Claim Ownership

Author:

Subscribed: 0Played: 0
Share

Description

 Episodes
Reverse
Ishan Bhojwani, chef du département incubateur de services numériques de la DINUM, explique ici ce qu’est une start-up d’État, comment elle est constituée et financée. Une start-up d’État est avant tout une équipe constituée autour d’un intrapreneur fonctionnaire pour répondre à un problème rencontré par un service public. Le financement est porté par un incubateur d’État. Selon les résultats, la start-up est pérennisée ou non.  
En tant que directeur général adjoint à la transformation numérique de la Région Île-de-France, Bernard Giry doit notamment s’occuper du numérique dans les lycées franciliens, environ le tiers des lycées en France. Le sujet est d’abord une question d’infrastructure mais l’applicatif, notamment l’ENT, est évidemment essentiel. Cet ENT accroit aujourd’hui ses fonctionnalités. Enfin, la « saison 2 » de la transformation numérique des lycées est celle du cloud et de la centralisation du maintien en conditions opérationnelles. Le niveau d’exigence en lycées est aujourd’hui similaire à celui des entreprises.  
Pierre-Louis Rolle, directeur stratégie et innovation à l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT), revient ici, d’abord, sur les rôles de l’ANCT. Il explique les raisons pour lesquelles celle-ci organise avec la Métropole de Bordeaux la cinquième édition de l’événement Numérique en Commun(s) du 18 au 20 octobre 2023. Il en détaille également les contenus et le programme. Numérique en Commun(s) rassemble des professionnels de nombreuses communautés autour d’ateliers et de présentations très pragmatiques.  
La DINUM (Direction Interministérielle du Numérique) est une tour de contrôle de la stratégie numérique de l’État. Emma Ghariani, directrice de projet « Accélérateur d’initiatives Citoyennes » au sein de la DINUM, insiste ici sur le fait que Le logiciel libre et plus généralement les communs numériques sont au coeur de la stratégie numérique de l’État et de la feuille de route de la DINUM. S’appuyer sur des communautés permet de garantir un produit pertinent et pérenne. Cette approche améliore ainsi le service rendu aux citoyens.  
Ancienne ministre, Elisabeth Moreno est aujourd’hui présidente de la fondation Femmes@Numérique après de nombreuses responsabilités tant en entreprises qu’en politique ou dans des associations. Cette fondation vise à la féminisation des métiers du numérique en lien avec toutes les associations travaillant sur le sujet. Elisabeth Moreno considère que, après sa carrière et avec son expérience, accepter ce nouveau mandat était naturel. 
Directeur de l’Agence du Numérique de Défense (AND) au Ministère des Armées, l’ingénieur général de l’armement Dominique Luzeaux présente d’abord ici les missions de l’AND. Il explique ensuite comment il entend gagner la guerre des talents pour couvrir ses besoins. La grille de salaires de la fonction publique est évidemment un frein mais l’intérêt des missions et le niveau de responsabilité de bons facteurs de séduction. 
Après avoir rappelé les deux activités majeures du groupe Suez, la gestion de l’eau et celle des déchets, Alain Larousse, DSI groupe de Suez, explique pourquoi IT4Green et Green-IT sont importants pour le groupe. L’IT permet ainsi d’optimiser la performance environnementale et opérationnelle de Suez. Et l’IT elle-même est optimisée sur son empreinte environnementale. Le point restant à traiter concerne un gros chapitre : les terminaux utilisateurs.  
Audran Le Baron est Directeur du Numérique pour l’Education. Il est ainsi DSI ministériel des ministères de l’Education Nationale, de la Jeunesse, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Il est également en charge de la politique publique du numérique éducatif. En tant que ministères, il était impossible de déployer sur ces périmètres une solution SaaS de type Microsoft Office 365 / Google Workspace. Mais il fallait renouveler une messagerie obsolète de 1,8 million de boîtes. Par la même occasion, il s’agit de déployer un collaboratif complet. C’est là le plus important projet de collaboratif en Europe.  
Danone, entreprise agroalimentaire mondiale spécialisée dans les produits laitiers et « plant based », l’alimentation spécialisée et l’eau, réalise environ 28 milliards d’euros de chiffre d’affaires dont 9 en Europe. Thomas Masurel, Directeur IT & Data France de Danone, revient ici sur l’organisation de l’IT dans le groupe. La DSI locale est là pour comprendre les enjeux locaux, accompagner les équipes métiers et maximiser la valeur des outils Core Model. La DSI locale est le point de contact unique pour les utilisateurs. Elle engage sa responsabilité sur l’ensemble des services IT & Data.  
L’USF (association des Utilisateurs SAP Francophones) organise sa Convention annuelle les 11 et 12 octobre 2023 à Nantes. Elle aura comme fil rouge le thème « Les crises, sources de nouveaux modèles de pensées ».  Gianmaria Perancin, président de l’USF, présente cet événement et ce que les participants vont pouvoir y trouver.  
L’éditeur américain Adobe est très présent, y compris pour l’ingénierie, en France : il a en effet au fil des années acheté Fotolia (devenu Adobe Stock), Néolane (devenu Adobe Campaign) et Allegorithmic. Le sujet du moment est l’IAG (intelligence artificielle générative) et Adobe ne pouvait y échapper. L’éditeur a ainsi lancé Firefly mais avec des particularités que Lionel Lemoine, Head of Solution Consulting Western EMEA chez Adobe, dévoile ici. Outre le respect des droits d’auteurs, le produit permet aussi aux entreprises de développer des contenus à leur image.   
Jean-Claude Laroche, président du Cigref, constate des augmentations de tarifs considérables notamment chez les grands éditeurs de logiciels. Si une certaine hausse serait acceptable, les augmentations constatées sont bien au-delà du raisonnable. Mais les budgets informatiques sont contraints. La conséquence est une réaffectation des budgets et une diminution des usages du numérique. Des actions sont en cours pour tenter de limiter les abus.   
Numspot a été créé en février 2023 pour créer des offres managées sur un cloud souverain et de confiance certifiées SecNumCloud. Alain Issarni répond aux DSI qui voudraient se focaliser sur des offres dominantes d’acteurs hégémoniques. La bascule vers le cloud souverain, pour lui, suivra le même chemin que le logiciel libre il y a vingt ans.   
Yves Caseau, CDIO du groupe Michelin et membre de l’Académie des Technologies, revient d’abord sur les activités du groupe Michelin. L’IA générative est, pour lui, une révolution même s’il faut se méfier de certains discours qui amènent beaucoup de confusion dans l’esprit de nos contemporains. Et il faut se méfier des « hallucinations ». Michelin pratique toutes les formes d’IA, chacune ayant leur utilité. Et des précautions doivent être prises pour éviter les déconvenues. L’IAG servira sans doute avant tout à rendre plus agréable l’interface homme-machine. 
Jean-Séverin Lair, le DSI de l’INSEE, explique ici comment il aborde la question de la limitation de l’empreinte environnementale du numérique. Le propre de cet institut est en effet de réaliser énormément de calculs et de stockage. Une approche Green-IT commence par se poser les bonnes questions afin d’apporter les meilleures réponses.  
Franck Le Moal, group CTIO de LVMH, revient sur les raisons de la présence de LVMH au salon VivaTech du 14 au 17 juin 2023. Tout d’abord, il s’agit pour LVMH d’identifier les start-ups présentes qui pourraient être partenaires dont certaines seront incubées par LVMH à Station F. D’autre part, LVMH y mettra en perspectives les innovations de 18 grandes Maisons du groupe sur des sujets variés comme l’omnicanalité, l’optimisation de l’empreinte environnementale, l’expérience-client (comme la réalité augmentée)...  
Au sein des forces armées françaises, le ComCyber est l’organisme en charge de la Cyberdéfense tant défensive qu’offensive ou d’influence. Le général Thierry Bauer, adjoint au général commandant la Cyberdéfense, explique comment il entend gagner la guerre des talents. Le « pipeline cyber » part de la sensibilisation chez les lycéens ou les étudiants. Les armées recrutent et forment les jeunes talents qui, ensuite, peuvent poursuivre leurs carrières dans les entreprises privées, au bénéfice bien compris de l’intérêt national.  
Francois-Xavier Pierrel, Group Chief Data Officer de JCDecaux, explique comment la data est utilisée pour dépoussiérer un média, la publicité extérieure, qui était vue comme vieillot. L’IA est utilisée pour des services aux annonceurs afin d’optimiser leur exposition et l’utilisation des espaces loués. Demain, elle sera sans doute utilisée pour accroître la généralisation de l’usage de la data dans l’entreprise.  
David Lepicier, Data Analytics Director chez Pernod-Ricard, avait rencontré des difficultés pour recruter des spécialistes techniques de la data. L’entreprise n’était en effet pas vue comme technologique. De plus, la l’expérience employé a été mise au premier rang des préoccupations. En termes de management, la direction de projet et la gestion des collaborateurs sont désormais deux fonctions différentes.  
Mathieu Ovaert, Chief Digital Officer (directeur général digital) de Nestlé France, revient dans ce podcast sur le rôle de la data dans l’amélioration de l’empreinte environnementale du groupe agro-alimentaire.  
Comments 
loading
Download from Google Play
Download from App Store