvé d’exercer : la comédie. Elle profite de ses connaissances du monde de l’art pour organiser des visites comiques de la National Gallery of Victoria. Une façon originale et audacieuse de faire son entrée dans le milieu du rire... La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Uri Geller, grand télépathe ou escroc de légende ? Anastasia Romanov, une princesse à l’origine de nombreuses légendes Marguerite Steinheil, de femme du monde à criminelle  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
1950. Tel Aviv, en Israël. Il fait nuit. Un petit garçon de 4 ans, brun au regard vif; se promène aux alentours de sa maison. Soudain, il voit un éclair de lumière dans le ciel. Un phénomène qui changera sa vie à jamais. Depuis, le garçon semble doté de pouvoirs psychiques uniques et inexpliqués. Enfin, c’est ce qu’il raconte… Son nom : Uri Geller. De soi-disant télépathe à l’un des plus grands escrocs qui aient existé, découvrez sa True Story.  Frappé par la foudre Uri Geller naît à Tel Aviv, en Israël, le 20 décembre 1946. Il serait un descendant de Sigmund Freud, le fondateur de la psychanalyse. Selon ses dires, alors qu’il est âgé de seulement 4 ans, un éclair de lumière jaillit du ciel et abat toute son énergie sur lui. Il s’agirait pour lui d’une venue extraterrestre. Dès son plus jeune âge, Uri apprécie tout particulièrement la magie. En effet, Uri s’intéresse au paranormal et effectue des recherches sur la télépathie et la psychokinésie. En parallèle, il donne des petits spectacles de magie dans des clubs nocturnes. Télépathe de talent ou grand escroc ? L’homme dit être doté de pouvoirs psychiques qui lui permettent par exemple de plier des cuillères à distance, ou de freiner ou accélérer les aiguilles d’une montre. Le public, particulièrement réceptif à tout phénomène surnaturel à la fin des années 1960 prend vite goût aux spectacles d’Uri Geller. L’homme se forge rapidement une grande réputation. Alors Uri Geller est-il le plus grand télépathe de tous les temps ou, au contraire, le plus grand charlatan qu’on ait jamais connu ? La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Anastasia Romanov, une princesse à l’origine de nombreuses légendes Marguerite Steinheil, de femme du monde à criminelle Harry Houdini, le magicien de tous les dangers  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
17 juillet 1918. Russie. La famille Tsar qui vient d’abdiquer est retenue prisonnière dans une effrayante demeure. Il est minuit. Des soldats bolcheviques les font descendre dans la cave. Là, le tsar Nicolas II et ses enfants son sauvagement fusillés. Mais des bruits de couloirs disent que l’une des filles aurait survécu. Son nom : Anastasia Romanov. De petite princesse Russe à icône de l’Histoire, découvrez sa True Story. Anastasia, différente dès son enfance Anastasia Romanov naît en 1901. Elle est la fille du Tsar Nicolas II et de l’Allemande Alexandra Fiovodorma. Elle est la quatrième et la plus jeune fille des Romanov. Sa naissance est d’ailleurs une déception pour la famille royale, qui attendait un garçon héritier du trône. Mais trois ans plus tard, en 1904, le moral revient. Naît enfin celui que tout le monde attendait : Alexey. C’est officiel, les Tsar ont un héritier. Contrairement au reste de sa famille, Anastasia n’a rien de très “princier”. C’est l’impératrice de Russie elle-même, qui travaille à l’éducation de ses filles. Pendant des heures, elle leur apprend à coudre et à broder. Mais contrairement à ses soeurs, Anastasia qui se révèle pourtant très intelligente, n’aime pas l’école. La petite dernière ne manque pas de caractère : elle est rebelle et fougueuse. Les années passent, et Anastasia vit une enfance plutôt heureuse.  Une princesse encore vivante ? En 1917, la Révolution russe, menée par les Bolcheviks, éclate. Le peuple veut mettre fin au régime des Tsars et de Nicolas II qui, selon eux, n’a pas su représenter fièrement son pays pendant la Grande Guerre. De nombreuses émeutes ont lieu devant le palais. Le Tsar Nicolas II choisit d’abdiquer pour le bien de sa famille. Un gouvernement provisoire est alors mis en place. Pour sa sécurité, la famille est envoyée dans plusieurs résidences surveillées. Les Russes ne veulent plus de la famille royale dans leur pays. Le 17 juillet 1918, toute la famille est tuée. Mais depuis, de nombreux experts remettent en cause la mort de la petite Anastasia. En réalité, la jeune fille aurait réussi à s’échapper et serait toujours vivante... La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Marguerite Steinheil, de femme du monde à criminelle Harry Houdini, le magicien de tous les dangers Frank Abagnale Jr, l’escroc aux 1000 visages  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
16 février 1899. Une journée éreintante pour le président Félix Faure. Pour se détendre, il appelle sa maîtresse à venir le rejoindre dans son “salon bleu”. Quelques heure plus tard, des cris retentissent dans l’Elysée. Le personnel accourt et retrouve le président étendu dans son lit, une femme à la poitrine dénudée à ses côtés. Son nom : Marguerite Steinheil. Au fil de drôles d’affaires de meurtres, découvrez sa True Story. La maîtresse du président En 1888, alors qu'elle n'a pas 20 ans, Marguerite Steinheil découvre Paris. Elle rencontre alors le peintre Adolphe Steinheil, une connaissance de sa famille. Adolphe est un homme âgé d’une quarantaine d’années, sans réel charme. Mais Marguerite cherche à tout prix un moyen de rester dans la capitale. Elle accepte alors la demande en mariage de celui-ci. Très vite, Marguerite s’ennuie de la routine de son mariage avec Adolphe. Il semblent plutôt être de bons amis, vivant dans le respect et l’estime de l’autre, mais cela ne va pas plus loin. En 1894, à l’occasion d’une réception qu’elle organise chez son mari, Marguerite rencontre Félix Faure, le futur président de la République. Felix est un client régulier du peintre. A force de venir poser chez eux, le ministre a nourri une attirance pour la séduisante jeune femme... Mais un événement tragique mettra fin à leur histoire... Marguerite Stenheil, une criminelle ? Une fois l’affaire du président passée, Marguerite Stenheil se consacre à l’éducation de sa fille. L’arrivée à la tête de l’Etat d’un nouvel homme, le président Loubet, fait tomber le couple Steinheil dans l’oubli de l’Elysée… Mais 9 ans plus tard, un autre événement tragique replace Marguerite Steinheil au devant de la scène… La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Harry Houdini, le magicien de tous les dangers Frank Abagnale Jr, l’escroc aux 1000 visages Mata Hari, la plus sulfureuse des espionnes  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
1912. Londres. Dans une salle de spectacle, le public trépigne d’impatience. Les rideaux se lèvent. Sur scène, un célèbre magicien est pendu par les pieds dans une boîte en acier avec une vitre à l’avant, remplie d’eau. Quelques minutes plus tard, l’homme brun à la carrure impressionnante, s’échappe de sa prison aquatique. Son nom : Harry Houdini. A travers ses techniques d’évasion toutes plus folles les unes que les autres, découvrez sa True Story.   Du sport à la magie Attiré par la magie, à 9 ans, le petit Erich Weiss, qu'on appellera plus tard Harry Houdini, réalise ses premières prestations en trapèze dans les foires, avec son frère Théodore. Erich hérite du livre des mémoires de Robert Houdin. En hommage au magicien français le plus célèbre de l’époque, le jeune homme décide de prendre comme nom de scène Houdini, et se donne le prénom Harry. En parallèle, pour subvenir aux besoins de sa famille, il travaille en tant qu’apprenti serrurier. Pendant son temps libre, Harry pratique beaucoup de sports, comme la natation ou la boxe. Des sports qui lui permettent d’acquérir une résistance impressionnante. Un début de carrière difficile Adolescent, Erich assiste à un spectacle de magie et est fasciné par le tour des anneaux effectué par le magicien de voyage le Dr Lynn. A 17 ans, las de travailler dans une usine, Harry se consacre totalement à la magie. Il forme alors un binôme avec Jack Hayman, un autre passionné. Harry change régulièrement de partenaire. Son frère Théodore va vite devenir son acolyte de scène. En 1893, âgé de 19 ans, Harry rencontre Béatrice Raymond, surnommée Bessie. La jeune femme est elle aussi magicienne. Après une parade nuptiale de 3 semaines, le couple se marie. La même année, Bessie rejoint le duo Houdini. Elle sera l’assistante d’Harry pendant tout le reste de sa carrière. A ses débuts, Harry Houdini ne rencontre pas tout de suite de succès. Pourtant, il deviendra l'un des magiciens les plus connus du monde... La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Frank Abagnale Jr, l’escroc aux 1000 visages Mata Hari, la plus sulfureuse des espionnes Rafael Padilla, le clown noir qui a marqué le 19ème siècle  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
1969. Il fait nuit. Nous sommes à bord du Vickers VC-10. L’avion atterrit à l’aéroport de New York. Mais tout d’un coup, un homme saute de l’avion et s‘enfuit dans l’obscurité. Ce jeune homme, brun aux cheveux mi-longs, toujours un sourire en coin, à la carrure imposante pour son âge, est condamné pour multiples escroqueries dans pas moins de 26 pays, et doit être jugé dans son pays d’origine, l’Amérique. Son nom: Frank Abagnale Jr. De grand faussaire à consultant pour le FBI, découvrez sa True Story. Frank Abagnale Jr, escroc dès son plus jeune âge Les parents de Frank Abagnale Jr divorcent pendant son adolescence, un événement qui le traumatisera. Ne supportant plus d’assister aux procès de ses parents, il fuit un jour le tribunal alors qu’il n’a que 16 ans. Pour se venger de ce que ses parents lui ont fait subir, Frank décide d'emprunter la carte bleue de son père pour acheter des pièces automobiles. En réalité, le garagiste, complice du jeune homme, fait des fausses factures au nom du père de Frank et retire l’argent avec la carte de crédit volée, pour le partager avec le jeune homme. Ainsi, les deux compères ont volé 3 400 $ au père de Frank. Pour qu’il ne s’aperçoive de rien, l’adolescent jette les factures reçues par courrier. Jusqu'au jour où un agent de recouvrement contacte son père en personne… Cette première escroquerie marquera le début d’une longue vie de truand pour Frank Abagnale… Un faux pilote aux commandes d'un 707 A seize ans, Frank prépare sa première grosse magouille. Son rêve étant de voyager, et ce, sans débourser un centime, il se crée la fausse identité d’un pilote de ligne de la compagnie Pan American World Airways. Pour ce faire, Frank se fabrique méticuleusement une fausse licence. Pour ce qui est de sa tenue, Frank appelle tout simplement la compagnie en leur expliquant l’avoir perdue. Pas de panique, le “pilote” ne prend pas les commandes d’un avion sans formation. Il se prétend “pilote en transit” et peut donc profiter des vols et hôtels tous frais payés par la compagnie pour faire le tour du monde. Une seule fois, sous la pression d’un de ses supérieurs, Frank se retrouve aux commandes d’un 707. Mais il s’en sort en déclenchant discrètement le pilotage automatique. En tout, sur deux ans, l’escroc aurait parcouru plus d’un million de km sur 250 vols et en découvrant 26 pays en toute illégalité ! Sympa le tour du monde… Un jour, le faux pilote manque de peu de se faire arrêter par la police. Mais Frank ne va pas avoir de mal à se trouver une nouvelle identité ! La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Mata Hari, la plus sulfureuse des espionnes Rafael Padilla, le clown noir qui a marqué le 19ème siècle Rosemary Brown, la virtuose qui parlait aux morts   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Nous sommes le 15 octobre 1917, au fort de Vincennes. Il est 6h15. Le temps est brumeux, le silence règne. Une femme arrive dans une voiture cellulaire. En sortant, elle se dirige vers son poteau d’exécution. Elle refuse le bandeau qu’on lui tend. Son avocat, autrefois son amant, l’embrasse avec passion… Pour une dernière fois. La femme se tient fièrement, et lance un dernier baiser en direction des soldats qui assistent à cette scène. Pourtant, cette femme ne méritait pas vraiment sa peine… Son nom : Margaretha Geertruida Zelle, qui deviendra la célèbre Mata Hari. Entre danse de charme, et espionnage, découvrez sa True Story.  Une passion pour la danse Margaretha est une belle jeune femme au teint hâlé. En 1895, elle répond à une annonce matrimoniale d’un capitaine de vaisseau de l’armée royale des Indes "Officier de retour des Indes cherche jeune femme affectueuse pour mariage". Alors qu’elle n’a pas 20 ans, elle épouse Rudolf, l’homme en question, de 19 ans son aîné. Le couple s’installe à Amsterdam. Rapidement, Margaretha et Rudolf mettent au monde leur premier enfant, Norman. Pour que Rudolf reprenne du service, ils partent tous les deux vivre sur l’île de Java en Indonésie, colonie hollandaise. Ils donnent naissance à une fille. Là bas, Margaretha apprend la danse orientale qu’elle apprécie particulièrement, et prend le surnom de Mata Hari, qui signifie “Oeil du jour”, un nom aujourd’hui mondialement connu. Mais, au bout de quelques années, Margaretha se lasse de la vie javanaise... De danseuse de charme à espionne La jeune femme s’installe à Paris, pour y faire carrière. Elle veut devenir danseuse de charme et commence à se déhancher dans des salons privés. Elle commence alors à travailler au Musée Guimet. Face au public, Mata Hari se déhanche de manière subjective, elle enlève un à un les voiles qui recouvrent ses formes généreuses, jusqu’à se retrouver quasiment nue. Pour séduire encore davantage les foules, et plus particulièrement les hommes, Mata Hari s’invente un personnage aux origines hindoues. Mata Hari fréquente des personnes haut-placées. Mais les temps sont durs pour l’Europe. En 1914, la Première guerre Mondiale éclate et les puissances européennes entrent en conflit en août. Mata Hari, qui vit désormais à Berlin, fuit l’Allemagne et revient s’installer à Paris, au Grand Hotel. Fascinée par les hommes, la danseuse papillonne autour des soldats lors des grandes réceptions. Elle deviendra l'une des espionnes les plus connues du 20ème siècle... La suite de son histoire incroyable à écouter dans ce podcast. Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous : Rafael Padilla, le clown noir qui a marqué le 19ème siècle Rosemary Brown, la virtuose qui parlait aux morts  L'alpiniste Chantal Mauduit, un exemple de ténacité et de courage  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
loading
Comments (13)

Cosette Julien

Merci pour cette nouvelle true story! Une suggestion pour un prochain récit : j'aimerais beaucoup entendre parler de Marie Marvingt...

Nov 18th
Reply

Dwarf007

1996? à 5:02. Ne serait-ce pas 1988?

Mar 4th
Reply

Francois B

Coquille à 5'35'' 😞

Mar 4th
Reply

Cozmo

euh le Pérou fait partie de l'Amérique latine, vous vouliez sûrement dire l'Amérique centrale

Jan 9th
Reply

Gekido

il s'agirait en fait d'une campagne publicitaire. Merci de vérifier vos infos

Dec 22nd
Reply

Thomas C.

Dommage que la pub soit un peu longue sur le nouvel épisode (Dee Dee Blanchard). Mais ce qui me surprend c'est que l'histoire est également sortie sur "il était un crime" il y a quelques semaines. Vous étez en lien avec cet autre Podcast ? Bonne chance pour la suite, la qualité audio est top , et les histoires aussi, que se soit True Story, Love Story, Noises... Je recommande vivement :)

Oct 8th
Reply (2)

Cedric Hernandez

Encore un sujet passionnant ! Félicitations !

Sep 1st
Reply

Dwarf007

Erreur à 3:45 : l’année correcte est 1767

Jul 17th
Reply (1)

Co Ch

génial

Mar 6th
Reply (1)
Download from Google Play
Download from App Store