DiscoverCode sourceAlice Coffin : "J'ai perdu des années de vie lesbienne"
Alice Coffin : "J'ai perdu des années de vie lesbienne"

Alice Coffin : "J'ai perdu des années de vie lesbienne"

Update: 2021-02-03
Share

Description

Son livre “Le Génie lesbien” (Grasset) paru en septembre avait été vivement critiqué. Alice Coffin, 42 ans, élue écologiste au Conseil de Paris, y retrace son parcours militant en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes et contre l’homophobie. Journaliste de formation, elle dénonce notamment dans ces pages la sous-représentation des femmes, des personnes non-blanches et des LGBT dans les médias. Ses déclarations divisent. Certains l’accusent d’être guidée par une haine féroce envers les hommes.

Alice Coffin s’en défend en évoquant son histoire personnelle : une enfance privilégiée entourée d’hommes bienveillants, la découverte de son homosexualité vers l’âge de 20 ans, son combat contre l’alcoolisme la décennie suivante. Entrée en politique aux dernières élections municipales, elle multiplie les coups d’éclats. Comme à l’été 2020, pour demander la démission de Christophe Girard, adjoint à la mairie de Paris et soutien de l’écrivain Gabriel Matzneff accusé de pédophilie. Alice Coffin raconte ses luttes et son histoire au micro de Clawdia Prolongeau.


Code Source est le podcast quotidien d’actualité du Parisien. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Marion Bothorel, Mona Delahais et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian.


 

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Comments 
In Channel
loading
Download from Google Play
Download from App Store
00:00
00:00
x

0.5x

0.8x

1.0x

1.25x

1.5x

2.0x

3.0x

Sleep Timer

Off

End of Episode

5 Minutes

10 Minutes

15 Minutes

30 Minutes

45 Minutes

60 Minutes

120 Minutes

Alice Coffin : "J'ai perdu des années de vie lesbienne"

Alice Coffin : "J'ai perdu des années de vie lesbienne"