DécouvrirWe Love Series
We Love Series
Claim Ownership

We Love Series

Auteur: We Love Cinema

Abonnements: 666Lu: 5,148
partager

Description

We Love Series, le podcast 100% série, c'est un lundi sur deux sur We love cinema et vos applis de podcasts. Présenté par Charline Roux et sa bande.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

67 Episodes
Reverse
Ça aurait pu être génial, c’est complètement raté. Un synopsis plutôt alléchant, des comédien.ne.s de dingues, et pourtant, la magie de Space Force ne prend pas. C’est tellement pas drôle que ça en est triste, bref les réalisateurs de The Office sont peut-être tout simplement ringards ? Pour Monsieur Poulpe, animateur, humoriste, scénariste, acteur dans le grand Budapest notamment, la meilleure série est incontestablement The Shield. En même temps, Amérique de l’époque, anti-héros monstrueux, comment ne pas aimer ? À rattraper de manière impérative.CRÉDITSWe love series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré à distance en mai 2020. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production : Albane Fily. Chargé d’édition : Dimitri Mayeur. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Une bonne grosse dose d’optimisme. Ryan Murphy, réalisateur de « Pose », « Glee » ou encore « Nip/Tuck » fantasme l’âge d’or de Hollywood, sans oublier son lot de paillettes comme de travers. Ce cocktail fonctionne grâce à des ingrédients bien Ryan Murphyens : esthétique pastel, noirceur profonde et thématiques importantes. Qu’est-ce qu’Hollywood sans un grand avocat pour protéger ses stars ? C’est le rôle de Ray Donovan dans la série éponyme, choisie par Antoine de Caunes, ex-présentateur du Grand Journal mais aussi animateur radio ou cinéaste qu’on ne présente plus. Un personnage principal joué par un Liev Schreiber fascinant. Une série principalement masculine conçue par une femme. Ok, ça vaut le détour.CRÉDITSWe love series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré à distance en mai 2020. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production : Albane Fily. Chargé d’édition : Dimitri Mayeur. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
De la série-docu aussi réaliste que rythmée ? Dans le mile. « Don’t F*ck With Cats », c’est la true crime série haletante entre des enquêteur.trice.s qui jouent au chat et à la souris avec un criminel mégalomane du web. Quelle responsabilité individuelle pour les spectateur.trice.s ? Netflix décortique ces mécanismes avec brio. Et en parlant du chat et de la souris, mais en plus sympathique, « Killing Eve », c’est la série choisie par Alex Ramires. En deux mots : queer et badass.CRÉDITSWe love series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré à distance en avril 2020. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production : Albane Fily. Chargé d’édition : Dimitri Mayeur. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Les services secrets français ouvrent leur porte et ont même laissé une place à leur table. Le Bureau des Légendes, c’est une plongée haletante dans le très mystérieux milieu du renseignement extérieur grâce au brillant Eric Rochant. C’est la « meilleure série française » de l’invité Simon Astier, réalisateur de la série « Mortel », et aussi superfan de Pheobe Waller Bridge et de son incroyable « Fleabag ». Une série avec du sexe, du deuil, bref un joli portrait intime de l’humanité. Charline Roux et ses invité.e.s vous convoquent au bureau des secrets et du cynisme à l’anglaise, pour le meilleur et pour le meilleur.  CRÉDITSWe love series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus  : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré à distance en avril 2020. Réalisation  : Mathieu Thévenon. Chargée de production  : Albane Fily. Chargé d’édition : Dimitri Mayeur. Générique  : Corentin Kerdraon. Production déléguée  : Binge Audio. Direction de production  : Joël Ronez. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Science-fiction ? Coming of age story ? Un peu des deux. Locke & Key, la nouvelle série Netflix donne à voir des portraits intimes des personnages en pleine quête fantastique. Un récit sur le deuil de l’enfance et le passage à l’âge adulte, un peu comme dans Buffy contre les vampires, la série culte de François Descraques, réalisateur, acteur, écrivain, qui est aussi le premier invité de Charline Roux et Renan Cros qui eux aussi, reprendraient bien encore un peu du plaisir nostalgique de la trilogie du samedi.CRÉDITSWe love series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré à distance en mars 2020. Réalisation : Mathieu Thévenon. Chargée de production : Albane Fily. Chargé d’édition : Dimitri Mayeur. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez.  Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Comment passer un bon confinement alors que nos copains et copines nous manquent…? Bon, il y a toujours les séries pour vivre les aventures d’autres bandes de potes par procuration. Pour Charline Roux et ses chroniqueuses, le temps commence aussi à être long loin des ami.e.s. Alors pour se changer les esprits, voici une sélection de séries choisies au poil pour s’occuper pendant le confinement.CRÉDITSWe love series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré à distance en mars 2020. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production : Albane Fily. Chargé d’édition : Dimitri Mayeur. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez.  Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Sept années qu’on l’attendait. La géniallissime série créée par Éric Judor et Hafid F.-Benamar est de retour. Le roi de la gênance à la française a-t-il toujours son mojo ? La réponse est oui, mille fois oui. À chaque épisode, on se gausse pour un rien. Pour un pet flambé, aussi. D’ailleurs, on ne comprend même plus pourquoi on rit tellement on est plié·e en deux. Dans cette saison 3 produite par Canal +, le scénario est tiré par les cheveux, les gags sont absurdes, inénarrables, les vannes sont à la limite du politiquement correct. Tout est dément et ça fonctionne.Animé par Charline Roux avec Renan Cros et Perrine Quennesson.RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLA RECO DE RENAN : pour continuer sur de l’hilarant, les blagues de Martin MatteLA RECO DE PERRINE : «  Extra  », série culte co-créée par Ricky Gervais, le king de la comédie made in UKCRÉDITSWe love series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré le jeudi 14 novembre 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Victor Dubin. Chargée de production : Juliette Livartowski et Fatima Bahhou (stagiaire). Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Avec un casting renouvelé et cent pour cent validé, la tant attendue saison 3 de The Crown est une réussite totale, à la fois classique et inventive, esthétiquement parfaite et toujours surprenante. Loin d’être un plaidoyer pro ou anti monarchie, la série la plus chère de Netflix nous éblouit surtout par la force et la fragilité combinée des personnages. C’est le cas de la nouvelle Elizabeth, Olivia Colman, qui, dans une Angleterre affaiblie par la crise économique, incarne à merveille l’amertume du temps qui passe. A la fois moins attendrissante et plus impressionnante que Claire Foy, elle continue de porter avec abnégation, comme les autres résidents de Buckingham Palace, le poids de la couronne. Brillant. Animé par Charline Roux avec Renan Cros et Perrine QuennessonLES RECOMMANDATIONSLA RECO DE RENAN : pour rester au pays des Anglais, la série non diffusée en France mais disponible en DVD « Inside No. 9», de Steve Pemberton et Reece Shearsmith. LA RECO DE PERRINE : le trop négligé «Mr. Bean» avec Rowan Atkinson. LA RECO DE CHARLINE : les épisodes de «Friends», à Londres. CREDITSWe love series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré le jeudi 14 novembre 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Victor Dubin. Chargée d’édition : Roxane Poulain. Chargée de production : Juliette Livartowski et Fatima Bahhou (stagiaire). Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Enfants s’abstenir car, dans cet épisode, il s'agit, certes, de deux animations mais surtout de deux séries aussi cash que trash. Commençons avec BoJack Horseman, l’étalon le plus célèbre des années 1990, devenu alcoolique et déprimé. Cet has-been mégalo à sabots essaye d’aller mieux sans vraiment essayer. On pourrait croire que l’humour noir et l’esthétique ludique aident à en rire. Pas tant que ça. Le personnage, créée par Raphael Bob-Waksberg, nous entraîne dans une catharsis de la déprime, une sorte de trip façon Orwell, aussi grave qu’utile. C’est que BoJack Horseman est une véritable série thérapeutique. Un peu comme Rick et Morty, qui aborde, sans vergogne, la cruauté de la vie.Animé par Charline Roux avec Renan Cros et Perrine Quennesson.RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLA RECO DE RENAN : l’addictive et fabuleuse Carmen SandiegoLA RECO DE PERRINE : pour de la métaphysique aussi belle que dégueu, «  Final Space  »CRÉDITSWe Love Series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré le 14 novembre 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Victor Dubin et Quentin Bresson. Chargée d’édition : Diane Jean. Chargée de production : Juliette Livartowski. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
À l’origine de cette série, une bande-dessinée réputée inadaptable. C’est sans doute ce qui explique que « Watchmen » est une oeuvre aussi sublime que malade. Elle est un régal pour les fans de l’œuvre originale, une dépression violente pour les autres.Les discours virtuoses ne suffisent pas à s’y retrouver dans ce récit ultra référencé mené par l’audacieux Damon Lindelof. «  Watchmen  » pousse la dystopie à son paroxysme. Sans doute un peu trop. Si bien, que parfois, on n’y comprend plus rien.Animé par Charline Roux avec Renan Cros et Romain Burrel. RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLA RECO DE RENAN : «  Doom Patrol  » qui est également l’adaptation d’une BD, pédagogique cette fois-ciLA RECO DE ROMAIN : «  Watchmen  », le roman graphique mythique d’Alan Moore et Dave Gibbons qui a inspiré la sérieCRÉDITSWe love series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré le 22 août 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Quentin Bresson et Solène Moulin. Chargée d’édition : Diane Jean. Chargée de production : Juliette Livartowski et Fatima Bahhou (stagiaire). Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Enfin une série française digne de ce nom. Enfin une série qui relate avec justesse la société dans laquelle nous vivons. Le premier épisode des « Sauvages » est une perle. La suite est (presque) tout aussi exemplaire.Signée par les brillantes Sabri Louatah et Rebecca Zlotowski, cette création originale de Canal + est filmée avec désir, sans emphase. Il faut le dire : cette fresque familiale doublée d’une enquête haletante a l’efficacité d’un « Body Guard » ou d’un « Homeland ». Rien que ça.Animé par Charline Roux avec Renan Cros et Jean-Maxime Renault. RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLA RECO DE JEAN-MAXIME : «  The Capture  », mini-série dans le même esprit que le fameux «  Body Guard  »LA RECO DE RENAN : l’intégrale d’Une nounou d’enfer, parce que c’est drôle, et parce que Yetta, c’est le meilleur personnage de l’histoire sérielleRetrouvez les références de ce podcast sur WeLoveCinema.fr : Podcast sur Roschdy Zem : https://welovecinema.bnpparibas/podcasts/un-fauteuil-pour-deux/roschdy-zem-naidra-ayadi-paternite-ours-et-savoir-dire-nonArticle sur Roschdy Zem : https://welovecinema.bnpparibas/a-la-une/persona-non-grata-roschdy-zem-signe-un-polar-sombre-apres-chocolatCRÉDITSWe love series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré le 22 août 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Quentin Bresson et Solène Moulin. Chargée d’édition : Camille Regache. Chargée de production : Juliette Livartowski. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Des monstres nés sous la plume d’Emma, jeune romancière, prennent vie dans sa ville natale. La série horrifique « Marianne », du français Samuel Bodin pour Netflix, récite avec brio et application son solfège de l’horreur : un peu de Stephen King et de Carpenter par ci, un peu de cinéma asiatique par là, dans la manière de représenter les créatures. « Marianne » joue bien, mais en terrain connu et rassurant, et manque parfois de nouveauté. Et déborde de « jump scare », qui reste moyen le moins efficace du répertoire pour faire peur. Alors, l’épouvante s’adapte-t-elle bien au format série ? Ah et en fin d’émission, retour sur la victoire écrasante de l’Angleterre aux Emmy Awards. Animé par Charline Roux avec Perrine Quennesson et Anaïs Bordages. RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR LA RECO D’ANAÏS : les deux saisons de « The Terror » de David Kajganich et Soo Hugh.LA RECO DE PERRINE : la deuxième saison d’ « American Horror Story » de Ryan Murphy (2012).CRÉDITSWe love series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré le 22 août 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Quentin Bresson et Solène Moulin. Chargée d’édition : Camille Regache. Chargée de production : Juliette Livartowski. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Est-ce que les adaptations des best-seller riment avec plein de téléspectateur·ice·s ? Spoiler : oui. Est-ce pour autant un gage de qualité ? Pas nécessairement. « Le Temps est assassin » en est la preuve.Portée entre autres par Mathilde Seigner et Jenifer, cette mini-série est tirée du roman à succès de Michel Bussi. Elle a réuni cinq millions de fidèles sur TF1 malgré une narration plus que problématique, une étrange distribution des rôles et des jeux d’acteur·ice·s qui laissent à désirer.Animé par Charline Roux avec Perrine Quennesson et Renan Cros.Vous pouvez regarder l’intégralité des 24 heures de Binge On Air sur le compte YouTube de Binge Audio : https://bit.ly/2kbjRjTRECOMMANDATIONLA RECO DE RENAN : «  The A List  » à regarder le dimanche en plein comaCRÉDITSWe love series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré pendant Binge On Air, événement spécial de Binge Audio enregistré et diffusé en direct du 4 au 5 septembre 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Thomas Plé et Solène Moulin. Chargée d’édition : Diane Jean. Chargée de production : Juliette Livartowski. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Dans une deuxième saison encore plus glaçante que la précédente, les agents du FBI Ford et Tench reprennent du service. En costard-cravate, magnétophone à la main, ils arpentent les Etats-Unis, de prison en prison, pour essayer de dresser des profils-types de criminels. « Mindhunter », série bavarde, renouvelle le genre grâce à un montage minutieux, dont les séquences mettent vite, très vite, en PLS. Si bien qu’on en redemande. David Fincher, producteur et réalisateur à temps partiel de la série, a toujours su faire ressortir notre côté maso. Animé par Charline Roux avec Perrine Quennesson et Romain Burrel.RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLA RECO DE RENAN  : « Zodiac », l’insaisissable tueur en série, de David FincherLA RECO DE PERRINE  : les premières saisons d’ « Esprits criminels », créée par Jeff Davis en 2005CRÉDITSWe love series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré le 22 août 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Quentin Bresson et Solène Moulin. Chargée d’édition : Diane Jean. Chargée de production : Juliette Livartowski. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Dis-nous quelle série teen tu aimes, on te dira quel adulte tu es. Du sexe, de la drogue et de la violence au menu d’« Euphoria » : si on fait abstraction du ton façon « Enquête exclusive », cette série produite par Drake est un bel objet avec des personnages construits et une mise en scène si bien menée qu’on en distingue à peine les coupes. Rien à voir avec « 13 Reasons Why » dont il n’y a plus qu’à espérer que la troisième saison sera la der des der.Animé par Charline Roux avec Charlotte Blum et Renan Cros.RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLA RECO DE RENAN : « Sauvés par le gong » pour une vision de l’adolescence complètement artificielleLA RECO DE CHARLOTTE : « Succession » pour jubiler devant des luttes fraternelles sanguinairesLA RECO DE CHARLINE : le merveilleux classique « Freaks and geeks »CRÉDITSWe love series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré le 22 août 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Quentin Bresson et Solène Moulin. Chargée d’édition : Diane Jean. Chargée de production : Juliette Livartowski. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Bye bye Jessica Jones. L’une des séries les plus abouties de l’univers Marvel prend fin et Krysten Ritter manquera. Trente-neuf épisodes, trois saisons. La courte durée de vie de cette série néo-noire est loin d’être une exception. Il n’y a qu’à voir « Daredevil » ou « Iron Fist ». C’est à se demander si les super justiciers à la part super sombre ne sont pas passés de mode. L’avenir de « The Boys » – nouvelle série d’Amazon à l’univers cynique, provocateur voire carrément malsain – nous le dira.Animé par Charline Roux avec Perrine Quennesson, Marie Turcan et Renan Cros.RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLA RECO DE MARIE  : «  Batwoman  », première série avec une super-héroïne lesbienneLA RECO DE PERRINE  : l’inoubliable «  Misfits  »LA RECO DE RENAN  : «  Au fil des jours  » parce que les super-héros ne portent pas tous la capeLES RECOS DE CHARLINE  : «  Hero Corp  » pour rire et la saison 1 d’ «  Heroes  »CRÉDITSWe love series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus  : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré le 1er juillet 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation  : Quentin Bresson et Solène Moulin. Chargée d’édition  : Diane Jean. Chargée de production  : Juliette Livartowski. Générique  : Corentin Kerdraon. Production déléguée  : Binge Audio. Direction de production  : Joël Ronez. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
On ne se fait jamais de mal en regardant une série – sauf en matant « Marseille » peut-être. « La Casa de Papel » est de retour. Tokyo par-ci, El Profesor par-là, Bella Ciao saison 3. Comment expliquer le succès de cette telenovela made in Netflix ? Un bazouka et une île déserte façon « Fast & Furious » suffit-il à faire un bon scénario ? « La Casa de Papel » est-il le nouveau « Breaking Bad » ? Et au fait, que devient Eva Longoria ?Animé par Charline Roux avec Perrine Quennesson, Marie Turcan et Renan Cros.RECOMMANDATIONS DE PLAISIRS COUPABLESLES RECOS DE RENAN : un peu tout le Shondaland, en particulier « How to get away with murder ? » et « Joséphine, ange gardien » #NoShameLES RECOS DE PERRINE : la première saison de « Riverdale » et « Le Destin de Lisa »LES RECOS DE MARIE : Juste « Glee ». Parce que « Don’t stop believin’ » :)LES RECOS DE CHARLINE : « Desperate Housewives », la rolls royce du guilty pleasure et une petite tendresse pour les séries du jeudi du TF1CRÉDITSWe Love Series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré le 1er juillet 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Quentin Bresson et Solène Moulin. Chargée d’édition : Diane Jean. Chargée de production : Juliette Livartowski. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
C’était mieux avant ? D’un côté, la série doudou par excellence, « Stranger Things », revient pour une troisième saison se déroulant à l’été 1985. Le monstre est toujours là, l’intégralité du décor des années 80 également, mais l’écriture des personnages et le montage très actuels. Plus que la représentation réelle de l’époque, la série parvient à être plus maniériste que nostalgique, non sans quelques clichés dispensables. De l’autre, la lycéenne « Veronica Mars » attaque une quatrième saison pour ce qui ressemble à un come-back du come-back, au service des fans uniquement, et encore. Est-ce qu’il ne faudrait pas laisser les séries du passé là où on les avait laissées ? Les reboots seraient-ils des contenus rassurants pour réconforter un public en mal de feel good ? Animé par Charline Roux avec Perrine Quennesson, Marie Turcan et Renan CrosLES RECOS LA RECO DE RENAN : l’intégrale de « Alf » de Paul Frusco et Tom Patchett (1986 - 1990).LA RECO DE MARIE : « Sliders : Les Mondes parallèles » de Tracy Tormé et Robert K. Weiss (1995 - 1997). LA RECO DE PERRINE : « Code Quantum » de Donald P. Bellisario (1989 - 1993).LA RECO DE CHARLINE : « Fraggle Rock » de Jim Henson (1983 - 1986).CRÉDITSWe love series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré le 1er juillet 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Quentin Bresson et Solène Moulin. Chargée d’édition : Camille Regache. Chargée de production : Juliette Livartowski. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Meryl Streep, Nicole Kidman, Reese Witherspoon, Zoë Kravitz, Laura Dern… la deuxième saison de « Big Little Lies » affiche un casting all stars et coche le bingo des actrices du moment. Alors, les grands noms servent-ils vraiment le contenu ? Aligner autant de têtes d’affiche du cinéma dans une série, est-ce un gage de qualité, où un coup marketing pour démarquer sa production du flot de séries qui inonde les plateformes de VOD ? Au fond, la série n’est-elle pas mieux servies par des acteur·trice·s inconnu·e·s, qui permettent une plus grande identification aux personnages et à ce qu’ils traversent sur le long terme ? Animé par Charline Roux avec Marie Turcan, Perrine Quennesson et Renan Cros LES RECOMMANDATIONSLA RECO DE RENAN : « Extras » de Ricky Gervais ou des stars jouent leur propre rôle (2005-2007), avec mention spéciale pour Kate Winslet.LA RECO DE MARIE : « Friends », vous connaissez ? LA RECO DE PERRINE : cocorico, « Dix pour cent » de Fanny Herrero (2015 - ). CRÉDITSWe love series est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré le 1er juillet 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Quentin Bresson. Chargée d’édition : Camille Regache. Chargée de production : Juliette Livartowski. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Focus hexagonal autour de deux séries radicalement opposées. D’un côté, « Family Business » suit une entreprise en pleine crise, contrainte à la diversification, qui se tourne vers le deal de drogue. Après « Marseille » et « Plan Coeur », Netflix partait de loin mais relève le défi d’une série sur les différentes générations qui constituent une famille. Le tout est porté par un Jonathan Cohen qui délivre comme personne, bien aidé par des seconds rôles de qualité. Plutôt une bonne réalisation, pas une très grande série, mais un très bon moment. De l’autre côté, Arte tente une incursion bien documentée dans le monde des lobby des pesticides avec « Jeux d’influence » mais s’égare dans la narration. A partir de cet excellent sujet de fiction, la série dilue tout ce qui aurait pu tenir en haleine. A vouloir être dans l’intime et le politique, les deux s’annulent. Un film de deux heures mieux tenu aurait peut-être mieux servi le propos. Animé par Charline Roux avec Perrine Quennesson et Renan Cros. LES RECOS LA RECO DE RENAN : « Calls », saison 1 et 2, une série audio qui se regarde autant qu’elle s’écoute, pour entendre un casting dingue raconter des histoires audio parfois horrifiques.LA RECO DE PERRINE : la dernière saison de « V.I.P. », qui réussit là où « Jeux d’influence » échoue, raconter un système politique de l’intérieur. CRÉDITSNext Episode est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré le 3 juin 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Thomas Plé. Chargée d’édition : Camille Regache. Chargée de production : Juliette Livartowski. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
loading
Commentaires (2)

Ludovic Kaminski

#s#

Dec 19th
Réponse

Ludovic Kaminski

J'ai écouté ce podcast depuis le début mais trop d'hystérime féministe j'arrête

Dec 19th
Réponse
Télécharger sur Google Play
Télécharger sur l’App Store