DiscoverCode source
Code source
Claim Ownership

Code source

Author: Le Parisien

Subscribed: 10,483Played: 436,890
Share

Description

Des histoires dans l’actualité racontées par les journalistes du Parisien, et par celles et ceux qui les ont vécues directement. Code Source est un podcast présenté par Jules Lavie, avec des reportages de Clawdia Prolongeau, du lundi au vendredi, à écouter dès 18 heures.

570 Episodes
Reverse
Le procès des attentats du 13 novembre 2015 se poursuit depuis le 8 septembre dans l’ancien tribunal de Paris. Parmi les plus de 2200 parties civiles, il y a Catherine Bertrand. Le soir des attaques, elle fait partie du public au concert des Eagles of Death Metal, au Bataclan. Lorsque les assaillants commencent à tirer sur la foule, elle parvient en quelques minutes à se cacher, puis à s’enfuir de la salle sans être blessée. Au fil des jours, cette archiviste photo de formation développe les symptômes d’un stress post-traumatique. Les crises d’angoisses, les cauchemars et les pertes de mémoires envahissent son quotidien. Elle se met alors à exprimer son mal-être en se dessinant, puis décide de regrouper ses créations dans un album, «Chroniques d’une survivante» (La Martinière) en 2018. Encore traumatisée, elle attend beaucoup de ce procès.Catherine Bertrand raconte son histoire au micro de Ambre Rosala. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Production : Thibault Lambert, Sarah Hamny et Timothée Croisan - Reporter : Ambre Rosala- Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Le 12 juillet dernier, dans une allocution télévisée, Emmanuel Macron annonce la mise en place d’un pass sanitaire. L’objectif affiché par le chef de l’Etat est d'inciter les Français à se faire vacciner, seul “chemin” selon lui vers “un retour à la vie normale”. Depuis la rentrée, plusieurs signaux semblent aller dans ce sens. Le cap des 50 millions de français primo-vaccinés a été franchi et la quatrième vague s’avère moins dure que prévue. Serions-nous en train de voir le bout du tunnel ? Si certains scientifiques estiment que le pire est désormais derrière nous, d’autres appellent à la vigilance. L’épidémiologiste Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique, s'attend à un « redémarrage de l’épidémie à l'automne ». Elsa Mari et Nicolas Berrod, journalistes au Parisien chargés de suivre l’épidémie, font le point dans Code source. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Production : Thibault Lambert, Raphaël Pueyo, Sarah Hamny et Timothée Croisan - Reporter : Ambre Rosala- Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian. Archives : France TV .  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
 Au printemps dernier, le site de paris sportifs en ligne PronoClub profite de la finale de la Ligue des champions et du début de l’Euro de football pour mener une vaste campagne de publicité. Grâce à la plateforme, des parieurs peuvent confier une somme d’argent à des pronostiqueurs, chargés ensuite de faire les bons paris à leur place. Une pratique illégale. Le 15 septembre, le fondateur du site Thomas Boursin est arrêté par la «police des jeux» à Rennes. Le jeune homme de 24 ans est soupçonné d’avoir escroqué ses clients. Des centaines d’utilisateurs ont déposé plainte, après avoir constaté qu’ils ne pouvaient plus récupérer les sommes investies sur PronoClub. D’après de premières estimations, le montant de l’arnaque s'élèverait à plusieurs millions d’euros. Deux journalistes de la cellule récit du Parisien, Robin Korda et Vincent Mongaillard, racontent au micro de Code source l’arnaque PronoClub. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Thibault Lambert, Timothée Croisan et Sarah Hamny - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Ira ? Ira pas ? À ce stade, nul ne sait si Éric Zemmour va se déclarer officiellement candidat à l’élection présidentielle de 2022. En tout cas, ni l’intéressé ni son entourage proche ne veulent écarter cette hypothèse. À sept mois du scrutin, le polémiste aux positions conservatrices et radicales laisse planer le doute. Au point que le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) demande désormais de décompter son temps de parole à la télévision et à la radio. Une décision qui met fin, au moins provisoirement, à ses interventions quotidiennes sur la chaîne CNEWS. Cela n'empêche pas l'ancien chroniqueur d'attirer l'attention des médias en cette rentrée, à travers la promotion de son dernier livre «La France n’a pas dit son dernier mot» (Ed. Rubempre). Un ouvrage dans lequel il se pose en commentateur déterminé à passer à l’action. Cet épisode de Code source est raconté par Alexandre Sulzer, journaliste au service politique du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Production : Thibault Lambert et Timothée Croisan - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian. Archives : LR, RTL, Livre Noir, LCI, BFM, France 2.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Soprano, de son vrai nom, Saïd M’Roumbaba, grandit dans les quartiers nord de Marseille, biberonné aux morceaux de Zazie et Balavoine en passant par Michael Jackson. Mais dans les années 90, c’est vers le rap qu’il se dirige. Avec trois amis d’enfance, il crée le groupe Psy 4 de la rime, produit par le taulier du rap marseillais, Akhénaton. Leur premier album, “Block Party”, sort en 2002 et se vend à plus de 100 000 exemplaires. Il est certifié disque d’or tout comme leur deuxième album, “Enfants de la lune”, publié trois ans plus tard. En 2007, Soprano choisit de lancer sa carrière solo avec “Puisqu’il faut vivre”. Grâce à ce premier album et à des titres comme “Halla Halla” ou “A la bien”, il s’installe durablement dans le paysage musical. Engagé dans Les Restos du Cœur, jury pour The Voice Kids… l’homme de 42 ans fait vibrer aujourd’hui toutes les générations. En 2019, il s’est classé quatrième du Top 50 des personnalités préférées des Français. Le 3 et 4 décembre prochain, Soprano endossera un nouveau rôle, celui de parrain du Téléthon. Pour Code source, Marie Poussel, journaliste au service culture du Parisien, retrace l’ascension du chanteur et rappeur marseillais. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Production : Clara Garnier-Amouroux, Thibault Lambert, Raphaël Pueyo, Sarah Hamny et Timothée Croisan - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound, Soprano, IAM - Identité graphique : Upian - Archives : Le Parisien.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
C’est un véritable défi que tente de relever ces jours-ci le réalisateur canadien Denis Villeneuve : proposer une adaptation réussie au cinéma de “Dune”, le roman de science-fiction le plus vendu de l’Histoire. Depuis la parution du livre en 1965, premier opus d’une saga galactique imaginée par Franck Herbert, plusieurs réalisateurs ont essayé de porter sur grand écran cette œuvre réputée inadaptable. En 1974, le réalisateur Alejandro Jodorowsky veut en faire le plus grand film de tous les temps, avec Mick Jagger et Dali au casting, ou encore les Pink Floyd pour la musique. Jugé trop coûteux, le projet tombe à l’eau. Il faut attendre 1984 pour voir Dune au cinéma, avec David Lynch aux manettes. Mais le film est un désastre aux yeux des critiques, doublé d’un échec commercial, et un traumatisme pour son réalisateur. Michel Valentin, journaliste au service culture du Parisien, revient sur la malédiction qui a longtemps entouré “Dune” dans Code source. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Production : Clara Garnier-Amouroux, Thibault Lambert, Sarah Hamny et Timothée Croisan - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Chaque jour depuis le mois d’août, les talibans restaurent un peu plus le régime autoritaire qu’ils avaient mis en place en Afghanistan, à la fin des années 1990. Ezat se souvient de leur règne impitoyable. Ce jeune afghan a six ans, en 1996, lorsque les talibans s’emparent de Kaboul et des villages aux alentours. Les femmes doivent porter la burqa et ne peuvent plus travailler, le garçon est privé de sport et de cours d’anglais. En octobre 2001, l’offensive américaine renverse le régime, mais les fondamentalistes islamistes reprennent le contrôle de la ville où il vit dès 2004. Après dix ans de bombardements et de peur, le jeune homme décide de partir définitivement en février 2014. Il s’engage dans un dangereux périple qui le mènera en France six mois plus tard. Ezat raconte son histoire au micro d’Ambre Rosala.Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Production : Clara Garnier-Amouroux, Thibault Lambert, Sarah Hamny et Timothée Croisan - Reporter : Ambre Rosala - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : INA.   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Une vaste enceinte fermée, nichée dans la salle des pas perdus, au cœur du Palais de justice historique de Paris, sur l’île de la Cité. C’est là que « le procès du siècle » a démarré le lundi 8 septembre, celui des attentats du 13 novembre 2015. 1.800 parties civiles, 300 avocats, près de 200 médias français et étrangers accrédités… Seule cette salle construite pour l’occasion, et dotée de plus de 500 places, était capable d'abriter cet événement judiciaire sans précédent. Jusqu’au printemps, 20 personnes sont jugées pour leur implication dans la série d’attaques terroristes qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis. Mutique durant toute l’instruction, le principal accusé Salah Abdeslam, semble enfin décidé à parler. Régulièrement, Code source vous raconte le déroulé de ce procès historique avec les journalistes qui le couvrent. Dans cet épisode, le récit des premiers jours d’audience par Pascale Egré et Timothée Boutry, du service police justice du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie-Production : Clara Garnier-Amouroux, Timothée Croisan et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : France Inter, France 24, France 3, Euronews, BFM TV, Europe 1.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
A l’aéroport de Roissy, ce dimanche 10 août 2021, des membres de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) guettent l’arrivée d’un avion parti de Turquie. A son bord se trouve Lolita C. et ses quatre enfants. Expulsée par la Turquie, cette femme de 32 ans aux yeux bleus perçants est l’une des françaises ayant vécu le plus longtemps au sein de l’Etat Islamique. Convertie à l’islam en 2009, la jeune bretonne se radicalise sur Internet. En 2014, elle part vivre dans les territoires occupés par Daech en Syrie. Elle y reste pendant sept ans, notamment à Raqqa et Baghouz, dernier bastion de l‘organisation terroriste. De retour en France, où elle est incarcérée en attendant son procès, Lolita C. clame vouloir « repartir à zéro ». Ses enfants ont été confiés à l’aide sociale à l’enfance. Vincent Gautronneau, journaliste au service police-justice du Parisien, raconte le parcours de Lolita C. dans Code source. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie-Production : Clara Garnier-Amouroux, Timothée Croisan, Sarah Hamny et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : BFM TV.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Sur les docks de Rouen ce dimanche 12 septembre, la Seine en arrière-plan, Anne Hidalgo se lance devant ses soutiens : « J’ai décidé d’être candidate à la présidence de la République ». La maire socialiste de Paris se pose en candidate du « respect » face «au mépris, à l’arrogance, au dédain, à la condescendance » d’Emmanuel Macron, qu’elle vise sans le nommer. Première adjointe de Bertrand Delanoë à la mairie de Paris entre 2001 et 2014, Anne Hidalgo lui succède, cette année-là, en remportant les municipales avec 53% des votes. Réélue en juin 2020, son début de second mandat a été marqué par la démission de son adjoint à la culture Christophe Girard ou des querelles avec ses alliés écologistes. Cela ne l’a pas empêchée de rassembler de nombreux socialistes, dont le premier secrétaire du PS Olivier Faure, pour qui elle «serait une excellente présidente». Mais avec des sondages inférieurs à 10%, et six adversaires face à elle à gauche, sa campagne risque d’être difficile. Dans cet épisode de Code source, les journalistes au Parisien, Marie-Anne Gairaud et Julien Duffé brossent le portrait de la maire socialiste de Paris. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie-Production : Clara Garnier-Amouroux, Timothée Croisan et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : Le Huffpost, INA, FranceTV, France Info, Europe 1, France 2.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Candidat à la primaire ouverte qui doit se dérouler à partir de la mi-septembre, Yannick Jadot semble avoir déjà raflé la mise. L’eurodéputé est considéré comme le "meilleur candidat" pour 69% des sympathisants écologistes, selon une enquête Ipsos Sopra Steria. Yannick Jadot se fait d’abord remarquer au début des années 2000 à travers des actions spectaculaires qu’il mène avec l’ONG Greenpeace. Membre d’Europe Ecologie-Les Verts depuis sa création en 2010, il s’impose au fil des années comme une figure incontournable du parti. Fort de son succès aux dernières élections européennes de 2019, l’ancienne tête de liste aux 3 millions d’électeurs se prend à rêver de l’Elysée. Rien n’est encore gagné : chez les verts, le candidat favori de la primaire n’en sort pas toujours vainqueur… Dans cet épisode de Code source, les journalistes au Parisien Emilie Torgemen et Julien Duffé dressent le portrait du favori de la primaire écologiste. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Timothée Croisan, Sarah Hamny et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : INA, Figaro, France TV, France Inter, TF1.   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Le 30 août, le dernier avion des forces américaines décolle du tarmac de l’aéroport de Kaboul. Épilogue de deux décennies de présence militaire sur le sol afghan. Le président américain Joe Biden a tenu sa promesse : les Etats-Unis mettent fin à leur plus longue guerre, entamée après les attentats du 11 septembre 2001. Le départ des soldats américains n’aura fait qu’accélérer la progression des talibans, ces forces islamistes en lutte pour revenir au pouvoir. Le 15 août, ces derniers s’emparent de la capitale. Parmi les civils en fuite et les milliers d’occidentaux à évacuer, la panique s’installe. Le 26 août, l’aéroport de Kaboul est la cible d’un attentat. Les Etats-Unis ont recours à des évacuations en catastrophe de leurs ressortissants. Des journées de sang et de chaos qui plombent les débuts de la présidence Biden. Dans cet épisode de Code source, Matthieu Mabin, le correspondant de France 24 à Washington, revient sur les dernières années d’une guerre impossible. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Clara Garnier-Amouroux, Timothée Croisan, Sarah Hamny et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : Les Echos, CNN, Quotidien, INA, Lumni, CBSNews, France TV, The White House, Fox News, CNBC.   See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
«Bébel» n’est plus. L’acteur, diminué depuis un AVC au début des années 2000, s’est éteint le lundi 6 septembre à l’âge de 88 ans. De Brigitte Bardot à Alain Delon, en passant par son amie du Conservatoire Françoise Fabian… C’est tout le cinéma français qui pleure la disparition d’un monument. Gueule inclassable et gouaille inimitable, Belmondo se fait repérer à la fin des années 1950 par Claude Chabrol puis Jean-Luc Godard. Le cinéaste de la Nouvelle Vague le fait tourner dans «À bout de souffle». Instantanément, le Jean-Paul devient une icône de cette nouvelle génération du 7e art. Au fil de sa carrière, il parviendra à convaincre aussi bien le public que la critique. Yves Jaeglé, journaliste au service culture du Parisien qui l’a interviewé en 2015, retrace pour Code source l’essentiel de la carrière de l’As des As. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Clara Garnier-Amouroux, Timothée Croisan, Sarah Hamny et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : Canal +, INA.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
C’est un groupe constitué d’une centaine de personnes installé dans un grand château isolé à Malrevers, en Haute-Loire. Comme dans La Famille, tous les membres ont un lien de parenté. Joseph Fert y grandit reclus, séparé de ses parents jusqu’à ses 7 ans, l’âge à partir duquel les enfants de la communauté sont autorisés à rejoindre les adultes dans une autre partie du château. Comme les autres enfants de Malrevers, Joseph fréquente peu le monde extérieur et il est régulièrement brutalisé par le chef de la communauté : à chaque mauvaise note, chaque comportement jugé déplacé, il est frappé, voire enfermé pendant des journées entières. En 2003, après des années de maltraitance et une enquête de police, Joseph et sa famille sont exclus du groupe. L’adolescent a alors 14 ans et il mettra des années à se remettre des sévices qu’il a subis. Joseph raconte cette enfance volée au micro d’Ambre Rosala. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Clara Garnier-Amouroux, Timothée Croisan et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
« Mes enfants sont dans une secte, aidez-moi. ». Au printemps 2020, Nicolas Jacquard, journaliste au Parisien, reçoit un appel à l’aide sur sa boite mail. Son auteur, un certain Alexandre, prétend être un ancien membre d’une communauté religieuse secrète appelée La Famille. Dans son message, Alexandre l'invite à dévoiler les secrets bien gardés de cette communauté nichée en plein cœur de Paris. Après plusieurs relances, Nicolas Jacquard décide d’en savoir plus et parvient à entrer en contact avec des membres actuels et des dissidents de La Famille. Il découvre les coulisses d’un groupe religieux passé sous les radars. Après plus d’un an d’enquête, il en a écrit un livre intitulé “Les Inspirés” (éditions Robert Laffont), publié fin août. Un an après la diffusion des épisodes sur La Famille, Nicolas Jacquard revient au micro de Code source pour nous raconter ce qu’il a appris au cours de ses quinze mois d’enquête. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Conception et préparation : Raphaël Pueyo - Production : Sarah Hamny, Timothée Croisan, Raphaël Pueyo et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
« Mes enfants sont dans une secte, aidez-moi. ». Au printemps 2020, Nicolas Jacquard, journaliste au Parisien, reçoit un appel à l’aide sur sa boite mail. Son auteur, un certain Alexandre, prétend être un ancien membre d’une communauté religieuse secrète appelée La Famille. Dans son message, Alexandre l'invite à dévoiler les secrets bien gardés de cette communauté nichée en plein cœur de Paris. Après plusieurs relances, Nicolas Jacquard décide d’en savoir plus et parvient à entrer en contact avec des membres actuels et des dissidents de La Famille. Il découvre les coulisses d’un groupe religieux passé sous les radars. Après plus d’un an d’enquête, il en a écrit un livre intitulé “Les Inspirés” (éditions Robert Laffont), publié fin août. Un an après la diffusion des épisodes sur La Famille, Nicolas Jacquard revient au micro de Code source pour nous raconter ce qu’il a appris au cours de ses quinze mois d’enquête. Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Conception et préparation : Raphaël Pueyo - Production : Sarah Hamny, Timothée Croisan, Raphaël Pueyo et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
C’était le jour de ses 20 ans. Dans la matinée du 7 septembre 2018, Sophie Le Tan a rendez-vous à Schiltigheim, dans la banlieue de Strasbourg, pour visiter un appartement qu’elle a repéré sur Leboncoin. Mais le soir, elle ne rejoint pas ses parents pour fêter son anniversaire comme prévu. Dans les jours qui suivent, un appel à témoins est lancé et une enquête est ouverte pour enlèvement et séquestration. Rapidement, c’est l’auteur de l’annonce immobilière qui se retrouve au centre de l’affaire, Jean-Marc Reiser, bien connu de la justice puisqu’il a été condamné en 2001 à 15 ans de réclusion pour des viols commis en 1995 et 1996. Des traces de sang ainsi que l’ADN de Sophie Le Tan sont retrouvés dans son appartement. Et plus d’un an après, le corps de la jeune femme est retrouvé dans la forêt de Rosheim, à une quarantaine de kilomètres de là. Jean-Marc Reiser continue de nier les faits. Mais le 19 janvier 2021, il passe aux aveux et reconnaît avoir tué Sophie Le Tan. Code source revient sur l’itinéraire de Jean-Marc Reiser avec Damien Delseny, chef du service Police Justice. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Conception et préparation : Raphaël Pueyo - Production : Sarah Hamny, Raphaël Pueyo et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : INA, France 3, LCI.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Le suspense aura duré jusqu’à la dernière minute. Avant le 31 août à minuit, date de clôture du mercato de football pour la saison 2021-2022, l’incertitude planait encore sur l’avenir de Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain. L’attaquant star reste finalement à la capitale au moins jusqu’à la fin de son contrat, en juin prochain. Épilogue d’un été intense pour le PSG, très actif sur le marché des transferts de joueurs. Après avoir recruté notamment le défenseur central Sergio Ramos, la direction du club a sauté sur une occasion en or : s’emparer du meilleur joueur de la planète. L’arrivée surprise de Lionel Messi, sextuple Ballon d’Or, ravive l’espoir des dirigeants de remporter un jour la Ligue des Champions. Code source revient sur le fol été du Paris Saint-Germain avec Dominique Sévérac et Benjamin Quarez, du service des sports du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Conception et préparation : Raphaël Pueyo - Production : Sarah Hamny et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : LeParisien.fr, L’Equipe, BeIN Sport.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Le matin du 11 septembre 2001, Bruno Dellinger se rend aux aurores à son bureau situé dans l’une d’une deux tours jumelles du World Trade Center, le cœur économique et financier de New York. Assis face à son ordinateur, ce chef d’entreprise français lève soudain les yeux et assiste à l’impensable : un avion se dirige droit vers son bâtiment. S’engage alors une course contre la montre pour évacuer l’immeuble en flammes. C’est le début d’une série d’attentats simultanés perpétrés contre les Etats-Unis, dont le bilan s’élève à près de 3000 morts. Deux Boeing détournés percutent les Twin Towers qui s’effondrent en quelques minutes. Un autre s’écrase au Pentagone, le quatrième en Pennsylvanie. Près de 20 ans plus tard, à quelques jours des commémorations de ses attaques, Bruno Dellinger raconte cette matinée telle qu’il l’a vécue au micro d’Ambre Rosala. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
C’est l’évènement médiatique et judiciaire de cette rentrée : le procès des attentats de novembre 2015 doit s’ouvrir le 8 septembre devant la cour d’assises spéciale de Paris. 20 personnes seront jugées pour leur implication présumée dans ces attaques terroristes qui ont fait 130 morts dans la capitale et à Saint-Denis. Le principal accusé, Salah Abdeslam, se mure dans le silence depuis son incarcération en France en avril 2016. La justice, les victimes et leurs proches attendent pourtant des réponses de la part du seul membre encore vivant du commando meurtrier. Timothée Boutry, du service police-justice du Parisien, raconte le parcours de Salah Abdeslam pour Code source. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Raphaël Pueyo et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : BFMTV, INA, Franceinfo, France 24, i24News, CNews.  See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
loading
Comments (7)

Marie KOPP

je viens de découvrir ce podcast. très intéressant. on ne se lasse pas. merci

Jan 14th
Reply

FERNANDO COUTO

bpn

Jun 27th
Reply (1)

Louis Daubié

Cool

Jun 9th
Reply

caroline guignot

non, covid-19 est le nom de la maladie, le nom du virus est le Sras-CoV-2...

Mar 7th
Reply

Federico Ibargüen

Délicieuse écoute. Dommage ne pas avoir des brives du réquisitoire du procureur et de son substitut...

Jun 19th
Reply

JULIEN LEMMER

Sujet intéressant, merci pour en avoir fait un épisode. je trouve dommage que le boucher ne voit que le côté "utilitaire" du bon traitement des animaux. "Si la bête n'est pas bien traité, alors ça fera de la mauvaise viande...". C'est triste de ne pas aller plus loin et de ne pas avoir plus de respect que ça pour un animal que l'on tue pour la manger. Je ne défend pas l'acte des militants Vegans, mais on peut simplement constater qu'à notre époque, manger de la viande n'est plus obligatoire pour survivre. Beaucoup d'autres alternatives permettent de remplacer les nutriments qu'elle apporte. Les mentalités mettront du temps à évoluer ... et encore beaucoup de meurtres pour notre plaisir.

May 31st
Reply
Download from Google Play
Download from App Store