DiscoverIncroyable !Un enfant noir américain n'a pu fréquenter une école pour blancs qu'en 1960
Un enfant noir américain n'a pu fréquenter une école pour blancs qu'en 1960

Un enfant noir américain n'a pu fréquenter une école pour blancs qu'en 1960

Update: 2022-01-06
Share

Description

Retrouvez le nouveau podcast de Ben, Apprendre l'anglais avec l'actu, sur https://www.chosesasavoir.com/podcast/apprendre-langlais-avec-lactu/

-----------------------------------

Les États-Unis n'ont pas toujours été le pays du melting pot que nous connaissons actuellement.

En fait, il y a encore quelques décennies la ségrégation raciale était encore d'actualité.

Si bien que les premières classes mélangeant Noirs et Blancs n'ont en réalité vu le jour... qu'en 1960 !


L'Amérique en noir et blanc


Elle s'appelle Ruby Nell Bridges.

Son nom ne vous évoque peut-être rien, mais il s'agit en fait d'un des personnages-clés de la seconde moitié du XXe siècle états-uniens.


Et pour cause : alors qu'elle n'était qu'une petite fille, cette afro-américaine a été la première personne de couleur à intégrer une école jusque-là réservée aux seuls Blancs.


Cet événement historique a eu lieu le 14 novembre 1960, à l'école élémentaire William-Frantz de la Nouvelle-Orléans.

Il s'agissait alors de la concrétisation d'un appel au volontariat (lancé par la "National Association for the Advancement of Colored People" ; NAACP) auquel avaient répondu les parents de la fillette quelques mois plus tôt.


L'acte en lui-même n'avait absolument rien d'anodin.

En effet : la ségrégation scolaire n'avait en fait été abolie que depuis l'arrêt "Brown v. Board of Education" de 1955.


Dans une société où les mentalités n'avaient pas encore évolué, il était donc logique que le père de la jeune Ruby soit hésitant à scolariser sa fille dans un établissement quasi-exclusivement blanc.


Première de cordée


Les remous ne se firent pas attendre.

Du fait de l'opposition de plusieurs parents d'élèves, Ruby Nell Bridges dut en effet faire sa rentrée sous escorte.


Pire : les officiers de polices locaux (et de l’État) refusant de la protéger, ce sont des marshall fédéraux qui assurèrent la protection de la fillette.


C'est donc au milieu d'une foule extrêmement courroucée que la nouvelle élève fit son entrée en classe.


Mais la folie ne s'arrêta pas là : réprobateurs, de nombreux parents retirèrent leurs enfants de l'établissement.

Des professeurs suivirent même ce mouvement de défection... à l'exception d'une institutrice originaire de Boston, nommée Barbara Henry.


Durant une année, l'enseignante donna donc cours à la seule petite Ruby ; dans une classe où elle n'était que la seule élève...


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Comments 
00:00
00:00
x

0.5x

0.8x

1.0x

1.25x

1.5x

2.0x

3.0x

Sleep Timer

Off

End of Episode

5 Minutes

10 Minutes

15 Minutes

30 Minutes

45 Minutes

60 Minutes

120 Minutes

Un enfant noir américain n'a pu fréquenter une école pour blancs qu'en 1960

Un enfant noir américain n'a pu fréquenter une école pour blancs qu'en 1960

Choses à Savoir