Claim Ownership

Author:

Subscribed: 0Played: 0
Share

Description

 Episodes
Reverse
Bonjour et bienvenue sur Avant J’étais Prof, le podcast des enseignantes et des enseignants qui ont osé la reconversion. Dans ce vingt-sixième épisode, j’ai le plaisir de recevoir Sibel . Elle a 34 ans et elle a été professeure des écoles pendant 6 ans avant de demander sa mise en disponibilité.  Aujourd’hui, elle exerce plusieurs activités, toutes liées à l’écriture : elle a publié un livre intitulé Enfances Perdues, elle s’est formée à la rédaction web pour s’assurer un revenu au quotidien, elle développe une activité de biographe qui la passionne et elle anime des ateliers d’écriture collectifs. Dans cet épisode, on parle de sens au travail, de reconversions multiples, de fatigue, de thérapie par l’écrit, et de la manière dont un travail plutôt alimentaire peut nous aider à développer des activités passion.  Bonne écoute !  Si le podcast vous plaît, merci de le commenter et de le noter sur votre application d'écoute favorite. Et si vous pensez qu'il pourrait être bénéfique à quelqu'un que vous connaissez, n'hésitez pas à le lui partager.  Suivez le podcast sur Instagram et Facebook . Soutenez le podcast sur Tipeee . Formez vous à la rédaction web comme Sibel et moi. Dévorez son roman Enfances perdues . Découvrez son site Internet  et les thématiques de ses ateliers d'écriture. Cet épisode a été monté et mixé par Alice Krief .
Bonjour et bienvenue sur Avant J’étais Prof, le podcast des enseignantes et des enseignants qui ont osé la reconversion. Dans ce vingt-cinquième épisode, j’ai plaisir d’accueillir Hugo . Il a 34 ans et il a été professeur de philosophie contractuel pendant 6 ans avant de se reconvertir. Aujourd’hui, Hugo est développeur Web, et au-delà d’être une profession en pleine expansion, c’est une activité qui lui plaît profondément. Dans cet épisode on parle du statut de contractuel, de stabilité professionnelle, d’opportunités, de salariat et notre rythme biologique.  Bonne écoute ! Si le podcast vous plaît, merci de le commenter et de le noter sur votre application d'écoute favorite. Et si vous pensez qu'il pourrait être bénéfique à quelqu'un que vous connaissez, n'hésitez pas à le lui partager.  Suivez le podcast sur Instagram et Facebook . Soutenez le podcast sur Tipeee . Cet épisode a été monté et mixé par Alice Krief .
Bonjour et bienvenue sur Avant J’étais Prof, le podcast des enseignantes et des enseignants qui ont osé la reconversion. Dans ce vingt-quatrième épisode, je suis ravie de recevoir Marie qui s’est reconvertie au sein de l’Éducation nationale. Après une première partie de carrière en tant que professeure de mathématiques, Marie a tout mis en oeuvre pour devenir Conseillère Principale d’Éducation. Ça fait maintenant 4 ans qu’elle exerce ce métier avec passion et je suis vraiment très heureuse de pouvoir valoriser ce type de reconversion.  Dans cet épisode, on parle de pédagogie, d’humain, de convictions, et de tout ce qu’il est possible d’accomplir quand on le veut vraiment.  Bonne écoute ! Si le podcast vous plaît, merci de le commenter et de le noter sur votre application d'écoute favorite. Et si vous pensez qu'il pourrait être bénéfique à quelqu'un que vous connaissez, n'hésitez pas à le lui partager.  Suivez le podcast sur Instagram et Facebook . Soutenez le podcast sur Tipeee . Cet épisode a été monté et mixé par Alice Krief .
Bonjour et bienvenue sur Avant J’étais Prof, le podcast des enseignantes et des enseignants qui ont osé la reconversion. Dans ce vingt-troisième épisode, j’ai le plaisir de recevoir Manon.  Elle a 32 ans, et elle a enseigné les sciences et techniques medico sociales dans le secondaire avant de trouver un emploi salarié. Aujourd’hui, Manon travaille dans un organisme de sécurité sociale et on peut dire qu’elle a quitté l’Éducation nationale de manière un peu précipitée. Dans cet épisode on parle d’affectations, de préjugés, de conditions de travail, de baisse de salaire et de qualité de vie.  Bonne écoute !  Si le podcast vous plaît, merci de le commenter et de le noter sur votre application d'écoute favorite. Et si vous pensez qu'il pourrait être bénéfique à quelqu'un que vous connaissez, n'hésitez pas à le lui partager.  Suivez le podcast sur Instagram et Facebook . Soutenez le podcast sur Tipeee .  Cet épisode a été monté et mixé par Alice Krief .
Bonjour et bienvenue sur Avant J’étais Prof, le podcast des enseignantes et des enseignants qui ont osé la reconversion. Dans ce vingt deuxième épisode, j’ai le plaisir d’accueillir Peggy .  Elle a été professeure des écoles pendant 22 ans, avant de tomber dans ce qu’elle appelle un cadeau mal emballé : le burn out.  Aujourd’hui, Peggy va beaucoup mieux. Elle a pris le temps de se soigner, elle a appris à mieux se connaître et elle a obtenu une rupture conventionnelle. Elle est à présent formée à l’hypnose, à la neuronutrition, à la micronutrition et aux bilans de potentiels, ce qui lui permet d’accompagner les profs (mais pas que) à retrouver leur étincelle, comme elle. Dans cet épisode on parle de santé physique et mentale, de polyvalence, de gratitude et du fait de se sentir à la bonne place. Bonne écoute !  Si le podcast vous plaît, merci de le commenter et de le noter sur votre application d'écoute favorite. Et si vous pensez qu'il pourrait être bénéfique à quelqu'un que vous connaissez, n'hésitez pas à le lui partager.  Suivez le podcast sur Instagram et Facebook . Soutenez le podcast sur Tipeee . Cet épisode a été monté et mixé par Alice Krief .
Bonjour et bienvenue sur Avant J’étais Prof, le podcast des enseignantes et des enseignants qui ont osé la reconversion. Dans ce vingt et unième épisode, j’ai le plaisir d'accueillir Charlotte .  À 36 ans, elle est professeure des écoles depuis 14 ans et elle a co-fondé la célèbre plateforme Edumoov .  Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas Edumoov, il s’agit d’un site Web créé par et pour des enseignants dans le but de leur faire gagner du temps. On peut y concevoir des fiches de prep’, un cahier journal, des livrets scolaires, un cahier de vie de classe et même des étiquettes.  En disponibilité depuis plusieurs années, Charlotte en est aujourd’hui directrice pédagogique à temps plein !  Dans cet épisode, on parle de parcours tout tracés, de confiance et de compétences, d'équilibre pro/perso, et de projet personnels qui peuvent parfois devenir grands. Très grands.  Bonne écoute !  Si le podcast vous plaît, merci de le commenter et de le noter sur votre application d'écoute favorite. Et si vous pensez qu'il pourrait être bénéfique à quelqu'un que vous connaissez, n'hésitez pas à le lui partager.  Suivez le podcast sur Instagram et Facebook . Soutenez le podcast sur Tipeee .  Cet épisode a été monté et mixé par Alice Krief .
Salut, c’est Florence du podcast Avant J’étais Prof.  En cette rentrée 2022, j’ai dû prendre quelques décisions concernant l’émission, et tant qu’à faire, je me suis dit : pourquoi ne pas voir les choses en grand ? Dans cet épisode de 5 minutes, je vous donne 3 infos importantes :  - la date de sortie de la saison 3 ; - ma décision de faire un break ; - l'arrivée d'Alice Krief dans le podcast, une superbe ingé son ! Ah, et aussi, je vous invite à faire un don pour que je ne sois pas seule à porter la charge financière de cette troisième saison : https://fr.tipeee.com/avant-jetais-prof/ Promis, y'a de chouettes contreparties ! Bonne écoute !
Pour ce 20ème épisode j’ai le plaisir d’accueillir Meriem. Avec ses nombreuses vies professionnelles, Meriem illustre une fois de plus qu’il n’y a pas d’âge pour changer de voie. Durant les 10 premières années de sa carrière, elle a enseigné la physique-chimie en France, puis en Turquie. Elle a ensuite dirigé le Petit Journal d’Istanbul pendant 5 ans, avant de s’inscrire en Master de communication à 40 ans.  Aujourd’hui conseillère et formatrice en orientation scolaire, Meriem a trouvé sa voie en accompagnant les autres à trouver la leur. Grâce à sa double casquette, elle aide les jeunes à préparer leur avenir tout en formant les adultes au métier de conseiller d’orientation indépendant. Dans cet épisode, on parle d’enseignement à l’étranger, de changement de vie, de fatigue, d’inspiration et de l’importance d’essayer. Cet épisode marque la fin de la deuxième saison du podcast. Bonne écoute ! Si le podcast vous plaît, merci de le commenter et de le noter sur votre application d'écoute favorite. Et si vous pensez qu'il pourrait être bénéfique à quelqu'un que vous connaissez, n'hésitez pas à le lui partager.  Suivez le podcast sur Instagram et Facebook . Soutenez le podcast sur Tipeee . Retrouvez Meriem sur Instagram  ainsi que toutes les informations relatives à son métier et sa formation sur son site Internet. 
Dans ce 19ème épisode je suis ravie d’accueillir Benoît. Benoît a été professeur d’histoire-géographie pendant 2 ans avant de penser à sa reconversion. Face au manque de moyens structurels, financiers et humains, il décide de démissionner et de s’associer à son ami Pierre-Marie. Ensemble, ils fondent la brasserie artisanale Ragnar dans la région de Rouen. Et parce qu’ils aiment voir les choses en grand, ils remportent un appel à projet qui leur permettra bientôt de s’installer au coeur d’une église. Aujourd’hui, Benoît se sent à sa place et prend plaisir à développer cet incroyable projet Dans cet épisode, on parle d’humanité, de solidarité enseignante, des failles de l’Éducation nationale, d’écoute, d’acceptation et bien évidemment, de bière. Bonne écoute ! Si le podcast vous plaît, merci de le commenter et de le noter sur votre application d'écoute favorite. Et si vous pensez qu'il pourrait être bénéfique à quelqu'un que vous connaissez, n'hésitez pas à le lui partager.  Suivez le podcast sur Instagram et Facebook . Soutenez le podcast sur Tipeee . Pour en savoir plus sur Benoît et découvrir la Brasserie Ragnar  
Pour ce 18ème épisode je suis très heureuse d’accueillir Alexia.  Alexia a enseigné le français dans le secondaire durant une dizaine d’années. Elle s’est ensuite expatriée au Royaume-Uni avec sa famille, où elle a vécu des expériences d’enseignement plutôt mitigées.  Après un mois de réflexion sur son avenir professionnel, c’est le déclic. Alexia se forme seule à la pâtisserie et valide son CAP avec succès. De retour en France, elle a ouvert Chacun sa part, un restaurant/salon de thé écoresponsable situé à la Roche sur Yon. Elle y est aujourd’hui très épanouie et ne regrette pas un instant sa reconversion, malgré la situation sanitaire qu’elle aborde avec humour.  Dans cet épisode, on parle des multiples capacités que développent les enseignants, de volonté et de persévérance, du soutien de l’entourage dans un projet de reconversion et d’acceptation.  Bonne écoute ! Si le podcast vous plaît, merci de le commenter et de le noter sur votre application d'écoute favorite. Et si vous pensez qu'il pourrait être bénéfique à quelqu'un que vous connaissez, n'hésitez pas à le lui partager.  Suivez le podcast sur Instagram et Facebook . Soutenez le podcast sur Tipeee . Pour en savoir plus sur le restaurant d'Alexia Chacun sa part .
Dans ce 17ème épisode j'ai le plaisir de recevoir Sandy.  Sandy a longtemps hésité à devenir enseignante. Elle a aussi hésité entre le primaire et le secondaire. Comme beaucoup, elle a adoré l'aspect humain de ce métier-passion. En revanche elle a moins accroché avec la forme de la profession.  En suivant ses intuitions, Sandy s'est ouverte au monde et la chance lui a souri. De rencontres en rencontres, elle est parvenue à reprendre ses études en alternance pour s'orienter vers les métiers du livre.  Aujourd'hui, Sandy est bibliothécaire en tant que salariée et bibliothérapeute à son compte. Elle se sent libre et ne regrette pas un instant d'avoir changé de voie.  Dans cet épisode, on parle des doutes qui nous assaillent en sortie d'études et dans notre travail, de notre enfant intérieur et de ses envies que l'on devrait plus souvent écouter, de passions et d'emploi du temps bien chargé, et de l'agréable sensation de se sentir à sa place.  Bonne écoute ! Si le podcast vous plaît, merci de le commenter et de le noter sur votre application d'écoute favorite. Et si vous pensez qu'il pourrait être bénéfique à quelqu'un que vous connaissez, n'hésitez pas à le lui partager.  Suivez le podcast sur Instagram et Facebook . Soutenez le podcast sur Tipeee . Pour suivre Sandy  et découvrir Panser à soi . Retrouvez aussi Sandy chez Culture Sauvage, et dans la revue Soeurs .
Pour ce seizième épisode, j’ai le plaisir de recevoir Lucie.  À 33 ans, elle a toujours adoré la danse, et est entrée dans l’enseignement par le biais de l’EPS. De contractuelle à titulaire, elle a passé 5 belles années à transmettre sa passion et sa vision du sport aux plus jeunes. Jusqu’à ce qu’elle commence à ressentir un léger manque de projets et de créativité.  Après la danse, elle s’est donc formée au cirque, puis elle a fondé sa propre compagnie, du nom de Peregrin. Aujourd’hui, Lucie est ce qu’on peut appeler une multicasquette passionnée, et elle n’a vraiment aucun regret. Dans cet épisode on parle des petits pas qui finissent par créer de grandes choses, de l’importance de savoir ce que l’on ne veut surtout pas devenir, du statut d’intermittent, et des métiers-passions qui peinent à être reconnus comme de « vrais » métiers. Bonne écoute !  Si le podcast vous plaît, merci de le commenter et de le noter sur votre application d'écoute favorite. Et si vous pensez qu'il pourrait être bénéfique à quelqu'un que vous connaissez, n'hésitez pas à le lui partager.  Suivez le podcast sur Instagram et Facebook . Soutenez le podcast sur Tipeee . Si le parcours de Lucie  vous intéresse, n'hésitez pas à la contacter. Retrouvez également les images de ses spectacles avec la Compagnie Peregrin' .
Dans ce 15ème épisode je suis ravie d'accueillir Florence, 51 ans.  Après avoir suivi des études de musicologie, Florence a vécu une première expérience d'enseignement dans le secondaire. Elle s'est ensuite tournée vers le primaire, où elle s'est davantage épanouie. Au fil de sa carrière, Florence réalise que la gestion de l'humain semble n'être qu'un détail aux yeux de l'institution. Plusieurs expériences lui font prendre conscience qu'elle ne veut plus être un numéro parmi tant d'autres et qu'il est vraiment temps d'envisager une reconversion.  Aujourd'hui, Florence est négociatrice en immobilier. Ces 6 dernières années, elle a pu s'essayer au salariat, ainsi qu'au statut d'indépendant. Son parcours est la preuve que la reconversion n'est pas une fin en soi et que notre vie professionnelle peut encore largement évoluer après avoir quitté l'Éducation Nationale. Depuis 6 ans, elle met un point d'honneur à accomplir ses missions avec éthique et elle est enfin en paix avec sa profession.  Dans cet épisode on évoque la pré-supposée compatibilité entre le métier d'enseignant et le rôle de maman, les conditions d'accueil des enfants en classe, l'illogisme de l'administration, et les préjugés que l'on peut avoir sur certains intitulés de métiers.  Bonne écoute ! Si le podcast vous plaît, merci de le commenter et de le noter sur votre application d'écoute favorite. Et si vous pensez qu'il pourrait être bénéfique à quelqu'un que vous connaissez, n'hésitez pas à le lui partager.  Suivez le podcast sur Instagram et Facebook . Soutenez le podcast sur Tipeee .
Pour ce 14ème épisode j'ai le plaisir de recevoir Sophie, 58 ans. Après avoir suivi des études en psychomotricité, Sophie s'oriente vers l'enseignement. Les premières années passent et des envies de changements apparaissent. Bloquée dans ses choix de postes par la rigidité du cadre administratif, Sophie se ravise et reste dans le primaire ordinaire. Touchée par un premier cancer, elle opte pour un poste de directrice, ne pouvant plus vraiment enseigner. Et lorsqu'un second cancer frapper à sa porte, la question de la reconversion devient inévitable. Aujourd'hui, Sophie est secrétaire de direction dans un collège et si elle attend la retraite c'est uniquement pour se lancer à son compte dans d'autres activités. Elle produit et anime également le podcast 50 ans d'âge et plus pour les personne qui ont franchi le cap de la cinquantaine en transformant leur vie. Dans cet épisode on parle de reconversion après 50, de maladie et des conséquences que ça implique, de rigidité administrative, de poste adapté, de retraite et de mammouth. Oui, vous avez bien entendu. Bonne écoute ! Si le podcast vous plaît, merci de le commenter et de le noter sur votre application d'écoute favorite. Et si vous pensez qu'il pourrait être bénéfique à quelqu'un que vous connaissez, n'hésitez pas à le lui partager.  Suivez le podcast sur Instagram et Facebook . Soutenez le podcast sur Tipeee . Pour en savoir plus sur Sophie  et écouter son podcast 50 ans d'âge et plus . Sponsorisation : bénéficiez de 20% de réduction  sur la formation au réseau social professionnel Linkedin créée par Anne Bezon, invitée de l'épisode 12.
Dans ce 13ème épisode j'ai le plaisir de recevoir Nathalie, 54 ans.  Après avoir travaillé 15 ans dans le privé, Nathalie a rejoint l'Education Nationale pour 15 nouvelles années.  Enseignante curieuse et épanouie, elle voit son équilibre fragilisé suite à des décisions administratives qui l'éloignent petit à petit de son coeur de métier. L'idée d'une reconversion se fait de plus en plus présente et Nathalie multiplie les démarches.  C'est ainsi qu'elle découvre Récréanglais, l'anglais périscolaire en s'amusant pour les enfants de 3 à 11 ans. Aujourd'hui, Nathalie enseigne encore mais de manière bien différente et elle ne regrette absolument pas ce choix qui lui offre une qualité de vie nettement supérieur à bien des égards.  Dans cet épisode on parle de confiance en soi, de burn out, de métier passion, de flexibilité et de reconnaissance.  Bonne écoute ! Si le podcast vous plaît, merci de le commenter et de le noter sur votre application d'écoute favorite. Et si vous pensez qu'il pourrait être bénéfique à quelqu'un que vous connaissez, n'hésitez pas à le lui partager.  Suivez le podcast sur Instagram et Facebook . Soutenez le podcast sur Tipeee . Pour en savoir plus sur RécréAnglais et contacter Nathalie . Sponsorisation : bénéficiez de 20% de réduction  sur la formation au réseau social professionnel Linkedin créée par Anne Bezon, invitée de l'épisode 12.
Bonjour et bienvenue sur Avant J'étais Prof, le podcast des enseignants qui ont osé la reconversion ! Pour ce deuxième épisode, j'ai l'honneur de recevoir Anne, une ancienne professeure d'anglais agrégée. Après avoir passé 15 années à enseigner dans le secondaire puis en école d'ingénieurs, Anne a ressenti le besoin de se reconnecter à ses valeurs.  C'est pourquoi elle a décidé de se former au copywriting, un métier du web en pleine expansion, alliant rédaction et psychologie.  Elle a également co-fondé Les Badass dans le but de booster l'entrepreneuriat au féminin et elle en est très fière.  Parmi ses nombreuses casquettes, Anne est aussi autrice, mentor et formatrice. Elle a d’ailleurs conçu une formation pour apprendre à maîtriser intelligemment le réseau social professionnel LinkedIn et j'ai l'immense honneur d'en être l'une des ambassadrices.  Dans cet épisode on parle de l'entrepreneuriat au féminin, de confiance en soi, de valeurs, du choix de la disponibilité pour lancer sa boîte en toute sécurité et de la satisfaction de s'être créé un job sur mesure aussi passionnant.  Bonne écoute ! Si le podcast vous plaît, merci de le commenter et de le noter sur votre application d'écoute favorite. Et si vous pensez qu'il pourrait être bénéfique à quelqu'un que vous connaissez, n'hésitez pas à le lui partager.  Suivez le podcast sur Instagram et Facebook   Soutenez le podcast sur Tipeee  Suivez l'actualité de La Team Badass sur Instagram  ou depuis leur site internet . Sponsorisation : bénéficiez de 20% de réduction  sur la formation au réseau social professionnel Linkedin créée par Anne Bezon, invitée de l'épisode 12.
Bonjour et bienvenue sur Avant J'étais Prof, le podcast des enseignants qui ont osé la reconversion ! Pour le lancement de cette deuxième saison, je suis très très heureuse de partager avec vous le parcours de Marie. Après 19 années d'enseignement en primaire, Marie est aujourd'hui à la tête de Gojo : une marque d'aliments bios et sans gluten qu'elle a décidé de développer en découvrant sa propre intolérance au gluten. Sans aucune expérience dans ce domaine, Marie est parvenue à créer sa marque de A à Z et ses produits sont aujourd'hui distribués dans pas moins de 80 magasins français. Dans cet épisode on parle des nombreuses compétences que l'on acquiert en tant qu'enseignant, de la possibilité de toucher le chômage après une démission pour démarrer son activité plus sereinement et du plaisir de travailler quand on est passionnée. Bonne écoute ! Si le podcast vous plaît, merci de le partager, de le commenter et de le noter sur votre application d'écoute favorite. Vous pouvez également le soutenir sur Tipeee . Suivez le podcast sur Instagram  et Facebook . Découvrez la marque Gojo  créée par Marie Perucha. Sponsorisation : bénéficiez de 20% de réduction  sur la formation au réseau social professionnel Linkedin créée par Anne Bezon, invitée de l'épisode 12.
Pour le dixième et dernier épisode de cette première saison, j'ai le plaisir de recevoir Laurent. A 37 ans, cela fait déjà bientôt 10 ans qu'il a quitté le monde de l'enseignement pour rejoindre celui des finances publiques. Une reconversion sur laquelle il revient avec beaucoup de recul et un regard éclairé, qui permettra de faire tomber de nombreux préjugés sur les différents aspects de son métier. Si le podcast vous plaît, merci de le partager, de le commenter et de le noter sur votre application d'écoute favorite. Vous pouvez également le soutenir sur Tipeee . Suivez le podcast sur Instagram  et Facebook . Retrouvez Laurent et son humour décapant sur Instagram . Sponsorisation : bénéficiez de 20% de réduction sur la formation au réseau social professionnel Linkedin créée par Anne Bezon, invitée de l'épisode 12.
Pour ce neuvième épisode j'ai l'honneur de recevoir Solène, ancienne professeure agrégée d'espagnol, aujourd'hui devenue artisan savonnière. Elle a enseigné durant 14 années, cherchant en vain la dernière pièce du puzzle qui la mènerait au bonheur. C'est finalement en mettant son temps libre à profit qu'elle fera de jolies rencontres et qu'elle empruntera le chemin de l'épanouissement professionnel. Aujourd'hui, Solène & Jérémy sont les heureux fondateurs de Ciment, une entreprise de cosmétiques artisanaux, naturels, bons pour le corps et pour la planète. Ils s'intègrent à merveille dans la mouvance du "consommer mieux" et proposent des produits au graphisme très soigné. Un bonheur pour la peau, un plaisir pour les yeux ! Si le podcast vous plaît, merci de le partager, de le commenter et de le noter sur votre application d'écoute favorite. Vous pouvez également le soutenir sur Tipeee . Suivez le podcast sur Instagram  et Facebook . Pour admirer les cosmétiques de Solène  et suivre l'actualité de Ciment . Sponsorisation : bénéficiez de 20% de réduction sur la formation au réseau social professionnel Linkedin créée par Anne Bezon, invitée de l'épisode 12.
Pour ce huitième épisode, j'ai le plaisir d'accueillir Bruno, ex-professeur des écoles aujourd'hui devenu photographe professionnel à son compte. Son parcours, c'est la preuve que ce métier peut nous faire tomber bien bas, mais qu'il est bel et bien possible de partir et de rebondir. J'attire votre attention sur le fait que cet épisode comporte des éléments qui peuvent être particulièrement difficiles à entendre si vous vivez (ou avez vécu) des inspections ou visites éprouvantes dans votre carrière. Voir même si vous n'êtes pas enseignant mais que vous avez vécu des situations de harcèlement au travail.  Si vous souhaitez accéder directement à la partie "reconversion", vous pouvez vous référer aux temps ci-dessous et choisir, selon les sujets abordés, la minute à laquelle vous souhaitez démarrer l'épisode.  Voici les sujets abordés dans l'épisode : 00:01:43 - présentations 00:02:48 - découverte de la photographie 00:03:05 - le positif du métier de prof 00:04:28 - les raisons du départ (harcèlement dans l'indifférence de la hiérarchie) 00:18:37 - Burn-out & dépression  00:21:38 - arrêt maladie & démission 00:23:48 - la photo comme thérapie et comme métier (portraits poétiques) 00:25:07 - formation autodidacte, pratique et tutoriels 00:26:10 - coût du matériel pour débuter 00:27:11 - photographe indépendant VS employé 00:27:56 - positif et négatif du métier de photographe indépendant 00:29:46 - l'importance de cadrer un métier passion 00:31:11 - charge de travail 00:33:21 - journée type & travail de l'ombre 00:34:54 - salaire  00:36:25 - vacances, temps libre et gestion de la créativité 00:38:21 - regard des autres (et préjugés) 00:39:58 - des regrets ? 00:42:09 - avant j'étais prof, ... 00:44:06 - le mot de la fin Si le podcast vous plaît, merci de le partager, de le commenter et de le noter sur votre application d'écoute favorite. Vous pouvez également le soutenir sur Tipeee.Patre on  Suivez le podcast sur Instagram  et Facebook . Pour admirer le travail de Bruno . Sponsorisation : bénéficiez de 20% de réduction   sur la formation au réseau social professionnel Linkedin créée par Anne Bezon, invitée de l'épisode 12. 
Comments (1)

Bénédicte LOHE LE BLANC

Super intéressant, merci de ce témoignage !

Apr 1st
Reply
Download from Google Play
Download from App Store