DiscoverL'Entreprise Apprenante
L'Entreprise Apprenante
Claim Ownership

L'Entreprise Apprenante

Author: L'entreprise apprenante

Subscribed: 13Played: 127
Share

Description

Les entreprises les plus performantes seraient-elles celles qui bâtissent la capacité d'apprendre plus vite que la concurrence ? 

L'Entreprise Apprenante est le podcast 🎙️ qui cherche à comprendre comment les entreprises façonnent des capacités d'apprentissages en continu pour accélérer, innover, se transformer à l'échelle collective.

Responsable Formation, DRH, Directrices et directeurs d’université d’entreprise, experts de la Edtech ou la pédagogie, nos invités viennent partager leurs expériences, leurs apprentissages et leur vision de la formation professionnelle et du développement des compétences au sein de l'entreprise.

Le podcast L'Entreprise Apprenante est produit par l'entreprise NOOUS.

PS : si vous cherchez plus de contenus, nous avons compilé nos meilleures ressources sur les organisations apprenantes. (https://www.noous.co/blog/organisation-apprenante-2/?utm_source=Page+organisation+apprenante+via+le+lien+sur+le+podcast+&utm_medium=Visites&utm_campaign=Page+organisation+apprenante+via+le+lien+sur+le+podcast+&utm_id=Page+organisation+apprenante+via+le+lien+sur+le+podcast+) 
47 Episodes
Reverse
Toutes les bonnes choses ont une fin.Et il est temps pour NOOUS de dire au revoir à L’Entreprise Apprenante. Après 3 ans et 45 épisodes au compteur, une page se tourne, riche de nombreux apprentissages et discussions passionnantes.Alors dans cet ultime épisode, Cyril Hijar rend un dernier hommage :🎙️#09 Diane Lenne : "Tout le monde sait quelque chose"🎙️#22 - Rémi Cournil “La cohorte entre pairs offre un apprentissage plus impactant”🎙️#24 - Yannig Raffenel - “La formation entre pairs est l’avenir de la formation”🎙️#42 - Bertrand Cauwet - “La formation c’est du temps multiplié par l’attention”🎙️#37 - Jérôme Lamrak - “90% du savoir utile est dans l’organisation”🎙️#04 Raphael Scuderi : "Les solutions, c'est en discutant ensemble qu'on les révèle"🎙️#39 - Eric Mellet - Partie 1 - “Je découvre d’abord le concept d’organisation apprenante de manière très empirique” et partie 2🎙️#27 - Thierry Bonetto - “La maturité d’une organisation apprenante est souvent corrélée à celle de l’équipe Learning”🎙️#43 - Thomas Misslin - Partie 1 - “La motivation la plus authentique est celle qui vient des apprenants eux-mêmes”  et partie 2🎙️#45 - Jérémy Lamri - “L’apprenance, c’est chercher ses propres vérités”🎙️#35 - Patrick Vergnes - “Pour évaluer une politique sportive, il faut 10 ans”🎙️#05 Pierre Monclos : "Le partage à son apogée"🎙️#01 Anne Fenninger : « Comprendre sa learning culture et pouvoir se transformer »🎙️#10 Svenia Busson : "Il y a toute une culture du learning à repenser"🎙️#18 Emilie CANET : "Si le top management n'est pas convaincu, il ne se passera rien."🎙️#36 - Céline Cussac - “L’engagement ne se décrète plus, il faut activer le désir d’apprendre”🎙️#06 Ilhem Alleaume : "Savoir désapprendre pour mieux apprendre"🎙️#28 - Jean-Noël Chaintreuil - “L’empathie apprenante est une compétence clé pour créer une dynamique apprenante qui perdure”🎙️#26 - Charlotte Defaye-Ripoche - “Le changement n’est pas un blabla corporate”🎙️#29 - Alexia Cordier - “La beauté du changement est qu’il est visible”🎙️#41 - Cécile Golfier Salles - “Je facilite les apprentissages plus que je ne forme”🎙️#03 Stéphane Diebold : "Il faut bouger les frontières de la formation"🎙️#21 - Marine Dumoulin : “Plus on a d’émotions fortes, mieux on ancre l’information”🎙️#34 - Nicolas Roland “Il faut d’abord comprendre les apprenants pour proposer une formation efficace”🎙️#30 - Sarah Gaillard - “Le self-coaching c’est du coaching augmenté”🎙️#14 Arthur Choukroun : "On est là pour faire évoluer la maîtrise des comportements"🎙️#12 Patrick Badard - "Mobiliser 150 000 agents dans la transition bas carbone"🎙️#38 - Antoine Poincaré - “Pour faire face aux enjeux climatiques, il est indispensable que les entreprises repensent leur modèle”🎙️#02 Laurent Butel : "Connecter les compétences aux opportunités business"🎙️#11 Sylvain Tillon : "Il ne faut pas avoir peur de se reformer tout au long de sa vie"🎙️#20 Elliot Boucher “Le digital a transformé les organismes de formation”🎙️#32 - Mathilde Landron - “Moins il y a de théorie, plus l’apprenant apprécie une formation”🎙️#15 Carole Archer : "On était dans l'entreprise apprenante sans avoir posé de nom dessus"🎙️#08 Anne-Marie Cazetou & Jean-Roch Houllier : "Evoluer et s'adapter pour mieux former"🎙️#23 - Marie-Laure Noton “Les connaissances sont un facteur plaisir du travail”🎙️#25 - Philippe Gerbelot-Barillon - “Il vaut mieux former ses employés en interne que de recruter de nouvelles personnes”🎙️#17 Bruno SOLA : "Rendre la formation sexy pour les apprenants"🎙️#31 - Élise Covilette - “Notre objectif était de remettre du plaisir dans la formation”🎙️#16 Sylvie Milverton : " L'argent (des formations) est dépensé très loin des buts stratégiques de l'entreprise"🎙️#19 Gilles Vaillant : "Passer de responsable formation au métier de responsable des compétences"🎙️#33 - Mathieu Nebra - “Notre objectif a toujours été de rendre l’éducation accessible à tout le monde”Merci pour ces 3 ans, pour vos écoutes et votre soutien !
Aujourd'hui je reçois Jérémy Lamri, Docteur en psychologie sociale et CEO de Tomorrow Theory. “Quand on pense qu’on sait, on n’apprend plus”… est finalement la version du “Tout ce que je sais c’est que je ne sais rien” du XXIème siècle de Jérémy Lamri. Passé par Maki People et JobTeaser, Jérémy a toujours eu à coeur de faire rayonner l’apprentissage en interne. Surtout qu’en parallèle, il a aussi cofondé, il y a 9 ans, Le Lab RH. Alors dans ce nouvel épisode passionnant, il nous explique tout ce qui compose son cadre de réflexion, d'analyse et de lecture sur les changements profonds qui transforment la société, entre la technologie (IA, blockchain...), les limites planétaires et risques environnementaux mais également des enjeux RH autour des compétences ou de l'intergénérationnel. Au programme : 👉 La faculté d'un individu ou d'une organisation à s'appuyer sur sa sensibilité systémique afin de s'adapter. 👉 Les 3 niveaux de lecture que nous devrions toujours adopter : individu, entreprise et société. 👉 L’importance de savoir aussi faire le deuil sur certains sujets pour avancer plus vite et plus loin. 👉 Comment la technologie impacte l’apprentissage dans les organisations. 👉 Le Tête-Coeur-Trippe pour prendre de vraies bonnes décisions. 👉 Le Talent Bomb, concept qui décrit la bombe à retardement que constitue l'économie des compétences qui est sous-investie par de nombreuses entreprises et qui vont peut-être exploser du fait du pénurie de compétences. Je vous souhaite d'apprendre autant que j'ai appris dans cet épisode qui donne à toujours avoir une approche réflexive sur nos actions. Bonne écoute !
Nous voici dans la partie 2 de l’échange très riche que j’ai eu avec Thomas Misslin, chef de projet Formation & Transformation à l'EM Lyon au sein du département Executive Education. Le temps, la confiance, l’humilité… sont autant de principes actifs fondamentaux quand il s’agit de penser création d’une formation. Et s’il y a bien une chose absolument cruciale à prendre en compte dans toute formation c’est de respecter la nature humaine. Comprendre que chacun ne fonctionne pas de la même façon et ne jamais brusquer personne. Dans cette seconde partie, Thomas détaille les principes actifs du modèle du Grand 8 pour comprendre : L’importance du temps dans l’apprentissage. La place de la communauté dans la formation, un vecteur de confiance et de puissance. Comment respecter la nature de chacun pour plus d’efficacité dans ses formations. Et pour retrouver la première partie de notre échange : #43 - Thomas Misslin - “La motivation la plus authentique est celle qui vient des apprenants eux-mêmes” Et pour lire l’ouvrage Le Grand 8 - De la formation à la transformation managériale” : https://www.cairn.info/le-grand-8--9782706151811.htm Bonne écoute !
Aujourd'hui je reçois Thomas Misslin, chef de projet Formation & Transformation à l'EM Lyon au sein du département Executive Education. Si on vous dit Grand 8, vous pensez à … ? Non aujourd’hui, ce n’est pas de cette super attraction que nous allons parler mais bien du modèle managérial qu’a conçu, avec quelques collègues, Thomas Misslin ! Et ce Grand 8 ci a un objectif : transformer la chimie des organisations. Spécialisé sur les enjeux de management et de leadership, Thomas était donc l’invité parfait pour ce nouvel épisode de L’Entreprise Apprenante. Alors au programme, on a parlé : Des évolutions managériales qui façonnent le monde des organisations depuis l'après-guerre. Du modèle du Grand 8, de sa construction et de ce qui en fait un modèle efficace. Du principe de co-construction, pour des formations véritablement pertinentes. Des différents types de motivation et comment les exploiter dans la formation. Bref, un échange tellement riche dans lequel Thomas navigue avec brio entre théorie, pratique et illustrations et que nous avons, de fait, découpé en 2 parties. Bonne écoute !
Aujourd'hui je reçois Bertrand Cauwet, Head of Design and Build chez Capgemini. Brasseur puis viticulteur avant de poser ses valises chez Capgemini, une chose est sûre : Bertrand Cauwet a un parcours atypique ! Ce qui le passionne ? L’humain et la formation. Alors depuis des années chez Capgemini il a un objectif : simplifier la formation et la rendre aussi passionnante qu’essentielle pour les collaborateurs du groupe ! C’est d’ailleurs pour cela qu’il a lancé, en 2015, le programme GARI - Give And Receive to Improve — activé par plus de 200 000 collaborateurs dans le monde. Forcément, avec toute cette expérience, Bertrand a beaucoup à nous apprendre. Alors dans cet épisode, il nous explique : Le projet d’apprentissage entre pairs GARI qu’il a initié depuis plusieurs années. Sa vision  des communautés apprenantes en renversant l'adhésion par les besoins contextuels de l'apprenant. L’importance de dynamiser et de contextualiser le savoir. La nécessité de rompre avec la croyance qu’il faut être expert pour partager son savoir. Mais aussi comment donner envie à ses collaborateurs de se former. Un échange passionnant, qui nous apprend, entre autre, la notion clé du besoin contextuel qui doit guider les dynamiques d'apprentissage. On y parle aussi : De Thierry Bonetto, que je remercie pour sa mise en relation avec Bertrand et avec qui nous avions enregistré un épisode : #27 - Thierry Bonetto - “La maturité d’une organisation apprenante est souvent corrélée à celle de l’équipe Learning” De Diane Lenne : #09 Diane Lenne : "Tout le monde sait quelque chose" Bonne écoute !
Aujourd'hui je reçois Cécile Golfier Salles, formatrice et facilitatrice des apprentissages chez Néa Selíni. Passionnée de pédagogie et de transmission, il y a un an, Cécile est partie au Japon. Là bas, elle y intervient pour un réseau professionnel francophone FAJ : un programme de formation en 8 mois qui accompagne les entrepreneuses à Tokyo. L'objectif ?  Aider des femmes expatriées à entreprendre en se créant un réseau dans un pays étranger. D’ailleurs, plus que de la formation, Cécile aime dire qu’elle “facilite les apprentissages”. Parce que oui, son job, à elle, c’est de créer toutes les meilleures conditions pour que tout le monde puisse se former à son rythme. Alors dans ce nouvel épisode de L’Entreprise Apprenante, elle explique : Les coulisses de la conception et de la réalisation de ce parcours, ses intentions pédagogiques et les effets inattendus que ce parcours a généré chez les apprenantes. Ce qu’il est important de mettre en place quand on créé une communauté. La notion de confiance et d'énergie positive à transmettre dans un groupe pour créer une dynamique communautaire où chacune va pouvoir exprimer son potentiel. Les différences d’apprentissages entre la France et le Japon Bref, un épisode rempli d'énergie positive et de bonnes pratiques ! Bonne écoute !
Voici la deuxième partie de l'échange que j'ai eu avec Eric Mellet, président de SoL France, une association émanant de Global SoL Organisation qui développe depuis près de 3 décennies, les travaux de Peter Senge. Et si la psychologie positive était l’une des clés d’une bonne organisation apprenante ? C’est ce que nous explique Eric dans cette deuxième partie de l’épisode de L’Entreprise Apprenante. Parce que oui, il n’existe pas de bonne organisation apprenante sans s’intéresser à la psychologie humaine. Empathie, sécurité psychologique et compagnie font clairement la différence dans les organisations ! Bref dans cet épisode, Eric Mellet nous partage : L’importance d’impliquer tout le monde dans la recherche de pratiques alternatives en matière de formation. Les secrets de la psychologie positive et son impact quand on pense organisation apprenante. Le meilleur gage de performance ? Oser partager ses échecs. L’importance de l’équipe et de la confiance mutuelle entre les collaborateurs. Le tout, comme toujours, enrichit d’exemples et d’illustrations d'écosystèmes apprenant fondés sur une vision organique. Bonne écoute ! On y parle aussi : Du premier épisode enregistré avec Eric : https://smartlink.ausha.co/l-entreprise-apprenante/39-eric-mellet-partie-1-je-decouvre-d-abord-le-concept-d-organisation-apprenante-de-maniere-tres-empirique De l’épisode avec Antoine Poincaré : https://smartlink.ausha.co/l-entreprise-apprenante/38-antoine-poincare-pour-faire-face-aux-enjeux-climatiques-il-est-indispensable-que-les-entreprises-repensent-leur
Aujourd'hui je reçois Eric Mellet, consultant et président de SoL France, une association émanant de Global SoL Organisation qui développe depuis près de 3 décennies, les travaux de Peter Senge. Eric Mellet a découvert l’organisation apprenante presque par hasard, alors qu’il créait une Université de marque pour L’Oréal, sa boîte précédente. De fil en aiguille, il découvre les travaux de Peter Senge… et SoL France chez qui il décide de rester pour continuer à travailler sur la puissance des organisations apprenantes. Fort de toutes ces expériences, dans ce nouvel épisode de L’Entreprise Apprenante, Eric nous raconte : Sa rencontre avec ce thème d'organisation apprenante il y a 20 ans déjà. Comment, de la pratique à la théorie et de la théorie à la pratique, il a appris, compris et développé des écosystèmes apprenants. La genèse des 1ères pratiques conscientes d'organisations apprenantes dans les années 70. Son analyse terrain de ce type d’organisation. Comment ses expériences précédentes l’ont aidé dans ces pratiques. Un épisode tellement riche qu’on a dû le scinder en deux parties ! Bonne écoute ! On y parle aussi : De l’ouvrage de Peter Senge, La Cinquième discipline Du livre The Living Company de Arie De Geus
Aujourd'hui je reçois Antoine Poincaré, Head of Climate School d'Axa Climate, une entité du groupe d'assurance qui travaille sur les enjeux et risques liés au dérèglement climatique et aux limites planétaires. Le dérèglement climatique est LE sujet des prochaines années. Et si l’on souhaite respecter l'Accord de Paris et ne pas dépasser les +2°C, il nous faut, dans tous les domaines, changer nos pratiques. Les entreprises ne font certainement pas exception à la règle. Pour cette raison, depuis 2021, Axa a lancé Axa Climate School. Objectif ? Vulgariser, faire prendre conscience et éduquer les entreprises à ces sujets. Alors dans ce nouvel épisode de L’Entreprise Apprenante, Antoine nous explique : La spécificité de la pédagogie utilisée par la Climate School qui a pris le parti de questionner l'avenir d'un métier en miroir des problèmes liés à l'environnement. Comment comprendre ce sujet systémique où climat, biodiversité, eau et ressources fossiles sont imbriqués. Comment ils travaillent et structurent leurs contenus pour transmettre une pédagogie attractive et digeste. L'objectif derrière le lancement de la Net Zéro School afin d'aider des industries à comprendre les enjeux et attendus de leur secteur. Ce qu’est l'entreprise régénérative ; un type d'organisation qui pourrait devenir un modèle à suivre pour régénérer tant les écosystèmes non vivants que vivants. Sur le sujet, Axa Climate School lance une 1ère formation pour des pionniers qui souhaitent engager leur organisation dans l'économie régénérative. Bref, un épisode aussi important que passionnant qui met parfaitement en lumière les enjeux brûlants de notre siècle. Dans cet épisode, nous avons aussi parlé : De l’épisode #22 avec Rémi Cournil : https://podcast.ausha.co/l-entreprise-apprenante/22-remi-cournil-la-cohorte-entre-pairs-offre-un-apprentissage-plus-impactant Du livre Climat, crises : Le Plan de transformation de l'économie française du Shift Project. Bonne écoute !
Aujourd'hui je reçois Jérôme Lamrak, co-fondateur de Twelv, une plateforme d’apprentissage collaborative qui utilise l'intelligence collective pour favoriser le partage et l'entraide entre pairs. En 2019, Jérôme créé Twelv pour aider les entreprises à : renforcer leur productivité, sécuriser leur environnement, en engageant et valorisant leurs talents. Son constat de départ était simple. Puisque 90% du savoir est dans l’organisation, autant créer une plateforme pour le révéler. Alors dans cet épisode, Jérôme nous explique : Les leviers pour engager une organisation dans la transmission des savoirs internes Sa méthodologie : un diagnostic collaboratif de la  la culture, des pratiques existantes et les besoins d'une organisation pour initier un mouvement. Le temps exploratoire : un temps dédié afin que chaque collaborateur puisse se recentrer, explorer, se former afin d'être plus performant, plus créatif et plus productif. L’importance d’identifier des sachants motivés qui deviennent ensuite les ambassadeurs. Le meilleur moyen de conserver son expertise ? Transmettre aux autres. Bref, une belle discussion qui nourrit  nos imaginaires pour créer de nouvelles dynamiques apprenantes ! Le tout, comme toujours, agrémenté de méthodes et d’idées concrètes à mettre en place dès maintenant. Bonne écoute !
Aujourd'hui je reçois Céline Cussac, fondatrice de A little big dream, une agence qui contribue à l’émergence de nouveaux standards relationnels au sein des organisations et dont l’objectif est de ré-enchanter les relations au travail pour réengager les salariés. Professionnelle de la formation depuis près de 20 ans, Céline a passé plus de 5 ans chez Natixis en tant que Directrice Learning et Development. Sa devise ? “Apprendre tous, en permanence”. Pour ce faire elle a mis en place, entre autres : des Learning Days, un Learning Village et créé la notion de Serial Learner pour donner à tous l’envie de se former ! Parce que oui, s’il y a bien une notion cruciale dans la formation en interne, c’est qu’il est impératif de créer un désir d’apprendre. “L’engagement ne se décrète plus, il faut provoquer le désir”. Et pour accompagner les organisations à toujours plus engager leurs collaborateurs, en octobre 2022, Céline Cussac a décidé de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Avec A little big dream, elle intervient à 3 niveaux dans les organisations : des conférences pour inspirer les collaborateurs, leaders et dirigeants, du conseil, pour accompagner les DRH dans la mise en œuvre de nouveaux modèles relationnels et managériaux et des coaching d’équipe pour soutenir les entreprises dans le développement de collectifs conscients. Forte de toutes ces expériences, elle a forcément beaucoup à nous apprendre. Alors dans cet épisode, elle retrace ses 5 dernières années pour nous expliquer : Les différents leviers qu’elle a activés pour mettre l’apprentissage au coeur de la culture de Natixis : le désir d’apprendre, l’innovation pédagogique, l’efficience de l’écosystème et la culture de l’apprentissage. Sa lecture du métier de Learning & Development et les principaux enjeux auquel il est confronté. Le concept de management de la frugalité et ses différents avantages. La notion d'innovation relationnelle qui doit être mise en oeuvre dans les organisations apprenantes afin que le lien humain soit source d'engagement, d'épanouissement, de valorisation et de performance. Bref, un épisode plus qu’enrichissant qui compile la vision d'une professionnelle aguerrie aux  idées fortes et inspirantes pour nourrir les pratiques apprenantes. Bonne écoute ! Pour en savoir plus sur A little big dream, vous pouvez aller sur sa page Linkedin.
Dans cet épisode, je reçois Patrick Vergnes, Responsable du Département des Territoires à la Direction Technique Nationale de la Fédération Française de Tennis. Après avoir été enseignant d’EPS puis de tennis, Patrick Vergnes est devenu CTR (Conseiller Technique Régional) et est désormais à la DTN. Son rôle ? Mettre **en place la politique sportive fédérale, en définir et renforcer les grands objectifs et, bien sûr, veiller à ce qu’elle soit appliquée. Et ça, c’est le plus long ! Patrick nous le confie, il ne faut pas moins de 10 ans pour évaluer une politique sportive. Avec plus de 1 million de licenciés et 7 500 clubs en France, le tennis a de beaux jours devant lui. Alors les objectifs de la DTN ? Augmenter son nombre de licenciés, toujours aller vers du haut niveau et surtout, viser les Jeux Olympiques de Paris en 2024 ! Tout cela, bien sûr, en pensant d’abord et avant tout à l’humain ! Bref, nouveau sujet, donc, pour L’Entreprise Apprenante puisque cette fois c’est de la formation des sportifs dont on s’inspire ! Dans ce nouvel épisode, Patrick nous explique : Le fonctionnement d'une DTN et comment ils ont construit et déployé le plan de performance fédéral. Comment évaluer une politique sportive. Comment évaluer les compétences d’un jeune athlète. Quelles compétences doivent développer les éducateurs et entraineurs à chaque strate de la Fédération. Comment former les différents rôles de la Fédération ? Vous l’aurez compris, un épisode qui sort un peu des sentiers battus mais qui, je l’espère vous plaira tout autant ! Bonne écoute !
Dans cet épisode,  je reçois Nicolas Roland, Learning Experience Designer chez Caféine.Studio, un studio qui accompagne les organisations pour concevoir des expériences d'apprentissages qui collent VRAIMENT aux besoins et aspirations des apprenants. Auteur de Learnability, une newsletter bi-mensuelle, co-host du podcast “C’est quand la pause ?” et bientôt auteur d’un livre, Nicolas n’arrête jamais d’enseigner ses meilleures pratiques learning. Passé par la recherche universitaire et passionné par la pédagogie et l’apprentissage, il a à coeur de trouver les meilleures manières de transmettre compétences et connaissances aux apprenants. Et pour cela, il n’y a pas de mystère : il faut d’abord et avant tout comprendre ces derniers : leurs besoins, leur profils, etc. Vous aurez beau avoir les meilleurs contenus et appliqué toutes les bonnes pratiques pédagogiques, s’il vous manque la troisième étape clé (aka la compréhension des apprenants), vous n’obtiendrez jamais la meilleure formation. Et ça, il regorge d’exemples qui vous le prouveront ! Bref, vous l’aurez compris, Nicolas est un passionné qui nous livre ses meilleurs secrets dans l’Entreprise Apprenante ! Alors dans ce nouvel épisode, il nous raconte : L’intérêt du Design Sprint qui permet, en seulement 5 jours, de passer de la compréhension du problème au test d’une solution concrète. L’importance d’adopter une posture de questionnement et une méthodologie itérative qui se confronte au terrain. Ses meilleurs exercices pour définir des objectifs prioritaires quand on crée une formation. Sa méthode pour mettre en place une nouvelle formation qui tient en trois mots : transparence, documentation et processus. Le tout, comme toujours, agrémenté d’exemples pertinents et de bonnes pratiques pour tester ses conseils dès demain ! Bonne écoute ! Enfin si vous voulez découvrir : Sa newsletter : https://www.learnability.news Son podcast : https://www.cqlp.xyz L’article dont il parle dans l’épisode : https://learnability.substack.com/p/les-coulisses-de-mon-projet-client
Aujourd'hui, je reçois Mathieu Nebra, cofondateur d’OpenClassrooms. Mathieu a 13 ans et est en 4ème lorsqu’il commence à travailler sur le projet d’OpenClassrooms — ou plutôt le Site du Zéro à cette époque là. Il a droit à une heure d’ordinateur chaque mois et a terriblement envie d’apprendre à faire des sites internet. Le problème ? Tous les livres de formation sur le sujet sont destinés aux pros. Non seulement cela ne l’arrête pas, mais mieux encore, il profite de cette frustration pour créer un site qui apprendrait aux autres à faire des sites. À partir de là tout s’enchaîne : il rencontre Pierre Dubuc en 2001, qui deviendra son associé, et tous deux embauchent leurs premiers salariés en 2009. Dès le départ, et encore aujourd’hui, l’objectif est resté : rendre l’éducation accessible à tout le monde. Dans cette veine d’ailleurs, 40% des utilisateurs de la plateforme sont des gens qui n’ont, d’ordinaire, pas accès à la formation. Autre objectif ? Accompagner plus de 500 000 personnes dans le monde à trouver un emploi chaque année. En bref, c’est LA plateforme de formation depuis plus de 20 ans ! Alors forcément, côté apprentissage et création de formations, Mathieu a plein de conseils à nous livrer. Vous l’aurez compris, dans ce nouvel épisode de L’Entreprise Apprenante on parle : De la genèse d’OpenClassrooms et comment rendre accessible les connaissances au plus grande nombre. De l’accessibilité et de l’importance de la formation en interne pour répondre aux enjeux métiers. De miser d’abord sur ses compétences en interne. De la construction d’une bonne formation. De questionner ses pratiques RH et miser sur les managers pour développer les compétences de leurs équipes. Et enfin de l’importance d’aller au plus près du terrain. Bonne écoute !
Aujourd'hui, je reçois Mathilde Landron, Learning Program Manager chez Doctolib. Après plusieurs années à travailler dans différentes start-ups, Mathilde a rejoint Doctolib il y a plus de 2 ans et demi. Son rôle ? Faciliter l’apprentissage des Doctolibers. Parce que s’il y a bien une chose fondamentale chez Doctolib c’est l’apprentissage ! Non seulement c’est l’une des valeurs clés de l’entreprise, mais en plus, chaque collaborateur doit, chaque jour, apprendre minimum 3 choses. Niveau Entreprise Apprenante, on fait difficilement mieux ! Et parce que pour apprendre, le mieux c’est de faire, Mathilde Landron (et Doctolib plus généralement) attache une grande importance à ce que chacun mette en place des actions très concrètes après chaque formation. C’est aussi le meilleur moyen de faire en sorte que chaque collaborateur apprécie de se former. “Moins il y a de théorie, plus l’apprenant apprécie une formation”. Rien ne sert donc, d’exposer des formations pendant des heures sans aucune mise en pratique. Alors dans ce nouvel épisode de L’Entreprise Apprenante, Mathilde revient sur les différents chantiers qu’elle a entrepris depuis son arrivée et ses grands apprentissages sur ce qu’est une bonne formation : Chaque formation doit être accompagnée d'une incitation immédiate à la mise en pratique et tout cela doit être mesuré. La méthode de Design Thinking (comprendre le besoin utilisateur, définir la problématique, imaginer diverses solutions et enfin choisir la solution à adopter) est particulièrement efficace pour créer de nouvelles formations qui répondent VRAIMENT aux besoins des collaborateurs. Comment Doctolib crée des Learning Challenges pour stimuler l’apprentissage de ses collaborateurs. La culture d’entreprise est cruciale pour développer des organisations apprenantes. Mettre l’apprentissage au coeur de ses valeurs favorise celui-ci. Et enfin l’importance de donner du sens à ce que chacun fait au quotidien. En bref, un bel exemple d'organisation en mouvement où le sens prime et guide la cohérence des actions. Bonne écoute ! Et pour tout savoir de l'Odyssée de l'Organisation Apprenante et vous inscrire : https://www.odyssee-organisation-apprenante.com/
Aujourd’hui je reçois, Elise Covilette, Co-fondatrice de Kokoroe. Co-fondé par deux soeurs jumelles, Élise et Raphaëlle Covilette et leur amie d’enfance Béatrice Gherara en 2014, Kokoroe s’est donné un objectif : remettre le plaisir au coeur de la formation. D’ailleurs, en japonais, “Kokoroe” signifie : apprendre avec le coeur ! Mais comment allier plaisir et formation ? En les modernisant grâce à des références cinématographiques, des séries cultes, des teasers faits de gifs dont tout le monde a la référence ! Et puis, bien sûr, en proposant ensuite des formations courtes. 20/25 minutes maximum pour garder l’attention de tout le monde. Conjuguez à tout cela l’apprentissages de soft-skills et de sujets sociétaux comme “Tout comprendre au Développement Durable” ou encore “Intelligence collective : Devenir un manager facilitateur” et vous obtenez la recette gagnante de Kokoroe. Parce que oui, aujourd’hui, ce sont toutes ces compétences connexes qui font la différence en entreprise ! Écologie, inclusion, diversité… chaque organisation doit absolument se positionner ! Dans ce nouvel épisode de L’Entreprise Apprenante, Élise Covilette nous explique donc : Comment Kokoroe attire les apprenants et leur donne le goût de la formation. Le plus important : créer des habitudes de formation, mais comment faire ? Pourquoi il est crucial de se positionner sur des thématiques comme la diversité, l'inclusion ou encore l'écologie ? Mais aussi la porosité entre la vie pro et la vie perso à travers ces thématiques sociétales. Le tout enrichit d’exemples qui soulignent l’importance d’allier plaisir et formation pour apprendre dans les meilleures conditions ! Bonne écoute ! Et pour tout savoir de l'Odyssée de l'Organisation Apprenante et vous inscrire : https://www.odyssee-organisation-apprenante.com/
Aujourd'hui je reçois Sarah Gaillard, co-fondatrice de Luminous. Il y a 4 ans, en 2018, Sarah Gaillard décide, avec son compagnon, de créer une plateforme de coaching digital. L’idée ? Réinventer le coaching, redorer son image et coacher (presque) sans coach. Mais alors comment ? Grâce à soi-même, et au self-coaching ! Finies les réponses toutes cuites et les conseils à appliquer à la lettre. Avec Luminous c’est vous-même qui définissez vos angles de progression et trouvez la solution à vos problématiques — en étant accompagnés bien sûr. Et c’est ce qui fonctionne le mieux ! “Apprendre ce n’est pas uniquement recevoir, mais c’est aussi co-construire”. Tout le monde vous le dira, c’est en étant acteur de sa formation que l’on apprend le plus efficacement. C’est donc en se basant sur cette idée que le self-coaching de Luminous est né. Pour votre organisation, les avantages sont multiples. Budgétairement parlant, vous pouvez déjà accompagner 5 fois plus de monde pour le même prix. Côté formation, les apprentissages sont bien plus qualitatifs et son mieux retenus par les apprenants. Que du positif donc ! Dans cet épisode, Sarah met en lumière les avantages du coaching et : Livre une définition du coaching tel qu’on le connaît et ses bénéfices sur les organisations. Explique comment démocratiser le coaching en entreprise. Le compare au self-coaching pour en montrer toute la plus value. Raconte comment mettre en place un accompagnement de self-coaching efficace. Le tout enrichi d’exemples et de cas d’usages pour en percevoir encore mieux tous les avantages. Bonne écoute ! Et pour tout savoir de l'Odyssée de l'Organisation Apprenante et vous inscrire : https://www.odyssee-organisation-apprenante.com/
Aujourd'hui, je reçois Alexia Cordier, CEO de Fifty, une plateforme en SaaS de eDoing. Après un début de parcours pourtant classique et plus de 4 ans passés chez Procter & Gamble, Alexia Cordier se découvre un biais pour l’action et l’envie d’entreprendre. En janvier 2018, elle décide donc d’écouter sa petite voix et de passer, elle aussi, à l’action ! Fifty voit le jour. Le concept ? Une solution de eDoing qui aide les organisations à (enfin) passer à l’action en adoptant de nouvelles habitudes. Changer est le plus compliqué. Alors pour éviter de retomber dans les travers des formations classiques, Fifty a choisi d’utiliser la méthode du nudge — connue pour son efficacité dans le passage à l’action. Plus précisément, cette méthode décrit tous les mécanismes qui aident les individus à passer de l’intention à l’action en se basant sur leurs biais cognitifs. Intrigué ? Alexia vous en dit bien plus dans cet épisode. Au programme, Alexia Cordier nous explique la nécessité de la mise en action des collaborateurs et ce qu’il est important de mettre en place pour la réussir : Qu’est-ce que le eDoing exactement et tous les avantages de cet outil. Le meilleur framework d’apprentissage : learn, do, share. Comment les sciences comportementales peuvent-elles nous aider à passer à l’action ? Que sont les nudges et comment les utiliser ? Et enfin, les 3 règles d’or des nudges. Et parce que l’approche par l’action est LA méthode dans l’air du temps, il se pourrait bien que cette méthode devienne plus qu’intéressante pour les organisations ! Bonne écoute ! Et pour tout savoir de l'Odyssée de l'Organisation Apprenante et vous inscrire : https://www.odyssee-organisation-apprenante.com/
Aujourd'hui je reçois Jean-Noël Chaintreuil, fondateur de Change Factory, Maître de conférences à la Sorbonne et co-auteur de l'ouvrage RH et transformations : Stratégies et tactiques pour s'adapter dans un monde incertain. En janvier 2012, mû par l’envie d’accompagner les entreprises dans leur transformation culturelle, Jean-Noël fonde Change Factory, un laboratoire de conseil. En 10 ans et après avoir aidé des centaines d’entreprises différentes, il est donc devenu expert du futur du travail. Vous l’aurez compris, l’invité idéal pour parler stratégie d’entreprise en matière de formation et futur des organisations. LA compétence clé à acquérir ? L’empathie apprenante. Se mettre à la place de celui qui apprend, pour Jean-Noël est essentiel si l’on souhaite créer une dynamique apprenante qui perdure dans son organisation. Pourquoi ? Parce que c’est le meilleur moyen d’évoluer en regardant les sujets avec un oeil nouveau — les autres sont parfois nos meilleures apprentissages ! Et pour apprendre comment le faire, on vous laisse écouter ! Dans cet épisode, Jean-Noël Chaintreuil explique : Ce qu’est la transformation culturelle et comment la mettre en place. Comment les organisations peuvent nourrir leur propre transformation culturelle. L’importance de développer de l’empathie apprenante. Comment déployer une stratégie de mobilité interne dans votre organisation. Mais aussi la valeur du “reverse mentoring” qui nourrit parfaitement l’empathie apprenante. Et enfin l’importance de l’humilité. Le tout, accompagné d’exemples concrets et d’images parlantes pour en comprendre parfaitement les tenants et aboutissants ! En bref, une pépite pour nourrir vos réflexions et stratégies autour de l'organisation apprenante. Bonne écoute ! Et pour tout savoir de l'Odyssée de l'Organisation Apprenante et vous inscrire : https://www.odyssee-organisation-apprenante.com/
Aujourd'hui, je reçois Thierry Bonetto, le fondateur de Learning Futures. Directeur Learning et Développement chez Danone pendant plus de 20 ans, Thierry Bonetto a notamment participé à transformer la culture formation de ce grand groupe. “One Learning A Day” était d’ailleurs son cheval de bataille pour que CHAQUE collaborateur se forme en permanence. Alors quand il a quitté Danone, il avait une ambition : aider les autres entreprises à devenir des organisations apprenantes. Pour ce faire, il a, en 2018, crée Learning Futures, un cabinet de conseil spécialisé dans les problématiques de Learning en entreprise. Parce qu’en 2022 une compétence technique dure entre 18 mois et 5 ans (contre 30 ans il y a 30 ans…), il est essentiel de se former — et former ses collaborateurs — constamment. Oui mais voilà, on ne s’improvise pas organisation apprenante en un claquement de doigts. Et c’est justement pour ça que Thierry Bonetto est là ! Facteurs de succès d’une organisation apprenante, leviers pour progresser ou encore méthode 70/20/10… il nous raconte tout dans L’Entreprise Apprenante ! Dans cet épisode, il nous partage ses clés de lecture des organisations apprenantes et explique : La différence entre l'apprenance au niveau individuel, collectif et au niveau de l'organisation. Et l’importance de combiner les 3. Les points de blocage récurrents des organisations apprenantes. Les différents stades de formation. Les 4 leviers importants pour renforcer les dynamiques d'apprentissage. Le rôle des managers dans la mise en place d’une culture apprenante. En bref, tout les points de repère qu’il vous faut pour faire progresser vos organisations. Bonne écoute ! Et pour tout savoir de l'Odyssée de l'Organisation Apprenante et vous inscrire : https://www.odyssee-organisation-apprenante.com/ 
loading
Comments 
Download from Google Play
Download from App Store