DiscoverEchange
Echange
Claim Ownership

Echange

Author: Eurosport

Subscribed: 173Played: 4,124
Share

Description

Echange, c'est le podcast qui parle tennis. Dans le monde lisse de la petite balle jaune, Antoine Benneteau délie les langues et fait parler de leur passion commune dans un cadre intimiste.


Marion Bartoli et Yannick Noah se sont déjà prêtés à l'exercice. D'autres championnes et champions suivront, une ou un par mois. Sans retenue et avec beaucoup de sincérité.



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

23 Episodes
Reverse
La première fois que je l'ai vue, c'était cet été, à la télévision, elle était consultante pour les Jeux Paralympiques de Tokyo.Pauline Déroulède a un rêve : la médaille d'or en tennis fauteuil à Paris en 2024. Un rêve né d'un drame qu'elle partage sans s'épargner. Pendant l'enregistrement, j'ai été bouleversé par son honnêteté et surtout sa combativité, bluffé par sa force et transpercé par ses deux billes bleues qui vous regardent droit dans les yeux.Merci à Pauline de bien avoir voulu se livrer sans retenue sur son parcours et tout ce qu'elle entreprend depuis son terrible accident, qui lui a coûté une jambe. Comment ne pas être derrière elle dans sa quête paralympique en 2024 ?Je m'appelle Antoine Benneteau, bienvenue dans Echange et bonne écoute.Enregistré en collaboration avec le @studioload.Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter ou celui d'Antoine BenneteauRetrouvez tous les podcasts d'Eurosport iciRetrouvez les épisodes précédents :Cédric Pioline : "Je suis arrivé à New York en étant 'nobody', j’y suis reparti en étant quelqu'un"Jo-Wilfried Tsonga : "Au fond de moi, j'aimerais ne jamais arrêter"Yannick Noah, sa double vie, ses chairs de poule, ses déceptions Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
La première fois que je l'ai vu, je devais avoir 7 ans. J'adorais son style, technique pure, revers à une main sublime, une démarche et une raquette qui me fascinait. Il s'agit de Cédric Pioline.Tout ça lui a permis d'obtenir l'un des plus grands palmarès du tennis français. Individuel, atypique, caractériel, il ne laissait jamais indifférent. Atypique, comme son immense carrière dont nous allons parler.Il était l'une de mes idoles de jeunesse... Je mesure donc ma chance aujourd'hui d'avoir un moment privilégié avec lui.Je m'appelle Antoine Benneteau. Bienvenue dans Echange.Enregistré en collaboration avec le @studioload.Et pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images.Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter ou celui d'Antoine BenneteauRetrouvez tous les podcasts d'Eurosport iciRetrouvez les épisodes précédents :Jo-Wilfried Tsonga : "Au fond de moi, j'aimerais ne jamais arrêter"Yannick Noah, sa double vie, ses chairs de poule, ses déceptionsJulien Benneteau, ses victoires, ses regrets, son frère Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
La première fois que je l'ai vu, il devait avoir 11 ans. Et moi 10. On était de jeunes espoirs, mais il avait déjà quelque chose de différent. Il était là pour être fort. Une immense confiance se dégageait de lui, naturelle.Jo-Wilfried Tsonga est devenu l'un des plus grands joueurs de tennis en France, peut-être juste après Yannick Noah. Il est en train d'écrire la fin de sa carrière qu'il nous partage ici, sans filtre. Une immense carrière qui n'est pas tout à fait finie.Quand ce sera vraiment fini, il nous manquera. C'est toujours la même chose, on aimerait que ça dure toujours un peu petit peu plus...Je m'appelle Antoine Benneteau. Bienvenue dans Echange.Enregistré en collaboration avec le @studioload.Et pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
C'est le grand retour d'Echange ! Et avec Roland-Garros qui arrive, je voulais marquer le coup en cette année 2021. J'ai donc décidé de tendre mon micro à Guy Forget, directeur du tournoi majeur parisien, ancien capitaine de Coupe Davis et... ancien n°4 mondial, c'était il y a 30 ans.La première fois que je l'ai vu, j'avais 5 ans et j'étais devant ma télé. Un coup droit poussé, croisé, et puis il s'effondre. Yannick Noah le rejoint, le relève et puis le stade Gerland explose. Il est porté en triomphe par ses copains avec qui il vient d'accomplir l'un des plus grands exploits du sport français. Cela venait couronner la saison 91, sa plus grande, c'était il y a donc 30 ans. C'était hier.Alors, à quelques jours de Roland-Garros, j'ai passé plus d'une heure et demie avec Monsieur le Directeur, pas mal pour une reprise, non ? Je ne sais pas si vous trouverez ça trop long, moi, j'aurais pu y rester des heures...Je m'appelle Antoine Benneteau. Bienvenue dans Echange.Enregistré en collaboration avec le @studioload.Et pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
La première fois que je l'ai vu, c'était à la télévision. Un dimanche soir du mois d'octobre, comme 5 millions d'autres Français ! Bien sûr, j'avais entendu parler de lui, mais c'est la première fois que je le voyais jouer. Et son tennis m'a tout de suite plu, comme à tout le monde.Ce jour-là, il a poussé le double finaliste de Roland-Garros Dominic Thiem en cinq sets sur la terre battue parisienne, un exploit qui suivait une formidable victoire sur Stan Wawrinka, vainqueur à Paris en 2016. Mais il en a accompli un autre, peut-être plus important, en rendant le tennis accessible et disponible pour tous.Commencer l'année avec la révélation de l'année 2020, cela faisait sens pour moi. Souhaitons que son ascension continue. Ce podcast a toutefois été enregistré avant son départ pour Doha et les qualifications pour l'Open d'Australie, événement qu'il ne disputera finalement pas, lui qui a perdu au premier tour. Je suis sûr qu'il aura bien d'autres occasions de se rattraper.Bienvenue dans Echange.Enregistré en collaboration avec le @studioload.Et pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
La première fois que je l'ai vue, elle avait 15 ans et elle jouait déjà son premier Roland-Garros. Alizé Cornet avait même passé le premier tour. elle était sur le court Suzanne-Lenglen avec Amélie Mauresmo, son idole qui se tenait en face d'elle. C'est le début d'une grande carrière : 11e mondiale, huitième-de-finaliste dans les quatre tournois du Grand Chelem et vainqueur de la Fed Cup, entre autres...Entre ses rages, ses angoisses, ses réussites et ses espoirs, elle nous raconte tout dans cet épisode, sans compromis. "Sans compromis", c'est aussi le titre de son livre publié aux éditions Amphora. Et je trouve que ça résume bien le caractère de cette grande championne.Bienvenue dans Echange.Enregistré en collaboration avec le @studioload.Et pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
La première fois que je l'ai vu, c'était au fin fond de l'Ouzbékistan, il entraînait un Lucas Pouille de Challenger, il n'y est pas resté longtemps. Lui, c'est Emmanuel Planque, Manu pour les intimes. La première chose qu'il m'a dite, c'est : "est-ce que tu aimes que l'on t'encourage pendant tes matches ?" Il n'était pas obligé.Pendant deux semaines, j'ai partagé leurs séances et leur quotidien. Nous avons toujours échangé depuis. Il m'a toujours partagé ses convictions sur le tennis et sur les conditions de la performance. Et c'était toujours passionnant. A chaque fois que je le rencontre, c'est toujours pareil : il me fascine autant qu'il m'intrigue. C'est donc tout naturellement que j'ai voulu échanger avec ce mordu de tennis...Bienvenue dans Echange.Enregistré en collaboration avec le @studioload.Et pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
La première fois que je l'ai vu, j'avais 12 ans et Toni accompagnait son neveu, qui était déjà un joueur à part. Rafael remportait alors le tournoi d'Are, avant tout le reste. Et quel reste...Lui, c'est donc Toni Nadal, qui a fait l'effort de parler de lui et de sa relation avec son champion de neveu dans une langue qui n'est pas la sienne. Parfois, il faut tendre l'oreille, mais on comprend toujours.Federer, Djokovic, le coaching, le tennis français, l'évolution du tennis, Roland-Garros, nous avons pu parler de tout. On se demande toujours ce qui fait une légende du jeu. Après cet échange, on a quelques éléments de réponse. Laissez-vous porter par sa voix cassée. Bienvenue dans Echange.Enregistré en collaboration avec le @studioloadEt pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Qui n'a-t-il pas déjà surpris ? Felix Auger-Aliassime est un phénomène dans le petit monde de la balle jaune. Pour beaucoup d'observateurs, c'est lui qui incarne la suite du leadership mondial après les trois monstres, alors qu'il n'a que 20 ans.Le Canadien n'a pas encore gagné de trophées sur le circuit ATP, mais il gagnera sans doute un titre du Grand Chelem un jour, en tout cas on lui souhaite quand on l'entend s'exprimer... Ce n'est pas encore un champion sur le court, mais c'en est déjà un en dehors sans aucune doute.Dans un moment où le tennis se perd un peu, il est bon qu'un homme de 20 ans apporte de l'espoir. On peut se dire que notre sport est entre de bonnes mains. Au micro d'Antoine Benneteau, venez à la découverte de Felix Auger-Aliassime, un joueur avec un coeur grand comme ça.Enregistré en collaboration avec le @studioloadEt pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Jérémy Chardy est un sportif aux multiples facettes. D'abord, celle que vous connaissez sans doute : le joueur. Du haut de ses 33 ans, le Palois poursuit une carrière, qui tend doucement mais sûrement vers la fin, même s'il lui reste encore quelques coups à réaliser.Ensuite, celle que vous ne soupçonnez peut-être pas : le directeur de tournoi. A Pau, là d'où il est originaire, un Challenger a poussé grâce à lui. Puis celle que vous découvrirez sans doute : le père. Depuis le mois de février, Jérémy a découvert les joies (et les contraintes) de la paternité.Et enfin celle qu'il a bien voulu dévoiler au micro d'Antoine Benneteau, l'homme hyper sensible sous sa casquette vissée sur sa tête. Sensible à l'évolution de son sport, aux difficultés qui y sont liées et, bien sûr, à ceux qui l'entourent.Enregistré en collaboration avec le @studioload et @les.podcasteursEt pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Antoine Benneteau est allé à la rencontre de la dernière Française victorieuse à Roland-Garros. Mary Pierce, 20 ans après un succès à Paris devant le public tricolore, se replonge avec lui dans ses années où son tennis s'exprimait le mieux, dans les années de ses débuts, où le tennis et un père entraîneur aussi passionné que tyrannique ont rythmé sa vie de jeune fille. Et aussi dans cette année 2000 où sa foi en Dieu s'est décuplée pour l'emmener au paradis, son paradis.Enregistré en collaboration avec le @studioload et @les.podcasteursEt pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Dans la campagne bruxelloise, au sein de son académie qui porte son nom, Justine Henin a pris le temps d'accueillir Antoine Benneteau pour un moment privilégié. L'ancienne numéro un mondiale, aujourd'hui consultante pour Eurosport, revient sur sa carrière brillantissime, forgée autour, notamment, de 7 trophées du Grand Chelem, de sa complicité particulière avec Kim Clijsters et surtout d'une passion débordante pour le tennis.Enregistré en collaboration avec le @studioload et @les.podcasteursEt pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Confiné chez lui, comme tout le monde en cette période particulière liée à la pandémie de coronavirus, David Goffin a pris le temps de répondre, de loin, à Antoine Benneteau. Le dixième mondial sort de son introversion naturelle pour parler de lui, du tennis belge, de ses idoles et des grands joueurs qu'il côtoie tout au long de l'année sur le circuit ATP.Enregistré en collaboration avec le @studioload et @les.podcasteursEt pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Dans l'enceinte cossue du Monte-Carlo Country Club, Antoine Benneteau est allé à la rencontre du phénomène russe de la saison dernière : Daniil Medvedev. Ce joueur atypique qui a mis le feu à la tournée estivale américaine en 2019 et à New York où il a joué sa première finale de Grand Chelem à l'US Open. Celui qui s'entraîne en France, auprès de Gilles Cervara, et qui parle bien français, comme vous allez vous en rendre compte. Et celui qui a les idées claires sur son nouveau statut et sur tout ce qui l'attend sur le circuit ATP.Enregistré en collaboration avec le @studioload et @les.podcasteurs Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Après Julien Benneteau, Antoine Benneteau est allé à la rencontre de Pauline Parmentier, quelques semaines après l'incroyable succès des Françaises en finale de Fed Cup. Une joueuse qui connaît peu la lumière des projecteurs du tennis mondial mais sur laquelle Antoine a décidé de se pencher. La protégée d'Olivier Patience vit sa dernière saison sur le circuit WTA, l'occasion de jeter un premier regard sur sa carrière, sur ce qu'elle fera une fois sa vie d'athlète terminée et un énième sur cette victoire en Fed Cup avec ses copines de l'équipe de France qui restera son plus beau moment.Enregistré en collaboration avec le @studioload et @les.podcasteurs Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Numéro spécial ce mois-ci pour clôturer l'année : Antoine Benneteau est allé à la rencontre de... son frère Julien, quelques semaines après l'incroyable succès des Françaises en finale de Fed Cup. Une aventure dingue d'une année, entremêlée de hauts et de bas. Une leçon de vie dans la droite ligne de qu'il s'est toujours promis : vivre ou revivre cette émotion incomparable de la victoire.Enregistré en collaboration avec le @studioload et @les.podcasteurs Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Antoine Benneteau est allé à la rencontre de Lucas Pouille, à Biarritz, là où le Français se reconstruit. Le corps déjà, celui-ci ayant mis fin à sa saison 2019 en raison d'une blessure au coude. L'esprit ensuite, car il n'a qu'une envie : tourner la page 2019 pour débuter la saison prochaine au plus vite. Animé par cette passion dévorante qu'est le tennis, le Nordiste parle de son quotidien, tout ce qui jalonne sa vie de joueur professionnel. Avec ses hauts, avec ses bas. Et de ses rêves qui sont désormais devenus ses objectifs.Enregistré en collaboration avec le @studioload et @les.podcasteurs Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Antoine Benneteau est allé à la rencontre de Pierre-Hugues Herbert à Mittelhausbergen, en marge de l'Open de Moselle. A coeur ouvert, le Français parle de sa passion du tennis, des sacrifices familiaux pour arriver à un joueur professionnel reconnu et de son acolyte Nicolas Mahut, sans qui rien ne serait peut-être arrivé.Enregistré en collaboration avec le @studioload et @les.podcasteurs Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Antoine Benneteau est allé à la rencontre de Stan Wawrinka, en marge de Wimbledon 2019. Avec humilité et sincérité, le Suisse parle de son rapport à sa réussite arrivée sur le tard de sa carrière, de Roger Federer qui lui a tant apporté, en bon comme en moins bon, avec comme point central cette passion sans borne du tennis.Enregistré au @studioload en collaboration avec @les.podcasteurs Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Antoine Benneteau est allé à la rencontre de Richard Gasquet, l'ex-petit Mozart du tennis qui a grandi dans l'ombre du Big Four, les meilleurs joueurs de l'histoire. Au gré de bonnes histoires, et d'autres plus dures, tout au long de sa carrière. Avec une envie particulière à la fin de celle-ci : le désir de transmettre.Enregistré à l'hôtel Molitor à Paris, en collaboration avec le @studioload et @les.podcasteurs. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
loading
Comments 
Download from Google Play
Download from App Store