DiscoverPsychiatrie - Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme
Psychiatrie - Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme
Claim Ownership

Psychiatrie - Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme

Author: La CCDH

Subscribed: 2Played: 20
Share

Description

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme dénonce les abus commis en psychiatrie : internements forcés, électrochocs, camisoles chimiques...
Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
51 Episodes
Reverse
Présidente d'une association contre toutes formes de violences familiales, Florence Elie témoigneElle-même victime de violences sexuelles au sein de sa famille dès son plus jeune âge et assujettie à un traitement psychiatrique, Florence Elie, a créé l'association Elien Rebirth pour alerter, prévenir, sensibiliser et intervenir contre toutes formes de violences familiales, qu'elles soient physiques, psychologiques ou sexuelles.Depuis sa création en 2019, cette association a aidé des centaines de personnes en proposant une écoute, du soutien psychologique ou financier ainsi qu'un accompagnement sur le plan administratif et juridique. Elle travaille en collaboration avec des professionnels variés, des thérapeutes, des avocats et d'autres associations pour proposer un accompagnement complet aux victimes. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Infiltré en hôpital psychiatrique, un journaliste témoigne"Je m'attendais à voir l'enfer et j'ai vu pire".Alexandre Macé-Dubois est journaliste et auteur du livre « A en devenir fou – Dans la peau d’un schizophrène » paru aux Editions Phébus.Il témoigne de ce qu'il a vu et vécu lors de son infiltration dans un hôpital psychiatrique de la région parisienne, se faisant passer pour schizophrène. Il précise en évoquant cette expérience : "Je m'attendais à voir l'enfer et j'ai vu pire".Il dénonce le règne de l’arbitraire, les menaces, le manque d’empathie d'une partie du personnel, le recours massif à la médicamentation, les patients sous calmants, apathiques et amorphes livrés à eux-mêmes, les diagnostics expéditifs, les entretiens tendus et menaçants avec la psychiatre, l’infantilisation des patients, les repas insipides, le manque d’hygiène, l’ennui... Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
L'avis de Maître Guyon, avocat au Barreau de Montpellier.  Maître Guyon est avocat au Barreau de Montpellier et fervent défenseur des libertés fondamentales. Il intervient régulièrement à la permanence pénale du Barreau de Montpellier pour défendre les patients en cas d'hospitalisations abusives sans consentement en psychiatrie, en cas de mesures irrégulières en chambre d'isolement ou lorsque la contention (être attaché) est employée sur des durées illégales. En effet, suite à l'analyse de plusieurs centaines de registres de contention et d'isolement transmis par les hôpitaux psychiatriques, la CCDH a relevé de nombreuses irrégularités. Certains patients incluant des mineurs, des personnes âgées ou des patients hospitalisés en "soins libres" subissent des pratiques illégales. Doit-on saisir le Juge des Libertés et de la Détention (JLD) ? Comment ? En quoi l'intervention d'un avocat est-elle nécessaire et bienvenue ? Exemples à l'appui, Maître Guyon nous fait part de son expérience. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
 Selon une étude de l'Inspection générale des affaires sociales, en France, sur environ 150 000 placements de mineurs, 50 % environ seraient des placements abusifs. D'après la Présidente de la Ligue française des droits de l'enfant, le problème principal est d'ordre financier. Un rapport de la Cour des comptes (2009) relevait que de nombreux foyers d'accueil sont financés à 98% par des subventions et que les départements ont financièrement intérêt à optimiser l'utilisation des places disponibles. En outre, des psychotropes sont massivement administrés à ces enfants.  Monsieur Wentzinger est licencié en droit, son épouse est professeur de philosophie au lycée. Ils ont 5 enfants âgés de 1 à 6 ans au moment des faits. Sous la menace d'un licenciement, Madame demande de l'aide aux services sociaux. Les enfants sont placés. Leurs parents ne peuvent les voir qu'une heure et demie par semaine sous surveillance.  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Le docteur Gosselin, médecin psychiatre depuis 1994, ancien chef de clinique et assistant des hôpitaux est spécialisé dans toute forme de harcèlement et dénonce les placements abusifs d'enfants.  En France, sur environ 150 000 placements de mineurs, 50 % seraient des placements abusifs. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Philippe, diplômé d'expertise comptable exerçant en entreprise, est le papa d'un jeune garçon.  Dès l'âge de 4 ans, ses parents sont informés qu'il a du mal à suivre les consignes à l'école, qu'il n'écoute pas... qu'il faudrait qu'il «consulte». C'est ensuite, que les parents découvrent qu'il a un problème auditif à cause de "bouchons". Mais il est trop tard... séances de psy, après séances de psy pendant plusieurs années, le garçon n'en voit plus la fin et en souffre. Heureusement, à un moment donné, le papa prend l'initiative de le mettre en internat et par conséquent il ne voit plus de psys. L'enfant est à présent un bon élève et ne veut plus entendre parler de psys.  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Auteure d'un rapport intitulé «  La face cachée de la Ritaline » Mme Kantas est bénévole dans plusieurs associations de défense des droits de l'Homme. En France, la vente de Ritaline a augmenté de 70% en 5 ans.  La Ritaline est un psychotrope destiné aux enfants de 6 ans et plus qui sont soit disant «  hyperactifs ». Cette molécule est similaire à celle de la cocaïne.  Aux Etats-Unis elle est appelée « la cocaïne des enfants ». Madame Kantas répond aux questions telles que :  -Qu'est-ce qui a motivé l'écriture de ce rapport ?  -Pourquoi y a-t-il une telle augmentation de consommation de Ritaline en France ?  -Quels en sont les effets secondaires ?  -Devrait-il y avoir davantage de contrôles sur les prescriptions ?  -Quels conseils donnerait-elle aux auditeurs ? Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
 Bernard Dhaussy a exercé en tant qu'infirmier psychiatrique pendant 30 ans à l'hôpital de Bélair à Charleville-Mézières, unique hôpital psychiatrique du département des Ardennes. Il souhaite témoigner de la prise en charge psychiatrique dont il a été témoin et donne des pistes d'amélioration.     Bernard répond aux questions telles que : Quels sont les traitements médicamenteux administrés en psychiatrie ?  Quels sont les effets secondaires des neuroleptiques ?  Quels sont les autres traitements administrés ?  Avez-vous été témoin de prescription de «contention» physique forcée ? Avez-vous été choqué, en tant qu'infirmier, par certains traitements ?  L'enfermement de force peut-il être bénéfique?  L'argent du contribuable affecté à la psychiatrie pour traiter les patients est-il bien dépensé, d'après vous ?  Que conseilleriez-vous pour améliorer la prise en charge des patients dans le domaine de la santé mentale en France ?  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Les dangers des psychotropes sont de mieux en mieux connus.  Les français sont de gros consommateurs mais depuis le scandale du Médiator, s'orientent de plus en plus vers des remèdes naturels.  Gaëlle a fait ses études au sein de la Faculté Libre de Médecine Naturelle et d'Ethnomédecine. Elle exerce en tant que naturopathe au sein d'un cabinet à Paris.  Gaëlle répond aux questions telles que : Qu'entend-on par naturopathie, qu'est-ce que cela englobe ?  Pourquoi les personnes se tournent-elles de plus en plus vers la naturopathie ?  Comment prévenir le stress ? Y-a-t-il d'autres solutions que les médicaments psychiatriques ? Les personnes sous psychotropes peuvent-elles arrêter facilement ? Que pensez-vous du soi-disant trouble de l'hyperactivité chez l'enfant ? Comment trouver un cabinet de naturopathie près de chez soi ou dans sa région ? Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
En France près d'un million de personnes sont sous la protection de la justice - sous tutelle ou curatelle - déclarées comme «incapables majeures»... Ce sont des personnes âgées ou en situation de handicap mais aussi des jeunes. Pascal travaille dans le milieu culturel. Alors qu'il se trouve chez ses parents âgés, ceux-ci reçoivent la visite surprise et intrusive d'un expert psychiatre. Il s'ensuit une mise sous tutelle d'urgence pour le Papa et mise sous curatelle pour la Maman.  Cela leur sera fatal.  Pascal répond aux questions telles que :  - Pourquoi cette visite surprise d'un expert psychiatre ?  - Qu'a-t-il résulté de cette expertise psychiatrique ? -  La gestion des biens a-t-elle été confiée aux enfants ?  - Comment vos parents ont-ils vécu psychologiquement cette situation ?  - En voulez-vous à la psychiatrie pour avoir enclenché tout ce système ?  - Quels conseils donneriez-vous aux auditeurs ? Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Y-a-t-il mainmise de la psychiatrie à l'école ?   Témoignage de Madame Tschirhart, Professeur à la retraite . Evelyne Tschirhart,  professeur à la retraite a écrit un ouvrage intitulé :« Des élèves malades de l'Ecole : révélations sur  une médicalisation abusive» paru aux Editions de Paris Max Chaleil. Ce livre est un cri de colère. Elle constate que l'illettrisme en France gagne du terrain. Non seulement de nombreux élèves maîtrisent mal la lecture et l'écriture mais ils se voient étiquetés d'une soi-disant «maladie»: la dyslexie ou encore «l'hyperactivité» qui les conduit à un moment donné chez l'orthophoniste ou chez le psychiatre.  Ce dernier soignera leur soi-disant déficit de l'attention avec un psychotrope dangereux : la Ritaline. Madame Tschirhart répond aux questions telles que :  Pourquoi ce cri de colère ?  Auriez-vous un exemple concret à nous donner d'un enfant étiqueté «hyperactif» qui, en fait, avait seulement des lacunes scolaires ? De nombreuses personnes mettent les problèmes scolaires sur le dos du manque de personnel et du manque de moyens, qu'en pensez-vous ?  Pensez-vous que le lobby psychiatrique ne permet pas à nos gouvernants de prendre les bonnes décisions et d'écouter les enseignants qui sont sur le terrain ?  Que conseilleriez-vous au parents ? Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Psychiatrie : discipline médicale ? Témoignage de Juliette Juliette a 30 ans. Elle est cadre, chargée de communication.  Elle a vécu un internement de force en hôpital psychiatrique. Elle a, contre son gré, expérimenté la chambre d'isolement,  la contention, la violence en psychiatrie. Elle ne devait rester que quelques jours pour son « bien ».  Cela a duré 42 jours. Elle en est ressortie anéantie.  Elle raconte. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Peut-on devenir violent ou criminel à cause des tranquillisants ? Interview de M. Imbert auteur du livre « Crimes sous tranquillisants » . Georges Alexandre IMBERT est Président de l'Association d'Aide aux Victimes des Accidents et des Maladies liés aux risques des Médicaments. Il est l’auteur du livre paru aux Editions du Dauphin intitulé « Crimes sous tranquillisants ». Il répond aux questions telles que : Pourquoi avoir écrit ce livre ? Quelles sont les grandes affaires criminelles provoquées par des tranquillisants ? Qu'entend-on par tranquillisants ? Les personnes prenant ce genre de médicaments psychiatriques sont-elles des criminels en puissance ? Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Madame Zundel est médecin homéopathe dans une ville du sud-ouest de la France. Alors que l'office Parlementaire d'évaluation de Politique de Santé indiquait que 6 millions de français sont sous antidépresseurs et alors que le scandale du Médiator a ébranlé l'industrie pharmaceutique,  le Docteur Zundel nous donne son avis. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Madame T. exerce dans la profession médicale.  Elle est maman d'une adolescente de 17 ans.  Comme beaucoup d'autres parents, elle est confrontée  à un problème de drogue avec son enfant.  La prise de drogue comme le haschisch ou le cannabis peut créer des troubles s'apparentant à la schizophrénie ou la paranoïa.  Elle témoigne. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
 Madame Dobyreff est naturopathe dans la région Rhône-Alpes.  Sa maman est décédée suite à des traitements chimiques dont certains psychiatriques alors qu’elle était au départ en bonne santé et ne souffrait que de légers troubles digestifs. Ces traitements ont été donnés malgré le désaccord de la maman et de sa fille.  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Jean-Luc Maxence est psychanalyste.  Il a dirigé pendant de nombreuses années le Centre Didro à Paris, centre national de prévention contre la toxicomanie. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont : « L'anti-psychiatre et le toxicomane » paru aux éditions Fleurus et « La défonce médicamenteuse » paru aux éditions du Rocher. Jean-Luc Maxence répond ici à nos questions. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Auteur d'un livre paru aux éditions   Le Cherche Midi, intitulé   "Journal d'un médecin généraliste", le docteur Stéphanie Becquet, médecin généraliste, a souhaité prendre du recul et commente son vécu professionnel au sein de son cabinet au jour le jour. Ecrit sur un ton franc et incisif, anecdotes àl'appui,  cet ouvrage décrit les risques de dérapage et d'usure que les médecins peuvent rencontrer. Interrogée tout particulièrement sur son avis par rapport à la psychiatrie, le Docteur Becquet répond ici à nos questions :  Qu'est-ce qui vous a amenée à écrire ce livre ?  Pourquoi, dans votre livre, n'êtes-vous pas tendre avec la psychiatrie ?  Quels sont les effets secondaires des psychotropes ? Quelles sont, selon vous, les alternatives à la psychiatrie ? Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
On estime que chaque année, en France, environ un million de jeunes prennent un psychotrope. Professeur de mathématiques, Monsieur Pichon, répond aux questions suivantes :   Nos adolescents vont-ils mal ? L'idée que l'adolescence nécessiterait une prise en charge psychologique ou psychiatrique n'est-elle pas artificielle ? Les valeurs sur le plan pédagogique se sont-elles dégradées ? Les enseignants ont-ils besoin des psychologues et des psychiatres ? Vous côtoyez des jeunes tous les jours, remarquez-vous ceux qui sont suivis en psychiatrie ? En tant qu’enseignant, êtes-vous soumis à une forme de propagande psychiatrique ? La psychiatrie remplace-t-elle une « bonne » pédagogie ? Pourriez-vous nous donner un exemple concret de ce qui pourrait être fait sans faire appel à la psychiatrie ? Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Laurence, âgée d’une trentaine d’années, est allée consulter un psychiatre en toute confiance pour une dépression légère.  Au bout de plusieurs séances, petit à petit, le psychiatre adopte un comportement ambigu en lui proposant des « massages » de plus en plus déshabillés jusqu’à prendre une tournure sexuelle, la plongeant dans la confusion et le malaise. Abus de faiblesse ? En en parlant à une amie, elle s’aperçoit que ce psychiatre agit de la même manière avec une autre jeune femme. Laurence a pu mettre un terme à temps à cette manipulation mais elle s’est sentie trahie.   D’après une étude américaine, 10 % des psychiatres et psychologues américains reconnaissent avoir eu des relations sexuelles avec leurs patientes. Déontologiquement, c’est une faute grave pour un psychiatre d’abuser sexuellement d’une patiente lors de consultations, même si la patiente s’avère consentante. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
loading
Comments 
Download from Google Play
Download from App Store