DiscoverIncroyable !Un coiffeur a été condamné à payer 230.000 euros pour une coupe râtée
Un coiffeur a été condamné à payer 230.000 euros pour une coupe râtée

Un coiffeur a été condamné à payer 230.000 euros pour une coupe râtée

Update: 2021-10-10
Share

Description

En Inde, une coupe de cheveux peut occasionner un sacré trou... dans le budget d'un coiffeur.

En effet, récemment, un tribunal indien a condamné un salon de coiffure à dédommager une cliente à la hauteur de 230 000 euros !


Un dramatique quiproquo


En coiffure, la moindre erreur peut vous coûter cher... surtout à New Delhi !

C'est ce qu'a appris à ses dépends un coiffeur de cette grande ville indienne.


En 2018, une mannequin locale – nommée Aashna Roy – s'est rendue dans le salon de coiffure d'un hôtel haut de gamme de la capitale indienne, pour une banale coupe de cheveux.


Tout aurait pu se dérouler sans encombre, sauf que la jeune femme a eu la très mauvaise surprise de constater que son coiffeur ne l'avait pas vraiment avantagée.


En effet, alors que la plaignante avait réclamé au personnel "une coupe classique de 10 centimètres, en partant des pointes", elle s'est en fait retrouvée avec une chevelure quasiment dévastée, ne se résumant plus qu'à... "10 centimètres et touchant à peine ses épaules" !


On ne badine pas avec le glamour


Horrifiée par un tel résultat, Aashna Roy a alors immédiatement porté plainte auprès d'un tribunal indien.


Parmi les griefs exposés, la jeune femme a notamment mis en avant "une grave dépression nerveuse" et "un traumatisme" engendrés par cette coupe de cheveux totalement bâclée.

Une situation qui brisait littéralement son "rêve de devenir top-model".


En conséquence, les juges ont condamné les gérants du salon de coiffure à verser la somme astronomique de 230 000 euros (de dommages et intérêts).


Un jugement justifié par le fait que, selon ces professionnels du droit, "les femmes sont très prudentes et attentives en ce qui concerne leurs cheveux" ; raison pour laquelle "elles dépensent des sommes considérables pour les maintenir en bon état".


Dans le cas précis d'Asshna Roy, on pouvait même estimer qu'elle subissait une double peine, puisque la mannequin avait fait carrière en posant dans des publicités... pour produits capillaires !


Un tel chômage technique méritait bien un gros dédommagement...




Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Comments 
00:00
00:00
x

0.5x

0.8x

1.0x

1.25x

1.5x

2.0x

3.0x

Sleep Timer

Off

End of Episode

5 Minutes

10 Minutes

15 Minutes

30 Minutes

45 Minutes

60 Minutes

120 Minutes

Un coiffeur a été condamné à payer 230.000 euros pour une coupe râtée

Un coiffeur a été condamné à payer 230.000 euros pour une coupe râtée