DécouvrirC'est compliqué
C'est compliqué

C'est compliqué

Auteur: Slate.fr

Abonnements: 1,218Lu: 27,504
partager

Description

«C’est compliqué» est une courrier du cœur moderne dans lequel vous racontez vos histoires –dans toute leur complexité– et où une chroniqueuse vous répond. Cette chroniqueuse, c’est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler de vos problèmes. Si vous voulez lui lui poser une question, vous pouvez l'enregistrer sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique.slate@gmail.com, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01
63 Episodes
Reverse
«Je ne sais plus s'il faut se battre pour sauver mon couple et cette future famille.» Floriane, 38 ans, est tombée enceinte et a décidé de garder le bébé contre l'avis de son compagnon. Elle vit aujourd'hui une réelle opposition entre ses désirs et son couple. Quelle place doit-on donner au couple par rapport à nos besoins et nos désirs personnels? Tous les quinze jours dans C'est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Emmanuelle Ameille est «coach intuitive révélatrice d’Être ». Elle peut être contactée via son site internet: www.emmanuelleameille.com  Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan
«Avoir une mère bipolaire, c'est devoir faire une croix sur la présence maternelle.» Yohann, 22 ans, a grandi dans un foyer brisé, seul avec sa mère bipolaire qui refuse les soins et est dépendante affectivement d'hommes qui la maltraitent. «J'ai dû grandir vite, trop vite...» Comment se reconstruit-on après avoir vécu dans une famille dysfonctionnelle? Tous les quinze jours dans C'est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan
«J'enchaîne les relations avec des hommes qui vivent chez leur parents, ne sont pas autonomes financièrement ou pas assez matures.» Coralie, 27 ans, semble toujours tomber sur le même type d'hommes quand elle cherche à se mettre en relation. Elle se demande comment sortir de ce schéma qui ne lui apporte rien. Tous les quinze jours dans C'est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Références: «Les villes où l'écart entre le nombre d'hommes et de femmes célibataires est le plus grand», Slate.fr Les statistiques sur les célibataires à Paris (2017), par François Kraus de l'IFOP, mis en infographie par My Little Paris Thread Twitter du responsable de la Fondation Abbé Pierre qui met l'accent sur les personnes seules face au mal-logement   Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan
Je n'ai jamais vraiment trouvé ma voie. Aujourd'hui, mon côté artistique prend le dessus.» Mélancholia, 27 ans, se demande si elle doit abandonner son rêve: elle voudrait écrire mais n'assume pas totalement d'être une artiste. «Ça m'obsède depuis un moment et je n'arrive pas à en parler à mon entourage car il serait incapable de comprendre.» Pourquoi a-t-on tendance à avoir honte de dire aux autres qu'on a des velléités artistiques? Comment passer outre le blocage du «ça ne marchera pas»? Tous les quinze jours dans C'est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan
«J'ai appris avec le temps à moins donner et avoir plus de fierté.» Après plusieurs thérapies et différentes relations toxiques, Marie, 29 ans, a découvert qu'elle souffrait du syndrome de l'infirmière –le besoin inconscient d'aider ou de sauver son ou sa partenaire. Que dit ce syndrome des personnes qui en sont atteintes? Comment se sort-on de ce schéma relationnel?  Tous les quinze jours dans C'est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan
«Je ne compte plus les années de célibat.» Winnie, 31 ans, diagnostiquée haut potentiel, se demande quoi faire pour rencontrer l'amour et l'amitié. «Ce diagnostic est à la fois un cadeau et un fardeau.» Pour une personne surdouée, comment gérer son angoisse dans la périlleuse phase de la drague? Tous les quinze jours dans C'est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan
«J'ai l'impression d'être en concurrence avec des filles jeunes et filiformes.» Julia, 35 ans, était en couple avec un homme de 41 ans, le père de sa fille. Elle vient de se séparer après une ultime infidélité de sa part, avec une femme de 26 ans. Aujourd'hui, Julia est perdue et en colère. Comment lutter contre le sentiment d'être «périssable»? Tous les quinze jours dans C'est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan
«Au bout de quelque temps, je me suis rendu compte que la photo et le nom qu'il m'avait donnés n'étaient pas les siens.» Pendant le confinement, Iro, 22 ans, a fait la connaissance d'un homme sur une application de rencontres gay, s'est attaché à lui… avant de découvrir qu'il n'était pas tout à fait celui qu'il prétendait être. Comment savoir si l'on a affaire à un catfish et comment protéger ses données personnelles sur internet? Tous les quinze jours dans C'est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan Photo: Joshua Reddekopp via Unsplash
«Je fantasme beaucoup sur des scénarios avec des garçons avec qui j'ai des aventures.» Maeva, 24 ans, aime des hommes qui ne l'aiment pas en retour, et vit sa vie dans les histoires qu'elle invente dans sa tête. «Je me réfugie souvent dans des scénarios fictifs qui n'arriveront jamais, et j'ai peur de ma tendance à fuir la réalité.» Y a-t-il un risque à s'enfermer dans quelque chose de fictionnel? Est-ce mal de se «faire des films»? Tous les quinze jours dans C'est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Emma Scali est artiste et thérapeute à Paris. Elle peut être contactée par téléphone au 06.61.13.54.12 ou via son site internet: https://www.emmascali.com/. Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan
C'est compliqué passe en mode été avec deux hors-série: après le premier, consacré aux plans cul, le deuxième se penche sur les histoires d'amour estivales. Lucile Bellan est accompagnée de Nora Bouazzouni, journaliste, autrice, traductrice et collaboratrice de Slate.fr, et de Mélanie Lecamus, créatrice du podcast Il faut qu'on parle.  Tous les quinze jours dans C'est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.  Musique: «Neither Sweat Nor Tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan
C'est Compliqué passe en mode été avec deux hors-série: l'un consacré aux plans cul et l'autre aux histoires d'amour d'été. Pour parler plans cul, Lucile Bellan est accompagnée de Nora Bouazzouni, journaliste, autrice, traductrice et collaboratrice de Slate.fr, et de Mélanie Lecamus, créatrice du podcast «Il faut qu'on parle».  Tous les quinze jours dans C'est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.  Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan
«Pourquoi sommes-nous autant de femmes autour de la trentaine à ne pas avoir rencontré l'amour?» Julia, 28 ans, est célibataire. Après plusieurs histoires d'amour qui n'ont pas marché, elle a maintenant envie d'être en couple. «Mes copines commencent à avoir des enfants, elles sont mariées et épanouies dans leur couple...» Aujourd'hui, elle se questionne: comment se fait-il qu’elle, elle n’y arrive pas? Tous les quinze jours dans C’est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c’est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.  Rafaëlle Djian est coach en développement personnel. Elle peut être contactée par téléphone au 06.15.86.84.73 ou via son site https://www.rafaelledjiancoach.com/. Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan
«J'ai toujours été portée par un certain type d'hommes, mais j'ai décidé d'ouvrir mes chakras.» Ma, 29 ans, est célibataire depuis 3 ans et demi. Depuis peu, une ancienne connaissance a refait surface dans sa vie, et aujourd'hui elle se questionne. «Je suis très attirée par l'âme de cette personne. Je ne vois pas son physique.» Peut-on tomber amoureux·se d'une âme? Tous les quinze jours dans C’est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c’est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.
«Il y a eu un basculement après les attentats de novembre 2015. Mon compagnon a sombré dans la dépression.» Zineb, 41 ans, est la compagne d’un homme souffrant de dépression et qui semble refuser son aide. Après 20 ans de relation, elle lui a envoyé un sms de rupture pour le faire réagir. Depuis, ils vivent séparés. «Pour moi, il y a encore le matériel pour se redonner une chance à condition qu'il accepte de l'aide.» Comment accompagner quelqu'un de dépressif? Un thérapie peut-elle être nécessaire pour la compagne ou le compagnon d'une personne dépressive? Tous les quinze jours dans C’est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c’est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.  Laure Farret est psychothérapeute à Paris. Elle peut être contactée par téléphone au 06 75 66 22 34 ou via son site https://www.laurefarret.com/. Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan
«J'ai rencontré un homme sur Tinder, il y a une alchimie extraordinaire entre nous, mais j'ai très peur et je me protège.» Après une série d'échecs, Olivia a désormais peur de croire en ses relations. Pour la première fois depuis des années, elle se projette dans l'avenir avec un homme, mais elle n'a «plus envie de souffrir.» Comment trouver le courage de s'engager dans une histoire d'amour après une ou plusieurs histoires douloureuses?  Tous les quinze jours dans C’est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c’est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.  Florence Peltier est conseillère conjugale et familiale. Elle peut être contactée via son site https://2heurespour.com/florence-peltier/.  Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan
«Je n'ai jamais eu la fibre maternelle.» Agathe a 29 ans. En s'inscrivant sur un site de rencontre, elle pensait trouver un homme sans enfant, mais c'est un père qu'elle a rencontré et aimé. Agathe est donc devenue belle-mère, et après deux ans de relation, elle ne vit toujours pas cette expérience sereinement. «J'ai toujours mal au ventre quand le petit arrive pour la garde partagée.» Comment faire face aux injonctions négatives quant au rôle de belle-mère? Comment trouver sa place?  Tous les quinze jours dans C’est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c’est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.  Claire Delpech est thérapeute à Paris, elle accompagne des personnes en individuel et en couple en français comme en anglais. Elle fait aussi des videos Youtube. Elle peut être contactée via son site https://www.clairedelpech.fr/.   Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan
«C'est avec ma femme que j'ai commencé et découvert ma vie sexuelle.» Emmanuel a 41 ans. Marié depuis 18 ans, il souffre de ne pas avoir la complicité sexuelle qu'il aimerait avec sa compagne. «Ma femme adore jouer: jeux de societé et jeux video —seul notre lit n'est pas un terrain de jeu.» Comment instaurer une plus grande complicité dans son couple? Faut-il commencer à explorer sa sexualité seul·e? Tous les quinze jours dans C’est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c’est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.  Joanna Dermi est naturopathe, thérapeute et autrice. Elle peut être contactée par téléphone au 01.81.80.25.55, par mail johannadermi@wanadoo.fr ou via son site http://johanna-dermi.com/. Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan Photo: Sasha Freemind on Unsplash
«Il y a quelques jours, j'ai rêvé de mon ex qui s'est suicidé le jour de ses 19 ans. Depuis, je n'arrête pas de pleurer. Tout me revient.» Sarah a 32 ans. Quinze ans après, elle se sent encore hantée par ce drame. «C'est quelqu'un que j'ai beaucoup aimé.» Pourquoi le traumatisme rejaillit-il maintenant? Comment faire son deuil? Tous les quinze jours dans C’est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c’est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.  Sylvie Dezeustre est psychologue clinicienne à Paris et a travaillé pendant quinze ans dans une équipe mobile de soins palliatifs, particulièrement dans l'accompagnement du deuil. Elle peut être contactée par téléphone au 01.45.00.84.48 ou 06.33.54.50.45 ou par mail sylvie.dezeustre@gmail.com. Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan
«Il n'hésitait pas à m'embrasser devant ses amis, mais on était juste un plan cul sans prise de tête.» Lydie a 30 ans. Alors qu'elle commence à éprouver des sentiments pour cet homme qu'elle voit régulièrement, ce dernier lui annonce lors d'une soirée qu'il est en couple. «L'histoire se répète, il ne veut pas s'engager et part avec une autre. C'est le quatrième qui me fait le coup.» Peut-on être condamné·e à être un plan cul? Tous les quinze jours dans C’est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c’est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.  Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan
«Je me sentais dépendante de lui et j'avais l'impression d'être toujours en recherche d'affection.» Claudia a 24 ans. Suite à une énième dispute avec son conjoint, elle a décidé de mettre un terme à la relation, mais elle «a peur de replonger». Comment faire pour ne pas retomber «dans les bras du premier pervers narcissique venu»? Comment se reconstruit-on après une telle relation?  Tous les quinze jours dans C’est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c’est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne. Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à cestcomplique@slate.fr, ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.  Alexandra Lecart est psychologue clinicienne et psychothérapeute à Paris. Elle peut être contactée par téléphone au 01.45.00.04.86  ou via son site internet: http://www.psychologue-riviere.com/.  Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan
loading
Commentaires (4)

Bruno F

Très intéressant, merci à l'invitée pour ses remarques pertinentes.

Dec 4th
Réponse

An Cãprice

Un podcast nourrissant comme tant d'autres. Merci d'exister.

Apr 29th
Réponse

Princess 22650

pourquoi est ce qu'il n'y a pas transcription?

Aug 23rd
Réponse

Bruno F

Luna, ce commentaire est pour vous. Je pense que vous pouvez être heureuse et aimée, par un homme, une femme ou par votre enfant. Je connais quelqu'un avec une histoire proche de la votre et qui arrive à goûter à ce bonheur. N'abandonnez pas, vous n'êtes pas responsable de ce qui s'est passé. Vous êtes forte car vous êtes encore là malgré tout, c'est une grande qualité qui saura être reconnue.

Mar 30th
Réponse
Télécharger sur Google Play
Télécharger sur l’App Store