DiscoverMonstrueusement humain Tous hors norme
Monstrueusement humain                                   Tous hors norme
Claim Ownership

Monstrueusement humain Tous hors norme

Author: Monstrueusement humain Tous hors norme

Subscribed: 0Played: 1
Share

Description

 Ici tu vas réaliser que nous sommes TOUS HORS NORME. STOOOP à cette normopathie assassine. Si nous pouvions partager ce que nous pouvons trouver de bizarre en nous dans nos ressentis, nos fonctionnements, que nous cachons honteux telles des monstruosités. Tout ce qui n'est pas courant de "dire", car hors une norme exprimée en avant scène. Cet espace pour s'apaiser et découvrir tous nos "JE" radicalement différents qui nous constituent. Créer une passerelle entre celui qui exprime et celui qui écoute, reçoit, et s'indentifie parfois. Ne plus se sentir monstrueux, mais faisant partie d'une humanité. Un podcast pour retrouver le goût de soi et faire profiter de sa saveur au Monde.

Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
73 Episodes
Reverse
Épisode 0 : Mon épisode de présentation. Pourquoi Monstrueusement humain ? pour réaliser que nous sommes tous hors norme. Ne plus s'acharner à vouloir tenter de correspondre à un monde normopathe et enfin dévoiler nos monstruosités qui n'en sont pas. Partager nos singularités, donner envie au plus grand nombre. Afficher les talents, la beauté et la diversité de notre humanité. Vous pouvez me contacter via : monstrueusementhumain@gmail.com Facebook : https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain Insta : monstreusementhumainHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Le saboteur et ses ravages.....Comment moi Mme Proprette après la diffusion de mon épisode 0 je me suis faite terroriser par mes saboteurs....ces petites voix à l'intérieur de nous qui font penser que nous sommes fouuuuus. Le saboteur ou les.....parce qu'il peut être plusieurs...qui nous empêche, nous terrorise, nous freine dans nos élans. Non nous ne sommes pas bizarres ou monstrueux. Merciiiii de partager avec moi 😍 qui sont vos saboteurs et le prénom que vous leur avez donné via  ce mail : monstrueusementhumain@gmail.com Facebook : https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain Insta : monstrueusementhumainHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Dans l'épisode précédent je vous parlais de mes saboteurs intérieurs et comment ils agissaient sur moi. Ici je vous présente l'ensemble des saboteurs existant possible, ils sont 10 reconnus et décrits par un neuroscientifique. Voici leur typologie, bonne investigation à vous ! Vous pouvez me contacter via : monstrueusementhumain@gmail.com Facebook : https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain Insta : monstrueusementhumainHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Dans cet épisode je partage une bizarrerie qui pourrait paraître monstrueuse...pourquoi j'aime la période autour d'un deuil ? A travers ce partage une grande émotion, celle d'être touchée par la délicatesse de mon humanité. Si vous avez envie de partager votre singularité cachée, je serais honorée de vous lire via le mail : monstrueusementhumain@gmail.com Facebook : https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain Insta : monstrueusementhumainHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
L'espace d'un instant être soufflée par une beauté en Soi...imposante, implacable. Se permettre de la sentir, oser se le dire. Témoigner de cet instant sans trop de jugements ?  Vous pouvez me contacter via : monstrueusementhumain@gmail.com Facebook : https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain Insta : monstrueusementhumainHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Dans cet épisode j'explique pourquoi le slogan "parce que je le vaux bien" m'a toujours dérangé. J'y parle aussi d'hyper responsabilité tétanisante. Si Monstrueusement humain vous fait du bien, vous plaît alors n'hésitez pas à vous abonner via les plates-formes. Vous souhaitez commenter ou bien même témoigner dans une interview sur une singularité assumée ou pas tout à fait encore. Vous préférez me proposer un thème ? comment Mme Proprette ou un autre personnage en parlerait ?  Monstrueusement humain Le podcast : https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain Mail : monstrueusementhumain@gmail.com Insta : monstrueusementhumain Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Le miroir croyant nous permet de comprendre que nous avons besoin "humainement", confiance en soi ou pas, d'avoir des personnes autour de nous qui voient la beauté de notre potentiel et qui croient en nos capacités !  Aaaaah ouffff nous ne sommes pas perdus 🥵, nous ne sommes pas de pauvres choses, nous sommes humains ! Merci pour vos témoignages sur vos rencontres avec vos miroirs croyants. Vous avez envie de laisser un commentaire n'hésitez pas via le lien : Mail : monstrueusementhumain@gmail.com Monstrueusement humain Le podcast : https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain Insta : monstrueusementhumain Et si Monstrueusement humain vous fait du bien, il sera peut être un vrai cadeau pour quelqu'un autour de vous.  Alors merci pour vos partages, merci de participer à toujours plus d'humanité !🥰 Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Le miroir croyant coach de la persévérance ! Ma persévérance existante et ......absente 🤔 Tout le monde sans exception détient un talent, mais c'est la persévérance cette capacité à avancer malgré les jugements, les rejets parfois, qui fera toute la différence. La place du miroir croyant, son fonctionnement unilatérale mais aussi bilatérale. Merci pour vos témoignages sur : Qui a été dans ma vie un miroir croyant ?                                                           Et qu'est ce qu'il m'a montré à propos de moi ? Vous avez envie de laisser un commentaire n'hésitez pas via le lien : Mail : monstrueusementhumain@gmail.com Monstrueusement humain Le podcast  : https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain Insta : monstrueusementhumain Et si Monstrueusement humain vous fait du bien, il sera peut être un vrai cadeau pour quelqu'un autour de vous.  Alors merci pour vos partages, merci de participer à toujours plus d'humanité !🥰 Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
E08 Ma prostitution

E08 Ma prostitution

2022-03-1914:11

Soudain ressentir en soi ce petit enfant miséreux et misérable qui malgré son hyper adaptation, malgré tous les "bien comme il faut", ne parvient pas à susciter l'intérêt, l'envie, l'attention, la considération de l'Autre.  Ressentir le dégoût pour ce petit être mendiant. Ce petit monstre si différent n'arrivant pas à se faire aimer. Tenter de vouloir correspondre à tout prix, pour récupérer de l'attention, de l'Amour.  Il s'agit là de prostitution. Se prostituer: l'action d'avilir, de déshonorer de dégrader quelque chose de respectable. C'est se vendre, se corrompre, se sacrifier, s'aliéner pour être aimé. Une telle infidélité à soi, un désaveu de sa nature. C'est pourtant monstrueusement humain de mettre en place un système de survie, parce qu'il parle d'Amour. Mais ce système est vicieux rassurant au début, destructeur à la finale. Décider de cesser cette prostitution, cette quête impossible,ce reniement de soi. Qu'il semble presque culotté de croire et d'avoir confiance en sa nature ! Mais de cette nature reconnue et acceptée émergera toujours du beau. Vous souhaitez me contacter, vous aimeriez être interviewé : Mail : monstrueusementhumain@gmail.com Monstrueusement humain Le podcast : https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain Insta : monstrueusementhumain Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Les gens qui doutent Avoir une opinion, ne pas douter Penser qu'il faut choisir un camp absolument. Je fais partie de ces personnes dans ma normopathie, qui croyait qu'il fallait avoir absolument une opinion. Une opinion tranchée. Et que de ne pas l'avoir était un manque d'intelligence de ma part, un manque de construction de ma personne. Que tout cela parlait de manque et que je n'étais sûrement pas "assez" J'ai fait parti de ces personnes qui pendant longtemps ce sont accrochées au fait de devoir avoir absolument une opinion Mais je me suis rendue compte que ce fontionnement était une façon de rentrer d'adhérer à un fonctionnement social, à une norme. Mais qu'il ne m'appartenait pas. Car après chaque échange autour d'une opinion je pouvais contacter une autre vérité ailleurs parfois à l'inverse total de ce que j'avais pu exprimer. J'étais enfermée dans ce système de devoir absolument répondre, absolument savoir. Puis le fait d'être tiraillée entre deux opinions, pouvoir comprendre deux points de vues, me faisait penser que j'étais tout compte fait une personne médiocre, sans cervelle. J'avais l'impression d'être une fille sans personnalité. ......."J'aime ceux qui paniquent  Ceux qui sont pas logiques Enfin pas comme il faut Ceux qui avec leurs chaînes pour pas que ça nous gêne fond un bruit de grelot.... Est ce que vous vous connaissez, reconnaissez cela en vous ?  Est ce que parfois vous vous sentez tiraillé, lorsque vous vous retrouvez dans différentes vérités que le monde veut absolument opposer. Est ce que vous connaissez ce besoin d'absolument trouver une opinion, de la tenir de la brandir pour se rassurer sur qui vous êtes, pour vous sentir le bon adulte bien construit. Est ce important d'appartenir à un camp ? Allez y  PLONGEZ ! j'ai hâte de découvrir vos univers !  Pour vos réactions, vos témoignages : Mail : monstrueusementhumain@gmail.com Monstrueusement humain Le podcast : https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain Insta : monstrueusementhumain Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
E10 La Vérité

E10 La Vérité

2022-04-0215:15

Je ne sais pas vous mais pour moi la vérité a été très longtemps quelque chose, en bonne Mme Proprette, quelque chose que je recherchais elle devait être absolue, elle devait s'apprendre, c'était vraiment une quête comme si j'empoignais un glaive et que je voulais tout enregistrer de cette vérité. J'avais envie de partager une expérience d'il y a quelques semaines. J'étais avec une amie prénommée Sabrina qui est entrée assez récemment dans ma vie, ce mois de Mars fêtant notre premier anniversaire d'amitié. J'étais chez elle nous venions de nous poser dans canapé et fauteuil. Et nous commençons un échange qui va vite devenir d'une richesse incroyable, tellement nourrissant ! Et si je peux l'affirmer c'est qu'il nous a apporté à chacune quelque chose de très fort. C'est un moment où moi je l'écoutais Sabrina. C'est vrai qu'à cet instant je n'avais pas d'attentes, comme je peux avoir parfois. J'étais toute ouïe et puis je ne me sentais pas dans cette partie de moi "la sauveuse" : " t'inquiète ma copine je suis là, je vais t'aider ma copine, tu vas me trouver géniale et tu vas beaucoup m'aimer". Non je n'étais pas du tout là dedans. J'étais détendue et je savourais ce moment simple. Et puis elle tente de m'expliquer une situation pour elle hautement perturbante. Quand soudain c'est là, je perçois son énergie changer, son regard se transformer, même son corps semble différent....petite précision je n'avais rien fumé. Mme Proprette ne fume pas, voyons: " C'est tellement mauvais mauvais pour la santé" Non Mme Proprette ne fume pas. A cet instant c'est comme si Sabrina m'offrait un tableau de ce qu'elle tente de me décrire par des mots, un tableau qu'elle me décrit pas son être. C'est fort et c'est hyper limpide parce que c'est tellement palpable ! A partir de ce que je perçois avec mon corps et mon coeur, je me laisse conduire par l'ambiance de ses mots et je sens puissamment une vérité en moi, une vérité pour moi............ La vérité ne s'apprend pas, elle peut enfin nous parvenir lorsqu'on ne l'attend pas. Parce qu'on ne l'a pas cherché. Merci d'avance pour vos témoignages, vos partages, vos commentaires : monstrueusementhumain@gmail.com Monstrueusement humain Le podcast : https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain Insta : monstrueusementhumainHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Je vous explique je suis malade depuis plusieurs jours, plus précisément depuis le jour de mon anniversaire. Je ne sais pas ce que je dois comprendre…..Le premier jour j’ai donc été bien sage, j’y ai même entendu une part de moi «  hum c’est bien c’est peut être le moyen de faire une réelle pause. Avoir une bonne excuse pour ne plus penser, échaffauder, tourner en rond, donc REPOS ! Le 2e je me sentais mieux, yes c’est bon c’est ça en fait une journée et sa repart ! en fin de journée ce n’était plus le cas du tout. Bim redégringolade ! Avec la nuit qui va avec …….Dj 93 ouuuuu nuit de folie !…..je me suis bien fait croire que c’était correct, que je pouvais redémarrer.  Ah Ah j’ai vu,  je ne me piègerai plus c’est promis ! Vendredi j’ai donc admis qu'être au lit un maximum serait bon pour moi. Le petit vélo a débuté dans la tête: " purée je devais finaliser un courrier pour transmettre à Vincent, je vais tout retarder notre projet et ma fameuse interview prévue pour avril et mon épisode de cette semaine " Avec tous les commentaires qui vont bien avec : T’avais qu’à  tata ti, t'avais qu'à tata ta…..Et bien sûr que des propos doux pour mon petit coeur.  Joyeux anniversaire Audrey ! Signé les saboteurs ! Samedi jour où je dois diffuser mon nouvel épisode, je semble aller un peu mieux et là je la sens bien venir. « C’est bien tu t’es reposée, maintenant goooooo. « Mets les bouchées doubles tu peux le faire, peut être décalé de quelques heures, mais c’est encore samedi ! » Alors je bosse fort, sans souplesse d’adaptation au vu des jours passés. En fait Je vais y aller comme je suis…. C’est ça je vais venir au micro du podcast comme je suis, je suis contente de moi encore, yes yes yes, après tout soyons simpe einh ?  Est ce que c’est si simple que cela de venir comme l’on est, comme l’on se sent. Est ce simple pour soi de s’autoriser à ne pas se fondre absolument dans l’ambiance convenue d’un de nos engagements ( réunion, fête) Est-ce que nous ne sommes pas tant habitués, que nous n’avons nullement conscience du mode pilote automatique que nous mettons en place pour être à l’extérieur ? Est-ce que nous préfèrons le mensonge à nous même ou l’adaptation convenable plutôt que la rencontre avec notre vulnérabilité ? Cette vulnérabilité tellement emmerdante, de soi à soi ou de soi à l’autre, empêchant le monde de ronronner, de tourner en rond…. Est-ce que c’est si simple pour l’extérieur d’accepter notre inattendu « le grain de sable » quand tout est calé, tout est prévu. Est-ce facile de recevoir le comme « vous êtes » réel de l’Autre lorsque tous les subterfuges sont bons pour ne pas regarder le sien. Est-ce facile au regard de notre état physique ou psychique, de décliner un engagement si important soit-il en gardant en tête que cette loyauté c’est d’abord envers soi que nous la devons.  Pour tous vos partages : monstrueusementhumain@gmail.com Monstrueusement humain Le podcast : https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain Insta : monstrueusementhumainHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Lors de la préparation de mon épisode dernier où je me débattais donc à tenter de venir comme je suis ... Je cherchais une petite chanson à interpréter….une chanson qui illustrerait mon propos…. Je cherche je cherche donc et je tombe de lien en lien sur une chanson de Calogero intitulée « Nathan ». Je ne la connais pas je l’écoute et je pleure….et à travers cette émotion je franchis une passerelle en moi. Un quelque chose qui ne m’est pas inconnu, que je connais de moi mais qui n’a pas encore abouti, qui n’a pas été élaboré, conscientisé. Cette chanson parle des enfants autistes elle a été écrite par Marc Lavoine, parrain à l’origine de l’association « Le Papotin » venant en aide aux enfants autistes notamment par la rédaction d’un journal par et pour les enfants autistes. C’est un public que j’ai assez bien connu . J’ai toujours adoré côtoyé des publics dit différents avec des manières de se comporter autrement que l'indique la norme sociale …..Le handicap mental, l’autisme, et d'autres. Et ce matin là je comprends pourquoi ce sont des personnes avec qui je me suis sentie bien. Pour citer le titre d’un livre que je viens de finir, « je revenais des autres », je sais que je suis revenue d’eux plus guéris de moi. Malgré un malaise qu’ils peuvent susciter d’emblée, d’autant plus lorsque tu te trimbales une Mme Proprette avec toi, ils en imposent par l’humanité qu’ils sont. Ils font lâcher en chacun et aux équipes qui les entourent des postures convenues, des attitudes….ils te démasquent ! Ça fait ouïïïïe purée ça fait du bien ! Tôt dans ma vie professionnelle j’ai vécu auprès d’eux. J’y ai même découvert parfois que ma difficulté n’était pas d’être avec eux, mais d’être moi avec eux devant les autres « normaux ». J’avais peur que les autres voit ma folie, qu’ils débusquent cet état jouissif qu’eux les différents me procuraient, me permettaient. J’ai adoré ce qu’ils me permettaient d’être, avec peu de mots parfois juste par leur attitude......... Et vous avez-vous déjà côtoyé ces publics différents ? Peut être que certains d’entre vous partagent leur vie avec ? J’aimerais recevoir vos témoignages, et il n'y aura pas de bonnes ou mauvaises réponses 😉 seulement monstrueusement humaines 🥰   - Qu’est ce que suscite en vous ces rencontres ? Que ressentez-vous ?   - Lors d’échanges ou temps de vie partagés qu’avez-vous appris de vous à  travers eux ?   - Qu’est ce qu’ils vous ont apporté ?   - Etes-vous parfois revenus d’eux, guéris un peu de vous même ?   - En quoi ils vous ont enrichi ? Mail : monstrueusementhumaine@gmail.com Monstrueusement humain Le podcast : https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain Insta : monstrueusementhumainHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
J'ai envie de te parler du syndrome de l'imposteur. Et re, celui-ci on en entend parler tout le temps, c'est hyper à la mode ! C'est bon. Il n'y a rien à apprendre ! Peut être mais moi en ce moment je suis en plein dedans. Comme une énorme flambée, comme si j'étais en syndrome de l'imposteur, type imposteurite, le "ite" de l'inflammation. ça prend feu dans la maison et c'est insupportable. Alors j'ai fait faux bond à tout ce dont j'avais prévu depuis que je suis rentrée d'un évènement que je vais vous raconter ici, en me disant en fait c'est vraiment là. Avec Mme Proprette " non mais voilà, Mme veut faire du free style alors que pour une fois c'est un petit peu plannifié....non mais tu vas t'en tenir à ce que tu as dis ou pas ? Un petit peu d'engagement quand même, s'il te plaît ressaisis toi " Et merde toi je te fous un gros coup de pied au...biiiiiiip parce qu'aujourd'hui c'est hyper important d'en parler. Et d'ailleurs à travers cet épisode je salue toute la team de podcasters que j'ai rencontré il y a une semaine, des personnes formidables et qui ont participé à me mettre dans cet état, je les en remercie. Parce que c'est un peu un tremblement de terre....... Alors voilà le syndrome de l'imposteur, j'en étais consciente et de toute façon lorsque l'on est dans la perfection comme moi ou en tous les cas on essaie de s'en défaire mais que quand même c'est comme une seconde peau et bien le syndrome est très présent. Là où il est problèmatique c'est lorsqu'il devient omniprésent et qu'il empêche toute action. Je crois que je prends conscience que je suis tombée là dedans et que je suis obligée de me mettre des coups de pieds aux fesses. Et la répétition de ces coups de pieds est assez douloureuse. Je me rends sur Paris pour un bootcamp organisé par l'ADP (l'Académie du Podcast)....les canadiens envahissent Paris. Mais je me pose la question est-ce que j'ai le niveau ? Est-ce que je ne vais pas me mettre la pression ? Est-ce que je ne vais pas me dévaluer ? bla bla bla......Je te raconte.... Mon expérience, mes ressentis "d'imposteurite aigüe", L'origine du syndrome et les croyances. Quelles sont stratégies déployées lorsque nous souffrons d'imposture ? Doit-on absolument vaincre le syndrome de l'imposteur ? 💫 Pour trouver de l'apaisement,  une boîte à outils téléchargeable via ce lien💫  https://audreyjarnier.systeme.io/028681a1-3663cc2a Merci d'avance pour le partage de ce podcast comme un petit rayon de soleil que vous offrirez aux autres 😉 Merci pour les étoiles où les avis que vous laisserez sur certaines plateformes 🥰. ✨Vous avez envie de proposer un thème, vous avez un questionnement, une réaction... ✨Vous aimeriez être interviewé sur une de vos "zone hors norme" ou votre vision " pas banale" ....alors contactez moi : Mail : audreyjarnier@gmail.com Monstrueusement humain Le podcast :  https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain Insta : monstrueusementhumain A bientôt ❣️ Merci à Emilie Amic fondatrice de la société "Luceliandre" pour son article sur le syndrome de l'imposteur qui m'a bien aidé dans cet épisode. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
La petite papote 1 : c'est la rencontre pour une première interview avec Anne Errecart. Anne nous parle de sa capacité enfant à être en lien avec le monde animal pour son aspect organique, sauvage et libre et pour se nourrir de relation paradoxalement difficile à construire dans le monde humain. Elle nous parle de recherche d'harmonie, de funambulisme. Elle suggère d'accepter les propositions offertes par notre propre terrain de jeu intérieure.....et bien d'autres choses encore ! " Habitée depuis tout petite par un grand théâtre Intérieur, je traverse la vie telle une funambule. Je voltige, je m’applique à retomber juste sur le fil, je stabilise, j’avance tendue sur la corde tantôt raide, tantôt souple, je tombe, je pleure, je m’évanouis … puis dans un sursaut de rire, je remonte sur le fil, portée par un nouvel élan de vie ! Non je ne suis pas une artiste de cirque ; ) mais aujourd’hui encore, je m’aventure dans mes multiples facettes … Je mets en scène et en équilibre les personnages intérieurs des autres au service de leur projet vital : entrepreneurs sensibles, managers créatifs, artistes et tout bâtisseur d’un nouveau monde . Mon talent et mon plaisir, c’est celui d’aider les leaders à libérer et incarner leur puissance de Bâtisseur pour déployer leur activité dans le Fun et l'équilibre ! Anne Coaching Leaders créatifs & Entrepreneurs artistes 06 61 91 18 76 coaching@anneerrecart.com  Vos questions, réactions, vos envies de témoigner de votre "pas banal"  autour d'une petite papote : monstrueusementhumain@gmail.com Insta : monstrueusementhumain Monstrueusement humain Le podcast https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Aujourd'hui j'ai envie de te parler d'un personnage important pour moi. Un personnage Qui au fur et à mesure des épisodes et depuis la création de ce podcast se dit " ce serait bien que je sois un peu plus à l'honneur". C'est ma p'tite partie incluse dans mon pack de naissance...." une de mes étoile de naissance ".  Je crois que ce personnage a participé au fait que je crée ce podcast. Parce que moi Mme Proprette, ou toi le parfait ou encore toi la perfectionniste, nous sommes attachés tellement par sécurité à cette norme ! Il est intéressant de voir, c'est ce qui s'est passé là ici amplifié par ce podcast, il est intéressant de voir que cette partie de nous, virulente lorsqu'elle est excessive prend toute la place. Mais cette partie si on veut bien faire ami ami avec, si on ne la juge pas à tout prix qu'on ne l'humilie pas ni ne la rabaissons, ce personnage peut se calmer et permettre l'espace pour d'autres parties  de notre monde intérieur.  Ces personnages n'étaient pas morts mais en stand by parce qu'ils n'avaient pas la place pour évoluer et ne pouvaient pas être entendus....... C'est la grosse prise d'otage de notre partie, développée afin d'assurer notre sécurité ! Elle a peu de considération pour les autres parties ! Alors ces dernières sont engourdies comme plongées dans un profond sommeil...elles n'ont plus d'activité ! Dans cet épisode tadam ❣️ je mets à l'honneur cette part en moi qui vient mettre un peu le bordel ! Elle a permis ce podcast ! Elle s'est réveillée au fil des années parce que j'apprends à dédramatiser, en mettant de l'humour et de l'amour ( presque ! ) pour ma Mme Proprette. Cette partie désormais en mouvement souhaite réveiller, interroger.....elle me murmure à l'oreille. C'est ma motivation à interroger la vie normée que l'on veut nous proposer. Essayons de ne plus se cramponner à ces personnages "bodyguard " pour laisser entrer en piste ces " étoiles de naissance " . Elles sont là pour que nous soyons la version la plus vibrante de nous même et enjoliver le Monde. ✨🗣️💌Après avoir écouté cet épisode, entends-tu une étoile de naissance qui frappe à  ta porte ?🗣️💌✨Ecoute bien ! Allez vas-y ! Pour jouer avec moi c'est par ici : Mail : monstrueusementhumain@gmail.com Facebook : https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain Instagram : monstrueusementhumain Bien sur tu peux t'abonner au podcast via les différentes plates-formes et partage partage et partage encore !!!!!!! Merciiiiiiiiiiii  A bientôt 🐞🥀 Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Aujourd'hui j'apporte plus de clarté sur Pourquoi ce podcast ? Quelle est ma motivation ? Revenir dessus s'est imposé à moi, en me mettant dans un inconfort, me faisant ressentir une certaine pression, une certaine tension....un inconfort faisant émerger de l'émotion. Donc plus de clarté toute compte fait surtout pour moi, car j'en ai besoin. Mais c'est peut être intéressant pour toi de faire quelques pas de plus vers moi, afin de continuer le chemin ensemble durablement.  Qu'est ce qui s'est mobilisé à l'intérieur de moi pour me faire franchir ce cap ? Parce que ce n'est pas rien de créer un podcast, ce n'est pas rien de parler à travers un micro, en étant juste avec soi, en essayant de capter un auditoire en parlant de son monde. Je t'avais dit dans l'épisode 0 que j'étais tombée dans la marmite de la norme. Que ça avait été un moyen pour moi de survivre et d'exister aux yeux du Monde. J'ai avancé avec une tenue de camouflage ou masquée sans du tout m'en rendre compte pendant longtemps. De cette manière je pouvais appartenir, ou je pensais que de cette manière je répondais à ce que je pensais que le Monde attendait de moi. J'avançais dans cette vie et plus j'avançais et plus je me confrontais. Et en toute honnêteté avec moi je me disais ça ne va pas, je ne suis pas adaptée, tout ce que je vois de l'extérieur, beaucoup de choses me heurtent. Qu'est ce qui ne va pas ? Alors je m'adaptais encore plus parce que forcément le problème c'était moi. L'anormalité c'était moi, je ne pouvais pas le remettre en question puisque j'avais décidé que ma divinité intérieure était la norme. Je me devais de coller à tout prix à cela. Mais cet état d'adaptation, d'hyperadaptation, de superadaptation permanent m'amenait vers une sorte de schyzophrénie. Il y avait l'intérieur et l'extérieur. Et plus moi je devenais cet Autre à l'extérieur, moins j'entendais à l'intérieur ce qui se murmurait. Je devenais sourde à ces petites étoiles de naissance #15 et je répondais présentes à mes saboteurs #2 & #3 qui me permettaient de vivre et de tenir debout dans ce Monde......... Les harcèlement, les burn out  Le vide à l'intérieur, orphelin de soi Chercher, comprendre, transformer Mme Proprette et sa tentative de perfection.. La culpabilité et son enfer L'expérience à travers le corps : le toucher, la scène Le vivant, notre responsabilité à écouter notre vivant. "Serre ton bonheur, va vers ton risque, à te regarder ils s'habitueront" ( René Char ). Rends toi digne de ce qui t'attire ( Philippe Nicolas ) . Ma volonté de participer à muscler l'habitude du "hors norme", du bizarre. 👀💫Après l'écoute de cet épisode, là tout de suite quel est ton ressenti....juste en un mot, un adjectif ? 👀💫  Tu peux laisser ton témoignage via les liens ci-dessous. Merciiiiii d'avance pour le partage de Monstrueusement humain 🙏🥰 Si tu veux laisser un avis, des étoiles tu le peux sur applepodcast 😉 Mail : monstrueusementhumain@gmail.com Insta : monstrueusementhumain Monstrueusement humain Le podcast (page facebook) : https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
(Pour sauter l'intro à partir de 2'12..) Pour cette 2e petite papote, je reçois Cyril Guérard. Cyril est une personne que je pourrais définir comme "un grand généreux." Il fait partie de ces personnes qui peuvent et vont inspirer par le courage qu'elles ont de vouloir changer une façon de faire dans un milieu professionnel plutôt codé et plutôt normé. Cyril détient au fond de lui une force tranquille. Ah non ça ne s'agite pas pour rien....une puissance douce mais dense et déterminée ! Nous sommes podcasteur tous les deux. Son podcast c'est " L'immo entre pro " où Cyril a à coeur de remettre l'humain avant le bien. Pourquoi Monstrueusement humain fait de l'effet à Cyril ?  Cyril assume et clame des idées au sein de son milieu professionnel. Le milieu de l'immobilier où il est formateur. Il aime son métier mais il est conscient que cette activité n'a pas une belle image. Cyril décrit que les clients confient leur projet de vie, que ce n'est pas anodin, qu'il rentre dans l'intimité des personnes. D'où l'importance de considérer ses clients et d'être humain. ..L'humain avant le bien. S'intéresser aux personnes avant leur maison ou leur appartement. Cyril le fait avec sa vision en parlant avec les clients de leurs ressentis. Car il se joue des choses derrière d'un point de vue émotionnel. Qu'il est important que les clients soient accompagnés là dedans. Sa posture a quel rayonnement autour de lui ? "Je ne veux pas plaire à tout le monde....mais si je peux participer à changer l'image. Remettre un peu d'humain." C'est quoi un "bisounours" pour Cyril ? Il assume son côté Bisounours, il a posé cette question sur sa page linkedin " team requin ou team bisounours ?" Le bisounours se bat pour ses convictions. Cyril est insupporté par cette phrase " laisser ses problèmes dehors lorsque l'on arrive au travail ". Il préfère vivre avec que scinder... La carapace de Cyril. La sensibilité de Cyril. Le costume "normopathique" de Cyril. Pourquoi se priver d'essayer, de s'empêcher  La surprise et la richesse des rencontres derrière l'élan d'une envie. La curiosité, le terrain de jeu, nourrir tous nos JE. L'harmonie, être à sa place. Faire l'expérience. Le syndrôme du bon élève. Le craquage dangereux, l'effondrement vertigineux. Le shématique, l'hyper normé....comment se renouveller ? La prise de risque. Le grand Cyril parle au petit Cyril. Soit digne de ce qui t'attire. Remerciements de Cyril. Merciiiii Cyril pour cette générosité 🙏✨ Le podcast de Cyril, " L'immo entre pro " : https://smartlink.ausha.co/l-immo-entre-pro Une entrevue comme celle-ci me donne plein d'espoir. Cyril participe à transformer le Monde à sa manière. Et toi est-ce que ce courage te stimule à passer à l'action ?  Viens témoigner à ton tour sur le podcast  ( via les liens ci-dessous). Mail : monstrueusementhumain@gmail.com Insta : monstrueusementhumain Monstrueusement humain Le podcast (page facebook) : https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain Merciiiii d'avance pour le partage de Monstrueusement Humain autour de toi. ❣️ A bientôt. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Aujourd'hui je tente de vous présenter une partie de qui je suis professionnellement. Pour me faciliter la tâche dans ce jeu, j'ai sollicité une personne pour m'aider à me décrire. C'est Christine Pedditzi, une femme de coeur, une femme créative, une femme d'action qui m'a fait l'honneur de m'interviewer. Christine, femme aux multiples facettes et podcasteuse aussi. Comment je me décrirais ? Une femme en transition, avec une Mme Proprette bien reconnue et qui est prête à laisser la place de plus en plus à mon étoile de naissance, cette partie non formatée pour illuminer, apporter au Monde et m'apporter à moi. Pourquoi je suis devenue infirmière ? Une façon de panser mes blessures et ausi prendre soin de l'Autre. Derrière un secret, être artiste, que je n'ai pas osé exprimer. Je venais d'un milieu où être artiste n'était pas une profession pouvant faire vivre. Je voulais être puéricultrice, mais mon besoin d'autonomie m'a fait arrêter à infirmière. Comment on fait lorsqu'on est infirmière pour sauter le pas vers l'artiste  ? Là on touche à mon énorme syndrôme de l'imposteur. J'ai du mal à me dire comédienne. Je n'assume pas, je ne vais pas au bout de ça. Je le fais un peu. Lorsque j'étais infirmière je travaillais en centre médico psychologique et pédo psychiatrie. J'accompagnais des ados et enfants en difficultés, autour de pathologies psychiatriques où des thématiques autour de l'abus. Puis j'ai quitté la fonction publique hospitalière pour créer mon entrerprise autour de l'accompagnement, relation d'aide, Toucher relationnel, un accompagnement global. J'ai dû fermer mon entreprise pour des raisons familiales, un déménagement et l'accompagnement de notre fils harcelé et en décrochage scolaire. Le soir même de cette fermeture j'allais voir Christine and the queens sur scène et je vivais un moment puissant. Je me reconnectais à la scène. Soudainement, l'organicité de cette artiste me renvoyait à une part de moi délaissée et qui n'attendait que ça de s'exprimer. Alors je me suis tournée vers le théâtre, le travail face caméra, la reprise du chant. La croyance du génie naturel.  L'apparition inattendue des voix dans mon podcast : le voice dialogue acting, la multiplicité de mes voix. Mon projet de conférence spectacle : autour de la normopathie, dézinguer, réinterroger le récit collectif que l'on applique sans réflexion et que l'on inculque aussi. Proposer des ateliers en immersion. Quel cadeau ai-je à offrir via ma conférence spectacle ?  Trouver son moteur en percevant les bénéfices que l'on peut apporter aux autres. Qu'est ce qui me mobilise ? lorsque les personnes ne sont pas au contact de ce qui se vit en elles. Quelle serait ma prochaine action ? Constater sa dureté envers soi. Ma crainte de l'aigreur. Ma capacité à donner envie. Trouver et jouer sa note. Une jeunesse éternelle. Comment je peux être audacieuse maintenant ? Notre théâtre intérieur. Composer sa partition Citation de Christiane Singer des " les sept nuits de la Reine" . Merci encore à Christine Pedditzi pour ce moment partagé 🙏✨🥰 Pour découvrir le podcast de Christine " Ose ta singularité " : https://podcast.ausha.co/ose-ta-singularite 💫 Si après l'écoute de cet épisode, ce partage de mon parcours professionnel, vous avez des questions, des interrogations vous pouvez me contacter via les liens ci-dessous. 💫 Vous pourriez être source d'inspiration !  Ouiiiiii vous auriez envie qu'un thème soit abordé à travers le regard de Monstrueusement Humain, allez-y contactez moi ce sera un vrai kiffe pour moi !!!!!! 🌹Mail : monstrueusementhumain@gmail.com 🌹Insta : monstrueusementhumain 🌹Monstrueusement humain Le podcast (page facebook) : https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
 Aujourd'hui j'avais envie de créer un épisode un peu plus "intello". J'entends par là que tu aurais peut être besoin de nourriture plus consistante pour ton cerveau. Peut être que c'est aussi ma Mme Proprette qui s'est dit " par moment nous avons besoin de nourriture intellectuelle, de plus de contenu pour en quelque sorte appuyer ton propos". Elle n'a peut être pas tort ma p'tite dame !  Je me suis souvenue que j'avais dû écrire dans un autre contexte sur la normopathie de façon plus sourcée.   Le therme normopathie permet de qualifier la tendance à se conformer totalement et sans aucune digression à des normes sociales. La normopathie supprime toute tendance à la fantaisie, à l’expression libre de ses désirs ou à sa créativité. Elle peut réprimer les instincts de l’individu à l’excès pouvant générer des névroses sévères.   Si ce thème me passionne c’est que tout au long de mon chemin, j’ai pu voir, lutter férocement, constater, hurler, rire aussi de ce truc en moi. Force était de constater que cette normopathie pouvait être réellement assassine. Elle avortait totalement mes élans naturels. Je devenais reine de l’autocensure, de l’auto-limitation et de l’auto-sabotage. Et aujourd’hui adulte......et bien je me devais bien ça, prendre mes responsabilités, faire sauter les verrous et transformer l’essai ! Que peut être ma solution, initiatique, loin d’être la plus aisée pour moi serait d’en parler « tout haut », faire circuler...pour me sentir moins anormale c’est vrai, trouver de l’écho aussi et plus encore semer de l’apaisement.....ressentant que ce thème pourrait participer à l’intérêt général ! Rien que ça !   C’est Joyce Mc Dougall psychanalyste qui a énoncé ce terme pour introduire lapeur de l’individualité. Elle s’intéressait à de nombreux sujets notamment l’addiction et le psychosomatique, mais aussi la bisexualité. Elle publie en 1979 un ouvrage intitulé « Plaidoyer pour une certaine anormalité » dans lequel elle dénonce une normopathie, c’est à dire une pathologie de la norme, qui lui semble être en vigueur entre autre auprès de plusieurs de ses confrères psychanalystes à l’égard des questions sexuelles.   Christopher Bollas psychanaliste et écrivain franco américain dans son article « normotic illness » la décrit (normotic personality) après un long séjour en Chine, comme l’atténuation et finalement la disparition de la subjectivité, en faveur d’un moi conçu comme un objet matériel parmi les autres produits humains.  La subjectivité : Ce qui appartient ou qui est relatif au sujet, pris en opposition au monde externe. Le concept désigne notre façon de penser et de ressentir et non pas l’objet en soi.Christopher Bollas explique « la normopathie est une impulsion anormale vers une supposée normalité ».      Enfin le psychanalyste Christophe Dejours rapproche la notion de normopathie de celle de « banalité du mal » développée par Hannah Arendt à propos d’Adolf Eichmann, l’organisateur de la déportation des juifs.   En faisant ces dernières recherches ces jours ci sur la banalité du mal, (je ne vais pas ici développer tout le point de vue d’Hannah Arendt, mais vraiment soyez curieux) j’ai réalisé que c’était bien cela qui m’avait fait sortir de mon trou ! Cette période folle que nous vivons, qui me confrontait à tant d’incohérence, m’avait offert un miroir géant. Le choc ! Parce que je voyais proliférer de partout cette mauvaise herbe : la normopathie.   Hannah Arendt lorsqu’elle parle d’Adolf Eichmann démontre qu’il n’était qu’un clown. Loin d’être un personnage extraordinaire et que si nous n’y prenons pas garde, nous pouvons nous même nous transformer en ce clown. Nous pouvons oublier d’écouter la voix de notre conscience ; cette partie la plus élevée de l’âme,. Cela est possible lorsque nous ne prenons pas le temps de réfléchir à nos actes, ou que nous le faisons par obéissance aux ordres, ou encore par mimétisme.   Une règle devient commune, les autorités valident, voire en font la promotion et au lieu d’écouter notre syndérèse, nous écoutons les autorités.Soit par peur de leur déplaire, soit pour leur plaire, soit parce qu’elles flattent notre égoïsme ou notre soif de plaisir ou aussi parce que nous suivons le comportement d’une majorité.   La banalité du mal c’est l’absence de la pensée, de la réflexion. Cette absence ne disculpe pas la personne du mal qu’elle a fait, parce qu’elle n’a pas pensé. Pour Hannah Arendt l’absence de pensée est de l’ordre du refus et de la démission. C’est donc un choix volontaire de la personne qui reste donc totalement responsable de ce choix.   Oui nous pouvons en effet refuser d’écouter notre syndérèse. En ce sens non seulement nous pouvons faire le mal ou participer au mal mais nous en sommes responsables. (ref dilectio) J’ai retenu dans ce qu’a pu exprimer Hannah Arendt cette phrase parlant totalement à mon étincelle :   « ....ceux qui chérissent les valeurs et tiennent fermement aux normes et aux standards moraux ne sont pas fiables : nous savons désormais que les normes et les standards moraux peuvent changer en une nuit et qu’il ne restera plus que la simple habitude de tenir fermement à quelque chose. »   La normopathie en vient donc parfois à rationaliser et à valider des actes et des dimensions parfois totalement illogiques et inhumaines.   C’est dans ce but, de bousculer doucement, de soulager aussi ainsi que permettre l’émergence des beautés en ce monde que je souhaite parler de normopathie. Parce que je la sens omniprésente et grandissante dans notre société.       Les normopathes recherchent sans cesse l’approbation sociale. C’est un système de survie, une façon de trouver justification à notre existence. Les personnes se créent un « faux moi ». Une entité concentrée sur l’extérieur, qui cherche à reproduire ce qui se produit dans son environnement. Les technologies, les réseaux sociaux actuels sont entrain d’impacter grandement ce phénomène.   Cette objectif force à mettre de côté son individualité et de rentrer par la force dans un moule.Il y a de ce fait chez le normopathe un sentiment constant de mélancolie et de vide existentiel. J’aime à dire que l’on devient orphelin de soi.   Le normopathe n’affronte rien, se laisse porter. Il imite, obéit et abandonne. Il souffre constamment de vide et se sent perdu. Il ne sait pas comment gérer la frustration, la déception et l’échec.Le normopathe renie sa vie intérieure. Il se consacre exclusivement à l’exercice de la superficialité, du vide, de l’imitation insensée. Au point de se transformer en objet. Tôt ou tard la souffrance et l’éternelle insatisfaction arriveront. Viendra alors le moment de demander de l’aide, d’oser se rencontrer soi, se connaître pour se reconnaître, un travail sur l’estime de soi, sur son identité personnelle et ses valeurs. Car rien de plus anormal que d’être obsédé par la normalité. (Ref : site « nos pensées ») Ce thème est extrêmement sérieux pour moi et parfois au contact de cette normopathie je peux ne plus me sentir tolérante et indulgente. Ma motivation : continuer à me questionner, à écouter mon coeur pour moi et pour mes enfants. Afin de leur insuffler le sens de la liberté et de la responsabilité.  🗣️💫Et toi à quel endroit tu penses que tu as fait de grand progrès face à cette normopathie ? 🗣️💫Et à l'inverse à quel autre endroit tu aimerais évoluer ou avancer un peu plus ? Tu peux me contacter ici ou nous rejoindre sur la page Monstrueusement Humain Le podcast : 🌹Mail : monstrueusementhumain@gmail.com 🌹Insta : monstrueusementhumain 🌹Monstrueusement humain Le podcast (page facebook) : https://www.facebook.com/Monstrueusementhumain 💌Merciiiiiii de partager le podcast Monstrueusement Humain 💌 A bientôt     
loading
Comments 
loading