Claim Ownership

Author:

Subscribed: 0Played: 0
Share

Description

 Episodes
Reverse
Magalie Petit est la fondatrice du cabinet de conseil 15 : MA. Après un début de carrière dans les datas, elle a choisi de se consacrer exclusivement aux associations.     Avec elle nous parlons de la gestion des données pour une association : pourquoi c’est important, quelles données gérer, comment choisir son outil informatique de gestion des donateurs…. Des questions que se pose chaque association, grande ou petite.     Magalie s’est également spécialisé dès le début en experte RGPD pour les associations. Elle est aujourd’hui responsable RGPD en temps partiel pour de nombreuses associations, elle connait donc parfaitement le sujet. Elle nous explique comment une association doit aborder le RGPD, pourquoi c’est une très bonne opportunité d’améliorer ses méthodologies, comment on doit l’intégrer dans son quotidien, et ce qu’il se passe lors d’un contrôle RGPD par la CNIL (elle l’a vécu).      Un épisode à ne pas rater, qui concerne toutes les associations, sur des sujets centraux pour votre développement et l’avenir de votre association.     
Nathalie Boubli est consultante, experte des campagnes de marketing direct. Elle est passée par plusieurs grandes agences avant de se mettre à son compte il y a 10 ans. Elle connait sur le bout des doigts la préparation, le suivi, le reporting, les ratios atteignables… des campagnes vers le grand public, à la fois en mailing, téléphone, emailing ou web.  Avec Nathalie, nous parlons des questions que se posent les associations sur ces sujets, des difficultés qu’elles peuvent rencontrer, et nous donnons le maximum d’exemples concrets pour s’améliorer et +/mieux collecter.  Comment savoir si sa cause fonctionnerait en marketing direct ? Comment segmenter sa base ? Quelles données sont essentielles ? Comment estimer sa collecte des prochaines années ? Comment repérer les dépenses inutiles ?  Nous abordons ces questions (et bien d’autres), au cours d’un épisode qui aurait pu durer très longtemps, Nathalie étant intarissable sur tous ces sujets.  Un épisode à ne pas manquer si votre association vise la collecte auprès du grand public.   
Yannick Blanc a passé toute sa carrière au sein de l’appareil étatique, notamment au ministère de l’intérieur, afin de mieux structurer le domaine associatif. Il a été le responsable du bureau des associations au ministère de l’intérieur, et a même été plusieurs fois préfet. Aujourd'hui encore il est, entre autres, Président du comité Label d'IDEAS.     Dans cet épisode, il nous parle de la professionnalisation du secteur associatif, commencé il y a 30 ans après le scandale de l’ARC. Il nous présente quelques un des principaux défis du monde associatif pour les prochaines années : comment continuer à mobiliser nos salariés et bénévoles alors que nos métiers sont de plus en plus techniques, comment réinventer la démocratie associative, comment réagir à la baisse des subventions publiques…     Il nous donne sa vision sur ces sujets et sur la crise de certains secteurs de l’intérêt général, notamment celui du médico-social.      Mais il nous explique également pourquoi il s’est toujours engagé dans le monde associatif et pourquoi il pense que la lutte pour l’intérêt général et la poursuite d’intérêts collectifs est une source incroyable d’enrichissement humain pour tous ceux qui y participent.  
Les associations ont du mal à toucher les jeunes générations. Oui, il y a Zevent, mais ce type d’évènement nécessite de gros investissements et est difficilement duplicable. Y-a-t-il d’autres moyen ? Marco Baroni vient de collecter 120 000 euros en 3 jours, en vendant des NFTs de chats, c’est-à-dire « en gros » des images de chat. Ses acheteurs sont des jeunes, qui ont acheté ces images en crypto monnaie. Magique ? non, c’est tout simplement un nouveau canal de collecte qui démarre, sur lequel les associations peuvent déjà s’engouffrer si elles le souhaitent. Il suffit de se renseigner (en écoutant ce podcast par exemple), de bien s’entourer, d’apprendre ces nouvelles techniques et … de se lancer.   Plongez donc dans le futur en écoutant Marco nous raconter son projet World of Cats ! Un épisode à ne pas rater si vous voulez enfin comprendre ce qu’est un NFT, le web3, les crypto-monnaies…et comment cela commence déjà à collecter pour certaines associations en France !  
Catherine Sudres est la présidente de Causes & Co, un cabinet de conseil en fundraising. Elle a déjà accompagné plus de 60 organisations : des associations, des fondations, des collectivités territoriales, ou des entreprises engagées.     En collaboration avec l’Association Française de Fundraiser (AFF) et l’institut IDEAS, elle a rédigé une guide regroupant toutes les questions à se poser quand on lance une action de mécénat et de collecte de fonds. Ce document est disponible gratuitement, et s’appelle « la check list du fundraiser ». C’est un outil formidable à la fois pour former de nouveaux fundraisers, mais aussi pour éduquer votre gouvernance sur le fundraising.     Avec Catherine, nous détaillons le contenu de cette « check list » : un très bon épisode pour découvrir la complexité du métier de fundraiser, à forwarder à tous ceux autour de vous qui se demandent comment lancer une démarche de collecte !    Lien vers le document: https://www.fundraisers.fr/checklist-du-fundraisers
Pauline Leroux Colin est la responsable de la levée de fonds de l’ICAM, l’Institut Catholique d'Arts et Métiers, une grande école d’ingénieurs généralistes.   Tous ceux qui ont croisé Pauline le savent, difficile d’avoir plus d’energie qu’elle. Elle a mis en place de nombreux projets de fundraising pour son école, sur les canaux traditionnels du papier et du téléphone, mais aussi sur des concepts nouveaux web ou sur des soirées de collecte en présentiel. Pauline nous détaille son parcours, ses projets et nous donne sa vision de l’évolution du fundraising dans l’éducation. Mais elle nous partage aussi sa vision du métier de fundraiser, dans laquelle l’ouverture vers les autres (ses collègues, ses bénéficiaires sur le terrain, les autres fundraisers, …) est le moteur de son énergie.  
Isabelle Huet est la directrice générale de l'association RoseUP.  RoseUp est une association créée en 2011 par 2 amies, qui se sont rendues compte qu’aucun média professionnel n’existait pour les 3 millions de malades de cancer en France, notamment sur des questions très pratiques de la vie quotidienne. Elles ont donc conçu et publié un magazine à destination des femmes souffrant d’un cancer.  En lisant le courrier des lectrices de leur magazine, elles ont pu se rendre compte du problème de l’accès au prêt bancaire pour les malades. Elles ont donc inventé le concept du « droit à l’oubli », et Isabelle les a rejoint pour porter ce combat et faire voter une loi.Isabelle nous raconte le périble du vote de cette loi : comment on la porte, avec quels partenaires, qui décide de la voter….et comment on peut impacter son fundraising. Un épisode où l'on voit (un peu plus) à quel point le monde des assocs, et donc chacun d'entre nous, a le pouvoir d'impacter nos sociétés.  
Marie-Caroline est la fondatrice du cabinet de conseil Mécélink, qui est spécialisé sur l’accompagnement et la formation en Mécénat d’Entreprise. Mecelink aide à la fois les entreprises à trouver une cause à soutenir qui ait du sens par rapport à leur activité, et les acteurs de l'économie sociale et solidaire à trouver leur mécène et leurs partenaires. C’est donc une passerelle entre les deux univers...  Avec Marie-Caroline, nous parlons donc à la fois du côté association/fondation, et du côté entreprise. L’objectif de cet entretien est de donner beaucoup d’idées aux associations sur comment dynamiser les relations avec leurs partenaires entreprises.     Bonne écoute,   
Sandra est la Directrice Communication et Collecte de la Fondation des amis de l’atelier. Les amis de l’atelier est un acteur majeur de l'accompagnement de personnes en situation de handicap psychique et mental en France.  Avec Sandra nous parlons de la communication et du fundraising quand son thème est mal compris par le grand public (la santé mentale), du quotidien de sa recherche de partenaires entreprises, et d’un thème qui lui est cher : comment trouver du sens dans son travail, comment partager ce sens avec ses équipes, comment grandir et faire grandir  ceux qui nous entourent.   Un super épisode, avec quelqu'un qui a su prendre en main son destin pour se retrouver là où elle voulait être, et qui nous explique clairement sa démarche.
Philippe Doazan est un expert indépendant, ayant longtemps travaillé au fundraising et à la communication de Aide et Action, avant de devenir consultant pour les associations depuis 2004. Beaucoup d’entre vous l’ont eu comme professeur à l’AFF ou au CFF (Certificat Français du Fundraising), où il enseigne quasiment depuis la création de l’AFF. Philippe est un « créatif organisé », il adore faire arriver les idées, mettre ensemble les équipes pour les faire réagir. Pour cela, il sait écouter, comme dans ses jeunes années de nuits à prendre des appels pour SOS amitiés, et aider les associations à se transformer.     Avec Philippe nous parlons innovation, agilité, leadership… des mots qui peuvent sonner creux chez certains, mais qui deviennent concrets quand il nous explique comment bien les utiliser et les faire vivre.     Un épisode où l’on sort vivifié par l’energie d’un gamin de 60 ans 😊  Pour le contacter : philippe.doazan@wanadoo.fr Bonne écoute,   
Sandrine Goater est avocate, spécialiste des questions concernant les associations et les fondations. Le droit et la fiscalité sont évidemment au cœur de la vie des associations, avec Sandrine nous abordons quelques une des questions importantes de la création et de la vie des associations : dans quels cas n’ai-je pas le droit d’émettre un reçu fiscal, quel type d’impôts dois-je payer en fonction de l’activité de mon association, comment choisir le bon statut pour mon organisation, dois-je créer un fonds de dotation, quelles contrepartie ai-je le droit d’offrir à une entreprise mécène… et nous réfléchissons ensemble également à des sujets nouveaux, comme l’émission de reçus fiscaux suite à un don en crypto monnaie.   Le but est que chacun ait, au sein des associations, quelques réflexes sur comment interagir avec l’administration fiscale.   
Arnaud Marcilhacy est le président de IphilGroup, cabinet spécialisé dans la recherche de grands donateurs en France et à l’international.   « La recherche de fonds avec des grands donateurs, c’est comme une campagne electorale : le candidat, c’est l’organisation qui lève des fonds, et derrière ce candidat, il faut créer une dynamique et ouvrir des réseaux, en travaillant avec le leadership de l’organisation. »  Arnaud a travaillé 10 ans au Canada,  et en rentrant il a travaillé pour plusieurs cabinets nord américains de collecte de fonds, en France et en Europe. Il a ensuite monté son propre cabinet, spécialisé sur les grands donateurs, avec une promesse : accompagner les associations et fondations à la fois sur des collectes locales et internationales.      Avec Arnaud nous parlons de techniques qui ont fait le succès de certaines très grandes associations nord américaine (la DRTV), et de collecte internationale pour les associations françaises : comment savoir si votre cause peut intéresser des étrangers, comment se préparer à aller les rencontrer, et comment les associer à votre projet.     Une expérience rare, de quelqu’un qui parle franchement : un épisode à ne pas rater si vous avez l’ambition de vous développer fortement. 
Vanessa de Lauzainghein est la Directrice mécénat, philanthropie et fonds structurels de la fondation Apprentis d’Auteuil.  Les Apprentis d’Auteuil, c’est peut-être LA structure qui maîtrise le mieux les relations avec les entreprises, donc qui mieux que sa directrice du mécénat pour nous en parler.  Avec Vanessa, nous parlons tout d’abord de cette formidable organisation qu’est la fondation Apprentis d’Auteuil, puis nous abordons les grands principes à respecter quand une association / une fondation met en place son service de mécénat et sa philanthropie, et enfin nous rentrons concrètement dans le quotidien d’un fundraiser qui cherche à nouer des partenariats avec des entreprises. Co construction, territoires, différents types de soutien, modèles économiques… beaucoup de notions à maîtriser, expliquées par une des meilleures expertes en France. Bon épisode,
Emile a eu une révélation en feuilletant un magazine en classe de terminale : elle travaillera dans l’humanitaire. Elle s’est organisée pour le faire, est partie sur le terrain en Afrique, est passé voir le fundraising en Amérique du Nord, et est depuis quelques années de retour en France, où elle travaille à la fois avec des organisations suisses et françaises.   Avec elle, nous parlons de l’intérêt pour un fundraiser de se rendre « sur le terrain » et comment cela motive pour le reste de sa carrière, des techniques de fundraising en Amérique du Nord, du fundraising en Suisse, et de comment on organise son fundraising institutionnel (la rercherche auprès des fonds publics et des grandes fondations).     Un épisode tourné vers l’international donc,      Bon écoute,    Pour contacter Emilie: https://ec-consulting.ch/ ou emilie@ec-consulting.ch
Khalila HASSOUNA est la responsable du mécénat et des relations extérieures de l’ENSCI, la première école de Design en France.   J’ai rarement rencontré quelqu’un qui avait eu autant de casquettes différentes dans le monde du fundraising : grande association généraliste, petite association santé, association culturelle dans le théâtre en Angleterre, bailleur de fonds dans la culture, aujourd’hui monde de l’enseignement, en plus en donnant des cours de gestion des organisation culturelles et en faisant un peu de conseil à côté….. bref, si vous voulez un tour d’horizon de quelqu’un qui parle 6 langues (dont le serbo croate et le turc) et qui a habité dans 10 pays, il faut écouter cet épisode.     Bon épisode,   
Fabienne est la fondatrice du Cercle Jaune, une agence de conseil et de formation en philanthropie.   Fabienne, c’est la consultante que vous voulez avoir à vos côtés : pour vous donner des idées, pour aller plus vite, et même pour vous transmettre son dynamisme. C’est une des rares personnes qui a à la fois un pied dans les associations (qu’elle aide à se préparer à aller voir les entreprises), et un autre dans les entreprises (qu’elle aide à définir et mettre en place leur philanthropie).  Dans cet épisode nous parlons du fundraising en région, de reconversion professionnelle vers les métiers de l’économie solidaire, mais nous parlons surtout des relations des associations avec les entreprises, et avec Fabienne nous comprenons pourquoi une association qui veut collecter auprès des entreprises doit vraiment s’y préparer sérieusement.   Bonne écoute, 
 Vincent Bitker est le Responsable du fundraising de l’IHU Liryc.   A 32 ans, on peut déjà avoir transformé le fundraising d’un musée de notoriété mondiale (le musée d’Orsay), avoir participé au démarrage du fundraising du plus grand hôpital d’Europe (l’APHP), et être à la tête d’une des plus ambitieuses campagnes de don dans le monde de la santé : celle de l’IHU Liryc.  Vincent nous explique ce que sont les IHU, pourquoi ils sont en pointe de la recherche mondial sur leur domaine, et pourquoi l’IHU Liryc est tellement reconnu qu’une partie importante des dons provient de l’étranger. (cocorico) Un épisode où on comprend mieux la transformation en cours du fundraising dans le domaine de la santé, et ou au passage on passe en revue plusieurs modèle de financement du monde de la culture.     Bonne écoute,   
Marianne Maillot est la fondatrice de Vision Philantropie, un cabinet de conseil qui accompagne les organisations à fort impact social dans le domaine du conseil et de la formation en stratégie de mécénat et en développement d’actions de fundraising .      Avec Marianne nous parlons des grands sujets que doivent embrasser les associations et fondations dans les prochaines années : comment rajeunir leur gouvernance, pourquoi le travail en profondeur sur son ambition et ses valeurs est-il indispensable à une démarche grands donateurs, y a-t-il d’autres modèles économiques possibles pour une association que les dons publics ou privés….  Et nous vous recommandons un autre super podcast sur le fundraising :  "La philanthropie en question(s)" , le podcast mensuel de la Chaire philanthropie de l'ESSEC.  Chaque dernier mercredi du mois, dans un épisode de 5 à 10 minutes, un chercheur sur la philanthropie vient vous parler de ses recherches. L'objectif ? Redonner une place à la recherche au quotidien pour contribuer à nourrir l'esprit critique et éclairer des enjeux de société au prisme du phénomène philanthropique. Le lien: https://sites.google.com/a/essec.edu/chaire-philanthropie/dissemination/podcasts/podcast-la-philanthropie-en-question-s  Bonne écoute,
Pierre-Emmanuel Grange est le fondateur de MicroDon. Vous connaissez surement l’arrondi en caisse (le fait d’arrondir à l’euro supérieur au bénéfice d’une asso quand vous passez en caisse), et maintenant l’arrondi sur salaire. Un concept que l’on comprend en 5 secondes, indolore pour le donateur, et qui peut rapporter de très grosses sommes au bénéfice des associations…bref….des idées géniales.  Pierre-Emmanuel est tombé amoureux de cette idée il y a plus de 10 ans, et s’est battu pour la mettre en œuvre. Il nous raconte comment cela fonctionne, comment les associations peuvent en profiter, et pourquoi elles doivent l’inscrire dans les discussions qu’elles ont avec leurs partenaires entreprises.     Pierre Emmanuel a une idée claire de son projet, de son éthique, depuis le début. Il a fait des choix de gouvernance innovant, s’est battu pour imposer une idée à laquelle il croyait… et pour la collectivité. Un épisode (de plus) à ne pas manquer.   
Daniel Bruneau est le Vice Président de la Fondation des Petits Frères des Pauvres, et il vient de présenter le Panorama national des générosités.  Daniel a passé l’essentiel de sa carrière dans le monde associatif culturel et social, chez REMPART puis l’APF (l’Association des paralysés de France), l’Association les Petits Frères des Pauvres et ensuite la fondation des petits frères des Pauvres. Il a été très actif dans les collectifs inter-associatifs, puisqu’il a co-fondé le Club des fundraisers, le Comité de la charte du don en confiance, et France-Générosité.   Il a donc initié ou même élaborer une partie des textes que nous utilisons aujourd’hui, relatifs au financement, à la transparence financière, au droit et à la fiscalité des organismes à but non lucratifs.   Avec Daniel, nous parlons des chiffres de la générosité, qui n’ont jamais été aussi précis que cette année, qui donne une bonne vision générale de notre secteur, mais aussi de son parcours et d’un thème qui lui est chère : l’investissement dans le fundraising.  Bonne écoute  
Comments 
loading
Download from Google Play
Download from App Store