Claim Ownership

Author:

Subscribed: 0Played: 0
Share

Description

聽Episodes
Reverse
馃柤 Le cargo coinc茅 dans le canal de suez, le grumpy cat, Keanu Reeves, the math lady, le petit ami distrait, le doge鈥.聽 Est-ce que ces images vous semblent famili猫res ? Vous en avez s没rement d茅j脿 crois茅 au d茅tour de quelques clics sur internet. Ce sont des m猫mes. Ces l茅gendes d鈥檌nternet sont dr么les, sarcastiques, inspir茅es. Et si elles 茅taient plus que 莽a ? 馃馃徎鈥嶐煍珼ans cet 茅pisode bonus, Ta茂m茅 鈥 qui a r茅alis茅 la saison 2 d'Amphi 25 dans le cadre de son alternance de Master 脿 la Mission 脡galit茅-Diversit茅 de l'Universit茅 鈥 raconte sa recherche produite pour son m茅moire. Elle nous parle des M猫mes, qu'elle a 茅tudi茅s, et de leur utilit茅 informative et p茅dagogique sur des sujets de soci茅t茅, en l鈥檕ccurrence les m猫mes f茅ministes, queer et LGBTQIA+ qu'elle caract茅rise comme outil m茅diatique de militantisme. 馃こ 馃挭鈥淛e fais pas de sport, je fais des m猫mes.鈥. Sur son compte @lobbygouine, Cl猫m, une "m猫meuse", cr茅e des m猫mes f茅ministes et LGBTQIA+. Elle nous explique son processus cr茅atif, 茅ditorial, et ce que son travail lui a apport茅. 鉂o笍 Bonne 茅coute, merci pour votre fid茅lit茅 tout au long de cette saison 2 ! 馃摎 Lien du m茅moire ici : "http://egalite-diversite.univ-lyon1.fr/files/2022/09/PACALON_MEME_MEMOIRE.pdf"
Buter sur un mot, avoir les mains moites, se r茅p茅ter, reprendre sa phrase, une, deux, trois fois, c鈥檈st un sentiment que toutes personnes a connu lors d鈥檜n passage 脿 l鈥檕ral. Mais pour les personnes b猫gues, c鈥檈st un quotidien qui g茅n猫re fatigue psychique, sentiment d鈥櫭猼re incompris, honte鈥 Cilia est 茅tudiante en master didactique des sciences 脿 Lyon 1, et fervente militante pour l鈥檌nclusion des personnes b猫gues. Elle nous parle de son parcours, de ses difficult茅s et de ses aspirations. Juliette DeChassey, orthoponiste et sp茅cialiste des troubles de la fluence nous explique le b茅gaiement 脿 la lumi猫re des derni猫res recherches scientifiques. Vincent Valdeli猫vre est d茅l茅gu茅 r茅gional de l鈥檃ssociation Parole B茅gaiement. En tant que personne b猫gue, il nous parle de l鈥檌mportance des espaces de paroles quand on b茅gaie, avec l鈥檈xemple de concours d鈥櫭﹍oquence de l鈥檃ssociation. 聽
Bisexualit茅, pansexualit茅, polysexualit茅鈥β Beaucoup de termes 茅mergents et encore peu expliqu茅s suscitant l鈥檌nterrogation, voire le rejet . Ce qui rapproche ces d茅finitions est le fait de ne pas 锚tre une monosexualit茅, contrairement 脿 l鈥檋omosexualit茅 ou l鈥檋茅t茅rosexualit茅. Ces orientations sexuelles sp茅cifiques produisent 茅galement des discriminations sp茅cifiques.聽 Laurianne, partage son exp茅rience de l鈥檈xploration de sa sexualit茅 脿 travers les jeux vid茅o. Catherine Deschamps, anthropologue, autrice du Miroir bisexuel, nous explique les origines de la bi/panphobie. En cause ? Notre mode de pens茅e binaire. Elle lie directement ces discriminations aux dynamiques de genre. Richard de SOS Homophobie, fait partie de la cellule biphobie et panphobie de l鈥檃ssociation. ll nous parle de ses actions d鈥檌nterventions en milieu scolaire et des impacts de la stigmatisation de la bi/pansexualit茅. Bonne 茅coute !
Amphi 25 Saison 2 茅pisode 7: Moustache et nail art : le genre et son expression聽 Vous 锚tes vous d茅j脿 pos茅 la question de ce qui montre votre genre ? Cheveux, v锚tements, langage corporel, voix鈥 Dans cet 茅pisode, on vous propose une introspection dans ce langage particulier qu鈥檈st l鈥檈xpression de genre.聽 L茅o, 茅tudiant路e en sport 脿 Lyon 1, aborde son rapport au genre et 脿 son expression 脿 travers son exp茅rience du sport. St茅phanie Kunert, chercheuse en science de l鈥檌nformation et de la communication, nous explique le concept de genre, et nous parle normes de genre et langage gr芒ce 脿 la s茅miologie, la science qui 茅tudie les signes.聽 Enfin, le Conteur sans histoire renverse les normes de genre et nous parle des diff茅rentes figures du drag. Glossaire (d茅finitions du petit robert):聽 Personne cisgenre聽 Concerne une personne dont l'identit茅 de genre correspond au sexe biologique qui lui a 茅t茅 assign茅 脿 la naissance聽 Personne non binaire Personnes dont l'identit茅 de genre se situe en dehors du mod猫le de genre binaire homme ou femme. Personne transgenre Personne dont le genre ne correspond pas au sexe biologique qui lui a 茅t茅 assign茅 脿 la naissance Queer Personne dont l'orientation sexuelle ou l'identit茅 de genre ne correspond pas aux mod猫les dominants.聽
鈿狅笍 Trigger Warning :聽 cet 茅pisode mentionne les questions de suicide et sant茅 mentale 聽 Une p茅riode stressante, le m茅moire 脿 rendre et la peur de l鈥檃venir qui s鈥檃dditionnent鈥β Dans cet 茅pisode, on parle de sant茅 mentale. Nous verrons comment la question de genre a un lien avec la psychophobie. En effet, les repr茅sentations masculines ne permettent pas l鈥檈xpression des 茅motions par peur du jugement : la suppos茅e faiblesse remettrait en cause la masculinit茅.聽 La cons茅quence ? Les hommes ont moins souvent recours aux professionnel路les de la sant茅 mentale.聽 Cet 茅pisode participe 茅galement 脿 d茅construire les st茅r茅otypes associ茅s aux personnes souffrant de probl猫mes de sant茅 mentale.聽 Roland, notre t茅moin, fait le r茅cit de son exp茅rience d鈥檜n 茅pisode d茅pressif qu鈥檌l a travers茅 et partage tout ce qui lui a permis de se reconstruire. 聽 Yannick Gansel, psychiatre et anthropologue, sp茅cialiste de la vuln茅rabilit茅 chez les adolescents et adolescentes, nous explique les rapports entre genre et sant茅 mentale et comment la pr茅carit茅 ou la discrimination aggravent ces probl猫mes.聽 Anne-Laure Krikorian, psychologue au SSU, Service de Sant茅 Universitaire, nous fait part de ses observations issues du contact direct avec les 茅tudiant.es. Avec elle, nous (re)d茅couvrons les ressources disponibles au SSU, tr猫s impliqu茅 dans la pr茅vention et le suivi en sant茅 mentale chez les 茅tudiant路es 聽 Bonne 茅coute !
Sheldon Cooper de The Big Bang Theory. Sam Gardner de Atypical. Forest Gump, du film 茅ponyme. Ces repr茅sentations m茅diatiques construisent l鈥檌mage que nous avons des personnes ayant un trouble du spectre de l鈥檃utisme. Cependant, nous verrons que ces repr茅sentations v茅hiculent des st茅r茅otypes persistants qui conduisent 脿 de la d茅sinformation.聽 Manque de repr茅sentation. St茅r茅otypes. Discriminations 脿 l鈥檌ntersection avec d鈥檃utres : le trouble du spectre autistique regroupe plusieurs probl茅matiques dont nous allons traiter dans cet 茅pisode.聽 Juliette, 茅tudiante en licence 3 de physiologie 脿 Lyon 1, aborde avec humour ce qu鈥檌l faut dire ou ne pas dire 脿 une personne autiste, et nous parle de son rapport tr猫s personnel au TSA (trouble du spectre de l鈥檃utisme). Guilhem Bonazzi, m茅decin psychiatre, sp茅cialiste des troubles du neuro-d茅veloppement d茅construit les st茅r茅otypes de 鈥渓鈥檃utiste savant ou violent鈥 en d茅mystifiant le TSA.聽 Enfin, Romain Tabone du ZEST, Zone d鈥檈xpression contre la stigmatisation, nous parle des dispositifs de l鈥檃ssociation et insiste sur l鈥檌mportance de la rencontre pour d茅stigmatiser le TSA. 聽
Apr猫s avoir fait l鈥櫭﹖at des lieux des 茅tudes de sant茅 et des st茅r茅otypes qu鈥檈lles peuvent v茅hiculer, on s鈥檌nt茅resse 脿 la pratique de la m茅decine elle-m锚me. 脌 travers l鈥檈xemple des violences gyn茅cologiques et obst茅tricales et en partant de l鈥檃ngle des professionnel路les de sant茅, il s鈥檃git de comprendre la violence m茅dicale.聽 Laura nous parle de son exp茅rience des maltraitances gyn茅cologiques et obst茅tricales en tant qu鈥櫭﹖udiante sage-femme, et sa difficult茅, en tant que soignante, 脿 en 锚tre t茅moin. Les rapports de domination passent, entre autres, par le toucher. Ana茂s Choulet, doctorante en philosophie s鈥檌nt茅resse aux enjeux de pouvoirs dans la relation de soin 脿 travers ce prisme. Enfin, Edouard Leaune, m茅decin psychiatre 脿 l'H么pital du Vinatier, nous parlera de "responsabilit茅 sociale", cours qu'il dispense 脿 la facult茅 de m茅decine. Il apportera des pistes et des solutions concr猫tes pour en finir avec les violences m茅dicales.
L鈥橭MS, organisation mondiale de la sant茅, place l鈥檃cc猫s aux soins et 脿 la sant茅 comme un des droits fondamentaux de l鈥橦omme. Or, l鈥檈nseignement de la m茅decine reste encore tr猫s excluant pour les femmes et les minorit茅s. Dans cet 茅pisode, on va chercher 脿 comprendre pourquoi 脿 travers un regard historique.聽 Nous questionnerons la notion de savoirs m茅dicaux ou comme le dit Muriel Salle : "l'envers de la broderie".聽 Qui聽 produit ces savoirs ? Comment sont-ils construits ? Qu'entend on par "savoirs situ茅s" ?聽 Pour en discuter on rencontre Honorin qui nous parle de sa vision des cours en sant茅 et de la mani猫re dont ils pourraient 锚tre beaucoup plus inclusifs. Ensuite, on 茅change avec Muriel Salle, historienne, ma卯tresse de conf茅rences 脿 l'Universit茅 Claude Bernard Lyon 1 et 脿 l'IEP de Lyon. Elle nous explique, entre autres, la notion de savoirs situ茅s afin de pouvoir questionner les savoirs m茅dicaux et 聽permettre une meilleure 茅coute de tous et toutes les patientes. Enfin on retrouve l'association 茅tudiante Clit (Collectif Libre et Inclusif pour Tous路tes) qui 艙uvre au quotidien pour ouvrir les regards 茅tudiants et les 茅tudes de m茅decine aux questions d'inclusivit茅.
Trigger Warning : cet 茅pisode 茅voque des sc猫nes de violences sexistes et sexuelles. Le mouvement #balance ton bar, cet hiver, a d茅fray茅 la chronique. Dans la continuit茅 de #meetoo, il d茅nonce les agressions sexuelles qui ont eu lieu dans les soir茅es. Dans cet 茅pisode, on va parler du sentiment d'ins茅curit茅 en soir茅e. Comment se caract茅risent-t-il, comment 茅viter et pr茅venir les violences, quel est le r么le des organisateur路ices. On a rencontr茅 Tifenn, qui nous parle d鈥檜ne agression qu鈥檈lle a v茅cue en soir茅e. Ensuite, Antoine Leblanc, g茅ographe et ma卯tre de conf茅rence 脿 l鈥檜niversit茅 du littoral 脿 Dunkerque, traite de la notion d鈥檈space rassurant, et de nos rapports 脿 ce dernier quand on est en ins茅curit茅. Pour finir, M茅lodie Vauquelin et Cl茅mence Doquet sont membres de la cellule Violences Sexistes et Sexuelles de Keep Smiling, association d鈥檃uto-support en milieu festif. Elles abordent les VSS en soir茅e, ce qu鈥檈lles produisent sur nous et pourquoi nous n'avons pas tous et toutes le m锚me droit 脿 la f锚te.
Les femmes et les minorit茅s sont particuli猫rement victimes de cyber-violences. 85% des personnes LGBTQIA+ et 71% des personnes racis茅es d茅clarent en avoir 茅t茅 victimes d'apr猫s l'enqu锚te 芦聽Cyberviolence et cyberharc猫lement : 茅tat des lieux d鈥檜n ph茅nom猫ne r茅pandu聽禄, conduite par l鈥檌nstitut de sondage IPSOS en 2021 sous la demande de l'association F茅ministe contre le cyber-harc猫lement.聽 Dans ce premier 茅pisode de la saison 2 d'Amphi 25, on va aborder les cyber-violences et le cyber-sexisme. 聽 Axelle a v茅cu du cyberharc猫lement sur les r茅seaux sociaux en raison, principalement, de son orientation sexuelle. Une simple story partag茅e sur Instagram, une publication 脿 vocation miltante, a suffit pour d茅clencher le harc猫lement en ligne dont elle a fait l'objet. 聽 聽聽 Aur茅lie Olivesi, Ma卯tresse de conf茅rences en sciences de l鈥檌nformation et de la communication 脿 l'Universit茅 Lyon 1 (Laboratoire Elico), travaille sur le genre et les m茅dias. Elle nous explique les m茅canismes 脿 l鈥櫯搖vre dans le cyber-harc猫lement 脿 travers l'angle du genre. 聽聽 Enfin, Virginie Vasseur, charg茅e de mission au D茅fenseur des Droits, nous donne quelques pistes juridiques et des moyens d'action pour lutter contre le cyberharc猫lement et ses cons茅quences. 聽
La saison 2 d'Amphi 25 t'invite 脿 explorer les sph猫res personnelles et interpersonnelles pour tendre vers une safe place 脿 l'universit茅.聽
Dans ce dernier 茅pisode de la saison 1 du podcast "Amphi 25 : parlons discriminations" Floriane et Justine reviennent sur cette saison et leurs exp茅riences respectives dans la r茅alisation de ce podcast. Elles partagent leurs r茅flexions sur ce qu'elles ont appris ou d茅couvert et d茅voilent quelques moments de coulisses. Cette saison 1 s'ach猫ve, c'est l'occasion pour la mission 茅galit茅-diversit茅 de remercier 脿 nouveau chaleureusement Justine et Floriane pour leur implication, leur cr茅ativit茅, leur engagement. Merci 茅galement 脿 l'茅quipe de Cheese Naan, Lucie et Lo茂c pour leur soutien technique (mais pas que !) N'h茅sitez pas 脿 茅couter ou r茅茅couter les 茅pisodes pr茅c茅dents, 脿 vous abonner et 脿 les partager sur les r茅seaux sociaux avec le #Amphi25. Nous sommes toujours tr猫s heureux de lire vos impressions !
La grossophobie, c鈥檈st quoi ? C鈥檈st tout un ensemble de pr茅jug茅s, de comportements et de situations d茅nigrantes ou excluantes 脿 l鈥檈ncontre des personnes grosses. Dans cet 茅pisode, on s鈥檌nterroge sur ce que signifie 锚tre une personne grosse dans une soci茅t茅 qui contr么le les corps et sanctionne ceux qui s鈥櫭ヽartent de la "norme". Pour cela, on rencontre C茅line, 茅tudiante en Master de psychologie sociale. Elle t茅moigne de la grossophobie qu鈥檈lle vit au quotidien, dans la rue, dans les transports, chez le m茅decin (01:30). On poursuit la discussion avec Gabrielle Deydier et Marielle Toulze (16:34). Gabrielle Deydier est autrice de l鈥檕uvrage On ne na卯t pas grosse. Elle y raconte son histoire personnelle et d茅nonce la grossophobie. Marielle Toulze, chercheuse associ茅e 脿 l鈥橴niversit茅 Jean Monnet-Saint-Etienne, travaille sur le genre, les discriminations dans l鈥檈space public, la sant茅 des personnes ob猫ses et le rapport sensible au corps gros dans notre soci茅t茅.
La solidarit茅 f茅minine existe-t-elle vraiment ? Comment se met-elle en place et que se passe-t-il quand elle nous fait d茅faut ? Dans cet 茅pisode, on s鈥檌nterroge sur la solidarit茅 f茅minine avec Charlotte, Anne Kahlhoven et Elsa Boulet, en faisant un focus sur le contexte de la grossesse et de la maternit茅. Charlotte, en reconversion pour devenir orthophoniste, n鈥檃vait jamais imagin茅 que son premier enfant puisse entraver sa reprise d鈥櫭﹖udes. C鈥檈st pourtant ce qu鈥檜ne agente administrative 脿 l鈥檜niversit茅 lui a fait comprendre (01:30). Anne Kahlhoven est directrice de Au Tambour, un lieu de non-mixit茅 f茅minine 脿 Lyon. Elle nous explique comment la solidarit茅 f茅minine se manifeste au sein de l'association (16:50). Elsa Boulet est docteure en sociologie (Universit茅 Lumi猫re Lyon 2). Elle s鈥檌nt茅resse 脿 la sociologie de la grossesse et aux rapports sociaux de genre et de sexe (29:37).
80% des personnes en situation de handicap sont concern茅es par des handicaps invisibles, c鈥檈st-脿-dire qui ne se remarquent pas au premier abord. Comment se vit une situation de handicap invisible ? Quelles difficult茅s les personnes affect茅es rencontrent-elles dans notre soci茅t茅 validiste ? Que faire pour mieux les reconna卯tre ? Dans cet 茅pisode, on parle du handicap invisible, du handicap apparent et de la tension entre les situations de handicap qu鈥檕n d茅tecte et celles qu鈥檕n ne per莽oit pas. On commence avec le t茅moignage de Justine (01:34), 茅tudiante, qui souffre d鈥檜n handicap depuis son accident. Selon son 茅tat de fatigue, son handicap est parfois invisible, parfois visible. On poursuit l'茅change avec Damien Issanchou et Heather Harker (18:09). Heather Harker est charg茅e de Mission handicap 脿 l鈥橴niversit茅 Lyon 1. La Mission handicap accompagne les 茅tudiantes et 茅tudiants qui ont besoin d鈥檃m茅nagements du fait de leur situation de handicap. Damien Issanchou, ma卯tre de conf茅rences en STAPS 脿 l鈥橴niversit茅 Lyon 1, travaille sur la sociologie du handicap et de la sant茅, et sur la mucoviscidose, une maladie pouvant entra卯ner un handicap invisible.
Les femmes ont-elles aujourd鈥檋ui toute leur place dans le monde du sport ? Rien n鈥檈st moins s没r, au regard du sexisme et des st茅r茅otypes encore omnipr茅sents dans ce milieu. Pour parler du sexisme dans le monde sportif, on rencontre dans cet 茅pisode Emma, No茅mie Drivet et deux joueuses de l鈥櫭﹒uipe de foot lyonnaise Les D茅buteuses. Emma est 茅tudiante en STAPS. Pour elle, suivre cette formation est un r锚ve et une vocation. Mais c鈥檈st aussi un combat incessant pour se faire une place parmi les hommes (01:34). Cette exp茅rience est largement partag茅e par les femmes non seulement en STAPS, mais aussi en club, comme nous l鈥檈xpliquent nos invit茅es (17:10). No茅mie Drivet, prof d'EPS au lyc茅e, pr茅pare une th猫se sur les rapports de domination dans les formations aux m茅tiers du sport. Valentine Lopez et Justine Carreau, footballeuses dans l鈥櫭﹒uipe inclusive et militante Les D茅buteuses, jouent pour se r茅approprier le terrain et lutter contre toutes les formes de discriminations.
Pourquoi est-ce encore per莽u comme "surprenant" que des femmes aiment, 茅tudient et fassent carri猫re dans les sciences ? Que faire pour mettre un terme 脿 l鈥檌d茅e qu鈥檈lles n鈥檡 auraient pas leur place ? Dans cet 茅pisode, on parle du sexisme dans les formations et les m茅tiers scientifiques et techniques et de la sous-repr茅sentation des femmes dans ces milieux. Pour commencer, Amanda t茅moigne d鈥檜ne situation de sexisme qu鈥檈lle a v茅cue dans sa formation en biologie (01:30). Elle raconte comment ce qui s鈥檈st pass茅 l鈥檃 affect茅e et comment elle a malgr茅 tout r茅ussi 脿 prendre de la distance. Elle partage aussi sa motivation sans faille 脿 茅tudier les sciences. Afin d鈥檈n savoir plus sur la situation des 茅tudiantes et des femmes scientifiques aujourd鈥檋ui, on encha卯ne sur une discussion avec Isabelle Collet, professeure en sciences de l鈥櫭ヾucation 脿 l鈥橴niversit茅 de Gen猫ve, et Christine Morin-Messabel, professeure de psychologie sociale 脿 l鈥橴niversit茅 Lumi猫re Lyon 2 (14:49).
脟a signifie quoi d鈥櫭猼re une personne trans ? 脟a veut dire qu鈥檕n s鈥檌dentifie dans un genre diff茅rent de celui assign茅 脿 la naissance : c鈥檈st la transidentit茅. Dans cet 茅pisode, on parle de transidentit茅, de transition, des repr茅sentations et des pr茅jug茅s sur les personnes trans, de transphobie, mais aussi des comportements safe (s没rs et bienveillants) pour respecter l鈥檌dentit茅 des personnes trans. Pour 莽a, on a rencontr茅 Romain, un homme trans 茅tudiant en master 脿 l鈥橴niversit茅 Lyon 1. Il raconte comment il vit et ressent sa transidentit茅 (01:29). On poursuit l鈥櫭ヽhange avec Karine Espineira, sociologue sp茅cialiste des questions trans au Laboratoire d鈥櫭﹖udes de genre et sexualit茅 (LEGS, Universit茅 Paris 8), et Adrian Debord qui repr茅sente l鈥檃ssociation lyonnaise trans militante, Chrysalide (17:45).
La non-binarit茅, 莽a vous dit quelque chose ? C鈥檈st un ensemble d鈥檌dentit茅s de genre qui bousculent les normes ancr茅es dans nos soci茅t茅s occidentales. Les personnes non-binaires ne se reconnaissent ni en tant que femme, ni en tant qu鈥檋omme. Dans cet 茅pisode, nous explorons avec Alex et Emmanuel Beaubatie la question du genre et du sexe, de l鈥檈xpression de genre, de la non-binarit茅, du militantisme, de la visibilit茅 et de la reconnaissance des personnes non-binaires et LGBTQI+. Alex, membre de l鈥檃ssociation 茅tudiante LGBT+ et queer ArcENSiel, s鈥檌dentifie comme une personne non-binaire et utilise le pronom neutre iel. Iel t茅moigne de sa d茅couverte et de son exp茅rience de la non-binarit茅 de genre (01:55). Emmanuel Beaubatie est sociologue 脿 l鈥橧RIS. Il nous parle de ses recherches sur le genre, la cat茅gorisation du sexe, les identifications, les pratiques et les repr茅sentations de genre (18:00).
En France, 4,5% des 茅tudiantes et des 茅tudiants ont au moins un enfant (cf enqu锚te de l鈥橭VE en 2016). Comment vit-on la grossesse et la parentalit茅 脿 l鈥檜niversit茅 ? Qui concerne-t-elle et pourquoi suscite-t-elle tant de pr茅jug茅s et de honte ? Qu鈥檃rrive-t-il quand la question des origines s鈥檃joute 脿 l鈥檃rriv茅e d鈥檜n enfant ? Dans cet 茅pisode, Larissa, doctorante 脿 l鈥橴niversit茅 Lyon 1, t茅moigne de son exp茅rience en tant qu鈥櫭﹖udiante 茅trang猫re d鈥檕rigine russe et maman d鈥檜n enfant (01:35). On 茅change ensuite avec Aden Gaide, docteur en sociologie 脿 Sciences Po Paris, pour faire la lumi猫re sur la situation des 茅tudiants parents en France (16:50). Puis, on rencontre Laure Sizaire, doctorante au CNRS et au Centre Max Weber, pour comprendre d鈥檕霉 viennent les st茅r茅otypes sur la grossesse et le mariage des personnes de nationalit茅 茅trang猫re, en particulier originaires des pays post-sovi茅tiques (28:33).
Comments
Download from Google Play
Download from App Store