Claim Ownership

Author:

Subscribed: 0Played: 0
Share

Description

 Episodes
Reverse
Les créateurs du jeu vidéo Steelrising nous racontent les coulisses de cette uchronie vidéludique. Jehanne Rousseau & Sébastien Di Ruzza présentent ce Souls-Like pas comme les autres et nous ouvrent les portes du studio Spiders. 
Le dessinateur Éric Chabbert et le scénariste Sylvain Runberg viennent présenter Outlaws, le spin-off d'Orbital, la série culte des éditions Dupuis.  Après Orbital, Outlaws ! Orbital, ce nom résonne avec respect pour les amoureux des bulles et les passionnés de la science-fiction. En seulement douze ans et huit albums plus un hors-série, le dessinateur Serge Pellé et le scénariste Sylvain Runberg ont réussi l'exploit d'inventer un space opera inoubliable. Le charme des dessin, l'exigence des scénarios, la profondeur des personnages ainsi que la qualité intrinsèque de l'univers expliquent ce succès et imposent cette série comme un incontournable de la bande dessinée. Il n'était donc pas anodin que débarque un jour une série parallèle à Orbital.  Depuis des années, Sylvain Runberg et les éditions Dupuis cherchaient la perle rare. Heureusement le dessinateur Éric Chabbert a répondu présent. Outlaws narre le destin de Kristina, sœur terrible de Caleb Swany (le héros d'Orbital). Cette nouvelle série, qui souhaite être un mix entre Battlestar Galactica et Les Soprano, démarre tambour battant. On retrouve ce qui fait le charme d'Orbital, un space opera politique porté par un dessin efficace avec une touche de "sense of wonder". 
Le réalisateur Bruno Samper et le producteur Alexis Perrin reviennent sur la création du film Vesper Chronicles. 
Laurent Gaudé présente Chien 51 aux éditions Actes Sud. L'ancien lauréat du Prix Goncourt et du Prix Goncourt des Lycéens s'essaye pour la première fois au polar et à la science-fiction.  Le monde se divise en deux catégories  Quand un auteur de littérature généraliste publie un roman de science-fiction comme Laurent Gaudé, le monde se divise en deux catégories. Il y a les optimistes, ceux qui sont heureux de voir que leur genre préféré intéresse de grands noms littéraires. Ses nouveaux entrants pourront clamer leur amour pour la science-fiction dans les médias. Ils pourront la promouvoir et proposer une vision du futur singulière. Les utopistes se diront même qu’ils seront de nouveau défenseurs d’un genre longtemps méprisé par les hautes sphères intellectuelles.  Et puis il y a les grincheux. Ils viennent du fandom. Ils ont de la culture, de l’expérience, ils savent que les écrivains de littérature généralistes ont rarement publié de grandes œuvres de SF. Ils dénoncent, et souvent à raison, la faiblesse des imaginaires proposés. Dans ce groupe de mécontent, il y a toujours quelques auteurs qui hurlent à l’injustice. Alors que l’indifférence médiatique plane depuis des années sur le genre, le nouvel entrant va récupérer la lumière. Pire que tout, il vendra, chose malheureusement trop rare dans un marché qui souffre de la surproduction. Évidemment, on a peur du pire. Imaginons que de plus en plus d’ auteurs de littérature généraliste commençaient à écrire de la science-fiction. Comment survivre face à ses envahisseurs ? Heureusement, c'est avec une grande envie et surtout une modestie que Laurent Gaudé s'essaye au genre avec un talent certain. Dans notre podcast, on veut que le premier contact entre les martiens se passe bien. Vous écoutez C’est Plus que de la SF, une émission qui a du chien.  
Le réalisateur François Descraques qui vient présenter son film Le Visiteur du Futur dans notre podcast revient sur sa création !  De la web-série au film !  Après une diffusion en web-série entre 2009 et 2014, Le Visiteur du Futur arrive enfin au cinéma. Un parcours de longue haleine pour son réalisateur François Descraques. Portée par une impressionnante communauté numérique, la franchise continue à être attendue par de nombreux fans. Le Visiteur du Futur est un cri d'amour à la science-fiction qui rend hommage par moment à H2G2 ou encore Le Patrouilleur du Temps de Poul Anderson. Le film joue avec brio en permanence sur les paradoxes temporels et les situations rocambolesques.   Dans Le Visiteur du Futur - Retrospective, François Descraques revient sur les origines de son héros roccambolesque incarné par votre ami d’enfance Florent Dorin : "Je me souviens qu’on avait brainstormé tous les deux, Florent et moi, pendant toute une après-midi, et on avait développé toute une mythologie très compliquée sur un mec du futur. Au départ, il vivait dans une station spatiale, on se dit: «Comme ça on aura juste à faire le décor du vaisseau ! ». Et on part très loin là-dedans... Une des idées finales de cette après- midi, c’est: à un moment il faudrait qu’il vienne dans le présent et qu’il fasse chier un jeune mec lambda. Une semaine plus tard, quand j’ai revu Flo, je lui dis: «En fait c’est ça l’idée! Il faut enlever tout le reste, car on n’aura jamais les moyens de montrer le futur, ça va être nul. C’est plus simple si le gars débarque du futur, avec un effet spécial tout con à faire, des vêtements trouvés à Emmaüs, et on tourne au bois de Vincennes, pas besoin d’autorisations...» Sur le coup, ça m’a paru tellement simple, que limite j’ai trouvé ça nul, en fait ! En tout cas, Flo est partant, on y va, on trouve le costume à Emmaüs, et on recycle d’autres trucs, des accessoires qu’on avait d’autres tournages".   Un grand merci à Morgane et Yao pour la préparation et les questions ! N'hésitez pas à contacter Yao sur Twitter si vous avez des  questions sur Le Visiteur du Futur. 
Frédérick Sigrist de France Inter ouvre notre saison 3 avec X-Men : House of X !  Le Renouveau des X-Men  Alors que la série imaginée par Stan Lee et Jack Kirby fête ses soixante-dix ans en 2023, la franchise a été dépoussiérée en 2019 grâce au scénariste Jonathan Hickman et aux dessinateurs R.B. Silva et Pepe Larraz. Avec ses deux miniséries jumelles House of X et Powers of X publiées chez Panini Comics dans une belle intégrale, les X-Men se renouvellent. Le professeur Xavier décide de bâtir un état pour les mutants du monde entier et réunit ses amis comme ses ennemis pour créer une utopie politique. Ambitieux narrativement et visuellement, cette nouvelle série est une excellente surprise. Jonathan Hickman, grâce à ses notes, ses schémas et ses précisions, propose un univers complexe toute en intégrant les autres histoires des X-Men. Rampe de lancement pour six nouvelles séries, Marvel revient en force. Merci à Arnaud Tomasini du podcast First Print  d'avoir donné son analyse. 
Entre Space X, Tesla et ses autres projets, Elon Musk, ne ferait-il pas de la science-fiction ?   Le journaliste scientifique Olivier Lascar qui vient de publier son essai : Enquête sur Elon Musk, l'homme qui défie la science aux éditions Alisio vient analyser tous les visages d'Elon Musk ainsi que ses différents projets.  Il n’est pas auteur de science-fiction, mais ses projets futuristes rendent hommage à la SF.   Elon Musk irrite et fascine ! Le sud africain né en 1971 ne cesse de faire parler de lui que ce soit à travers son envie d’ envoyer des fusées dans l’espace, de racheter twitter, ou encore de promouvoir le bitcoin. Une personnalité qui agace autant qu’il séduit. Qualifié de «bourrin transhumaniste » par Alain Damasio ou plus récemment de transphobe par la communauté LGBT pour sa remarque sur les pronoms, Musk est loin de faire l'unanimité et pourtant c’est un phénomène médiatique. Preuve de sa notoriété, il fait même une apparition dans Iron Man 2.  Se prenant pour un Tony Stark moderne, le magna de la tech essaye de réaliser les grands fantasmes de la science-fiction. Entre son envie de développer le tourisme spatial, le voyage sur Mars, la connexion entre le cerveau et les ordinateurs, Elon Musk participe à nourrir un imaginaire et pourquoi pas à faire lui-même de la science-fiction à coup de millions de dollars. Nous reviendrons avec le journaliste Olivier Lascar sur son rapport à la science et nous essayerons de comprendre son idéologie ainsi que sa vision du monde. Elon Musk ne serait-il pas plutôt un super vilain ?   
Découvrez les coulisses catastrophiques du premier film de John Carpenter avec Stephane Bouley, auteur de L’oeuvre de John Carpenter: Les masques du maître de l’horreur.  Un ciné-podcast enregistré au club de l'Etoile, le 9 juillet 2022.  L'Etoile Noire avant Star Wars !  Avant Halloween et Assault, le maître de l'horreur John Carpenter a commencé sa carrière avec du space opera. Dark Star est initialement un moyen métrage de fin d'étude réalisé par John Carpenter et Dan O'Bannon (le futur papa d'Alien qui trouvera son inspiration dans ce projet). Alors que le cinéma de science-fiction connaît un âge d'or depuis la sortie de 2001 Odyssées de L'Espace, les deux étudiants de l'University of Southern California décident de faire une réponse humoristique au chef d'œuvre de Kubrick. Cette comédie foutraque, mettant en scène des précaires du cosmos, se fera pourtant dans la douleur. Il faudra deux ans à John Carpenter pour finaliser ce projet tout en se brouillant avec son ami et co-scénariste Dan O'Bannon sur fond de conflit juridique avec son établissement universitaire. Lancé modestement dans les salles américaines en 1974, Dark Star aura du mal à trouver son public. Le faux rythme du film ainsi que ses séquences burlesques ou ses propos politiques en font un OVNI cinématographique, il sera avec le temps considéré comme une œuvre culte. 
Alors qu'elle vient de se terminer sur Disney +, que reste t'il de la mini-série sur ce personnage iconique de Star Wars ? Nous débattons avec le journaliste Antoine Desrue, l'éditrice Lucile Galliot et l'essayiste Nicolas Allard sur Obi-Wan.  " Que la Force soit avec toi… à jamais"   Elle était attendue de pied ferme sur Disney + et le pari semble réussi ! La mini série Obi-Wan Kenobi s'impose comme le programme le plus populaire de la jeune plateforme de streaming aux grandes oreilles. Le héros, imaginé par George Lucas, incarné par Alec Guiness en 1977 et Ewan Mc Grégor depuis 1999, continue de fasciner les amoureux de La Guerre des Étoiles. Diffusés entre mai et juin, les six épisodes de la série ont fait beaucoup parler d’eux que ce soit en bien ou en mal. Les ratés du Livre de Bobba Fett étaient encore dans toutes les têtes, accentuant une méfiance de certains spectateurs. Le come-back de l’inoubliable maître Jedi de la franchise Star Wars, interprété par un Ewan McGregor au sommet, a séduit les fans malgré des critiques souvent justifiés. Les trois premiers épisodes du show offrent un scénario très classique et finalement sans surprise. La réalisation pataude de Déborah Chow a mis du temps à convaincre. Heureusement, la force du personnage d'Obi-Wan, le retour d'Hayden Christensen ainsi que le final flamboyant de la série ont répondu aux promesses.  Après avoir débattu sur Batman, Dune et Matrix Ressurection, notre podcast vous propose un nouveau débat qui laisse les gens donner leurs arguments !  
Découvrez le dernier audiodrama Star Wars avec son créateur Cavan Scott et l'éditrice française Lucile Galliot ! Plongez dans l'univers de la Haute République.  La force est avec l'audiodrama !  Après les comics, les films, les figurines, les jeux vidéo, les romans, Star Wars développe maintenant en France des ... audiodramas. Ce format de récit est culturellement très populaires aux USA (à l'inverse de chez nous). Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que l'univers de George Lucas est théâtralisé en format radio. Lancée dès les années 80 avec l'adaptation de la trilogie originale, la saga a ponctuellement proposé à ses fans du contenu sonore. Alors que la prélogie avait été explorée une première fois par Cavan Scott dans Dooku Jedi Lost , la Haute République a maintenant son audiodrama avec Maître-Tempête. Lizzie est la première plateforme à vendre ce contenu à public français dans un objet audio qui convoque des bruitages et des comédiens professionnels.   Star Wars : Maître-Tempête produit et traduit par Lizzie est diffusé à ce jour sur Audible (Amazon), CANAL+, Apple, Kobo, Google Play, Cantook Station, Youboox, Findaway, le site et l'application de Lizzie, Vivlio, Book d'oreille, Numilog, Epagine. 
Les créateurs de la formidable série des Trois Fantômes de Tesla, publiée chez le Lombard, présentent leur trilogie.  Une ode à la science-fiction rétro !  Dans la veine de Blake et Mortimer et de la science-fiction rétro des années 50, Les Trois Fantômes de Tesla entraine le lecteur dans une aventure originale à la lisière de l'uchronie. Porté par un graphisme impressionnant de Guilhem et une fabuleuse maîtrise des couleurs de Richard Marazano, le duo d'artistes transmet une ambiance qui réjouira les amoureux du jeu vidéo Bioshock. Les Trois Fantômes de Tesla mêle un récit proche d'un young adult sans oublier l'importance du fameux Sense of Wonder. Les amateurs d'histoire seront heureux de retrouver l'affrontement entre Nicolas Tesla et Thomas Edison en pleine Seconde Guerre mondiale.  
Jerry Frissen, nouveau rédacteur en chef de Métal Hurlant  nous présente les dessous de la revue culte des années 70 qui fait actuellement son grand retour aux Humanoïdes Associés.  Métal Hurlant ne meurt jamais !   Magazine mythique de fantasy et de science-fiction entre 1975 et 1987, Métal Hurlant est un pilier de la pop culture française, qui fut porté par des auteurs exceptionnels de la bande dessinée (Enki Bilal, Moebius, Philippe Druillet et bien d'autres). Ce journal a réussi l'exploit de faire rêver pendant des années des milliers de lecteurs tout en inspirant des centaines de dessinateurs à travers le monde. Présentée à raison comme "un mouvement artistique" par son actuel rédacteur en chef Jerry Frissen, la revue fait son grand retour depuis septembre 2021. Cette troisième renaissance (après celle des années 2000) en profite pour rendre hommage aux anciens comme Jean-Pierre Dionnet, incroyable premier rédacteur en chef de Métal. Même si le lancement fut compliqué (un changement d'équipe entre le premier et le deuxième numéro), Métal Hurlant a de nouveau trouvé son public avec une formule assez simple. Le lecteur aura quatre numéros annuels dont deux numéros dédiés à la création, comportant des histoires et articles inédits, et deux numéros consacrés à la « première génération Métal ». Le troisième épisode : Vacances sur Mars, qui vient tout juste de sortir, plonge le lecteur sur la planète mars avec de brillants artistes.  Pour découvrir : https://www.humano.com/y_catalog/book/id/37769 
Pierre Bordage nous raconte les coulisses de saga Métro Paris 2033 publié aux éditions de l'Atalante et adapté de l'univers de Dmitry Glukhovsky. Le plus grand des auteurs de science-fiction française ! Auteur de plusieurs chefs-d'œuvre avec Les Guerriers du Silence , Wang, L'Enjomineur, l'immense Pierre Bordage est avec nous. Le Vendéen a été invité par l'auteur russe Dmitry Glukhovsky a écrire des rom ans dans son univers post-apocalyptique Métro 2033. Pour la p remière fois, celui qui est notre auteur préféré a écrit une saga dans un autre univers que le sien. Avec Métro Paris 2033  aux éditions de  l'Atalante, le lecteur retrouve le Pierre Bordage des années 90. Les personnages hauts en couleur et les rebondissements fusent dans un récit rattrapé par l'actualité. Alors que le premier volume Rive Gauche est publié juste avant le COVID, le roman évoquait déjà avec un peu d'avance le confinement d'un métro parisien balkanisé par l'apocalypse nucléaire. L'actualité rattrape une nouvelle fois l'écrivain avec son troisième opus Cité qui sort en pleine guerre Russo-Ukrainienne. Affable, gentil, modeste, Pierre Bordage évoque son rapport à l'écriture et à la science-fiction dans un entretien passionné.  Attention ! Cet épisode a été enregistré pendant les Imaginales du 19 au 22 mai 2022. Depuis la production de cet épisode, l'auteur et journaliste Dmitry Glukhovsky est maintenant recherché par le pouvoir russe pour être arrêté. Opposé publiquement à ce conflit et au pouvoir poutinien, le créateur de Métro 2033, Futu.re, Sumerki, Texto ne peut plus retourner dans son pays natal sans risquer sa liberté. Notre podcast encourage à soutenir sans modération cet auteur qui trouvera toujours un espace d'expression sur nos ondes ou qu'il se trouve. 
Le podcast analyse le dernier film de David Cronenberg avec Fabien Demangeot, le spécialiste du réalisateur et auteur de La Transgression selon David Cronenberg ! Back to the Futur !  Sept ans après son Maps to the Stars qui dénonçait Hollywood, le réalisateur David Cronenberg revient à Cannes présenter un nouveau film ! Le canadien retrouve son acteur fétiche Viggo Mortensen ainsi que le genre du body horror et de la science-fiction dans une œuvre bien moins mainstream que son titre pouvait le suggérer. On retrouve dans Les Crimes du Futur le cinéma des années 90 de Cronenberg où le corps est au centre de tout. Le long-métrage du cinéaste transmet une ambiance sans pareil avec une esthétique très intéressante. Dommage que le côté conceptuel de l'univers ne soit finalement pas assez traité. Le spectateur ne saura pas pourquoi la chirurgie est le nouveau sexe de cette société post-apocalyptique où les enfants deviennent des mutants à cause de la pollution.  Merci à Mehdi Achouche d'avoir une nouvelle fois joué le bad guy de la critique. 
Cette émission est sponsorisée par les éditions Scrineo . L'éditrice Floria Guiheneuf et la responsable promotion et des relations publiques Lucie Masse présentent les éditions Scrinéo sur notre podcast. Nos invitées nous expliquent comment publier dans cette maison d'édition d'imaginaire. Elle reviennent sur les différents titres iconiques ainsi que sur les deux nouveautés SF que sont Les Oubliés de L'Amasde Floriane Soulas etLe Dixième Vaisseau  de Pierre Bordage.  Une emission sponsorisé par les éditions Scrineo. 
Robert A.Heinlein revient !  Découvrez Destination Outreterres, le roman inédit de Robert A. Heinlein ! L'éditrice Brigitte Leblanc et le spécialiste et traducteur Pierre-Paul Durastanti analysent ce classique de l'Âge d'or de la science-fiction. Classé aux États-Unis dans la catégorie jeunesse, Destination Outreterres est passé inaperçu pendant des années avant d'être dépoussiéré par la nouvelle collection du Rayon Imaginaire. Considéré comme l'un des trois grands de l'Âge d'Or avec Isaac Asimov et Arthur C. Clarke, Robert A. Heinlein est un géant de la science-fiction et du space opera. Souvent considéré comme un militariste réactionnaire à cause de son Starship Troopers alias Étoiles, garde-à-vous, Heinlein est pourtant plus complexe que cela. L'auteur d'Histoire du Futur et d'En Terre étrangère a été aussi anarchiste, libertarien, militant contre la prolifération de l'arme nucléaire, socialiste. Il faudrait plusieurs podcasts pour arriver à saisir la complexité de ce maitre du genre. Avec Destination Outreterres, le lecteur français découvrir un roman optimiste faisant pensé à Sa Majesté des Mouches de William Golding. 
Nous vivons un âge d'or de la science-fiction française !  Les producteurs d'Empreinte Digitale racontent comment ils ont produit de la science-fiction pour la télévision française. Entre Les 7 vies de Léa, Infiniti, Parallèles, Missions ou encore Marianne, Éric Laroche et Raphaël Rocher reviennent sur les coulisses de leurs productions les plus iconiques ! Depuis la sortie des Revenants en 2012 et l'avènement de Game of Thrones puis de Netflix, les séries TV de science-fiction fleurissent sur les chaines de télévision et les plateformes. Nous vivons une révolution car la France est loin de maîtriser les codes du genre. Heureusement des directeurs de programmes, des producteurs, des réalisateurs, des scénaristes commencent à déblayer le terrain pour faire venir de l'imaginaire sur nos écrans avec plus ou moins de réussite. Comme beaucoup d'autres auteurs que nous avons interviewé, Éric Laroche et Raphaël Rocher assuiment qu'ils ne sont pas spécialistes de la science-fiction mais souhaitent monter des projets qu'ils veulent voir. Après un épisode sur Infiniti et un OVNI, ce podcast conclut une trilogie qui questionne le nouvel âge d'or de la science-fiction dans les séries françaises.   
Faire naitre d'autres imaginaires !  Dans son récent essai Utopie Radicale, l'universitaire Alice Carabédian s'interroge sur comment sortir des univers dystopiques pour faire appartaitre un nouvel imaginaire. Alors que l'éco-anxiété commence a être prise au sérieu par les pouvoirs publics, est ce que la science-fiction ne participerait elle pas au malheur de ses lecteurs ou spectacteurs ? La banalisation des dystopies et autres univers post-apocayltpiques depuis des années posent question sur les imaginaires que nous entretenons et sur le futur que nous souhaitons. Porté par une écriture limpide Alice Carabédian dévoile sa théorie et prone pour un renouvellement des utopies dans nos imaginaires. "La SF permet de ramener du récit dans l'utopie, qui avait quitté la fiction pour se concentrer sur sa faisabilité, sur l'ordonnance, sur le quotidien. Inversement, l'utopie permet à la SF de devenir un véritable outil politique et critique qui se détache des récits de l'inéluctable ou même de l'idéologie - dans laquelle baignent il faut le rappeler bon nombre d'oeuvres sciences-fictives".
Chuck Wendig, nous présente sa pépite post-apocalyptique publié aux éditions Sonatine.  Un des meilleurs romans SF de l'année 2021 Passionnant et bien traduit (par Paul Simon Bouffartigue), Les Somnambules est un pavé de 1165 pages qui régalera aussi bien les amoureux de science-fiction post-apocalyptique que les amateurs de polar, de fantastique. Le roman, publié aux éditions Sonatine, est un mélange entre Le Fléau de Stephen King, la série Leftovers de Damon Lindelof et Person of Interest de Jonathan Nolan. Auteur d'une dizaine de livres, l'américain Chuck Wendig était surtout connu par les fans de Star Wars pour avoir écrit l'excellente trilogie Riposte. Les Somnambules est son premier one-shot. Avant même sa sortie en juillet 2019 dans les librairies, les droits en vue d'une adaptation sur le petit écran ont été préachetés par un des producteurs de The Shield et de Walking Dead. Merci à Paul Simon Bouffartigue pour la traduction et aux éditions Sonatine pour la mise en relation avec Chuck Wendig. 
Découvrez la mini-série Infiniti avec son scénariste Julien Vanlerenberghe ! Après OVNI, Canal + frappe à nouveau très fort et continue progressivement d'imprimer sa marque dans l'histoire de la science-fiction française.   Un polar cosmique original  Entre les récits à la Mathieu Bablet, Maurice G. Dantec et Fred Duval, Infiniti brille par son originalité et surtout pour sa complexité narrative. Le spectateur navigue pendant six épisodes dans un étrange polar ou se mêle la science-fiction, le mysticisme, la politique, mais aussi le western. Après 2 ans de développement, 8 mois de préparation, 70 jours de tournage dans trois pays et 60 comédiens, la série produite par Empreinte Digitiale prouve qu'elle joue dans la cour des grands. La réalisation de Thierry Poireaud impressionne notamment dans ses scènes d'actions et dans les séquences à bord de l'ISS. Interviewé dans ce podcast, Julien Vanlerenberghe revient sur les coulisses d'écriture et surtout les ambitions du show dans sa volonté de proposer un scénario original. "Toutes les histoires ont déjà été écrites, mais elles n'ont pas été écrites par vous". 
Comments (1)

Citrus

Alex Nikolavitch est inaudible, quel dommage ! Bon boulot d'autre part.

Dec 29th
Reply
Download from Google Play
Download from App Store