DiscoverLes Podcasts de l'Onda
Les Podcasts de l'Onda
Claim Ownership

Les Podcasts de l'Onda

Author: Onda Podcasts

Subscribed: 0Played: 0
Share

Description

Bienvenue sur le podcast de l’Office national de diffusion artistique, mais vous pouvez nous appeler l’Onda.

Nous vous emmenons avec nous à la rencontre de professionnels et artistes inspirants et inspirantes du spectacle vivant, qui viennent d’ici et d’ailleurs.

À l'Onda, ce qui nous anime et fait vibrer c’est de faciliter, soutenir, mettre en relation, écouter, conseiller... toujours dans l'optique d'être utiles aux opérateurs et opératrices du spectacle vivant.

Pour en savoir plus sur nous et sur notre actualité, rendez-vous sur onda.fr (http://onda.fr/)
Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
13 Episodes
Reverse
« Comment retracer la carte du monde par les relations plutôt que par les frontières ?  » -Vanessa Angélica Villarreal, poétesse et essayiste mexico-américaineLors de la rencontre internationale « (in)visibilités et (in)justices », organisée à la MC93 de Bobigny les 28 et 29 mars 2024 en partenariat avec Relais Culture Europe, il a été question des freins à la circulation et à la visibilité des artistes. Quelles sont les entraves à la mobilité ? Quelles sont les actions et les alliances pour préserver une diversité ? Comment conserver liberté artistique et liberté d’expression ? Au micro de Stéphanie Masson, nous suivons les récits, de Bobigny à Kinshasa et Haïfa, d’Hortense Archambault (directrice de la MC93 de Bobigny), Geoliane Arab (conseillère International à l’Onda et modératrice de la rencontre), Michael Disanka (auteur, metteur en scène et comédien) et Bashar Murkus (metteur en scène, directeur artistique de l’Ensemble et du Théâtre Khashabi). Ils·elles partagent une vision du théâtre comme espace d’accueil, comme lieu de parole, de récit et de tissage des imaginaires collectifs, où toutes les voix sont entendues. En nommant les interdépendances et l’importance des alliances, ils·elles donnent à entendre le dialogue entre les géographies, les lieux et les personnes. Le théâtre comme espace de relations entre des mondes pour faire monde.Podcast coproduit avec le Relais Culture EuropeProduction : Stéphanie MassonHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Olivia Grandville est la directrice des Mille Plateaux, Centre Chorégraphique National La Rochelle et Stéphane Malfettes est le directeur des SUBS à Lyon.Interview par Marie-Pia Bureau, directrice de l’OndaÀ l’occasion de la Rencontre « Les nouveaux espaces relationnels », organisée à La Rochelle les 29 et 30 mai 2024 en partenariat avec Mille Plateaux, CCN La Rochelle, Olivia Grandville et Stéphane Malfettes étaient invité·e·s à participer à un temps de réflexion, aux côtés de Catherine Benguigui, adjointe au Maire de La Rochelle en charge de la culture et de Maud Le Floc’h, directrice du POLAU-pôle arts & urbanisme, sur les nouveaux espaces relationnels. À la suite de ces échanges riches de points de vue et expériences divers, il et elle ont partagé leurs projets respectifs à notre micro. 
Des projets qui repensent les conditions de présentation des œuvres aux publics : l’UMAA, l’Unité Mobile d’Actions Artistiques, structure gonflable protéiforme et programmatique, et CRESCENDO, installation aérienne extérieure. L’occasion d’en savoir davantage sur ces espaces de réinvention qui ouvrent un nouveau champ des possibles quant aux relations entre structures de diffusion, opérateur·rice·s, artistes et publics.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Sandro de Gasparo est intervenant-chercheur du Laboratoire ATEMIS et co-auteur de l’étude co-produite par ARVIVA et l’IE-EFC « Développer la coopération comme levier de transformation, dans le secteur culturel, et au-delà ».Interview par Marie-Pia Bureau, directrice de l’Onda Sandro de Gasparo a été invité à participer à la rencontre des 18 et 19 avril 2024 « Cirque / Coopérer en contexte à l'échelle d'une agglomération » organisée par l’Onda en partenariat avec CirQ’ônflex, Le Dancing CDCN Dijon Bourgogne et Le tiers-lieu La Coursive Boutaric. À cette occasion, il a modéré la conversation « La coopération comme levier d’expérimentation » qui réunissait Julie Desprairies, artiste et chorégraphe, Frédéric Durnerin, directeur de l’Agora Pôle National Cirque Boulazac Aquitaine et Christine Martin, adjointe au Maire de Dijon déléguée à la Culture et Vice-présidente de la Métropole, chargée de la culture et de la coordination des politiques culturelles.Dans cette interview, Sandro de Gasparo partage ce qui selon lui différencie la coopération des autres termes qui coexistent généralement avec cette notion et aborde les obstacles auxquels se confrontent régulièrement les projets de coopération.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Samuel Hayat, chargé de recherche au CNRSInterview par Marie-Pia Bureau, directrice de l’OndaDémocratie, représentation et démocratisation
Les 7 et 8 mars 2024 avait lieu à Bordeaux la rencontre Exploratoire « Se déplacer #2 : Retrouver les chemins de la démocratie », en partenariat avec l’OARA (Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine). Pendant ces deux journées, un groupe constitué d’environ 50 professionnel·l·es du spectacle vivant a échangé sur les problématiques de démocratie dans le secteur. Questions foisonnantes et complexes, souvent liées à la notion de droits culturels, mais pas exclusivement. Barbara Stiegler, philosophe, Christophe Pébarthe, maître de conférences à l'Université Bordeaux Montaigne et spécialiste d'Histoire ancienne grecque, et Jean-Michel Lucas, consultant en politique culturelle, les ont accompagné·e·s, suivant les séquences, afin de mener cette réflexion en faisant des allers-retours entre le macro (le socle philosophique, les idées) et le micro (les pratiques, les expériences et leurs contradictions). Samuel Hayat, chargé de recherche au CNRS, a contribué à ces débats avec l’ensemble des participant·e·s. Ce dernier travaille principalement sur la représentation politique et sur les révolutions et les mouvements ouvriers du XIXe siècle, au croisement de l’histoire des idées, de la sociologie historique et de la théorie politique. Dernièrement, il a été chercheur invité à la Maison française d'Oxford et a publié deux ouvrages, Démocratie (Anamosa) et Introduction à la sociohistoire des idées politiques (De Boeck, avec Julien Weisbein) et dirigé avec Corinne Péneau et Yves Sintomer un livre collectif, La représentation avant le gouvernement représentatif (Presses universitaires de Rennes).Cette interview a été réalisée avec Samuel Hayat à l’issue des deux journées de rencontre.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Une cartographie témoin de la rencontre « Marge et centres : oeuvrer ensemble »Pamina De Coulon, autrice, artiste chercheuse et performeusePamina De Coulon a été invitée comme grand témoin à la rencontre clermontoise « Marges et centres : œuvrer ensemble ». À l’issue de la rencontre, elle a produit une cartographie vivante et dynamique, illustration des échanges et questionnements sur les relations mouvantes et complexes entre marges et centres.Écoutez le podcast afin d’entendre les mots  de Pamina De Coulon, témoin qui partage son regard sur la rencontre « Marges et centres : œuvrer ensemble » et guide à travers la carte qu’elle a réalisée à cette occasion.https://www.flipbookpdf.net/web/site/0634d8d0d9e49518ec3494e4aab0cbd537fee313202403.pdf.html#page/1Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Rachel Dufour, directrice artistique de la compagnie Les guêpes rouges-théâtre & Julien Daillère, auteur, comédien, metteur en scène et fondateur de la compagnie La TraverScèneInterview par Marie-Pia Bureau, directrice de l’OndaDans cette discussion croisée, Rachel Dufour et Julien Daillère, deux artistes clermontoi·se·s qui ont conçu la rencontre « Marges et centres : œuvrer ensemble » (16-17 janvier 2024 à Clermont-Ferrand), s’essaient à la définition des notions de marges et centres à leur échelle et à celle de leur territoire, la ville de Clermont-Ferrand. Cette réflexion ouvre à une observation des modalités de cohabitations entre ces différents espaces. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Léa Drouet, metteuse en scène et fondatrice de Vaisseau, structure de production / coordinatrice artistique théâtres, danses, performances à l’Atelier 210, BruxellesInterview par Anne-Cécile Sibué, secrétaire générale de l’OndaInvitée par Enora Böelle à la rencontre enfance et jeunesse de l’Onda, Léa Drouet  parle de ses créations qui convoquent les voix de l’enfance et de la jeunesse. Passeuse des histoires que l’on entend pas ou peu, Léa Drouet soulève les discriminations, les injustices, les regards pleins de contradictions qui font « deux poids, deux mesures » lorsque la jeunesse s’exprime. Son œuvre est traversée par l’intuition que ces déséquilibres témoignent des rapports que l’on entretient avec les minorités en général. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Enora Boëlle, metteuse en scène, comédienne, autrice et fondatrice du joli collectif / co-directrice artistique du Théâtre L’Aire Libre, Saint-Jacques-de-la-LandeInterview par Anne-Cécile Sibué, secrétaire générale de l’OndaDans cet épisode, Enora Boëlle, artiste associée au Théâtre de l’Hôtel de Ville (THV) à Saint-Barthélemy d’Anjou, qui a co-conçu la rencontre enfance et jeunesse « Mettre la relation artistes et programmateur·rice·s en jeu » (19-20 février 2024 au THV) avec les 2 autres artistes associés, Flop et Marc Lacourt, fait un retour à chaud sur les sujets et échanges du débat mouvant, l’une des propositions qui a animé ces deux jours de rencontre en mouvement.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Vincent Dupont, chorégraphe et directeur artistique de la compagnie J’y pense souvent (…)Interview par Anne-Cécile Sibué, secrétaire générale de l’OndaÀ l’occasion de la présentation en décembre 2023 au Centre National de la Danse de la pièce « No Reality Now », de Vincent Dupont et Charles Ayat, le chorégraphe partage ses réflexions sur l’utilisation de la réalité virtuelle dans le processus de création. Pour ce projet qui a nécessité un temps long de recherche, Vincent Dupont a privilégié une approche sensible du numérique, qui laisse place au dialogue actif entre les présences du vivant sur le plateau, la réalité virtuelle et différentes possibilités de regard offertes au spectateur. La réalité virtuelle est ici envisagée comme une extension du plateau qui ouvre de nouveaux espaces et champs de perception.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Antoine Chopot, chercheur et doctorant en philosophie de l’écologie politique, auteur avec Lena Balaud de «Nous ne sommes pas seuls. Politique des soulèvements terrestres ».Interview par Marie-Pia Bureau, directrice de l’OndaAntoine Chopot était invité en novembre 2023 à Montpellier lors de la rencontre Ad hoc dans le cadre de l’Exploratoire « Se déplacer » #1 organisée par l’Onda, construite avec La Collaborative en partenariat  avec Occitanie en scène, le Théâtre des 13 vents CDN Montpellier – Biennale des Arts de la Scène en Méditerranée, le Relais Culture Europe et le Fonds Roberto Cimetta.Dans cette interview, Antoine Chopot rappelle le lien et les différences entre « écologie politique » et « écologie relationnelle ».  Ses recherches, qui portent sur les alliances terrestres, sont inspirantes quant au rôle des non-humains dans les processus politiques et les luttes pour l’autonomie collective. Pour envisager les transformations écologiques, il invite à distinguer les émissions de luxe des émissions de subsistance.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Chantal Loïal, chorégraphe, interprète et directrice artistique de la compagnie Difé Kako et du festival Mois KréyolDans cet épisode, Chantal Loïal revient sur son parcours et son engagement en tant qu’artiste et directrice artistique du festival Mois Kréyol pour promouvoir toutes les cultures créoles. Elle souligne l’importance de la coopération et des alliances, qui se manifestent à travers le vaste réseau de partenaires de ce festival.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Conclusion en forme d’impromptu par Luc Gwiazdzinski, géographe. Dans cet épisode, nous vous invitons à écouter Luc Gwiazdzinski, géographe, qui était notre grand témoin pour la rencontre “Habiter les paysages habités”, sur le GR 65 au départ de Capdenac, les 4 et 5 octobre 2023. Cette rencontre a été suivie d’une journée de travail proposée par la Direction Générale de la Création Artistique au Ministère de la Culture avec le réseau des Scènes Conventionnées d'Intérêt National, Arts en Territoire. La synthèse de ces journées réalisée par Luc Gwiazdzinski, saisie au vol, joyeuse et revigorante, serpente à travers les notions de « territoires », d’adaptations, d’initiatives, d’engagements, ponctuées de références inspirantes.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Bienvenue sur le podcast de l’Office national de diffusion artistique, mais vous pouvez nous appeler l’Onda. Merci d’avoir appuyé sur le bouton lecture de cet épisode, nous vous emmenons avec nous à la rencontre de professionnels et artistes inspirants et inspirantes du spectacle vivant, qui viennent d’ici et d’ailleurs. À l'Onda, ce qui nous anime et fait vibrer c’est de faciliter, soutenir, mettre en relation, écouter, conseiller... toujours dans l'optique d'être utiles aux opérateurs et opératrices du spectacle vivant. Pour en savoir plus sur nous et sur notre actualité, rendez-vous sur onda.frHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Comments