DécouvrirRadio REcyclerie
Radio REcyclerie
Claim Ownership

Radio REcyclerie

Auteur: La REcyclerie

Abonnements: 91Lu: 1,423
partager

Description

Le podcast des idées, des débats et des écologies.
30 Episodes
Reverse
Une conférence enregistrée le 7 septembre 2020 à La REcyclerie, avec Michel Wieviorka, sociologue, directeur d’études à l’EHES, Aurélie El Hassak-Marzorati, directrice générale du Centre d’Action Social Protestant, et Serge Hefez, psychiatre et psychanalyste, responsable de l'unité familiale au l'Hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris. La pandémie de Covid-19 a bousculé – et bouscule encore ! – nos modes de vie, nos manières d’être ensemble, de faire société. L’occasion de revoir en profondeur notre logiciel de pensée ; de réparer les liens sociaux et de développer un nouveau rapport à la politique, au temps, au vivant ?  Rompre avec le présentisme Dans son dernier ouvrage, Pour une démocratie de combat (Robert Laffont, 2020), Michel Wieviorka fait état d’une société en manque de repères, dont « la projection vers l’avenir est si incertaine, nous dit-il, que des historiens, parmi les meilleurs comme François Hartog, s’inquiètent de la force du "présentisme", qui ramène tout à l’actualité et à l’instant présent. » Et si l’évènement majeur de la Covid-19 marquait un tournant historique, une rupture anthropologique ? « Cette crise nous a confrontés sinon à l’Histoire, du moins au tragique – la mort. Et nous sommes dans une société qui, depuis Mai 68, voire depuis la guerre d’Algérie, n’était plus confrontée au tragique de l’Histoire. […] Je pense que c’est le début d’une mise en cause du présentisme », conclut le sociologue.  Repenser notre rapport au risque « Une chose que cette épidémie peut nous amener à repenser, c’est notre posture par rapport au risque, au risque avec la mort » poursuit Serge Hefez. Selon lui, il est nécessaire d’ouvrir un espace, d’apporter de la nuance autour des mesures de santé publique, notamment pour le port du masque. « Négocier le risque, le discuter, le mettre en perspective, faire que tout le monde devienne un agent face à la perception du risque », voilà qui, d’après le psychiatre, nous permettra de mieux vivre avec la Covid-19. Réinventer la solidarité Cette pandémie, « absolument abominable », qui amène beaucoup de personnes précaires à la pauvreté, a toutefois permis d’ouvrir des voies pour le monde du social. « Dans les centres d’hébergements d’urgence et dans les accueils de jour, de belles choses se sont passées durant cette crise. […] Les personnes accueillies ont trouvé de nouveaux modes de vie, sont devenues de plus en plus autonomes, plus actrices dans la distribution des repas. Il y a eu dissolution des responsabilités, y compris du côté des salariés » témoigne Aurélie El Hassak-Marzorati. Un élan à poursuivre, « pour que l’exclusion ne soit pas la réalité de demain. » Ressources Serge Hefez, Transitions : réinventer le genre, Calmann-Lévy, 2020. Ulrich Beck, La Société du risque : Sur la voie d'une autre modernité, Aubier, 2001. L’équipe Programmation : Les Filles sur le Pont. Animation du débat, podcast, rédaction : Simon Beyrand. Illustration : Belen Fernandez – Olelala. Sound design : JFF.
Maïwenn Mollet est directrice du projet « Les couches fertiles » initié par Les Alchimistes. Cette Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale travaille, depuis 2016, à la valorisation des déchets en ville par le compostage électromécanique. Les Alchimistes collectent les biodéchets de La REcyclerie. Du compost de proximité au compost industriel Si le compost de proximité – réalisé dans les jardins ou sur les balcons – reste la pratique à privilégier dans la mesure du possible, Les Alchimistes proposent de passer à la vitesse supérieure avec le compostage urbain, local, sur sites micro-industriels. Car aujourd’hui, plus de 90 % des déchets alimentaires en France finissent encore à l’incinération ou l’enfouissement.  Vers la couche fertile Après une première vie dans le marketing et l’industrie, Maïwenn Mollet consacre désormais son énergie à un projet expérimental de couches fertiles. « La couche est un déchet véritablement problématique : 3,5 milliards de couches sont jetées chaque année en France. Or, 75 % de la matière d’une couche est biodégradable (urines, excréments, cellulose). […] Nous étudions donc le compostage de couche sous toutes ses coutures sur le site de Lil’Ô, avec un petit composteur industriel. Et on le voit déjà : le compostage de couches, c’est possible ! Un seul défaut : on retrouve encore du plastique [issu des couches]… » Pour aller plus loin Petit manuel de résistance contemporaine, Cyril Dion, 2019, Actes Sud. L'équipe Programmation : Les Filles sur le Pont. Interview & mise en ondes : Simon Beyrand. Sound design : JFF. Illustration : Belen Fernandez – Olelala.
Tête-à-tête enregistré le 29 juin 2020 avec Pablo Servigne, chercheur « in-terre-dépendant » et auteur. Il a notamment publié avec Gauthier Chapelle, L’entraide, l’autre loi de la jungle (Les Liens qui Libèrent, 2017), et cofondé, avec Yvan Saint-Jours, le magazine trimestriel Yggdrasil. Effondrement & renouveau Les deux (premiers ?) mois de confinement liés au Covid-19 n’auront pas fait trembler les fondements de notre économie extractiviste. Mais dans les esprits, la question du possible effondrement de notre société thermo-industrielle poursuit son chemin. L’occasion d’ouvrir les horizons ; de renouveler les imaginaires comme les modes d’action. « L’effondrement n’est pas l’alpha et l’oméga. C’est juste l’oméga, la moitié du récit. Toute l’autre moitié est à explorer, découvrir, créer. […] Avec Yggdrasil, on tient à ne pas rester que dans la tête, le mental, la raison et les chiffres. Pour nous, il faut ouvrir au cœur, aux émotions, aux affects, aux questions spirituelles et artistiques. Et aux mains, à la pratique – ce que l’on pourrait appeler collapso-praxis. » Pour aller plus loin Glenn Albrecht sur Thinkerview Alain Damasio, tête-à-tête pour Radio REcyclerie Rob Hopkins, Manuel de Transition (Ecosociété, 2010) Dennis Meadows, Donella Meadows, Jorgen Randers, Les limites à la croissance (dans un monde fini) (Rue de l’échiquier, 2017) Clive Hamilton, Requiem pour l'espèce humaine (Les Presses de Sciences Po, 2013) Régis Loisel, Jean-Blaise Djian, Vincent Mallié, François Lapierre, Le grand mort (Vents d’Ouest, 2007) L'équipe Programmation : Les Filles sur le Pont. Interview & mise en ondes : Simon Beyrand. Sound design : JFF. Illustration : Belen Fernandez – Olelala.
Une conférence enregistrée à La REcyclerie le 9 mars 2020, avec Emmanuel Gabla, Michèle Rivasi et Stéphen Kerckhove. La 5G fait débat. Ou plutôt échappe au débat, comme le souligne régulièrement l’astrophysicien Aurélien Barrau. Alors avant de foncer tête baissée vers ce « progrès », il convient de se poser les bonnes questions : dans quelle mesure la 5G pourrait s’avérer bénéfique pour l’humanité ? En quoi cette technologie présente-t-elle des risques environnementaux et sanitaires ? Et plus largement : quelle place voulons-nous accorder au numérique dans notre société ?  Animation du débat, podcast : Simon Beyrand
À l’heure où le vivant est bouleversé dans son ensemble par les activités humaines, l’arbre demeure une formidable espèce pour répondre aux multiples enjeux de l’époque.  Une conférence enregistrée à La REcyclerie le 24 février 2020. Avec Jonathan Guyot, co-fondateur et président d’all4trees, et Fabien Balaguer, directeur de l'Association Française d'Agroforesterie. Animation du débat, podcast : Simon Beyrand
Au cœur de nos existences, la consommation est devenue hyperconsommation. Ce mécanisme contribue largement à la destruction du vivant comme au délitement du lien social. Pour rectifier le tir au plus vite, l'économiste Philippe Moati propose de repenser le projet moderne. Interview & podcast : Simon Beyrand.
Une conférence enregistrée à La REcyclerie le 10 février 2020. Avec Laury-Anne Cholez, journaliste indépendante, et Léa Dang, journaliste de Socialter. L’expression de la démocratie ne se limite pas à un dépôt de bulletin dans l’urne tous les 5 ou 6 ans. À Saillans comme à Barcelone, des citoyens font collectif pour reprendre la gestion de la cité et redonner du sens à la notion de politique.
Conférence enregistrée en public à La REcyclerie, le 3 février 2020. Avec Guillaume Boulanger, expert à l’ANSES, et Jean-Baptiste Renard, directeur de recherche au CNRS d'Orléans. Chaque année, la pollution de l’air tue près de 9 millions de personnes prématurément dans le monde – environ 800 000 décès lui sont annuellement attribués en Europe, 48 000 en France. Désormais, la pollution atmosphérique est donc plus meurtrière que le tabac. Mais si chacun peut éviter la cigarette – et encore, fumer relève de facteurs sociologiques –, il semble impossible de s’empêcher d’inhaler un air pollué… surtout dans une ville-monde comme Paris !  Animation débat & podcast : Simon Beyrand.
Avec Les Furtifs (La Volte, 2019), roman d’anticipation et d’émancipation, Alain Damasio signe une critique acerbe de la fuite en avant technologique portée par l’ultralibéralisme. Tête-à-tête enregistré le 29 janvier 2020, au Théâtre Paris-Villette. Interview & podcast : Simon Beyrand.
Oui, le travail peut devenir un lieu de réalisation personnelle et, à la fois, générer un impact positif sur la société. Mais gare aux recettes miracles ! Il convient à chacun-e de trouver son chemin vers l’épanouissement professionnel. Retour sur cette conférence enregistrée en public, le 13 janvier 2020 à La REcyclerie. Avec Céline Julien, coach et formatrice à Mon job de Sens, et Julian Guerin, co-fondateur de Vendredi.
Recycler et agir ensemble

Recycler et agir ensemble

2019-12-1201:18:521

Au-delà de l’éco-geste, l’action de recycler – qui constitue le dernier pilier de l’économie circulaire – est à envisager comme un impératif collectif. Un débat enregistré le 26 novembre 2019 à La REcyclerie dans le cadre du cycle des conférences 2C, proposé par la Fondation Veolia. Avec Anita Ravlic, chargée de mission économie circulaire à la Mairie de Paris, Séverine Lèbre-Badré, directrice de la communication de Citeo, Emmanuelle Ledoux, directrice de l’Institut national de l’économie circulaire, et Amélie Rouvin, responsable économie circulaire chez Veolia.
Depuis 1950, l’humanité a produit 8,3 milliards de tonnes de plastiques. Face à ce « péril plastique », il convient de bien identifier les causes et d’agir, collectivement. Retour sur ce débat enregistré en public le 25 novembre 2019 à La REcyclerie, à Paris. Avec Laura Chatel, chargée de plaidoyer pour l’association Zero Waste France, Clémence Bernard-Colombat, chargée des relations publiques pour Loop France, et Matthieu Combe, journaliste, fondateur de la revue en ligne Natura Sciences. Animation du débat, podcast : Simon Beyrand.
Radicale est la situation d’effondrement écologique en cours. Par conséquent, les mouvements écologistes doivent-ils gagner en radicalité dans leurs idées, leurs actions ? Retour sur ce débat enregistré en public le 12 novembre 2019 à La REcyclerie, à Paris. Avec Delphine Batho, députée des Deux-Sèvres et présidente de Génération Ecologie, Christophe Bonneuil, historien, co-auteur de L'événement Anthropocène (Seuil, 2013) et membre de la revue terrestre.org, et Lucas, membre d’Extinction Rebellion (XR). Animation du débat : Simon Beyrand.
Et si la réparation – pilier de l’économie circulaire – était en mesure de bousculer le modèle insoutenable qui consiste à « acheter-jeter » ? Un débat enregistré le 10 septembre 2019 à La REcyclerie dans le cadre du cycle des conférences 2C, proposé par la Fondation Veolia. Avec Amélie Rouvin, responsable économie circulaire chez Veolia, Marline Weber, chargée de mission affaires juridiques et européennes à l’Institut national de l’économie circulaire, et Julien Richardson, directeur de l’entreprise Atelier Extramuros.
Seconde main, recyclage, artisanat : loin des cadences intenables de la fast fashion, la mode éthique – ou slow fashion – bouscule les lignes du secteur de l’habillement. Retour sur ce débat enregistré en public le 14 octobre 2019 à La REcyclerie, à Paris, avec Eloïse Moigno, co-fondatrice de sloweare.com, Gaëlle Constantini, créatrice de la marque Gaëlle Constantini, et Frédéric Godart, sociologue de la mode et chercheur à l’INSEAD. Animation : Simon Beyrand
Pour sortir du « déni collectif » qui nous dirige « vers notre propre extinction », le mouvement Extinction Rebellion fait le pari de la désobéissance civile. Retour sur cette conférence donnée à l’approche de la Rebellion Internationale d’Octobre. 
Face à l’inaction climatique des pouvoirs en place, des milliers de lycéens et d’étudiants s’organisent, marchent, militent, désobéissent, pour leur avenir et celui du vivant. Ce mouvement se développe en France, comme en Suède, en Belgique, en Australie, au Canada et ailleurs. Et si cette génération avait suffisamment de courage et d’imagination pour dessiner une meilleure société ? Retour sur ce débat enregistré en public le 9 septembre 2019 à La REcyclerie, à Paris, avec Claire Egnell, porte-parole du Manifeste étudiant pour un réveil écologique, Hugo Viel, secrétaire général de CLIMates et membre de Youth For Climate, et Marie Chureau, membre de Youth For Climate. Animation du débat et montage son : Simon Beyrand.
Comment mieux écouter son corps, son esprit, alors que notre société moderne est largement marquée par une « crise du temps » ? Retour sur ce débat enregistré en public le 1er juillet 2019 à La REcyclerie, à Paris, avec Stéphanie Lagarde-Derouiche, professeure de yoga, et Edith Lecourt, musicienne, musicothérapeute, et professeure de psychologie clinique à l'université Paris V - René Descartes. Animation du débat, montage son : Simon Beyrand.
Végétalisons Paris !

Végétalisons Paris !

2019-06-2101:27:32

Dans un contexte de crise climatique – crise doublée d’un effondrement de la biodiversité –, comment réintroduire de la nature, du vivant, de la fraîcheur, dans une ville-monde et minéralisée comme Paris ?  Un débat enregistré en public le 17 juin 2019 à La REcyclerie, à Paris, avec Christine Aubry, ingénieure de recherche à l’INRA, Marion Journet de l’association Veni Verdi, et Pénélope Komitès, adjointe à la maire de Paris, chargée des espaces verts, de la nature, de la biodiversité, de l’agriculture urbaine et des affaires funéraires. Animation du débat, montage son : Simon Beyrand.
L’activité humaine compromet les capacités de régénération de la terre, d’où l’urgence d’instaurer une économie de la ressource basée sur le principe de « sobriété heureuse. » Un débat enregistré le 21 mai 2019 à La REcyclerie dans le cadre des « 2C », un cycle de conférences proposé par la Fondation Veolia. Avec Amélie Rouvin, responsable économie circulaire chez Veolia, Marline Weber, chargée de mission affaires juridiques et européennes à l’Institut national de l’économie circulaire, et Julien Vidal, fondateur de l’initiative Ça commence par moi. Animation du débat : Alice Dominé.
loading
Commentaires 
Télécharger sur Google Play
Télécharger sur l’App Store