DiscoverLes gueules du dentaire
Les gueules du dentaire
Claim Ownership

Les gueules du dentaire

Author: Les gueules du dentaire

Subscribed: 17Played: 429
Share

Description

 “Rien n’arrive par hasard, et la chance se provoque"
Dans ce podcast “les gueules du dentaire”, je vous propose d’aller à la rencontre de personnes qui à un moment de leur carrière ont “pivoté”, changé le cours de leur parcours professionnel, complètement ou en partie.  
En les écoutant, je fais le pari que vous aussi saurez saisir votre chance, pour un jour peut être marquer l’essai et donner à votre vie professionnel une direction différente ou complémentaire. 
Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
102 Episodes
Reverse
Pour ce premier épisode de la nouvelle année, Stéphane reçoit un dentiste entrepreneur.Ce dentiste a passé sa jeunesse entre la France et e Liban avec une farouche volonté au départ de devenir médecin.Un échec au concours l’écarte définitivement de son voeux en France et il décide de se réorienter vers l’optique.Mais un “médical dans l’âme” revient toujours à ses premiers amours, et poussé par sa volonté, il décide de s’expatrier à nouveau pour reprendre une formation médicale, mais en dentaire cette fois-ci.C’est en Roumanie qu’il suivra sa formation, et sa vocation d’entrepreneur, déjà à ce moment-là, le pousse à avoir une première activité en parallèle de ses études et c’est ainsi qu’il ouvre et dirige un bar. Oui, on vous le concède, ce n’est pas commun !De retour en France, il s’installe dans sa ville natale, où il crée avec son frère un gros complexe regroupant l’odontologie et d’autres professions autour du Bien être.C’est vers l’orthodontie par aligneurs que son exercice professionnel s’oriente voire se destine. il décide alors de monter en puissance dans ce domaine, en se formant.Considérant qu’il peut aider d’autres praticiens, il se forme et devient coach certifié. Il lance alors avec son frère un organisme de formation l’ADPO où il propose de la formation en odontologie.Stéphane a le plaisir de recevoir un véritable entrepreneur pour ce nouvel épisode des Gueules du dentaire, à savoir, le Dr Christian Bitar.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Pour ce premier épisode de la nouvelle année, Stéphane reçoit un dentiste entrepreneur.Ce dentiste a passé sa jeunesse entre la France et e Liban avec une farouche volonté au départ de devenir médecin.Un échec au concours l’écarte définitivement de son voeux en France et il décide de se réorienter vers l’optique.Mais un “médical dans l’âme” revient toujours à ses premiers amours, et poussé par sa volonté, il décide de s’expatrier à nouveau pour reprendre une formation médicale, mais en dentaire cette fois-ci.C’est en Roumanie qu’il suivra sa formation, et sa vocation d’entrepreneur, déjà à ce moment-là, le pousse à avoir une première activité en parallèle de ses études et c’est ainsi qu’il ouvre et dirige un bar. Oui, on vous le concède, ce n’est pas commun !De retour en France, il s’installe dans sa ville natale, où il crée avec son frère un gros complexe regroupant l’odontologie et d’autres professions autour du Bien être.C’est vers l’orthodontie par aligneurs que son exercice professionnel s’oriente voire se destine. il décide alors de monter en puissance dans ce domaine, en se formant.Considérant qu’il peut aider d’autres praticiens, il se forme et devient coach certifié. Il lance alors avec son frère un organisme de formation l’ADPO où il propose de la formation en odontologie.Stéphane a le plaisir de recevoir un véritable entrepreneur pour ce nouvel épisode des Gueules du dentaire, à savoir, le Dr Christian Bitar.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Pour cet épisode Stéphane reçoit deux dentistes.  Quand vous en cherchez un, vous trouvez l’autre.  Un peu les Dupont et Dupond de la dentisterie. Diplômés de la faculté de Nantes pour l’un et de Montpellier pour l’autre, ils se retrouvent un jour, pour commencer une carrière commune. Associés dans leur cabinet dans la région Montpelliéraine, ils profiteront de leur savoir faire et de leur appétence pour la transmission pour monter leur propre organisme de formation dénommé FEEL. Parce que la 2D ne leur suffit pas, c’est vers la dentisterie en 3D et pourquoi pas 4D qu’ils vont développer leur savoir faire et leurs enseignements. Avec une communication originale dans laquelle on peut s’imaginer un peu dans le 7 à 8 de la dentisterie, ils sont aujourd'hui reconnus internationalement pour leur compétence, leur gentillesse et leur savoir-faire. C’est avec un immense plaisir que Stéphane reçoit ce jour Josselin Lethuillier, alias Dupont et Sébastien Felenc alias Dupond (ou l’inverse d’ailleurs), cofondateur de Feel Dentaire. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Pour ce nouvel épisode, Stéphane reçoit un dentiste au parcours très atypique. Nomade dans différents pays d’Afrique pendant son enfance, c’est à Lyon qu’il revient finalement s’installer avec sa maman et ses frères et sœurs. L’école ne le passionne pas outre mesure et pourtant, il rejoindra les bancs de la faculté de médecine avec des ambitions de Kiné, puis de médecin c’est finalement dentaire qu’il choisira, pour devenir orthodontiste, comme le père de son ami d’amphithéâtre. Comme beaucoup, il ne s’amuse pas pendant ses études, mais très vite il est touché par la fibre du business.  Vendeur de vêtements à la sauvette au Lycée, il monte une boîte à Kholle pour les étudiants de P1. Il termine ses études sans étincelles, mais tout en ligne droite. A sa sortie, il se forme dans le privé pour l’orthodontie et s’intéresse particulièrement à l’odontologie gériatrique. Aujourd’hui, il soigne les patients de 7 à 99 ans, les deux extrêmes. En 2000, il crée un site de téléconsultation dentaire, Lovis Solution SAAS qui est en fait un peu plus qu’une solution de consultation à distance.  En janvier dernier, il crée Auralap, une seconde structure, sorte de communauté au service de l’innovation en dentaire. Un parcours complexe et riche qui justifie sa présence aujourd'hui sur notre podcast. Stéphane Simon a le plaisir d’accueillir aujourd’hui le Dr Charles FarocheHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Pour ce nouvel épisode, Stéphane reçoit un dentiste. Un dentiste qui a pris un virage professionnel il y a plus de trente ans, et qui a réussi probablement là où très peu de gens l’attendaient. Marseillais d’origine et marseillais toujours, il n’est plus aujourd'hui à la direction d’un cabinet dentaire, même si, il est probablement celui qui en connaît le plus en France. Diplômé très jeune en odontologie, comme beaucoup il passe par l’UFSBD, l’ADF, les commissions, la Société Française d’Ergonomie, et probablement d’autres structures qui l’ont au mieux structuré, au pire développé son réseau. En parfait entrepreneur qu’il est, il va surfer sur la vague et développer ce réseau à un moment où les “coaches” font leur apparition dans la profession. Petit à petit, tel un Colibri, il a construit une des plus grosses sociétés de consulting et d’accompagnement organisationnel du domaine de la dentisterie. Sa société qui porte depuis toujours son nom regroupe aujourd'hui 25 collaborateurs, est dirigée par un conseil d’administration familial, avec Papa maman et leurs deux fils. Stéphane reçoit aujourd’hui pour ce nouvel épisode, le Mr Tapie de la dentisterie, le Dr Edmond Binhas. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Pour ce quatrième épisode du Bonus Track de l’été 2022, voici à nouveau 4 extraits d’épisodes diffusés dans les saisons précédentes : Dans cet épisode, vous retrouverez : Guillaume Jouanny (épisode 14), Endodontiste à Paris, il a suivi une formation spécifique en endodontie à Penn aux Etats unis. Dnas l’épisode, Guilleume raconte son parcours professionnel mais fait part également de son investissement dans un combat personnel qui vise à faire ouvrir les dossiers de la PMA aux enfants majeurs.  Elisabeth Normand (épisode 27). Dentiste conseil en Seine Maritime, le Dr Elisabeth Normand explique ce qu’est exactement la sécurité Socaiel, son fonctionnement et ses rôles. Très investie dans sa mission, elle nous éclaire sur le rôle particulier de l’autorité de surveillance ! Elsa et Lodo¨s de la société French Tooth  (épisode 15) - Elle est dentiste, lui plutôt surfeur et “communiquant”, et ils partagent tous les deux une passion commune, celle du cinéma. Ils exploiteront cette passion pour monter leur activité professionnelle, à savoir la société French Tooth.  Sophie Martin (épisode 25) - Dentiste mais également Sage femme, elle fait partie de ces professionnels qui ont profité des passerelles entre professions médicales. Après quelques années passées dans les salles d’accouchement, elle décide de reprendre ses études et retourne sur les bancs de la fac pour aller décrocher une nouvelle qualification, celle de docteur en chirurgie dentaire.   Profitez de votre temps libre pour écouter les épisodes en entier… Bonnes vacances !  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Pour ce nouvel épisode, Stéphane reçoit un dentiste entrepreneur. Diplômé de la faculté de Toulouse, il a suivi tout un tas de formation en esthétique d’une part, et plus récemment sur l’ergonomie. Comme nous toutes et tous, nous avons souvent un point focus ; un truc sur lequel on devient parfois obsessionnel. Pour l’invité de Stéphane, on peut dire que l’ergonomie en fait partie. Passionné de design industriel, il a imaginé devenir Mr IKEA chez lui. Il a commencé par un premier meuble TV en 2014. Puis, à chaque fois qu’il entre dans un cabinet dentaire, il bugge sur les défauts d’organisation et les faiblesses ergonomiques. Il observe, il observe et il observe toujours. Les assistantes, leur mouvement, leur rangement. Il devient alors le marie Kondo d’un cabinet dentaire. Pendant le confinement, il rencontre Stéphane LOTH, alors DG Europe chez Hu Friedy, qui lui propose de développer ses idées lors d’un webinar pendant le confinement. La clef était alors dans le démarreur ! En 2021, il lance son business en créant la société Invizion dental Solution !  Nous avons le plaisir de recevoir pour ce nouvel épisode, le dr David Bonhomme.  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Pour ce nouvel épisode, Stéphane reçoit deux praticiens.   Deux praticiens en exercice et entrepreneurs, comme beaucoup des invités sur ce podcast.  L’un est un ancien champion de France de Boxe Française, l’autre a été commando marine … en Bretagne. Au moins pour 12 mois pendant son service militaire.  Ces deux invités se sont rencontrés sur les bancs de la fac en 2ème année à Montrouge. Depuis, ils avancent conjointement entreprennent également ensemble. Création d’association de formation continue, création et édition d’un journal d’implantologie…   Formés par le Pr Jean Pierre OUHAYOUN, c’est en parodontologie, puis en implantologie qu’ils se développement, à une époque où rien n’existait, ni ne semblait alors évident.  Mais leur plus grand coup entrepreunarial survient en 1996. A l’époque où internet commence à rejoindre les foyers et donc les cabinets dentaires, leur vient une idée qui, à cette époque, était très saugrenue… Créer du contenu en ligne, destiné à la dentisterie.    Si ces contenus digitaux sont une évidence aujourd’hui, les moyens technologiques de 1996 où la connexion se fait par un modem RTC 56k branché sur la ligne de téléphone ne permettent pas d’imaginer ce que l’internet deviendrait ne serait ce que 10 ans plus tard. Et cette connexion est bien trop faible à ce moment là pour diffuser de la vidéo. Et pourtant… ils s’y essayent.  C’est ainsi qu’est né DENTALESPACE.  Au-delà de l’originalité technologique, c’est également une véritable création en termes de modèle économique. Le gratuit commence à nous envahir.  Les modèles économiques qui répondent à l’adage « si c’est gratuit, c’est toi le produit » commencent à émerger, et c’était un sacré pari au moment où ils l’ont pris !  La société Dentaespace.com a aujourd’hui 23 ans, et reste la pionnière du digital en odontologie.  Pour nous raconter cette histoire et en savoir plus sur son fonctionnement, Stéphane Simon reçoit les Dupont et Dupond de la dentisterie, à savoir Jacques BARANES et Gérard BAROUHIEL.  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Pour ce nouvel épisode, Stéphane reçoit un praticien à la fois chirurgien-dentiste et entrepreneur.  Ce praticien, vous le connaissez déjà ! Vous le connaissez peut-être grâce à sa société qui est en train d’exploser (au bon sens du terme). Vous le connaissez aussi peut-être parce qu’il est déjà venu témoigner sur ce podcast. Pour ce nouvel épisode, Stéphane vous propose un exercice assez original que nos collègues de podcast appellent un “Catch Up”. Dans ce catch up, Stéphane revient avec le Dr Olivier Boujenah là où ils en sont restés :  sur le développement de sa société. Un adage dit qu’il est facile de monter une société, mais qu’il est plus difficile de la maintenir voire de la développer. En effet, lorsque l’on initie une structure, on est plein d'énergie, on surfe sur le côté novateur, et il est facile de se faire plein de copains. Copains qui nous regardent soit avec un oeil intrigué, soit avec un oeil admirateur. Plusieurs mois après le lancement il faut développer faire face à la concurrence qui peut se mettre en place, et parfois faire face à la jalousie de certains copains d’antan ! Alors aujourd’hui, Stéphane vous propose de retourner dans les entrailles de la société Desgn4me avec son fondateur, Olivier Boujenah.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Pour ce nouvel épisode, Stéphane ne reçoit ni un endodontiste, ni un parodontiste. Il n’est d’ailleurs même pas dentiste tout court, même si sa carrière tourne autour des implants et de l’orthodontie. L’invité de la semaine est expert comptable… de formation. Il est surtout entrepreneur, au vrai sens du terme. Il a commencé chichement, en distribuant  des raquettes (la marque Prince, tout de même !), puis des skis, des snowboards et des planches de kite. Puis, sa carrière a accéléré lorsqu’il est devenu revendeur exclusif de…. tenez vous bien … de CROCS. Et oui, il n’y a pas de sots métiers. Sa passion de l’entrepreneuriat l’a conduit ensuite à monter des boîtes et les revendre tel un serial investisseur.  Polyshape, Wright Elitech… Autant de boîtes qui nous sont inconnues, mais dont certaines dépassent aujourd'hui le milliard d’euros de chiffre d'affaires annuel ! On est loin du revendeur de limes et d’eau de javel sur un shopify que je suis, croyez moi ! L’invité de la semaine donne l’impression que tout ce qu’il touche, ça marche. Ça en foutrait presque des scrupules. Aujourd’hui, il préside certes un club de Foot à Salons de Provence, mais surtout un groupe énorme nommé Upperside Capital Partners. Dans ce groupe, on y retrouve la fameuse société Biotech Dental qui est aujourd’hui le leader français sur le marché des implants. Le Made in France, c’est son truc. Si Stéphane n’avait pas deviné ses opinions politiques grâce à son poste de maire adjoint de sa circonscription, il aurait presque pu le confondre avec notre icône Montebourg. En tout cas, son made in France et sa passion pour la French touch que l’on devine à chaque ligne de son CV lui a permis de faire parler de lui au dernier trimestre 2022. Il fallait être sourd ou aveugle pour ne pas avoir entendu qu’il avait racheté Henry Schein ! Bon, nous exagérons un peu quand même, car il n’a racheté qu’un peu moins de la moitié de la branche ortho du géant américain. En échange, Henry Schein s’est approprié une bonne partie de la french company. Le prix à payer pour avoir du Made in France dans les smilers qui seront vendus dans le monde entier. Et comme il l’a si bien dit, “on n’a rien sans rien”. Il n’a pas de PhD ni de HDR. Mais il est décoré de la médaille de Chevalier de la légion d’honneur et reçoit le prix de l’investisseur de l’année du cabinet Ernst and Young en 2018. Pour préparer cet épisode, Stéphane a dû lire les articles aussi bien publiés dans les échos, Bloomberger ou encore le Provençal. Ce qui change du Journal of endodontics ! C’est avec grand plaisir que Stéphane reçoit pour cet épisode Mr Philippe VERAN.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Pour ce nouvel épisode, Stéphane aurait dû recevoir 2 praticiens. Mais finalement l’un des deux est en vacances et donc il y a le second qui fera son porte-parole. Praticiens en exercice et entrepreneur dans l’âme comme beaucoup des invités de Stéphane. Deux Marseillais d’origine. L’un passionné de judo, l’autre de piano. C’est en deuxième année de dentaire qu’ils vont se rencontrer et nouer une amitié forte, au point même de sacrifier leur année d’étude en la redoublant en binôme … toujours. Dans leur parcours, ils se passionnent pour l’enseignement de certains de leurs enseignants. Mattout, Laborde, Margossian, Couderc sont des praticiens qui les ont marqués et qu’ils suivent jusque dans leur cabinet pour parfaire leur formation initiale. Après un DU d’implantologie, ils tentent différentes formations privées, qui les déçoivent car trop “orientées” par l’industrie. Ils s’associent dans un même cabinet dans le 8ème à Marseille. Mais leurs rencontres professionnelles se poursuivent, et pour suivre un de leur nouveau mentor, ils ouvrent un cabinet secondaire à Embrun en 2017. Aujourd’hui ils partagent leur exercice entre Embrun et le cabinet du Dr Mattout qu’ils ont fini par rejoindre.  Leur curiosité les amène à se nourrir en permanence, et une lecture d’un article paru dans Nature en 2021 va leur faire prendre un nouveau virage. Ils décident alors de développer un nouvel outil d’aide au diagnostic, enrichi par l’Intelligence Artificielle. Ils s’associent avec un développeur en gestion de données de santé et une équipe de spécialistes en computer vision. La société Aiden venait de naître. Nous avons l’immense plaisir de recevoir cette semaine le docteur Frédéric Sebban qui représentera son associé et ami, Nicolas Vartanyan.  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Cette semaine, Stéphane reçoit une parodontiste. Camerounaise d’origine, elle a vécu en Côte d’Ivoire, en Allemagne, puis en France où elle finit ses études secondaires et intègre l’odontologie. Comme pour beaucoup, c’est la découverte d’une discipline, la parodontologie en l’occurrence, qui va lui faire aimer ce métier. CES, Diplome Universitaire, un parcours riche et cependant classique qui lui ont permis de développer son propre cabinet à Montargis où elle travaille au côté d’une assistante de direction. Même si cela n’a rien d'extraordinaire finalement de travailler avec un homme, cela reste, en 2023 assez original. Avide de progresser, elle poursuit sa formation à l’ESSEC pour développer une structure de compagnonnage appelée CAPP Dentaire. Elle continue son épanouissement professionnel en s’investissant à la Société Française de Parodontologie et d’implantologie Orale. Une vie professionnelle donc bien remplie. Nous avons le plaisir de recevoir pour ce nouvel épisode des gueules du dentaire le Dr Pauline PAGBE.  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Cette semaine, Stéphane reçoit un praticien, dont le parcours pourrait être celui dont beaucoup de dentistes rêvent. Diplômé de la faculté de Strasbourg en 2007, il a déjà eu le goût du voyage pendant ses études au cours desquelles il a fait une escapade germanique dans le cadre d’un programme Erasmus. Brillant praticien et conférencier, tout le monde en dit du bien dans la sacro-sainte famille de la dentisterie esthétique. Il passe un Master, puis devient assistant hospitalo-Universitaire à Strasbourg. Tout laissait à penser que son avenir était écrit, et qu’il allait faire une carrière somptueuse à parcourir les salles de conférences en France et à l’international pour prêcher la bonne parole de l’importance de l'esthétique du sourire. Pourtant… il va oser et avoir le courage de remettre le compteur à 0 et tout quitter ce qu’il a construit à Strasbourg et en France en décembre 2021. Pour des raisons qu’il nous expliquera, il décide alors  de reprendre ses études. Non pas dans une université française ni européenne, mais à l'Université de New York, ville où il réside dorénavant. Un parcours pour le moins original et complexe que nous allons découvrir avec vous. Nous avons le plaisir de recevoir cette semaine le Dr Ali Salehi, dentiste et étudiant New Yorkais.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Cette semaine, Stéphane reçoit un omnipraticien. Diplômé de la faculté de Montpellier en 1995, c’est après un service militaire dans les calanques de Cassis et quelques années de collaboration, il finit par poser sa plaque en août 2020 dans une contrée un peu reculée des Cévennes. Le cabinet se développe, une collaboratrice qui deviendra associée puis une nouvelle collaboratrice etc. En 2011, il décide de vivre une expérience qui le tente depuis longtemps, à savoir une expérience humanitaire. Il s’envole donc pour le Cambodge pour une expérience qui le laissera marquer à vie. Comme beaucoup, il s'interroge sur la qualité de la communication entre les patients et les praticiens eux-mêmes. Il décide alors de se pencher sur la question. Un premier projet, “le Tooth Emergency Project accompagné par l’incubateur de l’école des mines d'Alès” le lance dans cette voie, projet qui deviendra une startup en 2018 appelée Oralnum.   En 2020, il s’inscrit à un DU d’Intelligence artificielle au service de la Santé à Paris. Il partage aujourd’hui son temps entre son cabinet où il exerce 3 jours et la société Oralnum qu’il dirige. Nous avons le plaisir de recevoir cette semaine le Dr Mathieu ABRIC.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Cette semaine,Stéphane reçoit un endodontiste. Oui, oui, un endodontiste, mais qui, il faut l’avouer “n’endodontiste” plus beaucoup depuis quelques années. Par contre, il dirige. A la lecture de son CV, Stéphane s’est fait la réflexion qu’il n'avait jamais vu quelqu’un qui avait autant dirigé. Il ne le dit pas dans son document, mais nul doute qu’il a été délégué de classe au collège au moins, pour avoir cette carrière universitaire et maintenant politique qui est incroyable. Président du CNEOC, puis doyen, puis Président d’Université, il est maintenant à l’IGAS et vient de terminer une mission au ministère de la santé. Stéphane l’a connu au tout début de sa carrière à une époque où il n'avait aucune intention de rejoindre l’Université. Tout le monde parlait de lui dans le domaine de la dentisterie, lui qui ne faisait pas beaucoup de bruit finalement. Il a été décoré chevalier de la légion d’honneur en 2020. Tous ces titres sont très impressionnants, mais Stéphane se souvient surtout de son aventure au CANADA chez notre collègue Biologiste Antonio Nanci. Il se souvient aussi qu’il avait bien souffert plusieurs nuits juste pour chercher le titre d’un article scientifique, et qu’il revenait tous les matins avec une nouvelle proposition qui était balayée d’un revers de main par le monarque de l’histologie dentaire. Cela nous rappelle que finalement, on a tous connu les mêmes galères. Nous sommes vraiment ravi de recevoir pour ce nouvel épisode du podcast le Pr. Olivier Laboux.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Bonjour et bienvenue pour ce nouvel épisode de notre podcast,  “Les gueules du dentaire”, le Podcast de la société JOLSI. Cette semaine, Stéphane reçoit une femme. Une femme qui, allie à merveille à mes yeux la simplicité, la discrétion et l’efficacité. Dentiste alors qu’elle voulait être kinésithérapeute, rien ne la prédestinait à devenir ce qu’elle est devenue aujourd’hui. Championne de France de trampoline, elle poursuit ses études à Lyon. Travailler à ce moment-là ne la stimule pas beaucoup sauf quand elle va lancer un défi à son père, celui de majorer l’année en échange d’un beau voyage. Lors de son parcours professionnel, elle a rencontré du beau monde et petit à petit elle a gravi les étapes, sûrement et sereinement. Elle a un exercice dédié à la réhabilitation esthétique à Lyon, et anime des cours sur cette thématique, sans besoin de faire de roulements de tambours sur les réseaux sociaux ou autres médias. Elle préfère les petits groupes, plus interactifs, chez elle pour limiter les difficultés de logistique et elle prône l’harmonie au travail avec une équipe qui lui est très fidèle. La seule difficulté qu’elle avoue est de constamment être en équilibre un peu instable sur la gestion vie professionnelle, vie privée et vie de maman, elle qui est mère de trois enfants. Je la connais peu, mais elle m’intrigue depuis longtemps.  Comment réussir sans faire du bruit inutilement… Une bonne leçon en cette période un peu… particulière où l’on a l’impression que c’est à celui qui criera le plus fort qui sera le plus beau ! Nous avons le plaisir de recevoir cette semaine le Docteur Marie CLEMENT.  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Cette semaine, Stéphane ne reçoit pas un dentiste, mais un ingénieur. Un ingénieur diplômé du CNAM. Alors vous vous dites “qu’est ce qu’il fait sur les gueules du dentaire ?” Et bien après un début de carrière dans l’automobile, il découvre le milieu de la brosse à dent. Il rejoint la Société générale de la Brosserie. Non, non, ce n’est pas une banque mais bien une industrie de fabrication de produits d’hygiène bucco dentaire. La mondialisation a fait des ravages sur ces industries très spécifiques, et la fermeture de la société l’oblige à se réorienter vers une autre industrie qui subira le même sort. Avec un associé, il décide de reprendre cette nouvelle société et de relocaliser la fabrication en France. Après de très gros efforts de revalorisation technique et de formation des équipes, il réussit à remonter la société et la Brosserie Française est aujourd'hui un fleuron de l’industrie des produits d’hygiène bucco dentaire.  Nous avons le plaisir d’accueillir aujourd’hui Mr Olivier REMOISSONNET, PDG de la Brosserie Française fabricant les brosses à dents Bioseptyl.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Pour ce nouvel épisode du podcast, Stéphane reçoit deux personnes.  Ils ne sont pas associés, et il ne s’agit pas d’un couple, ils sont frère et sœur. Elle est dentiste. Formée en Belgique, elle fuit la bruine belge à la recherche de palmiers, de soleil et de luminosité et va très vite s'installer en Martinique. Omnipraticienne, elle semble s’orienter vers un exercice dédié à l'odontologie pédiatrique. Quant à lui, il a bien songé un jour à embrasser une carrière médicale, mais l’admiration qu’il avait pour son grand-père qui a monté deux entreprises à partir de rien, l’emmène plutôt vers une carrière dans l’entrepreneuriat. Avec un DUT, il intègre finalement la Grenoble Ecole de Management (GEM) en L3 et poursuit avec un Master. Tous les deux diplômés, une idée émerge de leur tête, et c’est avec un troisième intervenant, non présent aujourd'hui, qu’ils décident à leur tour de se lancer dans l’entreprenariat. Réalisant que la primo installation d’un dentiste était compliquée, et que trouver un remplacement pour un titulaire était difficile malgré les systèmes des petites annonces. Ils ont alors l’idée de monter un réseau non social, mais socioprofessionnel qu’ils nommeront de façon très intelligente “Synaps’us” à l’image d’une synapse, où tout se concentre pour finalement se diviser. Parti “from scratch” comme disent les start-uppeur à sweat à capuches, leur site vient de sortir de terre, et le lancement est de plus en plus proche. Ils vont pouvoir nous en dire plus sur leur projet qui en est au stade de la concrétisation. Nous sommes ravis de recevoir Camille et Cyril Thevenon !  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Cette semaine, Stéphane ne reçoit ni un endodontiste, ni un parodontiste. Il reçoit un restaurateur !  Restaurateur au sens strict du terme, il aurait pu l’être en se spécialisant dans l’élevage du homard breton et du charolais pour monter une échoppe en Haute Normandie, proposant une carte réduite au Steak and Lobster, comme les ricains. Tout en jouissant de sa passion pour le barbecue, il a préféré l’autre face cachée de la restauration, celle des dents.  Clermontois d’origine, il rejoint la capitale pour s'éloigner des boîtes de nuit locales, tel un addict du jeu se fait interdire des casinos. Issu d’une famille de médecins, c’est la carrière d’odontologiste qu’il embrasse. Sans le savoir il intègre “une promo de dingue” comme il le dit très bien. “Dingue” car de très nombreux praticiens issus de cette promotion ont des noms qui résonnent dans la profession du milieu de la formation. En fin de cursus, il aura le choix entre l’internat ou embrasser une carrière libérale que son mentor lui présentera comme plus normale et plus valorisante à terme. Son mentor, c’est Michel Degrange. Dans son sillage, il reprendra la présidence de l’ADDA, l’Association De la Dentisterie Adhésive. Tout le monde ou presque a entendu parler des fameuses batailles de l’adhésion.  La présidence, ça lui parle, car il a également été président du dernier congrès de Clinic All, que Stéphane qualifie comme LA réussite de la décennie en termes de formation. Il parle avec autant de passion du collage sur la dentine que de la cuisson des saint jacques au four, de la béarnaise faite maison ou encore de la cuisson de la côte de bœuf au barbecue. Nous avons le très grand plaisir de recevoir, enfin, le Dr Frédéric RAUX !  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Cette semaine, Stéphane ne reçoit pas un ni deux chirurgiens-dentistes, mais une équipe complète de 5 praticiens. Un exercice de podcast différent, peut être plus compliqué que d’habitude, mais qui se justifie par l’originalité du lieu, des personnes et du concept qui les unit Le cabinet d’endodontie ELA est un cabinet d’endodontie créé à Lyon il y a 11 ans par deux praticiens.  Initialement composé d’un seul fauteuil et de deux associés dans un local de 60 m2, ce sont aujourd’hui 5 praticiens, 5 assistantes et deux secrétaires qui occupent les lieux de 400m2 comprenant 4 salles de soin, une salle de stérilisation optimisée, une salle de conférence et une salle de sport. Un lieu dont Stéphane avait entendu parlé, et qu’il découvre aujourd’hui de visu. Son premier constat, … impressionnant. Ce lieu s’accompagne d’un concept professionnel très anglo saxonnisé. Probablement un précurseur de ce que pourraient devenir beaucoup de cabinets dans un futur proche - Un concept immobilier certes, mais également de fonctionnement basé sur un Mindest très affirmé et assumé.  Alors que beaucoup de praticiens se plaignent d’avoir trop de boulot voire de craindre le Burn out, eux ont choisi un travail en équipe favorisant l’équilibre vie professionnelle, vie personnelle. Rien que pour cela, sa venue ici en valait la peine… Stéphane va découvrir en même temps que vous ce lieu et cette équipe originale. Nous enregistrons aujourd'hui ce podcast dans les locaux du cabinet ELA, à Lyon et avons le plaisir de recevoir autour de la table les Docteurs Paul-Marie Oliva, Mathieu Durand, Baptiste RIVORY, Samia ABDEDDAIM et le dernier arrivé Marc Vercherin.  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
loading
Comments 
Download from Google Play
Download from App Store