DiscoverLe Mag Inter
Le Mag Inter
Claim Ownership

Le Mag Inter

Author: LN24

Subscribed: 6,018Played: 27,389
Share

Description

Chaque semaine, Céline Martel et ses invités décryptent une actualité internationale. 
Une émission à retrouver également en télévision sur LN24, chaque mercredi à 17h10.
36 Episodes
Reverse
À quoi sert le G7?

À quoi sert le G7?

2021-06-1043:59

Dans ce Mag Inter, Céline Martel et ses invités font le point sur la situation en Biélorussie.    Une rencontre coûteuse entre grands de ce monde, une ville transformée en quartier retranché, des poignées de mains et une photo officielle. C’est ainsi qu’on résume souvent le G7. Mais derrière ces images évidentes, on se demande à quoi servent ces sommets. Le prochain a lieu au Royaume-Uni ce weekend. Les chefs d’Etat et de gouvernement des sept plus grandes puissances mondiales se retrouvent pour trois jours. Sans attendre, les ministres des finances de ce club des 7 ont déjà annoncé leur accord pour fixer un impôt minimal sur les sociétés. Est-ce vraiment une décision historique ?    Après le chaos des années Trump, est-ce le retour du consensus entre Occidentaux ?  Pour en parler, Céline Martel reçoit: Tanguy De Wilde, professeur de sciences politiques et de relations internationales à l'UCLouvain   Régine Perron, spécialiste en histoire des relations internationales économiques et auteure d'une "Histoire du multilatéralisme" (éd. Presses Université Paris Sorbonne)    Bertrand Badie, professeur à Science Po Paris et enseignant-chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales (CERI)
Boris Johnson s’est marié en secret cette semaine. Mais l’heure n’est pas à la lune de miel pour le Premier ministre britannique. Les scandales se multiplient, le variant indien inquiète toujours. Comment gouverner le Royaume-Uni post-Brexit ? On en discute dans ce nouveau numéro du Mag Inter.    Avec la participation de: Simon Taylor, ancien journaliste pour le Daily Telegraph à Bruxelles Chloé Goudenhooft, correspondante à LN24 Tristan De Bourbon-Parme, journaliste, auteur de "Boris Johnson: un européen contrarié" Une émission présentée par Céline Martel.
Dans ce Mag Inter, Céline Martel et ses invités font le point sur la situation en Biélorussie.  Un avion de ligne détourné, un journaliste et sa compagne arrêtés... la répression du régime biélorusse semble désormais sans limite. Face à la dernière dictature d’Europe, les dirigeants de l’Union européenne haussent le ton et prennent de nouvelles sanctions. Mais le président Loukachenko, au pouvoir depuis 27 ans, sait qu’il peut compter sur son allié Vladimir Poutine. Alors comment le pouvoir biélorusse tient malgré un mouvement de contestation historique ?   Le soutien des Russes est-il indéfectible ?    Les sanctions européennes sont-elles à la hauteur ?  Pour en parler, Céline Martel reçoit: - Ekaterina Pierson-Lyzhina, spécialiste de la politique étrangère biélorusse - Anaïs Marin, rapporteuse spéciale des Nations unies sur les droits humains en Biélorussie - Ronan Hervouet, sociologue, auteur de "Le goût des tyrans: une ethnographie politique du quotidien en Biélorussie"
Les affrontements entre Israël et le Hamas palestinien continuent de faire rage. Comment expliquer cette escalade meurtrière ? Quels intérêts sert-elle ? Qui peut calmer le jeu ? On en parle dans ce numéro du Mag Inter.   Avec la participation de :  Frédérique Schillo, historienne, spécialiste d’Israël et des relations internationales Bichara Khader, professeur émérite de l’UCLouvain, spécialiste du monde arabe  Henri Gutman, ancien président du CCLJ, centre communautaire laïc juif.  Vincent Lemire, historien et directeur de l'ouvrage "Jérusalem - Histoire d'une ville-monde" Une émission présentée par Céline Martel.
Dans ce Mag Inter, Céline Martel et ses invités font le point sur l'avenir de l'Afghanistan.  Les Américains ont entamé leur retrait d’Afghanistan. Les Etats-Unis veulent en finir avec la plus longue guerre de leur histoire. Pour autant, sur le sol afghan, rien n’est réglé.  De plus, les attentats se sont multipliés ces dernières semaines. Les talibans progressent vers Kaboul.  Alors leur retour au pouvoir est-il inévitable ?    Une nouvelle guerre menace-t-elle le pays ?   Quel avenir pour ce pays ? Pour en parler, Céline Martel reçoit: - Sébastien Boussois, spécialiste du Moyen-Orient - Nicolas Gosset, chercheur à l’Ecole Royale Militaire de Belgique - Gilles Dorronsoro, professeur de science politique à l'Université Paris I et spécialiste de l’Afghanistan
Dans ce Mag Inter, Céline Martel et ses invités font le point sur la situation sanitaire en Inde.  Il y a trois mois, le Premier ministre indien se vantait d’avoir vaincu le coronavirus. Narendra Modhi se présentait comme le sauveur de l’humanité en exportant des millions de doses de vaccin à travers le monde.  Aujourd’hui, le rêve indien laisse place au cauchemar. 400 000 contaminations par jour, 3 000 décès quotidiens et encore, les chiffres seraient largement sous-estimés.  Les hôpitaux sont saturés, à court d’oxygène, de médicaments… Les crématoriums brûlent des corps jour et nuit.  Alors comment l’Inde en est arrivée là ?    Quelle responsabilité pour Narendra Modhi ?    A-t-il hypothéqué ses chances de gouverner la plus grande démocratie du monde ?    Quelle sera la place de cette puissance régionale, économique et militaire après cette tragédie ?  Pour en parler, Céline Martel reçoit: - Firouzeh Nahavandi, spécialiste de l'Asie du Sud, directrice du CECID (ULB)  - Emmanuel Derville, correspondant en Inde et en Asie du Sud - Le Figaro  - Gilles Verniers, professeur de sciences politiques à l'Université Ashoka 
Dans ce Mag Inter, Céline Martel et ses invités font le point sur la politique du président russe Vladimir Poutine.    Possible maître du Kremlin jusqu’en 2036, Vladimir Poutine impose ses lignes rouges. À l'intérieur, il ne supporte aucune opposition. Après l’empoisonnement d'Alexeï Navalny, son organisation est réduite au silence. A l’extérieur, le président tient tête aux Occidentaux. Pas question de laisser l’Ukraine se rapprocher de l’Union européenne ou de l’OTAN.  Les relations se tendent, les sanctions pleuvent et de part et d’autres, les expulsions de diplomates se multiplient sur fond d'accusations d’espionnage, de cyberattaques ou d’ingérences électorales. Alors à quoi joue Poutine ?   Redoute-t-il les prochaines élections en septembre ?    Quelles sont ses ambitions dans le Donbass, cette région russophone et séparatiste ?   Quelle place veut-il occuper sur la scène internationale ?  Pour en parler, Céline Martel reçoit: - Nina Bachkatov, politiste à l'ULiège , spécialiste de l’espace post-soviétique - Aude Merlin, chercheuse au Cevipol (ULB), spécialiste de la Russie -Coline Maestracci, spécialiste de l'Ukraine au Cevipol - Clémentine Fauconnier : maîtresse de conférences en science politique à l’Université de Haute-Alsace
Cette semaine, le Mag Inter s'intéresse à la course à l'Elysée. Emmanuel Macron parviendra-t-il à se à se faire réélire ? Marine Le Pen a-t-elle ses chances ? Quel candidat peut tirer son épingle du jeu ? Les réponses avec Céline Martel et ses invités.    Avec la participation de : Bruno Dive, éditorialiste au quotidien Sud-Ouest Nicolas Vanderbiest, fondateur de l’agence Saper Vedere et spécialiste de la communication politique  Pierre Vercauteren, politologue et enseignant à l’UCLouvain Olivier Rouquan, politologue et chercheur associé au Cersa (Centre d'études et de recherche en sciences administratives et politiques)
Dans ce Mag Inter, Céline Martel et ses invités font le point sur la situation tendue entre la Chine et l'Occident.  Un génocide. Le mot est lâché tant par le premier ministre belge que par le chef de la diplomatie américaine. Génocide pour qualifier le traitement réservé par la Chine à la minorité des Ouïghours. Après plusieurs années à fermer les yeux, ces derniers jours, les pays occidentaux ont haussé le ton contre Pékin, avec l’application de sanctions ciblées contre des émissaires du régime. Riposte immédiate de la Chine qui crie à l’ingérence étrangère.  Des ambassadeurs, des parlementaires, et même des chercheurs ont fait l’objet de tentatives de déstabilisation. À l'heure où Pékin, autrefois discret et concentré sur son développement économique, adopte une approche offensive et virulente envers quiconque ose critiquer sa politique, un véritable bras de fer diplomatique s’est engagé entre l’Occident et la Chine. Alors jusqu’où sont prêts à aller les occidentaux dans l’escalade des sanctions ?   La cause des Ouïghours sera-t-elle éclipsée par les intérêts économiques réciproques ?   Assiste-t-on aujourd’hui aux prémices d’une nouvelle guerre froide, bloc contre bloc ? Pour en parler, Céline Martel reçoit: - Samuel Cogolati, député fédéral Ecolo - Abdullam Imerov, président des Ouïghours de Belgique - Valérie Niquet responsable du pôle Asie à la Fondation pour la Recherche Stratégique - Antoine Bondaz, chercheur à la Fondation pour la Recherche Stratégique et spécialiste de la politique étrangère et de sécurité de la Chine 
 “Le retour à la vie !” Quel meilleur slogan de campagne après une année de pandémie? C’est celui de Benjamin Netanyahou et il lui réussit. Le parti du premier ministre israélien arrive ce matin en tête des élections législatives. Malgré ses ennuis judiciaires, ses procès pour corruption, Benjamin Netanyahou est parvenu à ce que plus de la moitié des Israéliens soient déjà vaccinés. Pour autant, il n’aura pas la majorité, il va devoir s’allier, on s’attend à une coalition de nouveau instable, plus à droite que jamais. Quelles sont les hypothèses sur la table ? Et après 12 ans au pouvoir, Netanyahou vante aussi son bilan diplomatique et la paix instaurée avec plusieurs pays arabes.  Mais avec le départ de Trump, le premier ministre sortant a perdu un allié inconditionnel. Quel est le devenir des relations d'Israël avec ses voisins et avec les Palestiniens ? Pour répondre à ces questions, Céline Martel reçoit: - Denis Charbit, professeur de science politique à l'Open University d’Israël - Samuel Forey , correspondant du Soir à Jérusalem - Joël Kotek, professeur à l'ULB et à Sience-Po Paris - Sébastien Boussois, politologue spécialiste du Moyen-Orient à l’ULB
Dans ce Mag Inter, Céline Martel et ses invités s'intéressent aux dix ans de conflit que subit la Syrie.    Tout est parti d’une blague, d’un pied de nez au régime. Début 2011, un vent de liberté souffle sur le Maghreb et le Proche Orient, les dictateurs tombent en Tunisie, en Egypte et au Yémen. Le 17 février, en Syrie, dans la petite ville de Deraa, des collégiens tracent sur les murs de leur école : “Ton tour arrive Docteur”. Une référence sans équivoque à Bachar El-Assad, ophtalmologiste de formation mais surtout dictateur de la Syrie, comme son père avant lui.   Ce simple graffiti conduit les enfants en prison où ils sont torturés. Des manifestations violemment réprimées éclatent alors pour leur libération. C’est le début d’une guerre civile qui deviendra une guerre confessionnelle, puis un conflit international.  Dix ans plus tard, les morts se comptent par centaines de milliers, les déplacés par millions. De son côté, Bachar al-Assad règne toujours sur un tas de ruines.  Alors comment expliquer cette longévité au pouvoir ?    Est-il un président sous tutelle de la Russie et de l’Iran qui continuent de le soutenir ?   Dans quel état est la Syrie ?   Pour répondre à ces questions, Céline Martel reçoit: - Emmanuel Massart, coordinateur Syrie pour MSF - François Janne d’Othée, journaliste - Sébastien Boussois, chercheur spécialiste du  Moyen-Orient - Salam Kawakibi, politiste franco-syrien, directeur du CAREP - Leyla Antaki, fondatrice de l’ONG les Maristes bleus à Alep
Après la visite historique du Pape en Irak, l'espoir est-il permis ? Et au-delà, quelles sont les priorités du Pape argentin ? Quel est le véritable pouvoir diplomatique du Vatican ? Les réponses dans ce Mag Inter.    Avec la participation de : Eva Saenz-Diez, chercheure à l’UCLouvain, spécialiste de la liberté religieuse dans les pays arabes et musulmans  Jean Kockerols, évêque auxiliaire pour Bruxelles, Bosco D’otreppe, journaliste à La Libre Belgique François Mabille, chercheur en Sciences politiques, spécialiste des religions au CNRS et à l’École Pratique des Hautes Études Adel Bakawan, directeur du département recherche de l'Institut de Recherche et d'Études Méditerranée / Moyen-Orient (iReMMO) Une émission présentée par Céline Martel.
Dans ce Mag Inter, Céline Martel et ses invités s'intéressent à la conquête de Mars et à tous les enjeux géopolitiques qui y sont liés.  Jamais la planète rouge n'a semblé aussi proche, accessible et surtout convoitée. Premiers sur la Lune, les Américains mènent encore la danse.  Mais derrière, la Chine, l’Europe, l’Inde, la Russie et les Émirats arabes unis sont au coude à coude dans cette course à l’exploration martienne.   Pourquoi cet intérêt pour cette planète ?   Quelles rivalités ?   Quelles coopérations entre les différentes puissances ?   Quels pays sont dans cette course à l'exploration ?   Peut-on croire les projets fous d’acteurs privés comme Elon Musk ?  Pour en parler, Céline Martel reçoit: Vinciane Debaille, géologue de l’ULB, spécialiste de la formation des planètes Xavier Pasco, docteur en science politique, directeur de la Fondation pour la recherche stratégique François Forget, planétologue, directeur de recherche au CNRS
Dans ce Mag Inter, Céline Martel et ses invités s'intéressent à la région du Sahel, qui inquiète par la menace terroriste grandissante.   Déjà huit ans que la France et ses alliés sont engagés au Sahel, sans désengagement en vue. La semaine dernière Emmanuel Macron a annoncé le maintien des 5100 militaires de la Force Barkhane. La Belgique aussi réaffirme son engagement dans la région, qui est d'ailleurs la première zone d’opération extérieure de notre pays. Des attaques armées surviennent presque tous les jours dans cette zone où on compte désormais plus de deux millions de déplacés. Alors quel bilan tirer de cette action internationale au Sahel ?   Quand et comment partir ?   Les Etats sahéliens sont-ils prêts à prendre le relai ? Pour en parler, Céline Martel reçoit: Louis Saillans, chef de groupe, ancien officier des commandos marines et auteur du livre “Chef de guerre” Georges Berghezan, chercheur au GRIP, Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité Sébastien Boussois, chercheur associé au CECID de l’ULB, spécialiste des questions de terrorisme Philippe de Leener, professeur et chercheur à l'UCLouvain, africaniste, professeur d’économie politique et du développement Thierry Vircoulon, chercheur associé au Centre Afrique subsaharienne de l'Institut français des Relations internationales
Dans ce Mag Inter, Céline Martel et ses invités s'intéressent à la vaccination dans les pays pauvres.    "Le monde est au bord d’un échec moral catastrophique" Ce sont les mots du patron de l’OMS . Il dénonce l'égoïsme des pays riches dans la distribution et l’accès aux vaccins contre le Covid-19. La part administrée aux plus pauvres est dérisoire: 0, 00006 %. Pourtant avant l’été, certains dirigeants s’engageaient à faire du vaccin “un bien public mondial”... Le programme international Covax devait permettre une répartition équitable. Aujourd’hui, il fonctionne au ralenti et les premières doses ne seront livrées que ce mois-ci.  Alors comment expliquer cette vaccination à deux vitesses ?   Quel serait le remède ?   Faut-il libérer les brevets ? Augmenter la contribution des pays les plus développés ? Pour en parler, Céline Martel reçoit: Sophie Lucas, immunologue à l'UCLouvain Sandy Tubeuf, professeur en économie de la santé à l’UCLouvain Dimitri Eynikel, conseiller en politique européenne de MSF Paul Belleflamme, professeur d'économie spécialiste de la question des brevets à l’UCLouvain Antoine Flahault, épidémiologiste et professeur de santé publique à l'université de Genève, directeur de l'Institut de santé globale à la faculté de médecine de l'université de Genève. Antoine Bondaz, enseignant à Sciences Po, chercheur à la fondation pour la recherche stratégique
Comment les Birmans résistent-ils au coup d’État ? Ont-ils une chance face à la junte militaire ? Que peut faire la communauté internationale ? Éléments de réponses dans ce nouveau numéro du Mag Inter avec Céline Martel et ses invités.    Avec la participation de : Matthieu de Nanteuil, professeur à l'UCL et l'un des initiateurs de la chaire Aung San Suu Kyi Bénédicte Brac de la Perrière, ethnologue, spécialiste de la Birmanie, chercheuse au CNRS Sophie Boisseau du Rocher, chercheuse associé au Centre Asie de l'Ifri, spécialiste de l'Asie du Sud-Est Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone d'Amnesty International
Dans ce Mag Inter, Céline Martel et ses invités décortiquent la politique de Vladimir Poutine alors que son opposant numéro fait la Une dans le monde.  Il devait disparaître, il occupe désormais une place centrale dans la politique Russe.  Alexeï Navalny, empoisonné en août dernier, emprisonné dès son retour en Russie et maintenant condamné à plus de deux ans de prison, est sans conteste devenu l’opposant numéro 1 à Vladimir Poutine. Un homme revenu d’entre les morts, aujourd’hui prêt à tous les sacrifices pour renverser le régime en place. Mais qui est vraiment Alexeï Navalny ? Blogueur, provocateur, nationaliste… A 44 ans, est-il en mesure de mener une révolution démocratique au pays de Vladimir Poutine ? Un président qu’il accuse de corruption et d’enrichissement personnel. Entre démentis et répression policière, le Kremlin entend tuer dans l'œuf la vague de contestation qui s’est répandue à travers le pays. Seulement, même derrière les barreaux, Navalny semble conserver toute sa capacité de nuisance. Depuis hier, en chœur, les capitales occidentales réclament sa libération immédiate. Quand l’empoisonné devient empoisonneur, le trône du Tsar Vladimir Poutine est-il sur le point de vaciller  ?  Pour en parler, Céline Martel reçoit: Nina Bachkatov, Membre du CEFIR (ULiège), journaliste spécialiste de l’espace post-soviétique   Aude Merlin, chercheuse au Cevipol (ULB), spécialiste de la Russie   Marie Mendras,  Professeure à l’Ecole des Relations Internationales de Sciences Po Paris, chercheuse au CNRS   Julian Colling, journaliste (depuis Moscou), correspondant notamment pour Mediapart
Dans ce Mag Inter, présenté cette semaine par Stéphane Rosenblatt, on décortique la première semaine de Joe Biden en tant que 46e président des Etats-Unis.   Pour analyser les sept premiers jours de l'administration Biden, Stéphane Rosenblatt reçoit: Serge Jaumain, professeur d'Histoire contemporaine à l'ULB   Philippe Ledent, senior economist chez ING   Gerald Loftus, représentant des démocrates de l'étranger   David Benaym, correspondant LN24 aux Etats-Unis   Dr Julien Cavanagh, neurologue au "Massachusetts General Hospital"
Dans ce Mag Inter, Céline Martel et ses invités décortiquent la transition présidentielle vue de l'étranger.   Accord de Paris sur le climat, accord sur le nucléaire iranien, construction du mur avec le Mexique, sur plusieurs dossiers, le démocrate entend bien marquer une rupture avec son prédécesseur.    A quoi ressemblera la politique étrangère d'une Amérique post-trumpienne ?   Après quatre ans d’une diplomatie imprévisible et souvent tumultueuse, Joe Biden va-t-il vraiment tout bousculer ?  Pour répondre à ces questions, Céline Martel reçoit: - Pierre Vercauteren, politologue et enseignant à l’Université catholique de Louvain - Sébastien Boussois, spécialiste du monde arabe et chercheur à l'ULB - Jérémie Gallon, directeur général pour l’Europe du cabinet de conseil géopolitique McLarty - Frédéric Heurtebize, maître de conférences en histoire et civilisation américaines à l’Université Paris Nanterre  
Pour cette journée spéciale consacrée à l’investiture de Joe Biden, en plus du Mag Inter, Céline Martel vous propose un grand entretien avec l'une des plus grandes spécialistes de la politique étrangère américaine, Annick Cizel,  enseignante-chercheuse spécialiste de politique étrangère américaine à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3. 
loading
Comments 
Download from Google Play
Download from App Store