DiscoverAujourd'hui l'histoire
Aujourd'hui l'histoire
Claim Ownership

Aujourd'hui l'histoire

Author: Radio-Canada

Subscribed: 7,859Played: 275,698
Share

Description

Laissez-vous raconter des histoires pour mieux comprendre le passé et le monde d'aujourd'hui.
917 Episodes
Reverse
Jean Pierre Lefebvre, Pierre Perreault et Michel Brault, Gilles Carles, Xavier Dolan… Depuis 1963, le prestigieux événement cinématographique est une vitrine importante pour un club sélect de cinéastes québécois. Certains y ont consolidé leur influence. D’autres ont précisé ou changé leur démarche au gré des prix et des échos médiatiques. Quelques-uns y ont simplement vécu des émotions fortes. Franco Nuovo, qui a couvert 16 festivals de Cannes, explique à Jacques Beauchamp qu’on peut retracer l’évolution de la société québécoise à travers les films qui y ont été présentés.
Hector Berlioz

Hector Berlioz

2020-05-2223:001

Alors que Paris baignait encore dans l’époque classique, il a réinventé la musique symphonique au moyen de combinaisons sonores et rythmiques inédites. Écrivain et critique devenu compositeur sur le tard, il a incarné le romantisme en racontant en musique ses passions amoureuses dévorantes, puis en organisant des concerts aux paramètres impossibles. Sylvia L’Écuyer, animatrice à ICI Musique, peint pour Jacques Beauchamp le portrait d’un personnage rebelle, en avance sur son temps, mais dépourvu de sens pratique.
Deux fois champion de la traversée de l’Atlantique en solitaire et détenteur du record de la traversée de l’Atlantique la plus rapide de l’histoire, il a amené, par ses exploits, la France et le reste du monde à s’intéresser aux courses nautiques. Inventeur astucieux, il a innové en dotant ses embarcations de systèmes de flottaison empruntés aux sous-marins de même qu’aux embarcations polynésiennes. Joël Le Bigot, animateur féru de navigation, raconte à Jacques Beauchamp qu’Éric Tabarly pratiquait la voile à l’ancienne : à fond et sans protection.
Par ses simples désirs de jouer au hockey, puis de courir, l’athlète canadienne a mis en lumière la discrimination envers les femmes dans le monde sportif. Enfant, elle avait défrayé la manchette en se faisant passer pour un garçon afin de pouvoir jouer au hockey dans une ligue mineure. Après une carrière bien remplie comme coureuse, elle a poursuivi sa lutte au sein de diverses organisations sportives. Marie-Josée Turcotte, journaliste sportive, raconte à Jacques Beauchamp comment la petite histoire d’Abigail Hoffman a rejoint la grande histoire des femmes dans le sport.
Le pape Benoît XVI

Le pape Benoît XVI

2020-05-1923:001

Scandales des prêtres pédophiles, propos controversés sur l’islam, sur l’avortement et sur l’homosexualité, vol de documents… Élu pour un sérieux, une austérité et un conservatisme qu’on croyait garants de quiétude après le long règne tumultueux de Jean-Paul II, Joseph Ratzinger a, au contraire, connu une période particulièrement chaotique à la tête de l’Église catholique, de 2005 à sa renonciation, en 2013. Alain Crevier, journaliste et animateur, peint le portrait d’un homme convaincu de détenir la vérité et dépassé par les événements.
Chiquinha Gonzaga

Chiquinha Gonzaga

2020-05-1523:00

Elle s’est imposée comme pianiste, comme compositrice et comme chef d’orchestre à une époque où la musique était un monde exclusivement masculin. Antimilitaire, antibourgeoise et sans mari, elle a aussi transcendé les barrières sociales en se rapprochant du peuple, tant dans sa façon d’arranger la musique que dans les thèmes de ses chansons. Katerine Verebely, animatrice et chroniqueuse, raconte à Jacques Beauchamp comment Chiquinha Gonzaga a également milité contre l’esclavage et pour le droit d’auteur.
Contrairement à la croyance populaire, l’épreuve d’endurance vient non pas de la Grèce antique, mais bien de l’ère moderne. Créée à temps pour les Jeux d’Athènes de 1896, elle a été façonnée, balisée, et progressivement ouverte à toutes les couches de la société tout au long du 20e siècle. Guy Daoust, journaliste sportif, parle à Jacques Beauchamp des exploits, des caprices royaux, des actes de bravoure, mais aussi des cas de tricherie qui ont fait changer les règles du marathon au fil des ans.
Kondiaronk

Kondiaronk

2020-05-1323:00

C’est largement grâce à lui qu’a été signé, en 1701, le traité de la Grande Paix de Montréal, qui ramenait l’harmonie dans une région ravagée par les conflits depuis près d’un siècle. Redoutable chef de guerre, fin stratège et brillant orateur, il a su convaincre 36 nations autochtones, pour la plupart ennemies, de venir négocier avec les Français. Serge Bouchard, animateur et anthropologue, raconte à Jacques Beauchamp la mort dramatique de cet ambassadeur après un ultime plaidoyer en faveur de la paix.
Ascenseur pour l’échafaud, Psycho, Jaws, Star Wars… Parfois, la musique censée accompagner un film devient aussi importante que le film lui-même, voire plus. Tantôt, elle devient un personnage à part entière, d’autres fois, elle raconte une histoire en parallèle. Marie-Christine Trottier, animatrice de Toute une musique, explique à Jacques Beauchamp que les compositeurs qui les ont créées ont souvent puisé des éléments dans le travail d’autres créateurs.
Wallace Roney

Wallace Roney

2020-05-0823:00

Tout comme le grand précurseur qui a été son idole et son mentor, le musicien américain s’est inspiré de la tradition jazz et a tenté de l’emmener plus loin à sa manière, avant d’être emporté prématurément par la COVID-19, en mars. Capable, en raison de son accès privilégié à Miles Davis, d’imiter le jeu du maître à la perfection, il s’est également imposé aux côtés d’ex-collaborateurs de ce dernier. Stanley Péan, animateur de Quand le jazz est là, raconte à Jacques Beauchamp que, contrairement à son contemporain Wynton Marsalis, Wallace Roney n’a pas eu droit à un succès instantané.
Pas de héros, pas d’acteurs connus, de nombreux personnages, une trame narrative dense et très lentement déployée à propos de gangs de rue de Baltimore et des policiers qui les traquent… Cette proposition atypique, qui n’a récolté que des cotes d’écoute faméliques lors de sa diffusion, de 2002 à 2008, est devenue avec le temps une œuvre culte, dont l’influence sur la culture populaire continue de se faire sentir. Helen Faradji, critique de cinéma, explique à Jacques Beauchamp comment l’avènement du visionnement en rafale a permis à Sous écoute d’être enfin appréciée à sa juste valeur.
Bonne écoute!
Au matin du 21 août 1968, René Homier-Roy, alors jeune journaliste, a eu la surprise de trouver des tanks devant son hôtel à Prague, où il séjournait pour assister à un tournage de film. C’est l’Union soviétique (URSS) de Léonid Brejnev qui intervenait pour mettre fin au printemps de Prague, la vague de réformes démocratiques du nouveau dirigeant Alexander Dubček. René Homier-Roy décrit à Jacques Beauchamp le passage subit d’une atmosphère de fête à un climat de violence et de confusion.
Violoncelliste de très grande réputation en URSS, Yuli Turovsky débarque à Montréal avec son père, sa mère, sa femme, Eleonora, et sa fille, Natasha, en 1977. En plus de créer l'ensemble I Musici de Montréal en 1983, Yuli Turovsky et sa femme ont contribué de manière très significative à l'enrichissement du monde de la musique classique au Québec. Catherine Perrin, animatrice et musicienne à l'ensemble I Musici pendant une quinzaine d'années, raconte leur parcours et parle de leur legs musical.
C’est une bête histoire de marchandage qui a coûté, le 11 février 2002, la médaille d’or aux Albertains Jamie Salé et David Pelletier aux Jeux olympiques de Salt Lake City, dans l’épreuve de danse sur glace en couple. Dans un jury partagé entre des sympathisants de l’Est et de l’Ouest, une juge française s’est rangée du côté des Russes afin de favoriser la France dans d’autres épreuves. Robert Frosi, journaliste sportif, rend compte de la consternation du public, des médias et même de la machine olympique devant une injustice aussi manifeste.
Le 9 janvier 1998, le réseau d’Hydro-Québec s’effondre sous le poids de six jours de pluie verglaçante et de grésil, privant 1,5 million de foyers québécois d’électricité pour des périodes allant de quelques jours à un mois. Sophie-Andrée Blondin raconte à Jacques Beauchamp son expérience de « radio de proximité » pour les habitants de la Montérégie, particulièrement touchés, lorsque Radio-Canada a libéré une fréquence spécialement pour informer le public au sujet du verglas.
En septembre 2007, après quatre ans à nier les soupçons qui pesaient sur elle, l’une des coureuses cyclistes les plus rapides au monde passe à table à l’émission Enquête. Elle admet devoir ses performances à 10 ans de consommation d’érythropoïétine (EPO), une pratique découlant d’une relation abusive avec son ex-entraîneur. Le journaliste et animateur Alain Gravel raconte à Jacques Beauchamp que c’est non pas par cupidité, mais plutôt par besoin d’amour que Geneviève Jeanson se dopait.
Dès la fin du 18e siècle, il a été porté simultanément par la communauté religieuse dissidente des quakers ainsi que par les penseurs des Lumières avant d’être galvanisé par les révolutions américaine et française. Même s’il a mené, au début du 19e siècle, à l’abolition de la traite des deux côtés de l’Atlantique, il a fallu attendre au moins 50 ans pour que cesse la pratique de l’esclavage, qui a fait 12 millions de morts en quatre siècles – deux ou trois fois plus si l’on compte les détenus jetés par-dessus bord ou morts en cale. L’historien Régis Coursin raconte à Jacques Beauchamp comment la machine esclavagiste a lentement ralenti, et ce, alors qu’elle était au faîte de son efficacité.
Hannah Arendt

Hannah Arendt

2020-03-2523:35

Elle s’est imposée comme l’une des grandes philosophes du 20e siècle en proposant qu’il n’existât pas de telle chose que l’humain typique, en soulignant que les tyrannies modernes dominaient des victimes passives, puis en postulant que le mal véritable se trouvait dans la banale obéissance des individus. En tentant de comprendre son présent sous le régime nazi, la penseuse allemande a décrypté les mécanismes de l’autoritarisme, du fascisme et de la domination des humains par d’autres humains. Laure Adler, journaliste et femme de lettres, explique à Jacques Beauchamp que Hanna Arendt a démontré le danger dans l’acte de réfléchir, ainsi que l’importance de la pensée critique.
De la fin du 19e siècle au terme de la Première Guerre mondiale, ils ont été, dans les grandes villes du monde, les quartiers chauds de la prostitution, du jeu, de la vente d’alcool et de toute autre activité illégale. Nés d’un désir de tenir le vice hors de la vue, ils ont été rasés lorsque leur effervescence s’est mise à rivaliser avec celle des points d’attraits touristiques officiels. Harold Bérubé, professeur d’histoire, rend compte des retombées positives de ces quartiers de prostitution sur les arts, le commerce et la mixité sociale, entre autres.
loading
Comments (7)

Nael Mardini

c'est absurde de parler de l'indépendance du Maroc alors que le pays est soumis économiquement et culturellement à la France , le cas du Maroc représente une réussite fulgurante du néo colonialisme à la française les Marocains se battent pour apprendre une désuète langue que le français alors qu'en même temps le français méprise la langue arabe et hostile à son enseignement en France même pour les descendants de Marocains ! en tout cas j'ai apprécié l'intervention de la personne juive marocaine qui a bien diagnostiqué cette relation pathologique avec la langue française.

Apr 26th
Reply

PatxTx

excellent épisode!

Oct 8th
Reply

Lucas Gois

l'impôt, c'est du vol !

Jun 4th
Reply

Augusto Menna Barreto

Merci pour cette histoire!

Apr 24th
Reply

Alexandre Boucher

Cent. Aucune liaison avec l'utilisation du son "z".

Dec 10th
Reply

Alexandre Boucher

Excellente émission, comme à chaque fois. Il faudrait cependant s'assurer que l'invité(e) prenne connaissance et respecte les règles de base de la langue française.

May 24th
Reply

Julien grégoire

toujours pertinent. merci

Dec 5th
Reply
Download from Google Play
Download from App Store