DiscoverImpatiente#2 - "Moi, je serais partie."
#2 - "Moi, je serais partie."

#2 - "Moi, je serais partie."

Update: 2019-05-2711
Share

Description

... Voilà ce qu'on a répondu à Maëlle quand elle a raconté l'agression qu'elle a subie par un soignant alors qu'elle était à l'hôpital.

Cette violence est au coeur de ce deuxième épisode. Face au traitement édulcoré des rapports de soin véhiculés par les médias, les oeuvres de fiction et les témoignages qui nous parviennent, ce chapitre nous plonge au coeur d’une question tabou et centrale de la réalité des patientes : peut-on, doit-on, et sait-on même parler de la violence subie au cours du parcours de soin ? Une violence imposée à des patientes dans une position de vulnérabilité et de dépendance vitale.

Vous entendrez dans cet épisode Martin Wincker, médecin généraliste, féministe, enseignant et auteur spécialisé dans les questions de relations de soin. Mais aussi Sylvaine Perragin, psychologue, Maud Gérard, infirmière en oncologie à l’Institut Curie et Roman Rouzier, chirurgien spécialisé dans les cancers du sein et gynécologiques, et surtout directeur de l’Institut Curie Saint-Cloud

Références entendues dans l'épisode :

  • Le livre de Martin Winckler, Le Choeur des femmes, aux éditions P.O.L
  • Le livre de Martin Winckler, Les Brutes en blanc, aux éditions Flammarion
  • L’article de Rose Magazine intitulé « Mon chirurgien, mon héros » (https://www.rose-up.fr/magazine/chirurgien-heros/)
  • "On ne naît pas soumise, on le devient" de Manon Garcia, aux éditions Climats


Im/patiente est sur Instagram et Facebook.

Im/patiente est un podcast écrit et incarné par Maëlle Sigonneau, co-crée par Mounia El Kotni et produit par Nouvelles Écoutes.

Réalisation et montage : Aurore Meyer Mahieu, Prise de son : Adrien Beccaria à l’Arrière Boutique, Comédiens : Juliette Lebreton et Martin Hamelin, Mixage : Clotilde Fauchille, Coordination Laura Cuissard et Cassandra De Carvalho.

Comments (4)

Elena Gil

Merci de commencer à parler sur la violence dans les consultations médicales. Autant de fois je me suis sentie petite et malmenée chez un médecin. Des fois c'est subtile et des fois pas. Partageons ces épisodes pour commencer à lutter contre cette soumission qu'on attend de nous et qui est si difficile à surmonter.

Aug 2nd
Reply

Valérie Cardon Perrin Nicolas

👍😘❤

Jun 15th
Reply

Slentu B

MERCI pour ce podcast 🙏🏻

Jun 8th
Reply

Catherine L.

Je ne suis pas d’accord sur le transfert. La confiance ce n’est pas le pouvoir. L’amour ce n’est pas le sexe. Pour moi, en tant que patiente, le transfert c’est de l’amour, je ne donne pas le pouvoir au docteur/psy. Je lui donne ma confiance et je lui adresse une demande d’amour, d’accompagnement parce que je ne peux surmonter seule les difficultés/symptômes. Qu’est ce que l’amour si ce n’est d’abord peut être la reconnaissance de l’autre comme il vient et lui adresser une main quand il est dans le besoin ? Rien à voir avec une relation de pouvoir. La responsabilité de chacun est engagée, autant moi que le docteur/psy avançons, ensembles. Et rien à voir avec le sexe et une demande de relation amoureuse. À part ça, merci pour ce podcast.

May 27th
Reply
loading
Download from Google Play
Download from App Store
00:00
00:00
1.0x

0.5x

0.8x

1.0x

1.25x

1.5x

2.0x

3.0x

#2 - "Moi, je serais partie."

#2 - "Moi, je serais partie."