DiscoverBusiness Impact
Business Impact
Claim Ownership

Business Impact

Author: Stéphanie Fellen

Subscribed: 13Played: 119
Share

Description

Business Impact c’est un podcast où chaque semaine j’interviewe des personnalités inspirantes qui à leur échelle changent le monde grâce à leur business. Ensemble nous décortiquons leur stratégie, leur vision du monde et de ses enjeux, leurs outils, leur expérience de terrain, comment ils ont démarré, par où ils ont commencé pour créer ou rendre un business durable et à impact positif. Qu’il s’agisse d’approvisionnement, de production, d’économie circulaire, de logistique, de marketing, de branding, de mobilité, de labels, de financement, nos discussions ont pour objectif de vous donner les clés pour rendre votre business plus durable. 
Si ce contenu vous a plu, que vous avez des idées, des commentaires, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram @stephaniefellen. 
21 Episodes
Reverse
Dans l’épisode du jour, je vous emmène dans le monde magique du biomimétisme, avec Sidney Rostan, expert en biomimetisme et fondateur de Bioxegy, entreprise française qui aide les industries à intégrer le biomimétisme dans leurs innovations.. Vous allez voir, Sidney est non seulement passionné, mais aussi très pragmatique sur le sujet. Après des études de commerce et de management, Sidney a d’abord évolué dans de grands groupes automobiles comme Audi et Porsche avant de tomber dans le biomimétisme et de s’en passionner. J’ai apprécié particulièrement notre échange très franc sur la frontière qui existe entre le concept et le passage à l’action concrète. On a parlé évidemment du vivant, de comment ils font chez bioxegy pour s’y retrouver dans la base de données immense qu’est celle du vivant, on a parlé de la manière d’approcher le biomimétisme en entreprise, et de solutions très concrètes qui existent et qu’ils ont pu concrétiser, notamment en s’inspirant des chameaux pour innover dans le secteur des voitures autonomes. Sidney a partagé ses conseils et des sources d’inspiration, pour vous aider à vous aussi, vous reconnecter à cette magie du vivant! J’espère que cet épisode vous plaira autant qu’il m’a plus de le réaliser. Si c’est le cas, dites-le moi, dites-le aussi à Sidney, et surtout, si ce contenu vous plait, partagez-le autour de vous, c’est un mini service que je vous demande car le partage c’est ce qu’il y a de plus puissant pour faire connaître le podcast et surtout, pour donner les clés à un maximum de personnes pour rendre leur business plus durable !  Notes et références de l'épisode 1. Notes et références  Pour contacter Sidney,rendez-vous sur Linkedin. Pour plus d'informations sur Bioxegy, rendez-vous sur leur site.  Le conseil lecture & documentaire de Sidney :  L'or vert - Quand les plantes inspirent l'innovation , Agnès Guillot et Jean-Arcady Meyer   L'Homme : une espèce à part, ARTE                                                                                                                     2. De l'inspiration avec la newsletter Business Impact Recevez le jeudi matin, 1 semaine sur 2, un condensé d'inspiration (livres, articles, tendances, solutions innovantes), tout droit dans votre boîte mail. Entre 3 et 5 sujets par mail, juste ce qu'il faut pour faire le plein d'idées en matière d'économie circulaire et de business durable. Pour le recevoir, il vous suffit de vous inscrire.  3. Dites-moi tout   Si ce contenu vous a plu, prenez 30 secondes pour me le dire en me laissant un commentaire ou quelques étoiles sur iTunes Apple Podcast :-) ! C'est actuellement le réseau le plus puissant pour diffuser et faire connaître un podcast. Partagez-le également autour de vous si vous pensez à des personnes qui pourraient être intéressées. Mille mercis !  Si vous avez des idées, des commentaires, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram.  Sur Instagram @stephaniefellen Sur LinkedIn @stephaniefellen Sur Facebook : @Business Impact Sur Twitter @stephaniefellen
Aujourd'hui, je vous donne rendez-vous avec Alexandre Helson, "Chief Spectaculoos Officer" de la Maison Dandoy. Alexandre est en réalité, avec son frère, la 7e génération à reprendre et diriger la célèbre Maison Dandoy. La Maison Dandoy, c'est une véritable institution belge du speculoos, et du biscuit, fondée en 1829. Alexandre a 35 ans, est papa de 2 enfants, et se charge du marketing et du branding de la marque. C'est aussi une maison aux valeurs engagées, puisqu'Alexandre fait partie de ces entrepreneurs et dirigeants qui ont envie de construire le monde de demain, et surtout, de faire en sorte que la Maison Dandoy puisse vivre encore pour de nombreuses générations. On a parlé de son parcours, du rebranding de la marque, de ses valeurs, du fait de travailler en famille, de leurs actions concrète comme le partenariat qu'ils ont fait avec le Bruseels Beer Project pour créer un biscuits à la bière et de la bière aux biscuits pour concrétiser le zéro déchet qu'ils appliquent depuis toujours. J'ai personnellement adoré enregistrer cet épisode, nous étions dans un des établissements de la Maison, malheureusement fermé en ce moment, Covid oblige, j'espère que cet épisode vous plaira tout autant ! J’espère que cet épisode vous plaira autant qu’il m’a plus de le réaliser. Si c’est le cas, dites-le moi, dites-le aussi à Alexandre, et surtout, si ce contenu vous plait, partagez-le autour de vous, c’est un mini service que je vous demande car le partage c’est ce qu’il y a de plus puissant pour faire connaître le podcast et surtout, pour donner les clés à un maximum de personnes pour rendre leur business plus durable !  Notes et références de l'épisode 1. Notes et références  Pour contacter Alexandre,rendez-vous sur Linkedin. Pour plus d'informations sur Dandoy, rendez-vous sur leur site.  Le conseil lecture d'Alexandre :  Et si... on libérait notre imagination pour créer le futur que nous voulons ?, Rob Hopkins  Les livres d'Aurélien Barrau et sa chaîne YouTube      Les livres de Jean-Marc Jancovici Les livres de Sylvain Tesson                                                                                                                     2. De l'inspiration avec la newsletter Business Impact Recevez le jeudi matin, 1 semaine sur 2, un condensé d'inspiration (livres, articles, tendances, solutions innovantes), tout droit dans votre boîte mail. Entre 3 et 5 sujets par mail, juste ce qu'il faut pour faire le plein d'idées en matière d'économie circulaire et de business durable. Pour le recevoir, il vous suffit de vous inscrire.  3. Dites-moi tout   Si ce contenu vous a plu, prenez 30 secondes pour me le dire en me laissant un commentaire ou quelques étoiles sur iTunes Apple Podcast :-) ! C'est actuellement le réseau le plus puissant pour diffuser et faire connaître un podcast. Partagez-le également autour de vous si vous pensez à des personnes qui pourraient être intéressées. Mille mercis !  Si vous avez des idées, des commentaires, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram.  Sur Instagram @stephaniefellen Sur LinkedIn @stephaniefellen Sur Facebook : @Business Impact Sur Twitter @stephaniefellen
Je vous préviens, si vous avez le moral à zéro, cet épisode va vous rebooster comme jamais ! Dans l’épisode de cette semaine j’ai interviewé Marc Vossen, CEO de NGroup (Nostalgie, NRJ et Cherie Belgique) et auteur du livre « Balancez vos ondes positives ». On a parlé de son parcours absolument passionnant, de son amour infini de la radio, de ses débuts avec les radios pirates, de l’impact des médias, et de la puissance de la libération d’une entreprise. On a parlé de la façon dont Marc a choisi d’emmener NGroup vers un modèle d’entreprise libérée, et comment, en quelques années Nostalgie est devenue la radio francophone n°1. Et alors bien entendu, on a parlé d’optimisme et d’ondes positives. J’espère que cet épisode vous plaira autant qu’il m’a plus de le réaliser. Si c’est le cas, dites-le moi, dites-le aussi à Marc, et surtout, si ce contenu vous plait, partagez-le autour de vous, c’est un mini service que je vous demande car le partage c’est ce qu’il y a de plus puissant pour faire connaître le podcast et surtout, pour donner les clés à un maximum de personnes pour rendre leur business plus durable ! Notes et références de l’épisode 1. Notes et références Pour contacter Marc, rendez-vous sur Linkedin. Le conseil lecture de Marc : Transformer vos désirs en réalité, Richard Khaitzine Balancez vos ondes positives, Marc Vossen 2. De l’inspiration avec la newsletter Business Impact Recevez le jeudi matin, 1 semaine sur 2, un condensé d’inspiration (livres, articles, tendances, solutions innovantes), tout droit dans votre boîte mail. Entre 3 et 5 sujets par mail, juste ce qu’il faut pour faire le plein d’idées en matière d’économie circulaire et de business durable. Pour le recevoir, il vous suffit de vous inscrire. 3. Dites-moi tout   Si ce contenu vous a plu, prenez 30 secondes pour me le dire en me laissant un commentaire ou quelques étoiles sur iTunes Apple Podcast ! C’est actuellement le réseau le plus puissant pour diffuser et faire connaître un podcast. Partagez-le également autour de vous si vous pensez à des personnes qui pourraient être intéressées. Mille mercis ! Si vous avez des idées, des commentaires, n’hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram. Sur Instagram @stephaniefellen Sur LinkedIn @stephaniefellen Sur Facebook : @Business Impact Sur Twitter @stephaniefellen
Dans l'épisode du jour, j'ai invité Morgann Dawance, fondateur de la startup Shak&Kai. Vous verrez Morgann a de l'énergie à revendre, et à seulement 25 ans, déjà une vision bien précise de l'impact qu'il veut produire avec sa boite. Shak & Kai c'est une marque de prêt à porter aux accents de sable chaud puisque l'univers de Shak & Kai tourne autour du surf et de l'océan. La particularité : les fibres sont recyclées, et Morgann veut proposer une circularité totale pour ses pièces. On a parlé de la façon dont il a vécu ses 5 années à Solvay comme ingénieur de gestion, comment il a rapidement senti que le monde ne tournait pas rond et pourquoi il  a décidé de se lancer directement dans l'entrepreneuriat en sortant de l'université. J’espère que cet épisode vous plaira autant qu’il m’a plus de le réaliser. Si c’est le cas, dites-le moi, dites-le aussi à Morgann, et surtout, si ce contenu vous plait, partagez-le autour de vous, c’est un mini service que je vous demande car le partage c’est ce qu’il y a de plus puissant pour faire connaître le podcast et surtout, pour donner les clés à un maximum de personnes pour rendre leur business plus durable !  Notes et références de l'épisode 1. Notes et références  Pour contacter Morgann,rendez-vous sur Linkedin. Le conseil lecture de Morgann :  Let my People Go Surfing, Yvon Chouinard Entretien avec un pirate, Paul Watson     2. De l'inspiration avec la newsletter Business Impact Recevez le jeudi matin, 1 semaine sur 2, un condensé d'inspiration (livres, articles, tendances, solutions innovantes), tout droit dans votre boîte mail. Entre 3 et 5 sujets par mail, juste ce qu'il faut pour faire le plein d'idées en matière d'économie circulaire et de business durable. Pour le recevoir, il vous suffit de vous inscrire.  3. Dites-moi tout   Si ce contenu vous a plu, prenez 30 secondes pour me le dire en me laissant un commentaire ou quelques étoiles sur iTunes Apple Podcast :-) ! C'est actuellement le réseau le plus puissant pour diffuser et faire connaître un podcast. Partagez-le également autour de vous si vous pensez à des personnes qui pourraient être intéressées. Mille mercis !  Si vous avez des idées, des commentaires, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram.  Sur Instagram @stephaniefellen Sur LinkedIn @stephaniefellen Sur Facebook : @Business Impact Sur Twitter @stephaniefellen
Dans l’épisode du jour j’ai interviewé Maxime Baffert, fondateur de la startup Bluedigo. Bluedigo c’est une jeune entreprise française spécialisée dans le mobilier de bureau d’occasion et le mobilier neuf provenant de marques durables et exclusivement made in France. Maxime a fait Science Po, une école de commerce et l’ENA, rien que ça… Avec une carrière dans de grandes entreprises derrière lui, il savait au fond de lui qu’il irait un jour vers l’entrepreneuriat, c’est à la naissance de son fils qu’il a eu ce déclic, cette envie de créer une entreprise à impact positif. Aujourd’hui Bluedigo a permis de sauver 78 tonnes de déchets et plus de 300 tonnes de CO2. On a parlé de son parcours, de sa vision du monde, de l’avenir du secteur du mobilier dans un contexte post pandémie où les modes de travail ont fortement évolué, du besoin de faire de l’économie circulaire et des leviers pour y parvenir..  J’espère que cet épisode vous plaira autant qu’il m’a plus de le réaliser. Si c’est le cas, dites-le moi, dites-le aussi à Maxime, et surtout, si ce contenu vous plait, partagez-le autour de vous, c’est un mini service que je vous demande car le partage c’est ce qu’il y a de plus puissant pour faire connaître le podcast et surtout, pour donner les clés à un maximum de personnes pour rendre leur business plus durable ! Notes et références de l’épisode 1. Notes et références Pour contacter Alexandre,rendez-vous sur Linkedin. Le conseil lecture de Maxime : L’économie bleue, Gunter Pauli 2. De l’inspiration avec la newsletter Business Impact Recevez le jeudi matin, 1 semaine sur 2, un condensé d’inspiration (livres, articles, tendances, solutions innovantes), tout droit dans votre boîte mail. Entre 3 et 5 sujets par mail, juste ce qu’il faut pour faire le plein d’idées en matière d’économie circulaire et de business durable. Pour le recevoir, il vous suffit de vous inscrire. 3. Dites-moi tout   Si ce contenu vous a plu, prenez 30 secondes pour me le dire en me laissant un commentaire ou quelques étoiles sur iTunes Apple Podcast ! C’est actuellement le réseau le plus puissant pour diffuser et faire connaître un podcast. Partagez-le également autour de vous si vous pensez à des personnes qui pourraient être intéressées. Mille mercis ! Si vous avez des idées, des commentaires, n’hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram. Sur Instagram @stephaniefellen Sur LinkedIn @stephaniefellen Sur Facebook : @Business Impact Sur Twitter @stephaniefellen
Dans l'épisode du jour, j'ai eu envie de traiter d'un sujet qui me semblait important à aborder dans un contexte de d'économie globalisée, j'ai nommé... le secteur de la logistique. Aussi, si j'ai eu envie de vous parler de logistique aujourd'hui, c'est parce que personnellement, avant d'être amenée à rencontrer l'entreprise que je vais vous faire découvrir aujourd'hui, je n'avais pas de visu très concret sur les solutions qui existent aujourd'hui pour réduire l'impact du transport de marchandise. Concrètement oui on peut se faire livrer des chaussures à vélo, mais pour acheminer des tonnes de denrées alimentaires ou de matières premières, ça devient plus compliqué. Alors, vous allez me dire, oui mais les gens n'ont qu'à acheter moins, ou plus local et du coup on transportera moins. Sauf qu'en réalité, quand on regarde les chiffres du transport de marchandise, il y a de quoi avoir le vertige. Rien que sur le trafic de conteneurs dans les ports, la banque mondiale affiche des statistiques de 800 millions de conteneurs transportés dans le monde en 2019, soit 4 fois plus qu'il y a 20 ans. Avec la crise sanitaire, l'e-commerce a aussi explosé, faisant forcément bondir le transport de marchandises. Du coup, pour traiter du sujet, j'ai voulu interroger des pros de la logistique, et plus précisément du transport multimodal. Car si on part du principe que ce n'est pas demain la veille que la quantité de marchandises transportées va décroitre, une solution pour réduire le nombre de camions, les émissions, et surtout optimiser le transport, c'est justement de réfléchir le transport autrement. Pour répondre à mes questions, j'ai invité sur le podcast Vincent Brassinne et Philippe Portier, les dirigeants de l'entreprise Novandi. Ils sont dans le transport multimodal depuis des générations. On a parlé des solutions, des innovations dans le secteur, du monde des bateliers, des enjeux, mais aussi de leur aventure entrepreneuriale. J’espère que cet épisode vous plaira autant qu’il m’a plus de le réaliser. Si c’est le cas, dites-le moi, dites-le aussi à Vincent et Philippe, et surtout, si ce contenu vous plait, partagez-le autour de vous, c’est un mini service que je vous demande car le partage c’est ce qu’il y a de plus puissant pour faire connaître le podcast et surtout, pour donner les clés à un maximum de personnes pour rendre leur business plus durable !  Notes et références de l'épisode 1. Notes et références  Pour contacter Vincent,rendez-vous sur Linkedin. Pour contacter Philippe, rendez-vous sur Linkedin. 2. De l'inspiration avec la newsletter Business Impact Recevez le jeudi matin, 1 semaine sur 2, un condensé d'inspiration (livres, articles, tendances, solutions innovantes), tout droit dans votre boîte mail. Entre 3 et 5 sujets par mail, juste ce qu'il faut pour faire le plein d'idées en matière d'économie circulaire et de business durable. Pour le recevoir, il vous suffit de vous inscrire.  3. Dites-moi tout   Si ce contenu vous a plu, prenez 30 secondes pour me le dire en me laissant un commentaire ou quelques étoiles sur iTunes Apple Podcast :-) ! C'est actuellement le réseau le plus puissant pour diffuser et faire connaître un podcast. Partagez-le également autour de vous si vous pensez à des personnes qui pourraient être intéressées. Mille mercis !  Si vous avez des idées, des commentaires, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram.  Sur Instagram @stephaniefellen Sur LinkedIn @stephaniefellen Sur Facebook : @Business Impact Sur Twitter @stephaniefellen
Dans l'épisode du jour, je reçois Alexandre Mc Cormack, co-fondateur de la start-up SHAYP. Bien que le business modèle de SHAYP ait évolué au fil du temps, et vous le comprendrez dans l'épisode, sa mission est restée identique : économiser des milliards de litres d'eau. On le sait, l'eau est une ressource plus que précieuse. C'est justement pour cette raison qu'Alexandre a eu besoin de créer SHAYP, une solution innovante et connectée qui utilise la data pour détecter les fuites d'eau. Ça peut paraître anodin, mais on parle de milliards de litres d'eau potentiellement sauvés grâce à la détection de fuites. Avec Alexandre on a parlé de son parcours d'entrepreneur, comment il a monté sa boite, comment il est parvenu à réorienter son business modèle, à lever 2 millions d'euros et ce qu'il a appris de cette aventure. Il faut savoir qu'Alexandre est ingénieur architecte spécialisé en architecture durable, on a donc abordé des questions très pratico-pratiques liées à la construction et à l'architecture, on a parlé d'énergie grise, d'économie circulaire, de biomimétisme, c'était absolument passionnant.  J’espère que cet épisode vous plaira autant qu’il m’a plus de le réaliser. Si c’est le cas, dites-le moi, dites-le aussi à Alexandre, et surtout, si ce contenu vous plait, partagez-le autour de vous, c’est un mini service que je vous demande car le partage c’est ce qu’il y a de plus puissant pour faire connaître le podcast et surtout, pour donner les clés à un maximum de personnes pour rendre leur business plus durable !  Notes et références de l'épisode 1. Notes et références  Pour contacter Alexandre,rendez-vous sur Linkedin. Le conseil lecture d'Alexandre:  Predictable Revenue, Aaron Ross Lean Startup, Eric Ries     2. De l'inspiration avec la newsletter Business Impact Recevez le jeudi matin, 1 semaine sur 2, un condensé d'inspiration (livres, articles, tendances, solutions innovantes), tout droit dans votre boîte mail. Entre 3 et 5 sujets par mail, juste ce qu'il faut pour faire le plein d'idées en matière d'économie circulaire et de business durable. Pour le recevoir, il vous suffit de vous inscrire.  3. Dites-moi tout   Si ce contenu vous a plu, prenez 30 secondes pour me le dire en me laissant un commentaire ou quelques étoiles sur iTunes Apple Podcast :-) ! C'est actuellement le réseau le plus puissant pour diffuser et faire connaître un podcast. Partagez-le également autour de vous si vous pensez à des personnes qui pourraient être intéressées. Mille mercis !  Si vous avez des idées, des commentaires, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram.  Sur Instagram @stephaniefellen Sur LinkedIn @stephaniefellen Sur Facebook : @Business Impact Sur Twitter @stephaniefellen
Aujourd’hui je reçois Geoffroy Van Humbeeck, fondateur et dirigeant de l'entreprise aSmart World. ASmart World c'est une startup belge de l'économie circulaire, spécialisée dans la reprise de smartphones.  Vous verrez, Geoffroy n'est pas tombé par hasard dans ce milieu de l'économie circulaire et particulièrement celui des appareils électroniques puisqu'il a décidé de créer aSmartWorld après avoir travaillé et vécu plusieurs années en Afrique, où il a pu constater de ses propres yeux des effets des mines d'extraction de métaux rares, mais aussi du circuit pas toujours très net de l'import/export d'appareils électroniques. Avec Geoffroy on a parlé de son parcours pour en arriver à créer aSmartWorld, des enjeux, des challenges, des réussites, mais aussi de l'économie circulaire plus largement et de ses opportunités pour les entreprises.  J’espère que cet épisode vous plaira autant qu’il m’a plus de le réaliser. Si c’est le cas, dites-le moi, dites-le aussi à Geoffroy, et surtout, si ce contenu vous plait, partagez-le autour de vous, c’est un mini service que je vous demande car le partage c’est ce qu’il y a de plus puissant pour faire connaître le podcast et surtout, pour donner les clés à un maximum de personnes pour rendre leur business plus durable !  Notes et références de l'épisode 1. Notes et références  Pour contacter Geoffroy, rendez-vous sur Linkedin. 2. De l'inspiration avec la newsletter Business Impact Recevez le jeudi matin, 1 semaine sur 2, un condensé d'inspiration (livres, articles, tendances, solutions innovantes), tout droit dans votre boîte mail. Entre 3 et 5 sujets par mail, juste ce qu'il faut pour faire le plein d'idées en matière d'économie circulaire et de business durable. Pour le recevoir, il vous suffit de vous inscrire.  3. Dites-moi tout   Si ce contenu vous a plu, prenez 30 secondes pour me le dire en me laissant un commentaire ou quelques étoiles sur iTunes Apple Podcast :-) ! C'est actuellement le réseau le plus puissant pour diffuser et faire connaître un podcast. Partagez-le également autour de vous si vous pensez à des personnes qui pourraient être intéressées. Mille mercis !  Si vous avez des idées, des commentaires, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram.  Sur Instagram @stephaniefellen Sur LinkedIn @stephaniefellen Sur Facebook : @Business Impact Sur Twitter @stephaniefellen
Aujourd’hui je reçois Charles Edouard Jolly, Charley pour les intimes, fondateur et dirigeant de la ferme du Val et de la boulangerie Champain. Alors vous verrez, le sujet de l'agriculture et particulièrement celui de l'agroécologie est un sujet absolument passionnant dont Charles Edouard pourrait parler des heures durant. Charles Edouard a 33 ans, est père de 3 enfants, et il est issu d'une famille d'entrepreneurs et d'agriculteurs. Après des études de gestion pendant lesquelles il a d'ailleurs étudié les business modèles de l'agriculture urbaine, il a décidé de reprendre une partie de la gestion de l'affaire familiale à l'âge de 27 ans. On a parlé de son parcours, de sa vision de l'agriculture, des projets qui sont en cours et qui vont venir, de la vraie recette pour faire un bon pain, des enjeux de notre monde et d'agro écologie. Une discussion passionnante qui j'espère vous inspirera ! J’espère que cet épisode vous plaira autant qu’il m’a plus de le réaliser. Si c’est le cas, dites-le moi, dites-le aussi à Charles-Edouard, et surtout, si ce contenu vous plait, partagez-le autour de vous, c’est un mini service que je vous demande car le partage c’est ce qu’il y a de plus puissant pour faire connaître le podcast et surtout, pour donner les clés à un maximum de personnes pour rendre leur business plus durable !  Notes et références de l'épisode 1. Notes et références  Pour contacter Charles-Edouard,rendez-vous sur Linkedin ou sur Instagram.  Le conseil lecture de Charles-Edouard:  Gigantisme, de Geert Noels  Lettre à un jeune parent, de Catherine Gueguen  2. De l'inspiration avec la newsletter Business Impact Recevez le jeudi matin, 1 semaine sur 2, un condensé d'inspiration (livres, articles, tendances, solutions innovantes), tout droit dans votre boîte mail. Entre 3 et 5 sujets par mail, juste ce qu'il faut pour faire le plein d'idées en matière d'économie circulaire et de business durable. Pour le recevoir, il vous suffit de vous inscrire.  3. Dites-moi tout   Si ce contenu vous a plu, prenez 30 secondes pour me le dire en me laissant un commentaire ou quelques étoiles sur iTunes Apple Podcast :-) ! C'est actuellement le réseau le plus puissant pour diffuser et faire connaître un podcast. Partagez-le également autour de vous si vous pensez à des personnes qui pourraient être intéressées. Mille mercis !  Si vous avez des idées, des commentaires, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram.  Sur Instagram @stephaniefellen Sur LinkedIn @stephaniefellen Sur Facebook : @Business Impact Sur Twitter @stephaniefellen
#11 - Hello 2021

#11 - Hello 2021

2021-01-1920:17

Bonjour à toutes et à tous, J'espère que vous allez bien et que vous vous portez bien en cette nouvelle année ! Pour ce tout premier épisode de 2021, j'avais envie de vous proposer un court épisode en solo. Dans cet épisode qui sonne le retour du podcast Business Impact pour 2021: je reviens sur le lancement du podcast je vous fais part de ce qui m'a le plus interpellé dans les échanges avec les invités de cette première saison, et à mon sens le point commun de chacun je partage les statistiques du podcast et mes intentions pour 2021 Pour mes intentions en 2021, c'est assez simple. Je veux continuer à vous proposer du contenu de qualité, chaque semaine, le mardi (avec éventuellement quelques breaks vacances pendant l'année), et augmenter de 20% le nombre d'écoutes du podcast chaque mois.  Pour terminer, une fois de plus je tiens à vous remercier à être déjà si nombreux à écouter le podcast, c'est un véritable plaisir pour moi d'enregistrer chaque épisode et de rencontrer pour vous des invité·e·s passionnant·e·s. Pour être informé de la sortie d'un épisode, le plus simple : vous abonner au podcast vous inscrire à la newsletter Business Impact (envoyée une semaine sur deux, le jeudi matin) me suivre sur les réseaux : Linkedin, Instagram et Facebook  Et pour soutenir le podcast, rien ne vaut le partage autour de vous, et une petite note 5 étoiles sur iTunes Apple Podcast. Encore merci, et à très bientôt pour la reprise des interviews. Stéphanie 
Pour le dernier épisode de cette première saison j'ai invité Célia Sapart, une personnalité avec un profil quelque peu différent puisqu'elle est climatologue. Si j'ai voulu inviter Célia sur le podcast c'est parce que son parcours m'a intriguée, et surtout parce que son action de terrain pour trouver des solutions mérite d'être partagée. Celia est donc climatologue de formation et a débuté sa carrière comme chercheuse et plus particulièrement la paléoclimatologie, c'est-à-dire l'étude du climat passé, elle s'est du coup naturellement orientée vers la recherche dans le grand nord et l'étude des calottes glacières. Elle a fait de nombreuses expéditions dans le grand nord, de longues expéditions de plusieurs mois, pour récolter des informations encapsulées dans la glace. Il faut savoir qu'aujourd'hui on peut étudier le climat qu'il faisait il y a 800.000 ans , et même bientôt jusqu'à plus d'1 million d'années. C'est lors d'une expédition pendant laquelle elle a du être évacuée en urgence que Célia a eu un déclic. Ce déclic c'était la frustration de réaliser que malgré la passion de tous ces chercheurs, le réchauffement climatique était toujours bel et bien présent et qu'elle voulait désormais consacrer son temps  trouver des solutions. Aujourd'hui Celia a décidé d'un changement de carrière en s'engageant dans l'association CO2 value qui travaille avec des industriels pour recycler le co2. Avec Celia on a parlé de son parcours, de ses recherches, et surtout des solutions. Ce que je retiens de notre c'est vraiment cet optimisme que Célia dégage en insistant que sur le plan scientifique il y a encore des solutions, et qu'on a une fenêtre de temps de 10 ans de devant nous pour agir ! J’espère que cet épisode vous plaira autant qu’il m’a plus de le réaliser. Si c’est le cas, dites-le moi, dites-le aussi à Célia, et surtout, si ce contenu vous plait, partagez-le autour de vous, c’est un mini service que je vous demande car le partage c’est ce qu’il y a de plus puissant pour faire connaître le podcast et surtout, pour donner les clés à un maximum de personnes pour rendre leur business plus durable ! C'est le dernier épisode de cette première saison, j'ai adoré réaliser ces interviews et je vous remercie mille fois pour vos si nombreux retours sur le podcast, c'est un vrai plaisir de vous lire et de recevoir vos feedbacks, ça me touche beaucoup. Je vous donne rendez-vous pour une deuxième saison d'ici quelques semaines. Notes et références de l'épisode 1. Notes et références  Pour contacter Célia,rendez-vous sur Linkedin. Le conseil lecture de Célia:- Résumé du GIEC à l'intention des décideurs (Groupe d'Experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) - Site du GIEC  2. De l'inspiration avec la newsletter Business Impact  Recevez le jeudi matin, 1 semaine sur 2, un condensé d'inspiration (livres, articles, tendances, solutions innovantes), tout droit dans votre boîte mail. Entre 3 et 5 sujets par mail, juste ce qu'il faut pour faire le plein d'idées en matière d'économie circulaire et de business durable. Pour le recevoir, il vous suffit de vous inscrire.  3. Dites-moi tout   Si ce contenu vous a plu, prenez 30 secondes pour me le dire en me laissant un commentaire ou quelques étoiles sur iTunes Apple Podcast :-) ! C'est actuellement le réseau le plus puissant pour diffuser et faire connaître un podcast. Partagez-le également autour de vous si vous pensez à des personnes qui pourraient être intéressées. Mille mercis !  Si vous avez des idées, des commentaires, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram.  Sur Instagram @stephaniefellen Sur LinkedIn @stephaniefellen Sur Facebook : @Business Impact Sur Twitter @stephaniefellen
Comment concilier le numérique et les enjeux climatiques ? Vaste question que j'ai choisi de poser dans l'épisode du jour à Olivier Vergeynst, expert en numérique responsable, et directeur de l'Institut belge pour le numérique responsable. Forcément, à l'heure où les grands enjeux de notre monde sont d'ordre technologiques, et climatiques, comment ne pas se demander pourquoi et comment l'un impact l'autre ? Le numérique, c'est aujourd'hui 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, soit plus que l'aviation. Si on ne fait rien pour plus de sobriété numérique, cette proportion grandira d'années en années, pour atteindre 8% des émissions mondiales en 2025 et 15% en 2030. C'est au cours de sa carrière dans l'informatique pour des grands groupes qu'Olivier a pris conscience des impacts climatiques de sa profession. Il s'est formé au numérique responsable à l'université de la Rochelle et a décidé de réorienter sa carrière en conseillant les entreprises à réduire leur impact numérique. C'est en constatant finalement qu'il y a avait beaucoup de flou dans les impacts du numérique tant dans les médias, que dans les esprits de chacun, qu'il a eu besoin et envie d'aller encore plus loin en créant l'Institut belge du numérique responsable, à l'instar de son homologue français. Cet Institut a pour vocation de donner à ses membres les outils pour comprendre et vulgariser la notion de sobriété numérique, à travers des conférences, des formations, et de l'accompagnement. Avec Olivier on a parlé du réel impact du secteur numérique, d'où venait finalement cet impact, de l'impact des data centers, du cloud, des données, du matériel. J'ai voulu savoir aussi à quoi ça pouvait ressembler l'éco-conception dans  le secteur du numérique, comment faire par exemple un site internet plus sobre, quels étaient les leviers pour les entreprises, pour les citoyens, et comment le politique pouvait aussi aider dans cette transition. J’espère que cet épisode vous plaira autant qu’il m’a plus de le réaliser. Si c’est le cas, dites-le moi, dites-le aussi à Olivier, et surtout, si ce contenu vous plait, partagez-le autour de vous, c’est un mini service que je vous demande car le partage c’est ce qu’il y a de plus puissant pour faire connaître le podcast et surtout, pour donner les clés à un maximum de personnes pour rendre leur business plus durable !  Notes et références de l'épisode 1. Notes et références  Pour contacter Olivier,rendez-vous sur Linkedin ou écrivez-lui directement par email à info@isit-be.org.  Pour découvrir la sobriété numérique:- L'Institut belge du numérique responsable- www.greenit.fr   - Institut du numérique responsable (France)  Les labels :- TCO Certified- EPEAT (Green Electronics Council)  Le conseil d'Olivier  Conférence de Luc de Brabandère pour le Smart City Institue  2. De l'inspiration avec la newsletter Business Impact  Recevez le jeudi matin, 1 semaine sur 2, un condensé d'inspiration (livres, articles, tendances, solutions innovantes), tout droit dans votre boîte mail. Entre 3 et 5 sujets par mail, juste ce qu'il faut pour faire le plein d'idées en matière d'économie circulaire et de business durable. Pour le recevoir, il vous suffit de vous inscrire.  3. Dites-moi tout   Si ce contenu vous a plu, prenez 30 secondes pour me le dire en me laissant un commentaire ou quelques étoiles sur iTunes Apple Podcast :-) ! C'est actuellement le réseau le plus puissant pour diffuser et faire connaître un podcast. Partagez-le également autour de vous si vous pensez à des personnes qui pourraient être intéressées. Mille mercis !  Si vous avez des idées, des commentaires, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram.  Sur Instagram @stephaniefellen Sur LinkedIn @stephaniefellen Sur Facebook : @Business Impact Sur Twitter @stephaniefellen
Quitter tout, à 30 ans, pour lancer sa boite, avec pour objectif de repenser les objects du quotidien en économie circulaire, c'est le pari de Jean-Charles et Maxime, les fondateurs d'Ekoia. Ekoia, c'est une coque de smartphone, mais c'est avant tout une vision optimiste du futur. Au delà d'une simple coque, ce que recherchent Maxime et Jean-Charles, tous deux ingénieurs et anciens consultants en financement de l'innovation dans un grand cabinet de conseil, c'est la disruption, c'est de réconcilier l'économie et l'écologie, grâce aux objets du quotidien et puis de donner du sens à leur action, d'avoir un impact positif. Quoi de mieux qu'une coque de smartphone pour mettre dans les mains de chacun un objet circulaire, et vulgariser le concept de circularité au plus grand nombre. Concrètement, Ekoia c'est la première coque qui a été pensée pour renaître à l'infini. Elle est biosourcée, faite à partir de canne à sucre et de bouchons de Liège recyclés. Elle est consignée, ce qui signifie qu'Ekoia est responsable de la coque de sa conception jusqu'à ce qu'on en ait plus besoin, et elle est made in France, pensée et fabriquée au coeur de la Bourgogne. J'ai découvert l'aventure d'Ekoia par hasard il y a 3 semaines sur Instagram. Ils étaient sur le point de lancer leur campagne de crowdfunding. J'ai immédiatement été séduite par le concept, par le design et le message véhiculé par la marque. J'ai d'ailleurs soutenu le projet et m'offrant une coque. Quelques jours après le lancement de leur campagne, ils avaient dépassé les 100%. Au moment de notre échange, ils avaient dépassé la barre des 600%! Un vrai succès, et la validation que le projet plait et trouve son marché. J'ai eu envie de savoir d'où était venue l'idée, comment ils avaient fait concrètement pour parvenir au produit, je me suis demandé aussi, après mes recherches, comment et à quel moment ces deux ingénieurs qui travaillaient ensemble dans un gros cabinet de conseil avaient choisi de tout quitter pour se lancer dans l'aventure. On a parlé du succès de leur campagne, du message véhiculé derrière ce produit, de leur vision du monde, de la manière dont ils ont réussi à trouver des partenaires de fabrication 100% français, comment ils ont embarqué le plasturgiste dans l'aventure, de la manière de lier le design dès le début de la conception et de ce qui les a  poussé à tout quitter pour se lancer dans l'entrepreneuriat. J’espère que cet épisode vous plaira autant qu’il m’a plus de le réaliser. Si c’est le cas, dites-le moi, dites-le aussi à Jean-Charles et à Maxime, et surtout, si ce contenu vous plait, partagez-le autour de vous, c’est un mini service que je vous demande car le partage c’est ce qu’il y a de plus puissant pour faire connaître le podcast et surtout, pour donner les clés à un maximum de personnes pour rendre leur business plus durable !  Notes et références de l'épisode 1. Notes et références  Pour contacter Jean-Charles et Maxime, rendez-vous sur Linkedin.  Pour découvrir Ekoia et soutenir le projet, rendez-vous sur Ulule. Skyfarms sur Facebook Skyfarms sur Instagram  Les conseils livres de Jean-Charles et Maxime:  Confessions d'un entrepreneur pas comme les autres - Yvon Chouinard (Fondateur de Patagonia) Persévérer: on ne repousse pas ses limites, on les découvre - Jean-Louis Etienne Dans les forets de Sibérie - Sylvain Tesson  2. De l'inspiration avec la newsletter Business Impact  Recevez le jeudi matin, 1 semaine sur 2, un condensé d'inspiration (livres, articles, tendances, solutions innovantes), tout droit dans votre boîte mail. Entre 3 et 5 sujets par mail, juste ce qu'il faut pour faire le plein d'idées en matière d'économie circulaire et de business durable. Pour le recevoir, il vous suffit de vous inscrire.  3. Dites-moi tout   Si ce contenu vous a plu, prenez 30 secondes pour me le dire en me laissant un commentaire ou quelques étoiles sur iTunes Apple Podcast :-) ! C'est actuellement le réseau le plus puissant pour diffuser et faire connaître un podcast. Partagez-le également autour de vous si vous pensez à des personnes qui pourraient être intéressées. Mille mercis !  Si vous avez des idées, des commentaires, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram.  Sur Instagram @stephaniefellen Sur LinkedIn @stephaniefellen Sur Facebook : @Business Impact Sur Twitter @stephaniefellen
Et si on rendait les villes plus vertes ? Dans l’épisode du jour, on va parler de végétalisation des villes et des entreprises, de potagers urbains et d’entrepreneuriat durable avec Véronique Dewever, la co-fondatrice de Skyfarms. Skyfarms c’est une entreprise belge, basée à Bruxelles, dont la mission est de reconnecter l’humain à la nature grâce à des potagers d’entreprise, des potagers urbains et citoyens et aussi une pépinière située à Bruxelles. La jeune entreprise va bientôt fêter ses 4 ans et malgré une année 2020 quelque peu chahutée, Skyfarms poursuit son développement et continue d’innover et de rendre la nature plus accessible aux personnes qui vivent en ville, notamment en proposant de commander en ligne via l’e-shop de la pépinière des outils, du terreau et des graines, de les faire livrer à vélo chez vous pour que vous puissiez faire vos travaux de jardinage.  Avec Véronique, nous avons discuté du projet Skyfarms, en quoi il consiste et surtout, comment il est né. Véronique a rapidement ressenti l’envie d’entreprendre dans le secteur du développement durable, ayant un lien avec la nature. Véronique a étudié le droit, et ensuite construit une carrière dans le secteur juridique, d’une part en travaillant dans une start-up, ce qui lui a permis de voir comment se déroule la construction d’un business et d’un marché, d’autre part en travaillant dans une très grande entreprise, ce qui l’a amenée à prendre conscience du stress que pouvaient vivre de nombreux employés dans leur quotidien. À 29 ans, les planètes s’alignent pour Véronique. Elle s’inscrit à un startup weekend et rencontre son futur associé, Augustin, avec qui elle crée l’entreprise Skyfarms. Augustin a l’expérience horticole et Véronique apporte son expertise en gestion et en communication. 4 années plus tard, ils ont créé des potagers dans de nombreuses entreprises, ils ont créé une pépinière, alors qu’initialement ce n’était pas du tout prévu de faire du B to C, l’idée était de se limiter au B2B avec les potagers d’entreprise. On a discuté avec Véronique de son parcours, des bienfaits de la nature en entreprise, de ce que cela peut apporter aux équipes, et de sa vision de Skyfarms pour les prochaines années. devenue celle qu’elle est aujourd'hui, mais surtout celle qui est en train de se créer chaque jour. J’espère que cet épisode vous plaira autant qu’il m’a plus de le réaliser. Si c’est le cas, dites-le moi, dites-le aussi à Véronique, et surtout, si ce contenu vous plait, partagez-le autour de vous, c’est un mini service que je vous demande car le partage c’est ce qu’il y a de plus puissant pour faire connaître le podcast et surtout, pour donner les clés à un maximum de personnes pour rendre leur business plus durable !  Notes et références de l'épisode 1. Notes et références  Pour contacter Véronique, rendez-vous ici : sur Linkedin.  Pour découvrir Skyfarms, c'est par ici:  Le site web : https://www.skyfarms.be/ Skyfarms sur Facebook Skyfarms sur Instagram  Le conseil livre de Véronique:  Imparfaits, libres et heureux de Christophe André 2. De l'inspiration avec la newsletter Business Impact  Recevez le jeudi matin, 1 semaine sur 2, un condensé d'inspiration (livres, articles, tendances, solutions innovantes), tout droit dans votre boîte mail. Entre 3 et 5 sujets par mail, juste ce qu'il faut pour faire le plein d'idées en matière d'économie circulaire et de business durable. Pour le recevoir, il vous suffit de vous inscrire.  3. Dites-moi tout   Si ce contenu vous a plu, prenez 30 secondes pour me le dire en me laissant un commentaire ou quelques étoiles sur iTunes Apple Podcast :-) ! C'est actuellement le réseau le plus puissant pour diffuser et faire connaître un podcast. Partagez-le également autour de vous si vous pensez à des personnes qui pourraient être intéressées. Mille mercis !  Si vous avez des idées, des commentaires, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram.  Sur Instagram @stephaniefellen Sur LinkedIn @stephaniefellen Sur Facebook : @Business Impact Sur Twitter @stephaniefellen
Aujourd’hui, je vous propose un épisode gourmand, sucré et épicé à la fois avec Salvatore Iannello, CEO de la chocolaterie belge Galler. Alors, je vous préviens, Salvatore n’a pas sa langue dans sa poche, il dit les choses comme elles sont, avec honnêteté, franchise, indépendance et passion, ce qui rejoint finalement parfaitement les valeurs de la marque Galler. Si j’ai voulu interroger Salvatore dans le podcast c’est pour 2 raisons : 1/ par pur chauvinisme, puis je suis originaire de la région liégeoise et que le chocolat Galler est aussi un chocolat liégeois 2/ parce que je savais qu’il avait vécu une expérience quelque peu atypique en partant faire le tour du monde à la voile pendant 3 ans juste après avoir quitté la direction de Galler et juste avant d’y revenir. Après des études en gestion, Salvatore a démarré sa carrière dans l’audit. Avec son profil de financier mais aussi sa grande soif de liberté, Salvatore a rapidement orienté sa carrière vers l’entrepreneuriat. C’est ainsi qu’il y a 20 ans, il s’est retrouvé conseiller financier indépendant pour la Chocolaterie Galler. De fil en aiguille, il se retrouve directeur, il prend des parts dans l’entreprise, la fait grandir et progresser à l’international et finit par revendre ses parts quelques années plus tard pour réaliser un rêve … celui de partir en bateau à la voile, et de naviguer dans le monde entier. Il partira en mer pendant 3 ans. À son retour, la chocolaterie se porte mal. Il resent au fond de lui le besoin et la nécessite de ne pas laisser tomber l’entreprise, celle qui lui avait permis de réaliser son rêve. Il revient à la tête de l’entreprise, pour lui donner une fois de plus l’énergie nécessaire pour la remettre sur pied. Au delà de la relance, Salvatore revient de son long voyage en mer avec le profond besoin d’alignement pour l’entreprise autour de l’environnement et de l’humain. Cela se traduit par un nouveau branding pour la marque, mais aussi un autre mode de gouvernance. Avec Salvatore nous avons parlé de son parcours chez Galler, de sa vision, de la manière dont il a évolué personnellement et comment concrètement la Chocolaterie est devenue celle qu’elle est aujourd’hui, mais surtout celle qui est en train de se créer chaque jour. J’espère sincèrement que cet épisode vous plaira autant qu’il m’a plus de le réaliser. Si c’est le cas, dites-le moi, et surtout, partagez ce contenu autour de vous ! Je vous laisse découvrir l’épisode, très bonne écoute.  Notes et références de l’épisode 1. Notes et références Pour contacter Salvatore Iannello, vous pouvez le contacter par email à l’adresse suivante : salvatore.iannello@galler.com ou sur Linkedin. Pour découvrir Galler et son univers, c’est par ici: Le site web : https://www.galler.com/fr/ Galler sur Facebook Galler sur Instagram Le conseil livre de Salvatore : Reinventing organizations – Frederic Laloux 2. De l’inspiration avec la newsletter Business Impact  Recevez le jeudi matin, 1 semaine sur 2, un condensé d’inspiration (livres, articles, tendances, solutions innovantes), tout droit dans votre boîte mail. Entre 3 et 5 sujets par mail, juste ce qu’il faut pour faire le plein d’idées en matière d’économie circulaire et de business durable. Pour le recevoir, il vous suffit de vous inscrire. 3. Dites-moi tout   Si ce contenu vous a plu, prenez 30 secondes pour me le dire en me laissant un commentaire ou quelques étoiles sur iTunes Apple Podcast ! C’est actuellement le réseau le plus puissant pour diffuser et faire connaître un podcast. Partagez-le également autour de vous si vous pensez à des personnes qui pourraient être intéressées. Mille mercis ! Si vous avez des idées, des commentaires, n’hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram. Sur Instagram @stephaniefellen Sur LinkedIn @stephaniefellen Sur Facebook : @Business Impact Sur Twitter @stephaniefellen
" Une économie circulaire ce n'est pas seulement possible, c'est nécessaire "  Sebastiaan de Neubourg, Fondateur de Yuma Labs Dans l’épisode du jour, on va parler d’économie circulaire, de plastique recyclé, d’impression 3D et …. de lunettes de soleil ! Je vous donne rendez-vous avec avec Sebastiaan De Neubourg, qui est le fondateur de la marque de lunettes de soleil 100% circulaire Yuma Labs. Si l’épisode vous a plu n’hésitez surtout pas à lui faire savoir, directement via Linkedin, et aussi à me le faire savoir via mes réseaux sociaux, ça lui fera très plaisir et à moi aussi. Si j’ai voulu inviter Sebastiaan dans le podcast Business Impact, c’est parce qu’on se connaît depuis maintenant quelques années, environ 6 ans, et déjà à l’époque, j’étais intriguée par l’avant-gardisme que Sebastiaan proposait avec des lunettes de soleil imprimée en 3D, avec des matériaux recyclés et avec une réelle démarche circulaire puisque lorsque vous n’utilisez plus vos lunettes, tout est prévu pour que vous puissiez les renvoyer à la source, gratuitement, pour en refaire de nouvelles lunettes. Il faut savoir que c’est la seule entreprise au monde, qui imprime en 3D des lunettes en plastique recyclé. J’ai remarqué au fil des années que la marque se développait toujours aussi bien, que la proposition de valeur restait identique, si pas plus forte, et je me suis toujours demandé comment, concrètement, cela se passait en coulisse.  On a parlé de son parcours d’entrepreneur, de ses succès mais aussi des difficultés rencontrées, on a parlé de financement, du vif succès de sa dernière campagne de crowdfunding dépassée de 200% en 48h, on a parlé de sa vision du monde, de son parcours, de biomimétisme, de plastique recyclé et de la manière de faire de l’économie circulaire et d’innover quand on a beaucoup d’idées, d’envies et qu’on est une petite entreprise. J’espère sincèrement que cet épisode vous plaira autant qu’il m’a plus de le réaliser. Je vous laisse découvrir l’épisode, très bonne écoute.  Notes et références de l'épisode 1. Notes et références  Pour contacter Sebastiaan de Neubourg, rendez-vous sur son profil Linkedin ici.  Pour découvrir Yuma Labs, c'est par ici:Le site web : https://www.yuma-labs.com/ Yuma Labs sur Linkedin Yuma Labs sur Facebook Yuma Labs sur Instagram Le conseil livre de Sebastiaan sur le biomimétisme:  Biomimétisme - Janine Benyus  Elle a aussi fait un TED sur le sujet disponible ici.  2. De l'inspiration avec la newsletter Business Impact  Recevez le jeudi matin, 1 semaine sur 2, un condensé d'inspiration (livres, articles, tendances, solutions innovantes), tout droit dans votre boîte mail. Entre 3 et 5 sujets par mail, juste ce qu'il faut pour faire le plein d'idées en matière d'économie circulaire et de business durable. Pour le recevoir, il vous suffit de vous inscrire.  3. Dites-moi tout   Si ce contenu vous a plu, prenez 30 secondes pour me le dire en me laissant un commentaire ou quelques étoiles sur iTunes Apple Podcast :-) ! C'est actuellement le réseau le plus puissant pour diffuser et faire connaître un podcast. Partagez-le également autour de vous si vous pensez à des personnes qui pourraient être intéressées. Mille mercis !  Si vous avez des idées, des commentaires, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram.  Sur Instagram @stephaniefellen Sur LinkedIn @stephaniefellen Sur Facebook : @Business Impact Sur Twitter @stephaniefellen
Vous êtes-vous déjà dit que vu votre secteur d’activité, dans le service peut-être, vous ne voyiez pas concrètement comment vous pourriez avoir un impact en matière de développement durable ? Et bien dans l’épisode du jour, vous allez voir que n’importe quel secteur peut avoir une démarche durable très inspirante, peu importe sa taille, et peu importe son secteur. Aujourd’hui, je vous donne rendez-vous avec François Boden, dirigeant du cabinet d’avocats Parallaxe. Si l’épisode vous a plus n’hésitez surtout pas à lui faire savoir à directement via Linkedin, et aussi à me le faire savoir via mes réseaux sociaux, ça lui fera très plaisir et à moi aussi. Si j’ai voulu interviewer François dans le podcast Business Impact, c’était pour deux raisons. Premièrement, je voulais savoir pourquoi François avait une envie débordante de faire bouger les lignes en matière d’enjeux climatiques, à travers son cabinet d’avocats et sa profession. D’autre part je voulais savoir comment concrètement il voyait des actions possibles dans son métier. François a prêté serment le 19 décembre 1989…. Autant vous dire qu’il en connait un rayon avec plus de 30 ans de métier d’avocat derrière lui ! Avec François on a parlé de son parcours, de ce qu’il a mis en place concrètement dans son cabinet pour entamer une démarche durable, comment et pourquoi il avait repris des études récemment et terminé avec brio un master en management environnemental après plus de 30 ans de métier, on a parlé des freins et des leviers rencontrés par les PME pour démarrer une démarche environnementale, on a parlé du bilan carbone du cabinet, de ce qui est le plus émetteur de gaz à effet de serre, et de sa vision de la profession d’avocat, métier vieux comme le monde et comment le métier s’adapte, ou non, dans le monde d’aujourd’hui. J’espère sincèrement que cet épisode vous plaira autant qu’il m’a plus de le réaliser. Je vous laisse découvrir l’épisode, très bonne écoute.  Notes et références de l'épisode 1. Notes et références  Pour contacter François Boden, rendez-vous sur son profil Linkedin ici.  Pour découvrir le cabinet Parallaxe, c'est par ici:Le site web du cabinet: https://www.parallaxe-avocats.be/ Parallaxe sur Linkedin. Les conseils livres, MOOC et podcasts de François: MOOC « Entreprise et changement climatique » ESSEC Business School  Michel Serre - tous ses livres et toutes ses interventions  Podcast "Les chemins de la philosophie" - France Culture     Podcast « CO2 mon amour » - France Inter  Podcast « La terre au carré » - France Inter  Podcast « Présages »   Thinker View - Débats  2. De l'inspiration avec la newsletter Business Impact  Recevez le jeudi matin, 1 semaine sur 2, un condensé d'inspiration (livres, articles, tendances, solutions innovantes), tout droit dans votre boîte mail. Entre 3 et 5 sujets par mail, juste ce qu'il faut pour faire le plein d'idées en matière d'économie circulaire et de business durable. Pour le recevoir, il vous suffit de vous inscrire.  3. Dites-moi tout   Si ce contenu vous a plu, prenez 30 secondes pour me le dire en me laissant un commentaire ou quelques étoiles sur iTunes Apple Podcast :-) ! C'est actuellement le réseau le plus puissant pour diffuser et faire connaître un podcast. Partagez-le également autour de vous si vous pensez à des personnes qui pourraient être intéressées. Mille mercis !  Si vous avez des idées, des commentaires, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram.  Sur Instagram @stephaniefellen Sur LinkedIn @stephaniefellen Sur Facebook : @Business Impact Sur Twitter @stephaniefellen
Aujourd'hui, je vous donne rendez-vous non pas avec 1 mais bien 2 invités, pour parler d'un business modèle qui est en pleine mutation, en pleine révolution et en plein boom: celui de la location de produits. Pour parler de ce nouveau business modèle, j'ai fait appel à deux experts et ultra spécialistes du sujet: Xavier Marichal et Frederic Chomé, les fondateurs de la plate-forme de location d'objets du quotidien Usitoo. Si l’épisode vous a plus n’hésitez surtout pas à leur faire savoir à directement via Linkedin, et via les réseaux sociaux d'Usitoo, et à me le faire savoir en laissant une petite note 5 étoiles particulièrement sur Apple Podcast et en le partageant autour de vous. Et si vous aimez le concept et l'entreprise Usitoo, vous avez l'opportunité d'investir et de devenir actionnaire de l'entreprise jusqu'au 20 décembre, via un crowdfunding ouvert à toutes et à tous. Vous verrez, Fred et Xavier sont deux personnalité remarquables, tant par leur volonté que par leur vision du monde. Tous deux ingénieurs, ils ont débuté leur carrière de façon plutôt classique, Fred comme ingénieur dans les énergies, Xavier dans le monde de la technologie. Assez rapidement, ils ont choisi de quitter le monde de l’entreprise classique pour créer leur propre business dans le domaine de l’entrepreneuriat durable. Fred et Xavier ont d’abord collaboré ensemble sur des missions avant d’avoir l’idée de révolutionner la manière dont on consomme les objets du quotidien et de créer une plateforme de location pour les particuliers appelée Usitoo. Le nom Usitoo vient de l’anglais « use it too ».  Leur rêve est de rendre accessible au plus grand nombre les objets du quotidien dont on a finalement besoin seulement 2 à 3 fois par an, à un prix très attractif, en le louant plutôt qu’en le possédant. Grâce à leur expérience dans la mesure d’impact environnemental, ils offrent à la fois une autre manière de consommer les objets, mais ils chiffrent aussi en CO2 les gains de la location. Par exemple, un objet loué plutôt qu’acheté économie 279 kg de CO2. La logistique et le marketing sont deux facteurs clés de succès d’une telle initiative. D’une part, il faut rendre le processus de location simple, facile et efficace pour le client, d’autre part, le challenge est de rentre sexy la location d’un objet plutôt que sa possession.  Dans cet épisode on a abordé leur parcours respectifs, pourquoi ils avaient eu envie de lancer ce concept, comment d’un point de vue purement marketing ils ont réfléchi et réfléchissent encore à être les plus impactants, comment ils ont réussi à obtenir un catalogue de plus de 1000 articles disponibles, des centaines de clients satisfaits, on a parlé de business modèle, de finances, et de rentabilité derrière un tel modèle. On a aussi parlé de leur vision du monde et de l’avenir, et de l’importance des entreprises à créer de nouveaux modèles économiques. J’espère sincèrement que cet épisode vous plaira autant qu’il m’a plus de le réaliser. Je vous laisse découvrir l’épisode, très bonne écoute.  Notes et références de l'épisode 1. Notes et références  Pour contacter Xavier Marichal, rendez-vous sur son profil Linkedin ici. Pour contacter Frédéric Chomé, rendez-vous sur son profil Linkedin ici.  Pour découvrir Usitoo, c'est par ici:Le site web d'Usitoo: www.usitoo.be Usitoo sur Facebook, Linkedin et sur Instagram. Les conseils livres de Xavier Marichal: Petit Traité d’écologie sauvage - Alessandro Pignocchi Le bug humain - Sébastien Bohler  Les freins psychosociaux aux changements - Olivier de Schutter (Conférence Etopia, Août 2019)  Les conseils livres de Frederic Chomé: Manières d’être vivant : Enquêtes sur la vie à travers nous - Baptiste Morizot 2. De l'inspiration avec la newsletter Business Impact  Recevez le jeudi matin, 1 semaine sur 2, un condensé d'inspiration (livres, articles, tendances, solutions innovantes), tout droit dans votre boîte mail. Entre 3 et 5 sujets par mail, juste ce qu'il faut pour faire le plein d'idées en matière d'économie circulaire et de business durable. Pour le recevoir, il vous suffit de vous inscrire.  3. Dites-moi tout   Si ce contenu vous a plu, prenez 30 secondes pour me le dire en me laissant un commentaire ou quelques étoiles sur iTunes Apple Podcast :-) ! C'est actuellement le réseau le plus puissant pour diffuser et faire connaître un podcast. Partagez-le également autour de vous si vous pensez à des personnes qui pourraient être intéressées. Mille mercis !  Si vous avez des idées, des commentaires, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram.  Sur Instagram @stephaniefellen Sur LinkedIn @stephaniefellen Sur Facebook : @Business Impact Sur Twitter @stephaniefellen
Je vous préviens, cet épisode est un concentré d’énergie et de franc-parler ! Aujourd’hui, je vous emmène à la découverte du fondateur passionné de la célèbre bière Leopold 7: Nicolas Declerq. Si l’épisode vous a plus n’hésitez surtout pas à le faire savoir à directement à Nicolas via Linkedin, ou par mail, il vous donnera ses coordonnées en fin d’épisode et à me le faire savoir en laissant une petite note 5 étoiles particulièrement sur Apple Podcast et en le partageant autour de vous.  Si j'ai voulu rencontrer Nicolas, c'était pour deux raisons:  1 - J'avais lu qu'il avait été élu "CSR Professional of the year" en 2019. Sa vision de la durabilité selon les 4 P de Planète, Personnes, Participation et Profit m'avait intriguée.  2- Je trouvais que la manière de communiquer la durabilité pour la bière Leopold 7 était rondement et finement proposée, à la fois sur leur site web, mais aussi sur leurs réseaux sociaux. J'étais curieuse de connaître les fondements et fonctionnements de ce positionnement à mon sens très réussi.  C’est à 17 ans que Nicolas a annoncé à ses parents qu’il serait brasseur. Poussé à faire de « vraies » études, le voilà 6 ans plus tard ingénieur brasseur. Après quelques années de vie à Madagascar, il décide, avec son épouse, de lancer sa propre brasserie. La bière Leopold 7 était née. Dès le départ, la durabilité sous toutes ses formes est ancrée dans l’ADN de l’entreprise. Avec Nicolas nous avons échangé sur ces 4P que sont le Profit, la Planète, les Personnes et la Participation. Nous avons discuté de l’approvisionnement, de la croissance, de sa vision de la place des géants brassicoles, on a parlé du marketing et de la communication de la marque et pourquoi ils ont opté pour un revirement dans leur stratégie de communication pour passer d’une communication durable à une communication positive. Nicolas a partagé son point de vue sur le bio, sur la consigne, sa vision du monde au sens large, mais aussi de sa vie d’entrepreneur et les tournants importants qui se sont opérés pour lui pendant le confinement. Nicolas nous a aussi éclairé sur sa vision d’une entreprise engagée et pourquoi selon lui le durable est aujourd’hui (et je le cite) : excitant, épanouissant et rentable. J’espère sincèrement que cet épisode vous plaira autant qu’il m’a plus de le réaliser. Je vous laisse découvrir l’épisode, très bonne écoute.  Notes et références de l'épisode 1. Nicolas Declercq et la bière Leopold 7 Pour contacter Nicolas, rendez-vous sur son profil Linkedin.  Le site web de la bière Leopold 7 La bière Leopold 7 sur Facebook et sur Instagram. Ses conseils livres : En route vers l'entreprise durable avec les ODD en guise de boussole - Bob Elsen & Nathalie Bekx Becoming your best - Steve Shallenberger  2. De l'inspiration avec la newsletter Business Impact  Recevez le jeudi matin, 1 semaine sur 2, un condensé d'inspiration (livres, articles, tendances, solutions innovantes), tout droit dans votre boîte mail. Entre 3 et 5 sujets par mail, juste ce qu'il faut pour faire le plein d'idées en matière d'économie circulaire et de business durable. Pour le recevoir, il vous suffit de vous inscrire.  3. Dites-moi tout   Si ce contenu vous a plu, prenez 30 secondes pour me le dire en me laissant un commentaire ou quelques étoiles sur iTunes Apple Podcast :-) ! C'est actuellement le réseau le plus puissant pour diffuser et faire connaître un podcast. Partagez-le également autour de vous si vous pensez à des personnes qui pourraient être intéressées. Mille mercis !  Si vous avez des idées, des commentaires, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram.  Sur Instagram @stephaniefellen Sur LinkedIn @stephaniefellen Sur Facebook : @Business Impact Sur Twitter @stephaniefellen
Dans ce tout premier épisode j’ai eu l'opportunité d’interviewer Faustino Rabasot, CEO de Decathlon Belgique. Si l’épisode vous a plus n’hésitez surtout pas à le faire savoir à Faustino, via Linkedin, et à me le faire savoir en laissant une petite note 5 étoiles particulièrement sur apple podcast et en le partageant autour de vous.  J’ai rencontré Faustino pour la première fois à peu près il y a 1 an, on m’avait prévenue que Faustino était une personnalité tout à fait particulière et singulière. Je peux vous confirmer que sa vision du monde, et surtout sa vision de l’impact d’un géant comme Decathlon peut avoir sur le monde, est inspirante et remarquable. EN tous cas, moi, il m'inspire.  Faustino est originaire de la région basque en Espagne, vous l’entendrez à son petit accent. Après des études en économie, Faustino commence dans la vie active en vendant des encyclopédies en porte à porte. À 25 ans, il est recruté chez Decathlon comme vendeur. 26 ans plus tard, il est toujours chez Decathlon, il est aujourd’hui CEO de Decathlon Belgique. Après de nombreux allers-retours entre différents postes et différents pays, notamment en France et 10 ans en Pologne, il atterrit il y a 3 ans en Belgique pour prendre la direction du projet belge. Si il a été attiré par la Belgique, c’était parce qu’il y avait un projet humain tout particulier qui était en train de se mettre en place au sein de Decathlon Belgique. Decathlon a en effet démarré une transformation il y a plusieurs années pour supprimer les hiérarchies et aller vers un modèle d’entreprise dite libérée. Profondément convaincu que la transformation humaine de chacun apporte la profondeur, et l’agilité nécessaire à la transformation d’un grand groupe, on a parlé de sa propre transformation humaine, de son propre cheminement, pour devenir l'homme qu’il est aujourd’hui. Conscient des enjeux climatiques, on a ensuite évidemment abordé l’impact que peut avoir des géants comme Decathlon dans les nouveaux business modèles, notamment via l’économie circulaire, la location des produits et tout autre business qui soit non linéaire. Car il sait et pense que ce sont les grandes entreprises qui vont ouvrir la voie. On a parlé également de la période de fermeture des magasins pendant le confinement, et de l’accélération post COVID qu’a connu Decathlon. Vous verrez, Faustino a une incroyable capacité à faire passer des messages via des images fortes.  Notes et références de l'épisode : 1. Faustino Rabasot  Pour contacter Faustino, rendez-vous sur son profil Linkedin. Ses conseils livres : La trilogie de Yuval Noah Harari  Reinventing organizations de Frederic Laloux  Le Wiki de reinventing organizations  2. De l'inspiration avec la newsletter Business Impact  Recevez le jeudi matin, 1 semaine sur 2, un condensé d'inspiration (livres, articles, tendances, solutions innovantes), tout droit dans votre boîte mail. Entre 3 et 5 sujets par mail, juste ce qu'il faut pour faire le plein d'idées en matière d'économie circulaire et de business durable. Pour le recevoir, il vous suffit de vous inscrire.  3. Dites-moi tout !  Si ce contenu vous a plu, prenez 30 secondes pour me le dire en me laissant un commentaire ou quelques étoiles sur iTunes Apple Podcast :-) ! C'est actuellement le réseau le plus puissant pour diffuser et faire connaître un podcast. Partagez-le également autour de vous si vous pensez à des personnes qui pourraient être intéressées. Mille mercis !  Si vous avez des idées, des commentaires, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir ! Je suis présente sur les réseaux sociaux, principalement sur Linkedin et sur Instagram.  Sur Instagram @stephaniefellen Sur LinkedIn @stephaniefellen Sur Facebook : @Business Impact Sur Twitter @stephaniefellen
loading
Comments 
Download from Google Play
Download from App Store