DiscoverLe Mémo du numérique
Le Mémo du numérique
Claim Ownership

Le Mémo du numérique

Author: Orange

Subscribed: 109Played: 2,490
Share

Description

Le Mémo du numérique est le podcast qui décrypte la société numérique  à travers les médias. Cette  revue de presse  met en perspective  des extraits d’enquêtes, d’analyses singulières, de reportages et d’études sur ces sujets qui traversent l’actualité et transforment notre monde. Toutes les semaines, en moins de 10 minutes, Le Mémo du numérique vous permet de comprendre un sujet complexe et de nourrir vos réflexions d’une grande variété de points de vue.Un podcast proposé par Orange.

Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

125 Episodes
Reverse
Ils sont présents sur les réseaux sociaux et comptent même parmi leur génération quelques influenceurs à succès. Ils sont de plus en plus nombreux à posséder un smartphone, à l'utiliser pour s'informer ou faire des achats et se connectent sur des applications de rencontre pour trouver l’âme sœur : et si les seniors faisaient tomber les clichés ? Et s’ils n’étaient pas vraiment les illettrés numériques qu’on croit ?  Les sources qui ont servi à écrire cet épisode :Seniors Are Using Dating Apps And Tinder Leads The Pack, ForbesWho’s Your Dadi: India’s ‘Granfluencers’ Are Disrupting Social Media as We Know It, ViceTeaching seniors to use Internet cuts depression risk, USA TodayLeft in isolation: how the online revolution failed our elderly people, The GuardianWhy Older People Really Eschew Technology, Slate Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Avec son mélange de comédie, de danses virales et de challenges, TikTok a su se faire une place parmi les applications les plus téléchargées. En simplifiant la production, l'édition et la publication de vidéos, en encourageant ses utilisateurs à être authentiques, TikTok a imprimé sa marque dans les contenus que nous consommons en ligne. Pas besoin d’être un monteur de haut niveau pour créer des vidéos intéressantes, pas besoin d’être très connu pour porter sa voix et sensibiliser aux questions de justice sociale. Derrière les controverses, TikTok serait-il le réseau fédérateur d’une génération plus déconstruite, plus décomplexée, plus créative et plus innovante ?Les sources qui ont servi à écrire cet épisode :An Interview With Meta CEO Mark Zuckerberg and Microsoft CEO Satya Nadella About Partnering in the Metaverse,  Stratechery by Ben ThompsonHow TikTok’s algorithm made it a success: ‘It pushes the boundaries’, The GuardianLeg Booty? Panoramic? Seggs? How TikTok Is Changing Language, New York TimesThe Future of Climate Activism Is Intergenerational—and on TikTok, WiredDumpster Diving to Shame Stores and Fight Waste, New York Times Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Les avancées modernes en matière d'intelligence artificielle, de reconnaissance d'images et de robotique ont placé certaines des plus grandes armées du monde au bord d'une nouvelle ère, où les armes pourront agir sur le champ de bataille, et ce, sans intervention humaine. Les États-Unis, la Russie ou encore la Chine sont déjà lancés dans la course aux armes autonomes et selon les experts, l'IA pourrait changer radicalement le déroulement des guerres. Mais dans quelles circonstances les armées utilisent-elles ces nouveaux arsenaux et qu’en sera-t-il à l’avenir ? Quels impacts psychologiques sur ceux qui les manipulent ? Comment penser une utilisation éthique de ces armes ? Les sources qui ont été utilisées pour écrire cet épisode :Will Ukraine deploy lethal autonomous drones against Russia? The New ScientistQuestions-réponses – Ce qu’il faut savoir sur les armes autonomes CICRDeus ex machina : les enjeux de l'autonomisation des systèmes d'armes L’Institut français deRelations internationalesCe que changent les «robots tueurs» à la guerre KoriiAre Killer Robots the Future of War? Parsing the Facts on Autonomous Weapons The New York Times These robots were trained on AI. They became racist and sexist. The Washington Post Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Décrite comme la toute première cyber-guerre à part entière, l'invasion de l'Ukraine par la Russie soulève la question des nouvelles frontières numériques de la guerre. Des influenceurs qui poussent leurs followers à boycotter les contenus russes sur les réseaux sociaux, le grand retour des hackers Anonymous qui ont infiltré les chaînes de télévision russes pour montrer la réalité des ravages de la guerre en Ukraine. Entre réseaux sociaux, cyberattaques et propagande, quels sont les outils de la cyberguerre et remplaceront-ils la sale guerre ?Les sources qui ont été utilisées pour écrire cet épisode :• La Russie prête à influencer les élections de mi-mandat aux États-Unis (numerama)• Russie-Ukraine : la cyberguerre est-elle déclarée ? (The Conversation)• Russia’s cyber war that wasn’t (Financial Times)• Conflit en Ukraine : peut-on vraiment parler de cyberguerre (Les Numériques)• Internet, technologie de puissance dans un monde déchiré par la (cyber-)guerre (AOC)• Le positionnement de l’arme cyber dans l’arsenal militaire (EGE) Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Les hologrammes nous aideront-t-il à faire notre deuil ? Allons-nous bientôt communiquer avec nos proches décédés façon Black Mirror grâce à des chatbots ? Nous vivons une époque passionnante où la réalité virtuelle, l'intelligence artificielle et le deepfake nous offrent la possibilité de communiquer avec des représentations des morts. Kim Kardashian en a déjà fait l’expérience, avec son père décédé en 2003 sous forme d’hologramme. Mais n’est-il pas dangereux de tenter de réveiller les morts ? Quels enjeux éthiques soulèvent ces technologies ?Les sources qui ont servi à produire cet épisode :Grandmother talks to mourners at her own funeral, The Telegraph                                He couldn’t get over his fiancee’s death. So he brought her back as an A.I. chatbot, San Francisco Chronicle                                         Deepfake Videos of Eerie Tom Cruise Revive Debate, The New York Times                                                                                                  Deepfakes Can Help Families Mourn—or Exploit Their Grief, Wired                ‘Deadbots’ can speak for you after your death. Is that ethical?, The Conversation Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Qu’arrive-t-il à notre compte Instagram ou à notre boite mail quand nous passons l’arme à gauche ? La gestion des réseaux sociaux après la mort est un phénomène relativement récent. Dans une étude récente, l'Oxford Internet Institute a estimé que d'ici la fin du siècle, le nombre de comptes d'utilisateurs de Facebook décédés atteindra près de 5 milliards, ce qui sera supérieur au nombre de comptes d'utilisateurs encore vivants ! Comment sont dispersées nos cendres numériques ? Que deviennent nos NFT, photos et données stockées dans le cloud, que devient le site internet dont on est propriétaire ? Que peuvent faire les proches et comment peuvent-ils conserver ce patrimoine numérique ?Les sources qui ont été utilisées pour écrire cet épisode :Who will deal with your online presence when you die?, The Guardian                             What Should Happen to Our Data When We Die?, The New York Times                                      An artist died. Then thieves made NFTs of her work, Wired UK                                         We’re all going to die — what happens to our Facebook accounts?, The Verge                     What Is an “Electronic Will”?, Harvard Law ReviewPeople are going to court over dead family members' Facebook pages – it's time for post-mortem privacy, The Conversation Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Alors que à la 5G s’introduit doucement dans notre quotidien, la course mondiale pour la 6G a déjà commencé ! Avec des vitesses 50 fois supérieures à la 5G, la 6G sera plus transformatrice et le passage d’une génération à l’autre promet d’être plus court que les sauts de réseaux qui ont précédé. Le premier pays à y parvenir pourrait devenir le leader de la prochaine révolution industrielle et les grandes puissances comme les États-Unis et la Chine se disputent déjà cette place. Quelles sont les promesses et les risques de cette nouvelle génération de connectivité ? Les sources qui ont été utilisées pour écrire cet épisode :• La 6G promet de fusionner les mondes humains et numériques (Polytechnique Insights)• Beyond 5G: what would 6G look like – and do we need it? (Financial Times)• La 6G, bataille technologique sino-américaine décisive pour la suprématie mondiale (EGE)• How Nokia is leading Europe-s race to build the 6G internet (techmonitor)• Cyberattaques et dépendance numérique : la souveraineté européenne à l’épreuve du réel (Figaro Vox) Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Le métavers, perçu par beaucoup comme un nouvel eldorado porteur de nouveaux usages et de croissance économique, inquiète aussi quant à ses impacts sociétaux et environnementaux. L’utilisation de la réalité virtuelle, des IA ou encore des services dans le cloud causera-t-elle une augmentation significative de l’empreinte carbone du numérique ? Le métavers pourra-t-il devenir un univers plus inclusif et égalitaire, ou alors, est-ce qu’il ne fera qu’exacerber les inégalités ?Les sources qui ont été utilisées pour écrire cet épisode :• Les entreprises du numérique mises à contribution du plan de sobriété énergétique (L’Usine Digitale)• Impact environnemental du numérique : tendances à 5 ans et gouvernance de la 5G (The Shift Project)• Le défi vert du métavers (Stratégies)• Métavers : les studios alertent sur son impact environnemental (Bon Pote)• Pour faire tourner le métaverse, il faudra changer « l’infrastructure entière de l’Internet » (numerama)• Métavers, vers l’exploitation virtuelle (AOC)• It's Not Too Late to Save the Metaverse (Wired)• Designing an inclusive metaverse (Harvard business review)• Women and the metaverse: building a world that represents us (Startups Magazine) Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Depuis les premières chaînes d’emails jusqu’aux LOLcats en passant par l’avènement des plateformes de streaming vidéo, Internet a largement contribué à faire évoluer notre rapport à l’humour. Que ce soit la façon de le pratiquer ou de le consommer, notre rapport à la satire, comment nous acceptons de rire des autres ou de nous-même, les réseaux sociaux et les plateformes ont radicalement changé la place du rire dans nos vies. Comment Internet a-t-il changé l’humour ?Les sources qui ont été utilisées pour écrire cet épisode :The New York Times - Sophomorically IncorrectThe Guardian - What effect has the internet had on comedy?The Ringer - Dying LaughingThe BBC - The jokes that have made people laugh for thousands of yearsLes Echos - TikTok, la nouvelle horloge du mondeThe Economist - Netflix is driving stand-up comedy’s second boom Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Ils sont devenus un langage à part entière, les mèmes, ces images ou expressions virales que nous connaissons par cœur et que nous échangeons à longueur de journée font partie intégrante de l’humour sur internet et d’une toute nouvelle culture. Petit objet culturel facile à utiliser, il est aussi un signe de reconnaissance : une blague que seul un groupe d’individus peut comprendre. Certains sont devenus particulièrement politiques, utilisés dans des manifestations, pour commenter l’actualité ou sur les réseaux sociaux, ils peuvent être particulièrement subversifs, jusqu’à être sanctionnés d’interdiction par certains régimes. Alors, quels sont les véritables pouvoirs du mème ?Les sources qui ont été utilisées pour écrire cet épisode : What is a Meme? The Meaning and History, The New York Times Memes are no longer silly Internet jokes  they’re upending American politics, The Boston GlobeWhat was Pepe doing at the Capitol?, CherwellWhy do memes suddenly matter in politics?, Engadget Diablo Immortal is in trouble in China due to Winnie the Pooh, The Verge The shit-posting, Twitter-trolling, dog-deploying social media army taking on Putin one meme at a time, Politico Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Si notre cerveau n’a pas encore évolué structurellement depuis l’arrivée du numérique, nos façons d’apprendre, notre créativité ou notre mémoire ne sont plus les mêmes grâce aux supports dématérialisés. Certaines formes d’intelligence sont moins sollicitées quand d’autres se réveillent. Dans ce contexte, quels sont les effets concrets d’une exposition permanente au numérique sur notre encéphale, comment a évolué notre capacité de concentration et quelles sont les pratiques à éviter pour rester bien dans sa tête en pianotant sur son téléphone portable ? Retrouvez ci-dessous les articles cités dans cet épisode du Mémo :Is your smartphone ruining your memory?, The GuardianThe Joy of ‘Calm Technology’, The AtlanticStudy Shows Phones May Actually Improve Memory — When Used Correctly, FatherlyPutting Down Your Phone May Help You Live Longer, The New York Times Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Le numérique représenterait près de 10 % de la consommation d'électricité que nous produisons dans le monde. En cette période de crise énergétique, comment réduire l'empreinte du numérique sur notre production d'électricité ? Les écogestes sont-ils utiles ou anecdotiques ? Pour y répondre, en deuxième partie de cet épisode, nous recevons Bela Loto, co-fondatrice de la maison de l’informatique responsable, qui propose des sensibilisations et formations à un usage plus responsable des outils numériques et Eric Vidalenc, directeur régional adjoint de l’Ademe dans les Hauts-de-France et auteur de Pour une écologie numérique.Les sources qui ont été utilisées pour écrire cet épisode :EDF -  Comment réduire la consommation électrique de votre ordinateur ou box internet ?ARCEP - L’empreinte environnementale du numériqueLe Monde - Combien d’électricité consommons-nous et comment réduire nos factures ?IEA - The carbon footprint of streaming video: fact-checking the headlinesFrance Num - 10 écogestes numériques responsablesFrance Inter - Sobriété numérique : faut-il vraiment supprimer les mails ?Shift project - Pour une sobriété numérique Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Alors qu’une récente étude publiée dans la revue Scientific Report fait le lien entre augmentation du QI de l’enfant et pratique des jeux vidéo, l’exposition des plus jeunes aux écrans suscite toujours plus de controverses. On scrute le temps qu’ils passent devant les écrans de tablettes, smartphones et consoles de jeu et son influence sur leur sommeil ou leur condition physique. Cependant, dans un monde où le numérique est omniprésent, quels sont les enjeux sur leur développement cognitif et quelle éducation aux écrans proposer aux enfants pour trouver l’équilibre idéal ?  Retrouvez ci-dessous les sources citées dans le podcast :The impact of digital media on children’s intelligence while controlling for genetic differences in cognition and socioeconomic background, Scientific ReportMRIs show screen time linked to lower brain development in preschoolers, CNNThe Digital Gap Between Rich and Poor Kids Is Not What We Expected, New York TimesWhat teachers think of children and young people’s technology use, The ConversationI Gave My Child a Smartphone and It's Been the Best Thing for Her, WiredWhen Kids Realize Their Whole Life Is Already Online, The Atlantic Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Si la domotique pouvait s’apparenter jusqu’à il y a quelques années à une série de solutions un peu gadget pour améliorer son confort de vie, elle propose aujourd’hui une véritable réponse aux enjeux d’économie d’énergie. Agrémentés de capteurs de toutes sortes, ces nouveaux auxiliaires de vie nous permettent de monitorer notre consommation électrique via des prises ou des compteurs connectés, mais aussi d’optimiser la température de nos maisons ou encore l’intensité de l’éclairage en relation avec la lumière naturelle. Mais cette surcouche d’appareils électriques est-elle vraiment accessible à tout le monde ? Est-ce une véritable avancée en matière d’écologie ? Retrouvez ci-dessous les sources citées dans le podcast :Que dit le dernier rapport du GIEC à propos du numérique ? (ICTjournal)Les Français se mettent à la maison connectée (Monde numérique, #23)The Global Smart Home Appliances Market size (GlobeNewswire)How to Save Money and Energy With Smart Home Devices (Wirecutter / New York Times)Controlling My Family’s Smart Home Is Driving Us Mad (Wired)Sécurité, domotique : Apple, Google et Microsoft avancent enfin main dans la main (France inter)Smart home : les seniors les plus équipés (Batiweb)« L’intelligence artificielle a un potentiel formidable, y compris pour réduire notre empreinte environnementale », Michaël Trabbia (La Tribune)Climat : « Les deux approches pro et anti-low-tech font ressortir des limites communes » (Le Monde) Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
De la salle à manger à la cuisine, les robots se sont installés progressivement dans le quotidien de nos maisons. On leur laisse ainsi volontiers le soin d’aspirer les miettes tombées de la table ou de pétrir une pâte à pain. Dans le jardin ou la piscine, ces assistants nous font gagner un temps précieux et l’éventail de leurs compétences se décline à l’infini. Sur-connectés et polyvalents une nouvelle génération de ces robots domestique pointe le bout de son nez avec l’objectif de nous rendre la vie toujours plus facile en devançant nos besoins. Énième tentative de pénétrer nos foyers pour les GAFAM ou réel virage technologique, doit-on ouvrir en grand la porte à ces robots ménagers ? Retrouvez ci-dessous les sources citées dans le podcast : - L’histoire fascinante des robots domestiques de 1985 à aujourd'hui (techplay)- « Le Thermomix, j’en parle tout le temps » : comment les robots-cuiseurs ont envahi les foyers français (Le Monde)- Elon Musk is developing fleets of domestic humanoid “buddy robots” (Quartz)- Les « robots majordomes » feront-ils un jour partie de notre quotidien ? - Même Amazon n'arrive pas à comprendre à quoi sert Astro.(Techcrunch)- Robots rise to meet the challenge of caring for old people (Nature)- We’re one step closer to robots doing all our housework (Vox)- Astro, le robot assistant d'Amazon "cauchemar pour la vie privée” (Challenges)- Ask all the time: why do I need this?’ How to stop your vacuum from spying on you (The Guardian) Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
De plus en plus de fintech proposent désormais des outils financiers alternatifs à ceux des banques traditionnelles. L’open banking issu des directives européennes, a changé la donne en sécurisant les échanges de données bancaires et en permettant la création de synergies entre les acteurs du secteur. Mais si les cartes bancaires, la gestion de comptes en ligne ou l’accord de crédits n’est plus du ressort exclusif des vieilles agences bancaires, que leur reste-il face à des acteurs toujours plus agiles ?retrouvez ci-dessous les sources du mémo Open Banking Is Now Essential Banking: A New Decade’s Global Pressures And Best Responses, Part One & Two, ForbesOpen Banking and the constant threat of Big tech, PYMNTSFintech companies must balance profits against ethical data usage, TechCrunchLes charges de la banque contre les start-ups de la finance, Les ÉchosThe future of digital cash is not on the blockchain, Wired Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Cette nouvelle tenue qui vous fait rêver mais qui ne cadre pas complètement avec votre budget : payez-la en plusieurs fois ! Vous serez bientôt à découvert ? Pourquoi pas faire une demande d’avance sur salaire pour éviter les frais ? Certaines fintech proposent également des outils pour proposer un accès au crédit à des populations plus fragiles ou pour permettre aux petites entreprises de parer leurs difficultés de trésorerie. Mais alors : les fintech permettent-elles une plus grande inclusion financière ? Quels sont les risques associés à ces nouveaux services et comment sont-ils régulés ?Retrouvez ci-dessous les articles cités dans cet épisode du mémoThe Hidden Dangers of 'Buy Now, Pay Later' Apps, Wired‘Buy Now, Pay Later’ Becomes a New Way to Pay for Guns, New York TimesLe paiement différé ou fractionné, une belle invention qui attire l'œil des régulateurs, La TribuneBruxelles veut durcir la réglementation du paiement fractionné, Les EchosNigerians are learning to buy now and pay later, Rest of the WorldKlarna valuation plunges 85% to $6.7 billion as ‘buy now, pay later’ hype fades, CNBC Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Retrouvez ci-dessous tous les articles cités dans cet épisode du Mémo : A new anti-cyberbullying campaign sends participants messages inspired by ones sent to real victims (CNN) He Cyberstalked Teen Girls for Years – Then They Fought Back (Wired) A Majority of Teens Have Experienced Some Form of Cyberbullying (Pew Research Center) UNICEF poll: More than a third of young people in 30 countries report being a victim of online bullying (UNICEF) Instagram Is Trying to Curb Bullying. First, It Needs to Define Bullying (The New York Times) Cyberharcèlement : “Pour les ados, on a crié dans le désert un certain temps” (Télérama) Schüler fordern mehr Unterstützung vom Senat (Der Tagesspiegel) Under digital surveillance: how American schools spy on millions of kids (The Guardian) Cyberharcèlement à l’école : un député propose une réunion annuelle obligatoire pour les parents (Numérama) How to Safeguard Children Against Cyberbullying (The New York Times)   Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Retrouvez ci-dessous tous les articles cités dans cet épisode du Mémo :Après un an de pause le consortium unicode se remet à étudier vos idées de nouveaux emojis (Numerama)Is it Time to Consider Emojis a Language (The Hill)Meet Jennifer Daniel, the Woman who Will Decide What Emoji We Get to Use (MIT Review)No Pandemic Emoji, No Problem (Newsletter)De l'émoticône à l’emoji, retour sur un symbole éminemment politique et culturel (Numerama)Faire un bon emoji poignée de main est plus compliqué que vous ne le pensez (Numerama)The Shadowy Consortium that Controls Emoji (New Republic)Emojination Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Un quart des Français font aujourd'hui leurs courses avec un téléphone à la main. Sur leur écran, de nouvelles applications de tracking et de notation telles que Yuka, Vivino ou Open Food Facts, compilent les données nutritionnelles et informent le consommateur sur la filière de production. Dans le même temps, les industriels ont multiplié les occasions de collecter des informations en décortiquant nos habitudes de consommation à travers nos achats en ligne, nos commandes livrées et nos appareils de cuisine connectés. Dans cette course, les deux camps s’affrontent autour de la data et cela soulève de nombreuses questions. Comment marchent ces applis, que disent-elles de nous et pourquoi la donnée est-elle en train de rebattre les cartes dans l’industrie alimentaire ? Retrouvez ci-dessous tous les articles cités dans cet épisode du Mémo :L’impact de Yuka (Yuka.io)Nutri-Score. Le maroilles bientôt concerné, les producteurs indignés (Ouest-France)Le Nutri-Score et Yuka bousculent l’agroalimentaire (Le Monde)Kit de presse Open Food Facts (Open Food Facts)Les applications de notation, un ingrédient de poids sur le chemin de la transition alimentaire ? (Terra Nova)Les industriels de l’alimentaire veulent aider Yuka et les sites d’e-commerce à mieux noter leurs produits (Le Figaro)Nitrites : les dessous du bras-de-fer judiciaire entre Yuka et les charcutiers (Challenges)Grande distribution : quand la blockchain s’invite dans votre caddie (La Tribune) Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
loading
Comments 
Download from Google Play
Download from App Store