DiscoverImpatiente#4 - "C'est déjà fini, docteur ?"
#4 - "C'est déjà fini, docteur ?"

#4 - "C'est déjà fini, docteur ?"

Update: 2019-12-30
Share

Description

Cet épisode détaille les conséquences des biais sexistes sur la santé et le bien-être des femmes dans les prises en charge du cancer du sein et dans les messages de santé publique. Comment s’adresse-t-on aux femmes, patientes ou non ? 

Pour illustrer ce propos, l'épisode analyse deux éléments : d'abord les campagnes de dépistage systématique en France. Mais il interroge également le rapport des patientes avec l’hormonothérapie - une des thérapeutiques phare contre le cancer du sein. Or, de nombreuses études rapportent une non observance de la part des patientes : en moyenne, 30 % d’entre elles ne prennent pas leur traitement. La communauté médicale se demande : pourquoi ? Parce qu'elles ne sont pas assez accompagnées ? Et si l'une des origines du problème était également l’association faite par les patientes entre hormonothérapie et ménopause artificielle… et donc, perte de cette féminité dont on leur a répété qu’il fallait absolument la préserver ? 

Références entendues dans l'épisode :

  • Un article de l'institut National du Cancer résumant l'organisation du dépistage du cancer du sein en France
  • Nathalie Clastre est chargée de mission prévention et dépistage à La Ligue nationale contre le cancer, une association qui finance des projets de recherche et agit pour informer, sensibiliser et prévenir afin de lutter efficacement contre le cancer.
  • L'étude "Patient-assisted compression helps for image quality reduction dose and improves patient experience in mammography" (2018)
  • Cécile Bour est médecin radiologue, fondatrice de Cancer Rose, une association qui souhaite ré-informer les femmes concernées par le dépistage. 
  • La campagne des Bouches-du-Rhône pour le dépistage du cancer du sein en 2017
  • Martin Winckler est un médecin, auteur de plusieurs ouvrages sur les violences gynécologiques et obstétricales.
  • Le syndrome méditerranéen est un pré-supposé raciste selon lequel les personnes d'origine maghrébine auraient tendance à exagérer leur douleur. Cela a pour conséquence qu'elles sont moins prises au sérieux quand elles décrivent leurs symptômes par les soignants. Ce sujet avait été évoqué notamment en 2018 lors de la mort de Naomi Musenga, Strasbourgeoise d'origine congolaise dont le Samu n'avait pas pas pris au sérieux son appel à l'aide. Elle est décédée d'un arrêt cardiaque quelques heures plus tard.
  • Suzette Delaloge est une oncologue médical spécialiste du cancer du sein. Elle exerce depuis 1999 à l’Institut Gustave Roussy où elle dirige depuis 2004 le Comité de Pathologie Mammaire
  • L'article de l'Assurance Maladie sur le dépistage du cancer de la prostate
  • Les études de la plateforme de recherche collaborative Seintinelles.com
  • Cluny Braum est la cofondatrice de Les Flux, une initiative féministe pour la réappropriation des savoirs gynécologiques
  • L’article “Octobre rose” par Salomé & Cluny (octobre 2018)


Im/patiente est un podcast basé sur les écrits de Maëlle Sigonneau, co-crée et incarné par Mounia El Kotni et produit par Nouvelles Écoutes.

Réalisation et montage : Aurore Meyer Mahieu avec l'aide de Marine Raut et Mathilde Vinet, Comédienne jouant Maëlle : Juliette Lebreton, Mixage : Clotilde Fauchille, Programmation : Cassandra De Carvalho, Coordination Laura Cuissard

Comments 
loading
Download from Google Play
Download from App Store
00:00
00:00
1.0x

0.5x

0.8x

1.0x

1.25x

1.5x

2.0x

3.0x

Sleep Timer

Off

End of Episode

5 Minutes

10 Minutes

15 Minutes

30 Minutes

45 Minutes

60 Minutes

120 Minutes

#4 - "C'est déjà fini, docteur ?"

#4 - "C'est déjà fini, docteur ?"