DiscoverFrancaisDansLeMonde.fr présente "10 minutes, le podcast des Français dans le monde"
FrancaisDansLeMonde.fr présente "10 minutes, le podcast des Français dans le monde"
Claim Ownership

FrancaisDansLeMonde.fr présente "10 minutes, le podcast des Français dans le monde"

Author: Français dans le monde

Subscribed: 2Played: 7
Share

Description

1ère plateforme multimédia d’aide à la mobilité internationale : Nos podcasts vont vous inspirer pour préparer et pour vivre votre expatriation ou votre retour en France.
2000 interviews sur tous les sujets de votre quotidien, dans tous les pays du monde : en 10 minutes, trouvez toutes les réponses utiles !

Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
1316 Episodes
Reverse
Le Président Kaïs Saied l’a annoncé le 2 juillet dernier, l’élection présidentielle en Tunisie aura lieue le 6 octobre prochain.  Bien qu’il ne se soit pas prononcé, il devrait probablement candidater pour un second mandat. En 2019, Kaïs Saied avait remporté l’élection avec 70 pour-cent des voix. L’universitaire conservateur avait obtenu un soutien massif, notamment auprès des jeunes. Pour beaucoup,  il incarnait l’espoir de reconstruire une démocratie en Tunisie. Mais ça ne s’est pas passé de la sorte, bien au contraire. Depuis plusieurs années, Kaïs Saied a instauré une dérive autoritaire en mettant en place un régime hyperprésidentiel. Grâce à sa Constitution adoptée en 2022, il détient tous les pouvoirs entre ses mains et gouverne donc seul par décret. Et ce n’est pas tout ! Le Président de la Tunisie a progressivement réduit au silence toutes les voix dissidentes. L’opposition a beaucoup de mal à se faire entendre.  Quiconque ose désapprouver le régime en place risque très gros. Depuis un an et demi, les arrestations s’enchaînent : opposants politiques, syndicalistes, avocats, journalistes et activistes. Ils sont nombreux à être qualifié de « terroristes » ou de « mettre en danger la sûreté de l’Etat ». Kaïs Saied les blâme pour la mauvaise situation économique du pays, qui ne s’arrange pas. La Tunisie est endettée à plus de 80% de son PIB et un jeune sur trois est au chômage. Le président attribue également les problèmes de la Tunisie aux migrants subsahariens présents sur le territoire, en transit vers l’Europe. En février 2023, il avait prononcé un discours complotiste et anti-immigrant en qualifiant cette situation de « plan criminel pour changer la composition démographique de la Tunisie ».Mais alors où mènera le virage autoritaire de Kaïs Saied ? Quels impacts auront les prochaines élections face aux crises économiques et institutionnelles du pays? Le mandat du président tunisien se termine le 23 octobre prochain. https://www.lesechos.fr/monde/afrique-moyen-orient/tunisie-lelection-presidentielle-fixee-au-6-octobre-dans-une-democratie-agonisante-2105565#:~:text=Enfin%2C%20les%20Tunisiens%20y%20voient,du%20scrutin%20au%206%20octobre.https://www.francaisaletranger.fr/2024/07/10/securite-dans-le-monde-gros-plan-sur-les-zones-de-vigilance-du-10-au-15-juillet/60 secondes EXPAT par Louisiane de Radiguès (Juillet 2024) produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr , 1ère plateforme multimédia d’aide à la mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Où que vous soyez dans le monde, vous avez peut-être ressenti ces changements. Juin 2024 a été le mois le plus chaud jamais enregistré. C’est le 13e mois consécutif de records de température. De nombreux événements climatiques extrêmes ont touché plusieurs régions pendant le mois de juin.  En Grèce, l'Acropole a dû fermer ses portes sous une chaleur accablante de plus de 44°. Plus de 1300 pèlerins ont perdu la vie à la Mecque, en Arabie Saoudite où le thermomètre a frôlé les 52 degrés.  en Chine, le nord a subi une vague de chaleur tandis que le sud était victime d’inondations. Le réchauffement climatique a également intensifié les incendies en Amazonie et provoqué des coupures d'électricité dans les Balkans, au Pakistan et en Egypte.Selon l'observatoire européen Copernicus, ce phénomène est alimenté par une surchauffe des océans, qui ont absorbé 90% de l'excès de chaleur provoqué par l'activité humaine. La température moyenne mondiale entre juillet 2023 et juin 2024 a atteint des sommets jamais vus auparavant, à 1,64°C au-dessus de la moyenne préindustrielle.Julien Nicolas, scientifique du C3S, prévoit une légère baisse des températures mondiales d'ici la fin de l'année avec l'arrivée de La Niña, un phénomène naturel climatique qui se caractérise par un refroidissement des eaux de l'océan Pacifique équatorial. Cependant, si les températures océaniques restent élevées, 2024 pourrait encore battre de tristes records. Si les tendances actuelles se maintiennent, on devrait dépasser le seuil des 1,5°C de hausse préconisé par l'accord de Paris entre 2030 et 2052.Devant ces nouvelles décourageantes, on a tendance à se sentir impuissant. Certaines clés existent à titre personnel : opter pour un mode de vie plus durable, soutenir la diplomatie climatique, végétaliser les villes pour diminuer les îlots de chaleur urbains et bien sûr rester attentif à cette problématique. https://lepetitjournal.com/expat-mag/environnement/climat-juin-2024-encore-plus-chaud-quen-2023-plus-dun-de-records-mondiaux-389306?utm_source=Newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=NL+Edition+Internationalehttps://www.greenpeace.fr/dereglement-climatique/https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/rechauffement-climatique-plus-local-plus-global-6-moyens-refroidir-climat-10370/60 secondes EXPAT par Louisiane de Radiguès (Juillet 2024) produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr , 1ère plateforme multimédia d’aide à la mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Après avoir solidifié sa présence en France, BlaBlaCar se lance à la conquête de l'Europe. En 2012, la plateforme s'implante en Espagne, en Italie, puis rapidement en Pologne, au Benelux, en Allemagne, en Russie… Bref, le succès est fulgurant.En 2013, BlaBlaCar réalise une levée de fonds impressionnante de 10 millions d'euros, permettant d'accélérer son expansion internationale. La start-up devient une licorne, symbole de réussite exceptionnelle dans le monde des techs. L’entreprise est passée de petite start-up à un succès présent dans 22 pays, de l'Europe à l'Amérique du Sud en passant par l'Asie. Avec plus de 100 millions d’utilisateurs dont 20 en France, BlaBlaCar a transformé le paysage du transport. Frédéric Mazzella s’est lancé dans de nouveaux projets. Il a souvent exprimé un intérêt pour l’écologie et une volonté de réduire la consommation  des énergies fossiles. Il est à l’initiative de la plateforme CaptainCause qui permet à des entreprises de faire des dons à des causes environnementales et sociétales en demandant l’avis de leurs clients. Il est également le président de France Digitale, anime son émission, les Pionniers, sur BFM Business et a co-écrit le livre Mission BlaBlaCar qui recense l’histoire du succès de l’entreprise. BlaBlaCar fait aussi l’object de certaines critiques. Premièrement pour avoir le monopole absolu du covoiturage et pour bénéficier du soutien de l’Etat via un programme financier appelé les Certificats d’économie d’énergie (CEE) qui verse plusieurs dizaines de millions d’euros chaque année à BlaBlaCar depuis 2012. Selon une enquête du journal Le Monde, ce soutien est largement surestimé en terme de bénéfices climatiques. Les 22 pays où BlaBlaCar est présent : France, Espagne, Royaume-Uni, Italie, Pologne, Allemagne, Portugal, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Russie, Ukraine, Turquie, Inde, Mexique, Serbie, Roumanie, Croatie, Hongrie, Brésil, Slovaquie, République Tchèque.https://www.fr.blablacar.be/https://blog.blablacar.fr/blablalife/inside-storyhttps://inspire-media.fr/frederic-mazzella-blablacar-une-reussite-pour-un-entrepreneur-devenu-une-celebrite-ep-2/https://podcasts.lemonde.fr/lheure-du-monde/202404180200-enquete-le-deal-secret-avec-totalenergies-qui-fait-de-blabla60 secondes EXPAT par Louisiane de Radiguès (Juillet 2024) produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr , 1ère plateforme multimédia d’aide à la mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
La réforme de la Moudawana à venir est au centre de toutes les discussions au Maroc depuis plusieurs mois. Dans la 9e destination choisie par les Français de l’Etranger, qui est par ailleurs le seul pays musulman dans le top 10, la révision du Code de la famille annoncée par le roi Mohammed VI se fait attendre. Alors... Quels sont les articles en discussion, les avancées proposées par les différents partis, les points de vue réfractaires… ? Tout d’abord, au cœur de cette réforme se pose la question de l’égalité face à l’héritage. La règle actuelle du Taâssib, considérée par certains milieux conservateurs comme sacrée, consacre une double part d’héritage pour les frères, par rapport à leurs sœurs. Cette règle est encore en vigueur alors même que le principe d’égalité entre les hommes et les femmes est inscrit dans la Constitution marocaine depuis 2011. La question du mariage des mineurs est aussi à l’ordre du jour. Bien qu’illégaux depuis 2004, ces mariages sont encore autorisés sur exception par des juges. Si la plupart des partis souhaitent aujourd’hui leur interdiction totale avec incrimination, l’Istiqlal ou encore le PJD souhaitent conserver un régime d’exception, dès 16 ans pour l’un et 15 ans pour l’autre. La polygamie, elle aussi, est au coeur des échanges. Si la plupart des partis souhaitent l’interdire totalement, les 2 mêmes partis réfractaires s’opposent à son abolition et le PJD souhaite même supprimer la clause qui impose à l’homme de justifier ses capacités financières pour prendre en charge plusieurs épouses. Il s’agit d’une question épineuse, la polygamie étant autorisée dans le Coran.A l’exception du PJD, une fois de plus, la plupart des partis s’accordent sur l’expertise génétique par ADN pour reconnaître la parenté présumée d’un enfant né hors mariage. Aujourd’hui, de nombreuses femmes marocaines se retrouvent seules, ostracisées et sans autorité administrative effective sur leur enfant, et ce, même après un viol, lorsque le père reste inconnu. Dans l’actualité récente, il a été rappelé, au grand dam de nombreuses associations féministes, que la révision du Code devrait bel et bien être soumise à une fatwa, c’est à dire à un avis religieux émis par les Oulémas, avant d’être votée au Parlement. Plus que jamais attendu par de nombreux marocains et marocaines, le vote de cette révision sera loin d’être un long fleuve tranquille. 60 secondes EXPAT par Eva Savarieau (Juillet 2024) produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr , 1ère plateforme multimédia d’aide à la mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
De nombreux français établis à l’étranger choisissent de se tourner vers des pays dits “occidentaux”, dont la culture, les traditions et le système juridique s’approchent du modèle français. Les droits des femmes, en particulier, y sont similaires à ceux des françaises, où du moins l’étaient, avant l’abrogation de l’arrêt Roe v Wade sur l’avortement aux Etats-Unis.Mais le modèle occidental ne fait pas force de loi. Cap sur la 9e destination au registre des expatriés français, le Maroc, à la veille de ce qui pourrait être un chamboulement attendu depuis de nombreuses années : la nouvelle réforme de la Moudawana. Rédigée en 1958 sous le règne de Mohammed V, la Moudawana, qui est le code de la famille marocain, a fait l’objet de nombreux changements au cours du temps. Amendé une première fois en 1993 par son fils, le roi Hassan II, la plus grande révision du code est promulguée par le roi actuel Mohammed VI en 2004. Celle-ci a marqué une nouvelle page de l’histoire marocaine, vers une amélioration des droits des femmes dans ce pays à majorité musulmane, où le souverain n’est nul autre qu’un descendant du prophète, et le Commandeur des Croyants, selon la Constitution. Il revêt alors la double casquette de chef temporel et de leader spirituel du Royaume.La dernière réforme engagée avait ainsi consacré l’âge minimum légal du mariage à 18 ans, rendu la polygamie plus difficile d’accès - avec la nécessité du consentement de la première épouse, abandonné la règle de l’obéissance de l’épouse ou encore autorisé le divorce pour les femmes. Seulement, et comme beaucoup d’associations féministes marocaines le déplorent, ces règles sont trop souvent contournées par les juges en pratique.Le mariage sur mineures est encore répandu et accordé sur justification par certains juges, de même pour la polygamie. C’est pourquoi, le roi avait annoncé en 2022 la nécessité de réformer à nouveau le texte afin de corriger certains dysfonctionnements… le tout en jonglant avec le respect de la charia… pas évident ! De plus, les partis islamistes siégeant au Parlement - comme le PJD (Parti de la Justice et du Développement) ou parfois l’Istiqlal - s’opposent fermement à un assouplissement du texte, et ce, malgré la volonté du souverain. C’est un véritable défi auquel font face les associations et la société civile, soulignant qu’aujourd’hui l’homme n’est plus l’unique pourvoyeur des ressources, et que les femmes participent à égalité à l’entretien de la famille. Dans un autre épisode, retrouvez le détail des mesures en cours de discussion au Parlement marocain.60 secondes EXPAT par Eva Savarieau (Juillet 2024) produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr , 1ère plateforme multimédia d’aide à la mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
.Avez-vous déjà rencontré des difficultés avec l'immigration canadienne ? Dans cet épisode de "Dix minutes, le podcast des Français dans le monde", Gauthier Seys discute avec Chantal Cadasse, cofondatrice de Connexall Immigration, qui partage son parcours semé d'embûches pour s'installer au Canada. Si vous envisagez de déménager à chez nos cousins Canadiens, cet épisode est fait pour vous !Chantal Cadasse, originaire de la Martinique, a suivi un parcours académique en France avant de s'aventurer au Canada grâce à un Programme Vacances Travail (PVT). Avec son amie d'enfance Nora, elles ont fondé Connexall Immigration, une société spécialisée dans l'accompagnement des immigrants. Chantal, qui réside à Toronto, et Nora, basée au Québec, apportent leur expertise pour aider les francophones à naviguer les complexités de l'immigration canadienne.L'épisode aborde en détail les défis rencontrés par Chantal lors de ses démarches d'immigration, notamment les difficultés avec les courriers électroniques et les refus de permis. Elle partage des conseils précieux pour éviter les erreurs courantes et souligne l'importance de bien se préparer en amont. Chantal explique également les différences culturelles et administratives entre les provinces canadiennes, et comment Connexall Immigration aide les clients à s'installer et s'intégrer dans leur nouveau pays..https://connexallimmigration.com/.Podcast n°2225 (Juillet 2024) produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr, 1ère plateforme multimédia pour ceux qui se préparent, qui vivent ou qui rentrent de mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite..Chapitrage de l'épisode0:00:01 - Introduction du podcast et présentation de l'invité Chantal Kadass 0:00:23 - Connexions avec Nora et la création de Connexol Immigration0:01:20 - Début de l'aventure : formation et arrivée en France0:02:22 - Le déclic pour le Canada : le Programme Vacances Travail0:03:22 - Challenges administratifs et erreurs de communication0:05:33 - Changement de vie et départ pour Toronto0:06:36 - Différences culturelles entre Montréal et Toronto0:07:17 - Nouveaux défis avec l'immigration canadienne0:08:01 - Lancement de Connexol Immigration avec Nora0:09:54 - Complexités des démarches d'immigration au Canada0:12:01 - Importance de préparer son projet d'immigration en avance0:13:30 - Conclusion et remerciementsHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Aujourd’hui nous allons parler d’ambition… et pas n’importe laquelle : l’Ambition Bleue, ce nouveau plan de développement de la haute performance sportive créé en 2020, avec, en ligne de mire Paris 2024. Ce nouveau modèle est soutenu par la volonté ferme d’Emmanuel Macron d’arriver dans le top 5 des Nations pour les JO et le top 8 pour les Jeux Paralympiques. Il est piloté par Claude Onesta, ancien champion olympique et champion du monde de handball, qui y tient le titre de manager de la haute performance. Après des ambitions revues à la baisse, ce dernier a réaffirmé en avril son optimisme au journal “L’Humanité”, déclarant “La France va réaliser la meilleure performance de son histoire”. Mais pour arriver aujourd’hui dans le si convoité top 5, combien de médailles d’or faut-il viser ? Entre 15 et 20, si on en croit les résultats des dernières années. Aux JO de 2021, c’est la Russie qui avait décroché la 5eme place, avec un total de 71 médailles, dont 20 médailles d’or. Une concurrente aujourd’hui hors d’état de nuire, suite au désistement de nombreux athlètes qui ont refusé de participer sous bannière neutre à la compétition. Si les estimations actuelles, entre 16 et 17 médailles d’or pour la France, sont prometteuses, elles sont loin de garantir le précieux sésame du Top 5. En effet, à échelle comparative, la stratégie mise en place par les Britanniques en 2012 pour arriver troisièmes à domicile s’étalait, elle, sur plus de 10 ans. On ne peut pas en dire autant d’Ambition Bleue, qui a vu le jour il y a seulement 4 ans, au lendemain du COVID, et qui a souffert de l’aggravation récente du déficit français, additionnée aux diverses crises sociales qui ont embrasé le pays ces dernières années.Pour finir, la stratégie a été qualifiée à multiples reprises d’élitiste. Sur les 2700 sportifs de haut niveau que comptait la France en 2020, seuls 400 ont été sélectionnés au sein d’un groupe appelé “Le Cercle”. L’accent y a été mis sur l’athlétisme et la natation, laissant de côté les sports collectifs et moins traditionnels. Alors, Ambition Bleue sera-t-elle à la hauteur de son slogan : « Transformer le Bronze et l’Argent en Or, transformer une 4e ou 5e place en médaille » ? Réponse entre le 26 juillet et le 11 août. 60 secondes EXPAT par Eva Savarieau (Juillet 2024) produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr , 1ère plateforme multimédia d’aide à la mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Des nouilles sautées, quelques crevettes et une poignée de cacahuètes… Qui n’a jamais mangé un pad thaï ? Si vous répondez “moi” et que vous avez moins de 30 ans, vous êtes pour ainsi dire l’exception qui confirme la règle ! Au cours des 20 dernières années, le nombre de restaurants thaïlandais dans le monde s’est multiplié à cadence industrielle, jusqu’à faire de la cuisine thaï un indispensable dont de nombreux occidentaux raffolent. Le succès de ce plat n’est pas dû au hasard, mais à une stratégie bien ficelée de soft-power, de la “gastro-diplomatie” comme on l’appelle. Tout commence en 2002, lorsque le gouvernement thaïlandais décide de lancer le Global Thai Program, qui consiste à offrir des incitations aux citoyens thaïlandais qui se décideraient à ouvrir des restaurants à l’étranger. Une stratégie à double tranchant, qui permet non seulement de faire rayonner la culture thaïlandaise, mais aussi de faire grimper en flèche les chiffres du tourisme dans le Royaume. Quelques années plus tard, le bilan est sans appel : le nombre de restaurants thaï est passé de 5500 en 2002 à plus de 15 000, aujourd’hui, dans le monde. La tactique a porté ses fruits, et les chiffres ont suivi : le nombre de touristes a même triplé. Aujourd’hui, le blog Santexpat classe la Thaïlande à la 6eme place des meilleures destinations pour s’expatrier et le nombre de français y résidant était estimé à 30 000 avant la pandémie. Comment leur en vouloir ? Entre plages de sable fin et poulet satay à volonté ! 60 secondes EXPAT par Eva Savarieau (Juillet 2024) produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr , 1ère plateforme multimédia d’aide à la mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
.Vous pensiez que la plus célèbre des abeilles était Maya l'abeille ? Eh bien non, c'est Margaux Cras qui prend aujourd'hui le devant de la scène avec son nouveau projet à Londres. Dans cet épisode de "10 minutes, le podcast des Français dans le Monde", Margaux nous parle de "I Wanna Bees", un réseau professionnel féminin destiné à la communauté française expatriée dans la capitale anglaise. Comment ce réseau peut-il révolutionner la vie des femmes expatriées et entrepreneuses à Londres ? Écoutez pour le découvrir.Margaux Cras, coiffeuse de profession et entrepreneuse accomplie, n'en est pas à son premier coup d'essai. Originaire de Valenciennes, elle a démarré sa carrière dans le monde de la coiffure avant de s'installer à Londres il y a sept ans. Depuis, elle a ouvert deux salons de coiffure prospères et lancé une école en ligne pour former de nouveaux talents. En plus de ses activités professionnelles, Margaux est très engagée dans l'association Future Dreams, qui soutient les patientes atteintes du cancer du sein avant et après leur traitement.Dans cet épisode, Margaux nous présente "I Wanna Bees", un réseau d'entraide et de soutien pour les femmes expatriées à Londres. Ce réseau propose des ateliers et des événements pour aider les entrepreneuses à surmonter les défis spécifiques qu'elles rencontrent en tant qu'expatriées. De la gestion du stress à la négociation de baux commerciaux, chaque session est conçue pour offrir des conseils pratiques et un soutien communautaire. Avec déjà plus de 300 femmes inscrites en seulement six semaines, "I Wanna Bees" semble être une initiative prometteuse pour renforcer la solidarité et l'entraide au sein de la communauté française à Londres..https://iwannabees.com/.Podcast n°2256 (Juillet 2024) produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr, 1ère plateforme multimédia pour ceux qui se préparent, qui vivent ou qui rentrent de mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite..Chapitrage de l'épisode0:00:01-Introduction du Podcast 0:00:39-Présentation de Margaux Cras0:00:58-Début de carrière à Londres0:01:91-Succès des salons de coiffure0:02:122-Engagement dans Future Dreams0:02:154-Naissance de l'idée I Wanna Bees0:03:190-Partage de réseau et création de I Wanna Bees0:04:252-Objectifs du réseau I Wanna Bees0:05:315-Cibles du réseau et succès initial0:06:374-Difficultés entrepreneuriales à Londres0:07:457-Projets futurs et coût d'adhésion0:09:544-Projets futurs avec NHS et produits capillaires.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
.Avez-vous déjà rêvé de tout quitter pour vivre une aventure à l'étranger ?** Dans cet épisode de "10 minutes, le podcast des Français dans le Monde", nous explorons les défis et les joies de l'expatriation avec Florence Reisch, auteure du livre « S'épanouir en expatriation ». Florence partage son expérience personnelle et ses conseils pour ceux qui se préparent à vivre à l'étranger, ceux qui y sont déjà et ceux qui envisagent de revenir en France. Préparez-vous à découvrir des récits inspirants et des astuces précieuses pour réussir votre expatriation !Florence Reisch est une femme au parcours exceptionnel. Originaire de Suisse, elle a vécu dans de nombreux pays, notamment en Belgique, à Paris, à Nice, à Genève, au Bénin, en Indonésie, au Brésil, au Mexique, aux Philippines et à Dubaï. Son livre, disponible en six langues, s'inspire de sa vie d'expatriée et offre des conseils pratiques pour réussir cette aventure. Florence a su s'adapter à chaque nouvelle situation, tout en maintenant une communication ouverte et équilibrée avec son mari, également expatrié.L'épisode aborde plusieurs aspects de l'expatriation, tels que l'importance de la préparation, l'adaptation à de nouvelles cultures et la nécessité de maintenir une bonne communication au sein du couple. Florence partage ses expériences de bénévolat, de réinvention professionnelle et de gestion de la solitude. Elle insiste sur l'importance de la communication pour éviter le déséquilibre et préserver l'harmonie familiale. Enfin, elle nous parle de son nouveau projet de vie : un tour du monde en catamaran, réalisant ainsi un rêve de longue date..Commander le livre sur Amazon.Podcast n°2239(Juillet 2024) produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr, 1ère plateforme multimédia pour ceux qui se préparent, qui vivent ou qui rentrent de mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite..Retranscription de l'épisode00:00:01 - Introduction et présentation de Florence Reisch00:00:26 - Importance de bien préparer son expatriation  00:00:41 - Parcours de vie d'une femme expatriée  00:02:38 - Les défis de l'adaptation et du changement  00:03:23 - Première grande aventure au Bénin  00:04:40 - Défis d'être conjoint accompagnateur  00:05:08 - Importance de la communication dans le couple  00:07:45 - Expérience en Indonésie et la naissance du premier enfant  00:08:50 - Déplacements continus et nouvelles cultures  00:10:07 - Vie de famille et géographique séparée à Dubaï  00:12:25 - Passion pour le coaching et l'écriture du livre  00:13:50 - Préparation pour une nouvelle aventure en catamaran  00:14:57 - Conclusion et message d'inspirationHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
L’idée de BlaBlaCar est née, mais la lancer a été une autre paire de manches. Voici le deuxième épisode de la success story de Frédéric Mazzella. C’est en 2006 que les choses sérieuses commencent. Frédéric Mazzella co-fonde Comuto, qui veut dire « échanger » en latin, avec Francis Nappez.  La route vers le succès est longue et l’entrepreneur français raconte qu’il mangeait principalement des pâtes pour économiser et qu’il ne s’est pas versé de salaire pendant cinq ans.En 2007, Frédéric Mazzella considère qu’il a besoin de perfectionner son projet. Il intègre alors l'INSEAD, la célèbre école privée de management où il rencontre Nicolas Brusson, qui rejoint l’aventure. Le trio fondateur de Blablacar est né. Frédéric Mazzella passe son temps à peaufiner son projet mais le plus difficile est de trouver des financements. L’ingénieur et son équipe parviennent à obtenir 60 000 euros de leurs anciens camarades de l’INSEAD. Le concept de covoiturage est encore méconnu et la confiance des utilisateurs est difficile à gagner. Comuto introduit plusieurs innovations : un système de profils vérifiés, des avis et une assurance. Ces mesures rassurent les utilisateurs et la communauté commence à croître.En 2008, Comuto devient alors la première plateforme de covoiturage en France, puis, un an plus tard, l’application sur iPhone fait son apparition. La recherche de fonds s’intensifie et victoire ! ISAI, le fonds d’investissement des entrepreneurs de la Tech, accepte d’investir 1,25 million de dollars, ce qui marque le début d’une succession de levée de fonds. Frédéric Mazzella sait que le nom Comuto manque d’impact à l’international et qu’il doit le changer. Un soir, en parcourant son site, il tombe sur le profil d’un membre surnommé « Blabla ». Et c’est la révélation…En 2011, Comuto devient officiellement BlaBlaCar, en référence aux niveaux de bavardage indiqués sur les profils des utilisateurs.https://www.fr.blablacar.be/https://blog.blablacar.fr/blablalife/inside-storyhttps://inspire-media.fr/frederic-mazzella-blablacar-une-reussite-pour-un-entrepreneur-devenu-une-celebrite-ep-2/60 secondes EXPAT par Louisiane de Radiguès (Juillet 2024) produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr , 1ère plateforme multimédia d’aide à la mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
« Rien n’est plus puissant qu’une idée dont le temps est venu », ce sont les mots de Victor Hugo. Et un français, Frédéric Mazzella, a prouvé la véracité de ces propos en créant BlablaCar, la plateforme de covoiturage mondialement connue. C’est une des plus grande réussite entrepreneuriale française  avec une valorisation estimée à plus de 2 milliards de dollars. Voici le premier épisode de la success story de Frédéric Mazzella. Fils de professeurs, les mathématiques pour son père et le français pour sa mère, Frédéric Mazzella n’était pas destiné à l’entreprenariat. C’est à ses 21 ans, lors de ses études à l’université de Standford, dans la Silicon Valley, qu’il découvre la fièvre de l’entreprenariat. J’étais un ovni venu décrocher mon diplôme,  raconte-il, comme mes parents me l’avaient inculqué, tandis que les autres laissaient tomber leurs études pour créer leurs boîtes dans des garages ! C’est également lors de son séjour en Californie qu’il découvre les « carpool lines », des voies réservées aux voitures qui font du covoiturage. Inspiré par le modèle californien, l’entrepreneur en herbe se lance dans de nombreux projets : il développe une plateforme internet pour des lettres de réclamation, un générateur de sudoku, ou encore un parapluie sans manche. Ses projets ne tiennent jamais très longtemps mais une chose est sûre, il veut créer sa start-up. Un hiver, lorsque le jeune ingénieur veut rentrer chez ses parents pour Noël, mauvaise surprise, tous les trains sont complets. Il fait finalement le trajet avec sa petite soeur et en observant les voitures presque vides sur les route, une idée germe alors dans son esprit. Pourquoi ne pas créer un service de covoiturage, synchronisé via internet, qui permettrait de partager des trajets. Le projet Blablacar commence…https://www.fr.blablacar.be/https://blog.blablacar.fr/blablalife/inside-storyhttps://inspire-media.fr/frederic-mazzella-blablacar-une-reussite-pour-un-entrepreneur-devenu-une-celebrite-ep-2/60 secondes EXPAT par Louisiane de Radiguès (Juillet 2024) produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr , 1ère plateforme multimédia d’aide à la mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
.Avez-vous déjà rêvé de tout quitter pour vivre sur une île paradisiaque ? Dans cet épisode, nous explorons l'aventure incroyable de Thomas Vigo, un expatrié français qui a décidé de s'installer en Polynésie française avec sa famille. Qu'est-ce qui l'a poussé à faire ce grand saut et comment s'est déroulée cette transition?Thomas, originaire de Montpellier dans le sud de la France, a partagé son parcours fascinant. C'est un concours de circonstances et un rêve de longue date de son épouse qui ont conduit la famille à Tahiti. Avec deux valises et deux enfants, ils ont tout quitté pour commencer une nouvelle vie. Depuis, ils ont agrandi leur famille avec un troisième enfant et se sont bien intégrés dans leur nouvelle communauté insulaire.L'épisode aborde divers aspects de la vie en Polynésie française, tels que les défis de l'intégration, les différences culturelles et les ajustements nécessaires pour une vie de famille harmonieuse. Thomas partage également son expérience professionnelle en tant qu'agent immobilier et comment il a réussi à lancer sa propre entreprise, Hémisphères Sud, en offrant des services de qualité à des prix compétitifs. Pour ceux qui envisagent de s'installer en Polynésie, Thomas résume son expérience en un mot: découverte..Podcast n°2259 (Juillet 2024) animé par Cécile Lazartigue-Chartier & produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr, 1ère plateforme multimédia pour ceux qui se préparent, qui vivent ou qui rentrent de mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite..Chapitrage de l'épisode0:00:03-Introduction et Présentation des Invités 0:00:25-Découverte de la Polynésie Française0:00:58-Décision de S'installer en Polynésie0:01:41-Vie Quotidienne et Intégration0:02:50-Défis de la Logistique Familiale0:04:00-Adaptation des Enfants à l'Île0:05:41-Rotation Sociale et Attachement0:07:00-Expérience Professionnelle en Polynésie0:07:45-Création de l'Agence Immobilière0:08:50-Stratégies de Prix et de Service0:10:00-Conclusion et Conseils pour les Nouveaux Arrivants0:10:15-Mot Final et RemerciementsHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Au lendemain des résultats des législatives anticipées de 2024, un constat se dessine en métropole. La France est fracturée. De l'électorat RN à celui du NFP, deux familles politiques aux antipodes se font face. Le tout avec une remontée inattendue des scores pour ensemble, dans une dynamique générale et jamais égalée de barrages contre l'extrême droite. Face à ce micmac qui donne depuis hier du grain à moudre à la presse étrangère, de la une du quotidien italien "Il Foglio" qui titre « Plus de Mbappé, moins de Le Pen », jusqu'au journal suisse 24 Heures qui commente un coup de théâtre, les Français de l'étranger se sont, eux, placés en exception.A l'image des métropolitains et des français d'outre-mer, ils se sont rendus beaucoup plus nombreux aux urnes et surtout ont pu voter en ligne. Le taux de participation, qui reste certes modeste de 37,69%, fait toutefois mouche face aux 24% des législatives de 2022. Les taux de mobilisation les plus élevés ont été constatés dans les troisième et quatrième circonscriptions, à savoir les pays d'Europe du Nord et le Benelux. C'est toutefois dans les urnes que les établis hors de France ont surpris. Quasi imperméables à la montée du RN, les électeurs se sont inscrits dans une étonnante stabilité engagée depuis 2017.En effet, 9 députés sortant sur 11 ont été reconduits. Ainsi, la forte assise de la majorité présidentielle à l'étranger a été réaffirmée, avec 8 sièges conservés et une nouvelle et 9e élue renaissance dans la 8e circonscription, Caroline Yadan. Cette dernière a renversé Meyer Habib dans son propre fief, composé d'Israël, de la Turquie ou encore de l'Italie, alors même qu'il siégeait depuis 11 ans. Il a par ailleurs souligné sur X que 85% de l'électorat établi en Israël avait voté pour lui. Dans la 9e circonscription, d'Afrique du Nord et de l'Ouest, la gauche triomphe elle aussi à nouveau avec la réélection de Karim Ben Cheïkh, plébiscité à Alger comme à Rabat avec plus de 80% des voix.60 secondes EXPAT par Eva Savarieau (Juillet 2024) produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr , 1ère plateforme multimédia d’aide à la mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
.Vous êtes-vous déjà demandé d'où vous venez et qui vous êtes réellement ? Dans cet épisode du podcast "10 minutes, le podcast des Français dans le monde", Gauthier Seys explore ces questions fascinantes avec son invité, Grégory Viguié, un expert en généalogie. Ensemble, ils discutent de l'importance de connaître ses racines, surtout pour ceux qui ont beaucoup voyagé ou vécu à l'étranger.Grégory Viguié est un généalogiste passionné, basé à Nîmes, qui a consacré sa vie à retracer les histoires familiales. Né en 1975 à Nîmes, il a passé une partie de son enfance en Allemagne en raison de la carrière militaire de son père. Après des études d'histoire à Montpellier, il s'est spécialisé dans la période de la Première Guerre mondiale et a obtenu un diplôme de généalogiste. Depuis 2011, il dirige sa propre étude, aidant particuliers et professionnels à découvrir leurs ancêtres et à reconstituer leurs arbres généalogiques.L'épisode se concentre sur la manière dont la généalogie peut aider les expatriés à se reconnecter avec leurs racines françaises. Grégory explique les défis et les joies de la recherche généalogique, notamment la découverte de documents anciens et la reconstitution d'arbres généalogiques. Il partage également des anecdotes sur ses clients, dont certains vivent à l'étranger depuis des générations, et explique comment il parvient à remonter le temps jusqu'au XIIe siècle grâce à des archives bien conservées. Pour ceux intéressés à en savoir plus sur leur histoire familiale, cet épisode offre un aperçu captivant du monde de la généalogie..https://etude-gregory-viguie.com/.Podcast n°2216 (Juillet 2024) produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr, 1ère plateforme multimédia pour ceux qui se préparent, qui vivent ou qui rentrent de mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite..Chapitrage de l'épisode00:00:01-Introduction du podcast 00:00:23-Présentation de l'invité, Grégory Villiers00:00:38-Enfance de Grégory en Allemagne00:01:72-Souvenirs d'Europa-Park et de l'expatriation00:02:131-Passion pour l'histoire et la généalogie00:02:165-Lancement de l'entreprise de généalogie00:03:182-Services pour expatriés00:04:243-Traçabilité des familles françaises00:04:294-Archives anciennes et leur conservation00:06:364-Dossiers militaires de 14-18 et archives américaines00:07:390-Travail de généalogie pour une famille de San Diego00:09:503-Émotions des clients en découvrant leur généalogie00:10:594-Différents types de généalogistes et conclusion du podcastHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Et si cette année était celle où vous vous décidiez à troquer la grisaille pour le soleil en prenant votre retraite à l’étranger? C’est déjà le cas de plus d’un million de séniors français. Mais alors quelle destination choisir? Le site Retraite sans Frontière publie chaque année un classement qui se base sur 12 critères dont le coût de la vie, le climat ou encore la qualité des soins médicaux. Voici les destinations qui sont démarquées en 2023.  En tête du classement, on trouve la Grèce pour sa qualité de vie, son climat ensoleillé et son coût de la vie qui peut aller jusque’à 25% moins cher qu’en France.Bien que certains avantages fiscaux aient diminués, le Portugal reste une destination prisée pour les retraités français. Le pays charme les seniors en leur offrant soleil, pouvoir d’achat et sentiment de sécurité. L’Espagne occupe la troisième place. Sa proximité avec la France, son climat et ses similitudes culturelles, attirent de nombreux retraités qui n’ont d’ailleurs plus besoin du certificat de vie depuis 2022. Le Maroc arrive en quatrième position avec un coût de la vie bas, une langue française largement parlée et un climat agréable. Malgré quelques failles dans le système de santé suite à la pandémie, le Maroc reste une destination attractive. Après quelques années d'instabilité, la Tunisie revient en force avec un coût de la vie avantageux et une francophonie bien présente.Direction l’Asie pour la sixième place. La Thaïlande charme par son climat, sa gastronomie et un coût de la vie encore raisonnable malgré une hausse des prix.En septième position, avec ses plages paradisiaques et sa francophonie, l’île Maurice est un véritable petit paradis, à condition de disposer d'un budget suffisant.Le Sénégal est huitième. Sa douceur de vivre et sa culture riche en font une option intéressante. Une immersion dans un nouvel environnement pourrait vous plaire. En Neuvième place, Bali offre à nos ainés français des paysages époustouflants et une culture vivante, faisant de cette île un véritable havre de paix. Enfin, terminons notre tour du monde en Amérique avec la République Dominicaine. En dixième place, ce pays des Caraïbes attire les retraités français grâce à son climat ensoleillé et une intégration facile, même pour ceux qui ne parlent pas couramment l’espagnol.Voilà notre tour des meilleures destinations pour passer ses vieux jours terminé. Ça vous aura peut-être donné des idées pour votre prochaine grande aventure. https://lepetitjournal.com/expat-pratique/retraite/10-meilleurs-pays-passer-retraite-etranger-2023-35491760 secondes EXPAT par Louisiane de Radiguès (Juillet 2024) produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr , 1ère plateforme multimédia d’aide à la mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Aujourd’hui, nous explorons comment être écoresponsable tout en s'expatriant vers de nouveaux horizons. Parce que même loin de chez nous, on peut faire du bien à la planète sans se prendre la tête. Tout commence par le choix de la destination. Optez pour des pays comme la Finlande, la Suède ou la Norvège, champions du développement durable. Ils offrent un environnement idéal pour conjuguer retraite au soleil et respect de l’écosystème. En revanche, certains pays comme l’Egypte,  pour sa mauvaise gestion des déchets, ou l’Inde, pour sa pollution, se trouvent en bas du classement. Une fois installé, adapter son mode de vie est crucial. Limitez les trajets aériens en favorisant le train pour vos déplacements. Si les voyages sont inévitables, pensez à compenser votre empreinte carbone par des actions comme la reforestation.Privilégiez le local : consommez des produits de saison et soutenez les producteurs locaux plutôt que d'importer des produits français. C'est bon pour l'économie locale, l’environnement et c’est bien souvent un régal pour les papilles. Pour les plus engagés, de nombreuses initiatives locales vous permettent de vous impliquer activement. Des groupes comme Eco Expats à Prague ou le Réseau québécois des groupes écologistes offrent des opportunités et des idées pour agir concrètement.Parce que chaque petit geste compte pour préserver notre planète, même à des milliers de kilomètres de chez nous. https://www.courrierinternational.com/article/pratique-une-expatriation-ecoresponsable-c-est-possibleGroupe Facebook Eco Expat :https://www.facebook.com/groups/929614524061173Groupe Facebook Réseau québécois groupes écologistes : https://www.facebook.com/RQGEqcca/Le Centre pour une technologie alternative, à Londres : https://cat.org.uk/60 secondes EXPAT par Louisiane de Radiguès (Juillet 2024) produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr , 1ère plateforme multimédia d’aide à la mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
.Avez-vous déjà envisagé de vivre à l'étranger et vous êtes-vous demandé comment gérer vos finances dans un pays étranger ? C'est exactement le sujet que nous abordons dans cet épisode de "10 minutes, le podcast des Français dans le monde". Aujourd'hui, nous avons la chance de recevoir Jean Galibert, un expert en finance internationale, pour discuter des défis et des solutions liés au crédit international pour les expatriés.Jean Galibert est le fondateur de Crédit International, une société spécialisée dans les services financiers pour les expatriés et les non-résidents. Avec un parcours académique en économie et en finance, Jean a acquis une solide expérience en travaillant à Londres en tant que courtier après la crise des subprimes. Cette expérience l'a conduit à créer sa propre entreprise, qui fête aujourd'hui ses 15 ans. Crédit International aide les expatriés à naviguer dans les complexités des systèmes bancaires, d'assurance et d'investissement à l'étranger.Dans cet épisode, nous explorons les défis uniques que rencontrent les expatriés lorsqu'ils tentent de gérer leurs finances à distance. Jean explique comment Crédit International facilite l'accès aux produits bancaires et d'assurance pour les non-résidents, en négociant des financements immobiliers et en offrant des solutions d'investissement adaptées. Nous discutons également de l'impact des lois comme la FATCA sur les résidents américains et de la manière dont la pandémie a accéléré la dématérialisation des processus financiers, rendant les services encore plus accessibles pour les expatriés du monde entier...Podcast n°2230 (Juillet 2024) produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr, 1ère plateforme multimédia pour ceux qui se préparent, qui vivent ou qui rentrent de mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite..Chapitrage de l'épisode0:00:01 - Introduction et parcours de Jean Galibert   0:01:16 - Études et spécialisation en finance  0:02:50 - Expérience à Londres après les études  0:04:41 - Création de Crédit International  0:05:31 - Challenges des expatriés dans le secteur bancaire  0:07:18 - Impact de la loi FATCA sur les services bancaires  0:08:52 - Importance de l'accompagnement personnalisé   0:10:30 - Adaptation aux services en ligne et distanciels  0:11:46 - Evolution des pratiques bancaires pendant la pandémie  0:12:28 - Avantages de travailler en France et contact avec les expatriés  .0:13:12 - Conclusion et perspectives futuresHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Aujourd’hui, on met le cap sur la Suisse qui est devenue un véritable aimant pour les travailleurs européens. En 2023, le pays a accueilli pas moins de 68 000 nouveaux arrivants, soit une augmentation de 29 % par rapport à l'année précédente. Attirés par un marché du travail florissant et des salaires plutôt attrayants, ils sont de plus en plus nombreux à franchir les frontières helvétiques. Cette tendance place la Confédération au troisième rang des pays européens les plus attractifs, juste derrière l'Allemagne et l'Italie.Mais alors qu'est-ce qui pousse tant de frontaliers à choisir la Suisse comme terre d'accueil ?Outre les salaires compétitifs, le pays bénéficie d'une croissance de l'emploi robuste et un taux de chômage historiquement bas de seulement 2 %. Face à une population vieillissante et un bon nombre de départs à la retraite, des postes se libèrent, ce qui renforce l'attrait pour les travailleurs européens.Du domaine de l'informatique à celui de la santé, en passant par l'hôtellerie restauration et l'industrie, ces nouveaux arrivants occupent de nombreux emplois au pays du fromage. Alors Pour l’économie suisse, « ça joue », comme ils disent, et ça ne représente pas une charge pour le système de protection sociale puisqu’ils « cotisent davantage qu'ils ne reçoivent de prestations sociales ». https://www.courrierinternational.com/article/le-chiffre-du-jour-la-suisse-n-a-jamais-autant-attire-d-expats-europeens60 secondes EXPAT par Louisiane de Radiguès (Juillet 2024) produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr , 1ère plateforme multimédia d’aide à la mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
.Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi le retour en France après une expatriation est souvent plus difficile que prévu ? Dans cet épisode de "10 minutes, le podcast des Français dans le Monde", nous abordons ce sujet crucial avec Margot Vappereau, fondatrice de la société "Expatez-vous", qui accompagne les expatriés dans leur transition de retour.Margot Vappereau est la créatrice d'Expatez-vous, une entreprise spécialisée dans l'accompagnement des expatriés, aussi bien lors de leur départ que de leur retour. Sa structure met l'accent sur la santé physique, morale et sociale des individus pour les aider à gérer les défis de la transition entre deux pays. Son expertise est précieuse pour comprendre les enjeux émotionnels et logistiques liés au retour en France.Dans cet épisode, nous explorons les nombreux défis auxquels sont confrontés les expatriés lorsqu'ils reviennent en France. Margot explique que le retour doit être envisagé comme une nouvelle expatriation, avec son lot de préparatifs et de stress. Elle insiste sur l'importance de se ménager du temps pour soi, de planifier à l'avance et de créer des "bulles de respiration" pour éviter l'épuisement. Les conseils pratiques de Margot visent à aider les expatriés à gérer la charge émotionnelle et administrative de cette période de transition, afin de rendre le retour aussi serein que possible..https://expatez-vous.com/.Podcast n°2257 (Juillet 2024) produit par www.FrancaisDansLeMonde.fr, 1ère plateforme multimédia pour ceux qui se préparent, qui vivent ou qui rentrent de mobilité internationale. Ecoutez nos radios et nos podcasts "Expat" en installant l'application mobile gratuite..Chapitrage de l'épisode0:00:01 - Introduction du podcast 0:00:26 - Les défis du retour en France0:00:48 - Présentation de Margot et Expatez-vous0:01:33 - La notion d'impatriation0:02:28 - La décharge émotionnelle du retour0:03:26 - Les décisions administratives à prendre0:04:47 - La nécessité de planification avant le départ0:05:45 - L'importance de se donner du temps au retour0:06:50 - Le pouvoir des bulles de cocooning0:08:55 - Bien se préparer : l'importance du timing0:10:31 - Les phases du choc culturel inversé0:11:40 - La rapidité des changements en France.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
loading
Comments 
loading