DiscoverWA (off) Podcast
WA (off) Podcast
Claim Ownership

WA (off) Podcast

Author: WA (off) Podcast

Subscribed: 2Played: 30
Share

Description

Bienvenue sur le podcast de WA (off),  
La voix off pour une mode plus responsable, qui comme au cinéma observe, informe, suggère la réflexion 
WA, en japonais signifie Equilibre… 
Je suis Samia et je vous invite dans une conversation sur notre rapport au monde et à la mode, 
Ses messages esthétiques, sociaux et sociologiques 
Une voix qui irrigue la diversité, l’’inclusion, le respect,  
Pour une mode plus éclairée 
Ce sont des femmes et hommes engagés,  
qui interpellent et éveillent 
à travers les arts, les mots, les connections, les actions 
Tâchons ensemble d’être les remèdes et pas l’infection.
 

Retrouvez moi également sur WA (off) (http://www.wa-off.com) et linkedin.
Illustrations par Isabelle Rivoire-Grange  (https://www.irivoiregrange.com/)
14 Episodes
Reverse
 Les années « Nostalgie du passé » ont rendu leur tablier depuis longtemps, c’est désormais à une vision plus axée sur le futur de l’artisanat que nous devons laisser place et remercier les créateurs engagés. Bleu de Chauffe, maroquiniers Made in France à l'esthétique workwear, innove techniquement, socialement, durablement sans transiger sur l’authenticité et l’excellence.     D’un côté une pénurie de main d'œuvre inquiète, de l’autre, une ode aux techniques séculaires par les nouvelles générations enthousiasme : l’artisanat français serait-il, lui aussi, en transition comme le monde ?  Des labels tel que Bleu de Chauffe confirment le grand intérêt d’une nouvelle garde d’artisans maroquiniers, ses fondateurs nous dévoilent leur vision pour le nourrir. Immersion au coeur de la belle Aveyron, à Saint-Georges-de-Luzençon, à deux pas du célèbre Viaduc de Millau. Le nom de cette ville non moins connu, évoque forcément celui de l’activiste et syndicaliste agricole anti-OGM, anti-McDo, Monsieur José Bové…bienvenue sur un lieu de pèlerinage pour militants écologistes et amoureux de l’outdoor.  
Faire ce qui est juste au risque parfois de paraître inopportun, incompris, non-profitable. Mais faire ce qui est juste pour satisfaire quelque chose de plus élevé encore.     Pourquoi la beauté aussi doit être circulaire ? Comment luxe, transparence et business durable, peuvent créer des dialogues féconds ?     Les solutions ne sont pas simples.   Les expliquer non plus.  En 2022, parler de luxe responsable doit aller au-delà de la transparence et de la durabilité, elle doit se projeter sur la régénération, la circularité, la transmission.    Pour ce premier épisode de l’année, je suis heureuse de recevoir Cécile Lochard, Directrice du Développement Durable de Guerlain.    Pour la maison, qui s’engage avec authenticité depuis 15 ans, il s’agit d’avoir un impact bien plus important que sur la seule industrie et la beauté dans son ensemble : préserver les abeilles signifie préserver l'approvisionnement alimentaire mondial.    Et parce qu’à l’échelle mondiale, les femmes sont plus exposées aux effets du changement climatique, le programme Guerlain x UNESCO « Women for Bees », dont Angelina Jolie est la marraine, agit concrètement en faveur de la promotion de la diversité, la protection de la biodiversité et l’inspiration des jeunes générations.  Il encourage les femmes à être des « conceptrices du changement », les forme à une apiculture durable, comme un moyen de vivre sur Terre, libre et  en harmonie avec les autres espèces. 
"Parfumer le monde de façon éthique" C'est le pari que Laurence Lecocq s'est lancé en créant NOUT : une maison de parfum de luxe responsable, certifiés bio et Made in France. A travers cette conversation, Laurence Lecocq nous partage son parcours d'entrepreneure responsable, ses engagements et défis. Elle décortique avec nous les spécificités de la parfumerie de luxe durable, bio et locale.  « Tout le monde est audité. De la graine jusqu’au logisticien », explique Laurence. La lauréate du prix de l’innovation de The Fragrance Foundation, relate également sa transition, son rêve de tout recommencer pour être  plus en cohérence avec elle-même. Avec Laure Jacquet, maître parfumeur, elles élaborent des parfums uniquement constitués de matières premières naturelles, nobles et précieuses. Elles allient créativité, énergies vibratoires et savoir-faire à la française.  «  Per Fumum, par la fumée » Au delà de comprendre comment est réalisé un parfum de luxe responsable, je découvre l’étymologie de ce mot venant des fumigations qui honoraient les dieux égyptiens. Puis Laurence me décrit ses différentes senteurs et les exigences des compositions allant au-delà des contraintes du bio, c’est ce qu’elle appelle "l'ultra naturalité». Esprit Vetiver, Davana sauvage, Terre aromatique, Sel de mer, Ambre chic et Pure blanche. Je découvre la pyramide des parfums et ses notes de tête, de coeur et de fond… vous sentirez presque ces fragrances en les écoutant. Je vous souhaite donc une très belle écoute olfactive !
Heritage and respect for the past  but introducing the future. This episode is an immersion at Hawick, the birth place of tweed. I’m in the Scottish countryside, in the land of the origin of tweed, visiting Lovat Mill, recognised as the premier tweed weaver combining latest technology with traditional skills and working with a wide range of customers worldwide.  « We must look beyond the product, since the Tweed  in its essence is very ecological : how to reduce our carbon footprint, have a positive social impact…» I’m in a conversation with Lovat Mill's Managing Director, James Fleming, along with Design Director, Alan Cuming who had the kindness to tell me their story, describe the secrets of their jobs, the creative and design process, the inspirations and even explain the wooden process to absolute beginners…. it is also a dialogue between the excellence of an authentic tweed and business. Alan Cumming graduated from Scottish College of Textiles in 1985 and spend  a life of passion for this fabric of excellence, shares with us 20 years of Tweed life. James Fleming,Directeur de Lovat Mill, In a former life he was a rugby player off 10 years, it looks different from textiles but you’ll discover the « similitude » in his relationship to transmission. Discover the history of Tweed and its many legends, their contagious passion for their work, nature and people. « There are tweed customers of all ages. The young customers who are following Gucci and Tom Brown in America, those typical customers who take tweed and make something very different out of it ». « I think there is a wider market for tweed now (…) the face of tweed customer has become broader (…) it comes from a modern appreciation for what tweed is »  « market like japan, where the customers appreciate the authenticity of traditional tweed, even if it’s itchy and scratchy they see that as a plus.»  A massive thanks to James and Alan for enlightening us with their voice over,  and special thank you to Camille Herry for always sharing her love of Tweed with so much passion which led to this beautiful meeting, and journey  I hope you'll enjoy !
    "This year, the terminology 'resilience' resonates more conspicuously amidst the young-at-heart visionaries. Despite the tumultuous time, rather than feeling compromised, filmmakers are navigating their potentialities through introspection, stimulating their creativity, self-awareness and pushing others to harness their highs and lows or straddle extremes like claustrophobic silhouettes and epic Eden-like landscapes", Diane Pernet.      On the occasion of the 13th edition of "A Shaded View on Fashion Film" from December 3rd - 7th 2021, the founder of the first film festival in the world dedicated to fashion, style and beauty, unveils her themes, lineup and Grand Jury President Bruce Labruce.  Sustainability Activism with Bandana Tewari, Inclusion and diversity in fashion, Digital Fashion with co-founder of The Fabricant, Amber Jae Slooten, AR Fashion curated by Dress X,etc.  In this conversation with icon Diane Pernet, fashion critic and respected author, we explored society and touched on exciting topics from Alaïa's philosophy, Dries Van Noten's manifesto for sustainable fashion, to the metavers of Demna, and many others… A rich and poetic journey more in culture than in fashion.     I hope you’ll enjoy as much as I did…  
Le futur de la mode dans un standard « responsable » ne se définit pas uniquement dans la conception de vêtements durables, mais démarre dans les interconnexions entre ceux qui la font ; les droits de l'homme et les droits de la nature sont interdépendants,  nos arts et nos actions le sont aussi dans cette ambition. Le 11 octobre dernier, j’étais heureuse de recevoir dans le Think Tank WE LOVE GREEN à Wonderland Catherine Dauriac, présidente de Fashion Revolution Frane, Melody Thomas, journaliste mode spécialisée sur les questions de l'inclusion, la diversité et l'environnement et Benoit Guinot, fondateur et Directeur de l'agence de mannequin inclusive The CLaw Models. Lors de la conférence « Human & Garments : façonnons ensemble le futur de notre mode », nous abordions l’inclusion, la diversité, le rapport au corps dans la mode.  Lors de cette conversation, nous parlions notamment de la sémantique contemporaine, l’identité intime, les droits fondamentaux,  le social washing, etc. Pour pour engager, tous ensemble un changement positif dans la mode. Je vous souhaite une très bonne écoute…
"Fashion is about creating myth (...) We must create a post-fashion world" A conversation with @sara.k.arnold founder of cv @fashion_act_now We talked among other things about @virgilabloh ‘s call for a more human fashion industry, the impact of covid on fashion, her vision of the last Paris fashion week and in particular the @louisvuitton show, the return to business as usual and the growing demand for growth... I hope you'll enjoy this special take-over ! . . . .#futureoffashion #fashionactnow #virgilabloh #parisfashionweek #pfw21 #louisvuitton #positivefashion #sustainablefashion #podcast #fashionpodcast
Inspirer l’enfermement et la restriction durant la pandémie aura au moins fait expirer des idées pour une mode innovante et durable. Lancer son projet mode éco-responsable : quelles étapes, challenges, conseils et retours d’expériences ? Cet épisode donne la parole à trois projets, à travers le récit de  quatre étudiants de l’Institut Français de la Mode, futurs professionnels du secteur, sensibilisés et conscients de la transformation que doit engager l’industrie. Des professionnels en reconversion vers une mode plus durable via le certificat Développement Durable et l’executive MBA de l’IFM racontent également leurs expériences et apprentissages. Nicolas Houzé, directeur des Galeries Lafayette porte également un regard enthousiaste sur cette transformation qui passe inévitablement par la formation. Circle Sportswear, Infinite Runner : la running qui vise le 100% circulaire et un impact minimum, une belle aventure non sans contrainte. Raglan, un business model alternatif de la mode qui promeut l’inclusion, le body positive, la célébration de toutes les morphologies de la nature. Regenerative, parle du lin français, sa valeur, ses benefices. Episode 2/3 de la  série spéciale : un documentaire de 3 épisodes sur les projets réalisés par la première promotion du Certificat Développement durable IFM-Kering, dont la chaire est dirigée par Andrée-Anne Lemieux.
Mats Rombaut and Julian Tastuto Romer, founder of Viron, the Vegan shoes brand, tell us everything from the beginning to their biggest challenges as conscious designers, their messages and values, the choices they had to make in terms of materials and fabrics, etc. A few quotes as an appetizer : "we do feel like the world is kind of fucked up today  (...) we really don’t think sustainability should be elitist" "I wanted  to make shoes that were 100% biodegradable that was the initial dream » "the market is saturated but we also think we wanna change the system, we want to give an example" " it’s not about what’s happening in 5 or 10 years and it s about taking actions now (...) and get out from the mess we're already in" I hope you'll enjoy this talk !
Quels sont les principaux challenges, business models et solutions pour la transformation durable et concrète de la mode ? Où en est l’industrie ? Cette série spéciale est un documentaire de 3 épisodes sur les projets réalisés par  la première promotion du Certificat Développement durable IFM-Kering, dont la chaire est dirigée par Andrée-Anne Lemieux et une collaboration avec  Marie-Claire Daveu, Directrice du Développement durable et des relations institutionnelles internationales de Kering Biodiversité et agriculture régénérative, innovation et Woman Empowerment, soutien-gorge activewear post-chirurgie en économie circulaire, digital au service de la mode durable, relocalisation, mode inclusive, collaborations artistiques entre jeunes designers et réfugiés, MOOC Mode et Développement Durable,  réinsertion professionnelle par la création, le chiengora et le bien-être animal, réintégration de déchets et matériaux non conventionnels dans l’industrie de la mode et du luxe, running shoes biodégradables, upcycling, , etc. Le 31 mai 2021, les étudiants présentaient des projets contribuant à la transformation vertueuse de l’industrie de la mode et du luxe.  devant un jury composé de Xavier Romatet, Directeur général de l’IFM, Sylvie Ebel, DGA de l’IFM, Marie-Claire Daveu, Directrice du Développement durable et des relations institutionnelles internationales de Kering, Pascal Morand, Président exécutif de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode, Riccardo Bellini, PDG de Chloé, Nicolas Houzé, Directeur Général des Galeries Lafayette et Andrew Morley, PDG de la Fondation Ellen McArthur. Episode 5 - 1/3 → Jenny Orru, Executive MBA  présente le projet "Circle : Brassière post-chirurgie » réalisé avec  Eva Debruyne, et Philippos Routhounas → Marco Elias Ward, BA Fashion Design → Romain Trebuil, co-fondateur  → Riccardo Bellini, PDG de Chloé → Xavier Romatet, Directeur général de l’IFM
Cet épisode revient sur le Festival Empow’Her qui aborde les questions du féminisme, de la mode responsable, du développement durable et de l'entrepreneuriat social. J’étais invitée à intervenir au nom de l'ONG Fashion Revolution France sur le talk « Slow fashion, production transparente, consommation responsable : construire ensemble la mode durable », animé par Elodie Benoit fondatrice de la Défripe, au côté de Melody Madar (Les Éclaireuses) Marie Aubry (Loola)  et Eloïse Moigno (Sloweare) La première édition de cet évènement à La Cité Fertile en septembre dernier dédiait 3 jours aux femmes qui entreprennent, créent, s'engagent et à leurs solution. J’introduisais par cette citation de Wilde « Le vice suprême, c’est d’être superficiel ». Si la mode a trait davantage à l’apparence qu’à l’essence ? Dans ce talk, nous remontons l’histoire, sur les traces de Martin Margiela, questionnons la désuétude du vêtement. Et puis, nous regardons ce futur, envisageons l’innovations au service d'une mode plus consciente. Je décompose aussi les communications "conscious" des modèles basés sur l’obsolescence délibérée, l'excès et le jetable… et observe les nouveaux modes de communications responsables, ceux de la rue… Je vous souhaite une très bonne écoute !
Le retour des défilés physiques à Paris en juin 2021 est une très bonne nouvelle,  l’industrie et ceux qui en vivent en ont besoin.  Il pose cependant de nouveau la question d'une mode plus positive : Comment rendre les Fashion Week plus responsables ? Comment accélérer le changement dans les industries créatives qui gravitent autour d'elle?  En effet, quand le pourvoyeur de rêve devient manufacture à déchets, un changement positif immédiat devient nécessaire (voir Article "Pourquoi la Fashion Week doit-elle être responsable?")  Dans ce nouvel épisode, j’aborde principalement le projet de "Fashion Week Responsable" de Chloé Cohen, auteure du podcast Nouveau Modèle,  mais également son eco-féminisme, la raison d’être de sa prise de parole, sa vision du futur, ses conseils pour les jeunes souhaitant se lancer dans le média de mode, etc. Très bonne écoute !
Façonner c’est concevoir en travaillant la matière afin de lui donner la forme particulière que l’on souhaite. Quelle forme et quels contours les étudiants veulent-ils donner au futur de leur mo(n)de ? A l'occasion de la Fashion Revolution Week 2021, C’est la conversation que j’ai initié en tant que membre de la commission éducation de l'ONG Fashion Revolution France avec Shanon Poupard, Mathilde Rougier, Hester Vanecker, Gary Faustin (alumni @casa93), étudiants en Design à l’Institut Français de la Mode @ifmparis, et Andrée-Anne Lemieux, Directrice de la chaire Sustainability IFM-Kering Un grand merci à Lola  @avoltelola étudiante en image à l’IFM pour la vidéo et @lachambreaair pour le support technique #Fashionrevolution#fashrevfrance#fashionfuture#whomademyclothes
« Quand je ne suis pas toute nue je fais des vêtements », Maroussia Rebecq,    Happiness therapy à elle seule, la fondatrice et DA d'Andrea Crews et de Wise Woman, pionnière de l'Upcycling,  nous raconte ses tribulations esthétiques et psychologiques entre fashion, art, activisme et même spiritualité.  
Comments 
Download from Google Play
Download from App Store