DiscoverMétamorphose, éveille ta conscience !#227 Corine Sombrun : Voyage au cœur de la transe
#227 Corine Sombrun : Voyage au cœur de la transe

#227 Corine Sombrun : Voyage au cœur de la transe

Update: 2021-09-304
Share

Description

Anne Ghesquière reçoit dans Métamorphose Corine Sombrun, compositrice, reporter et chercheuse en transe cognitive. Elle travaille depuis 20 ans sur la transe chamanique puis cognitive. Elle intéresse de près chercheurs, médecins et psychiatres pour sa capacité à auto-induire la transe et les perspectives que cela ouvre comme outil thérapeutique. Elle a découvert qu’elle était chamane en 2001 lors d’un documentaire tourné en Mongolie pour la très sérieuse BBC. Là-bas, où le chamanisme est totalement intégré aux mœurs, on lui dit qu’elle est désignée par les esprits et doit suivre sa formation de chamane. De retour en France, on lui conseille l’hôpital psychiatrique. Elle se dit alors qu’il faut confronter la transe au seul langage que les Occidentaux voudront bien entendre : celui de la science ! Elle entame en 2006 un incroyable parcours au cœur de la transe et de son expérimentation scientifique, qui l’emmènera en 2019 à la création du TranceScience Research Institute avec une équipe internationale de chercheurs. La Diagonale de la joie, son dernier récit, relate cette odyssée pour élargir le champ perceptif de la connaissance. Avec elle, embarquons aujourd’hui pour un voyage au cœur de la transe. Épisode #227


Dans cet épisode avec Corine Sombrun, j'aborderai les thèmes suivants :

  • Pour ceux qui ne vous connaissent pas, rappelez-nous dans quelles circonstances vous avez découvert que vous étiez chamane, il y a 20 ans déjà  ?
  • Pouvez-vous nous décrire l’état de transe ? 
  • Vous racontez que vous acceptez de suivre cet enseignement en Mongolie et que, de retour en France, l’unique option qui s’offre à vous est de confronter la transe au seul langage que nous, Occidentaux, voudrons bien entendre, celui de la science…
  • Est-ce une question qui vous taraude déjà à ce moment-là : la transe que les chamans utilisent pourrait-elle être une capacité du cerveau que d’autres n’auraient tout simplement pas encore réussi à développer ?


Qui est mon invitée de la semaine, Corine Sombrun ?

Corine Sombrun est auteure, compositrice, reporter et experte en transe cognitive. Son dernier ouvrage s'intitule La Diagonale de la joie - Voyage au cœur de la transe aux Éditions Albin Michel. Retrouvez ses autres ouvrages chez le même éditeur, notamment Journal d’une apprentie chamaneMon initiation chez les chamanes adapté au cinéma par Fabienne Berthaud sous le titre Un Monde plus Grand ou encore Les esprits de la steppe, Sur les pas de Geronimo, écrit avec Harlyn Geronimo.

On peut suivre son actualité sur son site Internet www.corinesombrun.com.


Quelques citations du podcast avec Corine Sombrun :

"La transe par les sons, sans psychotropes, est accessible à la majorité des gens"

"La transe ouvre à une amplification cognitive"

"Sur 480 sociétés traditionnelles, 90% ont une forme institutionnalisée de pratique de la transe"


ATTENTION : ces informations ne remplacent en aucun cas une consultation chez le médecin.


Soutenez notre podcast en rejoignant dès maintenant la Tribu Métamorphose : http://www.patreon.com/metamorphose


Retrouvez Métamorphose, le podcast qui éveille la conscience sur Apple Podcast / Google Podcasts /Spotify/ Deezer /YouTube / SoundCloud/ CastBox/ TuneIn.


Suivez l’actualité des épisodes Métamorphose Podcast sur Instagram, découvrez l’invité de la semaine et gagnez des surprises ;-)

https://www.instagram.com/metamorphosepodcast/


Bonne écoute


Crédit photo : Philippe Dobrowolska 



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comments 
Download from Google Play
Download from App Store
00:00
00:00
x

0.5x

0.8x

1.0x

1.25x

1.5x

2.0x

3.0x

Sleep Timer

Off

End of Episode

5 Minutes

10 Minutes

15 Minutes

30 Minutes

45 Minutes

60 Minutes

120 Minutes

#227 Corine Sombrun : Voyage au cœur de la transe

#227 Corine Sombrun : Voyage au cœur de la transe