DécouvrirLe monde devant soi
Le monde devant soi
Claim Ownership

Le monde devant soi

Auteur: Slate.fr

Abonnements: 601Lu: 6,971
partager

Description

Chaque samedi, Jean-Marie Colombani et Alain Frachon commentent et décryptent deux temps forts de l'actualité politique française et internationale de la semaine.
34 Episodes
Reverse
Rétrocédé par le Royaume-Uni en 1997, Hong Kong garde depuis un statut à part –un pays, deux systèmes. Cela agace Pékin, qui aimerait reprendre le contrôle de la province où le mouvement pro-démocratie, en sommeil pendant la crise du Covid-19, a retrouvé de la vigueur ces derniers jours. En cause, deux lois, dont celle de sécurité nationale votée ce 28 mai à Pékin, court-circuitant les institutions locales. Que contient-elle, quelles menaces fait-elle peser sur la démocratie à Hong Kong? Le pouvoir hongkongais semble acquis à Pékin: Carrie Lam, la cheffe de l'exécutif, soutient le projet. Mais qu'en est-il de la population? Quel regard porte le peuple chinois sur Hong Kong? Que peuvent vraiment faire les États-Unis, qui ont promis une riposte? Réponses dans Le monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales, et Marion Van Renterghem, journaliste et autrice de Angela Merkel, l'ovni politique aux éditions Les Arènes. Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
Ce lundi 18 mai, Angela Merkel et Emmanuel Macron ont présenté leur plan de relance pour l'Europe lors d'une conférence de presse commune. Un plan inédit qui prévoit que l'Union s'endette à hauteur de 500 milliards d'euros via la Commission européenne. Cet argent sera ensuite distribué aux États membres et aux secteurs qui ont été le plus impactés par la crise sanitaire. Avec cette association franco-allemande pour relancer l'économie européenne, Angela Merkel brise-t-elle le tabou de la rigueur? Cette prise de position de la chancelière est-elle politique ou pragmatique?  Réponses dans Le monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales, et Marion Van Renterghem, journaliste et autrice de Angela Merkel, l'ovni politique aux éditions Les Arènes. Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
Cette semaine dans Le Monde devant soi, retour sur la crise économique dans laquelle nous a plongés la crise sanitaire avec Éric Le Boucher, éditorialiste aux Échos et à Slate, spécialiste des questions économiques. Une crise mondiale qui n'épargne pas la France et dont on dit qu'elle est peut-être la pire que nous ayons connue. Par son ampleur, et surtout, par son caractère inédit.  En France, l'Insee a annoncé un recul du PIB de 5,8% au premier trimestre. Le gouvernement table sur un recul de 8% sur 2020. Qu'est-ce que cela signifie concrètement? Peut-on quand même s'attendre à un rebond? Quelle leçon tirer de la situation chinoise, sortie du confinement il y a près d'un mois, qui connait une reprise assez difficile? L'Europe va-t-elle être sous tension quand il faudra aborder la question de la dette? Réponses dans Le monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
Après la crise sanitaire et la crise économique: la crise géopolitique. Le climat était déjà tendu entre Chine et États-Unis, mais ces derniers jours, on est monté d'un cran. Ce 29 avril, l'agence de presse officielle Chine nouvelle diffusait une vidéo de propagande produite par ses soins. Intitulée «Once upon a virus» (Il était une fois un virus), elle donne le beau rôle à Pékin accuse les États-Unis d'avoir mal géré l'épidémie. Ce 3 mai, c'est Mike Pompeo, le chef de la diplomatie américaine, qui affirmait qu'il existait «des preuves immenses» que l'épidémie de Covid-19 était partie du fameux laboratoire de virologie de Wuhan. Annonce évidemment démentie par le gouvernement chinois, mais aussi par de nombreux services de renseignement occidentaux. Bref, le virus a contaminé un peu plus les relations sino-américaines, particulièrement mauvaises depuis l'arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche. La Chine est-elle le coupable idéal? Trump cherche-t-il un adversaire à l'étranger pour renforcer son image sur le plan intérieur? Pourquoi la Chine est-elle aussi agressive? Et quelle position pour l'Europe et la France dans tout ça? Réponses dans Le Monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
Sera-t-on bientôt déconfiné·es? Si tout se passe bien, les restrictions imposées par le gouvernement seront assouplies le 11 mai. C'est en tout cas ce que nous a annoncé Édouard Philippe ce mardi 28 avril dans son long discours à l'Assemblée nationale. Le premier ministre a donné de sa personne, mais pourtant, il semble être inaudible et contesté de toute part —comme si cette crise sanitaire était devenue une crise de la confiance envers les institutions, le gouvernement et envers l'autre. Un sondage Elabe publié ce mercredi 29 avril montre que 62% des Français·es interrogé·es ne font pas confiance au gouvernement pour lutter contre l'épidémie. Est-ce qu'un autre gouvernement que celui actuellement en place aurait pu faire mieux? L'ancien senateur Henri Weber, disparu en début de semaine, parlait de «société de défiance»... Y sommes-nous?  Réponses dans Le Monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Références: «Home Alone at the White House: A Sour President, With TV His Constant Companion», New York Times Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
«Je lis et j'entends que le monde d'après n'aurait rien à voir avec le monde d'avant. Je partage ce vœu, mais c'est de l'ordre de la prédiction. Ma crainte, c'est que le monde d'après ressemble furieusement au monde d'avant, mais en pire.» Ces mots, ce sont ceux du ministre des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian dans une interview publiée le 20 avril dans le Monde. Une prédiction pour le moins pessimiste, à propos de l'équilibre des forces entre puissances internationale. Qu'est-ce que ce «monde d'avant»? Quels sont les blocs qui s’affrontent? Quelles sont les grandes fractures qui divisent le monde actuel? Comment les cours du pétrole pourraient-ils encore tout changer? Réponses dans Le Monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
Cette semaine dans le Monde devant soi, retour sur les derniers développements géopolitiques de cette crise liée à l'épidémie de Covid-19, avec l’offensive diplomatique de trois pays occidentaux, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France, contre la Chine. Washington a déclaré ouvrir une enquête sur les orgines de la pandémine, Londres a averti Pékin qu’elle devrait répondre à des questions difficile, et Paris, par la voix d’Emmanuel Macron dans une interview au Financial Times, a évoqué «des choses qui se sont passées et qu’on se sait pas». Parallèlement, le contesté Luc Montagner, prix Nobel 2008, évoque une contamination accidentelle en lien avec des recherches en cours dans un laboratoire de Wuhan. Accès de complotisme? Règlement de comptes entre superpuissances? Quelle sera l'ambiance au prochain conseil de sécurité? Réponses dans Le monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
Enfin des nouvelles de l'Europe! Ce jeudi 9 avril, les ministres des finances des 27 pays membres se sont mis d'accord, après de longues heures de négociations: ce sera un plan de 500 milliards d'euros —240 milliards de crédits du fonds de secours européen, 100 milliards d'euros pour financer les mesures de chômage partiel et 200 milliards de fonds de garantie pour permettre à la Banque européenne de prêter aux entreprises. En revanche, aucun accord n'a été trouvé pour ce qui est des «coronabonds», c'est-à-dire la mutualisation des dettes demandée par la France, l'Espagne, et l'Italie. Que sont ces «coronabonds»? Pourquoi posent-ils problème? L'Europe joue-t-elle son existence sur sa réponse face à cette crise? Est-elle à la hauteur? Réponses dans Le monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales et Éric Le Boucher, éditorialiste aux Échos, à L'Opinion et à Slate.fr. Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
Au sommaire de cet épisode du Monde devant soi, l'épidémie de Covid-19. Cette semaine, nous allons remonter aux origines de la maladie avec le professeur Didier Sicard, médecin, spécialiste des maladies infectieuses et ancien président du Comité consultatif national d'éthique. Si on ne sait pas exactement d'où vient le virus responsable de l'épidémie actuelle –une étude publiée dans Nature penche pour une recombinaison entre un coronavirus propre à la chauve-souris et un autre originaire du pangolin–, les contamination semblent partir d'un marché ouvert de Wuhan, en Chine, où sont vendus des animaux sauvages. Ce n'est pas la première fois qu'une épidémie est provoquée par la transmission d'un virus de l'animal sauvage à l'homme, pourquoi tant de mal à tirer leçon de ce qui nous arrive? Pourquoi faut-il étudier les animaux pour protéger les hommes? La Chine va-t-elle prendre ses responsabilité? Comment limiter le trafic d'animaux sauvages? Réponses dans Le monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
Ce 27 mars, le dernier bilan de l'épidémie de Covid-19 en France fait état de 30.000 cas recensés pour près de 1.700 décès. Après presque deux semaines de confinement, le pays commence vraiment à s'inquiéter. Un sondage Ifop indique que 81% d'entre nous avons peur à l'idée de voir mourir nos proches, 62% craignons pour notre propre vie en cas de contamination par le coronavirus. Dans le même temps, la défiance envers le gouvernement ne fait que croître: si les cotes de popularité d'Emmanuel Macron et d'Édouard Philippe progressent, 73% des Français·es estiment que le gouvernement n'est pas à la hauteur. De plus, beaucoup reprochent à l'exécutif de ne pas avoir anticipé. Mais pouvait-on être préparé? Le gouvernement paie-t-il sa mauvaise communication. Par ailleurs, une figure a émergé, celle de Didier Raoult. Ce microbiologiste plaide en faveur d'un traitement à la chloroquine et bénéficie du soutien d'une partie de la population qui voit en lui un sauveur méprisé par l'élite. Cette crise réveille-t-elle les fantômes de 2018 avec cette opposition peuple contre élite? Réponses dans Le monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales et Éric Le Boucher, éditorialiste aux Échos, à L'Opinion et à Slate.fr. Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
À ce jour, l’épidémie Covid-19 a fait 372 morts en France pour près de 11.000 personnes contaminées recensées —et on ne sait combien de cas passés sous les radars. Le pays est en état d’urgence sanitaire et on parle d’un mois de confinement, au moins, pour inverser la courbe des contaminations —un conseil de défense est prévu ce vendredi 20 mars pour en définir les modalités.  Comme le ministre de la Santé, Olivier Veran, l’a rappelé, plus elle sera respectée, moins la période de confinement durera. Pourtant, beaucoup de Français·es ont du mal à appliquer les règles. Comment analyser cette rétivité d’une partie de la population?   Côté gouvernement, les sondages sont bons pour Emmanuel Macron, mais en même temps, les critiques se font de plus en plus vives. Agnès Buzyn a ouvert le bal dans Le Monde, puis de nombreux employé·es et ouvriers ont manifesté leur mécontentement face à un gouvernement qui pousse les entreprises à continuer leurs activités… Enfin, les professeur·es commencent à s’émouvoir des propositions de Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, de modifier le calendier scolaire et de raccourcir la pause estivale. Qu'est-ce que le gouvernement risque-t-il? Que peut-on attendre des lendemains économiques?  Réponses dans Le monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
Ce jeudi 12 mars, près de 25 millions de Français·es ont suivi l’allocution d’Emmanuel Macron. Vingt-sept minutes pendant lesquelles il a tenté de rassurer la population et annoncé des mesures fortes, comme la fermeture des écoles, collèges, lycées et universités. C’est la première intervention solennelle du président depuis le début de la crise sanitaire, et il semble avoir fait la quasi unanimité. Que retenir des propos d'Emmanuel Macron sur la mondialisation? Quelles peuvent-être ses mesures de «rupture»? Pourquoi a-t-il choisi de ne pas reporter les élections municipales? Peut-on envisager une solution européenne pour endiguer la pandémie de Covid-19? Réponses dans Le monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
Le 27 février, des frappes russes ont tué trente-trois soldats turcs dans la zone d'Idlib, une ville au nord de la Syrie, proche de la frontière avec la Turquie. Les tensions sont vives depuis longtemps dans la région, mais l'opération russo-syrienne a fait craindre une brutale escalade, voire un conflit ouvert entre Ankara et Moscou. Les diplomaties européennes, onusiennes et l'Otan s'en sont émues. Pendant ce temps, Erdogan a recommencé son chantage à l'Europe en ouvrant les frontières aux réfugiés. La Russie, elle, a tenté de faire redescendre la pression en signant un accord de cessez-le-feu avec la Turquie ce vendredi 6 mars. Quel est l'intérêt stratégique de la région d'Idlib, où les soldats turcs ont été tué fin février? L'accord russo-turc de cessez-le-feu est-il durable? Quelle est la nature des relations entre la Russie et la Turquie? Sont-ils des alliés de circonstance? Réponses dans Le monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales, Ariane Bonzon, journaliste spécialiste de la Turquie, autrice de «La guerre russo-turque n'aura pas lieu» publié sur Slate.fr. Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
Ce jeudi 20 février a débuté le premier round de négociations du budget de l’Union européenne pour la période 2021-2027. Les débats en disent long sur l’avenir de l’Europe et les lignes de fracture qui la traversent. Ce budget est le premier à être discuté depuis le Brexit, le Royaume-Uni était le deuxième contributeur net, juste après l’Allemagne. Son absence entraîne une trou de 75 milliards sur sept ans pour l’Europe. Les trente heures de négociations menées la semaine dernière n’ont pas suffit pour mettre les 27 pays membres d’accord: aucun budget n’est bouclé. On ne sait pas encore quand les négociations vont reprendre, mais ce qu’on sait, c’est que deux camps se sont affrontés: les quatre frugaux (Allemagne, Pays-Bas, Suède, Autriche) contre le reste de l'Europe.  En débat, il y a les fonds de cohésion (323 milliards sur sept ans) destinés aux pays les plus pauvres de l'Union européenne comme les pays de l'Est, les pays baltes, Espagne, Grèce, Portugal). Comment être sûr de la bonne utilisation de cet argent? Si un mauvais budget est voté, peut-on s'attendre à un effet Brexit de la part d'autres pays européens? Réponses dans Le monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.  Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
La semaine dernière, la publication de vidéo à caractère sexuel mettant en scène le candidat Griveaux a bouleversé la campagne pour la mairie de Paris. Trois femmes font désormais la course en tête: Anne Hidalgo, la sortante, Rachida Dati, la challengeuse, et Agnès Buzyn, la candidate surprise. Alors qu'on s'attendait à un classique duel gauche-droite, la désignation de l'ex-ministre de la Santé pour remplacer Benjamin Griveaux semble rebattre les cartes d'une élection capitale pour le président Macron.  Que nous apprennent les derniers sondages réalisés après la chute de Benjamin Griveaux? Peut-on imaginer un ralliement Villani-Buzyn au second tour des municipales? Que risque Emmanuel Macron si Agnès Buzyn perd?  Réponses dans Le monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales et Olivier Biffaud, journaliste politique, auteur de «Agnès Buzyn a-t-elle une chance d'offrir Paris à la macronie?» publié sur Slate.fr. Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
Ce vendredi 14 février, à un mois du scrutin, Benjamin Griveaux a annoncé son retrait de la campagne à la mairie de Paris. En cause, des vidéos et des messages à caractère sexuel publiés sur internet passées relativement inaperçues jusqu’à ce que qu’un député ex LREM, Joachim Son Forget, les relaient relayée sur Twitter, le jeudi 13 février.* Après consultation d'Emmanuel Macron, qui lui a conseillé de protéger les siens, Benjamin Griveaux a décidé d'abandonner. N’avait-il pas d’autre choix? La morale personnelle est importante en politique? Est-ce qu’un nouveau cap est franchi dans la vie politique? Que dit cette affaire de l'état de la vie politique française? Réponses dans Le monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
Début décembre 2019, le coronavirus 2019-nCov apparaissait dans la région de Wuhan en Chine. À ce jour, on décompte près de 31.000 infections et un peu plus de 600 morts, quasi exclusivement en Chine. L'économie chinoise est une victime collatérale de cette épidémie et quand Pékin tousse, c’est le monde qui s’enrhume. En 2003, l’épidémie de Sras avait amputé le PIB chinois de 1,2 point et entamé la croissance mondiale. Concernant le coronavirus, les spécialistes tablent sur quelques dixièmes de point en moins. Est-ce suffisant pour créer les conditions d’une crise économique mondiale? La Chine va-t-elle garder son rang dans les affaires du monde? Pourquoi Pékin semble-t-il à ce point dépassé? Réponses dans Le monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialiste des questions internationales et Éric Le Boucher, éditorialiste aux Echos, à L'Opinion et à Slate.fr. Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Si vous voulez en savoir plus sur l'impact de l'épidémie de coravirus sur le racisme anti-asiatique, vous pouvez lire l'article de Grace Ly, «Ne me demandez plus si le racisme anti-asiatique existe vraiment». Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
Cette semaine fut marquée par la commémoration de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau, il y a 75 ans. Des cérémonies ont eu lieu en Pologne, Israël, ou en France. Lundi, le président Emmanuel Macron était au Mémorial de la Shoah, à Paris, où il a inauguré le «mur des noms» rénovés. Ces noms, ce sont ceux des 76.000 juifs et juives déportées entre mars 1942 et août 1944 par les nazis, avec la collaboration du gouvernement de Vichy.  Une semaine plus tôt, c’était à Jérusalem qu’il alertait sur «l’antisémitisme qui revient». Car l’antisémitisme revient. Les chiffres du ministère de l’Intérieur publiés le 26 janvier montrent une augmentation de 27% des faits à caractère antisémite en 2019: 687, contre 541 l’année précédente. Un sondage publié mi janvier indiquait par ailleurs qu’un juif sur trois se sent menacé en france et que 70% d’entre eux disent avoir subi un acte antisémite en France. À quoi attribuer cette hausse, comment contenir le phénomène, et surtout, comment entretenir la mémoire? Ces questions, nous les posons à Haïm Korsia, Grand Rabbin de France, dans cet épisode du Monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
Ces derniers jours, les regards se sont tournés vers la Chine et l’épidémie causée par un nouveau coronavirus. Ils se sont tournés, aussi, vers Israël, où le président Emmanuel Macron nous a offert une colère très chiraquienne contre les services de sécurité de l’État hébreux. Ils se sont tournés, enfin, vers Washington, où le procès en destitution de Donald Trump se tenait sans lui au Sénat américain. Pendant ce temps, un homme puissant préparait son futur. Cet homme, c’est Vladimir Poutine. Ce 15 janvier 2020, lors de son discours annuel au Parlement, le président russe annonçait une réforme de la Constitution qui affaiblirait la fonction présidentielle en laissant plus de pouvoir à la Douma. Dans la foulée, le premier ministre Dmitri Medvedev démissionait et son gouvernement avec, pour laisser la place au patron du Fisc russe, Mikhaïl Michoustine. Pourquoi un tel choix de la part de Vladimir Poutine? Cherche-t-il à remettre les compteurs à zéro, et ainsi, rester au pouvoir? Qui est Mikhaïl Michoustine, le nouveau premier ministre? Réponses dans Le monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
Direction Londres, qui connaît un mois de janvier mouvementé. À la fin du mois, le 31, nos amis britanniques vont dire bye bye à l'Europe. Des adieux prévus de longue date, maintes fois repoussés. Ceux qu'on n'avait pas vu venir en revanche, ce sont ceux d'un des couples princiers: Harry Windsor et Meghan Markle claquent la porte de Buckingham. Dans un communiqué, celui et celle qui sont encore, pour l'instant, duc et duchesse de Sussex, ont déclaré avoir «l'intention de renoncer à leur rôle de membres “seniors” de la famille royale et de travailler pour devenir financièrement indépendants, tout en continuant à soutenir sans réserve sa majesté la reine». C'est peu dire que l'annonce a pris tout le monde de court, et à quinze jours du Brexit, c'est le Megxit qui occupe les esprits. Pourquoi ce départ? Qu'en pense la reine? Pourquoi les Britanniques semblent s'y intéresser plus qu'au Brexit? Réponses dans Le monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales et Maud Garmy, journaliste spécialiste des Windsor, autrice de «L'indépendance de Harry et Meghan, bien plus qu'une question d'argent» publié sur Slate.fr. Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
loading
Commentaires (1)

Simon Boniface

t in b ink ' jk Rowling loop know 'v unlucky kyyyyuyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy y'en kkykykkykykkykykyky plus. ' ' . tuappuyez de manière prolongée sur un élément pour l'épingler. les éléments retirés seront supprimés au bout d'une heure.appuyez de manière prolongée sur un élément pour l'épingler. les éléments retirés seront supprimés au bout d'une heure.appuyez de manière prolongée sur un élément pour l'épingler. les éléments retirés seront supprimés au bout d'une heure.kyykyyyyyyyy'yy'yyyyy yykyyuj'j'y kyyjykyyAppuyez sur un élément pour le coller dans le champ de texte.Appuyez sur un élément pour le coller dans le champ de texte.

May 7th
Réponse
Télécharger sur Google Play
Télécharger sur l’App Store