DiscoverLa Martingale
La Martingale
Claim Ownership

La Martingale

Author: Big Bang Media by CosaVostra

Subscribed: 806Played: 26,039
Share

Description

Dans La Martingale, Matthieu Stefani reçoit des experts de la finance – chefs d’entreprise, investisseurs, consultants – qui partagent leur expérience et leurs conseils avisés en matière d’épargne, de patrimoine et de gestion des finances personnelles. 

Un podcast qui parle d’argent, mais pas que. Finances personnelles, investissement, épargne, patrimoine - tous les sujets seront abordés sans tabous pour aider chacun à y voir plus clair dans la gestion de ses actifs.

Pour s'abonner à la newsletter, c'est ici : https://lamartingale.io/

89 Episodes
Reverse
Le sujet : Et si votre épargne était entièrement gérée par un robot ? Chaque mois, vous lui confiez votre argent, vous définissez quelques règles au préalable, et il s’occupe, pour vous, de l’investir. Auriez-vous confiance en lui ?L’invité du jour : En 2018, après plus de 20 ans à travailler pour une banque américaine, Marc Tempelman a cofondé Cashbee. Le concept ? Vous aider à (mieux) épargner grâce à un système de robo-advisor qui vous accompagne dans vos investissements. Vous ne voulez pas prendre trop de risques mais générer des revenus stables ? Au contraire, le risque ne vous fait pas peur, vous cherchez avant tout le rendement ? À vous de choisir, Cashbee s’occupe de tout le reste !Au micro de Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, Marc Tempelman met en lumière les avantages de l’automatisation et de la robotisation dans l’investissement : # Un robot ne cèdera jamais à l’émotion, vous si. Il n’aura donc aucun mal à vendre en cas de baisse trop importante d’un actif.  # De même, il ne sera jamais soumis à des biais cognitifs qui l'empêcheraient d’investir dans tel ou tel actif risqué. # En plus, il vous permet d’automatiser votre effort d’épargne chaque mois en vous faisant gagner du temps. # Il sera TOUJOURS rigoureux et suivra à la lettre ce que vous lui avez demandé de faire. # Enfin, vous pouvez tout lui demander : investir sur une thématique précise, diversifier votre portefeuille au maximum, etc. En bref, un robot est à même de couvrir 80% des besoins basiques et classiques de tout·e investisseur·euse en gérant son portefeuille avec rigueur. Marc Tempelman explique en prime “la règle des 72” qui permet de savoir en combien d’années chacun·e de nous peut doubler son épargne selon le taux d’intérêt choisi. Pour le savoir, rien de plus simple : vous divisez 72 par le taux d’intérêt choisi. Pour suivre le blog de Marc (et de Cashbee), c’est par ici : The Interest.Et pour en savoir plus sur les instruments de capital hybride dont ils ont parlé, c’est à retrouver sur le site d’Euromoney. Pour plus d’infos sur les MSCI, c’est par ici. Ils y parlent aussi d’anciens épisodes de La Martingale :#53 - Marc Fiorentino - Plutôt Momentum Player ou Value Investor ? Comment investir en période de bulle ?#78 - Emilie Bellet - Vestpod - 10 conseils pour gérer ses finances perso#81 - Joseph Choueifaty - Goodvest - Faut-il investir dans l’épargne responsable ?#- 82 Nicolas Decaudain - Avenue des investisseurs - La défiscalisation : par où commencer ?Bonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcast, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.Et pour recevoir toutes les actus et des recommandations exclusives, abonnez-vous à la newsletter, c’est par ici.Merci à Iroko d’avoir rendu possible cette huitième saison de La Martingale. N’hésitez pas à prendre quelques minutes pour vous rendre sur le site iroko.eu et découvrir en détail la SCPI Iroko ZEN. Et, si vous renseignez le code MARTINGALE en créant votre compte, une bouteille de champagne vous sera offerte.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Le sujet : Si, ces dernières années, l’investissement connaît un gain de popularité, les subtilités de l’optimisation fiscale restent encore méconnues. Pourtant, les niches fiscales ne manquent pas : assurance-vie, immobilier… Comment réaliser une opération intelligente ? Cette semaine, dans La Martingale, découvrez comment défiscaliser en 2021.L’invité du jour : Après avoir travaillé en gestion des finances dans l’armée, Nicolas Decaudain s’est pris de passion pour l'investissement et l'optimisation fiscale. Il a cofondé Avenue des investisseurs, portail d’information ouvert à tous, avec Ludovic Chaput en 2018. Son objectif ? “L’éducation financière des Français”.Quand on demande les projets d’un ami, généralement c’est “je veux faire le tour du monde l’année prochaine”, “je veux m’acheter un appartement dans 5 ans”, “je veux partir en retraite avant 50 ans”. Mais bizarrement, devant un conseiller en gestion de patrimoine, cela se transforme en “je veux payer moins d’impôts” ! Avenue des investisseurs s’en étonne et explique les bonnes pratiques de l’investissement, de la défiscalisation (ou optimisation fiscale), mais rappelle aussi que la défiscalisation n’est pas une fin en soi et qu’avant tout on investit selon ses projets.Nicolas Decaudain partage son expérience et ses observations avec Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra.# Faire un don à une association d’intérêt général permet d’obtenir une réduction d’impôts de jusqu’à 75%.# Si votre crédit d'impôt est supérieur au montant de l’impôt, le surplus donne lieu à un remboursement. Ce n’est pas le cas pour une réduction d’impôt.# Nos revenus sont imposés progressivement selon les tranches marginales d'imposition (TMI), et non la globalité des revenus dans une seule tranche.# La défiscalisation est sujette à un plafond de 10 000€/an, mais certaines niches fiscales comme le plan d’épargne en actions (PEA) ou l’assurance-vie n’entrent pas dans ce cadre.# La défiscalisation Pinel est populaire mais a des effets pervers (prix du neuf élevés donc risque de moins-value à la revente, immobilier loué nu très imposé, contraintes locatives). Il faut comparer avec d'autres solutions, comme la location meublée non professionnelle (LMNP).Liens vers les références abordées dans l’épisode :Comparatif des meilleures assurances-vie du marchéDéfiscalisation, le guide par Avenue des investisseursBonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcast, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.Et pour recevoir toutes les actus et des recommandations exclusives, abonnez-vous à la newsletter ! C’est par ici.Merci à Iroko d’avoir rendu possible cette huitième saison de La Martingale. N’hésitez pas à prendre quelques minutes pour vous rendre sur le site iroko.eu et découvrir en détail la SCPI Iroko ZEN. Et, si vous renseignez le code MARTINGALE en créant votre compte, une bouteille de champagne vous sera offerte.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Le sujet : Au sortir de la crise, la société veut renouer avec la croissance, mais pas à n’importe quel prix : le public est de plus en plus conscient des enjeux environnementaux. Les entreprises qui ont recours à des opérations de greenwashing se multiplient et il est de plus en plus difficile d’investir de façon responsable et durable. De nouveaux acteurs se mobilisent.L’invité du jour : Joseph Choueifaty, est le cofondateur et CEO de Goodvest, la première épargne compatible avec l’Accord de Paris. Il anime également le podcast Monéthique, qui aborde les enjeux de la finance durable. Dans cet épisode, il exprime son souhait de démocratiser l’investissement socialement responsable (ISR) et de sensibiliser le public aux limites du label ISR.Au micro de Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, Joseph Choueifaty aborde, entre autres, les points suivants :# Même les entreprises les plus polluantes peuvent obtenir le label ISR. Aucune garantie donc que vos investissements soutiennent une dynamique écologique. Pour notre intervenant, les entreprises doivent intégrer pleinement les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance.# Le calcul du bilan des émissions de gaz à effet de serre des entreprises dépend de 3 critères : les scopes 1 (émissions directes liées à la fabrication du produit), 2 (émissions indirectes liées aux consommations énergétiques) et 3 (autres émissions indirectes, des fournisseurs et des utilisateurs finaux). Si les deux premières sont publiques, la dernière est difficilement accessible.# Chez Goodvest, le seuil de tolérance pour les énergies fossiles est de 0% du chiffre d’affaires. Leur portefeuille comporte tout de même quelques entreprises propres appartenant au CAC40 : EDF, Schneider Electric, Legrand…# Les banques françaises investissent huit fois plus d’argent dans les énergies fossiles que les énergies renouvelables. Les nouvelles générations, elles, ne sont pas de cet avis : les jeunes diplômés souhaitent travailler dans des entreprises responsables.# Les firmes européennes respectent mieux l’Accord de Paris que leurs concurrentes américaines. Sur les 3 dernières années, l’ETF Low Carbon 100 Europe a réalisé de meilleures performances que le MSCI Europe, avec une volatilité plus faible. Grâce à la croissance des secteurs concernés et à l’ajout de critères de durabilité, il est plus résilient en période de crise.Goodvest offre à tous les auditeurs et auditrices de La Martingale, 3 mois de frais de gestion offerts avec le code MARTINGALE.Pour bénéficier de cette réduction, rentrer le code MARTINGALE au début de votre inscription sur le site de Goodvest.frLiens vers les références abordées dans l’épisode :La finance verte est (pour le moment) une arnaque Faut-il craindre une bulle verte dans les investissements durables ?Le livre Illusion de la finance verte de Alain Grandjean et Julien LefournierRift App qui permet de calculer l’empreinte carbone de son épargneLita.co pour investir dans des sociétés non cotéesIls y parlent aussi d’anciens épisodes de Génération Do It Yourself et de La Martingale#70 Mounir Laggoune – FinaryChasser les frais cachés pour exploser ses performances# GDIY#163 – MARIE EKELAND – Fonds 2050 : La puissance de l’argent pour répondre aux enjeux de la planète.# GDIY#172 – ANTOINE FINE – Eutopia : De travaillomane à empathique, tout envoyer promener et revenir plus fort.Bonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcasts, ici si vous préférez Google Podcasts ou encore ici si vous préférez Spotify.Et pour recevoir toutes les actus et des recommandations exclusives, abonnez-vous à la newsletter ! C’est par ici.Merci à Iroko d’avoir rendu possible cette huitième saison de La Martingale. N’hésitez pas à prendre quelques minutes pour vous rendre sur le site iroko.eu et découvrir en détail la SCPI Iroko ZEN. Et, si vous renseignez le code MARTINGALE en créant votre compte, une bouteille de champagne vous sera offerte.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Le sujet : 2021, les cryptomonnaies sont sur le devant de la scène. La Chine leur déclare la guerre pendant que le Salvador les accepte comme monnaie légale. L’Ethereum devient peu à  peu plus populaire que le Bitcoin. En bref, elles sont tout le temps sur toutes les langues, mais que VRAIMENT penser des cryptomonnaies ?  Les invités du jour : Nicolas Chéron et Grégory Raymond, tous deux experts en Bourse et en cryptomonnaies, ont déjà livré leurs meilleurs conseils dans les épisodes 54 et 64 de La Martingale. Dans l’épisode du jour, ils associent leurs expériences pour analyser l’actualité et l’avenir des cryptomonnaies. Objectif : ne pas vous tromper lors de votre prochain investissement.Au micro de Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, Nicolas Chéron et Grégory Raymond livrent leurs meilleurs apprentissages sur les cryptomonnaies : # Malgré tous les événements du début de l’année 2021, les monnaies fondamentales des cryptos (Ethereum, Bitcoin, etc.) ne se sont pas du tout écroulées et ont continué à prospérer. # Depuis 2012 les cryptos ont perdu entre 30% et 86,9% de leur valeur à 12 reprises. C’est donc un actif ultra volatile pour lequel il faut regarder et étudier la tendance de fond pour investir. Et globalement, depuis 2012 la valeur des cryptos n’a fait que croître. # Selon eux, il n’y a aucun risque à ce que les cryptomonnaies soient interdites. # Il faudra forcément beaucoup de temps pour que le Bitcoin devienne une valeur refuge lorsque tout le monde se rendra compte de sa rareté. # Si un jour il y a une défiance envers la monnaie, alors les cryptos pourraient exploser.Grégory et Nicolas partagent aussi plusieurs entreprises qui peuvent nous permettre d’investir dans les cryptos comme Coinhouse, Bitpanda, Paymium, StackinSat, Woleet.Pour trouver d’autres entreprises, vous pouvez vous rendre sur ce lien ou sur le site de l’AMF.Et c’est ici pour suivre 21 Millions, la newsletter de Grégory Raymond et celle de Nicolas Chéron.Ils y parlent aussi d’anciens épisodes de La Martingale :#54 - Grégory Raymond - 21 Millions : Montagnes russes des cryptos : comment s’y retrouver ?#64 - Nicolas Chéron - Zone Bourse : Devenir riche lentement mais sûrementBonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcast, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.Et pour recevoir toutes les actus et des recommandations exclusives, abonnez-vous à la newsletter, c’est par ici.Merci à eToro d’avoir rendu possible cette septième saison de la Martingale. N’hésitez pas à vous inscrire sur leur plateforme si vous souhaitez investir en quelques clics sans commission sur les actions du monde entier. Vous pouvez même vous inspirer des meilleurs traders en copiant leurs portfolios ou vous entraînez sur un compte virtuel.  Contactez les sur eToro.com.Suivez mon portefeuille : https://www.etoro.com/people/mattintouch/portfolioSee Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Le sujet : Le 10 septembre 2020, Greg Blumenfeld expliquait comment investir dans les montres sans se faire avoir. Un an plus tard, on fait le point : dans quel modèle de montre investir ? Quelles sont les grandes règles de cet investissement ? Comment réaliser les meilleures affaires ? Tic, tac, l’univers des montres n’aura plus aucun secret pour vous !L’invité du jour :  Avant d’en faire son métier, les montres étaient sa passion. Greg Blumenfeld avait l’habitude d’être le conseiller spécial de tous ses proches, puis des proches de ses proches. Alors de fil en aiguille, il a fondé Le Guide Des Montres, un média en ligne spécialisé dans l’horlogerie, qui vous aide à trouver le modèle dans lequel investir.Au micro de Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, Greg Blumenfeld livre ses meilleurs conseils pour investir en toute confiance sur ce marché qui s’adapte à tous les budgets :  # Les tendances changent et certains modèles de montres reviennent à la mode. Actuellement les montres en or, par exemple, ont pas mal la côte. Un style qui plaît moins aujourd’hui sera donc peut-être très prisé demain ! # Il faut d’abord acheter un modèle qui nous plaît personnellement. # Il faut toujours choisir une montre en très bon état. # N’achetez qu’à des spécialistes qui s’y connaissent réellement pour ne pas vous faire avoir.  # Plus un modèle est rare et exclusif, plus cher vous pourrez le revendre. # Gardez TOUT ! Le ticket de carte bleue, la facture, la boîte, le sachet… plus vous aurez d’éléments qui attestent de la provenance de votre monde, plus chère elle se revendra.  # N’achetez pas le même modèle que tout le monde mais préférez les petites marques qui sont plus rares. # Enfin, faites attention aux vols. Si vous ne portez pas votre montre, conservez-la dans un coffre à la banque et prenez des photos au préalable.Greg Blumenfeld conseille aussi un certain nombre de modèles de montres pour lequel vous êtes sûr·es de faire une bonne affaire : # Le trio gagnant : Rolex, Patek Philippe et Audemars Piguet. # Les modèles : la Royal Oak de chez Audemars Piguet, la Bulgari Diagono, la Daytona Vintage de Rolex, le chrono Breguet type 20, la GMT‑Master II Pepsi de Rolex.  # Les marques à choisir : Cartier, H.Moser & Cie, A.Lange & Söhne, MB&F, Tudor, March LA.B, Chanel. # Et pour acheter ces modèles, vous pouvez aller chez Chronopassion de la part de Greg.Ils y parlent aussi d’anciens épisodes de La Martingale :#31 - Greg Blumenfeld - Le Guide des Montres : Comment investir dans les montres#35 - Matthieu Lamoure - Arcturial Motorcars : Comment investir dans des voitures de collection ?Bonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcast, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.Et pour recevoir toutes les actus et des recommandations exclusives, abonnez-vous à la newsletter, c’est par ici.Merci à eToro d’avoir rendu possible cette septième saison de la Martingale. N’hésitez pas à vous inscrire sur leur plateforme si vous souhaitez investir en quelques clics sans commission sur les actions du monde entier. Vous pouvez même vous inspirer des meilleurs traders en copiant leurs portfolios ou vous entraînez sur un compte virtuel.  Contactez les sur eToro.com.Suivez mon portefeuille : https://www.etoro.com/people/mattintouch/portfolioSee Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Le sujet : Gérer ses finances personnelles, un truc de riches ? Emilie Bellet vous dit non ! Peu importe votre budget mensuel, vous pouvez investir en suivant quelques principes très simples (et à la portée de tou·te·s). On essaie ?L’invitée du jour : Emilie Bellet est l’autrice de l’ouvrage You’re not broke, You’re pre rich, l’animatrice du podcast The Wallet, mais aussi la fondatrice de Vestpod, une plateforme et une communauté qui aide les femmes à acquérir une autonomie financière et à gérer leurs finances depuis 2017. Rien que ça !Au micro de Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, Emilie Bellet livre des conseils très concrets pour apprendre à gérer sa vie financière. Notamment :  # La première chose à faire est de se réserver du temps pour sa gestion financière. Chaque semaine ou chaque mois, bloquez-vous une heure dans votre agenda qui sera dédiée à vos finances.  # Dans un carnet spécifique notez votre patrimoine, vos revenus et combien vous aimeriez épargner idéalement. Vous pourrez y suivre votre avancée plus facilement. # Si cela vous convient, appliquez la règle du 50/20/30 : 50% de votre revenu mensuel dédié à vos besoins, 20% à votre épargne et 30% à vos envies. # Revoyez vos besoins et évitez les achats compulsifs. C’est la base pour commencer à économiser même quand on ne roule pas sur l’or.  # De même, quand c’est possible achetez du reconditionné. C’est mieux pour votre portefeuille (et pour la planète !). # Enfin, surveillez régulièrement où en sont votre épargne et vos objectifs.  Ils y parlent aussi d’un ancien épisode de La Martingale :#16 - Victor Lora - Mouvement FIRE : Épargne hardcore et retraite à 40 ans !#50 - Victor Lora - Mouvement FIRE : Un an plus tard, la machine à construire du patrimoine#67 - Héloïse Bolle - Oseille et Compagnie : Amour et argent, comment faire bon ménage ?#70 - Mounir Laggoune - Finary : Chasser les frais cachés pour exploser ses performancesBonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcast, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.Et pour recevoir toutes les actus et des recommandations exclusives, abonnez-vous à la newsletter, c’est par ici.Merci à eToro d’avoir rendu possible cette septième saison de la Martingale. N’hésitez pas à vous inscrire sur leur plateforme si vous souhaitez investir en quelques clics sans commission sur les actions du monde entier. Vous pouvez même vous inspirer des meilleurs traders en copiant leurs portfolios ou vous entraînez sur un compte virtuel.  Contactez les sur eToro.com.Suivez mon portefeuille : https://www.etoro.com/people/mattintouch/portfolioSee Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Le sujet : Dark Kitchens, magasins de vêtements ou encore investissement en Bretagne, comment la Covid-19 a-t-elle changé le marché de l’immobilier professionnel ? Transformer des appartements en bureaux est-ce une bonne idée ? Maïlys Rebora vous aide à y voir plus clair (et à trouver le lieu parfait pour investir !). L’invitée du jour : Depuis 3 ans, Maïlys Rebora est Cheffe de Marché Immobilier professionnel chez Seloger. Malgré la crise sanitaire, Seloger reste le premier site d’immobilier consulté avec plus de 520 000 visites effectuées dans les derniers mois et plus de 60 000 mises en relations. Au micro de Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, Maïlys détaille les changements que connaît le marché de l’immobilier professionnel depuis la COVID-19 et donne ses meilleurs conseils pour investir : # L’emplacement est toujours le critère numéro 1. Mais si avant la crise il fallait privilégier des lieux ultra-visibles, aujourd’hui des Dark Kitchens peuvent très bien voir le jour dans de petites rues moins passantes. # L’immobilier de bureaux coûte moins cher. Il est donc moins avantageux de transformer une habitation en bureau. # Si vous êtes propriétaire d’un hôtel, Maïlys Rebora vous conseille de ne pas vendre tout de suite. Par contre, vous pouvez y investir. # La demande s’est beaucoup déplacée en Bretagne et dans certaines régions comme la région Rhône-Alpes par exemple où vous pouvez réaliser de jolies marges. # Investir dans un local d’activités peut vous permettre de combiner plusieurs activités. # Contrairement à ce que l’on pourrait penser, investir dans des grandes surfaces de bureaux est toujours d’actualité. Découpez-les ensuite en plusieurs parties et sous-louez certains bureaux # Maïlys Rebora conseille certaines villes pour investir : Levallois-Perret, Champigny-sur-Marne ou encore Toulouse. Ils y parlent aussi d’un ancien épisode de La Martingale :#74 - Thomas Lefebvre - MeilleursAgents : Quand la data nous aide à faire les meilleurs coups immobiliersMais aussi de GDIY :#198 - FRANK ZORN- Deskeo & Groupon : Le grand écart : refuser une offre à 4,5 milliards quand on vient d’un pays communisteBonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcast, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.Et pour recevoir toutes les actus et des recommandations exclusives, abonnez-vous à la newsletter, c’est par ici.Merci à eToro d’avoir rendu possible cette septième saison de la Martingale. N’hésitez pas à vous inscrire sur leur plateforme si vous souhaitez investir en quelques clics sans commission sur les actions du monde entier. Vous pouvez même vous inspirer des meilleurs traders en copiant leurs portfolios ou vous entraînez sur un compte virtuel.  Contactez les sur eToro.com.Suivez mon portefeuille : https://www.etoro.com/people/mattintouch/portfolioFAQ : C’est quoi Seloger ?Seloger est une plateforme permettant de trouver un appartement ou une maison en vente ou en location. Malgré la crise sanitaire, Seloger reste le premier site d’immobilier consulté avec plus de 520 000 visites effectuées dans les derniers mois et plus de 60 000 mises en relations. Est-il intéressant de transformer une habitation en bureaux ?Puisque l’immobilier de bureaux est aujourd’hui moins cher, il n’est pas intéressant de transformer une habitation en bureaux. Il vaut mieux investir directement dans des bureaux.CAPTION La Bretagne, le nouvel eldorado des investisseurs 🌊💸Eh oui, avec la crise, l’immobilier professionnel a connu quelques changements. Les bureaux sont désormais plus accessibles, les surfaces plus grandes et la demande se déplace maintenant dans d’autres régions. Maïlys Rebora, Cheffe de Marché Immobilier professionnel chez Seloger, vous donne toutes les clés pour bien investir !Pour trouver le bureau parfait 👉https://bit.ly/3yQqdWh TIMECODES2’ : Emplacement est le critère n°110’ : Immobilier de bureau est moins cher14’ : Aujourd’hui c’est plus simple de trouver un bureau39’ : Investir dans un local d’activité42’15 : la tendance des bureauxSee Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Le sujet : Après avoir explosé, s’être effondrées en un temps-record puis finalement reprendre beaucoup de valeur, les crypto-monnaies ont fait parler d’elles en 2021 ! Et elles nous passionnent. Alors pour ce premier épisode de la rentrée, on décrypte tout ce qu’il faut savoir sur la blockchain et surtout on vous explique pourquoi les acheter en propre. L’invitée du jour : Après quelques années passées sur les bancs d’HSBC, Ambre Soubiran a fondé Kaiko, une entreprise spécialisée dans la vente de données de prix de cryptos actifs. Concrètement, elle est aujourd’hui connectée à des centaines de places de marché de trading de crypto-monnaies pour en récupérer toute la data. Si ça vous semble très technique, rassurez-vous, dans cet épisode elle nous aide simplement à comprendre l’intérêt et la spécificité des cryptos.    Au micro de Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, elle explique ce qu’est une blockchain et tout ce qu’il faut savoir avant d’investir dans les cryptos : # Il y a 3 piliers qui définissent la blockchain : le registre, la décentralisation (aka le réseau) et l’unité de compte. Ces trois piliers sont indissociables. # La blockchain est une base de données publique et transparente. # C’est la rareté et la technologie de pointe et inviolable des cryptomonnaies qui en font sa valeur. # Il est quasiment impossible de perdre de l’argent avec les cryptos. Vous pouvez seulement perdre votre mot de passe. Faites donc bien attention à ne pas l’oublier ! Ambre Soubiran donne quelques techniques pour le retenir. # L’éthéreum est une cryptomonnaie similaire au bitcoin mais qui vous permet de réaliser plus d’actions notamment parce qu’il est possible d’envoyer directement des lignes de code informatique. # Achetez toujours vos cryptomonnaies en propre, sinon vous n’en serez pas réellement propriétaire. # Pour retrouver tous les services dont on parle : Legder, Coinbase Wallet. # La martingale d’Ambre : investir dans 50% d’éthéreum et 50% de bitcoin.Pour en savoir plus sur le Bitcoin vous pouvez lire le White Paper du Bitcoin publié en 2008. Bonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcast, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.Et pour recevoir toutes les actus et des recommandations exclusives, abonnez-vous à la newsletter, c’est par ici.Merci à eToro d’avoir rendu possible cette septième saison de la Martingale. N’hésitez pas à vous inscrire sur leur plateforme si vous souhaitez investir en quelques clics sans commission sur les actions du monde entier. Vous pouvez même vous inspirer des meilleurs traders en copiant leurs portfolios ou vous entraînez sur un compte virtuel.  Contactez les sur eToro.com.Suivez mon portefeuille : https://www.etoro.com/people/mattintouch/portfolioSee Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Le sujet : Investissement vs. trading. Temps long vs. temps court. Alors que les outils pour investir n’ont jamais été aussi nombreux, qu’il est de plus en plus facile de suivre l’activité du marché en temps réel, nous avons tous (au moins un peu) tendance à vouloir être le plus fort, le plus smart et à gagner beaucoup, vite. Go big or home. Et pourtant, en investissement, comme souvent : “rien ne sert de courir, il faut partir à point.” Explication dans cet épisode. L’invité du jour : stratégiste marché chez Zone Bourse, l’un des premiers portails d’information boursières de France (95 000 fiches valeurs sur des sociétés installées tout autour du globe), Nicolas Chéron est un passionné de l’investissement et un spécialiste de la bourse. La mission qu’il s’est donnée ? Vulgariser et démocratiser son savoir pour le partager (très régulièrement - il suffit de jeter un œil à son compte twitter) aux investisseurs débutants comme experts. Au micro de Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, Nicolas nous plonge dans le milieu de la bourse et nous explique : # Des différentes formes de trading, de la différence entre trading (qui se joue en quelques minutes, heures et jours) et investissement (moyen et long-terme) et surtout, pourquoi les particuliers ont intérêt à choisir la seconde option : entre 75% et 90% d’entre eux perdent en effet de l’argent en faisant du trading ! # De l'hyper information, fruit de la digitalisation et de la gamification, qui font que nous avons du mal à attendre (un investisseur peut regarder jusqu’à 100 fois par jour son compte bancaire et son portefeuille d’actions !)# De l’importance de la diversification ! Comment, pourquoi et dans quelles proportions : il nous donne ses meilleurs conseils et exemples. # Du plan de départ : pourquoi on investit ? Quel est l’objectif ? Et que faire quand il est atteint ? Mais aussi la différence entre l’introduction en bourse en Europe et aux US (85% des introductions en France et en Europe sont baissières, à l’inverse des Etats-Unis), des SPACS (qui ont levé plus sur les 3 premiers mois de 2021 que pendant tout 2020 - je vous prépare un épisode spécifique sur le sujet) et de plein d’autres choses encore ! Bonne écoute ! Ensemble, ils citent d’anciens épisodes de La Martingale : #34 Tarek Elmarhri - Krechendo Trading : Prendre des risques en s’inspirant des pros#53 Marc Fiorentino - Plutôt Momentum Player ou Value Investor ? Comment investir en période de bulle ?#54 Grégory Raymond - 21 Millions Montagnes russes des cryptos : comment s’y retrouver ?#62 Géraldine Métifeux - Alter EgaleInvestir en période de fin du monde, le retourA la fin de l'épisode et pour aller plus loin, Nicolas vous conseille de vous offrir La Box Masterbourse contenant les fiches résumées et traduites des 12 ouvrages incontournables (Warren Buffet, Peter Lynch, etc.) pour apprendre à investir en Bourse.Bonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcast, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.Merci à Anaxago d’avoir rendu possible cette sixième saison de La Martingale. Anaxago vous permet d'investir en ligne dans une large sélection d'opportunités ancrées dans l'économie réelle : startups, crowdfunding immobilier, immobilier locatif, SCPI, assurance-vie, impact. Selon vos objectifs, vous pouvez réaliser vous-même vos investissements ou choisir d'être accompagné par un gestionnaire privé. Rendez-vous sur anaxago.com, un code promotionnel spécial pour les auditeurs et auditrices de La Martingale vous y attend ! See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
“Aujourd’hui, les gens perçoivent encore l’investissement comme payer ses impôts : c’est long, chiant, et compliqué.” Dans La Martingale, je m’attèle chaque semaine à trouver les nouveaux modes d’investissements. Mon objectif ? Avoir une bonne connaissance du marché en explorant de nouveaux horizons. Et je ne suis pas le seul ! Notre invité du jour : Yoann Lopez a décidé cette année de vendre toutes ses actions chez Tesla et Apple pour (ré)investir en partant de 0. Et pour faire profiter tout le monde de ses apprentissages et trouvailles il a décidé d’écrire sa propre newsletter : Snowball. “Investir dans les LEGO. Wait, what?!” ou “Investir dans l'immobilier 101” il embarque tout le monde dans sa quête de l’investissement de demain.“Si tu investis tous les mois X euros sur le même produits, tu lisses ton risque au fil des ans, et ça devient beaucoup plus intéressant que d’investir beaucoup d’un coup.”Avec Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, ils reviennent sur le challenge, un peu fou, de tout vendre pour repartir sur des bases d’investissement solides. Yoann nous partage donc ses meilleurs conseils pour investir avec fun mais sans se tromper :# Il est plus intéressant d’investir tous les mois une somme d’argent similaire afin de lisser son investissement tout en réduisant les risques pris.# Il faut toujours voir ses investissements sur le long-terme et éviter de placer une somme trop importante d’emblée.# Il est toujours intéressant de diversifier ses domaines d’investissements. # Il peut être avantageux d’investir dans des produits qui ne sont pas liés au marché financier.# En amont, il est nécessaire de définir un plan stratégique pour définir les secteurs dans lesquels on souhaite investir (l’or, l’art, les legos, l’immobilier etc.). Et bien sûr, Yoann Lopez donne des exemples très concrets pour appuyer tous ses conseils.On y parle d’anciens épisodes de la Martingale :# Où faire les meilleurs coups immobiliers ? - Martin Menez# L’or en barre, encore mieux que le bitcoin ?- Rafik Makhlouf# Ne plus investir dans le vent avec le Goal Based Investing ! - Guillaume Piard# Comment investir dans l’art ? – Arnaud Dubois# Les meilleurs coups dans l’immobilier locatif sans sortir de chez soi - Brice Tavernier et Loïc Audet# Comment investir dans les montres - Greg BlumenfeldMais aussi d’épisodes de Génération Do It Yourself :# 145 Jonathan Anguelov – Aircall – La force intérieure. Tout casser alors qu’on part de rienEt on a donné une reco podcast :Invest Like the BestBonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcast, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.Merci à Atland-Voisin d'avoir rendu possible cette troisième saison de la Martingale. N'hésitez pas à faire un premier rendez-vous avec eux si vous souhaitez être accompagnés dans vos investissements dans les SCPI.Contactez les sur atland-voisin.com.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Il y a un an, en janvier 2020, il m’expliquait comment se constituer un beau patrimoine pour prendre sa retraite à 40 ans. Depuis, il a même écrit un livre sur le sujet.Mais c’était sans compter la crise du Covid. La question était simple : comment réussir à vivre de ses épargnes pendant la crise ? Et pour y répondre, trois adeptes du mouvement FIRE.Nos invités du jour : Victor Lora, qui après une carrière dans des groupes bancaires, est devenu en 2018 l’un des principaux ambassadeurs du mouvement FIRE – ou frugaliste – en France. Et il y a un an, après avoir présenté le mouvement dans un épisode de La Martingale, il a décidé de prendre sa retraite, à 31 ans. A ses côtés : Christophe, 39 ans, Data Manager dans une startup. Certes, il n’est pas encore “à la retraite” mais il est très engagé dans les sujets de frugalisme.Et enfin François, 53 ans qui est FIRE depuis début 2020 et a pris sa retraite il y a quelque temps.“Pour limiter les risques en temps de crise, il faut diversifier aussi bien en termes de monnaie, que de géographie et de type d’exploitation.”Avec Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, ils reviennent sur la période de la crise du Covid qui a beaucoup impacté les FIRE. En effet, leurs revenus ont baissé et ils ont dû trouver de nouveaux moyens de gagner de l’argent. Parmi leurs meilleurs conseils :# Ne jamais vendre à la baisse, même en temps de crise.# S’adapter à toutes les situations et créer des business “Covid proof”.# Bien se documenter sur ce nouvel environnement. L’objectif : avoir la mentalité des frugalistes et définir son plan d’action.# Diversifier : on ne le répètera jamais assez.# Avoir une carte bancaire pour chaque dépense. C’est la bonne astuce de François, qui lui a permis de diviser ses dépenses par 2.On y parle aussi d’anciens épisodes de La Martingale :#16 - Mouvement FIRE : Épargne hardcore et retraite à 40 ans !#49 - Comment investir dans les parkings ?Pour retrouver leurs différents projets évoqués dans l’épisode :# Le livre de Victor Lora - La retraite à 40 ans c'est possible disponible sur  Amazon ou la Fnac# Sa newsletter : devenirfrugaliste.com# Son école du Side Business : ecoledusidebusiness.com# L’application de gestion locative de François : https://simplecoloc.com/ # Le site de Christophe : https://meubler-sa-colocation.fr/Bonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcast, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.Merci à Nalo d’avoir rendu possible cette cinquième saison de La Martingale. N’hésitez pas à prendre quelques minutes pour faire une simulation personnalisée sans engagement et connaître les bons supports d’investissement pour votre projet de vie. Rendez-vous sur lamartingale.io/nalo !See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
“Confinement ou pas, l'activité immobilière peut subir des fortes contraintes, ça fait partie du métier d'investisseur de prendre des risques et de créer un système résilient.”Se lancer dans la location courte durée en cette période de crise sanitaire, pas forcément la meilleure des idées me direz-vous?Avant cet échange, j’aurais sûrement été du même avis. C’est pourtant le pari fou et surtout couronné de succès que s’est lancée la fondatrice de BudgetChéri.Notre invité du jour : Delphine Pinon est la fondatrice du podcast BudgetChéri qui parle bien-être et dépenses. Elle a aussi créé la newsletter Immochéri dans laquelle elle partage conseils et expériences sur l’activité immobilière notamment son expertise sur la sous-location qui fait l’objet d’une formation. “Ce qui est génial avec la sous-location, c’est que c’est le seul investissement où on n’a pas besoin d’emprunter à sa banque[...], c’est le format idéal pour les étudiants, les apprentis, les freelances...”Avec Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, ils nous dévoilent les secrets de la location courte durée et la“sous-location professionnelle” (accessible à tous!). Ils évoquent aussi quelques écueils à éviter : # Il existe une manière légale de sous-louer à profit, grâce à un bail dérogatoire magique# La clientèle de la location saisonnière est loin d’être composée uniquement de vacanciers. D’autres lieux à faible capacité touristique drainent une énorme clientèle pour des raisons professionnelles ou spécifiques — Calais! (vous avez bien lu !)# Quand on fait de la location courte durée, il faut mettre le paquet sur l’ameublement et la déco.# L’immeuble de rapport ou “diviser pour mieux louer”.# Il ne faut pas avoir peur de se lancer, même si cela demande un peu de temps en amont, la sous-location professionnelle est le seul investissement immobilier qui ne nécessite pas d’emprunt bancaire.Bonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcast, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.Merci à eToro d’avoir rendu possible cette quatrième saison de la Martingale. N’hésitez pas à vous inscrire sur leur plateforme si vous souhaitez investir dans le pétrole, les cryptomonnaies ou les GAFA en quelques clics. Contactez les sur eToro.com.Suivez mon portefeuille : https://www.etoro.com/people/mattintouch/portfolioSee Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Le sujet : eToro, Revolut, Robinhood, Trade Republic, Bux... les plateformes de social trading CARTONNENT. Mais pourquoi ? Et quel intérêt pour un pro d’aller sur ce genre de plateforme ? On vous dit tout dans ce nouvel épisode.L’invité du jour : Après avoir été trader en Asie et notamment à Hong Kong, Ufuk Inci est devenu “Popular Investor” sur la plateforme eToro. Cela signifie que vous pouvez copier ses investissements en temps réél, comme près d’une centaine de personnes. Le tout, sans payer de frais supplémentaires. Lui par contre se dégage un revenu selon le nombre de “copieurs” qui le suivent. Sa stratégie à lui : conserver son capital et gérer son risque tout en s’assurant une jolie croissance. Au micro de Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, Ufuk explique le rôle des Popular Investors et livre ses meilleurs conseils pour investir en bourse et se lancer sur ces nouvelles plateformes. A noter par exemple :  # Pour devenir Popular Investor à votre tour, il y a quelques critères à respecter : le nombre de mois/années que vous avez passé sur la plateforme, votre expérience, le niveau de risque que vous prenez, etc. # Traquer les performances des grandes boîtes vous permet de mieux vous positionner. # La première chose à vous demander est : par quel montant est-ce que je souhaite commencer ?  # Ensuite, observez ce que font les gens, et surtout diversifiez ! # Et puis armez-vous de patience et visez long terme. # Quand Ufuk Inci réalise un profit sur l’une de ses actions, il en vend toujours au moins une partie. # La valeur qui lui plaît en ce moment : Zillow. Bonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcast, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.Et pour recevoir toutes les actus et des recommandations exclusives, abonnez-vous à la newsletter, c’est par ici.Merci à eToro d’avoir rendu possible cette septième saison de la Martingale. N’hésitez pas à vous inscrire sur leur plateforme si vous souhaitez investir en quelques clics sans commission sur les actions du monde entier. Vous pouvez même vous inspirer des meilleurs traders en copiant leurs portfolios ou vous entraînez sur un compte virtuel.  Contactez les sur eToro.com.Suivez mon portefeuille : https://www.etoro.com/people/mattintouch/portfolioSee Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Le sujet : Investir en immobilier c’est bien, être capable de trouver les meilleurs coups tout seul, c’est mieux. Et si la data pouvait nous aider à trouver l’endroit parfait dans lequel investir ? L’invité du jour : Depuis plus de 10 ans, Thomas Lefebvre a rejoint les équipes de MeilleursAgents. Et depuis 2021 il est désormais VP Data & Science et s’occupe d’aider les particuliers à prendre les meilleures décisions en immobilier. Au micro de Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, Thomas Lefebvre livre ses meilleurs conseils pour réaliser les meilleurs investissements immobiliers. Parmi ses recommandations : # Avant d’investir dans une ville, il faut tout d’abord comprendre la demande locative locale. Est-ce qu’il y a une majorité d’étudiants ? Est-ce que ce sont plutôt des familles ? etc. Cela vous permettra de mieux cibler le bien dans lequel investir. # Il est préférable d’investir en ville et dans des lieux que l’on connaît déjà.  # Thomas Lefebvre recommande également 5 villes dans lesquelles l’immobilier a de l’avenir : Limoges, Nancy, Poitiers, Saint-Martin-d'Hères mais aussi tout le Grand Paris. # Avant d’investir il faut se poser 2 questions : Est-ce qu’il y a une cible intéressante pour moi dans cette ville ? Et est-ce que cette cible est assez large pour éviter la vacance locative ?Et si vous voulez en savoir plus sur les différentes enquêtes que réalise régulièrement MeilleursAgents, c’est par ici.Ils y parlent aussi d’anciens épisodes de La Martingale :#5 - Martin Menez - Bevouac : Où faire les meilleurs coups immobiliers ?#16 - Victor Lora - Mouvement FIRE : Épargne hardcore et retraite à 40 ans !#30 - Brice Tavernier et Loïc Audet - ImmocitiZ' : Les meilleurs coups dans l’immobilier locatif sans sortir de chez soiBonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcast, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.Merci à eToro d’avoir rendu possible cette septième saison de la Martingale. N’hésitez pas à vous inscrire sur leur plateforme si vous souhaitez investir en quelques clics sans commission sur les actions du monde entier. Vous pouvez même vous inspirer des meilleurs traders en copiant leurs portfolios ou vous entraînez sur un compte virtuel.  Contactez les sur eToro.com.Suivez mon portefeuille : https://www.etoro.com/people/mattintouch/portfolioSee Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Le sujet : Bonne nouvelle, que vous ayez 22 ans ou 65 ans, vous pouvez investir dans l'immobilier ! Il suffit simplement de savoir comment vous y prendre selon votre situation. Quentin Romet nous livre aujourd’hui sa vision du parcours parfait de l’investisseur immobilier, à chaque étape de sa vie.L’invitée du jour : Quentin Romet est le président et cofondateur de la plateforme d’investissement Homunity, lancée en 2014. En l’espace de 7 ans, Quentin a étudié un grand nombre de cas d’investissements immobiliers. Il sait parfaitement quelles sont les bonnes stratégies, les bons profils et les erreurs à éviter. Au micro de Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, ils retracent chaque étape de vie en expliquant comment investir dans l’immobilier selon notre âge et notre situation . Il est important de noter que : #La stratégie de l’investissement locatif est très pertinente dans des grandes villes de provinces mais l’est beaucoup moins à Paris  #Il existe 3 règles dans l’investissement locatif : l’emplacement, l’emplacement, et l’emplacement. Il n’est donc pas recommandé d’investir dans un endroit que l’on ne connaît pas du tout.  #Pour externaliser la gestion de votre bien immobilier en location, il existe des plateformes comme Mon Bel Appart qui vous permettent de gagner du temps. #Quand on est un jeune entrepreneur immobilier :L’astuce est d’investir à plusieurs en constituant des SCI. Cela permet de diversifier ses risques.#Lorsqu’on commence à avoir des revenus plus conséquents :Il est pertinent de s’intéresser au dispositif de la loi Pinel, pour investir dans l’immobilier neuf tout en défiscalisant.#En fin de carrière professionnelle et début de la retraite :Il est nécessaire d’arbitrer son portefeuille. Si l’on souhaite continuer à investir, le crowdfunding immobilier ou l’opération de marchand de biens sont de bonnes alternatives ! Bonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcast, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.On y parle aussi d’anciens épisodes de La Martingale :#16 - Victor Lora - Mouvement FIRE - Épargne hardcore et retraite à 40 ans !#20 – Pierre Chapon – Pretto – Investir à plusieurs dans l’immobilier : une bonne idée ?#49 - Alexandre Lacharme - Comment investir dans les parkings ?#66 - Thierrry Vignal - Masteos - Investir dans l’immobilier à l’étranger#68 - Gautier Delabrousse-Mayoux - Iroko - Guide de l’investissement en SCPI entre amisMerci à eToro d’avoir rendu possible cette septième saison de la Martingale. N’hésitez pas à vous inscrire sur leur plateforme si vous souhaitez investir en quelques clics sans commission sur les actions du monde entier. Vous pouvez même vous inspirer des meilleurs traders en copiant leurs portfolios ou vous entraînez sur un compte virtuel.  Contactez les sur eToro.com.Suivez mon portefeuille : https://www.etoro.com/people/mattintouch/portfolioSee Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Le sujet : Pour vous viager est plus synonyme de sadisme que de bonne action ? Vous avez la sensation d’être le méchant de l’histoire qui désire la mort des autres pour faire une bonne affaire ? Tout ça ne sont que des idées reçues ! Cet épisode devrait d’ailleurs vous faire complètement changer d’avis. On parie ?L’invitée du jour : Après un début de carrière en tant que juriste spécialisée dans les droits immobiliers, Sophie Richard est devenue conseillère en viager. En 2017, elle a même fondé sa propre société de transactions en viager : Viagimmo. Son rôle ? Accompagner vendeurs et acquéreurs lors de ventes en viager. Avant toute chose, il est important de bien définir le viager. Le viager est donc une rente dont les arrérages (aka allocations) sont dus jusqu'à la mort du bénéficiaire ou d'une tierce personne, selon le Larousse. Au micro de Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, ils déconstruisent les idées reçues autour de cet investissement et expliquent tous les avantages qu’il offre. Il est important de noter que : # le viager est une solution éthique qui peut permettre aux personnes âgées de vivre sereinement et parfois plus dignement. Si l’acquéreur a donc l’avantage de devenir propriétaire pour une somme moindre, le vendeur a l’avantage de la sérénité économique. # il existe deux types de viagers : le viager occupé : l’acquéreur achète moins cher puisque le vendeur vit toujours dans les lieux. C’est le cas de 85% des ventes en viager.le viager libre : l’acquéreur peut directement vire dans le bien ou le louer. # il existe de nombreux tickets d’entrée pour s’adapter aux budgets de chacun.  # le viager a l’avantage d’éviter les frais d’emprunt et donc d’être plus accessible à certains. # par contre, le viager est très aléatoire. On ne peut jamais assurer que la rente sera un bon plan. # vous pouvez tout acheter ou vendre en viager. Un parking ou un potager y compris. # l’important lorsque vous achetez en viager est de bien estimer le prix et de définir TOUTES les clauses du contrat pour s’assurer que la vente ne puisse pas être remise en question.Bonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcast, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.Merci à Anaxago d’avoir rendu possible cette sixième saison de La Martingale. Anaxago vous permet d'investir en ligne dans une large sélection d'opportunités ancrées dans l'économie réelle : startups, crowdfunding immobilier, immobilier locatif, SCPI, assurance-vie, impact. Selon vos objectifs, vous pouvez réaliser vous-même vos investissements ou choisir d'être accompagné par un gestionnaire privé. Rendez-vous sur anaxago.com, un code promotionnel pour les auditeurs et auditrices de La Martingale vous y attend !See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Le sujet : Il y a tout juste un an, Matthieu faisait le point avec Philippe Le Trung sur la situation du secteur immobilier en pleine crise sanitaire dans l’épisode Comment le covid19 va dérégler le marché de l’immobilier ? En 2020, les prix de l'immobilier résidentiel en Europe ont progressé de 5,5%  alors que PIB a reculé de 6,2%. À l’été 2021, nous retrouvons donc Philippe pour savoir s'il faut investir dans l'immobilier en 2021.L’invité du jour : Jamais 2 sans 3, Philippe Le Trung est de retour pour la troisième fois dans La Martingale. Il est le fondateur et directeur de VIEWS+S, une société qui offre des conseils stratégiques et prospectifs aux dirigeants d’entreprises. Philippe répond à toutes vos questions sur cette hausse de l’immobilier qui ne cesse de progresser.Au micro de Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, ils vous aident à comprendre les différents effets de la crise sanitaire sur le secteur immobilier : #L’effet de l’augmentation de l’épargne :  la crise a réduit les dépenses parallèlement à une peur du monde d'après qui a poussé à épargner. #La tendance à l’extérieur : certains grands promoteurs immobiliers français ont désormais décidé de ne vendre que des appartements avec des espaces extérieurs pour rencontrer cette demande croissante avec la pandémie. #La tendance à l'investissement domestique en raison des déplacements limités. #L’effet de l’importance de la décoration et du design : beaucoup de français ont profité de la pandémie pour faire des travaux et remettre à neuf leurs biens immobiliers. Le “beau” est devenu un élément très important. #Quoi qu’il en soit, il faut toujours prendre en compte une décision d’endettement par rapport au profil de risque qu’on est prêt à accepter et pas uniquement pour maximiser son budget.On y parle aussi d’anciens épisodes de La Martingale :#5 - Martin Menez - Bevouac - Où faire les meilleurs coups immobiliers ?#30 - Brice Tavernier et Loïc Audet - ImmocitiZ' - Les meilleurs coups dans l’immobilier locatif sans sortir de chez soi#48 - Pierre Chapon - Pretto - Faut-il vraiment acheter sa résidence principale ?#66 - Thierrry Vignal - Masteos - Investir dans l’immobilier à l’étrangerBonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcast, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.Merci à Anaxago d’avoir rendu possible cette sixième saison de La Martingale. Anaxago vous permet d'investir en ligne dans une large sélection d'opportunités ancrées dans l'économie réelle : startups, crowdfunding immobilier, immobilier locatif, SCPI, assurance-vie, impact. Selon vos objectifs, vous pouvez réaliser vous-même vos investissements ou choisir d'être accompagné par un gestionnaire privé. Rendez-vous sur anaxago.com, un code promotionnel pour les auditeurs et auditrices de La Martingale vous y attend !See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Le sujet : Peu importe la nature de vos investissements, vous payez quasiment toujours des frais, annoncés de façon plus ou moins explicite. La mission de l’épisode du jour ? Apprendre à détecter les frais et les chasser pour ne plus jamais avoir de mauvaises surprises ! L’invité du jour : Après quatre 4 ans chez Trainline, Mounir Laggoune a décidé de créer Finary : une plateforme pour suivre l'ensemble de son patrimoine en ligne, en temps réel et de façon sécurisée. Le crédo qu’il incarne avec Finary ? Ce qu’on paie réellement n’est jamais énoncé clairement. Au micro de Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, ils vous aident à comprendre ces différents frais et comment les faire diminuer : # Tout d’abord, il est important de savoir que moins vous payez de frais, meilleures sont vos performances. # Les frais servent généralement à payer les intermédiaires, notamment les fameux CGP, Conseillers en Gestion de Patrimoine.  # Lorsque vous investissez dans un fonds ou que vous souscrivez à une assurance-vie, vous payez à la fois des frais d’entrée et des frais annuels. # Mais ces frais ne sont pas fixes. Plus vous investissez d’argent, moins vos frais seront élevés proportionnellement. On y parle aussi d’anciens épisodes de La Martingale :#20 – Pierre Chapon – Pretto – Investir à plusieurs dans l’immobilier : une bonne idée ?#61 – Léo Lemordant – Enerfip – Et si les énergies renouvelables étaient l’investissement idéal ?#68 - Gautier Delabrousse-Mayoux - Iroko - Guide de l’investissement en SCPI entre amisEt de Génération Do It Yourself :#142 Emmanuel Schalit – Dashlane – Résoudre un casse-tête mondial#176 - Benoît Grassin - PixPay - Évangéliser, batailler, exécuter et recommencerMerci à Simon Primack d’avoir permis cet épisode.En rentrant le code LAMARTINGALE sur leur site, l'abonnement Finary Plus mensuel ou annuel est à -20%. Soit 96€/an ou 9,60€/mois.Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez contacter Mounir Laggoune à l’adresse suivante : hello@finary.eu  Bonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcast, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.Merci à Anaxago d’avoir rendu possible cette sixième saison de La Martingale. Anaxago vous permet d'investir en ligne dans une large sélection d'opportunités ancrées dans l'économie réelle : startups, crowdfunding immobilier, immobilier locatif, SCPI, assurance-vie, impact. Selon vos objectifs, vous pouvez réaliser vous-même vos investissements ou choisir d'être accompagné par un gestionnaire privé. Rendez-vous sur anaxago.com, un code promotionnel pour les auditeurs et auditrices de La Martingale vous y attend !See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Le sujet :  Tout le monde en parle. Et pour preuve, vous ne comptez plus le nombre de fois où vous l’avez vu apparaître dans votre veille des derniers mois. Et pourtant l’acronyme SPAC vous semble toujours aussi obscur ? Pour y remédier, Matthieu Stefani explore dans cet épisode l’univers des Special Purpose Acquisition Companies, encore vus pour certains comme des ovnis débarqués tout droit d’Amérique : qu’est-ce qu’une SPAC ? Comment ça marche ? Quels sont les vrais objectifs et surtout les avantages de ces entreprises dont l’unique vocation est de réaliser des acquisitions ? Qui est derrière tout ça ? Si tout cela vous semble encore trop technique, on vous le promet : à la fin de cet épisode, vous aurez vous aussi TOUT compris ! Les invités du jour : Et pour y voir plus clair, ce n’est pas un mais deux invités qui s’expriment au micro de La Martingale ! Annie Maudouit-Ridde et Jérôme Herbet exercent en tant qu’avocats dans le Cabinet Winston & Strawn. Au quotidien, ils conseillent des sociétés dans le cadre d'opérations de financement d'entreprises et participent à des opérations boursières, comme des introductions en bourse ou des offres publiques d'achat. Au micro de Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, ils prennent le temps d’expliquer ce qui se cache derrière ces quatre lettres : # Concrètement, un ou une SPAC (oui, on peut dire les deux !) est une structure cotée en bourse dans le but de faire une acquisition. Au départ, c’est donc simplement une enveloppe ou une coquille vide. Sa vocation est ensuite de devenir une société cotée en bourse. # Si en 2021 en France on ne compte que 4 SPACs, aux Etats-Unis ce modèle est monnaie courante. Plus de 400 SPAC existent outre-Atlantique. # La vie d’une SPAC se déroule en 2 temps : un premier temps pour son introduction en bourse lorsque les fondateurs ou fondatrices décident de lever de l’argent. Dans un second temps, la SPAC devient une cible opérationnelle en vue d’une acquisition . C’est ce qu’on nomme le dé-SPAC. # Pour atteindre ce deuxième temps et trouver une cible viable, les fondateurs ont 18 à 24 mois. # Seuls des investisseurs professionnels peuvent souscrire au SPAC. Pour tous les autres porteurs, on peut seulement investir lors du dé-SPACING.  # Il vaut mieux entrer après ce dé-SPACING pour en tirer plus d’avantages. # Les fonds levés sont sécurisés. En cas de liquidation du SPAC, les investisseurs sont donc totalement remboursés. Seuls les fondateurs en seront impactés. # A la fin de l’opération, un SPAC peut choisir de se retirer de la bourse. C’est par exemple le cas du groupe français Mediawan, que les invités décortiquent dans la deuxième moitié de l’épisode.Un épisode où bon nombre d’acronymes (IPO and co) seront décryptés pour sortir du jargon économique et financier. Et où les exemples concrets, comme celui de Mediawan, permettent d’aller plus loin que la théorie. On se lance le défi de TOUT vous faire comprendre sur les SPACs, même pour les moins experts d’entre vous.Merci à Marc Fiorentino, avec qui Matthieu avait enregistré l’épisode 53 de La Martingale, qui a permis cet épisode dédié aux SPACs.Bonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcast, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.Merci à Anaxago d’avoir rendu possible cette sixième saison de La Martingale. Anaxago vous permet d'investir en ligne dans une large sélection d'opportunités ancrées dans l'économie réelle : startups, crowdfunding immobilier, immobilier locatif, SCPI, assurance-vie, impact. Selon vos objectifs, vous pouvez réaliser vous-même vos investissements ou choisir d'être accompagné par un gestionnaire privé. Rendez-vous sur anaxago.com, un code promotionnel pour les auditeurs et auditrices de La Martingale vous y attend !See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Le sujet : Dans l’épisode 59, Corentin Orsini dressait la liste des avantages à investir entre amis. Eh bien, je pense que dans ce nouvel épisode, on a trouvé l’investissement idéal pour investir avec ses potes : les SCPI ! Si l’acronyme n’est pas sexy, il a pourtant de quoi faire rêver. Si n’est pas la première fois qu’on en parle dans le podcast, on vous propose dans cet épisode de l’aborder sous l’angle de l’investissement à plusieurs.L'invité du jour : A l’origine, c’était (justement !) pour investir avec ses amis que Gautier Delabrousse-Mayoux a cofondé Iroko en 2019. Tous les quatre anciens entrepreneurs, ils étaient confrontés à la problématique de placement de leur patrimoine, après la vente de leur premier business. Aujourd’hui, ils ont un objectif : rendre l’activité SCPI plus transparente et accessible. Au micro de Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, il explique comment investir dans les SCPI et comprendre tous les frais qui y sont associés. Résumé des conseils partagés dans cet épisode :# Cela peut paraître anodin, mais il faut choisir des projets qui vous plaisent. Il y a des SCPI spécialisées dans de nombreux domaines, vous trouverez forcément votre bonheur.# Non seulement investir en SCPI vous enlève toute la gestion locative mais en plus, cela vous permet d’investir davantage dans de l’immobilier d’entreprise. En effet, en 2021, les investissements dans des bureaux représentent 84% des investissements en SCPI.# Parmi les bons plans, il vaut mieux choisir d’investir aujourd’hui dans des entrepôts, les commerces de bouche ou les bureaux où il fait bon de travailler.# Il est tout à fait possible d’investir dans plusieurs SCPI. C’est même conseillé pour diversifier son portefeuille.# Vous pouvez investir via un crédit, une SCI, votre assurance-vie, votre plan d'épargne retraite… en bref, c’est à vous de choisir.# Il est conseillé d’investir en période de fin d’année. Effectivement, les SCPI distribuent moins en début d’année qu’à la fin de celle-ci.# Il va falloir convaincre votre banquier de vous endetter, quelques conseils en fin d’épisode.Et SURPRISE ! En rentrant le code de parrainage “Martingale” lorsque vous souscrivez sur Iroko, une bouteille de champagne vous sera offerte. Si vous êtes un auditeur fidèle, vous le savez. Ce n’est pas la première fois que dans La Martingale, on parle des SCPI. Parmi les précédents épisodes cités avec Gautier Delabrousse Mayoux :#20 - Pierre Chapon - Pretto - Investir à plusieurs dans l’immobilier : une bonne idée ?#33 - Guy Marty - pierrepapier.fr - Les SCPI : L’immobilier amélioré#36 - Alexandre Toussaint - Baltis Capital - Acheter les murs de son poissonnier, une bonne idée ?#59 - Corentin Orsini - Super Capital - Chasser en meute : comment investir entre amis ?#61 - Léo Lemordant - Enerfip - Et si les énergies renouvelables étaient l’investissement idéal ?Sans oublier cet épisode de Génération Do It Yourself :#194 - Philippe Corrot - Le pilier des e-commerçants du mondeBonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcast, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.Merci à Anaxago d’avoir rendu possible cette sixième saison de La Martingale. Anaxago vous permet d'investir en ligne dans une large sélection d'opportunités ancrées dans l'économie réelle : startups, crowdfunding immobilier, immobilier locatif, SCPI, assurance-vie, impact. Selon vos objectifs, vous pouvez réaliser vous-même vos investissements ou choisir d'être accompagné par un gestionnaire privé. Rendez-vous sur anaxago.com, un code promotionnel spécial pour les auditeurs et auditrices de La Martingale vous y attend !See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
loading
Comments (4)

Florian Mure

quand c'est gratuit, c'est toi le produit. Quid du prêt de titre...

Jul 30th
Reply

Jeremy A

c'est moi où on a pas abordé la question de la rentabilité !? Surprenant pour un investissement locatif ! D'après leur site web : environ 10%. Pour info le staking de stablecoin rapporte autant à risque zéro.

Jan 14th
Reply

Julien Boiteau

Top comme toujours ! Par contre déçu que tu ais choisi un sponsor comme Etoro, leur frais sont exorbitant ce n'est pas du tout la bonne plate-forme pour investir et ou trader

Oct 31st
Reply

Nolwenn

Hello Matthieu ! Je t écoute beaucoup sur Génération Do It yourself et j' ai plus récemment découvert la Martingale, vraiment super utile et inspirant merci! Française a Londres depuis 3 ans j adorerais avoir un podcast dédié a L epargne et la retraite pour les expats (prévoir un retour en France dans 10 ans, les best practices, investissement immobilier a l étranger ou en France...) Nous somme de plus en plus nombreux dans ce cas! Voilà, j espère que tu auras l occasion d avoir un invité a ce sujet !;) Merci !

Jan 29th
Reply
Download from Google Play
Download from App Store