DiscoverAtelier des médiasStudio Kalangou, une radio atypique au Niger
Studio Kalangou, une radio atypique au Niger

Studio Kalangou, une radio atypique au Niger

Update: 2022-04-02
Share

Description

Depuis Niamey, Studio Kalangou produit chaque jour en cinq langues des contenus radiophoniques diffusés sur des dizaines de radios nigériennes. Alhassane Abdou Mahamane, son rédacteur en chef, explique les défis de sa rédaction dans la production et la diffusion de l’information au Niger.

Des Assises internationales du journalisme se tenaient à Tunis du 17 au 19 mars 2022. Une table ronde y était consacrée à l’état du journalisme et des médias au Niger. Parmi les participants se trouvait Alhassane Abdou Mahamane.

Ce journaliste passionné et déterminé a par le passé été membre du Conseil de presse au Niger, il a aussi été dans le premier bureau de l’Onimed, Observatoire nigérien indépendant des médias pour l’éthique et la déontologie. 
5 langues, 52 radios partenaires
Alhassane Abdou Mahamane est maintenant rédacteur en chef de Studio Kalangou, un projet média lancé en janvier 2016 par la Fondation Hirondelle et des partenaires locaux, soutenus financièrement par la Coopération Suisse. 

Studio Kalangou propose chaque jour et en 5 langues (français, fulfulde (peul), haoussa, tamasheq et zarma) des journaux d’information, des débats et des magazines radiophoniques. Ces programmes sont ensuite diffusés par 52 radios privées et communautaires couvrant sur le papier 70 % de la population du Niger.
La radio et WhatsApp
Au micro de L'atelier des médias, Alhassane Abdou Mahamane explique l'importance du média radio dans la diffusion de l'information au Niger. Il précise le fonctionnement de sa rédaction plurilingue et la façon dont elle réussit à parler d'une même voix. Il raconte aussi que Kalangou s'est lancé dans la vidéo et que ses programmes sont repris par des télévisions nigériennes.

La dernière fois qu’on a parlé du Studio Kalangou dans L'atelier des médias, c’était en avril 2019 pour mettre en avant l’expérimentation de cette rédaction dans la diffusion de ses contenus via WhatsApp. Cette dernière a connu un coup d’arrêt en décembre 2019, quand Facebook, propriétaire de WhatsApp, a décidé de modifier les conditions d’utilisation de l’application de messagerie, empêchant les médias de diffuser leurs informations à des milliers d’utilisateurs. Studio Kalangou continue toutefois à utiliser WhatsApp pour produire et diffuser ses productions sonores.
Une approche vertueuse
Enfin Alhassane Abdou Mahamane rappelle la nécessité, pour les journalistes, de disposer de bonnes conditions de travail et notamment de rémunération. Il insiste aussi sur l'importance de la formation et de la transmission. 

Pour lui, Studio Kalangou contribue au développement de l'écosystème médiatique nigérien, notamment par le sérieux de son savoir-faire en matière d'information.

Mondoblog audio fait entendre le blogueur et journaliste burkinabè Boukari Ouédraogo, qui vit à Ouagadougou. Il propose une adaptation très touchante de son article sur les funérailles de sa grand-mère. 

Réalisation : Simon Decreuze.
Comments 
In Channel
loading
Download from Google Play
Download from App Store
00:00
00:00
x

0.5x

0.8x

1.0x

1.25x

1.5x

2.0x

3.0x

Sleep Timer

Off

End of Episode

5 Minutes

10 Minutes

15 Minutes

30 Minutes

45 Minutes

60 Minutes

120 Minutes

Studio Kalangou, une radio atypique au Niger

Studio Kalangou, une radio atypique au Niger

RFI