DiscoverBaleine sous Gravillon (BSG)
Baleine sous Gravillon (BSG)
Claim Ownership

Baleine sous Gravillon (BSG)

Author: Marc Mortelmans

Subscribed: 288Played: 22,852
Share

Description

Baleine sous Gravillon raconte le Vivant et nous reconnecte avec ce qui vit autour de nous.

BSG diffuse, un mercredi sur deux, une série de 4 épisodes d’environ 15 minutes. Des experts reconnus et passionnés viennent y partager leurs connaissances sur un thème précis.
_______
 
BSG est le grand frère d'une famille de 3 podcasts complémentaires: Combats, Nomen et Petit Poisson deviendra Podcast (PPDP).
_______
 
Nous cherchons des partenaires, et nous proposons / animons des conférences dans les écoles et les universités, les entreprises et les institutions.
_______
 
Tous les liens en un seul :
https://baleinesousgravillon.com/liens-2
_______ 
 
Contact:
Marc Mortelmans
06 52 49 13 71
marc@baleinesousgravillon.com
_______ 

Toutes les infos : 
https://bit.ly/prez_ecosyst_BSG  
Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
656 Episodes
Reverse
Les champignons sont indispensables à la Vie. Indispensables aux animaux, aux plantes et à la vie humaine. Nous ne connaissons que 150.000 espèces sur les millions qui existent. Les fungi, alias mycètes, ni animaux, ni plantes, ont longtemps été considérés comme des “sous-plantes”. Ils n’ont été classé comme règne en tant que tel qu’en … 1969 ! Champignons et plantes se donnent des “poignées de main” via les mycorhizes, le lieu de rencontre des filaments des champignons ‘mycélium) et les racines des plantes. Là se déroule une des entraide les plus précieuse du Vivant : “Passe-moi le sucre ! je te donne le sel.” Les champignons fournissent aux plantes les sels minéraux et reçoivent en échange des sucres. Cette alliance ne date pas d’hier, les premiers champignons ont aidé les premières plantes terrestres à coloniser les terres émergées. Ils ont aussi, en dégradant les sols et les roches, ensemencé les océans. Ils ont sans doute contribué au développement du cerveau humain ! C’est l’hypothèse du singe stone (“stone ape hypothesis”) qui sera expliquée dans cette série.. Le terme “champignon”, très général, n’a aucune valeur scientifique. Il vient du latin campinolius “petits produits des champs”. Ce qu'on appelle “champignon” dans le langage courant, désigne souvent un petit pied surmonté d’un chapeau. Ce sporophore n'est en fait qu’un organe temporaire destiné à sa reproduction. La “partie enterrée de l’iceberg” est souvent composée d’un entrelac de filaments, le mycélium. Les champignons, parfois mortels, ont également été - et sont toujours - à l'origine de découvertes majeures et de la fabrication du pain, du vin, de la bière, du fromage et des antibiotiques (pénicilline), liste loin d’être exhaustive. Les champignons sont capables de dépolluer les sols, de remplacer le plastique, de récupérer de petites particules de métaux précieux. Ils peuvent nous aider à soigner le cancer et à imaginer les réseaux complexes de demain. Il est urgent de mieux les connaître. Notre invité est le mycologue Guillaume Lopez. ______ On aime ce qui nous a émerveillé … et on protège ce qu’on aime. ______ Découvrir tout l'univers Baleine sous Gravillon, et Mécaniques du Vivant sur France Culture : https://baleinesousgravillon.com/liens-2 Soutenir notre travail, bénévole et sans pub : https://bit.ly/helloasso_donsUR_BSG http://bit.ly/Tipeee_BSG https://bit.ly/lien_magq_lilo_BSG Nous contacter pour une conférence, un partenariat ou d’autres prestations ou synergies : contact@baleinesousgravillon.com ________ Interview : Marc Mortelmans Rédaction en chef des articles du site https://baleinesousgravillon.com : Guillaume Lassalle et Bérénice Toutant Rédacteurs : Julien Brethiot, Chloé Routa, Héloïse Caraty, Thomas Prat, Aurore Fayard, Rémi Trivellato BSG dans les Festivals : François Léger BSG sur Instagram : Audrey Tindilière Graphisme / vidéos : Elouan Plessix Montage / notices / programmation : Zeynab Tamoukh, Albane Couterot, Laure Davoigneau, Dorian Roulet  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
S05E30 Les Champignons 1/8 : (Guillaume Lopez) Les champignons sont indispensables à la Vie. Indispensables aux animaux, aux plantes et à la vie humaine. Nous ne connaissons que 150.000 espèces sur les millions qui existent. Les fungi, alias mycètes, ni animaux, ni plantes, ont longtemps été considérés comme des “sous-plantes”. Ils n’ont été classé comme règne en tant que tel qu’en … 1969 ! Champignons et plantes se donnent des “poignées de main” via les mycorhizes, le lieu de rencontre des filaments des champignons ‘mycélium) et les racines des plantes. Là se déroule une des entraide les plus précieuse du Vivant : “Passe-moi le sucre ! je te donne le sel.” Les champignons fournissent aux plantes les sels minéraux et reçoivent en échange des sucres. Cette alliance ne date pas d’hier, les premiers champignons ont aidé les premières plantes terrestres à coloniser les terres émergées. Ils ont aussi, en dégradant les sols et les roches, ensemencé les océans. Ils ont sans doute contribué au développement du cerveau humain ! C’est l’hypothèse du singe stone (“stone ape hypothesis”) qui sera expliquée dans cette série.. Le terme “champignon”, très général, n’a aucune valeur scientifique. Il vient du latin campinolius “petits produits des champs”. Ce qu'on appelle “champignon” dans le langage courant, désigne souvent un petit pied surmonté d’un chapeau. Ce sporophore n'est en fait qu’un organe temporaire destiné à sa reproduction. La “partie enterrée de l’iceberg” est souvent composée d’un entrelac de filaments, le mycélium. Les champignons, parfois mortels, ont également été - et sont toujours - à l'origine de découvertes majeures et de la fabrication du pain, du vin, de la bière, du fromage et des antibiotiques (pénicilline), liste loin d’être exhaustive. Les champignons sont capables de dépolluer les sols, de remplacer le plastique, de récupérer de petites particules de métaux précieux. Ils peuvent nous aider à soigner le cancer et à imaginer les réseaux complexes de demain. Il est urgent de mieux les connaître. Notre invité est le mycologue Guillaume Lopez. ______ On aime ce qui nous a émerveillé … et on protège ce qu’on aime. ______ Découvrir tout l'univers Baleine sous Gravillon, et Mécaniques du Vivant sur France Culture : https://baleinesousgravillon.com/liens-2 Soutenir notre travail, bénévole et sans pub : https://bit.ly/helloasso_donsUR_BSG http://bit.ly/Tipeee_BSG https://bit.ly/lien_magq_lilo_BSG Nous contacter pour une conférence, un partenariat ou d’autres prestations ou synergies : contact@baleinesousgravillon.com ________ Interview : Marc Mortelmans Rédaction en chef des articles du site https://baleinesousgravillon.com : Guillaume Lassalle et Bérénice Toutant Rédacteurs : Julien Brethiot, Chloé Routa, Héloïse Caraty, Thomas Prat, Aurore Fayard, Rémi Trivellato BSG dans les Festivals : François Léger BSG sur Instagram : Audrey Tindilière Graphisme / vidéos : Elouan Plessix Montage / notices / programmation : Zeynab Tamoukh, Albane Couterot, Laure Davoigneau, Dorian RouletHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Les champignons sont indispensables à la Vie. Indispensables aux animaux, aux plantes et à la vie humaine. Nous ne connaissons que 150.000 espèces sur les millions qui existent. Les fungi, alias mycètes, ni animaux, ni plantes, ont longtemps été considérés comme des “sous-plantes”. Ils n’ont été classé comme règne en tant que tel qu’en … 1969 ! Champignons et plantes se donnent des “poignées de main” via les mycorhizes, le lieu de rencontre des filaments des champignons ‘mycélium) et les racines des plantes. Là se déroule une des entraide les plus précieuse du Vivant : “Passe-moi le sucre ! je te donne le sel.” Les champignons fournissent aux plantes les sels minéraux et reçoivent en échange des sucres. Cette alliance ne date pas d’hier, les premiers champignons ont aidé les premières plantes terrestres à coloniser les terres émergées. Ils ont aussi, en dégradant les sols et les roches, ensemencé les océans. Ils ont sans doute contribué au développement du cerveau humain ! C’est l’hypothèse du singe stone (“stone ape hypothesis”) qui sera expliquée dans cette série.. Le terme “champignon”, très général, n’a aucune valeur scientifique. Il vient du latin campinolius “petits produits des champs”. Ce qu'on appelle “champignon” dans le langage courant, désigne souvent un petit pied surmonté d’un chapeau. Ce sporophore n'est en fait qu’un organe temporaire destiné à sa reproduction. La “partie enterrée de l’iceberg” est souvent composée d’un entrelac de filaments, le mycélium. Les champignons, parfois mortels, ont également été - et sont toujours - à l'origine de découvertes majeures et de la fabrication du pain, du vin, de la bière, du fromage et des antibiotiques (pénicilline), liste loin d’être exhaustive. Les champignons sont capables de dépolluer les sols, de remplacer le plastique, de récupérer de petites particules de métaux précieux. Ils peuvent nous aider à soigner le cancer et à imaginer les réseaux complexes de demain. Il est urgent de mieux les connaître. Notre invité est le mycologue Guillaume Lopez. ______ On aime ce qui nous a émerveillé … et on protège ce qu’on aime. ______ Découvrir tout l'univers Baleine sous Gravillon, et Mécaniques du Vivant sur France Culture : https://baleinesousgravillon.com/liens-2 Soutenir notre travail, bénévole et sans pub : https://bit.ly/helloasso_donsUR_BSG http://bit.ly/Tipeee_BSG https://bit.ly/lien_magq_lilo_BSG Nous contacter pour une conférence, un partenariat ou d’autres prestations ou synergies : contact@baleinesousgravillon.com ________ Interview : Marc Mortelmans Rédaction en chef des articles du site https://baleinesousgravillon.com : Guillaume Lassalle et Bérénice Toutant Rédacteurs : Julien Brethiot, Chloé Routa, Héloïse Caraty, Thomas Prat, Aurore Fayard, Rémi Trivellato BSG dans les Festivals : François Léger BSG sur Instagram : Audrey Tindilière Graphisme / vidéos : Elouan Plessix Montage / notices / programmation : Zeynab Tamoukh, Albane Couterot, Laure Davoigneau, Dorian RouletHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Les champignons sont indispensables à la Vie. Indispensables aux animaux, aux plantes et à la vie humaine. Nous ne connaissons que 150.000 espèces sur les millions qui existent. Les fungi, alias mycètes, ni animaux, ni plantes, ont longtemps été considérés comme des “sous-plantes”. Ils n’ont été classé comme règne en tant que tel qu’en … 1969 ! Champignons et plantes se donnent des “poignées de main” via les mycorhizes, le lieu de rencontre des filaments des champignons ‘mycélium) et les racines des plantes. Là se déroule une des entraide les plus précieuse du Vivant : “Passe-moi le sucre ! je te donne le sel.” Les champignons fournissent aux plantes les sels minéraux et reçoivent en échange des sucres. Cette alliance ne date pas d’hier, les premiers champignons ont aidé les premières plantes terrestres à coloniser les terres émergées. Ils ont aussi, en dégradant les sols et les roches, ensemencé les océans. Ils ont sans doute contribué au développement du cerveau humain ! C’est l’hypothèse du singe stone (“stone ape hypothesis”) qui sera expliquée dans cette série.. Le terme “champignon”, très général, n’a aucune valeur scientifique. Il vient du latin campinolius “petits produits des champs”. Ce qu'on appelle “champignon” dans le langage courant, désigne souvent un petit pied surmonté d’un chapeau. Ce sporophore n'est en fait qu’un organe temporaire destiné à sa reproduction. La “partie enterrée de l’iceberg” est souvent composée d’un entrelac de filaments, le mycélium. Les champignons, parfois mortels, ont également été - et sont toujours - à l'origine de découvertes majeures et de la fabrication du pain, du vin, de la bière, du fromage et des antibiotiques (pénicilline), liste loin d’être exhaustive. Les champignons sont capables de dépolluer les sols, de remplacer le plastique, de récupérer de petites particules de métaux précieux. Ils peuvent nous aider à soigner le cancer et à imaginer les réseaux complexes de demain. Il est urgent de mieux les connaître. Notre invité est le mycologue Guillaume Lopez. ______ On aime ce qui nous a émerveillé … et on protège ce qu’on aime. ______ Découvrir tout l'univers Baleine sous Gravillon, et Mécaniques du Vivant sur France Culture : https://baleinesousgravillon.com/liens-2 Soutenir notre travail, bénévole et sans pub : https://bit.ly/helloasso_donsUR_BSG http://bit.ly/Tipeee_BSG https://bit.ly/lien_magq_lilo_BSG Nous contacter pour une conférence, un partenariat ou d’autres prestations ou synergies : contact@baleinesousgravillon.com ________ Interview : Marc Mortelmans Rédaction en chef des articles du site https://baleinesousgravillon.com : Guillaume Lassalle et Bérénice Toutant Rédacteurs : Julien Brethiot, Chloé Routa, Héloïse Caraty, Thomas Prat, Aurore Fayard, Rémi Trivellato BSG dans les Festivals : François Léger BSG sur Instagram : Audrey Tindilière Graphisme / vidéos : Elouan Plessix Montage / notices / programmation : Zeynab Tamoukh, Albane Couterot, Laure Davoigneau, Dorian RouletHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
À l'occasion de la journée mondiale des Tortues, le 23 mai, BSG rediffuse trois épisodes sur ces animaux emblématiques, qui comptent près de 350 espèces, dont 75 terrestres, 260 d'eau douce et 7 marines.Ce dernier épisode de la mini-série tortues est consacré aux 7 espèces de tortues marines. La carapace de tortue est une curiosité du monde vivant. Constituée d’une cinquantaine d’os différents, elle comprend un fond plat, le plastron, la plaque ventrale, et une dossière convexe sur le dos, réunis par des ponts osseux. Chez les autres animaux équipé d’une carapace, celle-ci se forme à partir d’écailles de la peau. Mais chez les tortues, la carapace provient directement de leur squelette. Elle résulte de l’élargissement et de la fusion des côtes. Les carapaces des bébés tortues sont molles et se rigidifient avec le temps. Chez certaines espèces, la carapace reste molle ou forme une sorte de cuir épais, c’est notamment le cas de la tortue luth, cette géante bleue de 2m pour 1 tonne, la première tortue  voquée dans cet épisode. Photo de vignette: ©Fabrice Guérin, Baleines à bosse (Megaptera novaeangliae)_______ 🐳 Notre but est de faire connaître le Vivant, pour mieux donner envie de le protéger.  Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, 1 compte Instagram, 1 page + 1 groupe Facebook et 1 asso dédiés au Vivant :https://baleinesousgravillon.com/liens-2 Tous ces podcasts sont réalisés par des bénévoles. Ils sont gratuits et accessibles à tous. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l’asso BSG. Si vous aimez nos productions, partagez nos liens et abonnez-vous! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast, Spotify et les autres applis d’écoutes. Grâce à vos avis, nous serons plus visibles. Grand merci :) Nous proposons de vous accompagner pour créer votre podcast, ou de sous-traiter tout ou partie de votre projet d’émission. Nous proposons aussi des conférences et animons des tables rondes pour diffuser la connaissance sur le Vivant et la biodiversité dans les écoles, les universités et les entreprises. Nous cherchons des partenaires : contact@baleinesousgravillon.comHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
À l'occasion de la journée mondiale des Tortues, le 23 mai, BSG rediffuse trois épisodes sur ces animaux emblématiques, qui comptent près de 350 espèces, dont 75 terrestres, 260 d'eau douce et 7 marines.Françoise Serre Collet est une passionnée des reptiles, et donc des tortues. Pour ce 2e épisode, nous nous penchons sur les tortues françaises. La France, compte seulement 3 espèces de tortues sauvages indigènes : Eurotestudo hermanni (la tortue d'Hermann), qu’on trouve encore dans le Massif des Maures et en Corse.La 2e espèce emblématique de France est Emys orbicularis (la cistude), une petite tortue aquatique présente dans une grande partie du centre et du sud de la France.La 3e espèce est Mauremys leprosa (l'émyde lépreuse), une autre petite tortue aquatique présente uniquement dans quelques mares des Pyrénées. Ces 3 espèces sont en forte régression. En dehors de ces trois espèces indigènes, nous allons voir avec Françoise que l’on trouve  d’autres espèces en France, parfois très étonnantes.ATTENTION!Les rediffusions de BSG continuent de paraître dans le canal de BSG… mais ne nous garderons systématiquement que les 4 dernières : tout ajout du samedi entraînant la suppression de la rediff diffusée 4 semaines plus tôt.  COMBATS, Petit Poisson deviendra Podcast (PPDP) et NOMEN ne sont en revanche plus diffusés ici mais chacun dans leur canal. Pour retrouver les prochains numéros et découvrir tous les anciens, il suffit de chercher ce titre dans votre appli d’écoute et de vous abonner. Vous pouvez aussi cliquer ici. Cet extrait est celui du nouvel épisode de COMBATS, qui paraît tous les mercredis, en alternance avec son jumeau Baleine sous Gravillon. Désormais, Combats n’est plus diffusé ici, il vole de ses propres ailes, dans son propre canal. Pour les retrouver, abonnez-vous et profitez-en pour nous laisser des étoiles et un avis, grand merci ! _______ 🐳 Notre but est de faire connaître le Vivant, pour mieux donner envie de le protéger.  Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, 1 compte Instagram, 1 page + 1 groupe Facebook et 1 asso dédiés au Vivant :https://baleinesousgravillon.com/liens-2 Tous ces podcasts sont réalisés par des bénévoles. Ils sont gratuits et accessibles à tous. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l’asso BSG. Si vous aimez nos productions, partagez nos liens et abonnez-vous! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast, Spotify et les autres applis d’écoutes. Grâce à vos avis, nous serons plus visibles. Grand merci :) Nous proposons de vous accompagner pour créer votre podcast, ou de sous-traiter tout ou partie de votre projet d’émission. Nous proposons aussi des conférences et animons des tables rondes pour diffuser la connaissance sur le Vivant et la biodiversité dans les écoles, les universités et les entreprises.Nous cherchons des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
À l'occasion de la journée mondiale des Tortues, le 23 mai, BSG rediffuse trois épisodes sur ces animaux emblématiques, qui comptent près de 350 espèces, dont 75 terrestres, 260 d'eau douce et 7 marines.Les Tortues (Testudines), ou Chéloniens, font partie d’un ordre de reptiles qui compte presque 350 espèces. Il y a trois groupes principaux : les tortues terrestres, approximativement 75 espèces, les tortues aquatiques d’eau douce, environ 260 espèces, et les 7 tortues marines.Françoise Serre Collet est une passionnée des reptiles, des serpents mais aussi des tortues. La mission qu’elle s’est fixée est parallèle à la nôtre : faire connaître des animaux mal aimés, méconnus, qui se raréfient à bas bruit, dans l’érosion de la biodiversité du quotidien. Artificialisation des sols, fragmentation de l’habitat, pollution, indifférence...Dans ce premier épisode, nous passons en revue toutes les caractéristiques des tortues. ATTENTION ! Les rediffusions de BSG continuent de paraître dans le canal de BSG… mais ne nous garderons systématiquement que les 4 dernières : tout ajout du samedi entraînant la suppression de la rediff diffusée 4 semaines plus tôt.  COMBATS, Petit Poisson deviendra Podcast (PPDP) et NOMEN ne sont en revanche plus diffusés ici mais chacun dans leur canal. Pour retrouver les prochains numéros et découvrir tous les anciens, il suffit de chercher ce titre dans votre appli d’écoute et de vous abonner. Vous pouvez aussi cliquer ici. Cet extrait est celui du nouvel épisode de COMBATS, qui paraît tous les mercredis, en alternance avec son jumeau Baleine sous Gravillon. Désormais, Combats n’est plus diffusé ici, il vole de ses propres ailes, dans son propre canal. Pour les retrouver, abonnez-vous et profitez-en pour nous laisser des étoiles et un avis, grand merci !_______ 🐳 Notre but est de faire connaître le Vivant, pour mieux donner envie de le protéger.  Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, 1 compte Instagram, 1 page + 1 groupe Facebook et 1 asso dédiés au Vivant :https://baleinesousgravillon.com/liens-2 Tous ces podcasts sont réalisés par des bénévoles. Ils sont gratuits et accessibles à tous. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l’asso BSG. Si vous aimez nos productions, partagez nos liens et abonnez-vous! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast, Spotify et les autres applis d’écoutes. Grâce à vos avis, nous serons plus visibles. Grand merci :) Nous proposons de vous accompagner pour créer votre podcast, ou de sous-traiter tout ou partie de votre projet d’émission. Nous proposons aussi des conférences et animons des tables rondes pour diffuser la connaissance sur le Vivant et la biodiversité dans les écoles, les universités et les entreprises.Nous cherchons des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Le pélican frisé (Pelecanus crispus) est le plus grand membre de la famille des pélicans et peut-être le plus grand oiseau d'eau douce du monde. Il rivalise en poids (12 kg de poids moyen) et en longueur avec les plus grands cygnes. Leur envergure rivalise avec celle des albatros, le plus large oiseau volant actuel (près de 3,70 m !). Leurs escadrilles volent en parfaite synchronisation, au ras de l'eau.Leurs plumes bouclées sur la nuque, leurs pattes grises et leur plumage blanc argenté sont des caractéristiques distinctives. En hiver, ils peuvent être confondus avec de grands pélicans blancs. Ils se reproduisent du sud-est de l’Europe jusqu’en Russie, en Inde et en Chine, dans les marécages et les lacs peu profonds. Ils retournent généralement vers les sites de reproduction traditionnels, où ils sont moins sociaux que les autres espèces de pélicans. Leurs nids sont des amas grossiers de végétation, placés sur des îles ou sur des tapis denses de végétation.Les effectifs de l'espèce ont connu un déclin spectaculaire au 20e siècle, ce qui en fait peut-être l'espèce d'oiseau volant la plus lourde au monde, bien que les plus gros individus parmi les outardes mâles et les cygnes puissent être plus lourds que les plus gros pélicans frisés. Leur poids moyen est légèrement inférieur à celui du cygne trompette (Cygnus buccinator) et du condor des Andes (Vultur gryphus).Ce pélican se nourrit presque entièrement de poisson : carpe, perche, rotengle, anguille, poisson-chat, mulet, brochet. La plus grande colonie d'Europe est située en Grèce. Il se nourrit généralement seul ou en groupes de deux ou trois seulement. Il nage lentement, puis d'un coup, ils plongent leur tête sous l'eau en même temps. Ils peuvent aussi coopérer avec les grands cormorans en Grèce.Cette espèce de pélican a beaucoup décliné dans toute son aire de répartition, davantage que le pélican blanc. Il en resterait 10 000 à 20 000 pélicans frisés. Au 20e siècle, les effectifs de l'espèce ont connu un déclin spectaculaire pour des raisons qui ne sont pas entièrement élucidées. La raison la plus probable était la perte d'habitat due aux activités humaines telles que le drainage des zones humides et l'aménagement du territoire._____On aime ce qui nous a émerveillé … et on protège ce qu’on aime. Ce constat simple est à la base de notre de travail de tous les (ra)conteurs du Vivant. Mais que serait ce travail sans les images des photographes animaliers… qui se retrouvent chaque année au Festival de photo animalière de Photo de Montier.Fin novembre 2023, je me suis à nouveau rendu dans ce temple du Vivant pour y retrouver les amis, les invités et le public. J'y ai enregistré une trentaine d'épisodes bonus, qui sont diffusés un dimanche sur deux, de février 2024 à juin 2024.______D'autres interviews et épisodes sont également dispos sur notre chaîne Youtube : https://bit.ly/youtube_BSG______Découvrir tout l'univers Baleine sous Gravillon, et Mécaniques du Vivant sur France Culture :https://baleinesousgravillon.com/liens-2Soutenir notre travail, bénévole, gratuit et sans pub :https://bit.ly/helloasso_donsUR_BSGhttp://bit.ly/Tipeee_BSGhttps://bit.ly/lien_magq_lilo_BSGNous contacter pour une conférence, un partenariat ou d’autres prestations et synergies : contact@baleinesousgravillon.com________Interview : Marc MortelmansRédaction en chef des articles du site https://baleinesousgravillon.com : Guillaume Lassalle et Bérénice ToutantBSG dans les Festivals : François LégerGraphisme / vidéos YouTube : Elouan PlessixHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Le 20 mai, c'est la journée mondiale des abeilles. La seule abeille à miel (Apis mellifera) ne doit pas masquer les 1000 autres espèces d'abeilles qui vivent en France, les 2000 en Europe et les 20 000 dans le monde. Il y a plus d'espèces d'abeilles en France que d'espèces de mammifères (175), oiseaux (550), amphibiens (40) et reptiles réunies (40) !La plupart des espèces sauvages sont solitaires et vivent dans un trou du sol. Près d'1 sur 5 est une "abeille-coucou" qui parasite les nids de ses cousines. J'ai consacré une série de Mécaniques du Vivant aux abeilles sauvages.Toutes ces espèces pollinisent. La reproduction de près de 90 % des plantes sauvages à fleurs du monde, ainsi que 75 % des cultures vivrières dépendent d'elles. Pourtant l'humain ne prend pas soin d'elles et leur complique même beaucoup la (sur)vie._______Tu es passionné.e d'apiculture ? Nous t'avons préparé une série "le miel, les abeilles et les apiculteurs"... dans Combats, le frangin "sur le front" de BSG. Tu la trouveras tout simplement en tapant "combats + miel" dans n'importe quelle appli d'écoute (Spotify, Apple podcast, Deezer…). Voici le premier épisode._______Cette série est diffusée à l'origine sur la Bruit de la ruche, un podcast que j'ai créé pour l'UNAF, l'Union des 70 000 Apiculteurs Français._______On aime ce qui nous a émerveillé … et on protège ce qu’on aime.______Tous nos podcasts, tous ces posts et articles sont faits bénévolement. Ils sont gratuits, sans pub et accessibles à tous. Pour nous soutenir, vous pouvez :🤝🏼Faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee), ou installer gratuitement le moteur de recherche Lilo. Ainsi vous pouvez choisir de nous reverser vos gouttes :https://bit.ly/helloasso_donsUR_BSGhttp://bit.ly/Tipeee_BSGhttps://bit.ly/lien_magq_lilo_BSG🤝🏼Vous abonner aux podcasts et partager notre lien. Nous serons ainsi mieux référencés : https://baleinesousgravillon.com/liens-2🤝🏼Laisser des étoiles et surtout un avis à nos 5 podcasts sur Apple Podcast et Spotify.🎙️Baleine sous Gravillon🎙️Combats🎙️Nomen🎙️Petit Poisson deviendra Podcast (PPDP)🎙️Mécaniques du Vivant (France Culture)🤝🏼Marc Mortelmans propose des conférences, anime des tables rondes, et organise des quiz pour sensibiliser en entreprise.🤝🏼Nous cherchons des sponsors et des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com💚Merci :)Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Le 20 mai, c'est la journée mondiale des abeilles. La seule abeille à miel (Apis mellifera) ne doit pas masquer les 1000 autres espèces d'abeilles qui vivent en France, les 2000 en Europe et les 20 000 dans le monde. Il y a plus d'espèces d'abeilles en France que d'espèces de mammifères (175), oiseaux (550), amphibiens (40) et reptiles réunies (40) !La plupart des espèces sauvages sont solitaires et vivent dans un trou du sol. Près d'1 sur 5 est une "abeille-coucou" qui parasite les nids de ses cousines. J'ai consacré une série de Mécaniques du Vivant aux abeilles sauvages.Toutes ces espèces pollinisent. La reproduction de près de 90 % des plantes sauvages à fleurs du monde, ainsi que 75 % des cultures vivrières dépendent d'elles. Pourtant l'humain ne prend pas soin d'elles et leur complique même beaucoup la (sur)vie._______Tu es passionné.e d'apiculture ? Nous t'avons préparé une série "le miel, les abeilles et les apiculteurs"... dans Combats, le frangin "sur le front" de BSG. Tu la trouveras tout simplement en tapant "combats + miel" dans n'importe quelle appli d'écoute (Spotify, Apple podcast, Deezer…). Voici le premier épisode._______Cette série est diffusée à l'origine sur la Bruit de la ruche, un podcast que j'ai créé pour l'UNAF, l'Union des 70 000 Apiculteurs Français._______On aime ce qui nous a émerveillé … et on protège ce qu’on aime.______Tous nos podcasts, tous ces posts et articles sont faits bénévolement. Ils sont gratuits, sans pub et accessibles à tous. Pour nous soutenir, vous pouvez :🤝🏼Faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee), ou installer gratuitement le moteur de recherche Lilo. Ainsi vous pouvez choisir de nous reverser vos gouttes :https://bit.ly/helloasso_donsUR_BSGhttp://bit.ly/Tipeee_BSGhttps://bit.ly/lien_magq_lilo_BSG🤝🏼Vous abonner aux podcasts et partager notre lien. Nous serons ainsi mieux référencés : https://baleinesousgravillon.com/liens-2🤝🏼Laisser des étoiles et surtout un avis à nos 5 podcasts sur Apple Podcast et Spotify.🎙️Baleine sous Gravillon🎙️Combats🎙️Nomen🎙️Petit Poisson deviendra Podcast (PPDP)🎙️Mécaniques du Vivant (France Culture)🤝🏼Marc Mortelmans propose des conférences, anime des tables rondes, et organise des quiz pour sensibiliser en entreprise.🤝🏼Nous cherchons des sponsors et des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com💚Merci :)Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Le 20 mai, c'est la journée mondiale des abeilles. La seule abeille à miel (Apis mellifera) ne doit pas masquer les 1000 autres espèces d'abeilles qui vivent en France, les 2000 en Europe et les 20 000 dans le monde. Il y a plus d'espèces d'abeilles en France que d'espèces de mammifères (175), oiseaux (550), amphibiens (40) et reptiles réunies (40) !La plupart des espèces sauvages sont solitaires et vivent dans un trou du sol. Près d'1 sur 5 est une "abeille-coucou" qui parasite les nids de ses cousines. J'ai consacré une série de Mécaniques du Vivant aux abeilles sauvages.Toutes ces espèces pollinisent. La reproduction de près de 90 % des plantes sauvages à fleurs du monde, ainsi que 75 % des cultures vivrières dépendent d'elles. Pourtant l'humain ne prend pas soin d'elles et leur complique même beaucoup la (sur)vie._______Tu es passionné.e d'apiculture ? Nous t'avons préparé une série "le miel, les abeilles et les apiculteurs"... dans Combats, le frangin "sur le front" de BSG. Tu la trouveras tout simplement en tapant "combats + miel" dans n'importe quelle appli d'écoute (Spotify, Apple podcast, Deezer…). Voici le premier épisode._______Cette série est diffusée à l'origine sur la Bruit de la ruche, un podcast que j'ai créé pour l'UNAF, l'Union des 70 000 Apiculteurs Français._______On aime ce qui nous a émerveillé … et on protège ce qu’on aime.______Tous nos podcasts, tous ces posts et articles sont faits bénévolement. Ils sont gratuits, sans pub et accessibles à tous. Pour nous soutenir, vous pouvez :🤝🏼Faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee), ou installer gratuitement le moteur de recherche Lilo. Ainsi vous pouvez choisir de nous reverser vos gouttes :https://bit.ly/helloasso_donsUR_BSGhttp://bit.ly/Tipeee_BSGhttps://bit.ly/lien_magq_lilo_BSG🤝🏼Vous abonner aux podcasts et partager notre lien. Nous serons ainsi mieux référencés : https://baleinesousgravillon.com/liens-2🤝🏼Laisser des étoiles et surtout un avis à nos 5 podcasts sur Apple Podcast et Spotify.🎙️Baleine sous Gravillon🎙️Combats🎙️Nomen🎙️Petit Poisson deviendra Podcast (PPDP)🎙️Mécaniques du Vivant (France Culture)🤝🏼Marc Mortelmans propose des conférences, anime des tables rondes, et organise des quiz pour sensibiliser en entreprise.🤝🏼Nous cherchons des sponsors et des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com💚Merci :)Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Le 20 mai, c'est la journée mondiale des abeilles. La seule abeille à miel (Apis mellifera) ne doit pas masquer les 1000 autres espèces d'abeilles qui vivent en France, les 2000 en Europe et les 20 000 dans le monde. Il y a plus d'espèces d'abeilles en France que d'espèces de mammifères (175), oiseaux (550), amphibiens (40) et reptiles réunies (40) !La plupart des espèces sauvages sont solitaires et vivent dans un trou du sol. Près d'1 sur 5 est une "abeille-coucou" qui parasite les nids de ses cousines. J'ai consacré une série de Mécaniques du Vivant aux abeilles sauvages.Toutes ces espèces pollinisent. La reproduction de près de 90 % des plantes sauvages à fleurs du monde, ainsi que 75 % des cultures vivrières dépendent d'elles. Pourtant l'humain ne prend pas soin d'elles et leur complique même beaucoup la (sur)vie._______Tu es passionné.e d'apiculture ? Nous t'avons préparé une série "le miel, les abeilles et les apiculteurs"... dans Combats, le frangin "sur le front" de BSG. Tu la trouveras tout simplement en tapant "combats + miel" dans n'importe quelle appli d'écoute (Spotify, Apple podcast, Deezer…). Voici le premier épisode._______Cette série est diffusée à l'origine sur la Bruit de la ruche, un podcast que j'ai créé pour l'UNAF, l'Union des 70 000 Apiculteurs Français._______On aime ce qui nous a émerveillé … et on protège ce qu’on aime.______Tous nos podcasts, tous ces posts et articles sont faits bénévolement. Ils sont gratuits, sans pub et accessibles à tous. Pour nous soutenir, vous pouvez :🤝🏼Faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee), ou installer gratuitement le moteur de recherche Lilo. Ainsi vous pouvez choisir de nous reverser vos gouttes :https://bit.ly/helloasso_donsUR_BSGhttp://bit.ly/Tipeee_BSGhttps://bit.ly/lien_magq_lilo_BSG🤝🏼Vous abonner aux podcasts et partager notre lien. Nous serons ainsi mieux référencés : https://baleinesousgravillon.com/liens-2🤝🏼Laisser des étoiles et surtout un avis à nos 5 podcasts sur Apple Podcast et Spotify.🎙️Baleine sous Gravillon🎙️Combats🎙️Nomen🎙️Petit Poisson deviendra Podcast (PPDP)🎙️Mécaniques du Vivant (France Culture)🤝🏼Marc Mortelmans propose des conférences, anime des tables rondes, et organise des quiz pour sensibiliser en entreprise.🤝🏼Nous cherchons des sponsors et des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com💚Merci :)Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Avant la fin de la saison, il était temps de te donner un peu des nouvelles de nos podcasts, de l'asso BSG, de jolies surprises et de nos nombreux projets…Conférences / rencontres à venir :🎤🤝🏻Mercredi 22 mai 18h30 à Paris : conférence gratuite à l'Académie du Climat (pense à t'inscrire via le lien). N'hésite pas à partager l'info !🎤🤝🏻Vendredi 24 mai 18h à Dijon : Rencontre, causette et dédicaces, à la librairie La fleur qui pousse à l’intérieur – 5 place des cordeliers.🎤🤝🏻Samedi 25 mai 16h à Mâlain : Conférence au festival la "Belle journée".Interview, podcasts et vidéos dédiés aux idées fausses :🎧Interview dans Planète Bleu, (France Bleu), 45 minutes.🎧Interview dans le podcast Les Vivantologues en 4 x 30 mins.🎧Sur YouTube : conférence à l'université de Marseille._______En résumé :De nouvelles voix arrivent en renfort la prochaine saison pour m'aider à raconter le Vivant sur les 4 podcasts de la famille BSG.Plus de détails sur mon premier livre "Pour en finir avec les idées fausses sur le Vivant", sorti en avril, préfacé par Marc-André Selosse, dont voici un extrait publié dans Vert le média.Quelques infos sur la saison 04 de Nomen qui sera animée par Martin aka Brookesia, un des renforts avec Arthur, Anne et Marie-Sarah, entre autres.BSG a reçu une donation de la fondation IRIS, qui va nous permettre de déployer nos ailes. Si tu as des projets que tu veux développer en synergie, contacte-nous.BSG propose des confs sur des thèmes variés et à la demande :Raconter le Vivant : la création du de la famille de podcast BSGPour en finir avec les idées fausses sur le VivantPlus haut, plus loin, plus âgés, les arbres de tous les recordsLes ESOD, qui sont les espèces nuisibles ?Nomen, les origines des noms des espècesAnthropocène ou capitalocène, quelle mise en -cène ?BSG propose des quiz et d'autres prestations en entreprise, pour sensibiliser sur le Vivant, nos fresques de la biodiversité "maison", complètes et ludiques.Bref n'hésite pas à nous contacter : contact@baleinesousgravillon.com_______Photo : avec Marine Tondelier, secrétaire nationale des Écologistes, lors d'un séminaire sur les ESOD (ex-nuisibles) que j'ai eu le plaisir d'animer pour les élus écolos du Nord.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Avant la fin de la saison, il était temps de te donner un peu des nouvelles de nos podcasts, de l'asso BSG, de jolies surprises et de nos nombreux projets…Conférences / rencontres à venir :🎤🤝🏻Mercredi 22 mai 18h30 à Paris : conférence gratuite à l'Académie du Climat (pense à t'inscrire via le lien). N'hésite pas à partager l'info !🎤🤝🏻Vendredi 24 mai 18h à Dijon : Rencontre, causette et dédicaces, à la librairie La fleur qui pousse à l’intérieur – 5 place des cordeliers.🎤🤝🏻Samedi 25 mai 16h à Mâlain : Conférence au festival la "Belle journée".Interview, podcasts et vidéos dédiés aux idées fausses :🎧Interview dans Planète Bleu, (France Bleu), 45 minutes.🎧Interview dans le podcast Les Vivantologues en 4 x 30 mins.🎧Sur YouTube : conférence à l'université de Marseille._______En résumé :De nouvelles voix arrivent en renfort la prochaine saison pour m'aider à raconter le Vivant sur les 4 podcasts de la famille BSG.Plus de détails sur mon premier livre "Pour en finir avec les idées fausses sur le Vivant", sorti en avril, préfacé par Marc-André Selosse, dont voici un extrait publié dans Vert le média.Quelques infos sur la saison 04 de Nomen qui sera animée par Martin aka Brookesia, un des renforts avec Arthur, Anne et Marie-Sarah, entre autres.BSG a reçu une donation de la fondation IRIS, qui va nous permettre de déployer nos ailes. Si tu as des projets que tu veux développer en synergie, contacte-nous.BSG propose des confs sur des thèmes variés et à la demande :Raconter le Vivant : la création du de la famille de podcast BSGPour en finir avec les idées fausses sur le VivantPlus haut, plus loin, plus âgés, les arbres de tous les recordsLes ESOD, qui sont les espèces nuisibles ?Nomen, les origines des noms des espècesAnthropocène ou capitalocène, quelle mise en -cène ?BSG propose des quiz et d'autres prestations en entreprise, pour sensibiliser sur le Vivant, nos fresques de la biodiversité "maison", complètes et ludiques.Bref n'hésite pas à nous contacter : contact@baleinesousgravillon.comHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Avant la fin de la saison, il était temps de te donner un peu des nouvelles de nos podcasts, de l'asso BSG, de jolies surprises et de nos nombreux projets…Conférences / rencontres à venir :🎤🤝🏻Mercredi 22 mai 18h30 à Paris : conférence gratuite à l'Académie du Climat (pense à t'inscrire via le lien). N'hésite pas à partager l'info !🎤🤝🏻Vendredi 24 mai 18h à Dijon : Rencontre, causette et dédicaces, à la librairie La fleur qui pousse à l’intérieur – 5 place des cordeliers.🎤🤝🏻Samedi 25 mai 16h à Mâlain : Conférence au festival la "Belle journée".Interview, podcasts et vidéos dédiés aux idées fausses :🎧Interview dans Planète Bleu, (France Bleu), 45 minutes.🎧Interview dans le podcast Les Vivantologues en 4 x 30 mins.🎧Sur YouTube : conférence à l'université de Marseille._______En résumé :De nouvelles voix arrivent en renfort la prochaine saison pour m'aider à raconter le Vivant sur les 4 podcasts de la famille BSG.Plus de détails sur mon premier livre "Pour en finir avec les idées fausses sur le Vivant", sorti en avril, préfacé par Marc-André Selosse, dont voici un extrait publié dans Vert le média.Quelques infos sur la saison 04 de Nomen qui sera animée par Martin aka Brookesia, un des renforts avec Arthur, Anne et Marie-Sarah, entre autres.BSG a reçu une donation de la fondation IRIS, qui va nous permettre de déployer nos ailes. Si tu as des projets que tu veux développer en synergie, contacte-nous.BSG propose des confs sur des thèmes variés et à la demande :Raconter le Vivant : la création du de la famille de podcast BSGPour en finir avec les idées fausses sur le VivantPlus haut, plus loin, plus âgés, les arbres de tous les recordsLes ESOD, qui sont les espèces nuisibles ?Nomen, les origines des noms des espècesAnthropocène ou capitalocène, quelle mise en -cène ?BSG propose des quiz et d'autres prestations en entreprise, pour sensibiliser sur le Vivant, nos fresques de la biodiversité "maison", complètes et ludiques.Bref n'hésite pas à nous contacter : contact@baleinesousgravillon.comHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Avant la fin de la saison, il était temps de te donner un peu des nouvelles de nos podcasts, de l'asso BSG, de jolies surprises et de nos nombreux projets…Conférences / rencontres à venir :🎤🤝🏻Mercredi 22 mai 18h30 à Paris : conférence gratuite à l'Académie du Climat (pense à t'inscrire via le lien). N'hésite pas à partager l'info !🎤🤝🏻Vendredi 24 mai 18h à Dijon : Rencontre, causette et dédicaces, à la librairie La fleur qui pousse à l’intérieur – 5 place des cordeliers.🎤🤝🏻Samedi 25 mai 16h à Mâlain : Conférence au festival la "Belle journée".Interview, podcasts et vidéos dédiés aux idées fausses :🎧Interview dans Planète Bleu, (France Bleu), 45 minutes.🎧Interview dans le podcast Les Vivantologues en 4 x 30 mins.🎧Sur YouTube : conférence à l'université de Marseille._______En résumé :De nouvelles voix arrivent en renfort la prochaine saison pour m'aider à raconter le Vivant sur les 4 podcasts de la famille BSG.Plus de détails sur mon premier livre "Pour en finir avec les idées fausses sur le Vivant", sorti en avril, préfacé par Marc-André Selosse, dont voici un extrait publié dans Vert le média.Quelques infos sur la saison 04 de Nomen qui sera animée par Martin aka Brookesia, un des renforts avec Arthur, Anne et Marie-Sarah, entre autres.BSG a reçu une donation de la fondation IRIS, qui va nous permettre de déployer nos ailes. Si tu as des projets que tu veux développer en synergie, contacte-nous.BSG propose des confs sur des thèmes variés et à la demande :Raconter le Vivant : la création du de la famille de podcast BSGPour en finir avec les idées fausses sur le VivantPlus haut, plus loin, plus âgés, les arbres de tous les recordsLes ESOD, qui sont les espèces nuisibles ?Nomen, les origines des noms des espècesAnthropocène ou capitalocène, quelle mise en -cène ?BSG propose des quiz et d'autres prestations en entreprise, pour sensibiliser sur le Vivant, nos fresques de la biodiversité "maison", complètes et ludiques.Bref n'hésite pas à nous contacter : contact@baleinesousgravillon.comHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Avant la fin de la saison, il était temps de te donner un peu des nouvelles de nos podcasts, de l'asso BSG, de jolies surprises et de nos nombreux projets…Conférences / rencontres à venir :🎤🤝🏻Mercredi 22 mai 18h30 à Paris : conférence gratuite à l'Académie du Climat (pense à t'inscrire via le lien). N'hésite pas à partager l'info !🎤🤝🏻Vendredi 24 mai 18h à Dijon : Rencontre, causette et dédicaces, à la librairie La fleur qui pousse à l’intérieur – 5 place des cordeliers.🎤🤝🏻Samedi 25 mai 16h à Mâlain : Conférence au festival la "Belle journée".Interview, podcasts et vidéos dédiés aux idées fausses :🎧Interview dans Planète Bleu, (France Bleu), 45 minutes.🎧Interview dans le podcast Les Vivantologues en 4 x 30 mins.🎧Sur YouTube : conférence à l'université de Marseille._______En résumé :De nouvelles voix arrivent en renfort la prochaine saison pour m'aider à raconter le Vivant sur les 4 podcasts de la famille BSG.Plus de détails sur mon premier livre "Pour en finir avec les idées fausses sur le Vivant", sorti en avril, préfacé par Marc-André Selosse, dont voici un extrait publié dans Vert le média.Quelques infos sur la saison 04 de Nomen qui sera animée par Martin aka Brookesia, un des renforts avec Arthur, Anne et Marie-Sarah, entre autres.BSG a reçu une donation de la fondation IRIS, qui va nous permettre de déployer nos ailes. Si tu as des projets que tu veux développer en synergie, contacte-nous.BSG propose des confs sur des thèmes variés et à la demande :Raconter le Vivant : la création du de la famille de podcast BSGPour en finir avec les idées fausses sur le VivantPlus haut, plus loin, plus âgés, les arbres de tous les recordsLes ESOD, qui sont les espèces nuisibles ?Nomen, les origines des noms des espècesAnthropocène ou capitalocène, quelle mise en -cène ?BSG propose des quiz et d'autres prestations en entreprise, pour sensibiliser sur le Vivant, nos fresques de la biodiversité "maison", complètes et ludiques.Bref n'hésite pas à nous contacter : contact@baleinesousgravillon.comHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Qui sont les micromammifères ? En majorité des rongeurs tels que les Rats, Souris, Mulots, Campagnols. Mais cette appellation - qui n'est qu'une convention de naturaliste - concerne aussi ceux qu'on appelait autrefois les insectivores (Hérissons, Taupes, Musaraignes), ainsi que l'Écureuil et les gliridés (Loir, Lérot, Muscardin). En gros, ce sont toutes les petites bêtes à faible espérance de vie, autour de 2 ans en général, et au taux de reproduction élevé. Ils sont la proie de prédilection de nombreux prédateurs, la ressource la plus abondante et la plus courante. On dit souvent qu’un Renard consomme de 2 à 6000 micromammifères par an, surtout des campagnols. Ils sont donc vitaux pour l’équilibre écologique des milieux. Les booms et les crashes des populations de campagnols (tous les x années) sont bien connus des écologues et des naturalistes. Toute la chaîne alimentaire est affectée, puisque les populations de prédateurs dépendent directement de la ressource en proies. _______ Hélène Dupuy est spécialiste des micromammifères, et membre de la SFEPM, la Société Française pour l'Étude et la Protection des Mammifères. _______ On aime ce qui nous a émerveillé … et on protège ce qu’on aime. _______ Découvrir tout l'univers Baleine sous Gravillon, et Mécaniques du Vivant sur France Culture : https://baleinesousgravillon.com/liens-2 Soutenir notre travail, bénévole et sans pub : https://bit.ly/helloasso_donsUR_BSG http://bit.ly/Tipeee_BSG https://bit.ly/lien_magq_lilo_BSG Nous contacter pour une conférence, un partenariat ou d’autres prestations ou synergies : contact@baleinesousgravillon.com _______ Interview : Marc Mortelmans Rédaction en chef des articles du site https://baleinesousgravillon.com : Guillaume Lassalle et Bérénice Toutant Rédacteurs : Julien Brethiot, Chloé Routa, Héloïse Caraty, Thomas Prat, Aurore Fayard, Rémi Trivellato BSG dans les Festivals : François Léger BSG sur Instagram : Audrey Tindilière Graphisme / vidéos : Elouan Plessix Montage / notices / programmation : Zeynab Tamoukh, Albane Couterot, Laure Davoigneau, Dorian RouletHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Qui sont les micromammifères ? En majorité des rongeurs tels que les Rats, Souris, Mulots, Campagnols. Mais cette appellation - qui n'est qu'une convention de naturaliste - concerne aussi ceux qu'on appelait autrefois les insectivores (Hérissons, Taupes, Musaraignes), ainsi que l'Écureuil et les gliridés (Loir, Lérot, Muscardin).En gros, ce sont toutes les petites bêtes à faible espérance de vie, autour de 2 ans en général, et au taux de reproduction élevé. Ils sont la proie de prédilection de nombreux prédateurs, la ressource la plus abondante et la plus courante.On dit souvent qu’un Renard consomme de 2 à 6000 micromammifères par an, surtout des campagnols. Ils sont donc vitaux pour l’équilibre écologique des milieux. Les booms et les crashes des populations de campagnols (tous les x années) sont bien connus des écologues et des naturalistes. Toute la chaîne alimentaire est affectée, puisque les populations de prédateurs dépendent directement de la ressource en proies._______Hélène Dupuy est spécialiste des micromammifères, et membre de la SFEPM, la Société Française pour l'Étude et la Protection des Mammifères._______On aime ce qui nous a émerveillé … et on protège ce qu’on aime._______ Découvrir tout l'univers Baleine sous Gravillon, et Mécaniques du Vivant sur France Culture :https://baleinesousgravillon.com/liens-2Soutenir notre travail, bénévole et sans pub :https://bit.ly/helloasso_donsUR_BSGhttp://bit.ly/Tipeee_BSGhttps://bit.ly/lien_magq_lilo_BSG Nous contacter pour une conférence, un partenariat ou d’autres prestations ou synergies : contact@baleinesousgravillon.com_______  Interview : Marc MortelmansRédaction en chef des articles du site https://baleinesousgravillon.com : Guillaume Lassalle et Bérénice ToutantRédacteurs : Julien Brethiot, Chloé Routa, Héloïse Caraty, Thomas Prat, Aurore Fayard, Rémi TrivellatoBSG dans les Festivals : François LégerBSG sur Instagram : Audrey TindilièreGraphisme / vidéos : Elouan PlessixMontage / notices / programmation : Zeynab Tamoukh, Albane Couterot, Laure Davoigneau, Dorian RouletHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Qui sont les micromammifères ? En majorité des rongeurs tels que les Rats, Souris, Mulots, Campagnols. Mais cette appellation - qui n'est qu'une convention de naturaliste - concerne aussi ceux qu'on appelait autrefois les insectivores (Hérissons, Taupes, Musaraignes), ainsi que l'Écureuil et les gliridés (Loir, Lérot, Muscardin). En gros, ce sont toutes les petites bêtes à faible espérance de vie, autour de 2 ans en général, et au taux de reproduction élevé. Ils sont la proie de prédilection de nombreux prédateurs, la ressource la plus abondante et la plus courante. On dit souvent qu’un Renard consomme de 2 à 6000 micromammifères par an, surtout des campagnols. Ils sont donc vitaux pour l’équilibre écologique des milieux. Les booms et les crashes des populations de campagnols (tous les x années) sont bien connus des écologues et des naturalistes. Toute la chaîne alimentaire est affectée, puisque les populations de prédateurs dépendent directement de la ressource en proies. _______ Hélène Dupuy est spécialiste des micromammifères, et membre de la SFEPM, la Société Française pour l'Étude et la Protection des Mammifères. _______ On aime ce qui nous a émerveillé … et on protège ce qu’on aime. _______ Découvrir tout l'univers Baleine sous Gravillon, et Mécaniques du Vivant sur France Culture : https://baleinesousgravillon.com/liens-2 Soutenir notre travail, bénévole et sans pub : https://bit.ly/helloasso_donsUR_BSG http://bit.ly/Tipeee_BSG https://bit.ly/lien_magq_lilo_BSG Nous contacter pour une conférence, un partenariat ou d’autres prestations ou synergies : contact@baleinesousgravillon.com _______   Interview : Marc Mortelmans Rédaction en chef des articles du site https://baleinesousgravillon.com : Guillaume Lassalle et Bérénice Toutant Rédacteurs : Julien Brethiot, Chloé Routa, Héloïse Caraty, Thomas Prat, Aurore Fayard, Rémi Trivellato BSG dans les Festivals : François Léger BSG sur Instagram : Audrey Tindilière Graphisme / vidéos : Elouan Plessix Montage / notices / programmation : Zeynab Tamoukh, Albane Couterot, Laure Davoigneau, Dorian RouletHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
loading
Comments (2)

Gautier Mougel

Ce postcast est une pépite, Marc fait un travail exceptionnel et les sujets sont bien étudiés au préalable. J''adore et le format d'une demi heure me va bien; c'est mon temps de trajet domicile travail !

Mar 23rd
Reply

Aude Darou

Merci! Super épisode! Mais je ne pense pas que les commentaires sur le physique de Vanina soient indispensables. (à propos de ses beaux yeux par exemple!)

Nov 23rd
Reply
Download from Google Play
Download from App Store