DiscoverTech-off - Les Echos
Tech-off - Les Echos
Claim Ownership

Tech-off - Les Echos

Author: Les Echos

Subscribed: 2,129Played: 10,149
Share

Description

Rencontrez les figures de la French Tech à travers une série d’entretiens intimistes réalisés au petit déjeuner à leur domicile. Guillaume Bregeras, journaliste en charge des start-up aux Echos, sort de l’actualité l’espace d’un moment pour explorer les zones méconnues de leur parcours, ce qui les inspire, les pousse à innover et prendre des risques face aux acteurs économiques établis.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

23 Episodes
Reverse
Julie Chapon (Yuka)

Julie Chapon (Yuka)

2019-05-0647:14

Julie Chapon a créé Yuka, une appli qui permet d’évaluer un produit simplement en le scannant dans un rayon. En moins de deux ans, elle compte 10 millions d’utilisateurs en France et révolutionne la manière dont les consommateurs approchent leur alimentation. C’est désormais aux cosmétiques que la start-up s’attaque, et sa cofondatrice nous explique comment elle gère son hyper-croissance, les solutions qu’elle teste pour rendre son business model pérenne, et pour la manière dont elle reste concentrée sur le besoin de ses utilisateurs avant tout. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
François Morrier est loin de cocher toutes les cases de l’entrepreneur typique de la French Tech. Formé au design, il n’est jamais passé par une école de commerce ou d’ingénierie. Pourtant, il est à l’origine de l’un des plus beaux succès de l’écosystème, JolieBox qui fut revendue à l’américain BirchBox. C’est avec Mathilde Lacombe, l’une des cinq associés de JolieBox, qu’il a créé Aime, une marque dédiée au soin de la peau grâce à des compléments alimentaires. Six mois après un démarrage fulgurant, il m'explique les détails de son parcours, de son ambition, et la manière dont il est devenu plus efficace dans son quotidien.  Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Carole Juge-Llewellyn a créé Joone, une marque de couches et de produits bio pour bébé. Avec son entreprise, elle fait face aux géants de l’industrie et impose de nouvelles normes. Elle me reçoit chez elle à Paris, pour une conversation où elle évoque son aventure de startuppeuse et ses autres vies: romancière, professeur d’université, sportive, elle milite aussi pour la place des femmes dans Tech. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Taig Khris (OnOff)

Taig Khris (OnOff)

2019-03-2859:55

Pour le premier épisode de la deuxième saison de Tech Off, Taïg Khris me reçoit chez lui à Paris. Du saut en roller depuis le 1er étage de la Tour Eiffel au lancement de sa start-up OnOff, il a toujours cultivé un parcours hors normes : une enfance déscolarisée et itinérante, quelques incursions dans la télé-réalité et des records du monde dans une discipline sportive qu’il découvre dès le plus jeune âge.Durant une heure, il dévoile les faces cachées de sa jeune entreprise qui permet d’obtenir plusieurs numéros de téléphone sur un seul mobile. De ses difficultés à se faire adouber par une French Tech formatée, mais aussi du rôle de mentor qu’il souhaite développer pour inspirer des jeunes de tout horizon pour se lancer dans l’entrepreneuriat. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Pour ce dernier épisode de la première saison de Tech Off, Marion Carrette m’accueille chez elle, à Marseille. Au cœur du quartier de Pointe Rouge, elle évoque l’histoire de OuiCar, plateforme de location de véhicules entre particuliers, qui est entré dans le giron de la SNCF en 2015, et de Zilok, à l’origine de cette start-up. Aujourd’hui en quête d’un nouveau projet qui fait du sens et serait utile au bien commun, elle me raconte ses rencontres, dont celle avec Marc Simoncini, mais aussi comment le fait d’être une femme l’a aidé à entreprendre. Née dans le Nord de la France, puis longtemps parisienne, Marion explique pourquoi c’est ici, à Marseille, que s’ouvre le prochain chapitre de sa vie. 02:00 : On apprécie Marseille quand on commence à avoir des enfants. 08:52 : La génèse de OuiCar, une expérience très personnelle. 13:48 : Loïc LeMeur, Marc Simoncini, les premiers coups de pouce. 19:06 : L’échec de Zilok aux Etats-Unis 25:20 : Comment la SNCF est montée au capital et ce que ça a changé. 36:48 : « Ça a toujours été un énorme avantage d’être une femme. » 41:02 : Les coups durs, les doutes, le premier licenciement. 45:18 : L’entrepreneuriat, une passion qui se transmet en famille. 49:53 : Une coupure nécessaire durant les weekends. 53:19 : Des succès et des emblèmes pour faire croître la French Tech Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Pour ce nouvel épisode, Loïc Soubeyrand me reçoit chez lui près de Montpellier. Dans un domaine résidentiel de Saint-Gély-du-Fesc, Loïc Soubeyrand me raconte les coulisses de sa fulgurante ascension. L’accueil est à la hauteur de la réputation de la région et le petit-déjeuner s’annonce savoureux. Cela tombe bien, il va me parler de sa nouvelle start-up, Lunchr, qui veut réinventer la pause repas du midi… Mais aussi de Teads, sa première entreprise qu’il a quitté au moment de sa revente à la maison-mère de SFR, Altice, pour 285 millions d’euros. Il abordera aussi la question de l’endurance de l’entrepreneur, de ce que la réussite a changé dans sa vie et de ce qui le fascine dans l’évolution de l’espèce humaine. Mais pour commencer, il me raconte pourquoi rien ne se passe jamais comme prévu… 05:14 : Lunchr, attaquer un marché vieux de 50 ans à 6 milliards d:euros. 11:04 : La réaction des acteurs historique du Titre restaurant. 14:35 : 11 millions d:euros levés pour se développer. 24:55 : La génèse de Teads, sa première start-up revendue à Altice. 27:33 : « On consommait du cash en pagaille pour aller vite. » 32:55 : Entrer en bourse ou se vendre ? Le dilemme du startuppeur. 43:15 : « 2016, 2017 et 2018, ça va à 3000 km/h. » 47:39 : Garder tous les scénarios ouverts pour la suite de l:entreprise. 56:12 : La manière de résister à un marché très dur, l:importance du matin. 58:56 : Une fascination pour l:histoire de l:homme. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Pour ce nouvel épisode, Tatiana Jama me reçoit chez elle à Paris. La vue, apaisante, invite à la confidence, et celle qui a déjà fondé deux entreprises me raconte comment le costume d’entrepreneuse lui a permis de dépasser sa timidité, de s’extraire d’une carrière d’avocat qui lui tendait les bras mais ne répondait pas à ses envies d’aventure. Il y a dix ans, avec son amie Lara Rouyres elle a créé puis vendu Dealissime. Aujourd’hui, elle combat les clichés de l’entrepreneuriat, de l’argent facile et surtout, de la place des femmes dans une French Tech qui peine à se débarrasser de ses réflexes machistes. A la tête du Selectionnist, une application de reconnaissance d’images et de VisualBot.ai une solution de marketing conversationnelle sous forme de « chatbots » disponibles sur les plateformes de messagerie et sur le web enrichie grâce aux avancées en intelligence artificielle, elle affiche ses ambitions, ses doutes et les histoires qui ont jalonné un parcours qu’elle n’aurait jamais pu imaginer. 01:38 : Le Selectionnist : de l’appli au chatbot Messenger. 07:35 : Bots, le nouveau « buzzword et la fin des apps. 14:08 : Rien ne s’est jamais passé comme prévu. 18:22 : L’image enfantine des startuppeurs. 22:35 : La rencontre avec Lara Rouyres, sa cofondatrice. 31:34 : Face aux premiers investisseurs. 41:58 : La vie après la revente de sa première start-up, Dealissie. 48:58 : Être une femme entrepreneur, un atout et un challenge. 57:32 : L’investissement en tant que business angel. 1:01:30 : Entreprendre dans le numérique, une aventure grisante. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Xavier Niel (Free)

Xavier Niel (Free)

2018-05-1757:23

Pour cet épisode, nous sommes avec un invité un peu particulier… Xavier Niel n’est plus un startuppeur mais pourtant, tous les jeunes entrepreneurs français se réfèrent à lui, comme à un parrain. Embarqué depuis des décennies dans l’âpre bataille des télécoms, il incarne l’entrepreneuriat à la française et fait désormais partie des dix premières fortunes du pays. Pendant une petite heure, vous allez pouvoir l’écouter raconter comment il investit, pourquoi il croît que la France peut détrôner la Silicon Valley, mais aussi la dureté des relations pour arriver au sommet de l’économie. Evidemment, il y est aussi question de Station F, le plus grand campus de startup du monde qu’il a inauguré il y a bientôt un an. 01’28’’ : Station F, de la découverte du site en « pirate » à l’inauguration par Emmanuel Macron. 07’25’’ : L’image de la France a changé et pourquoi de nouvelles licornes vont y émerger. 17’53’’ : L’investissement avec son fonds Kima Ventures, et l’exemple de Zenly. 23’31’’ : Le début des années 2000 et de l’économie du Web, le deal raté avec Google. 28’13’’ : La régulation des poids lourds de la Tech mondiale. 37’18’’ : Travis Kalanick (Uber), Evan Spiegel (Snapchat) et la génération dorée de la Silicon Valley. 39’18’’ : Le poids de l’argent pour les enfants héritiers. 45’05’’ : Pierre Bergé, une complicité de sept ans hors normes dans les affaires. 48’36’’ : Les télécoms, l’agressivité et dureté nécessaires pour faire de Free un succès. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Lorsqu’à 25 ans, Séverine Grégoire lance Monshowroom avec sa meilleure amie, personne ne croit vraiment elle. Loin du milieu parisien de la mode, sans formation Tech, elles imposent pourtant très rapidement leur marque comme l’un des sites incontournables du e-commerce français. Au point de se faire racheter par le groupe Casino en 2012. Elle aurait pu s’arrêter là, profiter, voyager, s’inventer une autre vie. Mais l’entrepreneuriat, qu’elle compare à un shoot d’adrénaline, la rattrape. Avec son amie, elle lance Mesdocteurs, une plateforme de télémédecine dont elle vient de céder la majorité des parts. Pour vous aider à vous retrouver, voici les principaux thèmes : 01’37’’ Le lancement puis le rachat de Mesdocteurs 06’16’’ Comment percer malgré un manque d’expérience dans la médecine 13’05’’ L’intelligence artificielle effraie le secteur 19’11’’ Le déploiement international et ses freins 23’08’’ Les incertitudes sur l’après Mesdocteurs 24’20’’ Après la revente de Monshowroom, la peur du vide, comment profiter 32’12’’ Le début de l’aventure, le regard des proches, les premiers succès 36’00’’ Un garage et un chat pour démarrer Monshowroom 43’38’’ Le stress de la période des soldes, les premiers bugs 47’16’’ La crise du manque de liquidités, l’inspiration Asos 58’00’’ Le rachat par Casino, les coulisses de la négociation 1h03’05‘’ Dans la vie d’un startuppeur, tout va bien, tout va mal Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Quentin Sannié (Devialet)

Quentin Sannié (Devialet)

2018-03-3001:06:23

Depuis 10 ans, Quentin Sannié veut installer le son Devialet dans toutes les têtes. Avec sa techno, il a déjà créé des enceintes qui ont fait le tour du monde, et s’attache désormais à nouer des partenariats industriels pour l’implanter dans des voitures, des box internet ou des smartphones. Durant cette conversion chez lui à Paris, il nous raconte comment il a transformé sa nature timide pour en faire un atout et aller taper à toutes les portes : de Francis Ford Coppola à David Lynch ou Jay-Z qui deviendra l’un de ses investisseurs, le Frenchy a bousculé tous les codes et levé un total de 150 millions d’euros. Malheureusement, pendent l’enregistrement de cet épisode, nous avons rencontré une difficulté technique qui rendra votre écoute moins fluide qu’à l’habitude. Nous avons tout de même choisi de vous la livrer estimant que le fond, ce qu’il nous a confié, valait la peine d’être entendu. Merci pour votre compréhension. Merci de nous suivre Pour vous aider à vous retrouver, voici les principaux thèmes : 01’32’’ Un moment important pour le marché de l’audio 04’30’’ Devialet est né d’un rêve d’adolescent 07’50’’ La vision d’intégrer la techno partout 11’09’’ La valeur émotionnelle du son 16’47’’ La révolution des enceintes intelligentes 24’20’’ Vers un rachat ou une introduction en bourse ? 35’10’’ Comment Jay-Z, le premier milliardaire du rap, est devenu investisseur 39’16’’ Comment il va à la rencontre des stars à LA 44’40’’ La rencontre avec Angela Ahrendts, patronne des Apple Store 52’42’’ Uber est important pour rendre l’entrepreneuriat accessible à tous 56’33’’ Levée de fonds : le million d’euros qui a tout changé 1h01’14‘’ Trouver sa voix, inventer sa propre méthode 1h02’53’’ Le futur du son, comment il peut soigner ou faire supporter la douleur Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Céline Lazorthes (Leetchi)

Céline Lazorthes (Leetchi)

2018-03-1501:02:35

De son pitch par SMS à Xavier Niel à la vente de Leetchi au Crédit Mutuel Arkea, Céline Lazorthes a vécu une aventure entrepreneuriale fulgurante. Héroïne de la French Tech, elle multiplie les interactions avec les femmes et les jeunes pour les inciter à monter leur entreprise. Aujourd’hui, elle dirige Leetchi et Mangopay, siège au conseil d’administration de Oney, la banque d’Auchan, et de Telecom Paris. Elle investit avec succès (Frichti, Le Slip Français, Pumpkin…) et nous raconte les débuts de sa start-up, ses rencontres avec Mark Zuckerberg et Muhammad Yunus, ou les cagnottes mises en place pour venir en aide aux familles des victimes des attentats. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Bertrand Diard (Talend)

Bertrand Diard (Talend)

2018-03-0101:10:35

En dix ans, Bertrand Diard a mené Talend jusqu’en bourse à New York. En 2016, l’introduction au Nasdaq n’était que la troisième d’une entreprise française de l’histoire après Business Object et Criteo. Et dix-huit mois plus tard, il s’est à nouveau plongé dans l’entrepreneuriat en cofondant Influans, une start-up dont l’ambition est de tuer le mass marketing. De sa rencontre avec Elon Musk à sa technique de recrutement, en passant par son combat pour favoriser la diversité dans l’écosystème, Bertrand Diard se confie sans filtre. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Nouvelle chef de file de la French Tech depuis qu’elle a été élue en début d’année coprésidente de l’association à l’origine des « Pigeons » (France Digitale), Rachel Delacour multiplie les déplacements en Europe et dans la Silicon Valley. Malgré cette vie qui ressemble à un marathon permanant, celle qui a créé la start-up Bime Analytics en 2009, revendue six ans plus tard au californien Zendesk pour 45 millions de dollars, préserve un équilibre de vie qui prend ses racines près de Montpellier. Elle partage avec nous ses inspirations, se confie sur son parcours et ses nouveaux défis. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Il était l’un des pionniers de l’Internet Français. En 2000, Pierre Kosciusko-Morizet cofonde avec Pierre Krings Price Minister, un site d’e-commerce qu’il revend dix ans plus tard au japonais Rakuten pour 200 millions d’euros. Dans la foulée, il créé avec ses amis entrepreneurs le fonds d’investissement ISAI et le club Galion Project. Durant cet échange, « PKM » nous explique comment il a cherché un nouveau sens à sa vie, mais aussi comment il déniche de nouveaux talents. Amateurs de sports extrêmes comme l’apnée ou le kite-surf, il continue de consacrer une partie de son temps à conseiller les jeunes fondateurs de start-up. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Alexandre Prot (Qonto)

Alexandre Prot (Qonto)

2020-04-1001:10:18

Alexandre Prot a le profil du coureur de fond. Gérer les urgences du moment tout en maintenant le cap sur une vision de long terme n’est pas un exercice aisé. Surtout lorsque vous faites grossir votre entreprise de plusieurs centaines de personnes par an et que vous vous attaquez à l’un des secteurs où les acteurs historiques pèsent autant sur l’économie. Qonto, son entreprise qu’il a cofondé il y a 7 ans, est une néobanque qui s’adresse aux professionnels. Avec 70.000 clients, il vient tout juste de réussi à convaincre un géant chinois, le groupe Tencent, d’emmener la plus grosse levée de fonds de l’histoire des fintech tricolores, soit 104 millions d’euros. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Thomas Rebaud (Meero)

Thomas Rebaud (Meero)

2020-03-2601:00:44

Thomas Rebaud est le cofondateur et PDG de Meero. A la tête de cette plateforme qui met en relation des photographes et des entreprises, il est habitué à prendre beaucoup de décisions. Et rapidement. En juin 2019, il convainc en quelques semaines des investisseurs de miser 205 millions d’euros sur son entreprise, et l’aider à devenir une licorne, ces start-up dont la valorisation excède le milliard de dollars, mais qui sont encore si rare en France. Avec le recul, il regrette d’avoir communiqué sur cette opération, mais revendique la folle ambition qui le pousse. Concentré sur cette entreprise qui lui a permis de changer de dimension et d’entrer parmi les entrepreneurs les plus en vue de la French Tech, il déborde d’envies, de projets. Il me reçoit chez lui, dans l’Est parisien, et évoque tous les sujets, sans esquive. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Le gaspillage alimentaire est une réalité que plus personne ne peut nier. Rien qu’en France, ce sont 10 millions de tonnes d’aliments consommables qui partent chaque année à la poubelle.De nombreuses start-up, notamment françaises, s’attaquent avec succès à ce problème fondamental. Too Good to Go est l’une d’entre-elles et son appli a permis de sauver 10 millions de repas depuis ses débuts.Lucie Basch, sa cofondatrice, nous reçoit chez elle à Paris pour nous conter sa trajectoire hors normes. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Eric Carreel (Withing)

Eric Carreel (Withing)

2020-01-2957:39

Vélo électrique, montre et balance connectée, box internet... Eric Carreel est l’un des inventeurs les plus prolixes de la French Tech. Après avoir vendu puis racheté Withings à Nokia, cet ascète vit au rythme de ses start-up et de ses nombreuses lectures.L’une d’entre-elles, Sculpteo, vient d’être vendue au géant allemand BASF, lui permettant de se concrétiser sur ses autres projets. Ancien vice-président de France Digitale et décoré de la Légion d’honneur, il nous raconte comment il est devenu en deux décennies l’un des aiguillons de l’innovation à la française. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Florian Douetteau, PDG et cofondateur de Dataiku, est à l’origine de l’un des plus gros succès de start-up nés à Paris. Son entreprise élabore des logiciels d’intelligence artificielle capables d’aider les non-spécialistes de la data à tirer le meilleur de leurs données. Après un total de 147 millions de dollars levés depuis 2013, il vient tout juste de faire une place au fonds de Google parmi ses actionnaires, valorisant ainsi Dataiku 1,4 milliard de dollars. Il me reçoit chez lui pour une conversation sans fards. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Oussama Ammar (The Family)

Oussama Ammar (The Family)

2019-07-1101:18:11

Dans cet épisode de « La Story », Guillaume Bregeras est parti à Londres à la rencontre du "gourou" de la tech, Oussama Ammar, fondateur de l'incubateur The Family. "La France est un pays non-marchands (...) Tous les métiers d’insulte sont des commerçants", lance-t-il dans cet entretien où le trentenaire controversé après notamment des poursuites en justice, revient sur son parcours et livre un jugement sans concession sur le monde de l'entrepreneuriat en France.La Story invite Tech-Off, un podcast des « Echos » présenté par Guillaume Bregeras. Cet épisode a été enregistré à Londres en avril 2019. Chargé de production et d'édition : Jean-Philippe Louis. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
loading
Comments 
Download from Google Play
Download from App Store