DiscoverOne Thing In A French Day1825 — mardi 12 mai 2020 — Journal de bord 57e jour : Armand, un an après
1825 — mardi 12 mai 2020 — Journal de bord 57e jour : Armand, un an après

1825 — mardi 12 mai 2020 — Journal de bord 57e jour : Armand, un an après

Update: 2020-05-12
Share

Description

1825-Armand.jpg


Il y a un an, vous avez fait la connaissance d’Armand lors d’une interview sur le podcast. Il était alors étudiant en dernière année dans une école de commerce à Paris, l’ESCP. Sa spécialité ? L’économie circulaire et l’entrepreneuriat solidaire. Il travaillait à l’époque de l’interview sur son mémoire de fin d’année dont le sujet était le biomimétisme. Très sensible à l’écologie, Armand était aussi un passionné d’écriture et de jeux vidéos. Il ne savait pas encore quelle voie choisir pour son entrée dans la vie professionnelle. J’ai pris des nouvelles d’Armand il y a quelques jours. Il était confiné à Paris, en colocation, dans un appartement du 11e arrondissement, dans lequel il avait emménagé trois semaines seulement avant le début du confinement. Le moral était bon, même s’il regrettait de ne pas profiter de son quartier plutôt animé en temps normal et même si sa famille et ses amis commençaient à sérieusement lui manquer. Le confinement dans son cas est un moment plutôt positif. Il a été pour lui l’occasion de faire une pause, d’avancer sur certains projets personnels. Tout comme Claire, il a gentiment accepté de répondre à quelques questions.
C’est l’interview que vous allez entendre aujourd’hui.
Le son n’est pas très net parfois, alors j’ai décidé que ce texte serait disponible pour tout le monde sur le site du podcast, sur Facebook ou sur Instagram. Bonne lecture et bonne écoute !


— Je te remercie d’avoir accepté de faire un « un an après » environ, pour le podcast, comme ça on va pouvoir prendre de tes nouvelles. Les auditeurs avaient fait ta connaissance l’année dernière alors que tu étais étudiant à l’ESCP en dernière année. Est-ce que tu peux nous dire ce qui s’est passé pour toi depuis l’année dernière ?
— En sortant de l’école, je suis allé faire un peu le tour des forums organisés par des écoles d’ingénieurs ou de commerce. Il y en avait un qui était organisé par une association interécole qui s’appelle le NOISE, une association qui met en avant des initiatives écologiques. Dans ce forum, il y avait plusieurs entreprises, dont Back Market qui est une entreprise qui vend des appareils électroniques reconditionnés. C’est-à-dire remis à neuf par des professionnels. L’idée en faisant ça c’est de réduire la production d’appareils électroniques et du coup de réduire aussi les déchets électroniques qui sont générés.


— Tu es entré dans le monde du travail !
— C’est ça, exactement.


— Ça se passe bien ? Tu es content ?
— Ça se passe très bien, oui. J’écris des articles pour les différents blogs de l’entreprise. Bientôt, je prendrai aussi une des missions de production de vidéo.


— On rejoint la vidéo !
— Oui !


— Tu es en confinement, est-ce que tu vas reprendre le travail le 11 mai ?
— Pour l’instant, on est tous en télétravail. On a eu un questionnaire pour savoir si on voulait continuer à travailler depuis chez nous ou pas. J’ai indiqué que je voulais retourner dans les bureaux. Sauf que je suis à 45 minutes en trajet et que je fais des changements, je n’ai pas été priorisé. Je vais rester au moins quelques semaines à travailler depuis chez moi. Au bureau, ils vont faire une rotation. Il y aura une vingtaine de personnes par semaine pour garder la distanciation sociale.


— Une question que n’est pas de moi, mais qui est de Micaela. Elle voulait savoir, comme on fait partie tous les deux du même club de kung-fu, si tu faisais du sport. Quel sport tu arrivais à faire à la maison, si tu en fais, et est-ce que tu as l’impression que tu en fais davantage que d’habitude ?
— Le sport, c’est un gros sujet parce qu’au début je me suis dit qu’il fallait absolument que je me mette une routine et que je m’y tienne pour ne pas devenir fou. Mais je me suis démotivé. Après, au bout de quelques semaines, j’ai un prof de yoga que je suis aussi, qui a fait des cours par Zoom deux fois par semaine.
Sinon, j’ai continué avec notre prof de kung-fu justement qui donne des cours de Xi Gong. C’est pas vraiment du sport, mais ça fait une activité physique en plus. Je dirais que j’en fais quand même moins, beaucoup moins intense, mais j’essaye d’en faire deux fois par semaine, une heure et demie quelque chose comme ça.


— Je te remercie beaucoup d’avoir répondu à mes questions. Je pense que les auditeurs seront contents d’avoir de tes nouvelles un an après. On recommence bientôt alors !
— Oui, très bien. Quand tu veux !

Comments 
In Channel
loading
Download from Google Play
Download from App Store
00:00
00:00
x

0.5x

0.8x

1.0x

1.25x

1.5x

2.0x

3.0x

Sleep Timer

Off

End of Episode

5 Minutes

10 Minutes

15 Minutes

30 Minutes

45 Minutes

60 Minutes

120 Minutes

1825 — mardi 12 mai 2020 — Journal de bord 57e jour : Armand, un an après

1825 — mardi 12 mai 2020 — Journal de bord 57e jour : Armand, un an après

Laetitia