DiscoverParler Cuisine Podcast
Parler Cuisine Podcast

Parler Cuisine Podcast

Author: Marc & Guy

Subscribed: 440Played: 5,401
Share

Description

Marc et Guy subliment vos papilles en vous emmenant à la découverte des saveurs et des épices de la cuisine dans un podcast culinaire et gentiment gastronomique.
Chaque épisode est instructif, divertissant et surtout vous délivre au moins une recette qu’il est impossible de rater.
Présenté par un fils de restaurateurs et un responsable technique d’écoles hôtelières, ils mettent les astuces des grands chefs à portée de tous, en y ajoutant une touche de science, d'histoire et d'humour au passage.
Vous bloquez sur une recette, une préparation ou une technique de cuisine ? Posez vos questions et ils relèveront le défi d’y répondre dans un prochain épisode.
Abonnez-vous maintenant !

Visitez notre site https://parlercuisine.com/
134 Episodes
Reverse
Que faire de ses chutes de pâte feuilletée ? Dans quelle préparation pouvons-nous les réutiliser ? Guy nous propose de récupérer ses chutes de pâte feuilletée pour réaliser un dessert qui conviendra à merveille : une bande aux pommes avec glace au caramel de beurre salé et citron confit. Pour ce faire, on va profiter des propriétés physiques des rognures de pâte feuilletée, qui ont la caractéristique de moins monter que le milieu de la pâte. Le fait de retravailler ces chutes va atténuer encore davantage cet aspect, ce qui est ce qu'on recherche dans cette recette. Ce dessert pourra être confectionné à l'avance et être préparé en quelques minutes à la volée lorsque vous en aurez besoin, y compris à l'improviste. Comment récupérer ses rognures de pâte feuilletée ? [6:15] Guy explique comment récupérer les rognures, parures et autres restes de pâte feuilletée qu'on peut avoir lorsqu'on fait une quiche et comment les conserver jusqu'au moment où on en aura suffisamment assez pour réaliser la recette décrite ci-après. Bande aux pommes [8:55] Voici la recette pour 4 couverts Ingrédients 2 belles pommes à chair ferme 4 cuillères à soupe de compote de pomme passée pour faire le socle OU 4 c à s.de confiture d'abricots passée pour donner un note plus sucré. vos restes d'abaisse de pâte feuilletée (les rognures) pour lustrer : 1dl de sirop de sucre simple ou de sirop de fruit en boîte récupéré 1c à café de fécule de pomme de pomme de terre de l'extrait de vanille Pour le dressage : 4 quenelles (de +/-60g) de glace au caramel de beurre salé ou de glace vanille Pour donner du peps : du citron confit (sucré) et du thym-citron. Préparation [12:58] Travailler la pâte feuilletée. Guy explique comment abaisser régulièrement son feuilletage avec la même épaisseur partout. Dimension : 20 x 32 cm Peler les pommes et les émincer finement comme décrit par Guy. Piquer la pâte feuilletée et y étaler le socle de compote ou de confiture. étaler les pommes sur 4 belles bandes prédécoupées. Enfourner à 180 °C pendant l durée nécessaire : 20 à 25 min. pour une cuisson complète dans le cas d'une utilisation immédiate, ou cuire au 4/5e pour une utilisation différée, sans coloration. Sortir du four et laisser tiédir Présentation [21:46] Sur une grande assiette, disposez la bande aux pommes. Faites une quenelle de crème glacée que vous disposerez décalée sur la bande. Pour la maintenir, vous pouvez vous aider d'un cure-dents ou d'un attelet. Avant de piquer le cure-dents, placez une rondelle de citron confit sur la quenelle.   Disposez quelques brins de thym citron par dessus (ou thym traditionnel comme expliqué) Saupoudrez de sucre glace selon l'inspiration.   Bonus: Comment réaliser du citron confit soi-même ? [26:27] Guy explique la procédure de préparation des fruits confits, dont le citron, par les maîtres confiseurs. À l'écouter, vous comprendrez qu'il vaut mieux l'acheter tout fait.   Merci d’avoir passé ce moment en notre compagnie ! Abonnez-vous pour ne rater aucun épisode et aller écouter les précédents. Soutenez-nous sur Tipeee ou Patreon. Tous les détails et bien plus sur ParlerCuisine.com . *************************** Retrouvez les notes de cet épisode sur cette page, ainsi que toutes les informations concernant les épisodes précédents sur ParlerCuisine.com Notre partenaire Audible.fr* vous propose des livres audio à écouter pendant que vous faites la vaisselle par exemple. Si vous voulez vous aussi recevoir un livre audio gratuit de Audible.fr tout en soutenant notre podcast, cliquez ici: parlercuisine.com/audible  
Cet épisode est le premier d’une série de 3 qui ont été enregistrés début Mars à Bruxelles, où Marc & Guy ont eu l’occasion de se rencontrer en personne, cuisiner et déguster des plats de la création de Guy. C’est pour vous faire profiter de cette expérience et ces recettes qu’ils ont sorti les micros pour réaliser ces épisodes. Dans ce premier volet, Guy vous propose une recette aux accents italiens avec une assiette de Tortelloni Gigante aux morilles fraîches et buisson de capocollo toscano. Les morilles fraîches sont désormais cultivables, Guy explique comment cela a été rendu possible par des chinois. Ce champignon délicat nécessite une préparation et un traitement particuliers. Cette recette est simple car Guy va utiliser des raccourcis culinaires pour simplifier le traitement. Tortelloni Gigante aux morilles fraîches et buisson de Capocollo Toscano, sauce aux cèpes. Ingrédients. Pour 4 personnes: 20 pièces de tortellonis (tortellinis géants) fraîches, farcies au jambon sec, 20 pièces de grosses morilles fraîches, matière grasse : 20 ml d’huile d’olive ou 20g de beurre, 150g de capocollo toscano ou toute autre type d’échine de porc traité en charcuterie, trois briquettes de 125ml de crème fraîche aux cèpes de Parmalat : Chef – Panna ai Funghi Porcini ou préparation équivalente (Guy explique plus tard comment le faire vous-même) ou au fromage, 2 de l’une et une de l’autre selon le goût. Un trait de Porto blanc et de Xérès 30g de parmesan en copeaux 2 jeunes oignons (cives) pour la présentation sel doré ou fleur de sel, et poivre (mélange de 5 baies).   Préparation. Cuire les pâtes dans de l’eau bouillante, en fonction des instructions du paquet. Nettoyer les morilles et les cuire à découvert à la poêle au beurre pour plus de croustillance. Cuisson des morilles à la poêle et des tortelloni à l’eau. Pendant ce temps, on nettoie et émince les jeunes oignons. Couper la charcuterie en lanières Dans un récipient allant au micro-ondes, verser les trois briquettes de crème et mélanger avec le porto et/ou le xérès. Faire chauffer pour rendre la sauce brûlante. Égoutter les pâtes une fois qu’elles sont cuites. Dresser sur assiette, en forme de marguerite en respectant l’agencement expliqué par Guy. Se déguste avec un bon pain et s’arrose d’un bon vin italien rouge ou rosé. Bon appétit. [41:14] Existe-il une version végétarienne ? – Guy donne sa déclinaison végétarienne de ce plat. Question d’un auditeur : Comment choisir un bon couteau pro ? [46:24] Pour finir, Guy répond à la question de Michael de Paris en expliquant comment un chef devrait choisir ses couteaux.   Merci d’avoir passé ce moment en notre compagnie ! Abonnez-vous pour ne rater aucun épisode et aller écouter les précédents. Soutenez-nous sur Tipeee ou Patreon. Tous les détails et bien plus sur ParlerCuisine.com . *************************** Retrouvez les notes de cet épisode sur cette page, ainsi que toutes les informations concernant les épisodes précédents sur ParlerCuisine.com Notre partenaire Audible.fr* vous propose des livres audio à écouter pendant que vous faites la vaisselle par exemple. Si vous voulez vous aussi recevoir un livre audio gratuit de Audible.fr tout en soutenant notre podcast, cliquez ici: parlercuisine.com/audible
Après nous avoir parlé du Lemon Curd dans l'épisode précédent, Guy vous propose de l'utiliser pour réaliser des tartes ou tartelettes au citron. Cette pâtisserie est un classique en Belgique, que l'on trouve dans toutes les boulangeries-pâtisseries dignes de ce nom. Article Chandeleur dans Le Monde Avant d'entrer dans le vif du sujet, Marc et Guy partagent leur joie d'avoir vu un de leurs épisodes enregistré il y a 4 ans mentionné par le journal Le Monde dans son article Trois podcasts pour faire sauter les crêpes publié à l'occasion de la Chandeleur 2020. Ensuite, Marc raconte la suite de sa mésaventure avec la société Hello Fresh qu'il avait raconté à l'épisode précédent. Cette histoire se termine bien pour lui finalement. Les tartes et tartelettes au citron [7:39] Guy vous propose une application du Lemon Curd que vous aurez préparé vous-même ou que vous aurez trouvé au supermarché, pour en faire des tartelettes au citron. Il s'agit de tartelettes en pâte grasse. C'est une pâte facile à réaliser mais difficilement manipulable. Mais ne vous en faites pas, Guy va vous expliquer comment surmonter ce défi. Pour ce faire, il ne va pas vous donner la recette traditionnelle qu'il a apprise à l'école, mais une variante qui contient des oeufs entiers au lieu de juste des jaunes. Ainsi, la pâte aura davantage d'élasticité.   Ingrédients 500g farine 250g de beurre doux ou salé 2 oeufs 250g sucre impalpable  S0 ou S1   Traitement [12:52] Il y a plusieurs traitements possible et Guy vous donne les principaux concernant le mélange de la pâte : Faire la pâte à la main (2 techniques : au beurre sablé ou au beurre crémé). Attention à ne pas la sur-mélanger. L'erreur à ne pas faire ; rouler la pâte en boule. Faire la pâte au robot, en utilisant le crochet ou la feuille (le K sur un Kenwood), sans surtravailler la pâte Faire la pâte au cutter, ce qui prend quelques secondes. Ensuite; il faut faire reposer la pâte au réfrigérateur avant de la foncer dans le ou les moules selon que vous voulez réaliser une grande tarte collective ou des tartelettes individuelles. Il existe de nombreuses tailles de moules à tartelettes. Pour en avoir un exemple, voyez ici. Cette pâte étant suffisamment grasse, il ne faut pas graisser le moule et elle ne retombe pas pendant la cuisson. Abaisser sa pâte à 3 millimètres et découpez-la à l'emporte-pièce pour enfoncer chaque morceau dans son moule. A défaut d'emporte-pièce, vous pouvez toujours couvrir vos moules de l'abaisse et avec vos doigts délicatement l'enfoncer dans les moules. Cuire au four à 160°C. Une fois refroidis, les fonds de tartelettes peuvent être conservés plusieurs jours si conservés au sec. Tartelette au Citron-Massepain Cette version nécessite un massepain confiseur : composé de 1/3 sucre, 2/3 amandes (à ne pas confondre avec le massepain pâtissier !). Colorez votre massepain et abaissez-le. [25:37] Il existe des rouleaux à massepain. Pour voir un exemple, cliquez ici. Découpez deux cercles aux dimensions de vos tartelettes par tartelettes et utilisez le premier pour en garnir le fond. Remplir la tartelette de lemon curd et couvrez avec le second cercle de massepain. Vos tartelettes sont prêtes à être dégustées, sauf si vous voulez y ajouter une décoration. Décoration [27:09] Traditionnellement, on inscrit le mot "Citron" en chocolat sur chaque tartelette. Cela se fait au cornet en paiet. Vous pouvez aussi réaliser un mini-citron en massepain. Guy explique comment.    Tartelette au Citron Meringuée et variantes À 30:01, Guy explique comment remplacer le massepain par de la meringue italienne. [31:50] Variantes. : Tartelette en grand format et tartes en moule à tartes inversées, sur base de génoise. Cette variante permet de pouvoir être garnie de la même façon que vu ci-avant, mais également de  crème Chantilly ou de certains fruits. [35:15] Dans le cas où vous garnissez de fruits, Guy explique comment faire un petit sirop de nappage. [37:41] Dans certains cas, vous pouvez finir la décoration en couvrant de Raftisnow ou Sucre Neige (exemple ici) [39:10] Récapitulatif des variantes données dans cet épisode.   Merci d’avoir passé ce moment en notre compagnie ! Abonnez-vous pour ne rater aucun épisode et aller écouter les précédents. Soutenez-nous sur Tipeee ou Patreon. Tous les détails et bien plus sur ParlerCuisine.com . *************************** Retrouvez les notes de cet épisode sur cette page, ainsi que toutes les informations concernant les épisodes précédents sur ParlerCuisine.com Notre partenaire Audible.fr* vous propose des livres audio à écouter pendant que vous faites la vaisselle par exemple. Si vous voulez vous aussi recevoir un livre audio gratuit de Audible.fr tout en soutenant notre podcast, cliquez ici: parlercuisine.com/audible
Bonne année 2020 et bonne année chinoise du Rat. Après une courte pause, Marc et Guy reprennent le micro pour une nouvelle année de podcasts gourmands. Après une si longue interruption, il y a des actualités que nos deux compères brûlent d'impatience de commenter. Ils ont retiré une étoile à Monsieur Paul !?... Normal, nous explique Guy. Parmi les mauvaises nouvelles de ce début d'année, il y en a une qui a plongé le monde gastronomique français dans l'émoi : Ils ont retiré une étoile au restaurant de Paul Bocuse ! Guy vous explique pourquoi cette décision était prévisible et est en fait en parfaite concordance avec la politique du Guide Michelin. [25:50] L'impact du Coronavirus sur la restauration Autre mauvaise nouvelle de ce début d'année, c'est l'épidémie de virus chinois qui engendre une psychose qui se fait sentir sur la fréquentation des restaurant, et plus particulièrement des chinois. [28:39] La mésaventure de Marc avec Hello Fresh (box recettes) Marc avait eu l'occasion d'essayer Hello Fresh, qui est active au Royaume-Uni tout comme en Belgique notamment, et il en avait une opinion plutôt positive... jusqu'à cette mésaventure qu'il vous relate ici. Son opinion mitigée est partagée entre le positif : on cuisine que la juste quantité d'ingrédients des recettes faciles à réaliser avec des techniques de base à portée de tous L'utilisation réduite de récipients et de vaisselle (on pourrait croire que c'est écolo, mais voyez seulement les points négatifs) des recettes créatives et originales qui ont permis à Marc d'en découvrir plusieurs des recettes équilibrées, avec des ingrédients variés des ingrédients frais et locaux sans le souci de faire les courses et se casser la tête à réfléchir à ce qu'on va manger durant la semaine pour un coût qui est somme toute raisonnable pour une famille de 4 personnes. et le négatif : des erreurs dans toutes les recettes essayées sur plusieurs semaines, souvent sans conséquence... mais parfois pas. (Si ils nous lisent, ils devraient essayer de demander à Guy de relire leurs recettes, ils y gagneraient en crédibilité) des étapes inutiles dans quasiment toutes les recettes, pourquoi se compliquer la vie pour remplir une case ? des ingrédients parfois de second choix, ou très bon marché une quantité scandaleuse d'emballages plastiques ! et le plus outrancier : des méthodes commerciales douteuses qui forcent à la vente, même quand on ne le veut pas. Ils enregistrent des commandes sans vous les faire confirmer et en ne laissant aucune possibilité de les annuler. C'est limite de l'arnaque. Rien que pour ces points négatifs, Marc n'est pas prêt à renouveler l'expérience de sitôt. [43:56] Conseils de Guy à ceux qui n'ont pas de jardin à herbes aromatiques Si vous n'avez pas de balcon ou jardin pour faire pousser les herbes aromatiques qui vous sont nécessaires pour cuisiner, Guy vous donne son astuce de chef pour une solution alternative quasiment aussi bien et qui engendre moins de gaspillage que de devoir à chaque fois acheter un pot dont on utilisera quelques branches avant de mourir sur notre appui de fenêtre. Ensuite, la conversation dérive sur les voie d'approvisionnement local, les légumes oubliés et les raisons pour lesquelles on a oublié ces légumes. C'est pour la même raison pour laquelle les Hollandais ne mangent plus beaucoup de moules alors qu'ils en sont de grands producteurs. Pour finir par parler des fruits tropicaux et de saison, ce qui nous amène à la recette du jour: [50:08] Le Lemon Curd La recette dont Guy nous parle aujourd'hui est inspirée du livre L' Art de conserver fruits et légumes. de Elisabeth Lambert*,1996 (cliquez sur le lien pour l'acheter en ligne).  [53:00] Le Lemon Curd est une préparation qui permet de conserver les agrumes en général et dans ce cas-ci le citron. C'est une confiture qui d'un point de vue technique est plus proche de la crème anglaise. Ingrédients 6 à 8 gros citrons 225g de beurre doux 575g de sucre semoule 5 oeufs Précautions quant aux citrons : les choisir si possible bio. Sinon, si n'a accès qu'au citrons ordinaires qu'on trouve partout dans le commerce, il faut les laver à la brosse douce et les passer 15 minutes dans un bain d'eau tiède additionnée de bicarbonate de soude pour le débarrasser au maximum des pesticides de traitement. Si les citrons ont été cirés, il faut les nettoyer au détergent et l'eau chaude. Mode opératoire Râper les zestes des citrons avant de les presser pour en extraire le jus. Filtrer le jus avec une passoire, de manière à obtenir 3dl de jus filtré. Coupez le beurre en morceaux. Cassez les oeufs et filtrez-les pour retirer les chalazes et coquilles, battez-les dans un bol. Dans un saladier au bain-marie à vapeur, y mettre le jus de citron, le sucre et les zestes et mélanger à la cuillère en bois jusqu'à ce que le sucre ait fondu. Une fois que le sucre a fondu y ajouter le beurre coupé en morceaux et mélangez sans cesse jusqu'à ce qu'il ait fondu lui aussi. Incorporez les oeuts dans le mélange tiède. Mélangez sans cesse pendant 20 minutes, de la même manière qu'on cuit une crème anglaise, jusqu'à ce que le mélange soit nappant. Petites aides : Pour un résultat plus épais, on peut ajouter un peu de maïzena avant de rajouter le beurre, ou une de gélatine (à raison de 10g par Kg de produits mis en oeuvre)  Lorsque le mélange nappe bien la cuillère, c'est prêt. Versez dans des bocaux à confiture stérilisés et conservez un mois au réfrigérateur. [1:05:32] Utilisations Cette préparation peut s'utiliser dans une multitude de préparations. Tout d'abord, on peut s'en servir dans la bûche merveilleuse telle que proposée dans l'épisode 124 ou un gâteau d'une autre forme. On peut le mettre sur des petits pains, des tartines ou sur des sconses comme les Anglais lors du Tea Time. On peut parfumer des verrines, de la pana cota ou du bavarois... comme un coulis.  Ou dans des tartelettes, comme dans la recette que Guy va vous donner au prochain épisode.   Retrouvez-nous au Brussels Podcast Festival le 29 Février et 1er Mars à Bruxelles   Merci d’avoir passé ce moment en notre compagnie ! Abonnez-vous pour ne rater aucun épisode et aller écouter les précédents. Soutenez-nous sur Tipeee ou Patreon. Tous les détails et bien plus sur ParlerCuisine.com . *************************** Retrouvez les notes de cet épisode sur cette page, ainsi que toutes les informations concernant les épisodes précédents sur ParlerCuisine.com Notre partenaire Audible.fr* vous propose des livres audio à écouter pendant que vous faites la vaisselle par exemple. Si vous voulez vous aussi recevoir un livre audio gratuit de Audible.fr tout en soutenant notre podcast, cliquez ici: parlercuisine.com/audible  
Bonne année 2020 ! Dans ce premier épisode de l'année, Guy explique pourquoi la sauce bolognaise n'existe pas... en tous cas, elle ne vient pas de Bologne comme son nom pourrait le faire penser. Au passage, il nous donne sa recette de sauce bolognaise simplifiée et les points auxquels il fait faire attention si on veut réussir une sauce bolognaise parfaite: Quelle viandes choisir et dans quelles proportions. Comment cuire la viande pour un bon rendu. Les légumes essentiels et les substitutions possibles. Les ingrédients spécifiques qu'il utilise pour simplifier la sauce sans la dénaturer. Comment et quand assaisonner la sauce à la perfection. Comment accommoder la bolognaise pour les enfants. Comment conserver la sauce pour des usages ultérieurs. Comment réaliser d'excellentes lasagnes avec cette sauce. Et bien plus encore... Armez-vous d'un bloc-notes car cet épisode regorge de conseils pratiques concernant cette recette. Voici le lien vers le livre dont il est fait mention ici : Pourquoi les spaghetti bolognese n'existent pas: Et 700 autres questions impertinentes et ludiques sur la cuisine de Arthur Le Caisne* (Lien affilié) Le produit de tomates cuisinées auquel Guy fait référence se trouve ici.   Merci d’avoir passé ce moment en notre compagnie ! Abonnez-vous pour ne rater aucun épisode et aller écouter les précédents. Soutenez-nous sur Tipeee ou Patreon. Tous les détails et bien plus sur ParlerCuisine.com . *************************** Retrouvez les notes de cet épisode sur cette page, ainsi que toutes les informations concernant les épisodes précédents sur ParlerCuisine.com Notre partenaire Audible.fr* vous propose des livres audio à écouter pendant que vous faites la vaisselle par exemple. Si vous voulez vous aussi recevoir un livre audio gratuit de Audible.fr tout en soutenant notre podcast, cliquez ici: parlercuisine.com/audible Soutenez notre podcast : Tipeee https://fr.tipeee.com/parler-cuisine-podcast  ou via Patreon
Marc et Guy se retrouvent dans un studio de radio professionnel pour enregistrer cet épisode qui répond à une question laissée par Remy au bas des notes de l'épisode 110, sur les fonds et jus de viandes et fumets de poissons. On remercie au passage Alexandre pour nous avoir ouvert les portes des studios de DH Radio et pour ses conseils. La question disait ceci : Bonjour Pourriez vous fournir a vos auditeurs la recette du fond brun de boeuf ? quelle proportion entre les os et la garniture ? J’ai fait quelque tests et je trouve le résultat plutôt décevant. Le gout de viande est très lointain, malgré une bonne coloration des os (uniquement des ronds) et le rajout de viande bovine également bien torréfiée. Une cuisson d’une dizaine d’heures a feu doux. Les légumes apportent finalement peut (sauf l’oignon dont la senteur reste présente dans le jus) Guy passe l'essentiel de l'épisode à repasser en revue les différentes techniques pour réaliser un fond de bœuf ou veau et va expliquer pourquoi Remy n'obtient pas le résultat escompté. Sommaire de l’épisode 125 Introduction et question de l'auditeur. [3:18] Principes des fonds bruns, fonds viandeux ou fruits de la mer, jus et fonds. [4:50] Recette classique des fonds et d'où ça vient ? [14:53] Les proportions et la taille de la marmite. [19:49] La durée de cuisson optimale du fond et ses contraintes. [25:43] Astuces pour améliorer le goût de son fond.  [26:57] Le mouillement du fond et le remouillage.  [29:14] Les fonds de poissons : les fumets [31:36] Le jus de moules et les brochettes de moules. [34:08] Le Jus de coquilles St-Jacques.  [35:21] La durée de cuisson des fonds de poisson. [36:04] Le fond brun de volaille. [37:42] Le point de vue d’Alexandre sur son observation de la performance de Guy au micro. [39:55] Ce qu'il est interdit de mettre dans un fond. [43:37] Récapitulatif de la réponse à Rémy [44:41] Faut-il casser les os qu'on utilise dans un fond ? [46:56] L'intérêt des fonds industriels et comment sont-ils préparés (indice: pas du tout comme un fond traditionnel) [49:42] Conclusion     [caption id="attachment_2485" align="aligncenter" width="1024"] Os de veau pour réaliser un fond de veau.[/caption]       Merci d’avoir passé ce moment en notre compagnie ! Abonnez-vous pour ne rater aucun épisode et aller écouter les précédents. Soutenez-nous sur Tipeee ou Patreon. Tous les détails et bien plus sur ParlerCuisine.com . *************************** Retrouvez les notes de cet épisode sur cette page, ainsi que toutes les informations concernant les épisodes précédents sur ParlerCuisine.com Notre partenaire Audible.fr* vous propose des livres audio à écouter pendant que vous faites la vaisselle par exemple. Si vous voulez vous aussi recevoir un livre audio gratuit de Audible.fr tout en soutenant notre podcast, cliquez ici: parlercuisine.com/audible Soutenez notre podcast : Tipeee https://fr.tipeee.com/parler-cuisine-podcast  ou via Patreon  
Dans cet épisode final de notre trilogie sur la bûche de Noël Merveilleuse, Guy va nous parler de l’assemblage de la bûche en utilisant les techniques vues dans les épisodes précédents, à savoir : Le Limoncello (épisode 120), la crème au beurre (épisode 122) et la génoise de votre choix (épisode 123). La Bûche Merveilleuse [2:02] Pourquoi est-ce que Guy a appelé cette préparation “la bûche merveilleuse” ? Parce qu’il y a intégration de meringue française et de crème mousseline, qui est pour Guy la meilleure des crèmes. Ingrédients Liqueur de limoncello, acheté ou préparé comme expliqué dans l’épisode 120, ou alcool de citron ; Une base de génoise, terme générique qui regroupe les différentes bases de la même famille expliqués dans l’épisode 123 ; des petites merringuettes, si possibles parfumées au citron si possible, zestes de citron ou d’orange confits sucre pour faire un sirop de sucre. de la crème mousseline, des amandes pour la garniture Du sucre glace du lemon curd Préparation Détailler les zestes de citron confits en petits dés et les mettre à macérer dans l’alcool de citron pendant quelques jours. Rassemblez les éléments à être assemblés et préparer le support sur lequel vous allez poser votre gâteau pour le garnir. Réalisez la crème mousseline (instructions plus bas)     La crème mousseline [8:16] La crème mousseline est un mélange de crème pâtissière et de crème au beurre. Sur internet, c’est souvent donné comme une recette en soi, mais ce n’est pas comme ça que Guy obtient un meilleur résultat. Préparer une crème pâtissière: lait, sucre, oeufs et un féculent pour lier le tout (farine, fécule de maïs ou poudre à flan). Crème pâtissière Pour 1L de lait, 150g à 200g de sucre. 5 jaunes d’oeufs, un oeuf entier et une centaine de grammes de poudre à flan ou farine. Faire bouillir 9/10e du lait avec les 3/4 du sucre. Casser l’oeuf dans une terrine et y ajouter les 5 jaunes et y lettre le reste du sucre pour le blanchir (ruban non aéré). Ajouter la poudre liante qu’on a tamisé au préalable et y ajouter le dl de lait pour l’assouplir. Une fois que le lait bout, l’incorporer délicatement au mélange oeufs/sucre/lait/féculent. Transvaser le tout dans le récipient qui a servi à faire bouillir le lait, amener à ébullition et faire cuire environs 2 minutes (5 minutes en cas d’utilisation de farine). Débarrasser dans une grande plaque, avec une surface la plus grande possible pour favoriser un refroidissement rapide. Filmer au contact pour éviter la formation d’une peau et la condensation   Pour former votre crème mousseline, vous allez mélanger 1/2 de crème pâtissière à 1/2 de crème au beurre. Veillez à ce que les deux crèmes soient à température ambiante. Si vous ne l’utilisez pas de suite, conservez-la bien au frais et dans des conditions d’hygiène optimales. [18:35] Les soirs de réveillon, il fait souvent assez frais dehors pour la conserver au frais. Marc & Guy partagent leurs expériences pour que cela se passe sans mauvaise surprise. [21:03] Faut-il parfumer la crème mousseline ? Sirop de ponchage [23:04] Il faut ensuite réaliser un sirop de ponchage avec le sucre : 2dl d’eau + 2 dl de sucre, amener à ébullition. Aromatiser avec de l’alcool de citron, à raison de min. 50g au litre. Avec ce sirop, vous allez poncher la génoise au pinceau à pâtisserie en poils naturels*. Montage Couper la génoise de votre bûche en trois épaisseurs et mettez votre sauce mousseline dans une poche à douille munie d’une douille ronde unie. Poncher/saucher la base et la disposer sur le socle de présentation. Couler une couche de crème mousseline à la poche à douille, éparpillez des morceaux de zestes de citron et couvrez de quelques traits de lemon curd. Enfoncez les meringuettes dans la couche de crème, le côté plat vers le haut. Pochez la couche intermédiaire (la deuxième abaisse) et posez-la dessus, recommencez l’opération. couvrez de la dernière couche de génoise et ponchez-là.   Garniture Commencez par la garniture des bouts. La garniture de la bûche se fait à la poche à douille, avec une douille chemin de fer à bûche* pour un rendu traditionnel ou avec la même douille que celle que vous avez utilisé lors du montage. [33:55] Pour agrémenter tout cela, on va préparer des amandes effilées caramélisées, qui sont du Pralin que nous avons déjà expliqué dans l’épisode 8, mais Guy rappelle brièvement la recette ici. Garnissez le bas de votre bûche avec ces amandes et agrémentez-là des décorations selon votre goût. Votre bûche est prête. Mettez-la au frais et sortez-là avant de servir, suffisamment tôt pour la laisser tempérer. A consommer à température ambiante.   Accompagnements. [36:55] Copeaux de chocolat, noir, lait ou blanc. Guy vous explique comment en réaliser soi-même comme les professionnels. [38:56] Crème anglaise, pour mouiller l’assiette.   Suggestion de vin Le champagne reste un grand classique. Cependant, la grande tendance consiste à dire que si le dessert est sucré, la boisson devra être sèche. Du coup, Guy propose un vino verde du Portugal pour ses accents d’agrumes.  
Deuxième épisode de la trilogie sur la bûche de Noël Merveilleuse. Après avoir exploré la crème au beurre dans l’épisode 122, Guy va maintenant nous parler de la base de la bûche qui pourra être réalisée en génoise, gâteau de Savoie ou en biscuit duchesse, selon le goût. Il nous explique la différence entre ces trois préparations dans les plus grands détails et vous explique comment les réaliser sans se tromper. L’origine du gâteau de Savoie remonterait à 1350, en région de Savoie. Génoise Duchesse et Savoie, trois noms différents pour des préparations qui sont fort similaires. Dans ces gâteaux, il y a comme ingrédients communs : des oeufs de la farine ou un féculent ; farine de blé de type T65 ou mélange jusqu’à 50% avec une farine de maïs ou fécule de pomme de terre. du sucre, ordinaire, de type s2 par exemple. Pour les ingrédients spécifiques : un filet de beurre fondu pour la génoise (env. 1/10e de la quantité de sucre et farine mise en oeuvre). Au regard des ingrédients, on peut se dire que cela ressemble à un 4/4, mais Guy précise que ces préparations s’en différencient par le fait qu’elles sont beaucoup plus légères, ce qui est plus approprié pour une bûche à la crème au beurre. En gros, avec beurre, c’est une génoise, sans beurre c’est une duchesse. Proportions Guy propose de partir soit d’une base 3 œufs, soit dune base de 4 œufs. Avec une base de 3 oeufs, il vous faudra 100g du sucre et 100g de féculent. Avec une base de 4 oeufs, il faudra mettre en oeuvre 125g de sucre et 125g de féculent. Ces deux combinaisons vous permettront de faire toutes les combinaisons que vous voulez. Technique Génoise et biscuit Duchesse. Idéalement on travaille avec un batteur. Traditionnellement, il fallait faire un sabayon: on mélange les œufs entiers avec le sucre sur un bain marie pour faire tiédir le mélange. Après avoir battu les œufs et le sucre, on ajoute la farine après l’avoir tamisé deux fois, afin d’aérer la farine de manière optimale. On incorpore la farine progressivement au mélange, en mélangeant délicatement avec une Maryse ou une cuillère en bois pour ne pas faire tomber la pâte. Ensuite, on fait couler la pâte dans le moule. Guy donne le truc pour faire monter la pâte en ajoutant une quantité de poudre à lever ou de farine fermentante. Sel: Guy recommande une pincée de sel. Vanille: comme elle ne se goûtera pas dans le produit fini, il n’est pas nécessaire d’en ajouter. Par contre, vous pouvez ajouter un peu de zeste de citron finement râpé. Par contre, il ne faut pas en mettre pour notre bûche moka. Pour la génoise, il suffit de rajouter le filet de beurre fondu (non clarifié) à la fin dans le mélange. Le moule: on graisse au beurre pommade appliqué au pinceau, en deux couches croisées et ensuite on farine. Pour une bûche de Noël, Gy recommande d’utiliser un moule gouttière comme celui-ci* ou celui-là*. Enfourner à 170 °C pour une vingtaine de minutes.  Guy explique comment cuire en fonction de l’intensité de votre four. Vérifier que le gâteau est cuit avant de le sortir. Quelle proportions pour combien de personnes ? Pour un gâteau de mariage, il faut compter un œuf pour 2 personnes. Pour une bûche de Noël, il faut prévoir 1 oeuf par personne. Gâteau de Savoie. [32:05] Le gâteau de Savoie utilise les mêmes ingrédients que le biscuit Duchesse mais ne se réalise pas de la même manière. Commencer par clarifier les œufs. Mélanger au fouet les jaunes d’œufs avec les 3/4 du sucre pour obtenir un ruban. Ajouter la farine doublement tamisée à la Maryse ou cuillère en bois. Battre les blancs d’œufs en neige et y incorporer le dernier quart de sucre. Incorporer délicatement les blancs au premier mélange, sans sur-mélanger pour ne pas faire tomber la pâte. Verser délicatement dans un moule beurré et fariné et cuire au four de la même manière. [38:38] Guy donne le truc pour que le gâteau ne bombe pas pendant la cuisson. Techniques simplifiées de professionnels. [43:46] Guy donne une petite technique imparable souvent utilisée par les professionnels pour simplifier la préparation de ces gâteaux. Technique de la génoise en poudre, disponible dans certains magasins spécialisés. La grande majorité des pâtissiers l’utilisent. Utilisation d’un émulsifiant. On met tous les ingrédients dans le batteur ainsi que l’émulsifiant et on démarre. Après quelques minutes, miracle, ça monte.   Au prochain épisode, on va vous expliquer comment assembler tout cela dans une bûche de Noël merveilleuse ! Merci d’avoir passé ce moment en notre compagnie ! Abonnez-vous pour ne rater aucun épisode et aller écouter les précédents. Soutenez-nous sur Tipeee ou Patreon. Tous les détails et bien plus sur ParlerCuisine.com . *************************** Retrouvez les notes de cet épisode sur cette page, ainsi que toutes les informations concernant les épisodes précédents sur ParlerCuisine.com Notre partenaire Audible.fr* vous propose des livres audio à écouter pendant que vous faites la vaisselle par exemple. Si vous voulez vous aussi recevoir un livre audio gratuit de Audible.fr tout en soutenant notre podcast, cliquez ici: parlercuisine.com/audible Soutenez notre podcast : Tipeee https://fr.tipeee.com/parler-cuisine-podcast  ou via Patreon   Les liens suivis de * sont des liens affiliés. Si vous cliquez dessus et que vous réalisez un achat, nous récupérerons une petite commission sans que cela ne vous coûte un centime de plus.    
A l’approche des fêtes de fin d’année, on va vous proposer de réaliser une bûche de Noël totalement inédite, basée sur une combinaison de plusieurs recette traditionnelles ainsi que plusieurs techniques différentes. Cette préparation se déroulera en 3 épisodes. On va ouvrir le bal avec la Crème au Beurre, qui est un ingrédient de base des bûches de Noël traditionnelles en Belgique. Avant d’entrer dans le vif du sujet, Marc & Guy partagent leurs points de vue sur plusieurs sujets d’actualité. Marc remercie les nouveaux abonnés à notre page Tipeee et ceux qui ont laissé une évaluation 5 étoiles sur iTunes. Ensuite, il parle du classement des meilleurs restaurant du Monde et d’Europe, publiés par TripAdvisor. Il note au passage que le premier restaurant Belge, le Jane à Anvers, est classé 11e dans sa ville. Du coup, il se demande comment cela se fait-ce qu’un restaurant puisse être classé 3e dans un classement européen mais 11 qu niveau local. Deux polémiques qui font rage actuellement en Belgique : tout d’abord, une loi vient de passer qui oblige les restaurateurs à ne pas refuser à servir une carafe d’eau du robinet aux clients qui le demandent. Ensuite, l’interdiction de vendre du tabac vient d’être relevée à 18 ans. Une Question d’une auditrice, Jeanne, qui demande comment congeler une pâte levée. [39:09] Guy a fait du glanage dans les champs et il raconte ce qu’il a ramené. En tant que fils de la ferme, il raconte les usages qui ont encore court à propos du glanage. [41:42] La bûche de Noël Guy commence par parler de l’origine de la bûche de Noël. Ensuite Guy explique comment réaliser une bûche de Noël traditionnelle. [53:17] La crème au beurre La bûche à la crème au beurre date du XIXe siècle, époque à partir de laquelle le beurre se démocratise et sa production se simplifie. Comment on fabrique du beurre ? Guy donne l’explication, ce qui nous permettra de comprendre ce qui se passe durant la recette. [1:02:42] Une crème au beurre, qu’est-c que c’est ? Il existe plusieurs recettes de crème au beurre mais Guy ne va donner que celles qu’il préfère. 1. Recette de crème au beurre ‘vite faite’, à la ménagère. On prend du beurre qu’on laisse tempérer. Fouetter le beurre pour le faire foisonner en pommade. Sucrer au sucre glace (impalpable), entre 30 et 50% de la quantité de beurre, selon le goût. Ajouter un jaune d’œuf pour 250 à 500 g de beurre. Au passage, Guy explique la raison du jaune d’oeuf, qui permet d’ajouter du liquide pour aromatiser. L’arôme le plus courant, qu’on peut faire soi-même, est le café, qu’on appelle Moka en Belgique. [1:09:38] Cette crème au beurre est pratique car elle tient bien et est utilisée par certains professionnels pour faire des décours comme des roses en crème au beurre. [1:12:26] Cette recette permettait aussi à nos grand-mères de réaliser des gâteaux Moka aux petits beurres.   2. Recette de crème au beurre au sucre cuit . [1:13:20] ]Pour cette recette, il faudra vous munir d’un batteur électrique et un thermomètre de cuisson ou thermomètre à sucre. Vous trouverez des thermomètres à sucre en ligne ici : modèle analogique* – modèle électronique*. Ingrédients 500g de sucre S1, S2 ou S3 – cristallisé. 1,65 dl d’eau 4 oeufs 750g de beurre, ou 500g de beurre + 250g de margarine. Préparation Dans une casserole, faire fondre le sucre dans l’au et cuire le sirop jusqu’à 121°C – retirer du feu à 120°C Battre les oeufs au robot dès que le sucre atteint 114°C et les battre à fond pour éviter que le sucre brûle les oeufs. Verser le sirop de sucre sur les oeufs battus sans arrêter de battre. Laisser refroidir le mélange avant d’ajouter le beurre en mélangeant jusqu’à obtention d’une crème lisse. Aromatiser à la vanille et/ou au café très fort ou à l’extrait de café. On peut également aromatiser à l’alcool à raison de 40g au kilo, ou au chocolat en poudre. Une fois à température ambiante, la crème est prête et peut être dressée à la poche à douille. Se conserve au frigo ou au congélateur. 3. Recette de Crème au beurre au sucre cuit, mais avec des proportions différentes. [1:38:28] Cette recette est la même que la précédente mais elle met en oeuvre 7 oeufs, 1Kg de sucre et 1 Kg de beurre ou margarine. Au lieu de cuire le sucre à 120°C, on le cuit à 114°C. Très utilisée par les professionnels, elle donne une crème au beurre moins suave, moins fine et plus sucrée. Garnissage de la bûche [1:39:50] Guy explique comment garnir la bûche. Pour garnir la bûche à la poche à douille, on utilise traditionnellement une douille “chemin de fer”*. Couper la bûche en trois, poser sur un carton. Poncher le biscuit (mouiller au sirop de sucre simple) et enduire de crème au beurre à la poche à douille chemin de fer qui permet de mettre la quantité nécessaire à chaque couche. Poser une couche initiale de crème au beurre de base avant de poser la couche finale. Guy explique comment décorer la bûche pour qu’elle imite une bûche naturelle. On peut agrémenter la bûche de roses en crème au beurre, en massepain, de feuilles en chocolat, de petits champignons en meringue ou en glace royale. Guy explique comment réaliser des petits champignons à tête rouge en glace royale et pour obtenir le meilleur résultat, il recommande le colorant Red Red de Wilton*. [1:57:20] Quelle est la différence entre une bûche roulée et une bûche à étages ? Pour finir, Guy explique comment réaliser vous même des copeaux de bois que vous pouvez utiliser pour garnir votre bûche de Noël. Avant de servir, vous pouvez poudre au sucre impalpable pour imiter la neige. Idéalement, utiliser du Raftisnow (professionnels) ou sucre glace neige* (plus accessible au grand public).   Merci d’avoir passé ce moment en notre compagnie ! Abonnez-vous pour ne rater aucun épisode et aller écouter les précédents. Soutenez-nous sur Tipeee ou Patreon. Tous les détails et bien plus sur ParlerCuisine.com . *************************** Retrouvez les notes de cet épisode sur cette page, ainsi que toutes les informations concernant les épisodes précédents sur ParlerCuisine.com Notre partenaire Audible.fr* vous propose des livres audio à écouter pendant que vous faites la vaisselle par exemple. Si vous voulez vous aussi recevoir un livre audio gratuit de Audible.fr tout en soutenant notre podcast, cliquez ici: parlercuisine.com/audible Soutenez notre podcast : Tipeee https://fr.tipeee.com/parler-cuisine-podcast  ou via Patreon   Les liens suivis de * sont des liens affiliés. Si vous cliquez dessus et que vous réalisez un achat, nous récupérerons une petite commission sans que cela ne vous coûte un centime de plus.
Fin Octobre 2019 a eu lieu le Salon #Bon, le festival de l'alimentation et de la gastronomie pour les enfants, à Villejuif (Paris). Twitter : #bonvillejuif19 - Insta : #bonvillejuif19 Marc a eu l'occasion de s'y rendre avec ses enfants et en a profité pour aller promener son micro dans les allées du salon pour y interviewer des acteurs de la Gastronomie Française : des auteures, des cuisiniers, pâtissiers et poissonniers. La transmission de notre savoir-faire gastronomique aux  prochaines générations est d'une importance cruciale et ceux qui ont mis en place ce salon l'ont bien compris. Nous avons tous des souvenirs d'enfance liés à la cuisine et beaucoup de chefs et passionnés de cuisine ont été inspirés dès leur plus jeune âge aux délices de la bonne cuisine. Dans cet épisode, nous partageons avec vous ces rencontres avec des gens extraordinaires qui ont comme préoccupation de préserver nos êtres les plus chers, nos enfants, par ce qui est notre besoin le plus vital, l'alimentation. Vous allez pouvoir écouter les témoignages de, par ordre de passage : [1:42] Margotte et Jean-François de l'association Biocycle, qui collecte des produits frais invendus dans les supermarchés pour les revaloriser dans des circuits solidaires. Ils racontent comment ils en sont venus à lancer cette activité et comment on peut les aider. Écologique, citoyenne et solidaire, leur démarche est clairement motivée par une dynamique de développement durable. Leur site : https://biocycle.fr/  suivez-les sur Instagram, Facebook et Twitter.   [13:39] Évelyne Debourg, Meilleure cantinière de France et Auteure du livre : Contes et recettes d'autrefois les aventures secrètes de Pétronille* (18,90€ en ligne). Elle nous explique le rôle des cantinières et nous parle aussi de son livre, orienté sur la cuisine traditionnelle, saine et goûteuse. Les autres livres de la même auteure sont disponible auprès de la maison d'édition M+ éditions : https://mpluseditions.fr/5_evelyne-debourg . Suivez-la sur Instagram.   [25:22] Véronique Bourfe-Rivière, nourrithérapeute et auteure du livre Cuisiner sans recette ! qui est disponible en ligne ici: https://se-nourrir.fr/produit/cuisiner_sans_recette/ . Elle nous explique l'importance de l'inspiration et de la créativité quand on cuisine. Retrouvez-la sur Instagram et Twitter.   [44:41] Jean-Luc Vianey, Meilleur Ouvrier de France en Poissonnerie. Il nous parle du vrai et du bon poisson et autres produits de la mer éco-responsables. Il explique comment préparer des nuggets de poisson vous-même à préparer avec et à servir à vos enfants. Son site : http://www.maison-vianey.fr/  suivez-le sur Instagram ou sur Twitter.   [53:41] Philippe Gardette, multiple champion du monde de Pâtisserie qui nous explique comment, en tant que cuisinier, il motive ses enfants à aimer la cuisine. Suivez-le sur Instagram.   [58:52] Olivier Chaput, chef de cuisine et organisateur du Salon Bon. Le chef préféré des enfants nous explique pourquoi il est important de transmettre l'amour de la bonne cuisine aux enfants et nous livre son sentiment sur le futur de la cuisine et des générations futures. Son site : https://www.olivierchaput.com/  suivez-le sur Instagram ou sur Twitter.   Voici les deux livres de cuisine pour enfants d'Olivier Chaput : Je cuisine comme un grand !: 18 recettes faciles, adaptées aux enfants de 3 à 7 ans.* (2014) C'est moi le cuisinier ! Je m'amuse à décliner les recettes de 1001 façons*. (2013) Un grand merci à Olivier pour avoir porté durant toute la durée du festival le pin's Parler Cuisine que je lui ai offert à l'issue de l'interview.   Le Salon Bon est un événement gastronomique conçu spécialement pour les enfants, pour qu'ils puissent toucher, sentir et expérimenter la cuisine et les produits. Durant les 3 jours; ils proposent des ateliers exclusifs pour les enfants - Parents Non Admis. J'ai eu l'occasion d'y placer mes enfants à deux ateliers et ils en sont revenus ravis. C'est une super activité que je suis heureux d'avoir pu expérimenter avec ma famille. Pour cela, je suis très reconnaissant à toute l'équipe d'organisation de ce festival. Pour ceux qui veulent en savoir plus, visitez leur site internet : salon-bon.fr   Merci d'avoir passé ce moment en notre compagnie ! Abonnez-vous pour ne rater aucun épisode et aller écouter les précédents. Soutenez-nous sur Tipeee ou Patreon. Tous les détails et bien plus sur ParlerCuisine.com . *************************** Retrouvez les notes de cet épisode sur cette page, ainsi que toutes les informations concernant les épisodes précédents sur ParlerCuisine.com Notre partenaire Audible.frvous propose des livres audio à écouter pendant que vous faites la vaisselle par exemple. Si vous voulez vous aussi recevoir un livre audio gratuit de Audible.fr tout en soutenant notre podcast, cliquez ici: parlercuisine.com/audible Soutenez notre podcast : Tipeee https://fr.tipeee.com/parler-cuisine-podcast  ou via Patreon   Les liens suivis de * sont des liens affiliés. Si vous cliquez dessus et que vous réalisez un achat, nous récupérerons une petite commission sans que cela ne vous coûte un centime de plus.
Le Limoncello est une liqueur fort appréciée en Belgique. Elle nous a été amenée par les immigrants italiens au siècle dernier. Dans pratiquement chaque restaurant on vous proposera un limoncello maison. Il en existe de deux sortes : le limoncello classique, de couleur jaune, et le limoncello blanc, aussi appelé crème de limoncello. C’est de celui-ci que Guy va vous parler dans cet épisode. Pourquoi le limoncello et pourquoi maintenant ? [2:57] Guy a décidé de vous en parler maintenant parce que 1. c’est la saison des agrumes et on trouve des citrons d’excellente qualité sur le marché, et 2. si vous le faites maintenant, vous aurez suffisamment de temps pour en préparer pour les fêtes de fin d’année. [4:46] La liqueur peut être mise au congélateur sans problème et Guy vous explique pourquoi. [7:08] Équipement : Il vous faudra des bocaux hermétiques pour la macération et des bouteilles pour y mettre la liqueur terminée. Ingrédients 1L Alcool Surfin (pour fruits à 90%) ou 96% 8 citrons jaunes 2L de lait 2kg de sucre   Mode opératoire [10:56] Récupérer les zestes des citrons à l’aide d’un économe* comme expliqué par Guy et faites-les macérer dans l’alcool pendant au moins 5 jours à l’abri de l’ai et de la lumière. Au 6e jour, préparer les bouteilles, le lait et le sucre. Nettoyez et stérilisez les bouteilles avec de l’alcool à 70°. Faites bouillir le lait dans une casserole. Une fois qu’il bout, coupez le feu et mélangez-y le sucre. Une fois que le sucre a dissous, ramenez à ébullition et retirer du feu pour mettre la casserole à tiédir à couvert. Ajouter l’accola (macération) au lait bouilli et bien mélanger. Mettez en bouteille et laissez reposer une quinzaine de jours. [19:12] Guy explique comment calculer le taux d’alcool de votre produit fini, en tenant compte de tous les composants. La recette donnée devrait vous donner une liqueur qui titre à 22°. [21:08] variantes: Cette liqueur donne de très bons résultats avec de la mandarine ou de la clémentine. Également, le citron vert peut être une bonne alternative au citron jaune vu qu’il n’est pas traité à l’anti-moisissures. Les autres agrumes qui peuvent convenir: pamplemousses, cédrat et bergamote. Aussi, un mélange de plusieurs agrumes peuvent donner de bons résultats. [24:10] Si on utilise que les zestes, que peut-on faire du jus des fruits ? > des glaçons, des cocktails, des sauces, de la citronnade. [27:25] Et pour ceux qui sont intolérants au lactose ? Guy recommande s’utiliser un lait d’amande qui se mariera très bien avec le citron. Message de gratitude d’Arnaud. [30:30] Pour terminer, Marc tient à partager le message d’Arnaud T. qui nous a offert une bouteille de champagne et il explique pourquoi. Depuis qu’il écoute notre podcast, il a retrouvé l’inspiration à poursuivre sa carrière culinaire et il nous explique les transformations qu’il a opérés à tous les niveaux de sa vie. Il est plus heureux maintenant et on est particulièrement ému de voir que notre podcast ait pu l’inspirer à propulser sa carrière de cuisiner. Ce message nous a particulièrement touché et cela nous motive à continuer à produire ce podcast. Si vous connaissez un cuisinier à qui cela profiterait de nous écouter, n’hésitez pas à lui montrer comment s’abonner à notre podcast. Sinon, vous pouvez montrer vous aussi votre gratitude en vous abonnant à notre Tipeee ou Patreon.   Merci d’avoir passé ce moment en notre compagnie ! Abonnez-vous pour ne rater aucun épisode et aller écouter les précédents.
Recette d'automne pour cette fois, dans laquelle Guy vous propose de cuisiner des noisettes de poulet, un morceau plus goûteux que les blancs, dans un mélange d'épices pour le moins surprenant. Toutes les notes de cet épisode sont disponibles sur cette page de notre site parlercuisine.com. Suivez-nous sur Facebook – Instagram – Twitter Soutenez ce podcast sur Patreon ($) – Tipeee (€) C'est l'automne et on va proposer un plat saisonnier. Il vous propose de cuisiner les noisettes de poulet, qui sont des hauts de cuisses de poulet, désossés et dépiauté. Ces morceaux plus gras que les traditionnels blancs de poulet mais nettement plus goûteux, raison pour laquelle ils ont la préférence de Guy. Noisette de poulet aux épices maison Ingrédients pour 2 personnes : Prévoir 2 ou 3 noisettes par personne, désossés et ficelés 1 gros ou 2 petits poivrons rouges 2 à 4 jeunes oignons ou cives. Une dizaine de mini tomates, si possible en mélange de couleur. un cube de bouillon de volaille épices: plusieurs mélanges d'épices, dont (mais pas exclusivement) épices à poulet, mexicaine, espagnole, couscous, china mix... selon ce qu'il y a dans votre armoire à épice. 2 dl de crème fleurette Un peu de liant minute. Huile, beurre, sel et poivre. Préparation Salez et poivrez les noisettes de poulet à l'intérieur et ficelez-les. Cuire dans une sauteuse et faire colorer sur chaque côté. Assaisonnez le côté cuit une fois que vous retournez les noisettes, et couvrez pour cuire à l’étouffée, afin que le poulet rende du jus, pendant une douzaine de minutes. Pendant ce temps, Nettoyez le poivron et coupez-le en petit dés. Nettoyez et éminces les jeunes oignons. Lavez les tomates et coupez-les en 4. Lorsque les noisettes de poulet sont cuites, retirez-les de la sauteuse et réservez-les. Dans le jus de cuisson du poulet, ajouter les légumes et laissez réduire. Une fois que les poivrons sont cuits, crémez et amenez à ébullition. C'est à ce moment que vous pouvez effectuer la liaison. Rectifiez l'assaisonnement avec le reste de votre mélange d'épices. Ajouter les morceaux de viandes dont vous aurez retiré la ficelle au préalable. [15:06] Présentez sur plat ou sur assiette, garni de jeunes oignons hachés Servir avec des pommes de terre ou du riz. Dans la seconde partie de l'épisode, Guy donne ses astuces pour embellir ce plat et les différentes variantes possibles. Bon appétit ! Suggestion de vin : Gewurztraminer - pour ceux qui ne boivent pas d'alcool: thé aux épices. Merci de votre fidélité et à bientôt pour un autre épisode ! N’oubliez pas de vous abonner pour n’en rater aucun. *************************** Retrouvez les notes de cet épisode sur cette page, ainsi que toutes les informations concernant les épisodes précédents sur ParlerCuisine.com Notre partenaire Audible.fr* vous propose des livres audio à écouter pendant que vous faites la vaisselle par exemple. Si vous voulez vous aussi recevoir un livre audio gratuit de Audible.fr tout en soutenant notre podcast, cliquez ici: parlercuisine.com/audible Soutenez notre podcast : Tipeee https://fr.tipeee.com/parler-cuisine-podcast  ou via Patreon   Les liens suivis de * sont des liens affiliés. Si vous cliquez dessus et que vous réalisez un achat, nous récupérerons une petite commission sans que cela ne vous coûte un centime de plus.      
Dans cet épisode de saison, Guy nous parle des pommes et nous propose une recette de mousse glacée aux pommes et une multitude d'applications possibles à partir de la préparation de base. Suivez-nous sur Facebook – Instagram – Twitter Soutenez ce podcast sur Patreon ($) – Tipeee (€) On ouvre cet épisode en remerciant les auditeurs qui se sont montrés généreux en s'abonnant à notre Tipeee ou en laissant des avis sur iTunes  [06:32] Nous avions déja parlé des pommes dans l'épisode 2 et des compotes. Guy veut revenir sur ce sujet de saison avec une recette plus raffinée. Pour commencer, Guy donne un aperçu des différentes utilisation des pommes dans les plats salés de la cuisine belge et française. [11:39] Dans cet épisode, Guy va proposer un dessert, un soufflé glacé à la pomme, inspirée de Yves Thuriès. Mousse glacée aux pommes Recette de base. Les proportions peuvent être divisées par deux. Prévoir des portions de 150g par personne. Ingrédients 600g de compote de pommes tamisée (sans morceaux) sucrée à ~21%, que vous pouvez préparer la veille. 500g de crème fleurette battue 50g de calvados, ou de cognac, ou alcool aromatisé à la pomme 400g de meringue italienne (mélange de 135g blancs d’œufs et de 265g de sucre cuit) Traitement Il est recommandé d'écouter l'épisode pour avoir les instructions détaillées. Réaliser sa compote selon l'un des procédés décrits par Guy et mixez-la pour éliminer les morceaux. Incorporez le Calvados à la compote. Battre la crème fraîche au 4/5e, comme expliqué. Réaliser la meringue l'italienne selon les instructions données par Guy. Incorporez les uns avec les autres comme décrit oralement afin d'obtenir un seul appareil, selon la stricte instruction pour un résultat optimal. Moulez dans des ramequins individuels ou dans un plat collectif Décorer selon le choix de biscuits boudoirs, génoise, amandes, meringues... Napper selon le goût de sirop. Placer au congélateur au minimum 12h, jusqu'à prise complète. Servir cet entremets selon l'une des options proposées par Guy. Variantes [31:30] A l'aide de cet appareil, on peut également réaliser une bûche glacée meringuée. Dans un moule à bûche*, avec une base de génoise ou de biscuit breton. A décorer avec de la meringue italienne que vous colorerez à l'aide d'un chalumeau de cuisine au moment de servir. Quelle variété de pommes utiliser? Guy recommande la Belle de Boskoop ou la Jonagold. Bon appétit !   Merci de votre fidélité et à bientôt pour un autre épisode ! N’oubliez pas de vous abonner pour n’en rater aucun. *************************** Retrouvez les notes de cet épisode sur cette page, ainsi que toutes les informations concernant les épisodes précédents sur ParlerCuisine.com Notre partenaire Audible.fr* vous propose des livres audio à écouter pendant que vous faites la vaisselle par exemple. Si vous voulez vous aussi recevoir un livre audio gratuit de Audible.fr tout en soutenant notre podcast, cliquez ici: parlercuisine.com/audible Soutenez notre podcast : Tipeee https://fr.tipeee.com/parler-cuisine-podcast  ou via Patreon
Second volet consacré aux œufs, que Guy aimerait remettre au goût du jour. A ce sujet, il nous propose aujourd'hui une recette typiquement ardennaise. Toutes les notes de cet épisode sont disponibles sur cette page de notre site parlercuisine.com Suivez-nous sur Facebook – Instagram – Twitter Soutenez ce podcast sur Patreon ($) – Tipeee (€) Les œufs ont été longtemps décriés pour le 'mauvais' cholestérol qu'ils contenaient. Guy explique comment on parvient à diminuer cette teneur en cholestérol en adaptant l'alimentation des poules pondeuses. La mauvaise réputation de l’œuf était telle que certains médecins recommandaient de n'en consommer qu'un par semaine, ce qui est totalement impossible pour les raisons expliquées par Guy dans cet épisode. Il explique également pourquoi quand on mange des oeufs on a souvent l'impression de ne pas en avoir mangé assez. Pourtant, l'oeuf est un composant de base dans beaucoup de petits déjeuners traditionnels dans de nombreux pays hors France. Recette Ardennaise à base d’œufs [08:19] Guy vous propose une recette d'estaminet (établissement belge comparable aux pubs anglais) qu'il a ramené de l'établissement Al Pèle, situé au Fourneau Saint-Hubert dans les Ardennes belges, à côté de Saint-Hubert, qui est la capitale mondiale de la chasse. Guy en profite pour raconter brièvement l'histoire du site du Fourneaux et expliquer un peu ce qu'on peut trouver sur le site autour de cet estaminet, dont un musée à ciel ouvert comparable à une version wallonne de Bokrijk. L'établissement 'al pèle' (à la poêle en Wallon) propose des omelettes poêlées et des fricassées. Dans le cas présent, une omelette est une préparation dans laquelle les oeufs sont battus, tandis que pour une fricassé les oeufs sont simplement cassés et mis dans la poêle. [17:41] Parmi les diverses préparations sur la carte, on peut y trouver : La fricassée du Vieux Ferdinand (l'Omelette do vi Ferdinand) Cette préparation porte le nom d'un personnage historique de la région et dont Guy ne résiste pas à vous en parler. [26:10] Ingrédients Pour une poêlée de 1 personne : un peu de matière grasse 2 ou 3 petites pommes de terre déjà cuites en peau, de type grenailles ou rates (env. 150g par personne) et coupées en morceaux. lardons fumés (ou salés), entre 50 et 75g. 3 oeufs. +/- 150 g de champignons, de Paris ou bruns de carrière. Mais on peut y mettre des champignons des bois en saison. un peu de persil et d'oignons rouges pour la garniture. Un verre de pékèt (ou Gin aromatisé).   Traitement [28:22] Pour une omelette, battez vos oeufs. Pour une fricassée, cassez-les tels quels dans la poêle sans les battre. Il faut d'abord cuire les aliments nécessaires à la garniture. Faire rissoler les pommes de terre dans la matière grasse, avec les lardons et les champignons. dans la poêle, faire 3 trous pour y casser les oeufs. Guy explique comment y casser précautionneusement les oeufs Saler et poivrer  saupoudrer de persil et quelques bracelets d'oignon. Y ajouter le verre de pékèt, comme sur la photo. Servir dans la poêle, accompagné d'un pain d'épeautre. Boisson : Bière trappiste ou d'abbaye, blonde ou ambrée. Le plat est normalement préparé et servi en poêle individuelle mais il peut très bien se préparer dans une poêle classique pour ceux qui n'en n'ont pas. Aussi, il peut se faire dans des poêlons ou caquelons, ou porcelaine à feux individuels, ou cassolettes.   Si vous avez essayé la recette chez vous, n’hésitez pas à la partager avec nous en commentaires, sur Facebook ou Instagram le tag #ParlerCuisine    Merci de votre fidélité et à bientôt pour un autre épisode ! N’oubliez pas de vous abonner pour n’en rater aucun. *************************** Retrouvez les notes de cet épisode sur cette page, ainsi que toutes les informations concernant les épisodes précédents sur ParlerCuisine.com Notre partenaire Audible.fr* vous propose des livres audio à écouter pendant que vous faites la vaisselle par exemple. Si vous voulez vous aussi recevoir un livre audio gratuit de Audible.fr tout en soutenant notre podcast, cliquez ici: parlercuisine.com/audible Soutenez notre podcast : Tipeee https://fr.tipeee.com/parler-cuisine-podcast  ou via Patreon   Les liens suivis de * sont des liens affiliés. Si vous cliquez dessus et que vous réalisez un achat, nous récupérerons une petite commission sans que cela ne vous coûte un centime de plus.    
Dans cet épisode, on vous parle de la fin du pétrole, et de collapsologie. Afin d’atténuer notre impact écologique à ce sujet, Guy veut restaurer les œufs comme une source primaire de protéines bon marché, la plus facile à produire. Nous y abordons également quelques applications des œufs en cuisine française, dont le flan caramel ou crème Beau Rivage. Toutes les notes de cet épisode sont disponibles sur cette page de notre site parlercuisine.com Suivez-nous sur Facebook – Instagram – Twitter Soutenez ce podcast sur Patreon ($) – Tipeee (€) _________________________________ [8:49] L’œuf Pourquoi l’œuf? Guy explique pourquoi l’œuf est une vraie mine d'or alimentaire. Un œuf moyen pèse 50 grammes, dans les proportions moyennes d'environs 20g pour le jaune et 30 g pour le banc. La protéine de base du blanc d'oeuf est l'albumine, qui contient pratiquement tous les acides aminés dont nous avons besoin. [10:26] Le blanc d’œuf doit-il être mangé cuit ou cru ? [11:30] A quelle température un œuf cuit-il ? Peut-on cuire un œuf avec un four solaire ? [13:03] Des poules, est-ce difficile à entretenir ? [19:59] Comment en est-on arrivé à domestiquer les poules ? [21:28] Anatomie de l’œuf. [29:36] Le Flan caramel Ingrédients 1L de lait; Sucre : 250 à 175 g de sucre ou succédanée; 8 jaunes d’œufs + 4 œufs entiers ou 8 œufs entiers pour un résultat moins raffiné; De la vanille sous forme de gousses ou de vanilline; Une pincée de curcuma pour colorer le tout. Du sucre caramélisé. [35:01] Préparation Mise en place du matériel: Préparer une plaque pour cuire les flans au bain-marie au four. Traditionnellement, les flans se cuisaient dans des moules à dariole*, de nos jours on peut utiliser n'importe quels moules de notre choix, du moment qu'ils soient tous de la même taille. Préchauffer le four à 210 °C Couler une couche de caramel au fond de chaque ramequin et le laisser figer. Guy rappelle comment réaliser un sucre caramel. Appareil à flan: Faire bouillir le lait, y laisser infuser la vanille et faire fondre le sucre. Battre les œufs avant d'y incorporer progressivement le lait qu'on a mis à bouillir. passer au chinois fin* ou chinois mousseline pour enlever la mousse Laisser reposer quelques minutes pour laisser remonter la mousse. Écumez-la si nécessaire. Remplir les moules individuels à ras-bord et lies disposer sur le plat que vous avez préparé au début. Enfourner et puis rajouter l'eau chaude du bain-marie. Ne pas y mettre d'eau bouillante sous risque de faire grainer le flan. Si l'eau bout, rajouter de l'eau froide. Cuire une bonne heure. vérifiez la cuisson comme décrit par Guy à 50' Une fois cuits; laissez le tout refroidir dans le four ouvert Démoulez les flans que lorsque vous en avez besoin.   La Crème Beau Rivage La crème Beau rivage est tout simplement un flan au caramel qui a été bien garni. Démoulez les flans comme décrit dans l'épisode du podcast. Rajouter de la sauce caramel selon le goût sur le miroir, réaliser une belle rosace de chantilly Y placer une cerise au marasquin pour la décoration. La crème Beau Rivage est un classique de la restauration française. A ce jour, Guy n'a pas encore pu identifier l'origine historique de l’appellation crème "Beau Rivage". Si vous pouvez éclairer sa lumière à ce sujet, n'hésitez pas à nous envoyer un email à question @parlercuisine.com (sans l'espace). La crème renversée est un flan non individuel qui est cuit dans un moule à manqué. [57:05] Comment bonifier la recette ? Guy explique les petites astuces pour bonifier cette recette. [58:00] La tarte au flan. Si vous avez essayé la recette chez vous, n'hésitez pas à la partager avec nous en commentaires, sur Facebook ou Instagram.   Merci de votre fidélité et à bientôt pour un autre épisode ! N’oubliez pas de vous abonner pour n’en rater aucun. *************************** Retrouvez les notes de cet épisode sur cette page, ainsi que toutes les informations concernant les épisodes précédents sur ParlerCuisine.com Notre partenaire Audible.fr* vous propose des livres audio à écouter pendant que vous faites la vaisselle par exemple. Si vous voulez vous aussi recevoir un livre audio gratuit de Audible.fr tout en soutenant notre podcast, cliquez ici: parlercuisine.com/audible Soutenez notre podcast : Tipeee https://fr.tipeee.com/parler-cuisine-podcast  ou via Patreon   Les liens suivis de * sont des liens affiliés. Si vous cliquez dessus et que vous réalisez un achat, nous récupérerons une petite commission sans que cela ne vous coûte un centime de plus.
Dans cet épisode, Guy nous parle de fricassées. Quelle différence entre un civet, un ragoût, un navarin et une fricassée ? Une fricassée est un plat de volaille qui a cuit dans sa sauce. Guy voulait nous parler aujourd'hui d'un plat d'entre saison été-automne. [5:00] Fricassée de champignons et d'escargots. Pour cette recette, il vous faudra des escargots européens, genre petits gris d'élevage. Idéalement des escargots frais. Dans ce cas, Guy vous explique comment les préparer en vue de les utiliser dans cette recette. Il faut aussi 200g de champignons de saison, 2 ou 3 sortes, par exemple: pied de mouton, cèpes, girolles, chanterelles, ... fermes et pas trop petits. Matière grasse, échalote, ail, vin blanc ou cognac, crème fleurette. Quelques petites tomates cerises et des herbes: pesto, oseille pourpre, persil plat et basilic pourpre. [16:12] Préparation Nettoyer l'échalote et l'ail et ciseler. Dans une sauteuse, faire chauffer et y mettre la matière grasse, y faire revenir les échalotes. Ajouter les champignons et faire revenir rapidement.  Flamber au cognac ou à l'alcool choisi et crémer. Ajouter une pointe de glace de viande. Saler et poivrer. Ajouter les escargots et les tomates à la fin. Dresser dans une assiette creuse : versez la préparation et décorez avec les herbes. Sur le site; retrouvez une photo de la préparation telle Guy l'a préparée. Suggestion de vin : un bon vin blanc ou un Côtes du Rhône.   Merci de votre fidélité et à bientôt pour un autre épisode ! N’oubliez pas de vous abonner pour n’en rater aucun. *************************** Retrouvez les notes de cet épisode sur cette page, ainsi que toutes les informations concernant les épisodes précédents sur ParlerCuisine.com Notre partenaire Audible.fr* vous propose des livres audio à écouter pendant que vous faites la vaisselle par exemple. Si vous voulez vous aussi recevoir un livre audio gratuit de Audible.fr tout en soutenant notre podcast, cliquez ici: parlercuisine.com/audible Soutenez notre podcast : Tipeee https://fr.tipeee.com/parler-cuisine-podcast  ou via Patreon  
Dans cet épisode, Guy partage un de ses coups de cœur à propos de ce qu’il considère la meilleure crème du monde. Toutes les notes de cet épisode sont disponibles sur parlercuisine.com Suivez-nous sur Facebook – Instagram – Twitter Soutenez ce podcast sur Patreon ($) – Tipeee (€)   La Crème de la Gruyère A ne pas confondre avec la crème de Gruyère, qui est un fromage fondu à tartiner, la crème de la Gruyère est une crème fraîche produite dans la région de Gruyère, en Suisse. Il vient justement d’en trouver chez sa fromagère et cela lui a rappelé un lointain souvenir d’un voyage en Suisse. La crème de la Gruyère est une crème double, épaisse. Relativement rare à l’étranger, elle est assez coûteuse à se procurer. Elle est produite dans la région de Gruyère, reconnue pour ses qualités herbagères, avec le même lait dont on se sert pour produire le très célèbre fromage de Gruyère. Si vous ne pouvez pas vous procurer de crème de la Gruyère, sachez que vous pouvez utiliser de la crème fraîche épaisse ou double d’une autre origine. Comment déguster la crème de la Gruyère ? La première façon de la consommer, la traditionnelle qui est la plus simple aussi, c’est de la déguster accompagnée de meringues françaises. Guy en profite pour nous rappeler la recette des meringues à la française. [10:38] Une seconde manière plus gastronomique de déguster cette crème est de réaliser un coulis de fruits rouges, ou un coulis de fruits noirs, voire un coulis de fruits exotiques. Procédure: Diluer la crème de la Gruyère dans le même volume de crème fleurette standard. Sur une assiette, couler une couche du mélange. napper d’un coulis de fruits. Ajoutez quelques meringues et décorez de quelques amandes effilées grillées. [13:47] Une troisième façon: Version aux fruits rouges. Crème, coulis de fraises, fraises et fruits rouges. Sur la page des notes sur notre site, retrouvez les photos des préparations réalisées par Guy : Coulis de fruits noirs Aux fruits roses et pétales de rose.   [20:44] Lard de confiserie, Marshmallow utilisés à la place de la meringue. Comment ajuster la sucrosité ? [26:47] Quelle crème utiliser si on n’a pas de crème de la Gruyère ? Peut-on accélérer la cuisson des meringues ? Les erreurs qu’on peut trouver dans les livres de cuisine (et de pâtisserie) : témoignages de Guy et Marc. NDLR: si vous êtes auteur et cherchez à faire relire votre livre de recette de cuisine, Guy est disposé à vous aider. Si vous êtes lecteurs et que vous tombez sur une recette dans un livre ou sur le net que vous n’arrivez pas à réussir, posez votre question en nous l’envoyant par email à notre adresse habituelle. On la donne vers 34:15. Guy vous explique ensuite quoi donner comme informations pour lui comprendre pourquoi votre recette ne marche pas. et illustre ses propos par des anecdotes d’élèves d’école hôtelière.   Merci de votre fidélité et à bientôt pour un autre épisode ! N’oubliez pas de vous abonner pour n’en rater aucun. *************************** Retrouvez les notes de cet épisode sur cette page, ainsi que toutes les informations concernant les épisodes précédents sur ParlerCuisine.com Notre partenaire Audible.fr* vous propose des livres audio à écouter pendant que vous faites la vaisselle par exemple. Si vous voulez vous aussi recevoir un livre audio gratuit de Audible.fr tout en soutenant notre podcast, cliquez ici: parlercuisine.com/audible Soutenez notre podcast: https://fr.tipeee.com/parler-cuisine-podcast
Episode 113 : Les Fraises

Episode 113 : Les Fraises

2019-09-3001:12:11

Dans cet épisode estival, Guy voulait nous parler de fraises. Mais avant cela, Marc & Guy discutent des quelques actualités. Toutes les notes de cet épisode sont disponibles sur parlercuisine.com Suivez-nous sur Facebook – Instagram – Twitter Soutenez ce podcast sur Patreon ($) – Tipeee (€)   Première partie: coups de cœurs et coups de gueules Avant d’entrer dans le vif du sujet, Marc et Guy parcourent quelques actualités: Guy explique comment il a découvert le monde des confréries des vins de fruits. [7:58] Un Vin mousseux belge a obtenu le premier Prix du Concours de Bruxelles qui a eu lien à Aigle, en Suisse. Il se fait que ce vin est produit par le domaine du Chant d’Éole qui est non loin de la région où habite Guy. [11:55] Guy a envie de nous parler d’un produit qu’il a découvert récemment, c’est un fromage italien : le cader au truffes. [14:08] Marc parle d’une vidéo qu’il a partagé sur Facebook à propos d’une initiative d’un minéralier belge qui a conçu une assiette couverte de codes QR pour faire passer un message aux clients des restaurants qui photographient leurs assiettes sans cesse avec leurs smartphones, ce qui aurait le don d’exaspérer certains restaurateurs. Pensez ce que vous voulez mais nous on trouve que ce serait se passer d’une source de marketing gratuit que sont tous ceux qui partagent leurs photos de plats alléchants sur les réseaux sociaux. [17:13] Sur le compte Instagram de Parler Cuisine, nous avons passé la barre des 1000 abonnés au moment où on enregistre cet épisode. [17:30] Marc partage l’histoire derrière la photo qu’il avait partagé sur Instagram à propos de la cuisson d’une entrecôte dans une brasserie parisienne qui ne correspondait pas du tout à ce qu’il avait commandé et demande l’avis de Guy. Du coup, ils en arrivent à expliquer pourquoi un cuisinier déteste cuire une viande rouge à point. Seconde partie: Les fraises [35:17] Guy nous parle d’un fruit de saison en été : les fraises. [37:51] Guy explique d’où viennent les fraises. (indice: elle vient d’Amérique du sud] [47:06] Comment choisir des fraises : Faut-il acheter des fraises petites ou des fraises grosses? [52:04] Comment apprêter des fraises ? Comment les nettoyer et les équeuter. [56:18] La Meilleure manière de manger des fraises. [59:37] Recette: Eaton Mess en verrine à base de fraises écrasées au sucre.   Recette : les fraises au citron. [1:00:06] Il faut compter le jus de 1/2 citron pour un ravier de 500g de fraises et un peu de sucre ou succédané de sucre. Mélanger le tout et laisser reposer au réfrigérateur. Pour augmenter le goût de citron, utilisez des zestes de citron. Vous pouvez remplacer le citron jaune par du citron vert ou de l’orange. On peut rajouter des fruits confits aux fraises. On peut aussi rajouter de l’alcool, comme par exemple de l’eau de vie au citron ou du limoncello. Compter 4cl par ravier de 500g de fraises. [1:03:38] Guy explique aussi quelles herbes peuvent être utilisées avec les fraises. Quels aromates et quels fleurs ajouter ? Quels fruits secs? Pourquoi et comment poivrer les fraises ? Les fraises au vinaigre balsamique Recette : Fraises de Guy [1:06:47] A partir de fraises au vinaigre balsamique (voir point précédent), préparées en mise en place. Prévoir également de la crème glacée à la vanille et de la crème fraîche battue au 4/5e. Dans des coupes, dresser une ou deux boules de glace vanille, ajouter les fraises et napper de la crème fraîche battue. Garnir d’amandes effilées torréfiés, de quelques gouttes de vinaigre balsamique vieux et d’un peu de sucre impalpable.   Merci de votre fidélité et à bientôt pour d’autres épisodes ! N’oubliez pas de vous abonner pour n’en rater aucun. *************************** Retrouvez les notes de cet épisode sur cette page, ainsi que toutes les informations concernant les épisodes précédents sur ParlerCuisine.com Notre partenaire Audible.fr vous propose des livres audio à écouter pendant que vous faites la vaisselle par exemple. Si vous voulez vous aussi recevoir un livre audio gratuit de Audible.fr tout en soutenant notre podcast, cliquez ici: parlercuisine.com/audible Soutenez notre podcast: https://fr.tipeee.com/parler-cuisine-podcast
En cette fin d'été, Guy s'est senti inspiré de vous proposer une salade qui rassemble toutes les caractéristiques du régime crétois. Le régime crétois n'est qu'une variante du Régime Méditerranéen. Toutes les notes de cet épisode sont disponibles sur parlercuisine.com   Mais avant cela, Marc & Guy discutent de quelques point d'actualité concernant le podcast et le monde de la gastronomie : Marc ayant perdu son emploi, le financement de ce podcast pourrait être compromis. Votre soutien est plus que nécessaire. Vous pouvez nous le témoigner de plusieurs façons. Merci pour les messages d'encouragement des abonnés Tipeee ainsi que que pour les appréciations positives sur iTunes. Cela fait 4 ans maintenant que notre podcast existe, merci pour votre fidélité. Cette année, plusieurs chefs se sont fait retirer une étoile au Michelin, dont Marc Veyrat et son grand chapeau, et ceux-ci ont réagi assez abruptement. Allez écouter le podcast L'Apéro Du Captain, épisode 295 durant lequel les chroniqueurs mentionnent notre podcast et commencent à jouer avec les cuillères en bois que nous leur avons offert. Les sodas et les jus de fruits sont maintenant décriés pour leur haut contenu en sucre et leur effet néfaste sur la santé. Si ce n'est pas une nouvelle pour les sodas, cela l'est en l'occurrence pour les jus de fruits. Marc mentionne une vidéo de Adam Ruins Everything qui explique comment l'industrie du sucre est parvenue à ses fins de nous faire consommer davantage de sucre. Guy répond à une question d'une auditrice : Les pêches au thon, que peut-on boire avec ce plat ? Guy recommande une Pécheresse ou un vin frisant portugais et explique pourquoi. Salade Crétoise [45.36] Guy commence par expliquer les principes de base du régie méditerranée. [51:36] Ensuite, il vous propose sa recette de salade inspirée par ce régime et fournit quelques explications pour chaque ingrédient. [58:29] Enfin, il donne les différentes variantes à cette recette.   Merci de votre fidélité et à bientôt pour d’autres épisodes ! N’oubliez pas de vous abonner pour n’en rater aucun. *************************** Retrouvez les notes de cet épisode sur cette page, ainsi que toutes les informations concernant les épisodes précédents sur ParlerCuisine.com Notre partenaire Audible.fr* vous propose des livres audio à écouter pendant que vous faites la vaisselle par exemple. Si vous voulez vous aussi recevoir un livre audio gratuit de Audible.fr tout en soutenant notre podcast, cliquez ici: parlercuisine.com/audible Soutenez notre podcast: https://fr.tipeee.com/parler-cuisine-podcast
Voici la seconde partie des jus de cuisson, qui fait suite à l’épisode 110. Guy vous explique comment réaliser un jus de rôti ou de viande poêlée. Toutes les notes de cet épisode sont disponibles sur parlercuisine.com Suivez-nous sur Facebook – Instagram – Twitter Soutenez ce podcast sur Patreon ($) – Tipeee (€)   Les jus de cuisson sont une des préparation les plus anciennes connue de cuisine. On aurait retrouvé des traces de cuisson de viandes et d’aliments dans un liquide qui datent de la préhistoire. En fin d’épisode, Guy expliquera comment ils s’y prenaient à l’époque. Le sujet principal de cet épisode est pour Guy de nous expliquer comment rôtir une viande et déglacer le récipient de cuisson pour réaliser un jus. Au passage, il en profite pour partager une astuce de chef pour obtenir un jus foncé lorsqu’on déglace à l’eau. Pour finir, Marc & Guy passent en revue les différentes types de viandes qui sont encore à notre disposition, mais pour combien de temps encore?   Merci de votre fidélité et à bientôt pour d’autres épisodes ! N’oubliez pas de vous abonner pour n’en rater aucun. *************************** Retrouvez les notes de cet épisode sur cette page, ainsi que toutes les informations concernant les épisodes précédents sur ParlerCuisine.com Notre partenaire Audible.fr* vous propose des livres audio à écouter pendant que vous faites la vaisselle par exemple. Si vous voulez vous aussi recevoir un livre audio gratuit de Audible.fr tout en soutenant notre podcast, cliquez ici: parlercuisine.com/audible Soutenez notre podcast: https://fr.tipeee.com/parler-cuisine-podcast
loading
Comments 
Download from Google Play
Download from App Store